Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite. 

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

 

♦♦♦♦♦♦♦

 

Notre association s'occupe

de chats libres.

 

Nous ne disposons malheureusement

d'aucune structure de type refuge

et nous manquons

de familles d'accueil.

 

Nous ne pourrons pas

répondre favorablement

aux demandes de prise en charge

et le regrettons.

Rechercher

Pages à consulter

25 août 2018 6 25 /08 /août /2018 16:40
Oslo, un mois

Bonjour.

 

Sans doute vous souvenez-vous de ce petit chaton blanc lâchement abandonné quelques jours après sa naissance et pris en charge par l'association et surtout par "maman Mélissa".

 

 

 

Un mois plus tard, il est donc temps de vous donner de ses nouvelles.

 

Notre ami tout blanc a été baptisé "Oslo".

 

Il va bien et commence à grandir. S'il reste encore fragile, il accepte bien volontiers de s'alimenter avec le lait maternisé mais n'a pas encore franchi le cap de la nourriture plus classique.

 

Pendant ce mois, il a connu quelques visites vétérinaires.

 

Pour son transit tout d'abord (cela a été résolu) puis pour son pelage.

Au plus fort des grosses chaleurs, il perdait tous ses poils.

Des vétérinaires dermatologues l'ont examiné sans trouver de cause réelle.

Son état général de santé était bon, pas d'inquiétudes et des hypothèses ont été émises concernant un stress (bien compréhensible, il a eu des débuts difficiles) ou des causes génétiques.

Depuis cette mésaventure, son poil a repoussé, il a ouvert les yeux et notre petite crevette commence à découvrir la vie.

Coucou ! C'est moi, prêt pour la grande aventure.Coucou ! C'est moi, prêt pour la grande aventure.

Coucou ! C'est moi, prêt pour la grande aventure.

Il partage son temps entre sa future famille (merci à Cécile et Baptiste !) et la maison de Mélissa. 

Cela permet à la fois de se familiariser à son avenir et de soulager un peu sa maman nourricière.

 

Mais en parlant de maman, la jeune Oanéa chez Mélissa l'a pris sous son aile protectrice et lui inculque les rudiments nécessaires de l'éducation féline.

 

Et c'est vraiment une très bonne nouvelle pour son avenir.

Maman Oanéa est une excellente "éduchatrice".Maman Oanéa est une excellente "éduchatrice".

Maman Oanéa est une excellente "éduchatrice".

Alors, bien entendu, il lui reste encore du chemin à parcourir mais ne boudons pas notre plaisir :

un petit jeté à la rue et destiné à une fin misérable voit son avenir s'éclaircir. 

Un joli message d'espoir pour nous et pour tous les amis de la cause animale.

Deux dernières photos pour le plaisir.Deux dernières photos pour le plaisir.

Deux dernières photos pour le plaisir.

Nous voulons remercier ici toutes les personnes qui ont été sensibles au destin de ce petit être.

En particulier plusieurs personnes ont proposé une adoption possible et nous avons beaucoup apprécié leur geste.

 

Dès le début, si les choses évoluaient favorablement, il avait trouvé une famille toute proche sur l'hôpital qui s'est proposée spontanément. Qu'ils en soient également remerciés.

 

Et enfin merci à Mélissa pour son dévouement au quotidien pour lui et pour toutes ces belles photos.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Cordial (Photo Sereine)

 

 

 

Une nouvelle nettement plus triste.

 

Nous avons une très grosse pensée amicale de soutien pour Sereine à la Résultante.

 

Le gentil Cordial,qui a trouvé chez elle une très belle vie après son errance, a de très graves soucis de santé. 

 

Son avenir semble malheureusement compromis et nous sommes sincèrement affectés par cette nouvelle.

Il ne nous reste qu'à espérer. 

 

Courage à toi, nous ne t'oublions pas.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Et pour terminer, voici une petite information pratique lue cette semaine.

 

La fondation 30 Millions d'amis a fait évoluer son application téléphonique pour permettre le signalement rapide avec photos des cas de maltraitance animale.

 

Vous trouverez plus de détails ICI et ICI.

 

Sans être inconditionnels de l'usage quasi obligatoire des téléphones portables qui a tendance à nous être imposé, si l'utilisation de cette application peut permettre d'éviter certaines horreurs, n'hésitez pas à diffuser cette possibilité qui vous est offerte (et en faire usage si nécessaire). 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : Mélissa (Oslo) et Sereine (Cordial)

Montage : Photoscape

Gif animé : YourSmiles

18 août 2018 6 18 /08 /août /2018 21:27
Eté 2018, qu'il se termine enfin !

Tout est dit dans le titre.

 

Cet été aura apporté beaucoup de peines avec des disparitions cruelles.

 

Nous pensons, bien entendu, à notre douce amie Eowin, chez Chat des Îles partie tellement rapidement qu'elle nous a laissé à tous une profonde blessure au cœur et à l'âme.

 

Mais nous n'oublions pas non plus la belle Mimine chez Tinou et Myrtille qui laisse également un grand vide dans sa famille.

Il y a eu tant d'autres départs cette année, tellement d'amis et d'amies malades, laissant leurs humains désemparés que la liste serait trop longue à énumérer, malheureusement.

 

En ces tristes occasions, beaucoup de jolis mots de réconfort et de soutien ont été publiés, il y a eu également de magnifiques articles rédigés par des ami(e)s sur les blogs.

 

Chacun a exprimé ses sentiments à sa manière, avec son style, ses mots, sa sensibilité, son âme.

Toutes ces pensées sont belles et touchantes car elles viennent toutes du fin fond de nos entrailles.

 

Afin de remercier toutes ces belles personnes, nous nous permettrons de citer ces quelques mots :

Ecris comme tu sais écrire, pourvu que ce soit de toi.

Lettre de Martin Heidegger à Hannah Arendt

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

 

Mais cet été a également été marqué à la fois par de sinistres événements mais également par un effroyable et abominable record d'abandons en ce qui concerne nos compagnons à quatre pattes.

 

Vous en avez sans doute déjà été informés, de nombreux média en ont parlé.

 

 

Campagnes de sensibilisation, messages, appels au bon sens, aux sentiments : rien n'y a fait (et ce n'est pas une surprise, hélas).

 

Comme tous, nous croulons sous les appels et les messages, sans pouvoir proposer de solutions constructives.

Si vous saviez comme cela est dur à vivre et à accepter !

 

 

Cette soit disant "humanité" se déshumanise peu à peu, de plus en plus, doucement mais inexorablement.

 

Individualisme, égoïsme, absence de responsabilité, trop rares applications strictes des législations mais surtout absence totale de conscience et d'empathie de la part de trop nombreuses personnes ont conduit à cette véritable "catastrophe animalière".

 

Pendant que quelques personnes passent leurs vies, transpirent, s'épuisent et mettent toute leur volonté et leur cœur à soigner, aider, aimer, respecter le vivant ; une immense foule décérébrée n'a plus qu'un seul objectif dans la vie :

des vacances au milieu d'une masse agglutinée qu'ils retrouveront à l'identique sur les routes à la rentrée et un confort matériel bardé de technologies communicantes.

 

 

Formidables raisons de vivre, non ?

 

 

 

 

Amis lecteurs, pardonnez cette saute d'humeur, mais lorsque l'on voit et l'on connait les efforts de certains et certaines au quotidien, leur dévouement heure par heure, minute par minute pour préserver une étincelle de vie, un espoir, un souffle, une relation ...

 

et que l'on met en face de ces belles personnes ces fléaux que sont : l'indifférence, des cœurs de pierre, le chacun pour soi et le mépris de la vie,

 

il est bien difficile de retenir sa colère et son incompréhension en face de ce monde dans lequel nous ne nous reconnaissons plus.

 

Seule et maigre consolation : essayer d'être fiers de soi le matin, en se regardant dans un miroir parce que l'on va tout simplement participer activement à la grande kermesse de la vie en lui apportant une modeste contribution.

 

C'est sans doute très peu de chose, mais pour certains, fort heureusement, les valeurs morales et le respect du vivant sont des priorités et des principes immuables.

 

 

 

Merci d'avoir lu ces lignes jusqu'au bout.

Belle semaine à tous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo coucher de soleil : JMC

Montage : Photofiltre

Illustrations et images complémentaires : Pixabay.

14 juillet 2018 6 14 /07 /juillet /2018 19:04
Carte postale

Un simple interlude en ce jour.

 

 

Il est actuellement très difficile pour nous de publier sur notre plateforme de blog qui connait de très (trop !) nombreux dysfonctionnements depuis plusieurs mois.(vous constatez la partie visible avec les newletters erratiques, mais il y a bien d'autres soucis).

 

Loin de s'améliorer, ces problèmes semblent s'aggraver : il faut parfois republier l'article plus de 10 fois pour qu'il reste en ligne.

 

Alors pardonnez ce simple mais bien amical "Coucou",  il va déjà être très compliqué de le diffuser et de vous faire parvenir la newsletter.

Nous ne recevons plus non plus aucune notification, donc retour sur blog obligatoire pour répondre à vos sympathiques commentaires.

 

 

 

Actualité calme sur le site, les minous comme les bipèdes ont très chaud

et restent dans les vides sanitaires bien frais, ils se montrent peu

 

(comme on les comprend !).

 

 

 

 

Si les soucis techniques s'améliorent (grr !!!) nous vous donnerons prochainement quelques nouvelles récentes (petits travaux, visite et trappages à Thuir, etc ..).

 

 

 

 

Restez bien à l'abri avec ces températures et pensez à mouiller vos p'tits z'amis.

 

Passez une bonne semaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montage photos : Pixiz

1 juillet 2018 7 01 /07 /juillet /2018 02:00
"Montélimar"

Nous sommes début Juillet.  

Période joyeuse pour certains et nettement moins pour d'autres.

 

 

Les vacances approchent comme chaque année.

Les abandons approchent, comme chaque année.

 

 

Amis lecteurs, inutile de vous le rappeler, ce message n'est pas pour vous, vos amis à quatre pattes ont le bonheur de vous avoir trouvés.

 

Aujourd'hui, nous allons modestement nous unir aux appels de tous ceux qui luttent comme ils le peuvent contre ce fléau des abandons.

 

Et c'est l'ami Georges qui illustrera notre cri du cœur.

En 1976, hélas, il y a 42 ans de cela, et rien n'a évolué, rien n'a changé.

 

De jolis animaux et mignons bébés sont encore offerts comme de simples jouets sans respect de la vie ou de leurs sentiments, sans se poser la question de comment assumer leur avenir et, devenus adultes et encombrants, jetés comme un paquet de linge sale.

 

Avec leurs gniards
Mignons mignards,
Leur beau matou,
Leur gros toutou,
Les pharisiens,
Les béotiens,
Les aoûtiens,
Dans leur auto,
Roulent presto,
Tombeau ouvert,
Descendant vers
La grande mare,
En passant par
Montélimar.

 

Dites d'urgence
A ces engeances
De malheur
Et à leurs
Gniards
Que chiens, chats
N'aiment
Pas l' nougat
Même
Même celui
D'Montélimar.

 

Hélas bientôt
Le mal d'auto
Va déranger
Les passagers.
Le beau matou,
Le gros toutou,
Pas fiers du tout
- Ça fait frémir -
S'en vont vomir
Et même pis
Sur les tapis
Et les coussins
A beaux dessins,
C'est très malsain.

 

Dites d'urgence
A ces engeances
De malheur
Et à leurs
Gniards
Que chiens, chats
N'aiment
Pas l' nougat
Même
Même celui
D'Montélimar.

 

C'est très fâcheux,
C'est plus du jeu,
Et coetera.
Et alors à
Montélimar,
On en a marre
Du cauchemar.
Boutant presto
Hors de l'auto
Le beau matou,
Le gros toutou,
Ces handicaps
Sur Digne, Gap,
On met le cap.

 

Dites d'urgence
A ces engeances
De malheur
Et à leurs
Gniards
Que chiens, chats
N'aiment
Pas l' nougat
Même
Même celui
D'Montélimar.

 

Alors tous ces
Petits poucets,
Ces beaux matous,
Ces gros toutous,
En ribambelle
Ont sans appel
Droit au scalpel.
Les aoûtiens
Les béotiens
Qui font ça n'ont
Pas d'âme, non,
Que leur auto
Bute presto
Contre un poteau ! 

 

Dites d'urgence
A ces engeances
De malheur
Et à leurs
Gniards
Que chiens, chats
N'aiment
Pas l' nougat
Même
Même celui
D'Montélimar.

 

Si vous avez lu ces paroles, vous ne pourrez que constater leur trop cruelle actualité.

 

Et, si vous avez le cœur bien accroché, regardez donc le film extrêmement touchant et émouvant de la fondation 30 Millions d'Amis dans le cadre de sa campagne 2018 contre l'abandon.

Il traite ce sujet par un angle peu commun, c'est une réussite totale et un grand moment de sensibilité.

 

Certains d'entre vous l'ont déjà diffusé mais  il faut continuer à le faire, encore et toujours.

Si une vie peut être sauvée, même une seule, ce sera une victoire sur la bêtise et l'égoïsme.

 

 

 

 

 

 

 

Montage : Photoscape et Photofiltre

Chanson "Montélimar", paroles et musique de Georges Brassens

24 juin 2018 7 24 /06 /juin /2018 07:04
Il y a dix ans de cela

Voici donc un retour en arrière sur les 10 années écoulées.

 

Le 21 Juin 2008 le Journal Officiel publiait l'annonce de création de notre association.

 

Celle ci œuvrait déjà en réalité depuis plus d'un an, et des bénévoles isolés ou affiliés à d'autres associations ont de longue date tenté d'aider les chats présents en ces lieux.

 

Nous ne referons pas l'histoire complète qui serait trop fastidieuse, vous pouvez en lire un résumé sur CETTE PAGE.

 

Vous pourrez mieux comprendre les difficultés rencontrées dans cette période très difficile et apprécier le grand mérite des "pionniers" qui se sont battus et démenés pour le bien être et le sauvetage de nos protégés mais également pour tenter de parvenir à se faire accepter.

 

 

- Nous rappelerons également que le tout premier blog a connu son premier article il y a presque onze années de cela, le 18 Août 2007, ICI. Il contient de très belles pages très émouvantes de notre histoire.

- La seconde version - actuelle - du blog a connu ses débuts il y a neuf ans, en Juillet 2009.

 

 

Dix ans : le chemin parcouru, les rencontres, les soutiens, les départs et les nouveaux,

les joies trop rares et les peines trop nombreuses, les problèmes, les urgences

et le travail toujours recommencé, le fameux "puits sans fond".

 

Le lot quotidien d'une association de protection animale

ou de tous les amis des animaux.

 

 

Mais surtout une pensée pour tous ces merveilleux chats

qui ont jalonné ce parcours.

 

 

Alors, aujourd'hui ces quelques mots de remerciement s'adressent à vous tous,

soutiens fidèles depuis le début, présents et disparus ou nouveaux amis,

 

à toutes celles et ceux qui ont rendu possible la réalisation de cette aventure,

oserons nous dire "de ce rêve" ?

 

à tous les bénévoles - sans les citer tous, ils se reconnaîtront s'ils lisent ces mots -

qui ont durant toutes ces années affronté le froid, la chaleur, la pluie,

les vides sanitaires, les travaux, les grincheux, la malveillance et les tracasseries

en tout genre sans jamais baisser les bras ni compter de leur temps et de leur peine.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Quel avenir pour notre petite structure ? Nous l'ignorons.

Aujourd'hui notre équipe est réduite au minimum et les volontaires bénévoles pour assurer les tournées et la logistique sont devenus une espèce en voie de disparition.

Nous ne vous cacherons pas notre grande inquiétude si rien n'évolue dans ce sens.

 

Mais nous continuerons tant que nous en aurons les moyens humains et physiques.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Parce qu'ils ont besoin de nous.

 

• Dans une société où les réglementations laissent de côté ceux qui ne peuvent s'exprimer haut et fort, où les lois de protection animale sont rarement appliquées, où le repli sur soi prime sur le cœur et les sentiments, ils ont besoin de nous.

 

• Dans un monde pressé, bousculé, violent, égoïste et méprisant les plus faibles, ils ont besoin de nous.

 

• Dans l'enfer de la consommation effrénée, de la finance, de l'argent roi, de l'hyper communication qui n'a jamais engendré autant de solitude et d'individualisme, ils ont besoin de nous.

 

• Parce qu'il y a une telle "humanité"  dans le regard d'un animal qui vous supplie de l'aider et vous dit qu'il vous aime, ils ont besoin de nous.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Alors, pour terminer ces quelques mots sur une note plus joyeuse, pour ce dixième anniversaire, nous avons reçu la visite de TOUS les minous qui ont un jour croisé notre chemin depuis ces années.

 

Non, vous ne rêvez pas. Chats d'un jour ou de toujours, frêles et furtifs anonymes comme célébrités, bien au chaud ou vivant au dehors, toujours parmi nous ou chassant les souris quelque part de l'autre cöté du "pont", jeunes chatons remuants ou vieux baroudeurs, ils sont tous venus nous faire un amical "coucou".

 

Comment cela nous affabulons ?

Mais nous n'oserions pas, nous les respectons trop.

 

 

Vous en voulez une preuve ?

La voilà  en cadeau de remerciement pour vous tous :

Ils sont bien tous présents, en groupe ou seuls, discrets ou en gros plan mais ils sont là.

Ils sont bien tous présents, en groupe ou seuls, discrets ou en gros plan mais ils sont là.

Et si vous voulez voir cette image "collector" - ou la télécharger, puisque nous vous l'offrons - dans une meilleure résolution, il vous suffit de cliquer ICI.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montages : Pixiz, VipTalisman, Photoscape, Photofiltre & the Gimp

Illustrations : OpenClipart, Pixabay, GifGratis & fr.Clipart.me

Photos d'origine : les bénévoles et amis de SOS Chats de l'Hôpital

17 juin 2018 7 17 /06 /juin /2018 02:00
Les aventures de Kaly et Fifi

Aujourd'hui nous allons vous raconter deux belles histoires toutes récentes qui se terminent bien, même si elle avaient mal commencé.

 

L'occasion également de croiser la route de quelques belles personnes.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Nous commencerons donc par vous parler de Kaly.

 

Début d'année 2018, sur le site du cimetière voisin de l'hôpital, Annie voit régulièrement une minette totalement inconnue à ce jour.

Peu craintive, typée "maine coon", elle semble étrangère à ce milieu et ne pas vraiment comprendre ce qu'elle fait en ces lieux.

Nous avons publié quelques annonces locales, sans résultat.

Interrogative notre belle inconnue. (Photos : Irène)Interrogative notre belle inconnue. (Photos : Irène)

Interrogative notre belle inconnue. (Photos : Irène)

Ce n'est malgré tout qu'assez récemment qu'elle a pu être attrapée et emmenée chez les vétérinaires.

 

Et hop, surprise qui n'en est pas vraiment une, celle qui se révèle se nommer Kaly est identifiée par puce électronique et elle a 8 ans.

Le propriétaire habite assez loin de Perpignan dans le sud-ouest de la France. Il est contacté et semble content de la retrouver, il doit venir rapidement la récupérer.

 

Mais .... car il y a un mais, entre les intentions et les actes, il y a parfois un gouffre insondable.

Aux dates prévues, personne ne vient. Tentatives multiples et nombreuses de tous les intervenants pour le recontacter, en vain. Le téléphone reste muet, les messages sans réponses.

Sans commentaires .... nous préférons ne pas épiloguer.

 

Alors le lourd et pesant processus administratif s'enclenche.

Nous avons beau avoir deux gentilles personnes - à la recherche de leur minette qui s'est malheureusement perdue dans Perpignan - nommés Ambre et Pierre qui se proposent de l'accueillir, notre délaissée Kaly va se retrouver mise en fourrière puis, après le délai légal, transférée à la SPA locale.

 

Laura fait des pieds et des mains pour tenter de la récupérer.

Fort heureusement, le directeur de la SPA s'est montré compréhensif : nous avons pu aller la voir pendant son séjour réglementaire et il a facilité notablement nos démarches. Qu'il en soit remercié ici.

Lors de notre visite, elle s'est montrée débordante de douceur et en recherche évidente d'affection.

Pendant cette période, Kaly a été testée FIV+. 

 

Aucun problème, Ambre et Pierre nous confirment non seulement  leur décision, mais en plus ils nous proposent de l'adopter définitivement.

Kaly veut des câlins. (Photos : Irène)Kaly veut des câlins. (Photos : Irène)

Kaly veut des câlins. (Photos : Irène)

Kaly est donc partie passer une douce vie dans sa nouvelle famille, loin de l'errance, les pattes au chaud.

Et voici les premières images de son nouveau bonheur.

Longue et heureuse vie à toi, jolie minette et un immense merci à tes adoptants.

Kaly a immédiatement intégré et apprécié sa nouvelle vie. (Photos Ambre et Pierre)Kaly a immédiatement intégré et apprécié sa nouvelle vie. (Photos Ambre et Pierre)

Kaly a immédiatement intégré et apprécié sa nouvelle vie. (Photos Ambre et Pierre)

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Et maintenant, voici l'étonnante histoire de la petite Fifi.

 

Un appel auprès de notre association, un gentil couple, Zoé et Mathieu, vient de trouver une minette en détresse dans une flaque d'eau. Elle semble à bout de forces.

Des animaux peuplent déjà leur foyer, mais ils l'ont mise en sécurité chez eux, la nourrissent et nous contactent pour savoir si nous accepterions de les aider.

Ils sont même disposés à l'adopter si nécessaire.

 

Elle est donc emmenée chez notre vétérinaire pour soins et vérifications diverses..

En sécurité, au chaud. Nous ne savions pas encore qu'elle se nommait Fifi. (Photos Zoé et Mathieu)
En sécurité, au chaud. Nous ne savions pas encore qu'elle se nommait Fifi. (Photos Zoé et Mathieu)En sécurité, au chaud. Nous ne savions pas encore qu'elle se nommait Fifi. (Photos Zoé et Mathieu)

En sécurité, au chaud. Nous ne savions pas encore qu'elle se nommait Fifi. (Photos Zoé et Mathieu)

L'histoire est un éternel recommencement.

Cette minette est identifiée et se nomme Fifi.

 

Sa maîtresse est contactée. Elle est toute étonnée car Fifi avait disparu en 2013 et n'avait jamais été retrouvée malgré les recherches entreprises.

 

Elle demande alors un peu de temps pour pouvoir s'organiser et pouvoir l'accueillir dans les meilleures conditions.

Et, cette fois nous n'avons pas eu de mauvaise surprise. Fifi, qui a reconnu et fêté Brigitte lors de leurs retrouvailles, est bien retournée vivre dans sa famille.

Elle devra être soignée car sa très longue errance l'a fatiguée et usée.

 

Voici les nouvelles que nous venons de recevoir :

 

"Bonsoir,

Par ce message je veux vous remercier d'avoir amené ma petite FIFI disparue depuis 5 ans chez le vétérinaire ce qui m'a permis de la retrouver.
Je suis arrivée à Perpignan en juillet 2013 et elle avait disparu fin août. Nous l'avons beaucoup cherchée sans succès.
En outre à l'époque je ne connaissais pas les sites tels que Pet Alert.
Elle est encore en traitement pour le problème respiratoire mais elle a déjà repris du poids et son poil commence à s'étoffer.
Elle boit beaucoup et je pense que malgré son âge (13 ans et demi) je pense qu'elle va bien reprendre.
Elle récupère aussi les caresses qui lui ont manqué pendant ces 5 années, bien qu'elle ait toujours été un peu sauvage et indépendante.
Avec mes remerciements renouvelés"
.

 

 

Belle et heureuse retraite à toi belle minette et merci à ta famille et à tes sauveteurs.

 

 

Zoé et Mathieu, qui s'étaient déjà bien attachés à elle, ont eu un petit pincement au cœur mais ils étaient heureux de cet épilogue.

Alors, pour que le bonheur soit complet, ils ont enlevé de la rue une autre petite âme en errance, beaucoup plus jeune. Bravo et merci à eux.

 

"Je ne suis plus à la rue moi non plus". (Photo : Zoé et Mathieu)

 

 

Vous voyez, c'est un article très encourageant,.

Et surtout, nous voulons retenir les belles personnes rencontrées à cette occasion. 

 

 

Nous leurs exprimons toute notre reconnaissance.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montages : Pixiz & Photofiltre

Photos : Irène, Pierre & Ambre, Mathieu & Zoé

3 juin 2018 7 03 /06 /juin /2018 07:42
Un bon petit diable

Un bon petit diable à la fleur de l'âge  ♪♪♫♪♫♫ ...

L'article de cette semaine ne va pas vous parler d'un "chat de l'hôpital" au sens où nous les connaissons.

Et pourtant, nous sommes bien impliqués dans la destinée de sa jeune vie.

 

"Max", puisque tel est son prénom,  est né dans la région toulousaine.

 

Pour les habitués, il sera facile de comprendre.

 

Il faut donner quelques brèves explications pour les autres.

Votre rédacteur (moi même, m'sieur J-Marc) est originaire des Pyrénées-Orientales. Il y a des attaches et s'y rend très souvent (avec sa cohorte féline, en plus).

Mais comme je travaille encore (ben oui, faut bien), mes activités professionnelles sont dans la ville rose.

Dans mon village, il y a des minous errants, comme partout.

La mairie a accepté d'adopter le statut de "chats libres" sous convention avec la Fondation 30 Millions d'amis.

Je fais donc partie des bénévoles agissant pour la municipalité pour capturer, faire stériliser et identifier ces minous. Ils disposent également de points de nourrissage autorisés.

Et Max fait partie des jeunes minous capturés dans ce cadre.

 

Mais il s'est rapidement montré particulièrement sociable, insistant et envahissant.

Il était très clair qu'il ne voulait absolument pas rester un chat libre mais devenir un minou d'intérieur.

Je suis bien DEDANS, je commence à penser que vous l'avez compris !Je suis bien DEDANS, je commence à penser que vous l'avez compris !

Je suis bien DEDANS, je commence à penser que vous l'avez compris !

Laura a donc proposé de lui ouvrir sa porte, après les trop nombreux et tristes départs qu'elle a récemment connus. 

 

Les débuts ont été un peu délicats à cause de sa santé : il a dû être soigné pour une très sérieuse infection intestinale.

Il est d'ailleurs heureux qu'il ne soit pas resté à la rue dans cet état, cela lui aurait probablement été fatal. Nous pensons qu'il reste fragile au niveau de son système digestif.

 

Mais Max, c'est avant tout un minet rempli de vie et d'énergie .... parfois même un peu trop.

 

Aucun souci, il est archi-sociable, il fait son numéro de charme à tout visiteur qui se présente et passe son temps à réclamer des jeux, de l'attention et à courir comme un jeune chien après les friandises qu'on peut lui lancer.

Moi, un petit filou comédien ? Vous exagérez .... ou vous me flattez.Moi, un petit filou comédien ? Vous exagérez .... ou vous me flattez.

Moi, un petit filou comédien ? Vous exagérez .... ou vous me flattez.

Un des jeux préféré de Max

Alors bien entendu, vous devez vous douter qu'il y a un bémol.

Il ne peut être parfait.

 

 

Voici donc la face cachée du diablotin.

Max est devenu le chef de la maison.

Laura n'habite plus chez elle mais Max tolère sa présence dans son appartement

 

Et les autres minous en font globalement les frais.

Il explique "aux filles" (Lolita, Bella, Bubu) que c'est lui le grand patron, parfois de manière pas vraiment diplomate ni galante, inutile de vous faire un dessin

Par contre, Harry, le garçon de la maison, c'est son grand copain.

Bon, c'est son choix ...

Dans l'ordre : avec Lolita, avec Bubu et avec Harry
Dans l'ordre : avec Lolita, avec Bubu et avec HarryDans l'ordre : avec Lolita, avec Bubu et avec Harry

Dans l'ordre : avec Lolita, avec Bubu et avec Harry

Vous l'aurez compris, notre ami Max apporte de l'ambiance chez Laura.

Mais il a l'air parfaitement heureux de sa vie et de son choix (ben oui, c'est lui qui a choisi).

 

Et enfin, certains parmi les plus habitués, auront peut être noté la ressemblance physique qu'il a avec notre regretté ami Elliott et avec Bella sa fille.

 

Un signe ?

 

Elliott et Bella en 2010

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Deux messages pour terminer cet article

 

 

- L'été dernier nous vous avions sollicités pour l'adoption de chatons chez nos amis les "chats pitres".

Miss Tigri donne des nouvelles régulières de ces belles adoptions réussies.

Aujourd'hui elle essaie de faire adopter leur maman Elinor (qui a été stérilisée et identifiée depuis).

 

C'est ICI.

 

Elinor est une superbe écaille de tortue. Elle ne demande qu'à trouver une maison. 

N'hésitez pas à diffuser l'information autour de vous pour aider cette gentille minette.

 

Elinor, photo Miss Tigri

 

___________________________

 

 

 

- Notre copain Colibri chez Chat des Îles a de nouveaux soucis de santé.

Une pancréatite vient maintenant se rajouter à ses précédents problèmes.

 

C'est ICI.

 

Nous envoyons toutes nos pensées de soutien, nos vœux de guérison à Colibri et toute notre amitié à Chat des Îles et aux siens.

 

Nous espérons tous de nonnes nouvelles. 

Il lui faut du courage mais il est vraiment très bien surveillé et soigné, avec beaucoup de dévouement.

Photo : Chat des Îles, article "Lettre à Eowin" du 29/12/09

 

 

___________________________

 

 

 

 

 

 

PS : Nous sommes désolés pour la diffusion erratique des newsletters, mais la gestion d'overblog et la publication des articles deviennent une véritable calamité !

 

 

 

 

 

 

Montage photo : Pixabay + Photoflitre

Gif animé : YourSmiles

Photos complémentaires : Laura & Irène

22 avril 2018 7 22 /04 /avril /2018 07:39
De la part d'Oscar

Pour enchaîner sur des nouvelles plus souriantes, voici un petit article  de transition très bref destiné à vous montrer des images récentes de notre cher petit Oscar.

 

Vous vous rappelez de lui ?

Ce gentil petit chat abandonné à la rue et gravement accidenté au niveau des mâchoires.

C'est ICI si vous avez oublié.

    

Son cas vous avait émus et son sauvetage avait, ici aussi, été l'occasion d'une belle chaîne d'entraide.

Coucou, c'est moi. Vous ne m'avez pas oublié ? Je vais de mieux en mieux.Coucou, c'est moi. Vous ne m'avez pas oublié ? Je vais de mieux en mieux.

Coucou, c'est moi. Vous ne m'avez pas oublié ? Je vais de mieux en mieux.

Il va bien maintenant.

 

S'il garde des traces encore visibles de sa grosse mésaventure, il se montre être un jeune minou adorable de gentillesse, en recherche constante de câlins et d'affection.

Il est très gai, facétieux et joueur

 

Il rencontre encore quelques difficultés pour manger "normalement".

Monsieur est donc devenu un très grand amateur de soupes liquides et de jambon de poulet haché. 

 

Quant à sa manière de boire un petit coup (mais avec modération, bien entendu), nous vous laissons apprécier par vous mêmes sa technique.

Il n'y a que comme ça que ch'est bon, croyez moi. Vive le lavabo. !

 

 

Veuillez pardonner la piètre qualité de ces  images qui ne le mettent pas en valeur, mais il s'avère très difficile à photographier.

 

Comme il recherche le contact de nous autres, les grands bipèdes, il est en perpétuel mouvement et ne reste pas statique face à l'objectif.

 

 

Mais, croyez nous sur paroles, c'est réellement un très beau et adorable minou.

 

De la part d'Oscar

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Un grand merci à vous tous pour vos gentils commentaires 

et votre soutien pour le difficile départ de notre chère petite Feeling.

 

Nous y avons été très sensibles.

 

 

 

 

 

 

Montages : Photofiltre & Photoscape

1 avril 2018 7 01 /04 /avril /2018 05:02
Un trappeur sachant trapper

En ce premier jour du mois d'avril, nous avons décidé de vous présenter un petit article éducatif, et, bien entendu, parfaitement sérieux.

 

 

Lors de la lecture de certains de vos commentaires, nous avons parfois remarqué que les techniques employées pour capturer les chats libres afin de les stériliser et de les identifier (et parfois aussi de les soigner) pouvaient vous être étrangères ou inconnues.

 

C'est bien normal, nous sommes souvent bien trop absorbés par nos activités et ne donnons pas toujours toutes les explications qu'il faudrait.

 

Cette lacune va donc être comblée en ce Dimanche.

 

Pour réaliser cet exercice particulièrement délicat et périlleux et évoquer les différentes méthodes, nous aurons donc besoin :

 

- d'une trappe automatique que voici :

 

- d'une trappe de sélection manuelle, la voilà :

 

- d'un minou volontaire et très gourmand .... et donc ....

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Technique n°1 : la trappe automatique.

 

La trappe doit être mise en place sur un secteur discret, un peu éloigné des lieux de passages des bipèdes, et doit être relativement peu visible des petits curieux.

 

Elle peut - ou non - être couverte d'un drap.  Ceci dépend beaucoup des expériences (et des échecs ...) précédents. 

Certains minous n'acceptent de pénétrer que dans des endroits un peu confinés, d'autres les fuient à toutes pattes.

 

Autre point important : votre future "victime" doit avoir faim et avoir quelque peu jeûné les jours précédents. 

Mettez lui des mets appétant et odorants (thon, sardines, pâtée où ce que vous connaissez comme étant son point faible pour l'attirer).

 

 

Et puis ... il vous reste à vous éloigner et ne faire aucun bruit ou geste brusque.

Et quand tout se passe comme prévu, voici ce qui arrive !

Le passage sur la pédale centrale déclenche le mécanisme et verrouille la porte.

 

 

La "faim" justifie les moyens

• Un point vraiment très important à noter : rapidement recouvrir la trappe contenant le grand fauve d'un drap si celle-ci n'est pas déjà couverte. 

Le chat capturé (surtout s'il est sauvage) a souvent des réactions très violentes. Il peut de blesser et il va stresser une fois qu'il se sent "pris".

 

 

Le drap et l'obscurité vont le tranquilliser et le calmer immédiatement. 

Vous verrez c'est vraiment très efficace.

Cette solution est bonne pour la santé du matou ... et pour vos propres nerfs.

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Technique n°2 : les cages de sélection manuelles.

 

Lorsque la population de félins est importante, il se peut qu'il vous soit nécessaire de cibler un individu particulier pour diverses raisons (stérilisation, soins ..). 

Mais comment être certain de capturer le minet qui vous intéresse parmi ce groupe ?

 

Eh bien, c'est assez simple en fait : la réponse est dans la cage de sélection manuelle.

 

Souvent issus de "bricolages" maison, ces étranges objets vont vous demander beaucoup de temps, de calme et de patience.

Ils sont en fait de simples pièges très classiques à déclenchement manuel.

 

 

Vous tirez une ficelle sur 15 ou 20 mètres. Vous ne parlez plus, vous ne bougez plus et vous attendez - quelle que soit la météo - que votre loustic daigne pointer ses longues moustaches..

 

Les conseils indiqués dans la technique n°1 "automatique" restent valables (nourriture, couvrir le piège, etc ..)

 

 

Et en vidéo, c'est tout de même beaucoup plus facile à comprendre ...

Toujours aussi gourmand notre ami "G"

Et avec un autre modèle (la taille de l'ouverture d'entrée peut avoir son importance)

 

Une fois votre objectif atteint (au bout de quelques heures passées à désespérer de la nature féline), il va falloir le transférer dans une cage plus petite et beaucoup plus maniable (sinon, véto pas content du tout , mais alors pas content !).

Et hop là, on change de boite ...Et hop là, on change de boite ...

Et hop là, on change de boite ...

 

Voili, voilou ...

 

Nous vous avons présenté les techniques théoriques et idéales : tout se passe comme sur des roulettes, avec un minou docile et compréhensif.

 

Mais croyez bien que dans la réalité, la théorie est souvent mise en difficulté.

 

Certains n'ont rien à faire de nos gourmandises, d'autres tournent autour en se disant "tu me prends pour qui ?" et quid des longues heures à se geler pour rentrer bredouille ?

 

 

 

 

Nous espérons vous avoir distraits et intéressés

avec ces petits leçons pas toujours très sérieuses en ce jour.

 

 

 

Nous certifions qu'aucun animal n'a été maltraité pendant ces séances de démonstration.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montages : Pixiz, Photofiltre, Photoscape, The Gimp

Sources des illustrations : Bistouille.fr, GifGratis

25 mars 2018 7 25 /03 /mars /2018 07:29
Ch'Harry Vari

 

En mémoire de Jean, Hervé, Christian et Arnaud ainsi qu'à toutes les victimes et personnes blessées dans leur chair et leur âme en cette triste journée du 23 mars 2018.

 

«J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.»

Nelson Mandela (1918 - 2013)

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Harry ! Il faut dire qu'on ne vous en parle pas trop souvent de lui.

 

Un bref résumé de sa vie. Un autre de ces malchanceux qui a été abandonné sur le site de l'hôpital il y a plusieurs années.

Après maintes tribulations, disparitions et échecs d'apdoption, il vit depuis fin 2012 en famille d'accueil chez Laura.



C'est pourtant un bon gros matou, au caractère bien affirmé devenu le grand amour (pas toujours réciproque ...) de notre amie Bubu..

 

 

Harry a aussi quelques soucis de santé, puisque ses triglycérides sont trop élevées et qu'il faut le surveiller pour celà.



Mais ces derniers temps, Laura qui commence à bien le connaître avait constaté un gros manque d'appétit le concernant : c'est bien simple, il s'enfuyait devant sa gamelle

 

Il a beau être assez difficile quant à ses préférences alimentaires, à ce point, ça posait un problème évident.

Rajoutez à cela une tendance occasionnelle à baver et il n'en fallait pas davantage pour appeler la dame qui porte une blouse verte.

Et alors Harry, qu'est ce qu'il se passe ? Pas normal chat ! (non tu n'es pas gros)Et alors Harry, qu'est ce qu'il se passe ? Pas normal chat ! (non tu n'es pas gros)

Et alors Harry, qu'est ce qu'il se passe ? Pas normal chat ! (non tu n'es pas gros)

Hop ! Notre pauvre Harry pas rassuré dans sa caisse part illico en direction de la clinique vétérinaire.

 

Au final, ses analyses sont plutôt bonnes (excellente nouvelle) mais alors l'état de sa dentition (gencives comprises) était une véritable catastrophe.

 

Vous aurez compris que notre copain noir et blanc a eu droit a une belle anesthésie et un passage sur la table d'opération.

Il se retrouve donc comme un papy, passablement édenté, mais ses abcès et infections buccales sont traités et résorbés. 


A son réveil, Harry...golait pas trop et n'était pas vraiment ravi, vous l'imaginez ; la vétérinaire a failli le constater à ses dépens.

 

Depuis il a regagné ses pénates, et il a surtout retrouvé un excellent appétit.

Ses formes "arrondies" sont redevenues ... disons .. normales pour lui. 

Ben quoi ?  J'ai retrouvé ma ligne et mon profil de séducteur de minettes.
Ben quoi ?  J'ai retrouvé ma ligne et mon profil de séducteur de minettes.Ben quoi ?  J'ai retrouvé ma ligne et mon profil de séducteur de minettes.

Ben quoi ? J'ai retrouvé ma ligne et mon profil de séducteur de minettes.

 

Harry restera en famille d'accueil, merci à Laura pour son dévouement

pour ce minet au caractère bien singulier mais tellement attachant.

 

Et une dernière photo avec le nouveau copain .. Max mais nous vous en reparlerons.

Et une dernière photo avec le nouveau copain .. Max mais nous vous en reparlerons.

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz et Photofiltre

Illustration rose blanche : Openclipart ; dent gâtée : Pixabay

Photo Harry avec Bubu : Laura

11 mars 2018 7 11 /03 /mars /2018 08:06
Un intermède d'actualité

Bonjour à toutes et à tous.

 

Pour cette semaine, quelques nouvelles un peu en vrac, dans une actualité bien chargée.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

• Nous commencerons donc par donner des nouvelles d'Oxford, dont la destinée vous a émus la semaine dernière.

 

 

Actuellement en accueil chez Mélissa (un très grand merci à toi !), il se montre parfaitement sociable mais manquant encore grandement de confiance en lui. 

Etat d'esprit probablement bien compréhensible après son abandon. Et quelle a été sa vie auparavant ?

Il lui faudra un peu de temps car il est en recherche constante de présence et d'affection.

 

Il révèle avoir un excellent appétit. Il faut dire que ce "grand chat" est encore assez maigre mais il a bien compris que maintenant la période de disette était derrière lui.

 

Une excellent nouvelle, il a trouvé une famille ... en Bretagne chez l'amie Sereine qui nous a gentiment proposé de l'adopter.

 

Le covoiturage est en train de s'organiser avec quelques petits aléas de dernière minute, mais plusieurs solutions se profilent à court terme.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de son futur périple.

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez avoir très régulièrement de ses nouvelles au travers de notre page FaceBook.

 

Un immense merci Sereine de lui ouvrir en grand les portes de la Résultante et de lui permettre enfin l'espoir d'une belle vie.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

• Vous rappelez-vous de la ravissante  petite chatonne Odessa ?  Elle aussi en accueil chez Mélissa.

 

 

Elle en a fait des progrès. Une machine à ronrons joueuse et en parfaite harmonie avec le reste de la petite troupe à quatre pattes de sa famille d'accueil.

 

Notre jolie tigrée est maintenant adoptée et elle est partie dans sa maison définitive dans le courant de la semaine dernière.

Un grand merci à Roxanne, son adoptante.

 

Les premières nouvelles sont très bonnes. Elle doit encore un peu retrouver ses marques mais tout se passe très bien pour elle.

 

Nous te souhaitons une belle et heureuse vie à toi, Odessa ainsi qu'à ta famille.

 

(et une douce pensée pour Mélissa qui a eu le cœur gros de se séparer de son amie et complice de jeux).

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

• Mais Odessa était encore en partance pour une nouvelle vie, qu'Oanéa, une autre jolie petite tigrée faisait presque aussitôt son apparition. 

 

 

Vous avez bien lu !

Hôpital St-Jean, Dimanche dernier, vers l'accueil. 

Une chatonne affamée erre et miaule de désespoir. Recueillie par des visiteurs, c'est encore une fois notre chère Mélissa qui était de service ce jour là qui se retrouve en première ligne.

 

Oui encore une : depuis  quelques mois, nous sommes un peu las de ces "découvertes" qui commencent à devenir fortement suspectes.

 

Bon bref .... , notre nouvelle petite merveille a, bien entendu, vu le vétérinaire.

Elle n'était évidemment ni stérilisée ni identifiée et ne correspondait à aucune annonce  concernant un chat perdu aux alentours.

 

Sa santé nous a quelque peu préoccupés (gros ventre, diarrhées, petite fièvre, etc) mais son seul souci était en fait lié à une très grosse infestation de vers et le problème a pu être facilement résolu.

Tous ses tests sont négatifs et elle va bien.

 

Et pour elle, le destin s'est montré clément et providentiel, puisque Mélissa a décidé qu'elle allait devenir la future et définitive complice des autres "quatre pattes" de sa maison.

 

Encore un grand merci à toi pour ton aide si précieuse et pour la belle Oanéa, plein de belles années de complicité et de bonheur entre vous.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

Ce Vendredi 9 et Samedi 10 Mars, nous organisions une collecte au magasin Maxi Zoo du Mas Guérido à Cabestany

 

 

La récolte fut bonne et l'ambiance fort sympathique.

 

Un grand merci à tous les donateurs et aux visiteurs.

Merci également pour leur accueil et leur gentillesse à toute l'équipe du magasin et à Cindy.

 

Bravo et merci pour leur engagement sur les deux journées à Laura et à Mélissa, avec les soutiens de Geneviève et d'Irène.

 

 

 

 

 

 

 

 

Montages : Pixiz, Photoscape & Photofiltre

Photos : Odessa, Oanéa & Collecte par Mélissa

4 mars 2018 7 04 /03 /mars /2018 02:05
Collecte des 9 et 10 Mars 2018

 

Notre association procédera à une collecte de dons (alimentation, accessoires, etc)

 

les Vendredi 9 et Samedi 10 Mars prochains

 

au magasin Maxi Zoo du Mas Guérido à Cabestany (tout près de Perpignan).

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

N'hésitez pas à venir nous rencontrer et à nous soutenir à cette occasion.

 

Merci d'avance à tous les futurs visiteurs et donateurs.