Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite. 

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

 

♦♦♦♦♦♦♦

 

Notre association s'occupe

de chats libres.

 

Nous ne disposons malheureusement

d'aucune structure de type refuge

et nous manquons

de familles d'accueil.

 

Nous ne pourrons pas

répondre favorablement

aux demandes de prise en charge

et le regrettons.

Rechercher

Pages à consulter

26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 19:04
C’est avec une infinie tristesse que nous commençons cette nouvelle semaine en vous apprenant le départ du petit Omaël.
Sorti par Irène, il y a tout juste un mois de l’hôpital, le 27 Septembre, Omaël était dans un état squelettique, un énorme abcès sous le menton qui se perça quelques jours plus tard. Son état avait alors nécessité 2 jours d’hospitalisation, et depuis, des soins quotidien.
Ne reprenant pas de poids au bout de 15 jours, malgré un bon appétit, nous l’avons à nouveau conduit chez le vétérinaire qui après palpation et échographie a diagnostiqué une grosse tumeur à l’intestin, ainsi qu’une forte anémie. Son pronostic vital était très réduit, mais Omaël était un battant, il avait encore la force de manger, sauter sur les meubles et réclamer des câlins à grand renfort de miaulements et de coups de tête. Alors, nous avons décidé de l’accompagner tant que son état le permettrait. Il resta donc chez Véronique.
Mais ce matin, son état s’est vite dégradé, il refusait de manger, ne miaulait plus, se cachait sous un meuble en se plaignant. Ni une, ni deux, il fût conduit chez le vétérinaire, mais son petit cœur n’a pas résisté jusque là et il s’est éteint dans la salle d’attente…


Repose en paix petit Omaël, nous regrettons de n’avoir pu t’offrir plus qu’un mois de tranquillité et de repos, ainsi qu’une vraie vie de famille. Nous remercions également Véronique pour avoir pris soin de toi jusqu’au bout.

Ta santé et ton sauvetage avaient ému beaucoup de personnes. Tu avais 4 marraines au grand cœur. Denise, L’une d’elle, a souhaité t’écrire aujourd’hui ces quelques mots :


"
OMAEL est parti paisiblement, si je comprends bien , au Paradis des chats !
Merci à l'invisible de lui avoir donnée une douce mort !
Que dans cette autre dimension, la vie , gentil chat , te soit paisible !
Que tu y connaisses la douceur, l'Amour entrevus sur terre !
OMAEL, nous ne t'oublierons pas !
Tu restes avec nous et sera toujours présent sur mon blog !
Parce que tu étais un chat adorable, et que nous t'avons aimé dés le premier regard !
Pour que plus aucun chat de l'hopital, ne connaisse ton sort !
Merci à la Maman de Marion, d'avoir été là, pour te tenir la pattoune lors de ce grand passage !
Reposes en paix, dans l'amour, cher et gentil OMAEL !
Merci aux fées qui t'ayant trouvé, émues de ton sort , t'ont permis de finir dans l'AMOUR , et paisiblement ta vie de galére !
Que Saint François t'accueille en ses jardins de lumiére
Nous déposons un doux baiser sur ton front.
Rouky et Denise
"

commentaires

L
<br /> Petit coeur...reposes en paix, tu auras eu la chance de connaitre la chaleur d'un foyer même pendant une courte période...<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Omael a la chance d'avoir connu un doux foyer où s'éteindre...<br /> <br /> <br />
Répondre
O
<br /> Je suis très triste d'apprendre cette nouvelle, bravo pour les derniers beaux jours que vous lui avez offert!<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Pauvre Omael ! je suis triste d'apprendre cette nouvelle..quelle vie il aura eu ! heureusement, il sera parti en douceur..Un grand merci à tes bienfaitrices ; son départ va vous faire un<br /> vide..Encore une fois, félicitation pour tout ce que vous faites, et je ne souhaite qu'une chose : que tous ces petits trouvent une gentille petite famille dans laquelle ils seront choyés !<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> merci Véronique...<br /> Repose en paix, bonhomme...<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> GRAND MERCI pour toutes ces bonnes volontés qui ont permis à Omaël de partir dans la sérénité. C'est toujours une grande peine mais aussi un soulagement car il ne souffre plus et allez savoir il a<br /> encore d'autres vies de chat ne dit-on pas que les chats ont 9 vies et pas 7.<br /> <br /> Il s'agit d'une très vieille croyance, une vieille légende. Cette légende nous vient des anciens Égyptiens, qui ont été parmi les premiers à domestiquer le chat, il y a environ 3000 ans.<br /> Donc petit OMAEL tu sais quoi faire, fait un petit signe à tous tes amis... Pleins de caresses ou que tu sois dans le paradis près de tous tes frères et soeurs trop tôt enlevés<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Gros bisous petit chaton, toi qu'on avait appelé Carolyn avant de nous rendre compte que tu étais un mâle, un vrai... J'oublierai jamais tes câlins chez le véto, et ton regard dans la voiture, qui<br /> me cherchait. Merci Véronique, merci Marion, merci Irène, merci l'asso, pour avoir pu lui donner cette fin de vie au-lieu de ce qu'il aurait eu à l'hôpital.<br /> <br /> J'suis triste, mais je sais que tu es plus heureux comme ça.<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Oh triste nouvelle ce soir en ouvrant ce blog.<br /> Omaël est parti.<br /> <br /> Et pourtant nous devons nous réjouir car Omaël est parti dans les meilleures conditions possibles : il est parti entouré et aimé.<br /> Ses dernières semaines auront été très douces pour lui avec les câlins et les soins attentionnés d'une famille toute à l'écoute des besoins d'un vieux minou ...<br /> <br /> Vraiment merci pour Omaël ... et une pensée pour vous qui l'avez accueilli car je pense que ce soir la maison doit soudainement vous paraitre bien vide ...<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> La seule mais déja si grande consolation sera que tu seras partis en étant aimé sincérement. Mais aussi de loin, par nous.<br /> Va mon beau, je suis bien triste ce soir.<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Merci d'avoir permis à Omaël d'avoir connu pendant quelques temps la douceur et l'amour. Tu resteras dans mon coeur comme dans celui de beaucoup de personnes. Sois serein là où tu es.<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> RIP petit bonhomme... Comme tous ceux qui t'ont précédé sur le pont de l'arc-en-ciel, tu ne seras jamais oublié... ;(<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> au revoir,Omaèl.veilles sur ceux qui t'ont aimé et qui t'ont sauvé.tu es partie en étant entouré d'amour.<br /> tous les jours,j'avais une pensée pour toi.<br /> je ne t'oublierais pas.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> omael ton petit corps bien faible m'avait émue et de loin je pensais à toi tout en sahant que tes jours étaient comptés.Ton petit coeur était usé aussi et tu es parti là haut aimé.Après avoir connu<br /> quelques jours de répit, de chaleur et surtout d'amour la maladie a eu raison de toi.<br /> Tu ne pourras plus sauter, miauler petit père<br /> Au revoir, reposes en paix<br /> On t'aime.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Quelle triste nouvelle mais heureusement qu'il a pu avoir une fin digne, heureuse et pas tout seul. Encore bravo aux personnes qui l'ont accompagné jusqu'à sa destination finale ;(<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> tendres pensées petit chaton. tu es au paradis des chats et tu ne souffres plus. par contre, tu nous fais souffrir.<br /> tendres pensées et 1000 remerciements aux personnes qui t'ont accompagnées.<br /> <br /> <br />
Répondre
K
<br /> pauvre petit père repose en paix<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Ce courageux petit bout aura au moins une fin de vie digne, il ne sera pas parti au fond d'un soupirail<br /> merci de lui avoir permis cela<br /> <br /> <br />
Répondre