Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite. 

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

 

♦♦♦♦♦♦♦

 

Notre association s'occupe

de chats libres.

 

Nous ne disposons malheureusement

d'aucune structure de type refuge

et nous manquons

de familles d'accueil.

 

Nous ne pourrons pas

répondre favorablement

aux demandes de prise en charge

et le regrettons.

Rechercher

Pages à consulter

28 décembre 2019 6 28 /12 /décembre /2019 17:40
Le film du 31 décembre : "Le petit monde de ... Peppone"

Eh bien, voici une année qui se termine.

A la fin de l'année les programmes TV aiment bien les rediffusions, alors pour changer ce ne sera pas Don Camillo mais Peppone.

 

 

Voici également nos vœux avec un (tout petit) peu d'avance.

 

A quoi servirait une synthèse de cette période ?

Il y a eu, comme tous les ans joies et peines confondues, des problèmes et des recherches de solutions, des espoirs et des déceptions. 

Le lot quotidien de la vie que nous connaissons tous.

 

 

Alors, nous allons plutôt tenter d'être optimistes.

 

L'année se termine avec une sympathique capture, comme un message d'espérance.

 

 

Une trappe au petit matin. Une attente dans le calme et le silence.

Et, soudain, le bruit magique du déclenchement du piège.

Vite, couvrir la trappe ...

 

Et qui se retrouve à l'intérieur ?

 

Une adorable jeune minou roux et blanc, qui reste calme et ne semble pas particulièrement affolé de ce qui lui arrive.

 

Un joli gabarit, un air de famille aussi.

 

Normal, il est .... le frère de Perrine (ici), le frère de Paco et Passe-Murailles (ici) que nous avons dû relâcher (trop sauvages et épris de liberté) et le fils de la malheureuse Athéna (ici).

Un jeune minou bien en chair, tout calme et qui se laisse toucher.Un jeune minou bien en chair, tout calme et qui se laisse toucher.

Un jeune minou bien en chair, tout calme et qui se laisse toucher.

Dans un premier temps il est porté chez Laura pour l'observer de plus près.

 

Il est bien "rondelet", il a un regard très doux comme celui de sa sœur.

Il accepte le contact de la main au travers de la grille ou en soulevant la porte de la trappe.

C'est un garçon. Il ne montre absolument aucune agressivité.

 

Il sera donc baptisé "Peppone" (ben oui quoi, un peu fort, avec des moustaches et sympathique ... Nous ne lui avons pas demandé ses opinions politiques, il est encore trop jeune wink).

Max est jaloux (première photo). Départ chez le vétérinaire (2ème image).Max est jaloux (première photo). Départ chez le vétérinaire (2ème image).

Max est jaloux (première photo). Départ chez le vétérinaire (2ème image).

Bon, eh bien encore un souci malgré tout.

Il a l'air tout gentil, tout jeune, impossible de le relâcher.

Il faut impérativement lui donner une chance.

 

Il est donc parti chez Patricia rejoindre sa sœur et le reste des minets.

 

Comme pour Pantoufle (ici), nous allons tenter de le faire adopter grâce à l'aide d'une amie, bénévole d'une association toulousaine en début d'année prochaine.

La sortie de la cage : Peppone n'est VRAIMENT pas sauvage, et puis il a fait un petit coucou à Pantoufle.La sortie de la cage : Peppone n'est VRAIMENT pas sauvage, et puis il a fait un petit coucou à Pantoufle.

La sortie de la cage : Peppone n'est VRAIMENT pas sauvage, et puis il a fait un petit coucou à Pantoufle.

Il a été stérilisé, identifié, déparasité, testé et dispose d'un joli certificat de bonne santé.

 

Si vous craquez pour cet adorable jeune minet encore un peu peureux, mais vraiment très gentil et doux, n'hésitez surtout pas à nous appeler

Vous ne pourrez que tomber sous son charme.

Peppone et Perrine encore bébés, puis observé plus récemment.Peppone et Perrine encore bébés, puis observé plus récemment.

Peppone et Perrine encore bébés, puis observé plus récemment.

Frère, sœur et complices ont donc pu passer les fêtes en famille. 

Et cela représente pour nous un très joli cadeau de fin d'année.

 

 

Nous sommes heureux  de pouvoir essayer d'offrir un avenir à ce brave chat, même si rien n'est encore gagné.

Le "jeu des tiroirs" avec sa sœur Perrine et les fêtes entre "amis".Le "jeu des tiroirs" avec sa sœur Perrine et les fêtes entre "amis".
Le "jeu des tiroirs" avec sa sœur Perrine et les fêtes entre "amis".Le "jeu des tiroirs" avec sa sœur Perrine et les fêtes entre "amis".

Le "jeu des tiroirs" avec sa sœur Perrine et les fêtes entre "amis".

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

L'année 2019 s'achève donc.

 

 

Les tristes nouvelles ont été nombreuses un peu partout.

Inutile de les citer toutes, inutile de raviver les moments douloureux, toutes et tous se reconnaîtront ici.  

 

Nous ne pouvons présager de l'avenir, c'est très bien ainsi.

Mais nous pouvons essayer de faire en sorte qu'il soit porteur d'espoir parce que "nous le voulons".

 

 

 

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir mais de le rendre possible."

 

Antoine de Saint-Exupéry

 

 

 

 

 

Montages : Pixiz & Photofiltre / Photoflare.

Dessin "2020" : Pixabay (Markéta Machová).

Chapeau de Don Camillo (un peu caché dans l'image d'illustration d'ouverture de l'article) : Wikimedia Commons.

Photos : bébés et sur site : Irène, ; jeu des chats, vétérinaire : Patricia ; trappe et divers : JM.

21 décembre 2019 6 21 /12 /décembre /2019 17:40
La Perrine-Noël vous souhaite ..

Avec quelques jours d'avance, voici notre message de Noël.

 

 

Il se veut optimiste, comme une réponse d'espoir au triste billet précédent.

 

 

Tout le monde connait le Père-Noël, pas besoin de vous le présenter.

 

 

Ce brave homme va tout faire pour passer vous voir discrètement dans la nuit de mardi à mercredi prochain, c'est certain.

 

Euh, enfin, presque ...

 

 

Mais connaissez vous la Perrine-Noël ?

 

Non, bien entendu, c'est normal.

C'est en quelque sorte notre petit cadeau à nous.

 

 

Vous vous souvenez de notre petite Perrine (ICI), nous vous avions fait part de nos grosses inquiétudes pour sa santé et concernant l'état de ses poumons.

 

Eh bien nous avons de bonnes nouvelles la concernant, et nous avons enfin pu pousser un gros OUF ! de soulagement.

 

Suite aux sombres perspectives précédentes, elle devait revoir une vétérinaire spécialisée afin de tenter de l'aider du mieux possible.

 

C'est maintenant chose faite.

 

Pour résumer : nous craignions une cancer ou une grave altération de ses poumons et ce n'est pas le cas.

(radio complémentaire et examens divers à l'appui).

 

Elle a contracté une grave pneumonie quand elle était un bébé, dehors sur le site, et en a gardé des séquelles importantes.

 

Elle a des bulles d'air qui se sont formées dans ses bronches, un coryza chronique, un cœur un peu trop gros et quelques complications respiratoires bien audibles, mais elle peut vivre !

 

Oh, bien entendu elle restera en accueil chez Patricia et fera l'objet d'une attention, de soins et de traitements que nous assumerons.

 

Nous ne la mettrons donc pas à l'adoption, elle restera toujours fragile et devra éviter l'extérieur.

 

 

Mais le plus important est bien que cette adorable chatonne ait maintenant un espoir d'avenir.

C'est déjà Noël pour Perrine !
C'est déjà Noël pour Perrine !

C'est déjà Noël pour Perrine !

Vous comprendrez aisément qu'il s'agit pour nous

d'un très beau cadeau de Noël !

 

 

Et, comme son état le permettait, elle a même pu être stérilisée et identifiée par la même vétérinaire qui l'a prise en charge.

 

Le réveil a été un peu laborieux, mais tout va bien maintenant.

 

Merci à Patricia de l'accueillir et de s'en occuper. Perrine s'entend très bien avec Pirate et Beuk, et c'est une excellente nouvelle. 

Perrine se réveille doucement. Mémé Fifi est inquiète pour elle (étonnant de sa part !)

Perrine se réveille doucement. Mémé Fifi est inquiète pour elle (étonnant de sa part !)

 

Quant à Pirate, il a lui aussi anticipé Noël .... à sa façon très personnelle.

Avoir de la patience, encore et toujours .... Quel phénomène.Avoir de la patience, encore et toujours .... Quel phénomène.

Avoir de la patience, encore et toujours .... Quel phénomène.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Nous souhaitons un joyeux Noël à vous toutes et à vous tous,

 

humains et compagnons tant aimés que l'on nomme "animaux".

 

 

 

 

Et, comme toujours, nous tenons tout particulièrement à dire combien

 

nous nous sentons proches de toutes les personnes qui n'ont pas

 

le cœur à la fête, qui sont seules ou qui ne peuvent être avec les leurs.

 

 

 

 

Nous sommes loin de vous bien entendu,

 

mais tellement proches par nos pensées chaleureuses de réconfort.

 

 

Sans jamais oublier les "absents", tous les absents

pourtant tellement présents, pour toujours.

 

 

 

 

 

Et un grand merci pour vos commandes du calendrier, ça y est, il est maintenant épuisé.

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz, Photofiltre & PhotoScape

Photos : Patricia

Gifs animés : GifGratis

Dessins d'illustration : OpenClipart-Vectors de Pixabay

7 décembre 2019 6 07 /12 /décembre /2019 17:45
Bis repetita placent

Rappel : pour ceux qui le souhaitent, ou ceux qui auraient oublié,

 

il est toujours possible de commander notre calendrier 2020, c'est ICI.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

 

Vous vous souvenez des articles récents concernant Fifi ? (ICI).

Une très très vieille mamie chatte vivant dans la rue, placée en accueil, peu amène avec ses congénères mais très sociable avec les humains.

 

Eh bien, comme le destin est un étrange farceur, il vient de placer sur notre route une sorte de Fifi numéro 2.

 

 

 

Pour vous faire un bref résumé de notre nouvelle "rencontre" : 

 

"Allô, une vieille minette a été trouvée dans le secteur, dénutrie, anémiée, titubante et affamée.

Elle n'est pas identifiée, elle est très sociable et doit partir à la fourrière, vous pouvez faire quelque chose ?"

Pas brillante la petite nouvelle, il y a quinze jours de cela.
Pas brillante la petite nouvelle, il y a quinze jours de cela.Pas brillante la petite nouvelle, il y a quinze jours de cela.

Pas brillante la petite nouvelle, il y a quinze jours de cela.

"Faire quelque chose ?"  

Ben non, on ne peut rien faire, nous manquons de familles d'accueil, nous n'avons pas de refuge, nous ne savons rien de son état de santé et des risques encourus pour pouvoir la soigner ...

 

On ne peut rien faire mais on va le faire, advienne que pourra ...

Une fourrière pour une minette dans cet état ? Inutile de vous faire un dessin ...

 

 

Alors, notre nouvelle amie "Pétula" est partie pour un long séjour vétérinaire de plus de deux semaines (ouille, ça fait mal !).

 

Bilan des courses, elle est âgée (la quinzaine au moins, mais sans certitude ?), elle est probablement stérilisée (cicatrice visible), non identifiée.

 

Les analyses révèlent une grosse anémie, une déshydratation et une légère insuffisance rénale.

Elle a commencé remonter la pente mais a déclenché un coryza qui a prolongé son séjour.

Sa vision est mauvaise, vous constaterez facilement sur quelques photos un voile bien net devant ses yeux.

Sa démarche est parfois chancelante.

 

Elle a enfin pu sortir mercredi dernier, avec un traitement pour son début d'insuffisance rénale (pas catastrophique, mais à surveiller).

 

 

Et, où la placer ?

 

Ben comme madame Pétula est une Fifi n°2, elle n'aime pas spécialement les autres félins et membres de son espèce.

Donc pas possible chez Patricia (elle a bien assez d'une Fifi boudeuse et fugueuse !).

 

Elle est donc venue provisoirement dans la maison de votre serviteur / rédacteur.

Je dispose (dans le 66 seulement ! mais pas à Toulouse, hélas) d'une pièce confortable pour l'isoler des autres (trop nombreux) minets de la maison.

Très sociable et câline, la petite mamie, et amoureuse de chaleur, de gamelles remplies et de confort.Très sociable et câline, la petite mamie, et amoureuse de chaleur, de gamelles remplies et de confort.
Très sociable et câline, la petite mamie, et amoureuse de chaleur, de gamelles remplies et de confort.Très sociable et câline, la petite mamie, et amoureuse de chaleur, de gamelles remplies et de confort.

Très sociable et câline, la petite mamie, et amoureuse de chaleur, de gamelles remplies et de confort.

Je confirme sa grande sociabilité, elle est très calme, a un excellent appétit, propre et facile à soigner.

Mais chat grogne dès que chat aperçoit des moustaches à 4 pattes (et pourtant elle voit très mal).

 

 

Alors si parmi vous, il y a une personne qui serait prête à accompagner

la retraite sans autre chat d'une vieille et gentille minette,

il ne faut surtout pas hésiter à nous contacter.

 

Help ! Merci d'avance.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Voici maintenant quelques nouvelles

assez inquiétantes de la jeune et douce Perrine (ICI).

 

 

 

 

Nous n'avions pas encore fait stériliser Perrine à cause de son étrange respiration et des traitements qu'elle suivait.

 

Mais quelque chose inquiétait Patricia qui l'accueille.

 

 

A juste titre, hélas.

 

Une radio de ses poumons a montré qu'ils étaient en très mauvais état.

Pas de diagnostic affirmé pour le moment, elle doit être revue sous quinzaine après traitement.

Cela pourrait être tumoral (malgré son jeune âge), ou bien la conséquence d'inhalation de produits toxiques (désinfection d'un vide sanitaire, par exemple).

 

Dans tous les cas, elle ne sera probablement jamais stérilisée pour ne pas l'affaiblir (elle s'essouffle rapidement) et nous espérons tout simplement qu'elle pourra poursuivre sa vie et en profiter ... sans certitude aucune.

 

Pauvre petite Perrine, tellement adorable.

 crying.

 

 

En attendant, elle aime la vie et elle a fait la connaissance de ce gredin de Pirate ...

Chat-lut. Tu dragues les jeunes minettes près des litières ?Chat-lut. Tu dragues les jeunes minettes près des litières ?

Chat-lut. Tu dragues les jeunes minettes près des litières ?

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Pour conclure, nous souhaitons terminer cet article par un hommage

à notre copine Poupette qui a rejoint le pont de l'arc-en-ciel cette semaine.

 

ICI -

 

 

Un départ tellement rapide, qui nous a tous plongés dans la tristesse.

 

Toute notre sympathie, nos pensées et notre soutien à sa famille, ces moments  sont tellement douloureux.

Courage à vous, il en faut toujours beaucoup !

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz.

Photos : Laura, Patricia & JM.

 

Photo de Poupette prise sur le blog de Piou Piou et Poupette / Maîtresse Poupette. 

23 novembre 2019 6 23 /11 /novembre /2019 15:20
Comme un félin dans la ville

Comme un félin dans la ville

 

Je suis né sur du béton

 

Blotti entre deux cartons

 

Bien loin de la vie facile

 

Comme un félin dans la ville

 

 

 

Comme un félin dans la ville


J'ai grandi loin des foyers


Où mes frères bien choyés


mènent une vie bien tranquille


Comme un félin dans la ville

 

 

 

Entre béton et bitume


Pour survivre je me bats


Ma vie n'est qu'un long combat


Il me reste l'amertume


Entre béton et bitume

 

 

Comme un félin dans la ville


Je voudrais qu'on me câline


Mais je dois courber l'échine


aux regards souvent hostiles


Comme un félin dans la ville

 

 

 

Comme un félin dans la ville


J'ai connu tous les écueils


une vie loin des fauteuils


de vos minettes dociles !


Comme un félin dans la ville

 

 

 

Entre béton et bitume

 

Mon destin est dans ces rues

 

Tout près des autos qui tuent

 

Je n'ai connu que les brumes

 

Entre béton et bitume

 

 

Comme un félin dans la ville


Ami, qui pleure sur mon sort


Toi qui aides mes frères, dehors


Prends bien soin de ma famille !


Comme un félin dans la ville

 

 

 

 

Pardonnez ces quelques rimes parfois maladroites.

 

 

Elles sont dédiées à Athéna, la maman des chatons que nous tentions de capturer

et à tous les naufragés des rues, où qu'ils soient.

 

 

Son petit corps sans vie a été retrouvé cette semaine, probablement victime d'une voiture.

 

Elle ne connaitra jamais la douceur d'une maison.

 

Le triste destin de "ceux des rues", des félins dans la ville ... trop souvent.

 

 

.............................

 

 

 

Ce texte est librement inspiré de la très belle chanson de Maxime Le Forestier : "Comme un arbre".

Les paroles originales sont ici.

 

Vous pouvez faire l'acquisition de ce titre ici.

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Irène

Illustrations des silhouettes de chats : Pixabay

 

Chanson originale "Comme un arbre" de Maxime Le Forestier, référence sacem ici.

16 novembre 2019 6 16 /11 /novembre /2019 18:00
Fifi la fugueuse

Actualité sans grandes nouvelles sur le site de l'hôpital.

Les travaux et le chantier rendent toujours aussi difficiles les tentatives de notre part comme vous le savez.

Et la météo n'améliore pas vraiment la situation.

 

 

Alors cette semaine c'est notre "centenaire" qui est à l'honneur puisqu'elle nous a causé une énorme frayeur. (Rassurez-vous, ça finit bien).

 

 

Il y avait pas mal de monde ces temps ci chez Patricia. Sans doute un peu trop.

Outre Beuk et Pirate, Perrine et ses 2 frères remplissaient la maison de leur présence parfois remuante.

 

Et notre mamie n'a pas du tout apprécié cette surpopulation féline.

 

Trompant la vigilance de notre amie (et encore bien leste malgré son grand âge, je parle de Fifi, hein ?), elle s'est échappée pour chercher du calme loin de ses congénères.

 

Panique générale et angoisse, il fait mauvais, Fifi ne connait pas le quartier, elle est très vieille ... bref vous voyez le tableau d'ici.

 

 

Pas mal de recherches de la part de Patricia dans le quartier, le voisinage, son ancien lieu de vie et tous les endroits susceptibles de donner un refuge à notre coléreuse ancêtre.

Elle avait  bien été aperçue par ci, par là mais restait introuvable.

 

Et puis au bout du compte, l'idée géniale : la fourrière ! Ben oui.

 

Elle avait été trouvée dans la rue et y avait été expédiée. Et, sans la présence d'esprit de Patricia, à son âge canonique, elle n'y aurait sans doute pas fait long feu.

Soyons positifs, au moins, elle était au chaud...

 

Il a fallu un petit délai pour pouvoir la récupérer car Fifi n'était pas identifiée (nous n'avions pas souhaité la fatiguer davantage lorsque nous avions décidé de la sortir de la rue).

 

Bon maintenant c'est fait, elle est pucée et a pu reprendre le chemin de son panier retraite sous haute surveillance.

 

Son retour a été marqué par une période de fatigue bien nette, elle s'est montrée assez effacée une fois revenue à la maison, comme indifférente à tout, y compris à ses congénères.

 

Elle a dû avoir un énorme stress dans le box de la fourrière, et sentir beaucoup trop de présences autour d'elle.

 

Une bonne gamelle, ça retape et ça remet les idées en place.

Bon, les choses sont doucement rentrées dans l'ordre et Fifi (brin d'acier ou "brain" d'acier in english ?) reprend son rythme paisible de retraitée qui apprécie le confort et les bains de soleil .... ouf !

C'est pas mal ici, après tout.C'est pas mal ici, après tout.

C'est pas mal ici, après tout.

Inutile de vous dire qu'il n'y a pas que Fifi qui a stressé .....

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

En ce qui concerne Paco et Passe-Muraille, nous avons dû nous résigner à les relâcher, malheureusement.

 

Au bout d'un peu plus d'une dizaine de jours de tentatives de sociabilisation, il a fallu constater qu'il y avait un échec complet.

 

Ils n'acceptaient pas du tout la situation, restaient très sauvages, voire agressifs et surtout étaient malheureux et ils déprimaient.

 

Sans doute sont ils déjà un peu trop âgés pour évoluer dans le sens que nous espérions.

Leurs caractères sont déjà bien forgés.

 

Inutile de vous dire que nous n'avons pas pris cette décision de gaieté de cœur, mais il fallait respecter leur choix, même si cela nous coûte un gros vague à l'âme et un sentiment d'amertume.

 

 

Ils sont repartis comme des bolides et bien contents sur leur lieu de vie.

Ils sont stérilisés et identifiés et seront surveillés et nourris.

 

 

__________________________________

 

 

 

Quant à leur petite sœur Perrine, c'est tout le contraire : elle est très sociable et ne demande qu'à rester en sécurité et à l'abri. 

 

 

Nous avons encore dû repousser la date de sa stérilisation car sa santé reste encore fragile (respiration anormale, le vétérinaire après une visite a diagnostiqué une trachéite).

 

Elle a donc besoin avant toute chose d'un complément de soin, mais ne nous inspire pas trop d'inquiétudes (quel appétit cette petite !).

 

 

Espérons que le reste de la fratrie aura un caractère proche du sien, mais .... hum, cela reste à voir.

 

A suivre.

 

 

 

 

 

Montage : PhotoFiltre & Photoscape

Gif animé : clippss.free.fr

Photos : Patricia

19 octobre 2019 6 19 /10 /octobre /2019 17:45
Il arrive.

En préambule, nous souhaitons présenter des excuses à certains de nos lecteurs.

 

Plusieurs ont fait la remarque et nous avons pu le constater par nous mêmes, sur notre blog et sur d'autres de cette plateforme : certains commentaires déposés disparaissent inexplicablement (commentaires parfois lus avant leur disparition, y compris parfois mes propres réponses !).

 

Croyez bien que nous n'y sommes absolument pour rien (malgré la pseudo réponse technique "il n'y a que vous depuis votre administration pour supprimer des commentaires" ... ce qui est totalement faux donc !) .

 

Nous sommes sincèrement désolés pour cet inconvénient très contrariant, lorsque vous avez la gentillesse de nous laisser un petit mot.

 

Et, comme toujours, les newsletters d'avis de parution sont totalement erratiques - parfois aucune, parfois plusieurs, mais ça c'est quasi-permanent.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Donc, Il arrive !

 

Qui ça direz-vous ?

 

 

 

Le traditionnel calendrier de notre association pour l'année 2020.

 

Le colis est en route et devrait nous parvenir en début de la semaine à venir.

 

 

 

Vous pouvez d'ores et déjà le commander contre un don libre effectué de préférence par chèque à l'ordre de SOS Chats de l'hôpital de Perpignan. 

 

Pour rappel notre adresse est :

 

 

SOS Chats de l'hôpital de Perpignan

Chez Mme Laura Alliata

27 rue du Printemps

66000 Perpignan
 

 

Il arrive.

Il vous sera expédié à réception du paiement.

 

Il est toujours au format A3 Paysage, imprimé en recto/verso sur papier couché 350g/m².

 

 

Comme tous les ans, nous avons tenté d'équilibrer les photos proposées et d'éviter des redites trop récentes.

 

Vous y retrouverez donc des minets du site et ceux qui mènent une vie paisible au chaud, des petits jeunes et de vénérables anciens mais aussi quelques belles histoires qui ont marqué cette année.

 

 

Voici donc la liste des "nominés" (nos minets ?) :

 

♦ les chats du site : Lewis et Mimosa (la génération qui s'est installée), Beryl et Jason (les anciens), Nesquick et O' Les Pattes (les petits jeunes).

 

♦ les chats en accueil : Mignonne (la douce minette "soleil") et le jeune Pirate (qui nous a donné tant de sueurs froides cette année).

 

et pour terminer, un petit montage avec 3 adoptés bien connus : note ami Phiphi (plus la peine de le présenter, 10 ans en 2019), la belle Hélice (l'alsacienne à l'incroyable regard) et la toute nouvelle Pâquerette (un sauvetage qui a abouti sur une belle adoption cette année).

 

 

Nous le dédions à la mémoire de toutes celles et ceux qui nous ont quittés.

 

 

Pour vos commandes, pensez à bien nous préciser la quantité souhaitée afin d'optimiser les expéditions, le format A3 est un peu plus encombrant.

 

 

La commande des calendriers vous donne droit à une déduction fiscale (les reçus fiscaux vous seront transmis en début d'année prochaine).

 

 

Cet achat contribue à aider la poursuite du travail que l'association effectue sur le terrain pour le bien-être des chats (nourrissage, soins, stérilisations)  !

 

 

 

 

Un très grand merci par avance de votre soutien.
 
 

 

 

 

 

 

Gifs animés : animated gifs.eu

Montage : Pixiz & Photofiltre

Merci à Denise et Danielle pour les photos de Phiphi et d'Hélice.

Pâquerette a été photographiée à la maison avant sa belle adoption.

12 octobre 2019 6 12 /10 /octobre /2019 19:00
Une nouvelle et des nouvelles

Ce qui ressemble bien à une jeune minette vient d'apparaître sur un des points de nourrissage en chantier.

 

Mais il s'agit peut être d'un garçon. cheeky

 

En tout cas, elle semble craintive mais pas vraiment sauvage.

 

 

Nous vous laissons la (ou le ...)  découvrir en images.

Jeune c'est certain. Elle a trouvé un "mentor" avec l'ami Nagano.Jeune c'est certain. Elle a trouvé un "mentor" avec l'ami Nagano.
Jeune c'est certain. Elle a trouvé un "mentor" avec l'ami Nagano.Jeune c'est certain. Elle a trouvé un "mentor" avec l'ami Nagano.

Jeune c'est certain. Elle a trouvé un "mentor" avec l'ami Nagano.

Nos amies sur le terrain vont tenter de la capturer rapidement.

 

Nous en saurons alors un peu plus, à la fois s'il s'agit de Mademoiselle ou de Monsieur, sur sa sociabilité et sur son éventuelle identification (on peut rêver, non ?).

En tout cas il - ou elle - est bien mignon(ne).

 

 

A suivre donc dans les jours à venir.

 

 

_________________________________

 

 

 

En ce qui concerne les travaux, que dire ?

 

Ils grignotent petit à petit l'espace et il faut faire "avec".

On peut apercevoir Lewis qui se tient en secteur protégé.On peut apercevoir Lewis qui se tient en secteur protégé.

On peut apercevoir Lewis qui se tient en secteur protégé.

 

 

_________________________________

 

 

 

Notre mamie Fifi (ici) semble apprécier la retraite qui lui est proposée.

 

Elle a bon appétit, se repose beaucoup et accompagne Patricia pour respirer l'air du jardin.

Nous sommes vraiment heureux de la savoir en sécurité et dans le confort.

Mais la mémé conserve un fort caractère ... qui fait son charme.

Un petit tour pour sentir les fleurs du jardin, c'est sympa.Un petit tour pour sentir les fleurs du jardin, c'est sympa.
Un petit tour pour sentir les fleurs du jardin, c'est sympa.Un petit tour pour sentir les fleurs du jardin, c'est sympa.

Un petit tour pour sentir les fleurs du jardin, c'est sympa.

 

_________________________________

 

 

 

Et enfin, en ce qui concerne Elliot (ici), chat trouvé sur l'hôpital et placé en accueil, la situation n'a pas évolué.

 

 

 

Nous avons relancé l'I-Cad par un message au bout d'un mois.

 

La réponse obtenue ne nous dit pas si ils ont tenté de contacter sa famille, ni si celle-ci leur a répondu.

 

Nous sommes donc en attente d'un complément de réponse que nous avons demandé.

... Faut pas être pressé ...

 

Bon pour le moment le petit père est en sécurité, c'est sans doute le plus important, non ?

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Une très bonne semaine à toutes et à tous.

 

 

 

 

 

Montage : Photofiltre

Photos : Irène & Patricia

Gif animé : GigGratis.

28 septembre 2019 6 28 /09 /septembre /2019 17:01
"Une ombre de la rue"

Bonjour amis lecteurs.

 

je me présente, car vous ne me connaissez pas.

 

Je m'appelle Fifi, j'ai au moins vingt ans, je suis une très vieille mamie chatte qui a vécu toutes ces années dans une rue toute proche de l'hôpital de Perpignan.

 

Jeune minette, j'ai connu une maison.

J'ai été stérilisée, mais jamais identifiée.

 

J'ai même rencontré un gros souci de santé, car un vilain cancer a fait que l'on a dû m'amputer de ma queue. 

Mais ce sale "crabe" ne m'a pas empêchée de poursuivre mon existence.

 

Et puis un jour, il y a tellement longtemps de cela, la personne qui s'occupait de moi a quitté ces lieux.

Je ne me souviens plus, m'a-t-elle laissée, n'ai-je pas voulu la suivre (c'est fort possible) ?

 

 

Toujours est il que ma vie a continué au même endroit, parfois assez agité, tout près des voitures, au milieu de mes congénères des rues auprès desquels je me suis souvent imposée à grands coups de griffes et de crocs.

 

J'en ai gardé une grande méfiance pour "ceux" de ma race.

 

Mais je vous aime bien, vous les grands bipèdes. 

J'apprécie vos caresses et votre contact.

Une p'tite caresse, à vot' bon cœur m'sieurs, dames.
Une p'tite caresse, à vot' bon cœur m'sieurs, dames.Une p'tite caresse, à vot' bon cœur m'sieurs, dames.

Une p'tite caresse, à vot' bon cœur m'sieurs, dames.

On me donnait à manger lorsque l'on me voyait, certaines maisons du quartier étaient accueillantes.

Mais ces maisons comptaient déjà beaucoup trop de mes comparses félins ou canins.

 

Et puis le temps à passé, beaucoup de temps. Je suis devenue sourde (comme un pot !) , j'ai beaucoup maigri avec l'âge, je limitais mes déplacements.

 

Cet été, les personnes du quartier ont cru ma dernière heure arrivée. 

Avec cette chaleur, j'étais épuisée et très mal en point.

Des messieurs qui venaient dans un gros camion, tôt le matin (Nb : les éboueurs) faisaient bien attention à moi et à ne pas m'écraser (un sincère merci pour ce joli geste !).

 

Il y a quelques jours, une dame qui passait en voiture m'a remarquée.

 

Cette dame (Irène) allait travailler tout près de chez moi et s'occupe aussi des chats qui vivent sur l'hôpital tout proche.

 

Alors, tout est allé très vite pour moi.

Manger dehors ou manger dedans ... une sacrée différence, croyez moi !

Manger dehors ou manger dedans ... une sacrée différence, croyez moi !

Je me suis retrouvée dans un endroit confortable, paisible et où il y avait tout le temps à manger.

En plus on me faisait autant de câlins que j'en demandais (Nb : chez Patricia).

 

 

Bon, il y avait des minous, dont un jeune noir, mais je lui ai expliqué avec mes arguments de la rue qu'il fallait se tenir à distance de Mémé ! (Pirate a pris une bonne raclée).

 

Du coup je vis à l'écart des autres, on s'occupe bien de moi et cela me convient parfaitement.

 

 

Bien chat-leureusement à vous tous.

 

Fifi.

Me reposer, enfin !
Me reposer, enfin !Me reposer, enfin !

Me reposer, enfin !

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

 

Vous l'aurez compris, pour un jour, un mois ou un an, qu'importe ?

 

 

Fifi pourra terminer paisiblement sa vie loin de la rue, loin des dangers, loin du froid ou de la canicule.

Elle pourra prendre des bains de soleil derrière la baie vitrée et se prélasser sur des coussins en recevant des caresses.

 

Elle n'est qu'un fantôme qui semble tellement fragile et parait prêt à s'évanouir dans le néant.

Une "ombre de la rue".

Mais elle apprécie la douceur qui lui est proposée.

Elle n'aime pas les autres chats, Pirate en a fait les frais mais Patricia a su intervenir.

 

Mais comment ne pas la comprendre ?

20 ans, dont sans doute 16 ou 17 de rue ... on est obligée de s'imposer par la force pour survivre.

 

Nous ne savons que peu de choses de son existence passée.

Les voisins qui la connaissent ont été prévenus de son placement.

 

Il y avait 2 solutions possibles pour elle, mais Patricia ne la fera pas se déplacer en voiture et il y a moins de minets chez elle, ce qui n'aurait pas été mon cas et c'est sans aucun doute nettement mieux pour Fifi.

Merci à toi de lui avoir ouvert ta porte.

 

 

 

 

Alors, tout ce que nous pouvons dire à notre brave mamie :

 

profite et apprécie pleinement les bons moments qui passent.

 

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz & PhotoFiltre

Photos de Fifi en extérieur : Irène

Photos de Fifi en intérieur : Patricia

 

Le titre de l'article est emprunté à la chanson "Milord" du répertoire d'Edith Piaf

(paroles de Georges Moustaki, Musique de Marguerite Monnot). 

10 août 2019 6 10 /08 /août /2019 17:50
A domicile

La suite des petits articles d'été.

 

Aujourd'hui une simple information pratique pour nos amis lecteurs.

 

Certains parmi vous connaissent sans doute déjà, mais cela peut rendre quelques services à d'autres.

 

Nous n'avons pas pour but de faire la moindre publicité pour la structure dont nous allons parler, mais simplement de vous signaler une possibilité qui pourrait parfois s'avérer bien utile.

A domicile

Un minou, c'est souvent très difficile à convaincre si on souhaite l'emmener chez un vétérinaire  ....

 

Nous ne vous apprenons rien. 

Comment ça, nous avons du mauvais esprit ?

Pour les toutous, c'est sans doute aussi une épreuve.

 

 

 

 

Mais savez vous qu'il existe la possibilité de faire venir un vétérinaire à domicile ?

 

Certains disposent même d'un équipement complet qui permet de pratiquer la quasi totalité des interventions d'un cabinet classique.

A domicile

Un certain nombre de ces vétérinaires itinérants sont regroupés au sein d'un association :

 

 

 l' A.V.A.D. (Association des Vétérinaires A Domicile) , c'est       ► ICI ◄

 

 

Vous trouverez sur leur site les modalités de fonctionnement, et tout ce qui est nécessaire si vous souhaitez passer par leurs services. Certains indiquent même leurs tarifs.

 

Pour savoir s'il existe un vétérinaire à domicile inscrit à cette association près de chez vous, 

 

 

c'est     ► ICI ◄

 

 

Comme indiqué en préambule, nous vous livrons cette information en l'état.

 

Nous avons pensé que dans certains cas de compagnons  très sensibles, difficiles, stressés et autres (oui, oui, ça existe !)  ainsi que des problèmes de transport, cela pouvait être une solution alternative à étudier.

 

 

Ou bien sinon, vos minets peuvent faire comme les Chats de l'Hôpital présents à la maison ... passer en mode camouflage dès que le mot maléfique est prononcé (v.é.t.é.r.i.n.a.i.r.e.).

 

A domicile
A domicileA domicile

 

 

Bonne semaine estivale à toutes et à tous.

 

 

 

 

Montages : Photoflare & PhotoScape

Gif animé : GifGratis

6 juillet 2019 6 06 /07 /juillet /2019 18:20
Trois chatons dans le vent.

Un article d'été (qui s'annonce torride !).

 

 

Et un petit editorial en forme de coup de griffe en préambule.

 

De partout dans notre beau pays, il semble que l'explosion démographique des petits chatons soit comme celle de la chaleur : infernale !

 

Les associations et les bonnes âmes sont dépassées.

Et quand on rajoute par dessus la période des vacances et ses néfastes conséquences pour nos compagnons, la coupe est vite remplie, hélas.

Toujours le même constat qui empire d'année en année malgré les appels, les campagnes de sensibilisation et autres coups d'épée dans l'eau.

 

Des lois existent, notamment contre la maltraitance, les sévices graves et l'abandon

 

►ICI◄

 

Mais leur mise en application prêterait à sourire si le sujet n'était pas aussi dramatique.

 

Tant qu'il n'y aura aucune crainte de peines lourdes contre ces agissements, il ne servira absolument à rien de dépenser de l'argent dans la communication et la gesticulation.

 

Les personnes "sensibles" n'ont pas besoin de l'être davantage - elles savent et respectent - , et celles qui s'en contrefichent savent pertinemment qu'elles peuvent agir en toute impunité sans crainte de sanctions lourdes.

 

Alors point n'est besoin de réfléchir à de nouvelles lois, à des mesures et autres billevesées.

 

Comme souvent, l'arsenal existant est bien suffisant pour être dissuasif, encore faudrait il le mettre en pratique avec rigueur.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Et puisque nous parlons de chatons, commençons par des nouvelles du survivant, notre petit  "Pirate".

 

 

Il nous a fait quelques frayeurs dans le courant de la semaine écoulée (fièvre et quelques signes perturbants..), et il a donc revu par 2 fois les blouses vertes.

 

Il semble qu'il soit d'une nature assez résistante. En effet, entre les 2 visites, à peu de jours d'intervalle, Monsieur avait réussi à gagner 140 grammes.

Il a eu droit à un petit traitement, il progresse bien et Patricia fait réellement un excellent travail avec lui.

 

Il affirme un réel caractère bien trempé, mais il évolue vraiment bien en sociabilité et apprécie d'être caressé, il aime jouer, manger et se dépenser.

 

Des signes encourageants.

 

Promis, dès que nous le pouvons, nous vous montrons des photos.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Et maintenant, une autre histoire de chatons qui a un bel épilogue.

 

 

A une centaine de mètres de l'hôpital (mais alors vraiment tout à côté) vit une petite colonie féline dont nous nous occupons.

Pour éviter leur migration sur le site, ils sont nourris et bien entendu stérilisés, identifiés et soignés si nécessaire.

 

Seulement, comme vous l'avez compris, on ne réussit pas toutes les captures malgré notre bonne volonté.

 

Et nous avons donc été gratifiés au mois d'avril d'une portée de 3 petits mousquetaires.

Au moins, il y a le choix des couleurs !Au moins, il y a le choix des couleurs !

Au moins, il y a le choix des couleurs !

Ils ont eu la grande chance d'être habitués dès le départ à de la présence humaine bienveillante et sont rapidement devenus "manipulables" (ce n'est pas évident, ils viennent de la rue).

 

Le petit rouquin "Pilou" a manifesté quelques signes d'infection au niveau de la bouche.

 

 

Il a donc été pris en charge et soigné, les autres membres de la fratrie ont été traités préventivement.

 

2 filles (siamoise et écaille) et 1 garçon (rouquin).

Le rouquinou est très sociable, l'écaille est toute douce et la siamoise reste un peu plus méfiante mais très gentille et sans aucune agressivité.

Une petite famille craquante.

Une petite famille craquante.

Leur destinée devait être placée sous une bonne étoile, c'est tellement rare pour des minets de la rue qu'il faut le savourer.

 

Quelques recherches pour essayer de leur trouver une vie digne de ce nom ont, pour une fois, abouti.

 

Il deviennent donc des chats (presque) Toulousains.

Mieux que cela, car il vont désormais vivre dans un village du Volvestre bien plus calme et paisible que la grande ville et auront un joli jardin à leur disposition dans quelques temps.. (en attendant ils sont dans une pièce climatisée et, comment dire, je les rejoindrais bien volontiers ...).

 

 

Et, puisque le blog est "au jour le jour" (bon pas tout le temp, hein ?), c'est aujourd'hui Samedi 6 juillet 2019 qu'ils ont intégré leur famille définitive, tous les trois !!!!

 

Il auront un petit contrôle vétérinaire sur place dans quelques jours par sécurité.

 

Un petit diaporama pour vous montrer les premières images de cette arrivée toute en douceur.

 

Vous y verrez les premiers câlins, les premiers jeux, les premiers repas et Pilou qui a décidé de se lancer dans des études supérieures et d'apprendre la lecture.

 

Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.

Premiers contacts réussis.

Un grand merci à Anne-Laure pour avoir trouvé une solution pour eux auprès de Claire et de ses enfants, une amie proche.

 

 

 

Belle vie et heureuse à vous les petits.

Faites le bonheur de votre famille et le notre.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

C'est l'été. 

 

Il se peut que le rythme hebdomadaire de publication ralentisse un peu, mais rien n'est certain.

A suivre, comme on dit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos complémentaires : Laura

Illustrations "chat botté en colère", "chat pirate" et "chat à la fenêtre" : Pixabay

 

8 juin 2019 6 08 /06 /juin /2019 17:20
Oh, Pitchounette !

La protection animale permet de croiser la route de nombreuses personnes.

Il y a des mauvaises rencontres - hélas trop nombreuses- et il y a de celles qui vous donnent envie de toujours aller plus loin, de regarder vers l'avant.

 

Dans le courant de cette semaine, notre amie Laura était - comme toujours - en train de nourrir un petit groupe de ses protégés en périphérie de l'hôpital.

 

Un jeune homme l'interpelle et lui demande si elle fait partie d'une association.

La réponse est positive, difficile de nier l'évidence !   coolcoolcool

 

David de son prénom, en compagnie de sa jeune fille, lui expose une histoire qui le préoccupe.

 

Cette semaine son voisin a trouvé un sac plastique fermé qui contenait trois chatons de moins d'un mois décédés - une bien triste découverte - et un survivant qui s'est échappé à l'ouverture.

Sans doute encore l'acte d'un humain particulièrement courageux et responsable.

 

David se met alors en recherche du survivant (qui s'avérera être en fait une survivante).

Et l'obstination paie, puisqu'il la retrouve et peut la mettre en sécurité, loin des dangereux outils de jardinage.

 

Mais la petite n'est pas sevrée à son âge et surtout elle a besoin d'un suivi médical (ses yeux sont collés et elle a sans doute vécu des heures angoissantes enfermée dans ce sac).

Qu'elle est craquante, mais qu'elle est craquante ! (Photos Delphine).Qu'elle est craquante, mais qu'elle est craquante ! (Photos Delphine).

Qu'elle est craquante, mais qu'elle est craquante ! (Photos Delphine).

Dans la semaine, le contact est repris et la petite "Pitchounette" (ce sera son nom, avé l'accent, té) est confiée à nos vétérinaires pour soins.

 

Globalement, elle va bien, mais a besoin d'un petit traitement afin que tout rentre dans l'ordre.

C'est une dégourdie qui commence un peu à manger seule mais qui a encore besoin de lait maternisé.

 

Delphine qui a décidé de l'adopter lui donne les biberons à intervalles réguliers en alternance avec David selon les disponibilités de chacun.

 

 

Mais, comme il manque une maman à ce petit bout, que croyez-vous qu'elle fit ?

 

Elle alla trouver refuge (air connu wink) chez .... le toutou familial, bien au chaud et en sécurité contre un ventre rassurant, protecteur et quasi maternel.

Oh, comme c'est confortable et agréable, j'ai perdu une maman et j'en ai trouvé plein d'autres. (Photos Delphine).
Oh, comme c'est confortable et agréable, j'ai perdu une maman et j'en ai trouvé plein d'autres. (Photos Delphine).Oh, comme c'est confortable et agréable, j'ai perdu une maman et j'en ai trouvé plein d'autres. (Photos Delphine).

Oh, comme c'est confortable et agréable, j'ai perdu une maman et j'en ai trouvé plein d'autres. (Photos Delphine).

 

Il est tout à fait normal d'essayer d'aider des personnes qui œuvrent à leur échelle pour sauver une vie en détresse.

 

Et cela devient d'autant plus évident lorsque vous ressentez un véritable amour de leur part pour nos compagnons, et lorsque ces valeurs sont également transmises et apprises à une jeune enfant.

 

 

Croyez nous, ça fait du bien !

 

 

Merci à David, merci à Delphine pour cette petite vie sauvée, cette Pitchounette.

Puisse t'elle grandir, s'épanouir et faire le bonheur partagé de tous.

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Delphine

1 juin 2019 6 01 /06 /juin /2019 18:50
"La vie en bleu"

Ce titre ne provient en aucun cas de notre imagination.

 

Il s'agit d'une émission matinale de France Bleu Roussillon, notre antenne locale de France Bleu.

 

Alors, pourquoi l'utilisons-nous, allez vous nous demander ?

 

 

Eh bien, c'est tout simple.

 

Hier matin, Vendredi 31 mai à 9h20, notre amie Laura était l'invitée de la rubrique "Femmes d'aujourd'hui" dans le cadre de cette émission.

 

 

Image extraite du site France Bleu Roussillon.

 

 

Et, bien entendu, elle était venue nous présenter, parler de notre action et de nos besoins, notamment de notre quête de bénévoles.

 

 

 

Vous pouvez, si vous le souhaitez, écouter cet entretien

de 3 minutes 30 en suivant ce lien    ► ICI ◄.

 

 

Il suffit de cliquer sur le bouton rouge pour démarrer la rediffusion.

 

Le comité de surveillance était à l'écoute.

Le comité de surveillance était à l'écoute.

 

Vous pouvez également suivre la totalité de cette émission qui posait la question : 

 

"Quelle place pour nos animaux dans notre société ?"

 

cela dure environ 40 minutes et c'est    ► ICI ◄.

 

 

Une petite précision pour nos amis (pardon Laura !).

 

Notre association est reconnue d'intérêt général et non d'utilité publique (la "d.u.p." est la plupart du temps réservée à de grosses structures).

 

 

 

Bien entendu, nous espérons des retombées positives dans notre recherche d'aide sur le terrain et de bénévoles.

 

 

 

Un grand merci à France Bleu Roussillon, à Virginie Saint-Clair

et à toute la sympathique équipe de cette station

de nous avoir offert cette tribune.

 

 

 

 

 

 

 

 

Montages : Pixiz & Photoscape

Image de l'émission extraite du site de France Bleu Roussillon "La vie en bleu"

Photos complémentaires d'illustration : Irène