Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite.  

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

Rechercher

Pages à consulter

9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 10:30

Après vous avoir donné quelques nouvelles des minous désormais bien installés dans la nouvelle maison, il est temps de revenir sur les 3 irréductibles : Béorn, Scille et Saint Jean. Nos trois (gros) tigrés sont restés dans l'ancienne maison, désormais lieu de travail de René-Marc. Mais ils ne sont pas pour autant à l'isolement puisqu'ils reçoivent chaque jour la visite des autres chats, et parfois même d'un chien.

Béorn, assez bien socialisé, aurait pu suivre le reste de la troupe lors du déménagement, mais il reste impressionné pas les toutous, il est donc plus au calme là. C'est un gros gourmand, timide mais très câlin.

Saint Jean bien sûr a lui aussi besoin de beaucoup de tranquillité. Après être resté terré quelques temps sous les meubles, papy a pris ses aises sur un fauteuil bien confortable (sauf pour la photo !). Il dort énormément. De temps à autre il aime prendre un bon bain de soleil à la fenêtre. Il ne mange plus que de la pâté.. En résumé, le vieux caporal coule une douce retraite.

  

Et enfin, Scille... Coquine et observatrice, elle donne évidemment du fil à retordre côté socialisation ! Elle accepte tout, sauf les caresses ! Par contre, elle vit très bien la cohabitation avec les bipèdes et vient même regarder la télé avec René-Marc, sur ses coussins derrière le bureau. 

Manifestement plus jeune et pleine de vie que ses deux compères, c'est une grande joueuse qui fait voltiger tous les petits gadgets qu'on peut lui laisser. Très proche de Béorn, elle l'aide à surmonter sa timidité naturelle. Ils dorment souvent côte à côte, et elle l'entraîne dans ses parties de jeux.

Scille trouvant petit à petit ses marques au Mir, elle y restera donc : Adoptée !


commentaires

Maï 11/05/2010 21:09



Tout est dit


8 heureux c'est magnifique



Belette 18 11/05/2010 20:21



Merci pour Scille... et pour tous les autres chats de l'hôpital ! Linda, tu as bien de la chance d'avoir un mari qui partage ta passion...



violette 10/05/2010 19:47



c'est le bonheur total au Mir!



cathy 10/05/2010 00:39



je  scrutais  les nouvelles de Scille , quel bonheur  qu'elle  aie  trouvé  sa maison, merci  de lui avoir laissé  sa chance


elle  a  exactement  le  mm  caractère  que  sa fille, la seule  différence  est  que  je  peux la caresser, elle  regarde 
ma  main encore méfiante mais se laisse  faire sur le  qui vive  tt  de mm


je  suis  sûre  qu'un jour  viendra  ou Scille  fera  de  mm, laisse  toi  aller  Scille, plus rien ne  peut  t'arriver  de
mal  à  présent



Chatdesîles 09/05/2010 23:56



C'est aussi la belle vie pour ces trois là !


Ils ont eu beaucoup de chance !


Longue vie à ces trois tigrés !


 


Et au Mir, il y a 8 chats de l'hôpital !


En conséquence, le premier prix "famille nombreuse des chats de l'hôpital" est décerné à ...


.............................  Linda et René Marc


Bravo !!!!!



ladycat80 09/05/2010 18:50



Ceux-là sont sauvés ; ils ne risquent plus rien et oublient l'hôpital !!! Bravo pour Scille !



Philou 09/05/2010 17:55



Que du bonheur !


Cela fait plaisir aprés l'article dela démolition du lieu dde jeunesse de ces vétérans 



Linda 09/05/2010 13:02



À 1h30 de l'hôpital, dans un coin de montagne du Haut-Vallespir



VERONIQUE 09/05/2010 12:41



Que du bonheur ! Peut t'on savoir où se trouve le MIR ?