Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite.  

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

Rechercher

Pages à consulter

22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 10:43

C’est un constat que tous les amis des félins ont fait depuis bien longtemps : là où il y a du monde et des cuisines collectives ; il y a des chats.

  Inévitablement, les hôpitaux comme Saint Jean de Perpignan, ont des chats.

 Depuis 3,5 ans, environ une centaine de chat de l’hôpital ont été placés par l’association, et depuis cette année, la prolifération sur le terrain est proche de 0. La trentaine de chats y restant sont stérilisés, nourris quotidiennement, vermifugés et traités contre les puces régulièrement. Autant dire que le travail de l’association a porté ses fruits et que la direction de l’hôpital semble satisfaite de la situation.  

La promotion des campagnes de stérilisation est bien plus efficace sur le long terme pour la maîtrise des populations félines que les campagnes de rafles de la fourrière et de sociétés similaires dont tout le monde connaît l’issu des chats « sauvages ».

C’est dans cet objectif, que l’hôpital de Thuir (antenne délocalisée de l’hôpital de Perpignan) nous a contacté courant Octobre. N’arrivant plus à faire face à la prolifération des chats sur le site, ils recherchent tout comme l’hôpital Saint Jean, une solution durable, où humains et félins pourraient cohabiter harmonieusement sans mettre en péril l’hygiène de cet établissement. Nous avons donc répondu présent.

L’association n’en oublie pas pour autant sa mission entreprise sur l’hôpital St Jean, et compte bien la poursuivre, mais nous ne pouvions pas fermer les yeux sur le triste sort de ces chats si nous refusions d’agir. (Notre nom le révèle : SOS chats de l’hôpital ! Alors Aidons les chats des hôpitaux).

Nous avons rencontré la direction de cet hôpital qui est prête à collaborer, une convention est en cours de rédaction. Les chats adultes les plus sauvages seront stérilisés, identifiés et remis sur le site où ils continueront être nourris. Les plus jeunes seront socialisés et placés. Des points de nourrissage seront installés…

Actuellement, nous tentons de rencontrer les personnes qui nourrissent quotidiennement les chats dans chaque pavillon, nous faisons connaître notre action. Nous réalisons en quelques sortes un « état des lieux » de la situation, afin de dénombrer les chats présents, les farouches des sociables, les stérilisés (une autre association en avait stérilisé une partie il y a plus de 3 ans) des non stérilisés.

 

Fin Novembre, avec la direction de l’hôpital, nous avons rencontré un journaliste afin qu’un article mentionnant nos actions futures paraissent dans la presse local (l'indépendant), pour faire part de notre action en coupant court à toutes rumeurs qui planaient sur un mauvais sort à venir pour les chats de l’hôpital de Thuir.

art-indep.jpg

 

 

Cet hôpital s’étend sur 30ha, avec énormement d'espaces verts, les bâtiments sont pavillonnaires et les chats gravitent autour puisque c'est là qu'ils trouvent à manger. Contrairement à l’hôpital de Perpignan qui est au centre de l’agglomération, à Thuir, il n’y a pas de dangers immédiats liés à l’urbanisme, c’est pour cela que les plus sauvageons seront remis sur le site.

 

Quelques photos des chats de l'hôpital de Thuir. Des familles d’accueil et d’adoption sont d’or et déjà recherchées. Certains sont craintifs, d’autres se laissent caresser, pour eux, une simple mise en confiance sera nécessaire.

P1040746.JPG

 

P1040757.JPG

 

P1040735.JPG

 

P1040739.JPG

 

P1040741.JPG

 

P1040742.JPG

 

Chat sociable:

P1040961.JPG

 

P1040972.JPG

 

Elle aussi est très caline, elle se frottait à nos jambes à grand renfont de ronrons:

P1040963.JPG

 

P1040968.JPG

 

P1040971.JPG

 

P1040987.JPG

 

P1050127.JPG

 

P1050136.JPG

Publié par Marion - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Paris Isabelle 25/12/2010 19:25



Bravo pour votre nouvelle campagne. Ils sont magnifiques ces minous.


On est avec vous . 



Marion 24/12/2010 09:59



Ladycat: le but étant aussi de réduire le nombre de chats sur Thuir, nous ne pouvons pas nous permettre d'en relâcher des étrangers.


Audrey: tu as raison quant à la rédaction de l'article, mais malheureusement avec les journalistes on ne maîtrise pas :(  On lui avait aussi bien demander de lancer un appel aux FA et
adoptants, mais il n'en ait rien...


Nous presenterons bientôt les chats de l'hôpital de Thuir, il faudra leur donner un nom, mais pour l'instant on a encore du mal à différencier tous les roux (se sont les plus nombreux, avis aux
amateurs de rouquins...) et nous n'avons pas encore visité tous les secteurs de l'hôpital. Patience, ça viendra...



Audrey 23/12/2010 20:48



Bravo d'avoir pris la décision de prendre ce nouvel engagement :)


Par contre je trouve l'article du journal maladroitement rédigé A les lire, on pourrait se méprendre et penser que
vous stérilisez et ensuite relâchez tous les chats sur le site, et qu'en 3 ans, 175 chats auraient disparus du site :/ Pas un mot sur les adoptions, c'est dommage, ça ne rend pas hommage à votre
travail. Mais c'est déjà très bien de sensibiliser par ce biais là et de montrer qu'il existe d'autres solutions que la fourrière.



ladycat80 22/12/2010 23:02



Ce sont des conditions de "travail" beaucoup plus favorables que celles qu'ont rencontré les bénévoles à l'hôpital de Perpignan au début ! La direction est ok et ne cherche pas à faire du mal aux
animaux ; c'est déjà un vrai soulagement ...


Il ne vous reste plus qu'à retrousser vos manches ! Peut-être que grâce à l'article dans le journal, les gens seront un peu plus sensibilisés à votre action !


Est-il possible de trapper les chats de Perpignan et de les mettre à Thuire, pour sauver les chats des travaux dans un premier temps et n'avoir qu'un site à s'occuper dans un deuxième temps ?



Chatdesîles 22/12/2010 22:41



Je suis tout à fait d'accord avec votre décision. Et avec Eowin on vous suit !


Vous avez prouvé un savoir faire incontestable, et je suis contente que les chats de l'hôpital de Thuire puissent aussi bénéficier de votre expérience.


 


Il va falloir nous les présenter sur le blog  tous ces chats ... pour qu'on les connaisse et qu'on s'y attache !


 


J'espère que vous continuerez à aider les chats du cimetière à côté de l'hôpital aussi ...



belokane 22/12/2010 19:40



Félicitations pour votre future action. Je vous aiderais comme je l'ai fait pour les chats de St Jean. Dommage que nous soyons aussi loin.


Je souhaite de belles fêtes de Noël à toute l'équipe et plein de tendresse aux chats.



MarieT 22/12/2010 19:39



Bravo pour votre action ! C'est comme cela que l'on peut y arriver ! Avec la bonne volonté des services publics et votre dévouement...


Merci pour EUX ! Sont magnifique tous ces chats !


Vous avez le bonjour de Surprise.....


vous pouvez voir de ces nouvelles


http://sidocat.wordpress.com/



Denise 22/12/2010 18:26



Le combat continue ! Bravo !


Bonnes  fêtes de Noel  !



Sylvie V 22/12/2010 18:02



BRAVO pour votre future action !!!! Ils sont beaux tous ces chats ... Et qq 'uns se laissent caresser c'est déjà une bonne chose pour trappage et sociabilisation !! 


 



roselyne martel 22/12/2010 14:18



vous avez entrepris un grand chantier de secours pour tous ces chats mais vous êtes une équipe formidable et méritez toutes nos félicitations et encouragements, je regrette d'être si loin et de
ne pouvoir vous porter min forte


bonnes fêtes à tous deux pttes et quatre pattes compris