Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite.  

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

Rechercher

Pages à consulter

25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 15:04
La journée a été longue

Hier nous avons donc tenté notre opération "croquettes" dans un hypermarché de Perpignan.

 

Il faut avouer que nous manquons d'expérience et de recul dans ce domaine pour faire un véritable bilan.

 

Une chose nous a frappés, à tous. En fait, très peu de gens utilisent des "caddies", nombreux sont les gens qui rentrent dans le magasin avec un petit sac, beaucoup de "tourisme" dans la galerie marchande aussi, peut être un effet "climatisation", la journée était particulièrement chaude.

 

Ensuite nous avons rencontré un échantillon sans doute représentatif de notre société.

 

- Commençons tout de suite par les personnes sympathiques et généreuses qui nous ont apporté des dons, de la petite barquette au sac de croquettes : un grand merci à tous pour votre gentillesse, si vous lisez cet article (il semble qu'il y en ait, d'après quelques contacts) sachez que nous apprécions beaucoup vos gestes et vos encouragements.

 

Des conversations agréables, des personnes qui aiment les animaux et sont sensibles à leur cause. Quelques prises de contacts possibles pour du bénévolat ou de l'aide aussi. Des demandes de conseils, des renseignements sur les minous, mais tout cela est bien plaisant.

Le coffre commence à se remplir

Le coffre commence à se remplir

- Bon maintenant, la majorité, des personnes indifférentes, un moindre mal, ou bien nettement moins agréables.

 

"Ah non alors, avec tous les gens malheureux qu'il y a !"

 

Etant également particulièrement sensible à la détresse humaine et aux causes des malades en général, il y a une question/réponse qui fâche toujours dans ce cas :

 

"Vous avez bien raison, que faites vous donc de bien pour aider tous ces pauvres gens ?".....

 

Inutile de vous parler de l'absence de réponse et du regard géné dans ce cas.

 

Bref, "l'humanitude" dans toute sa splendeur.

 

 

Une partie de la collecte

Une partie de la collecte

Bon oublions tout cela pour nous rappeler des belles personnes rencontrées et du résultat qui, comme vous pouvez le voir, a été tout de même satisfaisant.

 

 

Merci à :

Annie

Christiane

Geneviève

Irène

Joëlle

Laura

et Monique

 

pour leur dévouement et avoir permis le succès de cette journée. 

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Divers
commenter cet article
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 15:39
Journée "Caddie"

Une opération Caddie sera organisée par notre association le Vendredi 24 Juin au magasin Auchan, route d'Espagne, à Perpignan.

 

Nous espérons récolter quelques croquettes, nourriture et autres pour améliorer le quotidien des minous à l'hôpital et alentours.

 

En effet, outre nos amis "classiques" que vous connaissez, des groupes de chats libres vivent dans la proche périphérie de St-Jean.

Et bien entendu, ils viennent souvent chercher leur pitance sur le site.

 

Nous sommes déjà parvenus à trapper et stériliser un certain nombre de ces individus afin d'éviter leur prolifération, mais il n'en demeure pas moins que leur appétit reste intact.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Nous en profiterons également pour distribuer quelques prospectus pour tenter de trouver des bénévoles pour nous aider ou nous soulager dans les tournées. 

Mais le bénévole ressemble de plus en plus à une espèce en voie de disparition.

 

L'équilibre actuel est fragile, et la moindre indisponibilité pour l'une de nos deux "mères nourricières" permanentes pourrait vite se transformer en énorme casse-tête.

 

 

Journée "Caddie"

Il faut bient tenter notre chance, qui sait ?

 

 

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Divers
commenter cet article
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 13:49
Plus de peur que de Maël, et les chats de Limoux

Maël, c’est un jeune et joli tigré qui vit avec quelques copains en périphérie très proche de l’hôpital.

 

Probablement un des minous observés occasionnellement pendant les séances de photos automatiques que nous réalisons sur le site, donc pas vraiment un étranger de St-Jean.

 

Et depuis quelques temps il nous suscitait de grosses inquiétudes.

 

Sa queue était blessée, nécrosée et devenait noire. La blessure était vilaine à voir.

 

Quelques échecs de trappage, un peu d’obstination et un beau jour pour lui comme pour nous, il s’est décidé à rentrer.

 

Et il était plus que temps d’intervenir selon notre vétérinaire.

 

La blessure dégageait une très mauvaise odeur, bien infectée et il a été nécessaire de pratiquer une caudectomie totale pour éviter tout risque d’aggravation.

 

Une intervention et des soins un peu lourds pour nous mais il fallait absolument sauver ce beau minet.

 

Cet état était probablement dû à une morsure par un de ses congénères.

 

 

Une fois bien soigné et remis sur pattes, il a été stérilisé et a pu être relâché sur son lieu de vie.

 

Il y est observé régulièrement, en très bonne forme, ne semblant pas se formaliser plus que du compte de cette opération.

Maël après son intervention. Il va beaucoup mieux comme vous pouvez le constaterMaël après son intervention. Il va beaucoup mieux comme vous pouvez le constater

Maël après son intervention. Il va beaucoup mieux comme vous pouvez le constater

 

 

Joli Maël, tu oublieras vite cette mauvaise péripétie qui aurait pu être grave.

Nous te souhaitons bienvenue et longue vie.

◄◄◄◄◄◄ ►►►►►►

 

 

Un autre  point important :

 

Blanche et Phiphi (clic) ont relayé une pétition pour nos voisins de l'association les Cat's Pattes (reclic) à Limoux, dans l'Aude.

 

 

 

 

Sur place ils font face à une campagne hostile aux chats des rues dont ils s'occupent.

 

Ils ont mis une pétition en ligne pour tenter d'avoir du "poids" dans leurs négociations avec la municipalité. 

 

Vous la trouverez ici en cliquant : pétition Limoux

 

Pour comprendre le contexte nous nous sommes permis de reproduire une partie de leur texte explicatif :

 

"Voilà donc l'histoire en quelques lignes: nous sommes dans un période difficile où la communication avec la municipalité passe mal.

Du coup des sites qui servaient à nourrir et à abriter ont été fermés. Reste à en connaître les raisons. Les chats du centre ville ont de plus été diabolisés avec un campagne anti chats qui a réuni 30 pétitions déposées en mairie. Les chats ayant été taxés de véhiculer d' affreuses maladies et la mairie y a vu des risques sanitaires. Il a donc été demandé d'arrêter de nourrir et la fermeture de sites a continué.

En même temps, et parce que le dialogue était impossible à ce moment là, nous avons lancé une pétition qui à ce jour réunit 600 signatures. Tous ceux qui le souhaitent peuvent la signer.

Nous sommes dans l'expectative. Nous n'avons aucune réponse à ce jour. Les chats doivent-ils disparaître? Comment? Trouverons nous un terrain d'entente? Pour l'instant il ne faut pas céder à la panique mais constater.

Des sites fermés, une interdiction de nourrir les chats et menace de contraventions, des chats bloqués dans les sites condamnés (c'est un acte de cruauté répréhensible par la loi), ces mêmes sites rouverts à ce jour, des accrochages.... Bref des faits et des difficultés.

Il reste malgré tout indispensable de rester digne et droit. Mardi 31 mai les membres du bureau sont invités à une réunion qui ,nous l'espérons ,s'acheminera vers une reprise du dialogue et du partenariat qui fonctionnait jusque là très bien avec la municipalité. Nous attendons donc de voir et nous espèrons comprendre. Si c'est un mur auquel nous nous heurtons nous avons d'autres modes d'actions que nous ne souhaitons pas déclencher. Pour l'instant le dialogue est de mise ce qui n'exclut pas une vigilance extrême. Prendre des photos et filmer des événements fâcheux est de mise.
Ne jamais oublier que les chats sont au milieu de cette situation et le payent âprement en ce moment: ils ont faim, soif, ils ont été enfermés, stressés. N'ayant pas d'abris nous ne pouvons plus les empêcher de causer des désagréments involontaires et les soigner comme il se doit. Il est aussi beaucoup plus difficile de les attraper, le nourrissage permettant auparavant de les approcher et de les attraper pour stérilisations ou soins divers.
En ce qui concerne les extrémistes qui veulent leur mort, il ne faut pas répondre aux provocations mais les surveiller. La loi condamne les maltraitances: les animaux ont des droits. Merci à tous ceux qui nous soutiennent... ."
 

 

Nous leur souhaitons du courage dans leur combat, il en faut.

 

Si vous êtes sensibles à cet appel, merci de diffuser largement

pour qu'ils obtiennent un maximum de soutiens.

◄◄◄◄◄◄ ►►►►►►

 

 

Dans le même esprit nous rajoutons en dernière minute un lien pour les poules pondeuses de l'élevage intensif de l'Ain.

Suite à la publication de la vidéo de l'association L214, outre la fermeture de l'élevage, les pondeuses sont condamnées à l'abattage.

C'est donc la double peine pour ces malheureuses. Maltraitées et condamnées.

 

Des associations se sont mobilisées pour tenter d'empêcher cela.

 

Il est demandé aux personnes intéressées par l'adoption de ces poulettes de s'inscrire ici.

Les poules seront amenées au refuge le plus proche du lieu de vie des personnes intéressées, il n'y aura donc pas de gros déplacement à prévoir.

Sereine a bien expliqué cela sur son blog.

 

Si vous avez la place pour héberger ces pauvres animaux, manifestez-vous. En plus une fois "purgées" de la nourriture industrielle avalée, vous pourrez leur donner vos restes de repas, de cuisine etc .. Elles vous remercieront en vous donnant de vrais œufs bien sains toute l'année !

 

 

 

 

Source illustration : 123rf

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Journée trappage Divers
commenter cet article
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 06:00

 

Deux sujets un peu plus légers et souriants en ce Dimanche.

L'art de la fugue

Aujourd'hui nous vous présentons Mozart.

 

Un beau minou tout noir avec des poils blancs sur le flanc.

 

Observé "chez Comète" depuis l'an dernier il faisait partie des objectifs à trapper à fin de stérilisation.

Il nous paraissait assez jeune, pas trop craintif et se montrait régulièrement.

 

Et comme toutes les nouvelles recrues, il nous a bien fait courir (on vous racontera bientôt nos mésaventures, mais quelle génération !).

 

Alors nous avons essayé de multiples tentatives de capture et Mozart nous a montré tout son talent !

 

En quelques images vous comprendrez vite le problème.

Votre truc, là ça sert à quoi ? On m'a un peu expliqué, non merci ça m'intéresse pas. Vous reviendrez, hein ?Votre truc, là ça sert à quoi ? On m'a un peu expliqué, non merci ça m'intéresse pas. Vous reviendrez, hein ?

Votre truc, là ça sert à quoi ? On m'a un peu expliqué, non merci ça m'intéresse pas. Vous reviendrez, hein ?

Qu'à cela ne tienne, on recommence quelques temps plus tard. Et on augmente les moyens mis en oeuvre.

 

Et là, il se paie carrément notre tête !

 

C'est super confortable ici ! Mon pote Voyou il m'a dit : la propreté, y'a rien de tel, après laisse les faire, ça les amuse.C'est super confortable ici ! Mon pote Voyou il m'a dit : la propreté, y'a rien de tel, après laisse les faire, ça les amuse.

C'est super confortable ici ! Mon pote Voyou il m'a dit : la propreté, y'a rien de tel, après laisse les faire, ça les amuse.

Et puis tout de même notre ami s'est décidé, par gourmandise ou par pitié et compassion pour nous.

Nous ne savons pas vraiment, il a du comprendre qu'on déprimait un peu.

 

Ah mon coco, direction le vétérinaire, on fait moins le malin maintenant !

 

Flûte alors ! (normal pour Mozart)Flûte alors ! (normal pour Mozart)

Flûte alors ! (normal pour Mozart)

Il fait peut être moins le malin mais nous encore moins.

 

 

Mozart, c'est un vieux de la vieille en réalité.

 

 

Il a l'air d'un jeunot ? Il est né en 2006 ! D'un côté ça fait plaisir, il se porte très bien pour ses 10 ans.

L'association n'existait pas encore.

 

Pas de nom à l'époque, juste un tatouage, difficile à voir. 

Il avait été trappé à l'origine devant l'ancienne Gastro (un parking actuellement) en mars 2007.

 

Pour notre excuse, il faut dire qu'Il s'est fait bien discret sur le site depuis ...

Sauf depuis la fin de l'année dernière, d'où notre erreur.

 

Il avait peut-être élu domicile dans les vides sanitaires des bâtiments de la pédiatrie et lors de leurs démolitions il est probablement revenu près du site, au point de nourrissage de Comète.

 

 

Bon, un petit contrôle et quelques soins vétérinaires ne peuvent pas lui avoir fait de mal.

 

 

Pour enfoncer le clou, voici la photo de son premier trappage en 2007.

 

 

 

 

A bientôt pour une prochaine "journée trappage" que nous espérons un peu plus réussie ...

 

 

 

Illustration : Photobucket.

 

 

 

◄◄◄◄◄◄ ►►►►►►

 

 

 

Et maintenant, si nous parlions du vide-greniers ?

 

 

2 articles pour le prix d'un aujourd'hui. C'est ça le travail du Dimanche, pas de pause ! 

 

◄◄◄◄◄◄ ►►►►►►

 

 

Le stand et le petit cochon tirelire en "mascotte"

Le stand et le petit cochon tirelire en "mascotte"

Le petit cochon rose était bien présent, le soleil aussi et les visiteurs en ont profité pour sortir.

 

Le stand était installé près de la mairie.

 

Et le succès a été au rendez-vous.

 

Comme vous pouvez le voir, il y avait plein de petits plaisirs à s'offrir, pour tous les goûts et pour toutes les bourses.

 

Merci à Irène pour ce travail et toute la préparation.Merci à Irène pour ce travail et toute la préparation.

Merci à Irène pour ce travail et toute la préparation.

Et le bilan nous direz-vous ?

 

Il a été correct et meilleur que lors du précédent vide-grenier.

 

Même le petit cochon tirelire a reçu quelques oboles !

 

Oh, bien entendu bous ne sommes pas devenus milliardaires du jour au lendemain. 

Zut, alors, on aurait pu en faire profiter tous les copains, un peu partout !

 

                                                                    On peut rêver non ?  

 

Mais tout de même la recette permettra d'aider un peu les futures commandes de croquettes ou d'éventuels soins imprévus qui ne sont pas des événements rares ....

 

 

Nous remercions tous nos amis pour leurs encouragements de soutien pour cette manifestation.

 

Merci également aux personnes qui nous ont rendu visite, ainsi qu'à toutes celles qui ont apporté aide et participation.

 

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Journée trappage Divers
commenter cet article
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 06:01
En Mai, fais les vide-greniers

 

A tous nos amis, nous vous offrons en ce jour le traditionnel brin de muguet.

 

Qu'il vous apporte tout ce que vous pouvez espérer. Et bien plus encore !

 

 

◄◄◄◄◄◄ ►►►►►►

 

 

Le printemps revient, et la saison des vide-greniers reprend ses droits.

 

C'est devenu une habitude, nous aurons un un stand au profit des minous ce Jeudi 5 Mai, à Sorède,

le jour de l'Ascension. 

 

Cela se situe dans notre département, à environ 30 km au sud de Perpignan.

 

Nous espérons bien améliorer un peu l'ordinaire de nos amis poilus et moustachus, si le temps et les visiteurs en décident de même. Le stand sera situé devant la mairie.

En Mai, fais les vide-greniers

Si l'opportunité de ce week-end prolongé vous attire dans notre région, n'hésitez pas à venir nous faire une petit coucou, nous serons ravis de vous rencontrer et de bavarder avec vous.

 

 

 

Non, nous ne faisons pas travailler les chats un jour férié, c'est promis. C'est même l'inverse.

 

 

 

Montages réalisés à partir de documents Pinterest, ShelteringHands et HabitatForCats

 

◄◄◄◄◄◄ ►►►►►►

 

 

Nous avons des pensées amicales et attristées pour Stéphanie, amie fidèle de notre blog, qui vient de perdre sa chère Pépita à l'âge de 17 ans, suite à une insuffisance rénale foudroyante.

 

 

Nous n'oublierons pas non plus Christian qui vient de voir partir son cher vieux compagnon canin, Slow.

 

 

 

Tous deux vous leur avez amené une belle et longue vie heureuse et remplie de votre affection.

Soyez en remerrciés.

 

Recevez, au nom de nous tous à l'association, toute notre sympathie

et notre soutien dans ces moments toujours très difficiles. 

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Divers
commenter cet article
9 avril 2016 6 09 /04 /avril /2016 06:00

Un sujet par lequel nous voulons vous amener un peu d'optimisme et d'espoir, après cet enchaînement de tristes nouvelles.

 

Flocon, Lucy, Lola, Liam ... et les autres ...

On dirait un titre de film, mais pour nous c'est plutôt un beau roman.

 

Certains d'entre vous se souviennent peut-être des "belles histoires de l'Oncle Paul" qui paraissaient dans un magazine destiné à la jeunesse.

 

Aujourd'hui nous allons vous raconter de jolies histoires à notre manière, celles de quelques minous qui ont croisé la route de notre petite association tout récemment.

 

Tous ces chats auraient dû connaître un triste et funeste sort, sans exception. Tous sont maintenant en parfaite sécurité, à l'abri des dangers, avec gamelle pleine, chaleur et affection assurées. 

 

Ils doivent leur heureuse destinée à l'incroyable dévouement d'une même personne qui les à pris (entre autres !) sous sa protection. Son engagement n'ayant d'égal que sa modestie, nous l'appellerons ici Madame C. ("C" pour "Chats", ça tombait sous le sens ...).

 

Écoutez donc, chers amis, ces petites chroniques de vie qui mettront un peu de chaleur dans vos coeurs.

 

◘ Flocon :

 

Un bien beau minou tout blanc ce Flocon.

Un appel chez Laura au numéro de l'asso, une veille de week-end, évidemment, pour compliquer l'affaire.

Un chat blanc est aperçu et miaule de désespoir dans des jardins d'un carré de maisons de notre secteur depuis plusieurs  jours. Renseignements pris, il n'est à personne. Il semble être perdu.

 

La dame qui nous contacte est de bonne volonté mais ne peut le garder, ayant déjà sa ménagerie remplie, notamment avec un chien. Il lui est proposé de tenter de le capturer et de l'emmener chez notre vétérinaire, ce qui fut fait.

 

Et là, il se confirme ce qui était pressenti : ce beau chat est totalement aveugle. L'état bien dégradé de ses coussinets indique également une longue errance de plusieurs mois.

Comment a-t'il survécu compte tenu de son handicap ? Mystère complet mais il est bien là, et en vie !

Quelques soins lui sont indispensables, une stérilisation, et Flocon est identifié.

 

Maintenant, il faut trouver une solution pour ce pauvre malheureux qui ne peut évidemment pas retourner à la rue.

La personne qui l'a amené accepte de le garder en sécurité isolé chez elle quelques jours, le temps de lui trouver un accueil. Mais elle ne peut en faire plus (c'est déjà beaucoup, Flocon ne repartira pas dehors).

 

Vous le savez, nous ne disposons pas de structure pour ce genre de cas.

Laura se démène, fait chauffer au rouge écarlate son forfait téléphonique et, par le jeu de relations et amitiés diverses, elle contacte Madame C. qui accepte aussitôt de prendre Flocon sous sa protection.

 

Flocon est sauvé et va pouvoir se reposer, se remettre et débuter une nouvelle vie en sécurité.

 

Nous lui avons rendu récemment visite, les photos parlent d'elles mêmes, comme pour les autres moustachus de cet article.

Flocon, Lucy, Lola, Liam ... et les autres ...Flocon, Lucy, Lola, Liam ... et les autres ...
Flocon, Lucy, Lola, Liam ... et les autres ...

...........................

 

◘ Lucy :

 

Une chatte nourrie sur le parking d'une clinique de Perpignan par une de ces personnes anonymes qui aident régulièrement les minous des rues par leur seule bonne volonté, sans faire de bruit mais avec dévouement, générosité et volonté.

 

Un jour, la minette saute dans le coffre de la voiture de la dame en question, émet une série de cris plaintifs et semble montrer une grande souffrance. Elle est particulièrement sociable et affectueuse.

 

Un appel à notre association (sans doute la relation a-t'elle été faite entre hôpital et clinique ...), et la voilà partie en direction du vétérinaire. Le diagnostic est très simple : ses dents sont dans un état épouvantable, elle souffre horriblement et il faut les lui arracher de toute urgence. Bien entendu on dit OK, cela se ressentira dans les finances mais il n'est pas question de laisser cette pauvre bête dans cet état, on se débrouillera.

 

Prénommée Lucy, elle se remet très bien de l'intervention mais, ici aussi, ne retournera pas dans la rue. Privée de ses dents, elle ne pourrait plus continuer à se nourrir normalement.

En plus, elle confirme un caractère d'une incroyable douceur.

 

Un appel "au secours" à Madame C. et la belle Lucy va pouvoir pouvoir couler des jours heureux et oublier très vite son ancienne vie ....

Flocon, Lucy, Lola, Liam ... et les autres ...Flocon, Lucy, Lola, Liam ... et les autres ...

...........................

 

◘ Lola :

 

Une petite minette des rues, qui vivait près d'un lycée de Perpignan, tout proche de l'hôpital. Elle avait été stérilisée et identifiée au nom de notre association.

 

Comme trop souvent, comme dans trop d'articles passés, une voiture roule trop vite. C'est le choc. La pauvre Lola reste sur le carreau, inconsciente sur la route, dans son sang.

 

Ici aussi, une belle personne compatissante, la voiture qui suivait en fait, constate qu'elle est toujours en vie et l'amène en urgence chez notre vétérinaire (c'était le plus proche du lieu de l'accident). Nous sommes contactés.

 

Lola a reçu un énorme choc traumatique et saigne des oreilles. Elle reste pratiquement une semaine hospitalisée sans trop savoir comment sa situation va évoluer, par contre elle ne souffre pas (contrairement au pauvre Icare).

 

Au bout de quelques jours, nous apprenons rassurés qu'elle vivra. Mais son comportement et sa motricité posent des soucis. Elle se déplace au moyen d'une étrange reptation des pattes arrières, dodeline de la tête ...

Points positifs, elle se nourrit bien, elle est propre et s'accroche admirablement à la vie.

 

Bref, Lola gardera des séquelles de son choc. Celles ci peuvent s'améliorer et s'estomper dans le temps, mais ne peut plus survivre dans la rue dans cet état, même si son pronostic vital est devenu très bon au bout de quelques temps.

 

Nous n'allons pas recommencer notre litanie ... Lola, après quelques jours de convalescence et d'observation chez une amie de l'association, est partie vivre chez Madame C. Elle a encore besoin de se rassurer et son comportement conserve des traces de sa triste aventure, mais elle devient une belle minette heureuse d'exister.

Flocon, Lucy, Lola, Liam ... et les autres ...Flocon, Lucy, Lola, Liam ... et les autres ...

...........................

 

◘ Liam et Looping :

 

Looping, c'est un minou roux stérilisé chez nous qui vivait près de jardins potagers, toujours dans notre secteur proche de l'hôpital.

 

Un jour, l'amie Laura reçoit un appel d'une dame qui nourrit un chat et une chatte des rues dans le parking de sa résidence. Les voisins se plaignent que les minous laissent des traces sur leurs belles voitures et les salissent. Quel scandale ! C'est vraiment intolérable, non ?

 

Comme cette situation inadmissible ne peut plus durer (on a probablement dû proclamer une sorte "d'état d'urgence" dans leur cité à l'encontre de ces redoutables délinquants), ils ont appelé la fourrière pour les capturer afin qu'ils soient euthanasiés vite fait, bien fait. Non mais ! ... La dame est désespérée, mais elle ne peut les accueillir.

 

Pourquoi ce genre d'appel tombe-t'il chez nous alors que nous n'avons pas de structure ? Sans doute parce qu'il y a une réponse au bout du fil, une écoute, une tentative de solution ... Mais que d'énergie et de temps sont nécessaires, et comment trouver des solutions à tout ce désespoir ?

 

Allez on recommence. Les deux minous peuvent heureusement être capturés avant le passage fatidique de la fourrière programmé quelques jours plus tard.

 

Direction le véto. Et là, la "chatte", c'est notre coquin de mâle Looping qui a du migrer depuis ses jardins tous proches ! Et l'autre loustic, rouquin aussi de son état, est nommé Liam.

 

Plus de retour possible sur leur lieu de vie, bien entendu. Et donc .... ils prennent la direction de chez Madame C. compatissante.

Looping est plus familier et il aide Liam à rapidement se sociabiliser.

 

Depuis Looping et Liam ont  été adoptés dans de bonnes familles (Madame C. exige un suivi ...) et leurs soucis semblent bien loin de leur nouvelle vie.

Flocon, Lucy, Lola, Liam ... et les autres ...Flocon, Lucy, Lola, Liam ... et les autres ...

...........................

 

◘ ... et les autres :

 

Cet article vous a parlé de quelques minous en situation dramatique et urgente.

 

"Les autres" ...  ce sont les nombreux chats et chatons, souvent des blessés de la vie, que Madame C. protège, héberge et pour lesquels elle tente de trouver une solution d'avenir.

 

Il y a eu récemment plusieurs cas de petits chatons abandonnés comme trop souvent. Elle a pu prendre certains chez elle, les a sociabilisés et fait adopter dans de belles conditions. Comme nous vous avons dit, elle assure un suivi régulier et sérieux de ses protégés, les adoptions ne se font que de manière certaine et fiable.

 

Hélas il est impossible de répondre à tous les cas, et notre association le peut encore moins, et vous le savez bien.

 

Nous souhaitions simplement mettre ici en lumière l'action et le dévouement de belles personnes qui nous permettent de continuer nos actions et d'espérer.

 

Tous les tristes cas que nous rencontrons ne peuvent malheureusement être résolus aussi bien.

 

 

La misère animale est un "puits sans fond" comme l'a très bien dit Linda dans un article récent.

Essayons modestement, chacun à notre échelle, d'être les petits colibris de la légende ....

 

N'oublions pas non plus toutes ces bonnes volontés qui ont pris contact avec nous ou qui ont tenté de sauver et d'aider comme ils le pouvaient ces pauvres êtres en détresse !

 

 

Ce sont tous ces petits maillons qui forment la belle chaîne de la protection animale.

On ne le dira jamais assez. Merci à eux !

 

 

 

Illustration : Pinterest

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Divers
commenter cet article
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 06:03

Nous allons tenter de revenir à un peu de légèreté.

 

Un message destiné à tous nos amis à 2 et 4 pattes pour vous souhaiter de très belles fêtes de Pâques.

Pâques à St-Jean et autres nouvelles

 

C'est ce brave Elliott qui s'est retrouvé volontaire désigné d'office (euh ?) pour le montage, il a l'air tellement bien dans son panier - nid douillet que cela tombait sous le sens. Mais nous n'avons pas trop osé le décorer, qui sait, il aurait pu mal le prendre.

 

Faites vous plaisir. Tout le temps, tous les jours. Tant pis si vous mangez trop de chocolats ! 

 

Par contre, mais vous le savez déjà, pas de ces friandises pour les minous ni pour les toutous.

 

Une restriction peut-être un peu moins connue concerne le Lys de Pâques (◄ clic) potentiellement très dangereux pour nos amis.

 

_____________________

 

 

Jour férié, week-end, semaine, bon ou mauvais temps, nos protégés de l'hôpital auront comme tous les jours leurs gamelles pleines et des endroits propres et secs pour s'abriter. Pâques sera ici un jour ordinaire, avec peut-être quelques petites douceurs pour le plaisir du palais.

 

 

Et ce n'est pas le changement d'heure qui modifiera quoi que ce soit à cet immuable rituel bien rodé.

Vous ne l'avez pas oublié ?

 

 

 

Une nouvelle fois, nous en profitons pour vous remercier à tous pour votre fidélité et votre amitié.

 

 

 

Pâques à St-Jean et autres nouvelles

Les images employées pour les montages sont extraites du site gratuit https://pixabay.com.

 

 

◄◄◄◄◄◄ ►►►►►►

 

Pour continuer cet article, nous ne résistons pas au plaisir et à la joie de vous montrer une photo toute récente de Missy, Elwë et Siryon dans leurs vies heureuses de chats de salon. Cette image se passe de tout commentaire, non ?

 

Dominique nous donne très régulièrement de bonnes nouvelles de la belle et de ses complices.

Nous lui exprimons une nouvelle fois toute notre gratitude.

Euh, pour Pâques on a droit a quelque chose nous aussi ?

Euh, pour Pâques on a droit a quelque chose nous aussi ?

◄◄◄◄◄◄ ►►►►►►

 

 

Et enfin une grosse pensée de soutien à Nicole à Bruxelles.

 

http://difinimi2.eklablog.com/

 

En plus des horreurs qui viennent de frapper la Belgique, sa jolie Ficelle a des soucis de santé et nous lui souhaitons un rapide rétablissement, en espérant de bonnes nouvelles bien vite.

 

Nicole on pense très fort à toi et à tes Princesses.

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Divers Socialisation pas à pas
commenter cet article
22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 14:00
Amitiés pour nos amis Belges

Nous ne sommes pas un blog politique.

Nous ne sommes pas un blog d'information.

 

Nous sommes modestement des amis des animaux et des chats en particulier.

 

Mais nous sommes aussi des êtres humains de chair et de sang. Avec un coeur et une conscience.

 

Comment rester insensible à la folie, à la stupidité, au néant absolu ?

 

Toute notre sympathie aux victimes innocentes de tous les pays frappés par la folie destructrice de crétins définitivement bannis de la grande confrérie des êtres vivants.

 

Nos pensées solidaires à leurs familles et proches.

 

 

Le refus de la barbarie n'a pas besoin de nation, de drapeau ou de couleur.

 

 

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Divers
commenter cet article
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 07:01
16 Ans !

Ce premier janvier ayant été déclaré par Laura date anniversaire de notre doyen Elliott, ce dernier a eu droit à une petite fête en son honneur pour ses seize ans de bons et loyaux services.

 

16 ans mais plus toutes ses dents, loin de là puisqu’il n’en a plus aucune. Mais ça ne l’a pas empêché d’avoir un solide appétit pour le splendide filet de merlan qui lui était proposé.

 

Il a même été nécessaire de freiner quelques peu ses ardeurs pour pouvoir faire les photos avec sa belle assiette décorée de bougies et son joli ruban.

16 Ans !16 Ans !

Aux dernières nouvelles, malgré une vaillante résistance le malheureux poisson a rapidement disparu dans l’estomac de notre ami.

 

16 Ans !16 Ans !

Comme vous pouvez le constater (ou comme vous le savez déjà) Elliott, qui a vécu une grande partie de sa vie au dehors, est un parfait et adorable chat d'intérieur. De plus, ses quelques soucis de santé ne l'empêchent absolument pas de profiter pleinement depuis déjà plusieurs années d'une superbe retraite et d'avancer sereinement dans l'âge. 

 

Pensez-y, un "petit vieux" de l'hôpital ou de la rue

peut vous amener de beaux et magnifiques moments de bonheur.

 

Ce sont de merveilleux compagnons.

 

En plus leur reconnaissance sera inépuisable

et toujours une belle source d'émotions et de joies.

 

 

 

Bon anniversaire cher Elliott,

nous te souhaitons de continuer à contrarier encore beaucoup de merlans

et de profiter très longtemps de ta belle vie chez Laura.

 

 

◄◄◄◄◄◄ ►►►►►►

 

 

Ce début d'année est également l'occasion idéale pour adresser un immense remerciement à toutes celles et à tous ceux qui nous soutiennent, souvent fidèlement depuis longtemps. Bienvenue également à ceux qui nous découvrent et à toutes les personnes de passage.

 

Votre aide financière mais aussi vos messages, vos courriers, vos cartes, vos commentaires et surtout votre amitié sans faille sont un encouragement quotidien pour continuer notre action.

 

 

(Image originale tirée de http://www.examiner.com/article/meow-it-s-national-hug-your-cat-day)

 

◄◄◄◄◄◄ ►►►►►►

 

 

Pour terminer nous vous proposons l’écoute de deux chansons.

 

Nous avons reçu un message de Marc Vanhove, un auteur compositeur qui a dédié certaines de ses chansons à la cause animale.

Les droits collectés sont destinés à être reversés à des organismes qui œuvrent dans ce sens. Une initiative sympathique et louable.

 

Il nous a aimablement proposé de partager et aider à diffuser celles-ci, ce que nous faisons bien volontiers.

 

Publié par Laura & Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Les Adoptés ! Divers
commenter cet article
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 01:00
Une Missy(ve) pour la  Nouvelle Année 2016

En ce début d'année 2016, nous allons laisser la parole à une toute récente transfuge de l'Hôpital Saint-Jean.

 

Et oui, c'est l'amie Missy depuis sa belle retraite ariégeoise qui va, avec ses copains et au nom de tous (l'équipe, les minous, sa famille d'accueil ..) vous présenter les bons voeux.

Pour l’occasion elle s’est mise sur son 31, nouvelle vie, nouvelles tenues !

 

Mais bien entendu, avant cela, elle n'a pas pu résister au plaisir de vous présenter sa nouvelle vie depuis 4 mois.

Place à Missy !

 

« Bonjour, vous me reconnaissez ? C’est moi Missy, l’ancienne reine des cuisines de Saint-Jean.

 

Vers la fin de l’été dernier, je n’ai rien compris à ce qui m’arrivait !

Je trainais bien tranquillement mes coussinets du côté de mon petit domaine de l’hôpital, et puis un immense trou noir dans ma vie. Une grille tombe derrière moi, et plus rien.

 

Je me suis retrouvée dans un endroit étranger mais j’ai vaguement senti des odeurs que je connaissais déjà, c'était il y a tellement longtemps....

Du bruit qui se rapproche ! Pas le choix, je cherche la première cachette et je me fais discrète. Que va-t’il m’arriver ?

Et bien, autant vous le dire de suite : rien de grave.

 

On m'avait mis à manger et à boire dans cette pièce. J’ai attendu que mes kidnappeurs s’en aillent et je suis allée me ravitailler. Il y avait de quoi me nourrir plus que nécessaire, mais autant en profiter, hein ? Qui sait de quoi sera fait mon avenir ?

C’était également très confortable, plein de choses douces et souples pour me reposer. De quoi m'amuser aussi. Pourvu que ça dure !

 

Plusieurs jours, je suis restée dans ma cachette dès que quelqu’un venait. Une fois, on m’a surprise endormie sur le lit. J’ai eu peur mais personne n’a rien dit. Ah bon, c'est permis donc ?

 

Au fil des jours j’ai tout de même décidé d’en savoir un peu plus. J’observais attentivement la dame nommée « Dominique » qui m’amenait la gamelle, me parlait, me tendait sa main même si je lui soufflais (pas de familiarités, hein !). Quelques rappels des distances réglementaires à coups de pattes ont même été nécessaires.

 

Mes débuts dans la maisonMes débuts dans la maison

Mes débuts dans la maison

Et puis, j’ai rencontré deux autres minous. Dominique les appelait Elwë et Siryon. Ces noms ne me disaient rien mais j’étais certaine de les avoir déjà vus. C’est étrange, mais ça va me revenir ! 

Ils étaient gentils avec moi mais semblaient un peu me craindre. C’est vrai que « j’en impose ». C'est que j'ai ma personnalité, moi.

 

Au fil des jours, j’ai confirmé mon solide appétit, pas question de me démoraliser ! Il faut ce qu’il faut.

Je suis restée un peu méfiante mais mon instinct m’a conseillé de prendre confiance. J‘ai alors continué à vivre avec mes deux nouveaux copains et j’ai partagé leur lieu de vie et ... leurs gamelles. Dominique nous donnait aussi de petites friandises bien agréables.

 

Mais oui, Maintenant je me rappelle. Bon sang, mais c’est bien sûr !  Perpignan, St-Jean, la « villa », bien avant les cuisines, il y a tellement longtemps ! Ils vivaient avec moi là-bas.

Ah, ça alors, je n’aurais jamais cru les revoir un jour. C’est vraiment incroyable !

 

Mes retrouvailles avec Elwë et SiryonMes retrouvailles avec Elwë et Siryon
Mes retrouvailles avec Elwë et Siryon

Mes retrouvailles avec Elwë et Siryon

Cette révélation m’a permis de me rassurer. S’ils étaient ici depuis tout ce temps, c’est que rien de grave ne pouvait m’arriver.

Bon d’accord, mais j’ai conservé mon « regard qui tue » pour Dominique, ça devrait l’impressionner, on sait jamais (disons que ça la fait plutôt rigoler, mais bon ...)Je lui ai montré toute la panoplie de mes expressions, le grand jeu.

 

Et puis, je me suis intéressée à ce qu’elle faisait, à ses activités. Il y a plein de nouveautés pour moi, mais c’est drôlement intéressant. Je vous raconterai tout ça, un autre jour.

 

 

Ma grande spécialité : mon regard charmeur et aimable ....Ma grande spécialité : mon regard charmeur et aimable ....

Ma grande spécialité : mon regard charmeur et aimable ....

Et enfin, un beau jour, je me suis laissée caresser. J’étais un peu tendue, j’ai légèrement soufflé mais tout s’est finalement bien passé. Maintenant, j’accepte assez bien sa main et je vais à sa rencontre, la queue dressée.

 

Du haut de l’étage où je vis, j’ai aperçu d’autres félins, qui ont l’air plutôt sympa. Je n'ose pas encore descendre. Mais mes vrais copains ici ce sont Elwë et Siryon, je ne les quitte plus, ils sont tellement gentils avec moi.

J’ai aussi aperçu un grand animal à 4 pattes qu’on appelle une chienne. Celle-là elle me fait peur même si Dominique dit qu’elle ne me fera rien (nota : elle est adorable !).

Mes amis : Siryon, Elwë et ... les gamelles !

Mes amis : Siryon, Elwë et ... les gamelles !

Voici, en quelques mots le résumé de ma nouvelle vie. Je vous le dis, je me sens bien.

Mais je n’oublie pas mes amis de St-Jean, ni mes chères « nourrisseuses ». J’espère qu’elles viendront bientôt me voir ici, je les retrouverai avec plaisir.

 

Par contre si j’attrape le fichu coquin qui m’a déguisée de la sorte au début de l'article, je voudrais bien lui dire deux « miaous » entre quat’ z’yeux. On a sa fierté de minette !"

 

"Chers amis lecteurs, pour vous tous,

pour vos proches humains et animaux,

pour mes anciens compagnons de l’hôpital,

pour ceux qui sont encore trop nombreux dans la rue ou dans les refuges,

je souhaite à tous le bonheur et un bon foyer pour l’année à venir,

qu’ils aient la chance que j’ai rencontrée cette année."

 

Une Missy(ve) pour la  Nouvelle Année 2016
Publié par Missy, Dominique et les Chats de l'Hôpital - dans Socialisation pas à pas Divers
commenter cet article
24 décembre 2015 4 24 /12 /décembre /2015 06:55
Nous vous souhaitons un très beau Noël

 

C'est de saison, dirait on ; même si la météo semble en avoir décidé autrement.

 

Tous les minous de l'hôpital et tous les membres de notre petite équipe vous souhaitent de passer un très bon Noël, pour vous, votre famille, vos proches et tous vos amis animaux.

 

  

Une pensée toute particulière pour ceux qui appréhendent ces moments pour diverses raisons, pour ceux qui n'ont pas la possibilité ou l'envie d'être joyeux à cette période.

 

Nous ne vous oublions pas et nous vous envoyons un peu de chaleur.

 

 

 

Vos minous moustachus vont recevoir leurs petits cadeaux du "Matou-Noël" qui se glisse par la chatière à minuit. C'est certain, nous n'avons aucun doute là dessus. Qu'ils aient été sages, ou non, mais qu'importe ? Ils seront parfaitement gâtés car ils ont la chance d'avoir croisé vos chemins.

 

Vous voudriez que cette soirée soit encore plus parfaite ?

 

C'est très facile : pensez, ce soir - mais pourquoi seulement ce soir ? - à tous ceux qui restent dans la rue et qui aimeraient simplement avoir la gamelle "ordinaire" de vos compagnons ou bien connaître votre repas de tous les jours et une assiette pleine. Ne les oubliez pas ! Ce sont eux qui ont le plus besoin de cadeaux tous simples et d'un peu d'amitié.

 

Songez-y, votre Noël n'en sera que plus lumineux.

 

 

 

 

 

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Divers
commenter cet article
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 19:10
Escapade montagnarde

Nous allons essayer de retouver un ton plus léger.

Ce petit reportage va nous permettre de tenter de nous détendre un peu après ces sombres évènements.

 

 

Une journée d'automne. Il pleut. Une visite est prévue au Mir au petit royaume des animaux. Le temps rend la promenade moins agréable, mais nous sommes bien décidés pour cette excursion.

 

Et voici donc que nous rejoignons les montagnes, il faut y aller tout là haut ! Mais l’endroit est magnifique.

Il faudra absolument revoir cela par beau temps.

 

Dès l’arrivée nous sonne accueillis par le beau patou le Che. Impressionnant l’ami, mais bien sympa. Et sa complice Neu n’est pas trop loin, superbe aussi dans sa robe noire (comme ne l’indique pas son nom).

Le Che et NeuLe Che et Neu

Le Che et Neu

 

Et bien entendu, sitôt rentrés dans la maison, dans une grande cage destinée à la protéger, nous découvrons la petite Yoda (ex Hugo) avec sa bouille incroyable. Quelle frimousse, mais aussi quelle volonté dans le regard de cette petite créature qui a déjà tellement enduré.

 

Mais nous ne nous attarderons pas trop sur l'amie yoda, on vient de vous raconter tout celà en détails.

 

Yoda (ou Hugo si vous voulez ...)Yoda (ou Hugo si vous voulez ...)

Yoda (ou Hugo si vous voulez ...)

 

Un bon repas - merci Linda ! 

 

 

 

- et la visite continue.

 

 

Confortablement installés dans une chambre, quelques « anciens » mélangés aux autres matous locaux. L’occasion de rencontrer Patoucha, mais aussi Béber et le vieux Polo, Zembretta (alias Nénette) et nous avons le culot de réveiller ce brave Béorn en pleine sieste avec Chacha.

Patoucha, Polo & Béber, Nénette, Chacha et BéornPatoucha, Polo & Béber, Nénette, Chacha et BéornPatoucha, Polo & Béber, Nénette, Chacha et Béorn
Patoucha, Polo & Béber, Nénette, Chacha et Béorn

Patoucha, Polo & Béber, Nénette, Chacha et Béorn

 

Une petite visite à l’extérieur. Un moment d’émotion aussi en passant devant l’endroit où repose désormais le regretté Isatis.

Et puis, nous nous dirigeons vers l’antre de Scille. Elle a choisi sa vie, et préfère « sa » grange au confort de l’intérieur. Elle y reçoit ses copains pour le goûter convivial et se calfeutre dans le foin. Les conditions sont loin d’être mauvaises, c’est son choix, et quand on voit la mémère, comment dire … elle « se porte bien ».

Scille

Scille

 

Ensuite, passage par le studio. Fuite éperdue de chats divers et variés par la trappe à notre vue, pas le temps de les identifier ni de les photographier, ils sont vifs ces loustics. Mais Grisbi reste là, un peu inquiet mais bien présent, jouant à "chat perché". Découverte également des talents de chanteuse de Kerkennah.

Grisbi et Kerkennah en position de "chant"Grisbi et Kerkennah en position de "chant"

Grisbi et Kerkennah en position de "chant"

 

Retour à l’extérieur, Alf nous suit. Nous saluons respectueusement l’ami Finwë, un peu inquiet de voir notre petite troupe. Un autre « ancien » qui a l’air bien acclimaté à l’air des montagnes.

Alf, FinwëAlf, Finwë

Alf, Finwë

 

Retour au sec, Ulysse qui nous avait accompagnés pendant notre visite entame une longue et minutieuse toilette et Etoile s’installe confortablement sur mes genoux. Choupette est moins contente, elle voudrait bien rentrer au sec, mais ce serait tellement mieux si nous n’étions pas là, c'est vrai quoi !

Ulysse, Etoile, ChoupetteUlysse, Etoile, ChoupetteUlysse, Etoile, Choupette

Ulysse, Etoile, Choupette

 

Fin de la villégiature, l’heure s’avance et Perpignan semble tellement loin. Nous n’avons pas pu voir les chevaux, le temps ne s’y prêtait pas, ni tous les pensionnaires félins (ou autres) qui ont a chance de pouvoir vivre dans ce bel endroit, mais ce n’est que partie remise, promis …

 

 

Un grand merci à Linda et René-Marc pour cette belle journée,

pas besoin de soleil pour passer un agréable moment et se sentir bien.

Publié par Jean-Marc - dans Les Adoptés ! Divers
commenter cet article