Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite. 

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

 

♦♦♦♦♦♦♦

 

Notre association s'occupe

de chats libres.

 

Nous ne disposons malheureusement

d'aucune structure de type refuge

et nous manquons

de familles d'accueil.

 

Nous ne pourrons pas

répondre favorablement

aux demandes de prise en charge

et le regrettons.

Rechercher

Pages à consulter

17 novembre 2018 6 17 /11 /novembre /2018 19:39
On les a fait venir !

Je suis le chat de cimetière, 
De terrain vague et de gouttière,
De haute-Egypte et du ruisseau 
Je suis venu de saut en saut. 

 

 

Je suis le chat qui se prélasse    
A l'instant où le soleil passe,    
Dans vos jardins et dans vos cours 
Sans avoir patte de velours. 

 

 

Je suis le chat de l'infortune,    
Le trublion du clair de lune 
Qui vous réveille dans la nuit 
Au beau milieu de vos ennuis. 

 

 

Je suis le chat des maléfices    
Condamné par le Saint-Office ; 
J'évoque la superstition 
Qui cause vos malédictions.

 

 

Je suis le chat qui déambule 
Dans vos couloirs de vestibules,
Et qui fait ses petits besoins 
Sous la porte cochère du coin.

 

 

Je suis le félin bas de gamme, 
La bonne action des vieilles dames    
Qui me prodiguent le ron-ron 
Sans souci du qu'en dira-t-on. 

 

 

Epargnez moi par vos prières 
Le châtiment de la fourrière 
Où finissent vos émigrés 
Sans demeure et sans pedigree.

 

 

 

Poésie d'Henri Monnier , écrivain et caricaturiste français né à Paris (1799-1877).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Texte : Henri Monnier

Montage : Pixiz

Photos complémentaires : Irène & Laura

commentaires

T
Je viens de voir ton article de ce matin, et pour Ekla ,j'ai aussi des problèmes ,j'espère qu'ils seront vite résolus<br /> Je passe sur l'autre article <br /> Nicole
Répondre
J
Oui et je pense que c'est en France le souci
T
Rien ce matin ? <br /> J'espère que tout va bien !<br /> Voilà, mon coucou dominical <br /> Nicole
Répondre
J
Bojour<br /> on a publié ce matin<br /> et je t'ai envoyé un message pour dire qu'Ekla ne marche pas, on ne peut pas commenter<br /> Bon dimanche
M
Eh oui ! Ils sont tout ça, nos Gavrochats... et nos aristos aussi ! Hélas, les prières seules ne suffisent pas à leur éviter "le châtiment de la fourrière" (ou pire encore !). Les bénévoles des assos, le savent bien : il faut savoir retrousser ses manches !<br /> Bonne fin de semaine. Courage, courage ! Ronrons des Chats-Pitres.
Répondre
J
Le châtiment de la fourrière, mais aussi souvent plus pernicieux, celui des malfaisants et des nuisibles. Pour un "plaisir" stupide et gratuit d'écervelé.<br /> Merci Miss Tigri et coucou à la famille
P
Un beau poème sur le chat, qui colle parfaitement aux portrait des chats de l'hôpital !<br /> Bonne journée
Répondre
J
Il colle bien à tous les "naufragés de la rue", o^ù qu'il soient et qui ont parfois la chance d'avoir des protecteurs.<br /> Bonne journée
M
je pense que lorsque les médias sortiront cette affaire,cela ira mieux...mais ce que l'on me fait est très dur...merci pour vos gentils mots...pensée à tout l'équipe
Répondre
J
Bien difficile je pense. Il vaus faut du courage, je n'en doute pas.
M
de plus pardon..
Répondre
J
courage
M
Bonjour et merci pour ce très bel article,comme je les aime ces chats des rues....ils sont trop beaux...je n'ais pas trop le moral car en effet je vis des choses plutôt grave et les médias commencent à s'interresser à mon histoire,de pus j'ais des prothèses de hanche et à chaque fois qu'il m'arrive quelque chose j'ais le don de me faire très mal au dos...désolée de m'être un peu dévoilée mais c'est si dur à porter...bonne journée à vous tous
Répondre
J
Oh, je suis désolé d'apprendre ces mauvaises nouvelles. J'espère que ces mauvaises choses vont trouver une solution et que la santé va aller mieux.
D
Bonjour. Très joli poème ! Et l'illustration est TOP ^-^ Bonne semaine à vous tous, et câlins aux chats ♥
Répondre
J
Un petit plaisir, un article hommage "à la rue" en douceur.<br /> Caresses aux minets et aux malades en particulier
K
C'est un magnifique poème bien illustré par les minous que je découvre avec grand plaisir...<br /> Belle soirée Jean-Marc de dimanche
Répondre
J
Un petit moment de douceur pour réfléchir<br /> Bonne soirée
L
Alors tu écris maintenant, bon "tes" minets sont malgré tout bien mais si rien n'est mieux qu'une famille ou un atelier comme pour la famille Chou. Bon les deux n'ont pu sortir mais bon à l'abri, une, pardon des gamelles et une litière de copeaux avec trop de copeaux comme me l'a miaulé Chachou.
Répondre
J
Non, non ce n'est pas de moi, j'ai cité l'auteur<br /> Avec la pluie ils ont bien fait de rester au sec
S
Bonsoir Jean-Marc, quel joli poème de cet Henri Monnier qui devait certainement aimer les chats, franchement j'adore !! Si tu permets, je vais le copier... pour l'offrir à des "CHamoureux" ! Et bravo aussi, chaque strophe est superbement illustrée... Belle semaine à toi, l'équipe et toute la petite famille que quatre-pattes, amitiés de Shuki
Répondre
J
Je n'ai pas trouvé grand chose sur lui mais il faisait de chouettes caricatures.<br /> Oh oui tu peux le copier et on le trouve facilement sur le net.<br /> Merci à toi et très bonne soirée, le froid arrive
@
Comme ce poème est bien dans notre temps aussi ! Pensées pour tous vos minous. J'ai une forte pensée aussi pour Anton...<br /> Bon après-midi, @nnie
Répondre
J
Oui il y a Anton , et aussi Stella qui vivent des moments difficiles.<br /> Merci à toi, bonne soirée
P
Un joli texte parfaitement d'actualité bien qu'écrit il y a un certain temps, pour illustrer les photos des matous<br /> Bon dimanche
Répondre
J
Un moment en douceur et en réflexion aussi<br /> Bonne soirée
C
Quel joli poème ! Et bien illustré par nos amis !<br /> En fait c'est leur vie mise en mots, et c'est bien dit.<br /> Il devait bien aimer les chats, Henri Monier ...
Répondre
J
On trouve peu de choses sur lui, pas mal de caricatures.<br /> Ce texte est remarquable pour son temps.<br /> Pensées amicales pour vous et nos 2 amis
S
Bien beau.
Répondre
J
Et réaliste .. Pensées pour Anton
A
Un poème bien adapté à tous ces minous de rues. Il faut mieux s'occuper d'eux comme vous le faites, en respectant leur liberté que d'appeler la fourrière. <br /> Merci de les protéger comme vous le faites, de tout ce grand dévouement pour eux. Je vous admire beaucoup. <br /> Bonne chance à tous les minous de rues et bonne continuation à vous. <br /> Bisous Jean-Marc
Répondre
J
La notion de "chat libre" a été un grand progrès. Il y aura toujours des "anti" mais au moins ont ils une existence légale, et dans notre société, ce n'est pas négligeable<br /> Bon Dimanche
V
quel joli poème! déja la fourrière à cette époque??? j'espère que vos petit protégés étaient bien à l'abri cette nuit, vu ce qu'il est tombé! bisous Jean-Marc, bon dimanche. cathy
Répondre
J
Je me suis fait la même remarque mais je recherche les origines des fourrières<br /> je sais que cela existait déjà (photos) fin 19è
P
Oh un bien joli poéme et joliment illlustré par les chats de la rue , tous tellement beaux dans leur différence .<br /> la pluie s'est enfin arrété et en bon chat de gouttiére qui adore les coussins, je respire l'air du jardin<br /> caresses générales
Répondre
J
Profite, gentil chat de gouttière de noble lignée
M
J'ai une grande passion pour tout les minettes est les minets. Joli poémes. Belle journée cher Jean marc.
Répondre
J
Bienvenue chez les amis des "moustaches" .<br /> Bon dimanche
T
Oh ... je n'avais pas vu que ce poème était très ancien ... C'est encore plus émouvant, de voir que pour les chats c'est toujours la même chose, et les mêmes superstitions absurdes. j'ai eu un chat noir, mon bien-aimé Grichka, et c'était le plus gentil chat de la terre.
Répondre
J
Je confirme aussi !
N
Oh erreur , j'oubliais le tout premier, le gros noir ; j' ai eu 6 chats noir
N
Je confirme la gentillesse des chats noirs . j'en ai eu 5 !
J
Oui c'est vraiment très étonnant ce poème
N
Sans soucis du quand dira t-on je ronronne avec les chats , quand il n'y a personne ,ils ont toujours été là !
Répondre
J
Ils sont irremplaçables<br /> Bonne journée
T
Oh c'est super, tellement inattendu ... Très chouette poème qui colle à la peau de ces minettes et matous. D'ailleurs Félix s'est attribué un quatrain : <br /> Je suis le chat de l'infortune, <br /> Le trublion du clair de lune <br /> Qui vous réveille dans la nuit <br /> Au beau milieu de vos ennuis. <br /> ... illustré par Nestor on dirait bien :-) et j'ai cru reconnaître Slow aussi. Chats de gouttières ... exposés à tous les dangers, d'origine humaine dans tous les cas, oh oui ce poème colle à la peau des chats errants. Bon dimanche Jean-Marc, câlins à ta petite famille animale.
Répondre
J
Tellement proche de l'actualité ce joli poème<br /> Oui il y a Slow et Nestor (semaine dernière Nestor) qui serait plutôt le chat qui se prélasse<br /> ça va pas mal à Félix, oui<br /> Très bon dimanche à la maisonnée
R
tres beau poème en hommage aux chats des rues, toutes mes excuses j'ai oublié de te faire part de ma tristesse pour Junior, cher Jean-Marc, merci pour tes passages sympas, toujours le premier !! bon dimanche amities
Répondre
J
Pour Junior, nous n'avions pas mis de commentaires car il aurait été trop difficile de répondre.<br /> Ce poème est frappant d'actualité.<br /> Très bon Dimanche
M
Quel joli poème... en le lisant je me disais "quel talent ce Jean-Marc !" Bon... je vois que je me suis fait avoir. C'est ça le manque de culture ! Bien heureuse que vous me l'ayez fait découvrir.
Répondre
J
J'aurais aimé l'écrire, c'est incontestable<br /> Mais il est tellement proche de ce que nous connaissons, et pourtant si loin dans le temps<br /> Bonne journée
Z
C'est un poème que j'aime beaucoup et qui évoque bien nos petits félins . Je suis contente de faire connaissance de Oups, Beryl, Nestor, Miriel, Isidore, Jimmy, Slow, Ornella et "Filochard" - j'adore vos noms! <br /> Ici, Zaza continue à nous faire peur en ne mangeant pas régulièrement . Elle a son RV mensuel samedi prochain , j'espère que la pesée ne sera pas catastrophique . Cela ne l'empêche pas de nous ramener des copines à la maison : 2ème souris de la soirée à l'instant. Je suis devenue très bonne pour les attraper moi aussi . mais elle m'a suivie quand j'ai relâché la 2ème et je crains que...<br /> J'ai bien reçu le calendrier et il est déjà en bonne place sur le bureau .<br /> Toutes mes amitiés Jean-Marc
Répondre
J
Oh les copains qui illustrent sont assez connus.<br /> Flûte pour Zaza, on attend les nouvelles, que de soucis.<br /> Si elle chasse c'est tout de même rassurant, apprécie les belles souris "cadeau", non mais !<br /> Bon Dimanche chez vous
Z
Il est beau ce texte...Ma Kyra va mieux mais nous a encore fait peur...J'espère qu'elle ne nous quitte pas encore...Bonne soirée.
Répondre
J
Grosses caresses à Kyra !
N
Le "statut" général du chat a heureusement progressé. Le pauvre chat a pendant si longtemps supporté une réputation bien triste, et il en reste hélas encore un petit quelque chose chez certaines personnes. Contrairement au chien qui a toujours eu la belle image du meilleur ami de l'homme. Et pourtant lorsque l'on connaît bien les chats et que l'on vit proche d'eux …. quels merveilleux amis. Beaucoup d'écrivains avaient déjà anticipé heureusement.! <br /> Je les trouve tous beaux sur ces belles photos, mais …. avec une petite préférence pour les trois derniers, notamment …. le chat bas de gamme : le pauvre !!! et pourtant pas si bas de gamme que ça !<br /> Chamicalement.<br /> Nicole75
Répondre
J
Oui, par exemple les chats noirs sont difficiles à faire adopter, c'est stupide mais c'est ainsi.<br /> Ils ne sont "bas de gamme" que pour ceux qui ne les connaissent pas.<br /> Pensées pour Stella et pour vous.
D
Oh c'est touchant... les mots et les images ... et toujours d'actualité ... <br /> Merci à toute l'équipe =^.^=
Répondre
J
D'une incroyable actualité.<br /> J'ai aimé ce texte.<br /> L'occasion de dire à quelques uns de nos copains de faire un p'tit coucou
A
Très joli ce poème, Jean-Marc et qui donne l'occasion d'une série de portraits bien sympathiques des protégés de l'association… Un bel hommage que tu leur rends. J'étais venue voir l'article précédent mais pas eu le temps d'ouvrir edge pour y laisser un com... <br /> Merci pour ta réponse sur les champignons… les avis divergent donc je ne m'y risquerais pas !! ;) dommage, j'aurais bien mangé quelques champignons ce dimanche. J'espère que ce n'est pas l'un de mes chats qui a fait une tentative pour en manger. Cassia n'est pas revenu depuis hier soir, j'espère qu'il ne lui est rien arrivé… je suis une maman poule pour mes petits qui s'inquiète dès que l'un d'eux n'est pas rentré ;) Je fais l'appel chaque matin et chaque soir pour vérifier !! <br /> Je te souhaite un bon dimanche mon petit Jean-Marc… j'espère que tu vas bien. De gros bisous. Et des pensées pour tes protégés qui vont commencer à sentir le froid arriver… Ils ont même annoncé de la neige :( Je pense à eux dès les premiers frimas...<br /> Cath
Répondre
J
Pour les champignons, si il y a des ronds de sorcières, cela peut être bon. Si ils sont seuls, ce n'est pas ça. <br /> Embêtant, j'espère que Cassia va rentrer. On est tous pareils<br /> Bonne soirée, en espérant que les dégâts vont se réparer
L
Ah oui Isidore :-) Nous l'avons en photo avec la Juju lorsqu'elle était encore dehors :-))
Répondre
J
Et il est sur le calendrier
L
Voilà un poème touchant, avec des photos toutes aussi touchantes (merci Irène & Laura). La réalité était déjà la même à cette époque pour nos amis poilus et les émigrés ! ? :-(<br /> Qui est le beau pépère black ? (photo 4)<br /> Chamitié<br /> Rose
Répondre
J
Coucou. la lecture de ce poème m'a touché, il semble intemporel tellement on le croirait écrit .. hier.<br /> Le "black" c'est notre non vieux Isidore<br /> Dans l'ordre : Oups, Beryl, Nestor, Miriel, Isidore, Jimmy, Slow, Ornella ... et "Filochard" , un très vieux pépère des rues qui a rejoint le paradis en début de cette année.<br /> Cet article est une manière de rendre hommage à tous ceux "de la rue", quels qu'ils soient.<br /> Très bonne soirée