Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite.  

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

Rechercher

Pages à consulter

15 juin 2016 3 15 /06 /juin /2016 17:00
Les échos de St-Jean, notre petit journal (2 / 2)

Nous reprenons donc aujourd'hui la suite de notre magazine d'informations.

 

Laissons la place à la presse et à l'actualité.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Vie mondaine / People

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

-         Miriel, Loulou et Ianou se déclarent prêts pour le concours du chat le plus propre de Perpignan.

Et sans dopage, hop, tout dans la souplesse et dans le geste.Et sans dopage, hop, tout dans la souplesse et dans le geste.Et sans dopage, hop, tout dans la souplesse et dans le geste.

Et sans dopage, hop, tout dans la souplesse et dans le geste.

Feeling , Lewis et Isidore ont décidé de poser pour des marques célèbres de pâtée pour minous. Il faut dire qu’ils ont un peu « forci » cet hiver.

Oh, ça va, hein ? Il est même pas rigolo ton texte !Oh, ça va, hein ? Il est même pas rigolo ton texte !Oh, ça va, hein ? Il est même pas rigolo ton texte !

Oh, ça va, hein ? Il est même pas rigolo ton texte !

Si Topaze fuit les journalistes, Justine ne fait pas mystère de ses ambitions de starlette.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Le débat de la semaine : « grillages rigides, avantages et inconvénients »

 

 

Nos 2 débatteurs /  contradicteurs étaient Hebdo et Tango. Les échanges furent animés mais restèrent (relativement) courtois. L’extrait ci-dessous vous en donnera un bref aperçu

Les échos de St-Jean, notre petit journal (2 / 2)Les échos de St-Jean, notre petit journal (2 / 2)

Euh ... Messieurs, nous vous demandons de bien vouloir vous recentrer sur le sujet initial ...

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Gastronomie :

 

 

Notre célèbre critique Twist a goûté le service de l’enseigne réputée « ancienne neuro »

Voici sa notation :  

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Sports : Le premier grand challenge interfélin des « sleeping cats » voit 3 finalistes se détacher nettement du lot.

 

 

En effet après avoir ridiculisé tous leurs concurrents, les amis Comète, Guerrier et Béryl semblent bien partis pour se disputer une magnifique victoire finale.

 

 

 

 

Les paris sont ouverts.

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Annonces légales :

 

 

-  Avis de Recherche : on a retrouvé Slow

 

 

Difficile à observer depuis quelques temps, l’ami Slow s’est rappelé à notre bon souvenir.

 

- Visite médicale :

 

 

Il serait souhaitable que notre collaborateur Camembert prenne rapidement contact auprès de la médecine féline. Ses oreilles lui en seraient grandement reconnaissantes (ici aussi trappage à faire).

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Rubrique « à l’étranger » :

 

 

 

 

- A Thuir, le gentil Tyson s’est bien remis de son vilain abcès dont nous vous avions parlé.

 

 

 

- Du côté de Villeneuve de la Raho, la minette Hola, stérilisée par nos soins il y a quelques années a fait un séjour forcé en fourrière.  Fort heureusement , elle a pu être récupérée à temps et remise sur son lieu de vie où elle devrait rapidement reprendre ses marques.

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Ainsi se termine notre journal et ses informations plus ou moins sérieuses.

 

Nous espérons que vous n'avez pas trouvé cet exercice trop long ni trop ennuyeux.

 

 

Toute l’équipe de rédaction des « Echos de Saint-Jean » vous souhaite

une agréable journée et vous dit à très bientôt.

 

 

 

 

 

 

Sources des illustrations : 

 

Shutterstock, Needlework, 123rf, Clipart.me, Clipartof, Thinkstock, Dreamstime, 365psd
et merci à Nevio pour son "chat qui lit"

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans La vie à l'hôpital
commenter cet article
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 05:51
Les échos de St-Jean, notre petit journal (1 / 2)

Editorial :

 

 

 

Aujourd’hui, une gazette journalistique (en deux parties) pour vous diffuser quelques ragots félins colportés ci et là, dans les coulisses de l’hôpital et aux alentours.

 

Rien de très sérieux donc mais une bonne occasion de vous montrer des images récentes de nos amis, certains se faisant parfois discrets et rares.

Mais nos envoyés spéciaux à grandes moustaches ont su patiemment retrouver leurs traces.

 

Des actualités aussi, pour vous raconter les derniers événements notables sur place.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

A la Une : Exclusif ! Une bande de jeunes loubards nous nargue depuis des mois.

 

 

 

Qu’ils soient roux, noirs ou roses à pois verts (euh non, bleus les pois), ces graines de délinquants juvéniles résistent à toutes les tentatives de trappage qui se succèdent.

 

Ah certes, ils sont beaux, pas trop farouches mais la jolie caisse en métal (ou en bois), c’est bien le dernier de leurs soucis.

Les échos de St-Jean, notre petit journal (1 / 2)Les échos de St-Jean, notre petit journal (1 / 2)
Les échos de St-Jean, notre petit journal (1 / 2)Les échos de St-Jean, notre petit journal (1 / 2)

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Les potins des cuisines :

 

 

Depuis le départ de Missy dans sa famille d’accueil, le petit monde des cuisines voit une présence accrue de Jupiter dans ces lieux.

 

 

 

Habituellement il vivait plutôt du coté de chez Bubu.

 

 

Mais depuis l’amie Bubu a trouvé de nouveaux prétendants (que l’on voudrait trapper aussi, ça n’arrête pas ! mais c’est une autre histoire…)

Les échos de St-Jean, notre petit journal (1 / 2)Les échos de St-Jean, notre petit journal (1 / 2)

« Moi qui l’aimais tant, je le touvais le plus beau de St-Jean »

 

Et aussi une visiteuse occasionnelle (connue et stérilisée celle là) qui s’invite parfois pour un déjeuner entre filles de bonne famille.

 

 

 

Mais la présence du dieu des dieux dans l’antre culinaire ne ravit du tout pas l’ami Junior.

Sa sœur Kessy semble nettement moins perturbée par cet intrus (il est beau gosse après tout). 

 

 

Tout cela sous l’œil attentif et sévère de maman Junon

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Faits divers :

 

 

  • Comme cela arrive parfois, certains points de nourrissage sont visités. Et pas par des quadrupèdes mais plutôt par des bipèdes au quotient intellectuel proche de celui de l’huître (et l’association ne s’occupe pas des fruits de mer ..mais qui sait, un jour ?).

 

 

  • La coupe « incorporation » des arbres à proximité du palmier (ou de ce qu’il en reste) a mis à découvert les abris de cet endroit. Pour le moment, pas de problèmes à signaler.

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Nous voici à la fin de la première partie de ce journal.

 

Nous avons choisi de le scinder en deux, car la lecture en aurait été trop fastidieuse, et nous vous laissons le temps de digérer un peu ces nouvelles.

 

Mais la suite est pour très bientôt !

 

 

 

 

 

Sources des illustrations

Shutterstock, Needlework, 123rf, Clipart.me, Clipartof, Thinkstock, Dreamstime, 365psd
et merci à Nevio pour son "chat qui lit"

 

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans La vie à l'hôpital
commenter cet article
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 05:17
Vos filleuls vous disent merci ! Et travaux à l'horizon

Si vous avez un peu fouillé sur notre blog, vous avez peut-être visité la page consacrée aux minous présents sur le site de l'hôpital Saint-Jean.

 

Certains d'entre elles et d'entre eux ont la chance d'avoir de gentilles marraines et parrain.

 

Vos filleuls ont insisté, alors ils souhaitent adresser de très gros "ronrons" de remerciements à leurs protectrices et protecteur.

 

Nous ne serons donc aujourd'hui que leurs portes paroles (la fonction de "porte miaou" n'ayant pas encoré été reconnue officiellement).

 

 

Ils vous offrent modestement ces quelques fleurs.

 

 

 

Mais, et les autres nous direz-vous ?

 

Rassurez-vous, ils ne seront jamais des oubliés et nous faisons tout pour leur bien être même si ce n'est pas toujours simple.

Ils sont et resteront nos protégés, comme tous.

 

 

Et n'oublions jamais toutes les gentilles personnes qui nous apportent leur soutien sous quelque forme que ce soit (dons matériels ou financiers, croquettes, encouragements, promotion ...). Les fleurs de notre minet sont aussi pour elles.

 

Leur apport nous est très précieux pour continuer notre travail dans de bonnes conditions et tenter de faire vivre convenablement nos félinous. ♥♥

 

 

Mais si l'envie vous prend d'avoir un beau filleul dans le sud de la France, n'hésitez surtout pas !

Vous ferez une bonne action et vous serez fiers de votre nouvel(le) ami(e).

 

 

◄◄◄◄◄◄ ►►►►►►

 

 

Dans l'actualité de l'hôpital,

 

nous avons été informés que de gros travaux se préparaient (encore !) [<- Clic, le passé n'est pas très loin] sur le site de St-Jean à partir de l'automne prochain et pour les années à venir, avec extension des parkings et destruction de certains bâtiments.

 

Un article du journal local évoque ces futurs travaux (voir le dernier paragraphe du document) :

http://www.lindependant.fr/2016/04/15/gratuite-du-parking-a-l-hopital-rien-n-est-encore-decide,2185459.php

 

Bien entendu nos amis seront impactés au premier plan, car de nombreux dangers vont les guetter avec ce chantier et certains lieux de vie seront concernés, voire vont être amenés à disparaître.

 

Nous allons commencer d'ores et déjà à prendre des dispositions en déplaçant certains points de nourrissage et des dodos assez rapidement pour essayer d'anticiper les dangers futurs.

 

 

Dès que nous aurons des nouvelles un peu plus précises, nous vous informerons mieux des conséquences pour nos minous, mais la période à venir risque de nous amener de nombreux soucis et tracas.

 

 

 

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans La vie à l'hôpital
commenter cet article
19 mars 2016 6 19 /03 /mars /2016 06:01
Un tour à Thuir

Pour voyager un petit peu, aujourd’hui nous irons faire une promenade à l’hôpital de Thuir.

 

Pour celles et ceux qui ne le sauraient pas, notre association gère également sous convention les minous présents sur ce complexe médical.

 

Un article un peu ancien au niveau du contenu vous présentera le contexte assez différent de celui de St-Jean si vous souhaitez en savoir un peu plus : Hôpital de Thuir.

 

Depuis cette époque de nombreuses stérilisations ont été réalisées.

 

Notre association fournit des croquettes, et sur place, du personnel se dévoue pour les nourrir et nous informer en cas de nécessité de soins.

 

Et cela vient d’être le cas pour 2 chats présents sur ce site.

 

 

◄◄◄◄◄◄ ►►►►►►

 

 

Commençons par Ilky.

Ilky "Castagnette" en pleine activitéIlky "Castagnette" en pleine activité

Ilky "Castagnette" en pleine activité

Un beau rouquin sociable d’environ 6 ans surnommé « Castagnette ». Il vit dans un pavillon du complexe et c’est une mascotte des patients comme du personnel.

 

Il y a peu de temps, un agent de cet hôpital nous a signalé qu’il boitait de la patte avant droite, sans blessure apparente mais semblait souffrir.

 

Il a donc été emmené chez notre vétérinaire et examiné.

 

La douleur à la patte (épaule) a été soignée. Il a dû suivre un traitement par comprimés de Metacam pendant 15 jours. 

Probable traumatisme et gros hématome dûs à un choc.

 

Mais certains paramètres de son bilan sanguin réalisés à l’occasion de son séjour médical incitent à le surveiller plus attentivement, sans qu’aucun véritable problème ne se soit déclaré.

Retour au pavillon après quelques soinsRetour au pavillon après quelques soins

Retour au pavillon après quelques soins

Il a repris ses petites habitudes en bonne forme dans son pavillon préféré où il continue de faire la joie de tout le monde.

 

Il va tout de même être nécessaire de guetter d’éventuelles baisses de régime par prudence.

 

 

◄◄◄◄◄◄ ►►►►►►

 

 

 Et maintenant, parlons de Tyson.

Tyson

Tyson

Un joli tigré, lui aussi sociable et apprécié de tous au centre hospitalier.

 

Le personnel qui les nourrit est bien attentif et Tyson avait un gros abcès, pas beau à voir, à la joue.

 

Lui aussi a fait un petit tour par la case vétérinaire pour soigner ce vilain bobo, vérifier son état général et ses dents en particulier et prévenir toute infection ou risque de récidive.

Un vilain abcès à la joue

Un vilain abcès à la joue

Une fois bien « réparé » il a pu regagner paisiblement son lieu de vie et retrouver les bons soins de ses amis sur place.

 

Ces deux minets sont sociables et peuvent être surveillés quotidiennement, c’est un avantage important.

 

 

◄◄◄◄◄◄ ►►►►►►

 

 

 

Un grand merci aux personnels du centre de Thuir qui nourrissent

et prennent soin de cette autre « famille de l’hôpital ».

 

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans La vie à l'hôpital
commenter cet article
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 06:15
Nouvelle année, nouveaux chats

Depuis quelques temps, lors des tournées, quelques nouveaux pensionnaires de l'hôpital avaient pu être furtivement observés

 

Leur présence permanente sur site n'était pas avérée, mais nous savions qu'ils nous rendaient quelques visites plus ou moins régulières.

 

Nous pensions en particulier à 2 ou 3 individus encore très discrets pour lesquels nous commencions à avoir quelques vagues photos.

 

Vous le savez déjà, en fin d'année 2015, nous avons recherché, en vain, Symphony.

Lors de ces recherches, nous avons installé sur des périodes de quelques jours, au niveau de plusieurs points de nourrissage, un appareil photo infra-rouge à prise de vues automatiques qui se déclenche en fonction des mouvements.

 

Tout d'abord, logiquement au point habituel de Symphony, puis nous avons étendu le périmètre des investigations.

 

Bien entendu nos "familiers" étaient présents, l'occasion rassurante de voir aussi quelques minous du site plus rarement observés lors des tournées, et ça c'est très bien.

 

Mais l'exploitation des images nous a révélé de sacrées surprises.

 

Outre les "nouveaux" déjà plus ou moins repérés, les visites - nocturnes entre autres - nous montrent une jolie panoplie féline qui rénove les colorations de la garde-robe de l'hôpital.

 

Un petit nouveau, tout noir, du côté de chez Comète, et un autre "t'as d'beaux yeux" en NeuroUn petit nouveau, tout noir, du côté de chez Comète, et un autre "t'as d'beaux yeux" en Neuro

Un petit nouveau, tout noir, du côté de chez Comète, et un autre "t'as d'beaux yeux" en Neuro

Visites régulières et bel appétit, certains semblent des familiers des lieux, pour qui les points de nourrissage n'ont plus de secrets. On s'étonnait certains jours de la consommation importante de croquettes par rapport aux usagers coutumiers des lieux. Et bien, on se pose nettement moins de questions maintenant.

 

Nous allons donc vous présenter quelques uns de ces inconnus.

 

"Journées trappages" à prévoir comme qui dirait.

 

Vous pardonnerez la piètre qualité de certaines photos : pour les prises de vue nocturnes ou sombres, l'infra-rouge donne des photos en noir et blanc surexposées, et quelquefois, la capture de l'image est très furtive. C'est qu'ils sont méfiants et vifs ces squatters !

 

A l'ancienne neuro et au CTS :

 

C'est par ces sites que nos recherches ont débuté. Lieux de vie habituels de Symphony, ancien domicile de Charlie, nous avons donc mis en place notre petit dispositif dans le point de nourrissage puis dans le vide sanitaire. Et, si le minou recherché n'a pas été vu, nous  avons constaté les passages réguliers de Tango, Hebdo, etc ... mais nous avons surtout eu l'étonnement de découvrir que ce lieu voyait circuler pas mal de monde inconnu ou mal connu.

 

Deux minous à robe claire, dont un à poils longs, et un noir tâché de blanc (probablement pas Lewis)Deux minous à robe claire, dont un à poils longs, et un noir tâché de blanc (probablement pas Lewis)
Deux minous à robe claire, dont un à poils longs, et un noir tâché de blanc (probablement pas Lewis)

Deux minous à robe claire, dont un à poils longs, et un noir tâché de blanc (probablement pas Lewis)

Un noir et blanc (déjà observé), un tigré qui renverse l'eau, un beau noir bien dodu et un rouquinou observé tout récemment.Un noir et blanc (déjà observé), un tigré qui renverse l'eau, un beau noir bien dodu et un rouquinou observé tout récemment.Un noir et blanc (déjà observé), un tigré qui renverse l'eau, un beau noir bien dodu et un rouquinou observé tout récemment.
Un noir et blanc (déjà observé), un tigré qui renverse l'eau, un beau noir bien dodu et un rouquinou observé tout récemment.

Un noir et blanc (déjà observé), un tigré qui renverse l'eau, un beau noir bien dodu et un rouquinou observé tout récemment.

Aux cuisines :

 

L'ancien antre de Missy. L'appareil vise le point de nourrissage et un dodo, dans le vide sanitaire.

Junior est omniprésent, avec un solide appétit et il semble apprécier le coin "dodo". Kessy et Junon montrent régulièrement leurs moustaches. Mais ici aussi un certain nombre de nouveaux visiteurs s'intéressent de près aux bols de croquettes.

 

Un splendide blanc à poils longs, un autre "noir et blanc" (différent de celui de neuro)Un splendide blanc à poils longs, un autre "noir et blanc" (différent de celui de neuro)

Un splendide blanc à poils longs, un autre "noir et blanc" (différent de celui de neuro)

Un tigré (peut être un chat du cimetière proche) et un minet de couleur claire à poils courtsUn tigré (peut être un chat du cimetière proche) et un minet de couleur claire à poils courts

Un tigré (peut être un chat du cimetière proche) et un minet de couleur claire à poils courts

◘ "Intérieur hôpital" :

 

Le point de nourrissage "chez Bubu".

 

Ici aussi présence rassurante et régulière de Bubu, de Jupiter ...

Et bien entendu quelques inconnus ou mal connus (certains avaient pu être observés épisodiquement il y a quelques années).

 

 

Encore un noir, bien en chair lui aussi, et un "vieux" gris et blanc déjà aperçu dans le temps.Encore un noir, bien en chair lui aussi, et un "vieux" gris et blanc déjà aperçu dans le temps.

Encore un noir, bien en chair lui aussi, et un "vieux" gris et blanc déjà aperçu dans le temps.

Chez Miriel et Feeling :

 

Ici peu de surprises, ouf ! Des images de nos deux inséparables. Ces coquines restent cachées, attendent le départ des nourrisseuses et se précipitent aussitôt sur la gamelle.

Pas d'inconnu découvert sur ce site, juste l'occasion de voir le discret Jason et un "squat" maladroit de Voyou (il rencontre beaucoup de difficultés pour passer contrairement à nos deux complices)

Miriel et Feeling : fidèles au rendez-vous dès que la gamelle est remplieMiriel et Feeling : fidèles au rendez-vous dès que la gamelle est remplie

Miriel et Feeling : fidèles au rendez-vous dès que la gamelle est remplie

Une visite de Jason et Voyou très maladroit pour sortir de là !Une visite de Jason et Voyou très maladroit pour sortir de là !

Une visite de Jason et Voyou très maladroit pour sortir de là !

◘ Le reste :

 

Pas encore d'images exploitées sur les autres points de l'hôpital. D'autres campagnes photographiques sont encore en cours. Nous vous tiendrons informés des résultats.

 

.............................

 

 

Qui sont tous ces nouveaux, d'où viennent ils ? Comment sont ils arrivés ici ? Mystère. Des groupes de chats errants ont cependant été observées récemment dans la périphérie de l'hôpital, en font ils partie ?

 

Tout ce dont nous sommes certains, c'est qu'il y a du boulot en vue pour trapper, stériliser et identifier tout ce petit monde. Les tentatives récentes de trappages n'ont pas rencontré de succès. Et que les stocks de croquettes sont mis à rude épreuve.

 

 

Nous pensons que le verbe "s'ennuyer" n'est pas au programme de la période à venir.

 

29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 08:00
Des dodos douillets pour les minous

Nos amies Miriel & Feeling, vous les connaissez. Elles vivent leur vie du côté du bâtiment dit "cac 48".

Elles ont leurs petites habitudes au niveau des vides sanitaires de cet ancien édifice.

 

Ce lieu n'est vraiment pas l'endroit idéal pour leur nourrissage car manquant de discrétion et le vide sanitaire est difficile d'accès, mais c'est leur choix de vie et nous devons le respecter.

 

Vous le savez il y a déjà eu quelques soucis avec ce point : le chien (peut-être un peu aidé par son patron), la grille métallique dérobée, etc ... Nous vous avons déjà raconté tout ça ainsi que les réparations nécessaires ...

 

 

 

Mais l'intérieur de leur logement était bien tristounet. Le vide est grand, plutôt sûr pour elles, mais il manque un peu de confort 3 étoiles.

 

Nous ne somme pas allés jusqu'à leur installer une climatisation réversible et refaire la déco intérieure (on y avait pensé, on manquait un peu de temps et les minettes n'étaient pas d'accord sur les couleurs ...), mais un(e) intrépide volontaire est parvenu(e) à se glisser dedans au travers de l'étroit passage pour leur installer 2 jolis paniers couchettes confortables équipés de couvertures et hors du contact direct avec le sol pour que leur sommeil soit plus doux ...

 

Les dodos chez Miriel et Feeling
Les dodos chez Miriel et FeelingLes dodos chez Miriel et Feeling

Les dodos chez Miriel et Feeling

Un petit progrès qui semble être apprécié par nos deux comparses.

Et si d'aventure un moustachu occasionnel veut goûter à une nuit de cet hôtel .....

 

 

Nous laissons donc là Miriel et Feeling pour leur juste sieste réparatrice d'après dîner.

 

••••••••••••••••••••••••

 

Autre petite nouveauté sur le site, la modification du point de nourrissage chez Isidore, Loulou, etc .. Et, ici aussi, les couchages ont connu une amélioration à cette occasion.

 

L'ancien point, dans à un vide sanitaire, était peu pratique d'accès mais surtout souvent inondé. Nous avions surélevé les gamelles sur palettes pour les protéger, mais, le jour où la grille a - ici aussi - disparu (grr ..) , décision a été prise de le déplacer de quelques mètres.

 

Plus pratique pour nous, et beaucoup plus propre pour les minous.

 

Le point de nourrissage et le coin "dodo"Le point de nourrissage et le coin "dodo"Le point de nourrissage et le coin "dodo"

Le point de nourrissage et le coin "dodo"

 

Les nouvelles habitudes ont été vite prises par nos moustachus locaux, ce nouveau point communique très facilement avec l'ancien.

Il a seulement été nécessaire d'y adapter quelques protections à cause des feuilles mortes qui tendaient à s'y accumuler. Par contre les limaces semblent avoir déserté cet endroit, qui est nettement moins humide que le précédent.

 

 

Nous avons demandé leurs avis à Loulou et Isidore, il ont dit "miaou, méow, rhooo" ce qui nous a laissé supposer qu'ils approuvaient.

Loulou et Isidore, testeurs de literies agréés par l'association
Loulou et Isidore, testeurs de literies agréés par l'associationLoulou et Isidore, testeurs de literies agréés par l'association

Loulou et Isidore, testeurs de literies agréés par l'association

 

Cela a également été l'occasion d'une tournée complète des couchages du site pour un nettoyage général et une remise en ordre.

 

 

Le grand hôtel "Saint-Jean" améliore son standing, tout doucement ...

 

 

17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 07:15

 

Aujourd'hui, un article tout en images.

 

De jolies photos prises par Irène montrant les sympathiques calins entre le jeune Jimmy et la jolie Topaze.

"Je dormais .. oh mais qui voilà ? On se connaît il me semble ?"

"Je dormais .. oh mais qui voilà ? On se connaît il me semble ?"

_____

"Non mais, viens, t'inquiète pas ! C'est juste un paparazzi, mais il nous a pas vus, il est trop loin."

"Non mais, viens, t'inquiète pas ! C'est juste un paparazzi, mais il nous a pas vus, il est trop loin."

_____

"Ah ça c'est la belle vie ! Mais oui t'es mon meilleur ami"

"Ah ça c'est la belle vie ! Mais oui t'es mon meilleur ami"

_____

"Mmm... oh que ch'est bon cha, continue juste encore un peu, derrière l'oreille s'il te plaît"

"Mmm... oh que ch'est bon cha, continue juste encore un peu, derrière l'oreille s'il te plaît"

_____

"Chttt ... dis rien, je crois qu'on nous a vus ..."

"Chttt ... dis rien, je crois qu'on nous a vus ..."

_____

"Non mais dites-donc, vous, z'avez pas l'impression de déranger ? Venez pour les gamelles, mais après, on a une vie privée nous !"

"Non mais dites-donc, vous, z'avez pas l'impression de déranger ? Venez pour les gamelles, mais après, on a une vie privée nous !"

_____

 

 

Et bien voilà, on dira ce qu'on voudra mais la solidarité entre rouquins, c'est pas des histoires en l'air.

 

Ils sont adorables non ?

 

2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 18:00
Incertitudes et doutes

Depuis maintenant la fin de cet été nous nous inquiétons concernant Symphony.

 

Lors des tournées il n'est plus observé, il ne se montre plus..

 

Bien entendu Irène, Laura, Geneviève l'ont cherché. elles ont posé des questions, fouillé, montré des photos, étendu le périmètre des recherches. Lors de visites à l'hôpital, j'ai aussi tenté ma chance, on a même essayé un appareil photo automatique dissimulé..

 

Rien de rien, absolument aucune trace, ni en positif, ni en négatif.

Symphony
SymphonySymphony

Symphony

Symphony, c'est un des "anciens" de l'hôpital. Un frère de Symphonie - la maman de Phiphi - et d'Hélice. Un beau chat, un peu craintif, mais habituellement fidèle aux rendez-vous.

 

Alors c'est vrai, nous sommes inquiets. Nous ne voulons pas être complètement pessimistes, il peut avoir migré, cela serait étonnant, se cacher ou autres. Nos amis félins sont souvent surprenants.

 

Mais nous devons bien avouer notre anxiété sur son sort. Et nous ne pouvons malheureusement rien faire de plus à part continuer inlassablement à le rechercher.

 

Mais Symphony, c'était aussi un des compagnons et copains de Charlie du côté de l'ancienne neuro.

 

Alors nous espérons qu'il entendra son message ....

 

 

7 octobre 2015 3 07 /10 /octobre /2015 08:30

 

Après divers évènements imprévus et pas toujours très joyeux, nous terminons aujourd'hui le récit des petites péripéties estivales à Saint-Jean.

 

Notre jeune ami Junior nous a donné quelques sueurs froides cet été.

 

Junior, vous vous souvenez ? Ce fils de Junon, qui vit du côté des cuisines avec sa sœur Kessy, dans l'ancien antre de Missy avant son accès au confort douillet .... Il avait été trappé en fin d’année 2014, c’est un petit gars gentil, tranquille et plutôt fidèle aux rendez-vous de ses protectrices.

 

Mais où était donc Junior ?

 

Mais voilà, dans le courant de l’été, ni Irène, ni Laura ne le voyaient plus au moment du traditionnel casse-croûte.

Passent une semaine, deux, et l’inquiétude a sérieusement grandi à son sujet.

 

Toujours pas de Junior.

 

Au bout de pratiquement un mois, les idées négatives ont commencé à fleurir. C’est vrai que du côté des cuisines, beaucoup de camions circulent et le pire pouvait à être redouté.

 

Et puis un beau jour un bref message d’Irène : « vu Junior, ça va ».

 

 

 

Et bien, ouf ! Juste quatre mots mais ils font du bien, pas besoin de plus d’explications pour le moment.

 

Après renseignements, il paraissait un peu inquiet à son retour, comme s’il essayait de retrouver ses repères mais n’avait aucune blessure ou marque indiquant un quelconque problème.

 

Mais où était donc Junior ?

 

Depuis cet épisode, il est à nouveau régulièrement présent lors des tournées et son comportement est tout à fait habituel.

 

Où était-il passé ? Mystère. Peut-être est-il resté enfermé dans un local, ou bien a-t’il eu peur de quelque chose et restait-il terré ?

 

Lui seul pourrait nous le dire mais il reste très discret sur le sujet. Nous avons tout de même exclu le voyage d’été au bord de la mer et l’aventure galante jusqu’à preuve du contraire. Mais c'est vrai que c'est un beau petit minet, alors, qui sait ?

 

 

Bon, s’il te plaît, Junior, tu évites de nous refaire ce genre de fugue et tu seras un gentil garçon ;

tu es revenu, on annule tout !

8 juillet 2015 3 08 /07 /juillet /2015 06:28
Un clin d'oeil à Topaze

Dans l'article précédent, nous vous avions parlé de Topaze, rencontrée lors de la tournée de nourrissage et évoqué ses soucis de santé en phase d'amélioration.

 

Rappelez-vous cet article de Linda en fin 2013 qui évoquait de grosses inquiétudes par rapport à son état

.

Pour vous raconter tout cela, aujourd'hui, je me repose, c'est l'été !  

 

Je laisse donc la plume à l'amie Laura pour nous donner de (bonnes) nouvelles de notre jolie petite pierre précieuse. 

 

"Un petit clin d'oeil à notre Topaze qui n'a pas fini de nous surprendre !

 

Rappelez-vous de cette petite chatte, atteinte de calcivirus, que nous avions essayé de "trapper" par tous les moyens afin de la faire soigner et qui a déjoué tous nos pièges .


Pendant plus d'un an nous avons vu son état se dégrader, impuissantes à sa grande souffrance ! Elle ne pouvait plus s'alimenter, bavait en permanence et parfois vomissait du sang. Et que dire de son pelage tout frisé dû à son incapacité à se toiletter ?

 

 

Topaze en Juillet

Topaze en Juillet

 

Le coeur serré, Irène et moi avons fait de notre mieux pour essayer de la soulager, allant jusqu'à lui ajouter dans du lait spécial, une bonne rasade de complément alimentaire liquide (à la vanille), cela pendant plusieurs mois .

 

A présent notre belle rouquine mange avec appétit, apprécie le blanc de poulet. Son poil est plus brillant, presque normal, mais surtout nous ne la voyons plus baver !!!


Je ne dis pas qu'elle est guérie, mais elle semble vraiment être en rémission et il n'est pas rare de la voir s'amuser à "se courir après" avec son pote Jimmy !


 

Topaze au Palmier & Topaze avec Jimmy en JuinTopaze au Palmier & Topaze avec Jimmy en Juin

Topaze au Palmier & Topaze avec Jimmy en Juin

 

Que du bonheur et j'éspére que cela va durer longtemps , longtemps ! "  

 

Les photos de Topaze sont toutes récentes (Juin / Juillet) et vous pouvez constater l'amélioration de par vous mêmes.

 

Et bien, disons que je n'ai pas grand chose à rajouter si ce n'est que l'on n'aimerait publier que des articles avec ce genre d'informations ! Merci à Laura pour ce billet.

 

 

 

 

 

Publié par Laura et Jean-Marc - dans La vie à l'hôpital
commenter cet article
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 05:33

Nous voici de retour pour le rituel de nourrissage des minous de l'hôpital. Un petit rappel de l'épisode précédent : cet article vous propose de suivre Laura dans une tournée habituelle de week-end. Jusqu'à présent, nous sommes passés chez Bubu, chez Missy, du côté de Charly et Hebdo et avons salué Isidore. Tout est normal. Il fait très beau.

 

- Nous arrivons cette fois chez Miriel et Feeling. Depuis les derniers travaux nous avons dû faire des aménagements. La grille en fer qui permettait de protéger le vide sanitaire nous a été volée, sans doute parce qu'elle était métallique. Nous avons donc refait une nouvelle porte, en bois peint cette fois (pour la discrétion), fixée au mur et articulée, avec un système de fermeture un peu plus pratique. En espérant que cette fois sera la bonne !

 

On prépare le repas et les minettes attendent bien sagement de pouvoir grignoter. Miriel échappe à mon cadrage et vous n'admirerez à loisir que sa partie postérieure (désolé) mais elle a un joli portrait en ouverture de l'article ...

Et c'est encore une fois la traditionnelle vaisselle, le garnissage des gamelles, un peu d'eau fraîche et propre. Encore un petit coup d'oeil aux alentours, ça va, tout est bien tranquille. Nos amies peuvent se rassasier.
 

C'est ma tournée ! (suite et fin)
La nouvelle porte et Feeling & Miriel au casse-croûte
La nouvelle porte et Feeling & Miriel au casse-croûte

La nouvelle porte et Feeling & Miriel au casse-croûte

- Quelques dizaines de mètres plus loin, un détour au palmier. Jimmy file se cacher en m'apercevant, pas eu le temps de faire la photo. Il est trop rapide pour moi ce loulou mais il semble être en pleine forme. Ici aussi tout est paisible. Au niveau des abris, les protections installées pour sécuriser les gamelles semblent satisfaisantes pour le moment. Topaze attend bien sagement sur ses tuyaux favoris.
Elle peut aussi profiter du nouveau point "dodo" installé récemment à coté de la salle-à-manger.

 

Nous vous parlerons un peu plus en détails de Topaze qui a causé des soucis à Irène et Laura dans le prochain article, mais maintenant ça va mieux, rassurez-vous.

Topaze, point nourrissage et coin dodo
Topaze, point nourrissage et coin dodoTopaze, point nourrissage et coin dodo

Topaze, point nourrissage et coin dodo

- Nous finissons notre itinéraire chez Comète. Accueil placide de Ianou. C'est vrai que ce minou serait facilement socialisable, pas bien farouche le petits gars. Souhaitons-lui de croiser rapidement la route d'un gentil adoptant.


Le point nourrissage est intact ici aussi. Notre chien parasite a peut être été dégoûté, à force, par nos protections. Un nouveau chalet "dodo" tout récent a été également installé ici pour la petite tribu, plutôt discret derrière l'algeco.

Ianou & chalet dodo
Ianou & chalet dodo

Ianou & chalet dodo

Et Comète, Voyou, Guerrier me direz-vous ? Ils ne sont pas bien loin. Plutôt inquiets de la présence de cet individu imprévu qui accompagne Laura, ils se prélassent à l'ombre mais à distance raisonnable sur le parking voisin en attendant de pouvoir se mettre à table.
Bon appétit, les amis !

 

Je n'ai pas eu la chance de croiser Mosquito, mais nos "mères nourricières" l'ont croisé quelques jours plus tard. 

Voyou, Comète & Guerrier
Voyou, Comète & Guerrier

Voyou, Comète & Guerrier

Mosquito, Guerrier & ComèteMosquito, Guerrier & Comète

Mosquito, Guerrier & Comète

Et bien voilà, cette fois c'est terminé. Une tournée qui vous semblera, sans doute, bien banale mais cet ordinaire est tellement important !

 

Et puis, il est toujours bon de mettre en valeur de temps à autres ce travail obscur et anonyme de Laura, Irène, Geneviève, Annie et de toutes les personnes qui donnent généreusement de leur temps et d'elles-mêmes pour le bien-être de tous ces chats. Mais c'est vrai qu'elles sont bien peu nombreuses pour ce travail et l'équilibre est tellement fragile.

Si de bonnes volontés pouvaient se manifester ..

 

En plus, aujourd'hui, il faisait un temps splendide, mais le quotidien c'est quatre saisons dans l'année et les caprices de la météo qui vont avec, et ça, il ne faut jamais l'oublier ...


Cet article est donc l'occasion de leur tirer un grand coup de chapeau.

C'est ma tournée ! (suite et fin)

De retour chez Laura, Elliott et toute la compagnie nous attendaient fébrilement.

Elliott, à la sieste

Elliott, à la sieste

Et puis je ne vous ai pas tout dit : je l'ai enfin eue ma petite boisson rafraichissante !

C'est ma tournée ! (suite et fin)
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 06:00

"Viens, je t'invite, c'est ma tournée !" qu'elle m'a dit Laura.
Chouette alors, je pensais déguster quelques délicieuses spécialités apéritives et transalpines.
"Ah, mon gars, quand je dis que c'est ma tournée, c'est celle de nourrissage de week end à l'hôpital"
Ah, bon  .. ben alors, on va la faire cette fameuse tournée. 

 

Un week end en Mai, il fait un temps splendide sur Perpignan, un peu trop chaud même.
"On prend ma voiture, ils ne connaissent pas la tienne et ils vont rester cachés s'ils l'entendent".
Et oui, elle est comme ça Laura, elle veut aussi les voir ses amis à moustaches, ou le plus grand nombre possible, s'assurer que tout le monde est là, que tout va bien.
Et encore je ne vous parle que des chats de l'hôpital, mais il y a quelques étapes "miam miam" en dehors avant d'y arriver ...
Peut être un jour, on vous racontera ...


- Le point de départ : l'éntrée intérieur hôpital. Le petit chalet que nous avions monté l'an dernier est bien en place ; Laura nettoie les gamelles, remet de l'eau propre, des croquettes et de la pâtée. Le fond de l'abri est nettoyé, les couvertures époussetées et tout est remis en place. Ce sera la même chose à chaque point d'arrêt de notre périple.
Pendant ce temps, Bubu joue à cache-cache avec mon appareil photo.

C'est ma tournée ! (première partie)

- On continue, aux cuisines. Kessy, craintive, nous attend à l'entrée du vide sanitaire. Et Missy fait sa star à l'ombre sous un camion en stationnement.

Un petit coup de main pour mettre la nourriture à l'abri dans le vide, regarder que tout aille bien (il reste des croquettes, Irène en remettra en début de semaine). On repart sous le regard de Junior. 
 

C'est ma tournée ! (première partie)C'est ma tournée ! (première partie)C'est ma tournée ! (première partie)

Et Missy qui nous suit. Mais elle sait pourquoi la coquine. Laura donne à manger à sa petite chouchoute un peu à l'écart sur le parking. On a ses petites habitudes. Elle avale sa pitance et me tire la langue en boudant pendant la photo, comme pour nous narguer de ne pas parvenir à la trapper

C'est ma tournée ! (première partie)

- Un petit tour par l'ancienne neuro, le rituel recommence inlassablement. Tout est calme, les chalets sont là et Hebdo nous attend.
Quelques précautions supplémentaires à prendre à cause des fourmis. En repartant, nous rencontrons Charly plongé dans de profondes méditations. On ne l'avait même pas vu à l'aller tellement il était actif.

C'est ma tournée ! (première partie)C'est ma tournée ! (première partie)

- Un passage au SMIT, dans le vide sanitaire le piège à limaces a fonctionné et les quelques croquettes restantes sont propres (voir "la limace et le chien"). Laura fait une moue un peu dégoûtée à la vue des mollusques alcooliques noyés. En plus de la nourriture, on recharge le piège. Isidore s'impatiente et aimerait bien qu'on aille voir ailleurs s'il y est pour pouvoir bécqueter un peu. Non, mais !

C'est ma tournée ! (première partie)

Et la voiture redémarre.

Ainsi se termine la première partie de notre tournée. La suite et la fin de nos aventures dans quelques jours ..

... à très bientôt ...