Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite. 

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

 

♦♦♦♦♦♦♦

 

Notre association s'occupe

de chats libres.

 

Nous ne disposons malheureusement

d'aucune structure de type refuge

et nous manquons

de familles d'accueil.

 

Nous ne pourrons pas

répondre favorablement

aux demandes de prise en charge

et le regrettons.

Rechercher

Pages à consulter

13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 07:49
Miriel, à table !

Miriel, à table !

Et bien non ! Nous n'avons pas retrouvé une fable inédite de La Fontaine ni découvert un manuscrit égaré du vieil Esope. C'est dommage, mais la réalité est bien plus banale.

Depuis le début de cette année, nos amies, lors de leurs tournées, rencontraient des problèmes de disparition ou de détérioration de nourriture sur certains endroits de l'hôpital.

 

Premier souci, le chien :

Dans un secteur assez restreint, chez Miriel & Feeling, chez Comète et au palmier, les gamelles d'eau, de croquettes et de pâtées se retrouvaient régulièrement vidées et en dehors des abris ou des vides où elles avaient été déposées.
Au bout de quelques jours d'enquête, le coupable s'est avéré être un gros chien (errant ? cela semble douteux, il porte un collier et ne correspond pas trop aux critères d'un animal errant). Mais alors un gros celui là, le modèle bien costaud avec l'appétit et la force qui correspondent au gabarit. Laura a pu en faire une photo fugace.

La limace et le chien

Quelques tentatives pour renforcer les divers points de nourrissage concernés ont vu le jour. Avec plus ou moins de succès au début, mais les techniques "anti chien" se sont progressivement améliorées.

 

- Chez Miriel et Feeling, c'était un peu délicat, un solide grillage de protection était posé devant l'entrée du vide mais rien ne permettait de le fixer au mur. Et les caillous de blocage ne suffisaient pas à refroidir l'appétit de notre toutou.

Le chien est gros, nous l'avons dit, et il a beaucoup de force. Il enlevait donc la grille et avec ses pattes, il ramenait les gamelles à lui et pouvait se goinfrer.
Nous avons donc scellé dans le mur 2 crochets (chuttt..), en les tournant la grille se retrouve bloquée contre le mur. Il a également fallu laisser un passage assez étroit (pour un chat, pas de problème) pour éviter qu'il ne puisse passer les pattes et tirer les gamelles.

La limace et le chien

 

- Au palmier, la plaque plastique légère de l'abri mise en protection ne pesait pas lourd face aux assauts canins. Nous avons donc fabriqué une porte articulée en bois qui se sécurise également ici par un crochet. A l'intérieur, il a été nécessaire de visser une cale pour bloquer les gamelles afin qu'elles ne puissent pas être tirées vers l'extérieur avec les pattes.
 

- Et enfin, chez Comète, rebelote. Nous avons dû mettre une porte avec fermeture au point de nourrissage et un "bloque-gamelles" pour les mêmes raisons que précédemment.

 

Pour le moment, ces mesures semblent efficaces et les minets peuvent manger normalement.

La limace et le chienLa limace et le chien

 

Second parasite, les limaces :

Cette fois c'est au SMIT, chez Isidore que les ennuis recommençaient. Les gamelles de nourriture se retrouvaient remplies de bave peu ragoûtante et, bien entendu, elles étaient délaissées et gâchées. De gros soupçons pesaient sur des limaces voraces, mais elles n'avaient jamais été observées.
Bien entendu, pas question d'utiliser un quelconque produit potentiellement nocif pour les minous. Donc, nous avons employé la vieille technique du jardinier : le piège à la bière. Une boite plastique trouée sur les cotés, de la bière au fond, un couvercle de fermeture et la limace est attirée et piégée, elle meurt victime de sa gourmandise.

L'alcool oui, mais modérément, on vous l'avait bien dit pourtant ...

Au vu de la photo, le piège fatal a été efficace et les croquettes étaient restées bien propres. L'histoire ne dit pas pourquoi la bouteille de "kro" s'évapore aussi vite lors des tournées, mais ça .... (non, je plaisante)

La limace et le chien

A l'issue du récit de ces petites mésaventures, vous voyez bien que je n'ai pas les talents d'un fabuliste.
Il y aura tout de même une tentative de morale, un peu tirée par les cheveux, je l'avoue :
 

Que vous soyez chien ou limace
Laissez manger les chats de St-Jean,
Et si jamais un fâcheux les menace
Tôt ou tard, il s'y cassera les dents ...

 

Ah mais !

 

commentaires

Le Maître de Frimousse 28/05/2015 08:01

C'est ennuyeux que le chien vienne manger la nourriture des minets. Mais, au moins, il ne les martyrise pas.
Limaces... pouah !

Dani et ses chats 24/05/2015 18:20

Super tout ça ! Que ne faut-il pas faire pour que ça soit les minous qui mangent et non "les autres" ;-) Les limaces bavaient sur les croquettes, berk. Oui vous aviez raison les minous de délaisser les gamelles. A l'attention des limaces : " la gourmandise tue " LOL Et je lis un vol de plaque, bahhhhhh certains n'ont pas froid aux yeux !!! Heureusement Jean-Marc est là et trouve toujours un système ingénieux ! Caresses aux minous. Amitiés. Dani

Jean-Marc 25/05/2015 12:45

Merci Dani, mais il faut souvent faire des trucs de "fortune" ou improviser.
Je le fais avec plaisir, le problème c'est surtout que je ne réside pas sur Perpignan, même si je viens assez souvent dans le 66
Mais ces commentaires sont toujours encourageants
Amitiés, une caresse en plus à Camargue

Jean-Marc 17/05/2015 18:57

C'est tout récent : nous avons été obligés d'adapter chez Miriel et Feeling. Cette fois le chien n'est pas coupable mais la grille en fer a tout bonnement été volée (ça se revend ..).
Rassurez vous, on a arrangé tout ça en mieux et plus pratique. Vous verrez ça prochainement dans le blog !

Chadappart 16/05/2015 09:23

Que c'est bien décrit et que de travail pour que cet intrus ne revienne plus !!! Qui est ce mystérieux chien qui ose perturber les mimi(e)s et se goinfrer ? Et horreur, des limaces, problème résolu mais j'espère que ce toutou aura compris et qu'il aille chez son maître, si maître, il a ? Ronrons.

Chatdesîles 14/05/2015 20:44

Beau travail ingénieux et efficace !
Et tellement bien raconté ... bravo !

rolande 14/05/2015 16:04

Quel sacré boulot pour mettre la nourriture à l'abri ... ce chien est probablement aussi un malheureux qui était heureux d'avoir un resto gratis ....... mais chapeau vous avez eu tous de l'imagination dans la réalisation .... quant aux limaces encore heureux que la ligue antialcooliques ne vous poursuive pas !!!!!!!!

Jean-Marc 14/05/2015 20:05

Oui je suis d'accord, les animaux sont rarement vraiment méchants (eux).
Si ce chien n'est pas abandonné (nos amies pensent que c'est le cas, et c'est probablement un chien de race en plus) ce n'est pas après le chien qu'il faut en avoir mais après son soi-disant "maître".
Quand aux limaces, au moins elles disparaissent joyeusement ...

Le Maître de Frimousse 14/05/2015 10:52

Super, Mme de La Fontaine.

laura 13/05/2015 16:40

eh non Phiphi , pas moyen de savoir à qui appartient ce chien , en tous les cas ce n'est pas un errant , vu de face on s'aperçoit qu'il est bien soigné et bien portant vu tout ce qu'il engloutit ce n'est pas difficile ! en attendant nos pauvres minous se serrent la ceinture quand il déboule dans les parages ! Maintenant cela devrait aller après les travaux effectués par Jean - Marc ,croisons les doigts et je me dis aussi heureusement que les limaces sont alcooliques !

Phiphi 13/05/2015 10:36

Elle est belle, ma petite MIRIEL , si belle
pauvres minettes et minous, qui en plus doivent faire face à la voracité d'un toutou bien gros et gras .......
pas moyen de savoir à qui il appartient ce malotru ?
Merci Jean Marc pour ces travaux , et ces nouvelles .