Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite. 

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

 

♦♦♦♦♦♦♦

 

Notre association s'occupe

de chats libres.

 

Nous ne disposons malheureusement

d'aucune structure de type refuge.

 

Nous ne pourrons pas

répondre favorablement

aux demandes de prise en charge

et le regrettons.

Rechercher

Pages à consulter

 

 

 
•    Nous soutenir
•    Parrainages
• ​​​   Chats à l'adoption
•    
•    Socialisation
•    In Memoriam
 
•    Les liens des amis 

 

 
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 05:26

 Toute l'équipe de l'association vous souhaite un Joyeux Noël !!

 

carte_noel023.jpg

23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 10:47

C'est avec "un peu" de retard que nous vous présentons notre calendrier 2011.

(format   21x11 cm) Il est recto verso cette année.

 

calendrier-2011-recto.jpg

 

(le verso est orange avec Rackham)

 

 

Il est en vente contre un don libre. L'argent récolté servira entièrement aux sauvetages des minous.

 

Pour toute commande, merci de m'envoyer votre demande par mail à l'adresse suivante: info@hopital-chats-perpignan.org  ou par courrier au siège de l'association: 29 bd de la Jetée 66140 CANET EN ROUSSILLON.

(le règlement se fait par chèque à l'odre de : SOS Chats de l'hôpital).

N'oubliez pas de préciser le nombre de calendriers que vous souhaitez ainsi que vos coordonnées complètes.

 

N'hésitez pas à en parler autour de vous, plus il y aura de calendriers vendus, plus nous pourront stériliser, identifier et améliorer les conditions de vie des chats errants sur les hopitaux.

22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 10:43

C’est un constat que tous les amis des félins ont fait depuis bien longtemps : là où il y a du monde et des cuisines collectives ; il y a des chats.

  Inévitablement, les hôpitaux comme Saint Jean de Perpignan, ont des chats.

 Depuis 3,5 ans, environ une centaine de chat de l’hôpital ont été placés par l’association, et depuis cette année, la prolifération sur le terrain est proche de 0. La trentaine de chats y restant sont stérilisés, nourris quotidiennement, vermifugés et traités contre les puces régulièrement. Autant dire que le travail de l’association a porté ses fruits et que la direction de l’hôpital semble satisfaite de la situation.  

La promotion des campagnes de stérilisation est bien plus efficace sur le long terme pour la maîtrise des populations félines que les campagnes de rafles de la fourrière et de sociétés similaires dont tout le monde connaît l’issu des chats « sauvages ».

C’est dans cet objectif, que l’hôpital de Thuir (antenne délocalisée de l’hôpital de Perpignan) nous a contacté courant Octobre. N’arrivant plus à faire face à la prolifération des chats sur le site, ils recherchent tout comme l’hôpital Saint Jean, une solution durable, où humains et félins pourraient cohabiter harmonieusement sans mettre en péril l’hygiène de cet établissement. Nous avons donc répondu présent.

L’association n’en oublie pas pour autant sa mission entreprise sur l’hôpital St Jean, et compte bien la poursuivre, mais nous ne pouvions pas fermer les yeux sur le triste sort de ces chats si nous refusions d’agir. (Notre nom le révèle : SOS chats de l’hôpital ! Alors Aidons les chats des hôpitaux).

Nous avons rencontré la direction de cet hôpital qui est prête à collaborer, une convention est en cours de rédaction. Les chats adultes les plus sauvages seront stérilisés, identifiés et remis sur le site où ils continueront être nourris. Les plus jeunes seront socialisés et placés. Des points de nourrissage seront installés…

Actuellement, nous tentons de rencontrer les personnes qui nourrissent quotidiennement les chats dans chaque pavillon, nous faisons connaître notre action. Nous réalisons en quelques sortes un « état des lieux » de la situation, afin de dénombrer les chats présents, les farouches des sociables, les stérilisés (une autre association en avait stérilisé une partie il y a plus de 3 ans) des non stérilisés.

 

Fin Novembre, avec la direction de l’hôpital, nous avons rencontré un journaliste afin qu’un article mentionnant nos actions futures paraissent dans la presse local (l'indépendant), pour faire part de notre action en coupant court à toutes rumeurs qui planaient sur un mauvais sort à venir pour les chats de l’hôpital de Thuir.

art-indep.jpg

 

 

Cet hôpital s’étend sur 30ha, avec énormement d'espaces verts, les bâtiments sont pavillonnaires et les chats gravitent autour puisque c'est là qu'ils trouvent à manger. Contrairement à l’hôpital de Perpignan qui est au centre de l’agglomération, à Thuir, il n’y a pas de dangers immédiats liés à l’urbanisme, c’est pour cela que les plus sauvageons seront remis sur le site.

 

Quelques photos des chats de l'hôpital de Thuir. Des familles d’accueil et d’adoption sont d’or et déjà recherchées. Certains sont craintifs, d’autres se laissent caresser, pour eux, une simple mise en confiance sera nécessaire.

P1040746.JPG

 

P1040757.JPG

 

P1040735.JPG

 

P1040739.JPG

 

P1040741.JPG

 

P1040742.JPG

 

Chat sociable:

P1040961.JPG

 

P1040972.JPG

 

Elle aussi est très caline, elle se frottait à nos jambes à grand renfont de ronrons:

P1040963.JPG

 

P1040968.JPG

 

P1040971.JPG

 

P1040987.JPG

 

P1050127.JPG

 

P1050136.JPG

19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 11:35

Suite à notre article du 26 Novembre, où nous évoquions notre partenariat avec l'animalerie en ligne Zooplus, il nous avait été demandé la même chose pour Wanimo, animalerie en ligne également, où bon nombre d'entre nous commandent des croquettes médicalisées.

Aujourd'hui c'est chose faite! L'association SOS Chats de l'hôpital est affiliée aux 2 sites!

 

Désormais en commandant à partir des bannières ci-dessous (également dans les pages "nous soutenir" du blog et du site des chats de l'hôpital, ou encore en bas de chaque page du même site) vous aiderez les chats de l'hôpital!

 

Alors pensez-y!! Un petit geste simple: un clic sur une bannière et rien d'autre, pourra nous être d'une grande utilité.

 

Pour toute commande effectuée à partir de ces bannières, Zooplus & Wanimo reversent un pourcentage aux chats de l'hôpital !

26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 16:38

Noël approche, avec lui l'effervescence et la recherche de la surprise idéale pour les êtres chers qui nous entourent.

Nos animaux en faisant partie, nous sommes nombreux à leur chercher le cadeau idéal.

 

C'est pour moi l'occasion de vous rappeler, que non seulement vous pouvez faire plaisir à votre petit protégé, mais aussi aux chats de l'hôpital en commandant sur le site zooplus en passant par le lien ci-dessous: Zooplus reversant un pourcentage de chaque commande passée par cette bannière : (ces petites sommes cumulées mois après mois nous ont permis de financer quelques castrations et stérilisations, ce n'est donc pas négligeable!)

 

 

Mais tout au long de l'année vous pouvez continuer à nous aider en passant pas celle-ci que vous retrouverez dans la page "nous soutenir" 

 

ou en bas de toutes les pages de notre site internet

 

7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 20:32

Hier nous avons reçu un appel, un chat perdu... Comprenant la détresse dans laquelle est sa maitresse, nous n'avons pu lui proposer que de diffuser son annonce pour les perpignanais qui suivent se blog :

Tous les services compétants: fourrière, vétos, police... mais toujours aucune trace.

Entre temps, suite à ses avis de recherche diffusés sur le net, elle a été la proie des escroqueries bien connu où les malfaiteurs demande un rançon... Tout le monde connait cette arnaque mais il est bon de la rappeller...

 

Il est parti du quartier des jardins St Jacques pour ceux qui connaissent.

"Il s'appelle Pipo je l'ai perdu le 27 septembre. Il est assez gros (type Maine Coon), les poils mi long gris et blanc, c'est un mâle castré mais ni tatoué, ni pucé. C'est un chat de gouttière. Il n'a pas du tout l'habitude de partir à plus de 20m de la porte de la maison c'est pour cette raison que je trouve son départ étrange et que je suis très inquiète. Nous habitons aux Jardins St Jacques.
Je vous laisse mes coordonnée si jamais vous aviez des nouvelles.
Marie Soubielle
06 22 42 32 10
Encore merci pour votre aide"

 

pipo.jpg

25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 14:26

 

Afin d'éviter le repeuplement félin, trop rapide, de l'hôpital nous vous annoncions en juin dernier dans le rapport moral de l'Assemblée Générale que nous allions participer à la stérilisation des chattes demeurant au cimetière du "Haut Vernet "qui longe l'hôpital. En effet,  nous observions depuis cet hiver l'arrivée de nouveaux minous, par forcément en bonne santé (cf: Creamy) sur l'hôpital.


Ces trappages ont débutés mi-août avec l'aide d'une bénévole.
A ce jour nous avons trappé 10 femelles et 4 mâles qui après convalescence, faute de mieux, ont été relâchés sur leur territoire. Parmis eux: Miko, Cime, Oasis, Caféine, Cacao, Chocolat, Cachou, Pepsi, Flocon, Coka, Frisbee...

 GetAttachment.aspx.jpg

 

 

Malheureusement, Nous avons a déploré 3 décès:
_un chat âgé testé positif, en fin de vie qui a dû être endormi
_une chatonne retrouvée morte derrière un caveau (qui n'a pas eu le temps d'être trappée)
_ une chatte de 15 ans (déjà  stérilisée auparavant) qui le lendemain de son trappage s'est faite reversée par une voiture dans l'enceinte du cimetière, gravement accidentée elle a due elle aussi être endormie.


D'après nos observations il reste encore quelques chats et chatons nés début de l'été nous allons donc poursuivre dès que possible notre action de stérilisation, mais réjouissons nous déjà du trappage des 10 femelles qui ne viendront pas grandir le banc des chats errants. Désormais ils sont tous des "chats libres" !

 

 Ces chats continuront d'être nourris par les mères nouricières qui assument cette tâche depuis déjà un bon nombre d'année.

10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 14:49

 Nous avons reçu un appel à l'aide d'une personne située à 50 km de Perpignan, qui s'occupe devant chez elle d'un laissé pour compte.

Un chat noir comme tant d'autre, qu'elle nourrit et soigne mais qu'elle ne peut adopter et faire entrer chez elle car elle a déjà 2 chats et des enfants en bas âge, alors il a droit au garage comme seul abri.

 

Ce matou n'est pas tout jeune, environ 8 ans à vue de nez, non identifié et non castré, mais cela sera fait si il trouve une maison. Il est gentil, se laisse caresser  et ADORE ça, mais est craintif du moindre bruit un peu fort. Est-ce le fruit d'une maltraitance passée?? de son abandon??

 

Toujours est-il qu'il lui faut une famille rapidement car l'hiver arrive mais aussi parcequ'une route très passante le met en danger à chaque instant, ainsi que les chasseurs qui n'hésitent pas à tirer sur les chats se promenant dans les vignes alentours...

 

Si vous avez une petite place pour lui, une solution n'hésitez pas. Il lui faut vite la douceur et la chaleur d'un foyer pour lui redonner confiance.

Merci de diffuser pour lui.

 

L'association ne peut malheureusement pas le prendre en charge par manque de FA donc si une FA se propose...

 








 

Contact pour diffusion : roudiereilona@hotmail.fr ou mail de l'asso et j'assurerai le relais: info@hopital-chats-perpignan.org

17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 14:16

Tout le monde sait que l’été est la pire période d’abandon en raison des vacances qui rendent l’animal « gênant » pour partir au soleil ou à l’étranger. Les animaux sont trop souvent considérés comme des objets, de vulgaires Kleenex qu’on jette dès qu’ils deviennent gênants. Bref, tous les gens oeuvrant dans la PA connaissent ce fléau.

 

Aujourd’hui, exceptionnellement, il ne s’agit pas de chats mais de cochons d’inde. Ceux-ci n’ont pas eu de chance en cet été. Probablement achetés en animalerie pour satisfaire les caprices de 3 gentils bambins, ils ont été largués dans au milieu de roseaux bordant un lotissement par plus de 30°C lors d’un départ en vacances, en raison de leur multiplication vagabonde ou encore lorsque ces "jouets" ont cessé d'amuser.

 

Deux jeunes filles en vacances dans un camping tout proche ont eu la chance de passer par là. Sensibles à la cause animal, et curieuses devant ces bruits dans les roseaux, elles ont découvert toute la famille cochons d’inde : 3 adultes, 2 jeunes et des bébés qui n’ont malheureusement pas survécus. Elles ont pu tant bien que mal récupérer tout ce petit monde et ont cherché de l’aide via Rescue auprès de inscrits du département des Pyrénées Orientales. Le règlement du camping interdisant toute détension d'animaux, il fallait faire vite car elles auraient été obligées de les ralâcher ou de les remettre à la fourrière. Habitant à côté et ne pouvant rester insensible à leurs sorts même si il ne s’agit pas de chats, j’ai proposé de les accueillir, alors maintenant je cherche à les placer dans de bonnes familles, des familles dignes de ce nom. Ils sont tous assez craintifs, mais rien d’étonnant au regard de ce qu’ils viennent de vivre.

 

Il y a 1 mâle adulte, 2 jeunes mâles d’environ 2/3 mois et 2 femelles adultes. L’une est pleine et proche du terme, et l’autre était la mère des petits décédés mais il est probable qu’elle que d’ici 2 mois il y ait une portée « Kinder » de plus.

Les 3 mâles viennent d’être castrés et peuvent être adoptés d’ici 10 jours. Quant aux femelles, elles le seront dans 2 mois, après le sevrage pour l’une et après s’être assuré que l’autre n’aura pas de petits. Les petits seront ensuite proposés aussi à l’adoption.

 DSCF8752.JPG

Un des jeune avec le mâle adulte à adopter

 

DSCF8757.JPG

Le 2ième jeune à adopter

 

DSCF8758.JPG

La femelle qui est pleine

 

DSCF8761.JPG

La deuxième femelle

 


Ils seront à adopter contre un don libre à l’association.

 

Merci de diffuser le plus largement possible afin qu’ils puissent oublier rapidement toutes les épreuves qu’ils viennent de vivre. En attendant, ils occupent la même pièce de quarantaine que Birrus.

6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 10:46

Il y a quelques jours, Denise nous demandait un point sur les chats parrainés (marrainés).

Nous rencontrons depuis plusieurs semaines des difficultés de mise à jour de notre site internet. Donc faute de pouvoir le faire directement sur ce dernier, cet article sera consacré aux chats qui ont trouvé un parrain ou une marraine. Tous les autres,qu'ils soient sur le site ou en FA ou encore vivant leur vie de chat libre à l'abri comme Charlotte et Cerbère peuvent être parrainés. 

 

Rappellons que le montant du parrainage est laissé à l'appréciation du parrain, de même que son mode de règlement : chèque ou virement qu'il soit mensuel, trimestriel voir annuel. Nous demandons seulement de nous retourner la fiche d'information téléchargeable sur notre site internet à l'adresse suivante: http://www.hopital-chats-perpignan.org/doc/bulletin_parrainage.pdf  (copiez et collez l'adresse ci-dessus dans la barre de votre navigateur)

 

Venons-en donc aux heureux élus :

 

Sicile marrainée par Denise

sicile.jpg

 

Sicile est vue que très rarement sur le site, très farouche elle ne sort que le matin très tôt ou le soir très tard. Elle est du côté du nouvel hôpital et rôde de temps à autre vers les cuisines.

 

 

Miriel marrainée par DeniseMiriel--9-.JPG

Miriel est vue quasi quotidiennement vadrouillant entre les poilus, le jardin central, chez Claudel et Gala et maintenant l'intérieur de la couronne centrale qui est déserte comme sur la photo ci-dessus!

 

 

Claudel et Gala marrainés par Denise

claudel-et-gala--4-.JPG

Ils sont vus quotidiennement et ont droits à leurs petites friandises tous les jours.

Ils sont inséparables et très sédentaires.

 

 

Jason marrainé par Natacha

Jason.JPG

Jason est très peureux et fuit dès qu'on approche d'où le fait d'avoir très peu de photo de lui puisque nous n'avons pas le temps de sortir l'appareil qu'il a déjà filé. Les seules photos disponibles sont faites à travers une vitre ce qui diminue la qualité de l'image. Jason sera très difficle à trapper, mais si on y arrive, il y a une bonne famille qui l'atttend dans le 02 (tout comme Aragorn!)

 

 

Charly parrainé par Alice et Christophe

Charly.JPG

Charly est tous les jours avec ses copains au rendez-vous du point de nourrissage de neuro dont Geneuviève s'occupe. Il est le moins sauvageon du groupe. L'approche ne se compte plus qu'en centimètres. Son secteur est relativement protégé des travaux de l'hôpital. Cependant après tant d'années passées dehors, il mériterait de finir sa vie au calme et au chaud dans un bon foyer.

 

 

Symphony marrainé par Sylviane

Symphony

 

Symphony est un copain de Charly, vu régulièrement par Geneuviève, il aime la compagnie des autres chats car il est rarement vu seul. Une personne se propose de l'adopter une fois que celui-ci sera devenu sociable. Il lui manque juste une famille pour le socialiser. Avis aux amateurs...

 

 

Topaze marrainée par Sylviane

Topaze--2-.JPG

Topaze  sort souvent le soir du côté des poilus. Très vive, elle détale rapidement lorsqu'elle nous voit. Si elle veut bien se laisser trapper, elle devrait aller rejoindre Gandalf dans sa famille.

 

 

Bali marrainé par Sylviane

Bali3

 

Bali est depuis fin Mai en accueil chez Audrey. Un article lui a été consacré la semaine dernière car sa socialisation avance à grands pas. Il sera bientôt prêt pour être adopté.

 

 

Nous remercions vivement toutes ces marraines.


Si vous aussi vous souhaitez choisir un filleul, n'hésitez pas à nous contacter.

30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 18:05

Il y a  environ 15 jours, j'ai été contactée par une dame vivant à Perpignan qui a récupéré un jeune chat blessé. Elle a pris en charge ses soins, sa castration et sa semaine d'hopitalisation mais vivant dans un petit 2 pièces avec déjà plusieurs chats, elle ne peut le garder. Elle a tout fait pour lui trouver une bonne famille, mais en vain. Manquant également de famille d'accueil actuellement, la seule chose que j'ai pu lui proposer c'est de diffuser pour elle afin que ce minou trouve au plus vite une bonne famille.

Elle a tout de même réussi à lui trouver une FA mais seulement pour un temps très court car il est isolé dans une petite chambre, ce qui n'est pas bon pour son moral.

 

Il peut être adopté partout en France, mais de préférence dans le sud pour des facilités de co-voiturage. Merci de diffuser à tous vos contact.

 

Je vous copie les mails qu'elle m'a envoyé ainsi que ses photos.

 

 

"Il s'agit un jeune mâle de 7 mois environ, castré, abandonné ou perdu au
moulin à vent qui s'est fait attaquer et blessé par un chien à

l'arrière train. Ce chat est en famille d'accueil depuis vendredi,après
une semaine de clinique vétérinaire, il est encore en convalescence, il
va mieux mais reste assez traumatisé en présence d'autres chats et
chiens ( la situation s'améliore aussi de ce coté là, mais il faut du
temps et de la patience) l'idéal serait bien sur un endroit calme et un
maitre qui ait une expérience des chats .
Pour l'instant il est installé dans une chambre isolée, mais cette situation ne peut être que
provisoire, (la maitresse de maison a 3 autres chats et un chien), et a
peur de le traumatiser à nouveau car le chat s'est déjà un peu habitué à
elle et sa famille d'accueil, ses animaux à elle étant également
perturbés par l'arrivée du petit nouveau .
Je me doute que vous ne pourrez pas faire de miracle, mais je tente le tout pour le tout!
Je vis moi même dans un tout petit studio avec 2chats traumatisés et qui
ne l'accepteront pas sur leur territoire déjà si dérisoire( pour avoir
déjà essayé de leur imposer une présence supplémentaire).

D'avance je vous remercie de l'aide et de l'attention que vous pourrez apporter à ce chat, quelque elle soit...
Mes coordonnées: 0468 97 10 35, Mobile: 06 18 67 40 68
ma soeur: 0468 816446,Mobile06 15 95 20 20."

puis second mail suite à quelques questions de ma part:

"Il n'est malheureusement pas encore tatoué, nous attendions qu'il ait un maitre définitif, nous ne demandons aucun frais si ce n'est le tatouage futur, mais si c'est absolument nécéssaire avant une adoption éventuelle, nous le ferons, bien que nos moyens financiers soient très limités.

Il est vrai que si l'adoptant veut prendre le tatouage à sa charge cela nous arrangerait mais bon!
Il n'aura pas de séquelle de son accident d'après le véto qui la soigné,Il n'aime pas être attrapé( souvenir de véto je pense, mais il est câlin et n'a aucun problème avec les humains pour peut que l'on soit doux et attentionné( il était assez perturbé à sa sortie de clinique), et peut être adopté dans toute la France, l'essentiel est qu'il le soit...
IL est actuellement en pension chez moi à Prades, l'endroit n'est pas idéal, il est encore isolée dans une chambre( avec petit balcon quand même)...."' 
J'ai trois autres chats (eux mêmes trouvés dans la rue)et un chien. ma soeur est dans la même situation de son coté. Nous ne pouvons en adopter davantage vu la surface que nous pouvons leur offrir et nous avons épuisé notre cercle ce connaissances, amis et famille !
Je m'occupe d'une bonne vingtaine de chats libres sur le village,que j'ai réussi à trapper en partie, avec l'aide d'une assoication et ma soeur en nourrit quelques autres sur le moulin à vent... 
Prades est un endroit ou les chats errants sont très mal vus, ils sont régulièrement empoisonnés, ou tués à coup de pièges divers et il y en a énormément !!!!!  Malgré nos efforts plusieurs petits sont nés dernièrement...je suis obligée de me cacher pour les nourrir( un nouveau trappage sera bientôt nécessaire !) et je me fais régulièrement insulter quand on me voit, alors je fais ma tournée à 6h du matin. Heureusement nous sommes quelques personnes (des femmes pour la plupart) à lutter sur place comme nous pouvons mais bien sur nous manquons de moyens .... les associations locales sont toutes débordées.
Quoique il en soit , merci infiniment pour votre aide,et pour le temps que vous nous accordez, je crois savoir qu'il en est de même pour les chats de l'hôpital....
J'espère que cette histoire connaitra une fin heureuse!"

  Ses photos, il est beau comme un coeur :

 

1.jpeg

2.jpeg

3.jpeg

4.jpeg

5.jpeg

6.jpeg

 

Alors vite, une bonne famille pour ce petit amour qui est jeune, mais qui a déjà un début de vie difficile.

18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 15:30

L'assemblée générale est déclarée ouverte aux membres adhérents internautes pour une durée de 24h

soit  jusqu'à SAMEDI 19 JUIN 16h30 précise.

 

Les adhérents ayant été convoqués par mail ou par courrier peuvent se prononcer sur les points suivants:

                1 - Approbation du rapport moral

                2 - Approbation des comptes

                3 - Election des membres du conseil

 

 

1 - RAPPORT MORAL

 
"En ce mois de Juin 2010, l’association fête sa deuxième année d’existence officielle alors que son action a débuté il y a près de 3 ans sur le terrain de l’hôpital de Perpignan.

Cette année, tout s’est accéléré, avec ce que nous redoutions le plus après le déménagement en septembre 2009 des services vers le nouvel hôpital, c’est la démolition des bâtiments un à un depuis le mois de décembre 2009. À ce jour, l’endocrino, réa-cardio, IRM - scanner (les poilus), neuro A etc… n’existent plus. Heureusement nous ne déplorons aucune perte féline, mais une migration des chats connus vers d’autres secteurs, mais aussi une apparition de nouveaux chats venus du cimetière et d’une allée jouxtant la maternité où la prolifération y est vagabonde…
De plus, au début de l’été, M. C… habitant une maison contiguë à l’hôpital et rachetée par ce dernier en fin d’année en vue de sa destruction pour en faire un parking pour le personnel dès le mois de juin 2010, nous a contacté. Ce Monsieur nourrissait de nombreux chats de l’hôpital dans son jardin, chats qu’il avait pour la plupart stérilisés et dont nous ignorions l’existence. Ne pouvant fermer les yeux sur le devenir de ces chats issus de l’hôpital, nous les nourrissons quotidiennement depuis décembre et tentons de les trapper pour les placer avant le début des travaux. Ces 10 à 15 chats sont venus augmenter le nombre des individus estimés restant sur le site lors de la dernière assemblée générale ordinaire. À ce jour il doit en rester 6 plus une femelle que nous n’avons pas réussi à trapper à temps qui a eu une portée d’au moins 4 chatons il y a 1 mois.

Pour cette deuxième année d’exercice, nous comptabilisons 56 trappages dont 52 issus du site même de l’hôpital de Perpignan. Parmi ces chats, 37 ont été adoptés cette année, 13 sont actuellement en famille d’accueil et attendent des adoptants, 4 sont décédés (Arioste, Dupond, Omaël et Creamy) avant d’avoir trouvé une famille et 2 s’étaient égarés sur le site de l’hôpital mais leur identification nous a permis de les rendre à leurs propriétaires respectifs.

Du côté communication autour de l’association, un nouveau blog a vu le jour ainsi qu’un site internet quelques jours plus tard. Cela nous permet d’être encore plus présent sur la toile. D’autres part, nous sommes toujours présents sur de nombreux forums de protection animale ce qui nous permet de trouver quelques familles d’accueil et quelques adoptants déjà impliqués dans les sauvetages de chats. Un groupe a également été crée sur facebook, à ce jour il rassemble une centaine de personnes.

Cependant, malgré ces diffusions, nous manquons cruellement de débouchés pour les chats restant encore sur le site, non seulement à court terme sur le département, mais aussi pour leur socialisation et/ou adoption. D’autant plus que certains adultes trappés cette année, comme Cerbère, Elfy, Myrtille, Minette, Scille se montrent moins compréhensifs sur le plan de la socialisation que leurs congénères déjà placés. Une solution a été trouvé pour Scille qui refuse toujours le contact mais semble s’épanouir au Mir où elle mène sa vie comme elle l’entend, mais pour les autres qui sont en famille d’accueil, nous n’avons pas de solution concrète à leur proposer. Atteignons-nous les limites de la socialisation ? Certains chats voudraient certainement continuer leur vie de chat libre sans avoir de contraintes imposées par la main de l’homme. Dans l’idéal, il faudrait pourvoir disposer d’un terrain de relâche.

Au cours de cette année, des demandes d’aide ont été adressées à des fondations de protection animale. Deux nous ont répondu favorablement : La fondation Bourdon avec l’octroie de 5 bons de stérilisation femelles, et la fondation 30 millions d’amis avec 4 bons de stérilisations mâle et 4 femelle.
D’autre part, l’association s’est affiliée à l’animalerie en ligne ZOOPLUS+ de qui elle perçoit un pourcentage sur le chiffre d’affaire effectué par les internautes passant par la bannière disposée en bas de notre site Internet pour faire leur commande. Ce système nous rapporte une somme d’environ 100 € par trimestre ce qui n’est pas négligeable. Pensons donc à faire toutes nos commandes à partir de cette bannière !

Côté administratif, une demande officielle de délivrance des reçus fiscaux auprès de l’administration fiscale a été effectuée cet été. Leur réponse ne s’est pas faite attendre longtemps : l’association est apte à délivrer des reçus fiscaux qui ouvre droit à une déduction de 66% du montant du don fait à l’association de la déclaration sur le revenu du donateur. Pour une question logistique, les reçus fiscaux sont établis et envoyés aux donateurs en fin d’année civile.

Sur le terrain, nous essayons de collaborer étroitement avec la direction des travaux de l’hôpital afin de savoir où ils en sont et avoir connaissance des plannings pour déterminer nos priorités, le déplacement et la création de nouveaux points de nourrissage.
Une convention a été signée récemment entre l’association et la direction de l’hôpital. Cette convention est l’aboutissement de la reconnaissance de notre action sur l’hôpital.

L’association rencontre toujours les mêmes difficultés que l’an passé, outre le fait de manquer d’accueil, elle manque aussi de bénévoles pour aider sur le terrain tant aux trappages qu’au nourrissage. Heureusement pour cette dernière mission, les infirmières et mères nourricières déjà présentent avant nos actions sont toujours là pour nourrir quasi quotidiennement les chats encore sur le site. Lors de leurs jours de congés, une nouvelle bénévole et les membres du conseil se relient pour assurer ce nourrissage. Une organisation un peu lourde à mettre en place mais elle assure la nourriture et l’observation des chats 365 jours par an. Quant aux trappage, seule une infirmière peut poser la trappe pendant ses heures de service sous réserve que quelqu’un puisse venir régulièrement la contrôler, ce qui rend la tâche bien difficile au regard du nombre de chats en danger imminent à ce jour.

L’association est depuis peu en contact avec un fabriquant d’alimentation animale afin de bénéficier de prix plus avantageux que ceux pratiqués dans le commerce pour l’achat de croquettes. Ainsi depuis 2 mois, tous les chats sont nourris aux mêmes croquettes qui assureront un meilleur état sanitaire aussi bien des chats eux même en évitant de varier leur nourriture que des points de nourrissage qui étaient mal odorant avec les chaleurs de l’été et la prolifération d’insecte sur les pâtés humides. Dans l’idéal, le but est de destiner les pâtés humides à servir d’appât dans les trappes afin d’inciter les réticents à enfin entrer dans le piège. L’association essaye à présent de fournir dans les moyens du possible au point de vue de sa comptabilité, des croquettes à chaque mère nourricière. Compte tenu du nombre de chats présents sur le site de l’hôpital environ 45 kg de croquettes sont nécessaires par mois.

Orientation à donner à notre action pour cette nouvelle année :

Nous allons continuer notre action sur le terrain de l’hôpital afin de dégager le maximum de chats des travaux où ils risquent leur vie. Le nourrissage sera assuré quotidiennement et les trappages continueront en fonction des capacités d’accueil dont nous disposons ainsi que le trappage des chats qui ont déjà une famille qui les attend : Rackham, Topaze, Aragorn et Jason.

Outre ces 4 derniers cités, nous estimons qu’il reste environ 25 chats vivant sur le site de l’hôpital. Nous devrons y stabiliser une petite population stérilisée conformément à la convention signée. Les plus farouches et malins y demeureront pour éviter que de nouveaux venus arrivent.

Pour éviter la repopulation trop rapide de l’hôpital, nous allons participer à la stérilisation de femelles demeurant sur le cimetière grâce aux bons de stérilisation reçus. Ces chats seront ensuite relâché après convalescence sur leur terrain, faute de mieux.
Nous continuons à rechercher des familles d’accueil pour les chats de l’hôpital, ces familles d’accueil devront résider dans un rayon de 200km autour de Perpignan, cela va considérablement réduire nos chances, mais face aux difficultés de co-voiturage et logistiques que nous rencontrons pour certains chats en accueil très loin que nous aurons certainement besoin de rapatrier comme Finwë la semaine dernière, nous n’avons pas le choix.

Nous espérons que bon nombre de nos protégés trouveront rapidement une famille. Les adoptions au niveau national seront toujours acceptées sous réserve de l’accord des membres du conseil d’administration et de la famille d’accueil en charge du chat mis à l’adoption.

Ponctuellement, nous tenterons de répondre en fonction de nos moyens aux appels de détresse qui nous parviennent pour des petits malheureux du secteur de Perpignan."

 

2 - RAPPORT FINANCIER

2ième exercice : 01/06/2009 – 31/05/2010

 

RECETTES

 

 

-         Cotisations des adhérents                                                                                     425.00

-         Dons                                                                                                                 2 856.00

-         Parrainages des chats                                                                                        1 080.00

-         Adoption                                                                                                          1 160.00

-         Vente de produits dérivés (calendriers + vides greniers)                                        836.00

 

-    Report fond de caisse au 31/05/2009                                                                    393.07

 

  Total……………………………………………………………………………..     6 750.07

 

 

DEPENSES

 

Frais vétérinaires

 

-         Frais de stérilisation, identification et tests                                                        2 040.85

-         Autres frais vétérinaires                                                                                  2 791.15

 

Alimentation                                                                                                                  771.96

 

Frais de covoiturage                                                                                                        85.60

 

Matériel divers et participation aux dépenses des FA                                                      833.84

 

Frais divers de fonctionnement                                                                                        193.74

 

 

Total…………………………………………………………………………….        6 717.14

 

 

 

 

3 ELECTION DES MEMBRES DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

D'après les statut de l'association, l'éléction des membres du conseil étant pour une durée d'un an, les membres sortant ont le droit de se représenter.

Personnes se présentant pour ce nouveau conseil d'administration:

               Mlle Marion CAMBASSEDES

               Mme Linda BINI

               Mme Irène LEONARDI

 

 

Les votes sont ouverts!

 

Rappel:  la rubrique commentaire sera close dès la fin de l'assemblée générale. Les résultats seront indiqués par la suite.