Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite. 

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

 

♦♦♦♦♦♦♦

 

Notre association s'occupe

de chats libres.

 

Nous ne disposons malheureusement

d'aucune structure de type refuge

et nous manquons

de familles d'accueil.

 

Nous ne pourrons pas

répondre favorablement

aux demandes de prise en charge

et le regrettons.

Rechercher

Pages à consulter

9 février 2019 6 09 /02 /février /2019 19:02
L'hiver ... pas pour tout le monde

Nous sommes en Février.

Il semble que le redoux veuille se manifester depuis quelques jours.

 

Mais les températures des journées passées, accompagnées de pluies régulières nous ont bien rappelé la présence réelle de la saison du froid.

 

Certains d'entre vous le savent, 6 minous issus de notre association vivent à la maison.

 

Six chats qui ont tous vécu en extérieur, plus ou moins longtemps, et pour certains une grande partie de leurs vies.

Six chats qui ont oublié le mauvais temps, le vent, les dangers et l'insécurité.

 

 

Mais sans jamais oublier que malgré ces petits chanceux, ici ou dans la chaleur de toutes vos bonnes maisons, il y aura toujours, partout autour de nous, d'autres naufragés de la rue.

 

Ceux qui, le soir, voient nos fenêtres et nos portes se refermer.

Ceux qui ont choisi la liberté mais aussi ceux qui ne l'ont pas souhaitée et qui doivent la vivre au quotidien.

 

 

Voici donc des nouvelles toutes fraîches (brr..) de ces quelques anciens pensionnaires de notre famille perpignanaise.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Honneur aux aînées, vous avez le bonjour amical de mamie Charlie.

Charlie, une ancienne, une vraie ! Elle a connu toute l'aventure de notre association.
Charlie, une ancienne, une vraie ! Elle a connu toute l'aventure de notre association.Charlie, une ancienne, une vraie ! Elle a connu toute l'aventure de notre association.Charlie, une ancienne, une vraie ! Elle a connu toute l'aventure de notre association.

Charlie, une ancienne, une vraie ! Elle a connu toute l'aventure de notre association.

Ah ... Charlie. Une de nos plus anciennes copines, 17 ans révolus.

Avec l'âge, pas mal de petits soucis de santé pour notre mamie. La thyroïde, l'arthrose, des problèmes de peau, très délicate et fragile pour la nourriture (miam le poulet, mais le vrai, bien frais, hein, pas celui en sachets !) ..

 

Mais elle profite vraiment pleinement de sa retraite, confortablement installée dans des endroits bien moelleux et chauds.

 

Les objets (le "machin" rouge et et boudin gris) que vous apercevez sur les photos, ce sont tout simplement des bouillottes chaudes. Comme elle souffre de son arthrose qui lui prend tout le dos, elle apprécie énormément la présence de ces sources de chaleur apaisantes.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 Une autre ancienne, la sauvageonne aux yeux revolver Sicille.

 

La belle Sicille. Assez sauvage mais appréciant grandement le confort et le calme.
La belle Sicille. Assez sauvage mais appréciant grandement le confort et le calme.La belle Sicille. Assez sauvage mais appréciant grandement le confort et le calme.

La belle Sicille. Assez sauvage mais appréciant grandement le confort et le calme.

Sicille, la revenante de l'impossible, est restée méfiante et craintive.

 

Mais elle a maintenant bien intégré la vie en accueil. Elle sait réclamer et attendre ses petites friandises (il y a des limites à la méfiance, n'est ce pas ?), se choisir les (très) bons endroits de la maison mais elle reste sur sa réserve. 

 

Elle ne cherche en aucun cas à s'en aller, ne donne aucun signe de regrets concernant sa vie antérieure, il suffit donc de la respecter ainsi.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 Voici maintenant deux pensionnaires très différentes. La douce Norah et l'amoureuse transie Midinette.

Norah qui a trouvé un dodo dans un rangement de couverture, et Midinette, inséparable fiancée de Paprika.
Norah qui a trouvé un dodo dans un rangement de couverture, et Midinette, inséparable fiancée de Paprika.Norah qui a trouvé un dodo dans un rangement de couverture, et Midinette, inséparable fiancée de Paprika.

Norah qui a trouvé un dodo dans un rangement de couverture, et Midinette, inséparable fiancée de Paprika.

Si vous vous souvenez (mais il y a tellement de minous ...) Norah, la belle noiraude, est atteinte d'une forme particulièrement agressive de calicivirus.

 

Cette adorable minette, très sociable, reste donc isolée le plus souvent possible. Mais cela ne l'affecte pas et sa nature solitaire s'en accommode parfaitement. Heureusement !

Depuis quelques jours, elle a décidé de squatter les tréfonds d'une mallette de rangement des couvertures. Croyez bien qu'il peut geler ...

 

 

Midinette reste sauvageonne mais paradoxalement très familière. Ses plaies au visage (un coryza violent l'a défigurée quand elle vivait dans la rue) n'évoluent pas, et surtout elles semblent se cicatriser un peu.

 

Elle reste indissociable du "gros" Paprika (8,8 kg tout de même !) sauf quand elle se couche sur le radiateur (l'amour a ses limites, faut pas exagérer).

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 Et pour terminer, deux amies improbables mais bien réelles. La belle et (un peu) sauvage Kessy et notre adorable minette "soleil" Mignonne.

Mignonne et Kessy sont devenues des amies proches (et c'est vraiment très bien).
Mignonne et Kessy sont devenues des amies proches (et c'est vraiment très bien). Mignonne et Kessy sont devenues des amies proches (et c'est vraiment très bien). Mignonne et Kessy sont devenues des amies proches (et c'est vraiment très bien).

Mignonne et Kessy sont devenues des amies proches (et c'est vraiment très bien).

Notre jolie Kessy, sortie de l'hôpital l'année dernière (pas le choix : milieu de vie condamné), est toujours un peu sauvageonne mais elle progresse vraiment bien.

Il est facile de ressentir ses hésitations à franchir le cap vers davantage de sociabilité.

 

 

Elle est devenue une compagne de jeux et de sieste de Mignonne. Pour ceux qui ne se souviennent pas, cette gentille minette est un peu "différente" des autres, mais elle est est tellement attachante.

Mignonne a eu un contrôle vétérinaire récent pour son surpoids étonnant compte tenu de sa jeunesse. Mais rien d'anormal n'a été décelé.

 

La complicité de ces deux chattes est une excellente nouvelle.

Mignonne est sociable mais peu débrouillarde, Kessy est assez craintive mais très maline.

Cela ne peut donc que faire du bien à chacune.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 Voici donc terminé notre petit état des lieux hivernal des minettes (que des filles !) de l'association présentes à la maison.

 

Sauvageonnes ou sociables, toutes ont découvert et apprécié le confort et la chaleur.

Toutes ont oublié ce qu'était l'hiver.

 

 

Mais n'oubliez pas, dans la rue, pas loin de chez vous, il y a, à coup sûr, des errants.

 

Bien entendu, personne ne peut les mettre tous à l'abri, c'est évident.

 

Mais, si vous souhaitez les aider et si vous avez un peu d'espace privé, confectionner un petit abri chaud et sec prend peu de temps et ne coûte presque rien (un bac plastique, une palette, du scotch et du carton pour isoler à l'intérieur).

 

 

 

 

Merci pour eux !

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz & Photofiltre

29 décembre 2018 6 29 /12 /décembre /2018 11:26
Mal parti, mais bien arrivé (et des pensées de soutien pour Lulu)

Voici donc une jolie petite histoire de fin d'année.

 

 

Perpignan, secteur Polygone, juste derrière l'hôpital St-Jean.

 

Ghislaine, une gentille dame nourrit des minets des rues à proximité de son lieu de travail.

 

Et comme partout et trop souvent des mamans chattes non stérilisées font des bébés.

Des petits naufragés de la rue.

 

Mais parmi ceux-ci, une minuscule "crevette" grise lui cause bien des soucis.

Il est très gentil, mignon comme tout, mais assez rachitique et surtout il est totalement pris des voies respiratoires, ses yeux coulent, il tousse et éternue et il n'est vraiment pas du tout en forme.

 

Elle tente sans succès quelques appels au secours pour l'aider.

 

Lorsqu'elle nous informe de la situation, nous proposons de le faire soigner et lui demandons de l'emmener de toute urgence chez nos vétérinaires.

Ce qui est fait avec efficacité dans l'heure qui suit.

 

Il était temps. Et plus que temps (selon nos vétérinaires) ... 

Pour les plus habitués, vous aurez vite déduit le diagnostic.

Il est pris par un énorme et sévère coryza, il a de la fièvre et ne peut s'alimenter convenablement.

 

Une perfusion, quelques jours chez les blouses vertes à être soigné intensivement et surveillé de près.

Environ 2 mois, 800 grammes d'amour et de ronronnements.

 

Autant vous prévenir : il a fait craquer tout le monde à la clinique vétérinaire par sa gentillesse et ses facéties.

Moi charmeur ?Moi charmeur ?
Moi charmeur ?Moi charmeur ?

Moi charmeur ?

Nous l'avons baptisé Opium.

Mais c'est probablement provisoire ...

 

Car la bonne nouvelle, c'est qu'une bonne famille l'attendait avec impatience.

 

Mais il nous a refait quelques frayeurs, et il a donc revu les vétérinaires.

Bon, maintenant ça y est, tout va bien, un petit séjour de convalescence à la maison avant la Grande Aventure de la Vie Heureuse.

 

Quelques soins restent nécessaires (traitement antibiotique, soins des yeux) mais il a vite repris bon appétit et joie de vivre.

De plus, il se montre particulièrement coopératif pour les soins ...

Un minou presque parfait qu'on vous dit !

 

 

Un diaporama de cet adorable petit lutin pour le plaisir ...

Opium va nettement mieux. Oui, oui, vous pouvez dire qu'il a un regard coquin !
Opium va nettement mieux. Oui, oui, vous pouvez dire qu'il a un regard coquin !
Opium va nettement mieux. Oui, oui, vous pouvez dire qu'il a un regard coquin !
Opium va nettement mieux. Oui, oui, vous pouvez dire qu'il a un regard coquin !
Opium va nettement mieux. Oui, oui, vous pouvez dire qu'il a un regard coquin !
Opium va nettement mieux. Oui, oui, vous pouvez dire qu'il a un regard coquin !
Opium va nettement mieux. Oui, oui, vous pouvez dire qu'il a un regard coquin !
Opium va nettement mieux. Oui, oui, vous pouvez dire qu'il a un regard coquin !
Opium va nettement mieux. Oui, oui, vous pouvez dire qu'il a un regard coquin !
Opium va nettement mieux. Oui, oui, vous pouvez dire qu'il a un regard coquin !
Opium va nettement mieux. Oui, oui, vous pouvez dire qu'il a un regard coquin !
Opium va nettement mieux. Oui, oui, vous pouvez dire qu'il a un regard coquin !
Opium va nettement mieux. Oui, oui, vous pouvez dire qu'il a un regard coquin !
Opium va nettement mieux. Oui, oui, vous pouvez dire qu'il a un regard coquin !

Opium va nettement mieux. Oui, oui, vous pouvez dire qu'il a un regard coquin !

Le moment du jeu, faut que jeunesse se passe.

 

_________________________

 

 

Et puis un jour, on se lance, on découvre sa maison et sa famille définitive.

On apprécie beaucoup cet incroyable confort, cette chaleur et toutes ces personnes qui vous font plein de câlins et qui vous font dormir doucement dans leurs bras.

Ça y est, je l'ai enfin mon chez moi !           (Photo : Nicolas B.)

Ça y est, je l'ai enfin mon chez moi ! (Photo : Nicolas B.)

Petit "Opium", nous te souhaitons une belle, longue et heureuse vie.

Les débuts ont été difficiles, tu le sais.

Mais tu vois, parfois,  la roue tourne.

 

 

 

Merci aux personnes qui ont jeté un regard

bienveillant sur ta destinée.

Merci à tes adoptants.

 

 

 

Nous essaierons rapidement de faire stériliser sa maman, pour son bien être et pour ne pas rencontrer d'autres petits "Opium" malades dans la rue.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Des nouvelles nettement plus inquiétantes nous sont parvenues de chez Zoé, hier.

 

 

La belle panthère noire Lulu est malade et le problème est sérieux.

 

Nous envoyons tout notre soutien à nos amis, toutes nos pensées de guérison.

 

 

Et surtout , nous espérons.

 

 

 

Pour envoyer un soutien amical et de bonnes ondes à Lulu, Zoé, Zaza et Papounet,

 

 

c'est  ► ICI ◄

 

 

Merci à tous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz.

Photo après adoption : Nicolas B.

​​​​​​​Gif : GifGratis

15 septembre 2018 6 15 /09 /septembre /2018 20:23
Bubu cherche coiffeur

Un petit article pour vous donner des nouvelles de notre amie Bubu.

 

Pour ceux qui ne la connaissent pas ou ne se souviennent plus, Bubu est une minette de St-Jean qui a connu tous les chantiers et travaux de l'hôpital.

 

Les derniers travaux en date de 2017 ont vu la destruction de son lieu de vie, mais elle a, fort heureusement, trouvé refuge et accueil entre temps chez l'amie Laura.

 

Bubu est une fille du regretté et célèbre Elliott, qui a lui aussi vécu chez Laura et elle y a retrouvé l'une de ses "sœurs" : Bella.

Elliott et sa fille Bella chez Laura, toute une époque ...

 

Mais Bubu est une sauvageonne.

 

Si elle a maintenant parfaitement pris ses marques et intégré son petit confort dans sa famille, si elle vient réclamer quelques douceurs auprès de Laura, si elle voue une passion platonique au bel Harry ; elle n'en reste pas moins difficile d'approche, méfiante et n'accepte aucun contact direct.

Lolita , Bubu et Harry ... et vive le confort !Lolita , Bubu et Harry ... et vive le confort !

Lolita , Bubu et Harry ... et vive le confort !

Et voici donc maintenant où se situe notre problème.

 

Notre amie Bubu a décidé de suivre la mode "rasta" et de se laisser pousser des "dreadlocks".

 

Vous voyez, un peu dans le style "Bob Bubu".

 

"Attends un peu que je te croise toi. Tu vas me payer ça !"

 

En gros, ses poils s'allongent, se frisent, se bouclent et s'emmêlent.

 

Et pas question de lui proposer les services de ciseaux, d'une brosse ou d'un peigne, vous vous en doutez bien.

Et alors ? J'ai du charme et la mode hiver 2018-2019 est aux poils longs, emmêlés et frisottés !

Et alors ? J'ai du charme et la mode hiver 2018-2019 est aux poils longs, emmêlés et frisottés !

Amis lecteurs, vous sentez vous une âme de coiffeur pour une belle rebelle ?

Si oui nous vous proposons de venir exercer vos talents qui seront hautement appréciés.

 

 

 

Sinon il restera le scénario déjà usité dans une autre circonstance.

 

Le "méchant Jean-Marc" ira chez Laura capturer la pauvre Bubu et l'emmènera chez les blouses vertes qui feront comme ils pourront mais la mettront en conformité avec les canons de la beauté féline.

(comme ça c'est simple : dès qu'elle m'entend, elle se cache et je ne la vois jamais ...)

 

Et la "gentille Laura" ira délivrer la belle princesse prisonnière de tous ces vilains et la remettre dans sa maison douillette et tout sera pour le mieux.

Bubu cherche coiffeur

Merci à Laura pour les photos.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montages : Pixiz & Photofiltre

Illustrations : Openclipart

Photos : Laura

17 juin 2018 7 17 /06 /juin /2018 02:00
Les aventures de Kaly et Fifi

Aujourd'hui nous allons vous raconter deux belles histoires toutes récentes qui se terminent bien, même si elle avaient mal commencé.

 

L'occasion également de croiser la route de quelques belles personnes.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Nous commencerons donc par vous parler de Kaly.

 

Début d'année 2018, sur le site du cimetière voisin de l'hôpital, Annie voit régulièrement une minette totalement inconnue à ce jour.

Peu craintive, typée "maine coon", elle semble étrangère à ce milieu et ne pas vraiment comprendre ce qu'elle fait en ces lieux.

Nous avons publié quelques annonces locales, sans résultat.

Interrogative notre belle inconnue. (Photos : Irène)Interrogative notre belle inconnue. (Photos : Irène)

Interrogative notre belle inconnue. (Photos : Irène)

Ce n'est malgré tout qu'assez récemment qu'elle a pu être attrapée et emmenée chez les vétérinaires.

 

Et hop, surprise qui n'en est pas vraiment une, celle qui se révèle se nommer Kaly est identifiée par puce électronique et elle a 8 ans.

Le propriétaire habite assez loin de Perpignan dans le sud-ouest de la France. Il est contacté et semble content de la retrouver, il doit venir rapidement la récupérer.

 

Mais .... car il y a un mais, entre les intentions et les actes, il y a parfois un gouffre insondable.

Aux dates prévues, personne ne vient. Tentatives multiples et nombreuses de tous les intervenants pour le recontacter, en vain. Le téléphone reste muet, les messages sans réponses.

Sans commentaires .... nous préférons ne pas épiloguer.

 

Alors le lourd et pesant processus administratif s'enclenche.

Nous avons beau avoir deux gentilles personnes - à la recherche de leur minette qui s'est malheureusement perdue dans Perpignan - nommés Ambre et Pierre qui se proposent de l'accueillir, notre délaissée Kaly va se retrouver mise en fourrière puis, après le délai légal, transférée à la SPA locale.

 

Laura fait des pieds et des mains pour tenter de la récupérer.

Fort heureusement, le directeur de la SPA s'est montré compréhensif : nous avons pu aller la voir pendant son séjour réglementaire et il a facilité notablement nos démarches. Qu'il en soit remercié ici.

Lors de notre visite, elle s'est montrée débordante de douceur et en recherche évidente d'affection.

Pendant cette période, Kaly a été testée FIV+. 

 

Aucun problème, Ambre et Pierre nous confirment non seulement  leur décision, mais en plus ils nous proposent de l'adopter définitivement.

Kaly veut des câlins. (Photos : Irène)Kaly veut des câlins. (Photos : Irène)

Kaly veut des câlins. (Photos : Irène)

Kaly est donc partie passer une douce vie dans sa nouvelle famille, loin de l'errance, les pattes au chaud.

Et voici les premières images de son nouveau bonheur.

Longue et heureuse vie à toi, jolie minette et un immense merci à tes adoptants.

Kaly a immédiatement intégré et apprécié sa nouvelle vie. (Photos Ambre et Pierre)Kaly a immédiatement intégré et apprécié sa nouvelle vie. (Photos Ambre et Pierre)

Kaly a immédiatement intégré et apprécié sa nouvelle vie. (Photos Ambre et Pierre)

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Et maintenant, voici l'étonnante histoire de la petite Fifi.

 

Un appel auprès de notre association, un gentil couple, Zoé et Mathieu, vient de trouver une minette en détresse dans une flaque d'eau. Elle semble à bout de forces.

Des animaux peuplent déjà leur foyer, mais ils l'ont mise en sécurité chez eux, la nourrissent et nous contactent pour savoir si nous accepterions de les aider.

Ils sont même disposés à l'adopter si nécessaire.

 

Elle est donc emmenée chez notre vétérinaire pour soins et vérifications diverses..

En sécurité, au chaud. Nous ne savions pas encore qu'elle se nommait Fifi. (Photos Zoé et Mathieu)
En sécurité, au chaud. Nous ne savions pas encore qu'elle se nommait Fifi. (Photos Zoé et Mathieu)En sécurité, au chaud. Nous ne savions pas encore qu'elle se nommait Fifi. (Photos Zoé et Mathieu)

En sécurité, au chaud. Nous ne savions pas encore qu'elle se nommait Fifi. (Photos Zoé et Mathieu)

L'histoire est un éternel recommencement.

Cette minette est identifiée et se nomme Fifi.

 

Sa maîtresse est contactée. Elle est toute étonnée car Fifi avait disparu en 2013 et n'avait jamais été retrouvée malgré les recherches entreprises.

 

Elle demande alors un peu de temps pour pouvoir s'organiser et pouvoir l'accueillir dans les meilleures conditions.

Et, cette fois nous n'avons pas eu de mauvaise surprise. Fifi, qui a reconnu et fêté Brigitte lors de leurs retrouvailles, est bien retournée vivre dans sa famille.

Elle devra être soignée car sa très longue errance l'a fatiguée et usée.

 

Voici les nouvelles que nous venons de recevoir :

 

"Bonsoir,

Par ce message je veux vous remercier d'avoir amené ma petite FIFI disparue depuis 5 ans chez le vétérinaire ce qui m'a permis de la retrouver.
Je suis arrivée à Perpignan en juillet 2013 et elle avait disparu fin août. Nous l'avons beaucoup cherchée sans succès.
En outre à l'époque je ne connaissais pas les sites tels que Pet Alert.
Elle est encore en traitement pour le problème respiratoire mais elle a déjà repris du poids et son poil commence à s'étoffer.
Elle boit beaucoup et je pense que malgré son âge (13 ans et demi) je pense qu'elle va bien reprendre.
Elle récupère aussi les caresses qui lui ont manqué pendant ces 5 années, bien qu'elle ait toujours été un peu sauvage et indépendante.
Avec mes remerciements renouvelés"
.

 

 

Belle et heureuse retraite à toi belle minette et merci à ta famille et à tes sauveteurs.

 

 

Zoé et Mathieu, qui s'étaient déjà bien attachés à elle, ont eu un petit pincement au cœur mais ils étaient heureux de cet épilogue.

Alors, pour que le bonheur soit complet, ils ont enlevé de la rue une autre petite âme en errance, beaucoup plus jeune. Bravo et merci à eux.

 

"Je ne suis plus à la rue moi non plus". (Photo : Zoé et Mathieu)

 

 

Vous voyez, c'est un article très encourageant,.

Et surtout, nous voulons retenir les belles personnes rencontrées à cette occasion. 

 

 

Nous leurs exprimons toute notre reconnaissance.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montages : Pixiz & Photofiltre

Photos : Irène, Pierre & Ambre, Mathieu & Zoé

3 juin 2018 7 03 /06 /juin /2018 07:42
Un bon petit diable

Un bon petit diable à la fleur de l'âge  ♪♪♫♪♫♫ ...

L'article de cette semaine ne va pas vous parler d'un "chat de l'hôpital" au sens où nous les connaissons.

Et pourtant, nous sommes bien impliqués dans la destinée de sa jeune vie.

 

"Max", puisque tel est son prénom,  est né dans la région toulousaine.

 

Pour les habitués, il sera facile de comprendre.

 

Il faut donner quelques brèves explications pour les autres.

Votre rédacteur (moi même, m'sieur J-Marc) est originaire des Pyrénées-Orientales. Il y a des attaches et s'y rend très souvent (avec sa cohorte féline, en plus).

Mais comme je travaille encore (ben oui, faut bien), mes activités professionnelles sont dans la ville rose.

Dans mon village, il y a des minous errants, comme partout.

La mairie a accepté d'adopter le statut de "chats libres" sous convention avec la Fondation 30 Millions d'amis.

Je fais donc partie des bénévoles agissant pour la municipalité pour capturer, faire stériliser et identifier ces minous. Ils disposent également de points de nourrissage autorisés.

Et Max fait partie des jeunes minous capturés dans ce cadre.

 

Mais il s'est rapidement montré particulièrement sociable, insistant et envahissant.

Il était très clair qu'il ne voulait absolument pas rester un chat libre mais devenir un minou d'intérieur.

Je suis bien DEDANS, je commence à penser que vous l'avez compris !Je suis bien DEDANS, je commence à penser que vous l'avez compris !

Je suis bien DEDANS, je commence à penser que vous l'avez compris !

Laura a donc proposé de lui ouvrir sa porte, après les trop nombreux et tristes départs qu'elle a récemment connus. 

 

Les débuts ont été un peu délicats à cause de sa santé : il a dû être soigné pour une très sérieuse infection intestinale.

Il est d'ailleurs heureux qu'il ne soit pas resté à la rue dans cet état, cela lui aurait probablement été fatal. Nous pensons qu'il reste fragile au niveau de son système digestif.

 

Mais Max, c'est avant tout un minet rempli de vie et d'énergie .... parfois même un peu trop.

 

Aucun souci, il est archi-sociable, il fait son numéro de charme à tout visiteur qui se présente et passe son temps à réclamer des jeux, de l'attention et à courir comme un jeune chien après les friandises qu'on peut lui lancer.

Moi, un petit filou comédien ? Vous exagérez .... ou vous me flattez.Moi, un petit filou comédien ? Vous exagérez .... ou vous me flattez.

Moi, un petit filou comédien ? Vous exagérez .... ou vous me flattez.

Un des jeux préféré de Max

Alors bien entendu, vous devez vous douter qu'il y a un bémol.

Il ne peut être parfait.

 

 

Voici donc la face cachée du diablotin.

Max est devenu le chef de la maison.

Laura n'habite plus chez elle mais Max tolère sa présence dans son appartement

 

Et les autres minous en font globalement les frais.

Il explique "aux filles" (Lolita, Bella, Bubu) que c'est lui le grand patron, parfois de manière pas vraiment diplomate ni galante, inutile de vous faire un dessin

Par contre, Harry, le garçon de la maison, c'est son grand copain.

Bon, c'est son choix ...

Dans l'ordre : avec Lolita, avec Bubu et avec Harry
Dans l'ordre : avec Lolita, avec Bubu et avec HarryDans l'ordre : avec Lolita, avec Bubu et avec Harry

Dans l'ordre : avec Lolita, avec Bubu et avec Harry

Vous l'aurez compris, notre ami Max apporte de l'ambiance chez Laura.

Mais il a l'air parfaitement heureux de sa vie et de son choix (ben oui, c'est lui qui a choisi).

 

Et enfin, certains parmi les plus habitués, auront peut être noté la ressemblance physique qu'il a avec notre regretté ami Elliott et avec Bella sa fille.

 

Un signe ?

 

Elliott et Bella en 2010

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Deux messages pour terminer cet article

 

 

- L'été dernier nous vous avions sollicités pour l'adoption de chatons chez nos amis les "chats pitres".

Miss Tigri donne des nouvelles régulières de ces belles adoptions réussies.

Aujourd'hui elle essaie de faire adopter leur maman Elinor (qui a été stérilisée et identifiée depuis).

 

C'est ICI.

 

Elinor est une superbe écaille de tortue. Elle ne demande qu'à trouver une maison. 

N'hésitez pas à diffuser l'information autour de vous pour aider cette gentille minette.

 

Elinor, photo Miss Tigri

 

___________________________

 

 

 

- Notre copain Colibri chez Chat des Îles a de nouveaux soucis de santé.

Une pancréatite vient maintenant se rajouter à ses précédents problèmes.

 

C'est ICI.

 

Nous envoyons toutes nos pensées de soutien, nos vœux de guérison à Colibri et toute notre amitié à Chat des Îles et aux siens.

 

Nous espérons tous de nonnes nouvelles. 

Il lui faut du courage mais il est vraiment très bien surveillé et soigné, avec beaucoup de dévouement.

Photo : Chat des Îles, article "Lettre à Eowin" du 29/12/09

 

 

___________________________

 

 

 

 

 

 

PS : Nous sommes désolés pour la diffusion erratique des newsletters, mais la gestion d'overblog et la publication des articles deviennent une véritable calamité !

 

 

 

 

 

 

Montage photo : Pixabay + Photoflitre

Gif animé : YourSmiles

Photos complémentaires : Laura & Irène

25 mars 2018 7 25 /03 /mars /2018 07:29
Ch'Harry Vari

 

En mémoire de Jean, Hervé, Christian et Arnaud ainsi qu'à toutes les victimes et personnes blessées dans leur chair et leur âme en cette triste journée du 23 mars 2018.

 

«J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.»

Nelson Mandela (1918 - 2013)

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Harry ! Il faut dire qu'on ne vous en parle pas trop souvent de lui.

 

Un bref résumé de sa vie. Un autre de ces malchanceux qui a été abandonné sur le site de l'hôpital il y a plusieurs années.

Après maintes tribulations, disparitions et échecs d'apdoption, il vit depuis fin 2012 en famille d'accueil chez Laura.



C'est pourtant un bon gros matou, au caractère bien affirmé devenu le grand amour (pas toujours réciproque ...) de notre amie Bubu..

 

 

Harry a aussi quelques soucis de santé, puisque ses triglycérides sont trop élevées et qu'il faut le surveiller pour celà.



Mais ces derniers temps, Laura qui commence à bien le connaître avait constaté un gros manque d'appétit le concernant : c'est bien simple, il s'enfuyait devant sa gamelle

 

Il a beau être assez difficile quant à ses préférences alimentaires, à ce point, ça posait un problème évident.

Rajoutez à cela une tendance occasionnelle à baver et il n'en fallait pas davantage pour appeler la dame qui porte une blouse verte.

Et alors Harry, qu'est ce qu'il se passe ? Pas normal chat ! (non tu n'es pas gros)Et alors Harry, qu'est ce qu'il se passe ? Pas normal chat ! (non tu n'es pas gros)

Et alors Harry, qu'est ce qu'il se passe ? Pas normal chat ! (non tu n'es pas gros)

Hop ! Notre pauvre Harry pas rassuré dans sa caisse part illico en direction de la clinique vétérinaire.

 

Au final, ses analyses sont plutôt bonnes (excellente nouvelle) mais alors l'état de sa dentition (gencives comprises) était une véritable catastrophe.

 

Vous aurez compris que notre copain noir et blanc a eu droit a une belle anesthésie et un passage sur la table d'opération.

Il se retrouve donc comme un papy, passablement édenté, mais ses abcès et infections buccales sont traités et résorbés. 


A son réveil, Harry...golait pas trop et n'était pas vraiment ravi, vous l'imaginez ; la vétérinaire a failli le constater à ses dépens.

 

Depuis il a regagné ses pénates, et il a surtout retrouvé un excellent appétit.

Ses formes "arrondies" sont redevenues ... disons .. normales pour lui. 

Ben quoi ?  J'ai retrouvé ma ligne et mon profil de séducteur de minettes.
Ben quoi ?  J'ai retrouvé ma ligne et mon profil de séducteur de minettes.Ben quoi ?  J'ai retrouvé ma ligne et mon profil de séducteur de minettes.

Ben quoi ? J'ai retrouvé ma ligne et mon profil de séducteur de minettes.

 

Harry restera en famille d'accueil, merci à Laura pour son dévouement

pour ce minet au caractère bien singulier mais tellement attachant.

 

Et une dernière photo avec le nouveau copain .. Max mais nous vous en reparlerons.

Et une dernière photo avec le nouveau copain .. Max mais nous vous en reparlerons.

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz et Photofiltre

Illustration rose blanche : Openclipart ; dent gâtée : Pixabay

Photo Harry avec Bubu : Laura

11 mars 2018 7 11 /03 /mars /2018 08:06
Un intermède d'actualité

Bonjour à toutes et à tous.

 

Pour cette semaine, quelques nouvelles un peu en vrac, dans une actualité bien chargée.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

• Nous commencerons donc par donner des nouvelles d'Oxford, dont la destinée vous a émus la semaine dernière.

 

 

Actuellement en accueil chez Mélissa (un très grand merci à toi !), il se montre parfaitement sociable mais manquant encore grandement de confiance en lui. 

Etat d'esprit probablement bien compréhensible après son abandon. Et quelle a été sa vie auparavant ?

Il lui faudra un peu de temps car il est en recherche constante de présence et d'affection.

 

Il révèle avoir un excellent appétit. Il faut dire que ce "grand chat" est encore assez maigre mais il a bien compris que maintenant la période de disette était derrière lui.

 

Une excellent nouvelle, il a trouvé une famille ... en Bretagne chez l'amie Sereine qui nous a gentiment proposé de l'adopter.

 

Le covoiturage est en train de s'organiser avec quelques petits aléas de dernière minute, mais plusieurs solutions se profilent à court terme.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de son futur périple.

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez avoir très régulièrement de ses nouvelles au travers de notre page FaceBook.

 

Un immense merci Sereine de lui ouvrir en grand les portes de la Résultante et de lui permettre enfin l'espoir d'une belle vie.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

• Vous rappelez-vous de la ravissante  petite chatonne Odessa ?  Elle aussi en accueil chez Mélissa.

 

 

Elle en a fait des progrès. Une machine à ronrons joueuse et en parfaite harmonie avec le reste de la petite troupe à quatre pattes de sa famille d'accueil.

 

Notre jolie tigrée est maintenant adoptée et elle est partie dans sa maison définitive dans le courant de la semaine dernière.

Un grand merci à Roxanne, son adoptante.

 

Les premières nouvelles sont très bonnes. Elle doit encore un peu retrouver ses marques mais tout se passe très bien pour elle.

 

Nous te souhaitons une belle et heureuse vie à toi, Odessa ainsi qu'à ta famille.

 

(et une douce pensée pour Mélissa qui a eu le cœur gros de se séparer de son amie et complice de jeux).

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

• Mais Odessa était encore en partance pour une nouvelle vie, qu'Oanéa, une autre jolie petite tigrée faisait presque aussitôt son apparition. 

 

 

Vous avez bien lu !

Hôpital St-Jean, Dimanche dernier, vers l'accueil. 

Une chatonne affamée erre et miaule de désespoir. Recueillie par des visiteurs, c'est encore une fois notre chère Mélissa qui était de service ce jour là qui se retrouve en première ligne.

 

Oui encore une : depuis  quelques mois, nous sommes un peu las de ces "découvertes" qui commencent à devenir fortement suspectes.

 

Bon bref .... , notre nouvelle petite merveille a, bien entendu, vu le vétérinaire.

Elle n'était évidemment ni stérilisée ni identifiée et ne correspondait à aucune annonce  concernant un chat perdu aux alentours.

 

Sa santé nous a quelque peu préoccupés (gros ventre, diarrhées, petite fièvre, etc) mais son seul souci était en fait lié à une très grosse infestation de vers et le problème a pu être facilement résolu.

Tous ses tests sont négatifs et elle va bien.

 

Et pour elle, le destin s'est montré clément et providentiel, puisque Mélissa a décidé qu'elle allait devenir la future et définitive complice des autres "quatre pattes" de sa maison.

 

Encore un grand merci à toi pour ton aide si précieuse et pour la belle Oanéa, plein de belles années de complicité et de bonheur entre vous.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

Ce Vendredi 9 et Samedi 10 Mars, nous organisions une collecte au magasin Maxi Zoo du Mas Guérido à Cabestany

 

 

La récolte fut bonne et l'ambiance fort sympathique.

 

Un grand merci à tous les donateurs et aux visiteurs.

Merci également pour leur accueil et leur gentillesse à toute l'équipe du magasin et à Cindy.

 

Bravo et merci pour leur engagement sur les deux journées à Laura et à Mélissa, avec les soutiens de Geneviève et d'Irène.

 

 

 

 

 

 

 

 

Montages : Pixiz, Photoscape & Photofiltre

Photos : Odessa, Oanéa & Collecte par Mélissa

25 février 2018 7 25 /02 /février /2018 07:25
Le rêve accompli de Ianou

Ianou, vous en souvenez-vous ?

 

Mais oui !

Un gentil chat trouvé sur le site il y a quelques années, rappelez-vous !

 

Il a longtemps figuré dans notre page des chats que nous souhaitions faire adopter, en vain.

Un jour de chance pour lui, fin 2016, il était enfin placé chez notre fidèle amie en accueil.

 

Ce n'était pas la solution idéale pour ce brave minou qui ne s'est jamais montré particulièrement tolérant avec ses congénères, mais au moins se retrouvait-il au chaud et en sécurité.

 

Un peu plus d'une année passée dans cette situation, au cours de laquelle il a su démontrer  son caractère particulièrement sociable avec les bipèdes et son aspect nettement moins conciliant avec les autres représentants de la race féline.

 

Coucou, c'est moi Ianou dans ma famille d'accueil. Je fais mon baluchon car ... chutt .. ma vie va changer.

Mais parfois la roue tourne dans le bon sens.

Il survient ce petit événement qui vous fait un bien fou et qui rend plus brillante cette petite lumière qui entretient l'espoir.

 

Hélène rend visite à la famille d'accueil de notre matou.

Les deux amies se connaissent très bien et sont proches.

 

Notre Ianou prend alors la décision de montrer tout son pouvoir de séduction à Hélène.

Ronronnements, câlins, frottements et demande de caresses. 

Il a choisi, il l'a décidé, ce sera ELLE. 

Et ce que chat veut ...

 

Vous avez deviné la suite.

Notre cher Ianou coule maintenant des jours heureux dans sa nouvelle maison.

 

Les nouvelles sont bonnes et il n'a enfin plus de "concurrent" autour de lui, il peut s'accaparer SA bipède pour lui tout seul et ne s'en prive pas.

 

 

Un grand merci à Hélène pour avoir ouvert sa porte et son cœur à notre ami.

Nous leurs souhaitons de belles années de bonheur mutuel.

 

et merci à Christine, sa marraine.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Et si nous reparlions un peu de l'ami Oscar ?

Oscar se rétablit de ses mésaventures. Il est émouvant non ?

Oscar se rétablit de ses mésaventures. Il est émouvant non ?

Oscar, ce jeune chat accidenté et victime d'une double fracture des mâchoires.

 

Il a maintenant été stérilisé et identifié.

Ses derniers cerclages lui ont été retirés et il entame la fin de sa convalescence.

Il a encore quelques petites difficultés pour se nourrir, mais il faut lui laisser le temps de finir de se rétablir. Il a connu tellement d'épreuves jusqu'à ce jour.

 

Lui aussi se montre particulièrement sociable et en recherche de beaucoup d'affection.

 

Une belle cicatrice après ses malheurs.  Mais maintenant c'est du passé.

Nous allons donc tenter à présent de lui trouver une famille sérieuse et aimante.

Il le mériterait tellement.

 

Nous avons publié deux annonces que vous pourrez consulter sur :

 

 

Wamiz

et sur

 

Seconde Chance

 

 

N'hésitez pas à nous contacter pour aider notre petit protégé.

Qui lui offrira la vie qu'il n'a encore jamais osé espérer à ce jour ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montage: Pixabay & Photofiltre

Illustrations : GifGratis

 

 

Cet article est respectueusement dédié à la mémoire de Basile, qui n'a pas eu et n'aura malheureusement jamais la chance de connaitre le bonheur d'un foyer, comme Ianou.

11 février 2018 7 11 /02 /février /2018 06:36
Les deux sœurs

Il y a tout juste une semaine, nous vous parvenions à trapper la jolie petite Azur.

 

Après son passage chez le vétérinaire, elle coule dorénavant des jours paisibles dans sa famille définitive, nous vous montrerons quelques images en fin de cet article.

 

 

•••••••••••••••••••••••

 

Mais la semaine écoulée a été riche en événements.

A tel point que le futur article qui paraîtra dans quelques jours vous racontera la suite de nos aventures.

 

Commençons donc par un trappage tout récent :

La petite nouvelle, fraîchement capturée, probable sœur d'AzurLa petite nouvelle, fraîchement capturée, probable sœur d'Azur

La petite nouvelle, fraîchement capturée, probable sœur d'Azur

En intensifiant les tentatives de capture de notre copine "écaille" (au quotidien), une petite nouvelle inconnue est tombée dans nos filets.

 

Une adorable chatonne tigrée, d'âge et de morphologie comparables à Azur.

 

Il s'agit probablement de sa petite sœur (en espérant que nous ne faisons pas erreur et qu'il s'agit bien d'une jeune minette, nous sommes assez doués pour nous tromper ... ne vous moquez pas !).

 

Elle aussi, très craintive et affolée, mais sans aucune agressivité, acceptant le contact de la main sans broncher.

 

Elle partira voir le vétérinaire mardi prochain. Elle devrait être prénommée Odessa.

En attendant ce jour, notre amie Melissa l'a prise en accueil pour lui offrir du confort et débuter sa sociabilisation.

La petite Odessa est en accueil provisoire, elle a un gentil copain pour la rassurerLa petite Odessa est en accueil provisoire, elle a un gentil copain pour la rassurer

La petite Odessa est en accueil provisoire, elle a un gentil copain pour la rassurer

Vous noterez sur la photo précédente une tâche brune autour de son nez. 

Elle ne l'avait pas le matin mais nous l'avons remarquée dans l'après midi.

Nous pensons à un hématome qu'elle se serait fait dans sa panique une fois la trappe refermée.

Plusieurs trappes étaient mises en place, et le temps d'arriver pour la recouvrir, elle s'est un peu agitée.

 

Dans tous les cas, nous demanderons au vétérinaire d'y prêter attention.

 

 

Vous l'avez compris, nous recherchons en urgence une famille pour cette petite minette.

 

Il nous parait difficile d'envisager de la relâcher au vu de son comportement,

elle sera très certainement sociable rapidement.

 

Mais à l'heure actuelle nous n'avons pas de solution stable à lui proposer.

 

 

•••••••••••••••••••••••

 

Au passage nous vous proposons d'admirer l'ami Nox, splendide chaton trappé et relâché en Décembre dernier, et un futur caïd du secteur au vu de son comportement.

 

Le beau Nox, un probable futur "chef" du quartier. ...

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Comme promis, voici maintenant les premières photos d'Azur, la petite sœur dans sa famille.

 

Encore des changements ! Bon ça a l'air pas trop mal ici.      (Photos Melissa)Encore des changements ! Bon ça a l'air pas trop mal ici.      (Photos Melissa)

Encore des changements ! Bon ça a l'air pas trop mal ici. (Photos Melissa)

Elle semble se familiariser très vite à la rude existence qui l'attend .. puisqu'aux dernières nouvelles elle avait accepté de partager SON lit avec son adoptante. 

Trop généreuse cette petite minette .

Ah oui, c'est tout de même mieux que les vides sanitaires, je le reconnais.      (Photos Melissa)Ah oui, c'est tout de même mieux que les vides sanitaires, je le reconnais.      (Photos Melissa)

Ah oui, c'est tout de même mieux que les vides sanitaires, je le reconnais. (Photos Melissa)

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Et pour terminer, un autre appel pour trouver des adoptants.

 

Basile, un beau "nounours".       (Photo Miss Tigri)

 

Basile est un chat qui recherche une famille mais il a besoin d'être le seul et exclusif minou de la maison.

 

Tous les détails et les contacts sont expliqués dans l'article de nos amis les Chats Pitres

 

 ICI (clic)

 

 

•••••••••••••••••••••••

 

 

Qu'il s'agisse de notre petite Odessa ou bien de Basile,

n'hésitez pas à diffuser largement ces demandes si vous le pouvez.

 

Nous vous en remercions très sincèrement par avance.

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Et comme indiqué en début de cette page, d'autres nouvelles de cette semaine bien remplie dans le prochain article.

 

 

Bonne semaine à tous.

 

 

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz

24 décembre 2017 7 24 /12 /décembre /2017 08:42
Le Noël de Norah

Pour cette fête de Noël nous allons vous raconter une belle histoire.

 

D'autant plus belle qu'elle est véridique et très récente.

 

Cet article aurait tout aussi bien pu s'appeler "Beauté fragile", vous allez vite comprendre pourquoi.

 

Rappelez-vous, au printemps dernier nous vous faisions découvrir Norah, jolie panthère noire à l'histoire bien étrange.

Elle vivait depuis un peu plus d'un an sur le site (peut-être davantage ?).

 

Lorsqu'elle fut trappée, nous découvrions avec étonnement que cette jeune chatte de 3 ans était déjà stérilisée et identifiée par une autre association qui avait cessé ses activités ... dans un village situé à 40 km de l'hôpital.

 

Déplacée, perdue, pire ? Quel a été son parcours ? Nous ne le saurons sans doute jamais et cela vaut probablement mieux.

 

Transférée à notre nom, très sociable malgré les difficultés que nous avions rencontré pour la capturer, nous l'avons placée en accueil provisoire.

Et puis elle a rapidement posé ses pattounes chez m'sieur Jean-Marc qui est en train de vous narrer sa petite vie. 

Je me présente : Norah et j'ai beaucoup de charmeJe me présente : Norah et j'ai beaucoup de charme

Je me présente : Norah et j'ai beaucoup de charme

Seulement voilà, tout ne s'est pas passé formidablement bien pour notre nouvelle amie.

 

L'état de santé de notre belle petite noiraude nous a bien vite posé de très gros soucis.

Rapidement très amaigrie (2,7 kg), refusant de s'alimenter ainsi que de nombreux autres symptômes inquiétants sont apparus dans le courant du printemps dernier.

 

La consultation vétérinaire a diagnostiqué qu'elle était atteinte d'une forme particulièrement virulente de calicivirus, doublé d'un système immunitaire totalement effondré voire inexistant (mais les tests FIV / FELV étaient négatifs) .

 

Alors, pour ne pas nous appesantir, nous passerons sur les mois d'angoisse, de soins, de doutes, de découragement qui ont suivi.

Notre gentille minette est vraiment passée à deux doigts de nous quitter. 

Sa bouche était dans un état catastrophique, avec de vilaines lésions et de multiples ulcères.

Spectacle terrible au quotidien.

 

Mais Norah et la vétérinaire qui la traitait se sont battues, inlassablement, longtemps, très longtemps

Norah récupère, doucement Norah récupère, doucement Norah récupère, doucement

Norah récupère, doucement

Et, peu a peu, la petite beauté noire a commencé à reprendre le dessus sur cette vilaine maladie.

En calmant les douleurs de sa bouche, parfois avec l'aide de traitements très puissants, elle s'est progressivement réalimentée toute seule. 

 

Elle a pu reprendre du poids (un peu plus de 4,5 kg aujourd'hui), son système immunitaire s'est plutôt bien rétabli et son pelage est redevenu luisant.

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Alors où en est-on à ce jour ?

 

Notre "Nono" est - et restera - fragile.

Les lésions de sa bouche ont régressé, mais ne disparaîtront probablement jamais (ganglions permanents bien sensibles).

Il faut la tenir le plus possible isolée des 7 autres minous, surtout en ce qui concerne l'alimentation car son virus est particulièrement contagieux.

 

Et surtout surveiller la moindre "baisse de régime" pour pouvoir réagir très rapidement.

Il est également indispensable de lui éviter toute rencontre avec des chats extérieurs, car elle est trop sensible aux risques de maladie transmissibles.

 

Mais elle est une chatte adorable de gentillesse, cherchant câlins et caresses.

 

C'est un vrai "pot de colle". Heureuse de vivre, aimant le jeu, particulièrement douce, et ne demandant fort heureusement pas à quitter la maison.

C'est tout à fait moi ce qu'il dit le Monsieur juste au dessus ...
C'est tout à fait moi ce qu'il dit le Monsieur juste au dessus ...C'est tout à fait moi ce qu'il dit le Monsieur juste au dessus ...

C'est tout à fait moi ce qu'il dit le Monsieur juste au dessus ...

Au printemps dernier, nous n'aurions jamais osé espérer qu'elle connaîtrait ce jour de Noël.

Il serait bien difficile d'avoir un plus beau cadeau, non ?

Une vie heureuse qui peut continuer ...

 

En prenant bien soin de son état de santé au quotidien, un espoir d'avenir lui semble permis.

 

Et pour fêter cela, Norah vous présente sa jolie tenue de fête :

Disons qu'elle apprécie moyennement mais elle est tellement gentille qu'elle ne dit rien.
Disons qu'elle apprécie moyennement mais elle est tellement gentille qu'elle ne dit rien.

Disons qu'elle apprécie moyennement mais elle est tellement gentille qu'elle ne dit rien.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Amicales pensées de Noël à vous tous, et tout particulièrement

à ceux qui n'ont pas le cœur aux festivités.

 

Puissent-ils ressentir qu'ils ne seront jamais des oubliés.

 

 

 

"L'amour se passe de cadeaux, mais pas de présence."

 

Félix Leclerc

 

 

  

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Et si vous voulez lire une autre belle histoire de Noël, allez voir Le Noël de Flora chez nos amis les Chats Pitres.

Un autre sauvetage qui fait chaud au cœur ....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montages : Pixiz

26 août 2017 6 26 /08 /août /2017 21:31
... et du blanc

Un second article dans la foulée, au ton plus léger.

 

Non pour effacer la tristesse et les inquiétudes, mais pour rappeler que la vie est une mosaïque d'événements qui s'entremêlent.  Peines et joies confondues.

A nous de savoir les gérer, les accepter et regarder devant nous.

 

 

Les lignes qui suivent sont donc tendrement dédiées

à Scille, Ebène, Camembert et tous les autres, où qu'ils soient.

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

En cette fin du mois d'août, deux de nos amis ont la chance de fêter leur deuxième anniversaire d'adoption.

 

 

• Nous voulons tout d'abord parler de Missy, notre diva "des cuisines" qui coule des jours heureux chez Dominique en compagnie de nombreux autres quatre pattes dont deux Anciens de l'hôpital, Elwë et Siryon.

Missy en plein stress avec Elwë (photo Dominique)

Missy en plein stress avec Elwë (photo Dominique)

Les nouvelles de notre amie nous parviennent, toujours régulières et positives.

Ne boudons pas notre plaisir de la voir ainsi en sécurité.

Merci Dominique.

 

 

• Et aussi de notre mamie (et peut être doyenne) Charlie qui vit chez l'auteur de ces lignes.

Devenue une minette de canapé (de lit plutôt), parfaitement sociable malgré son mauvais caractère et bien enrobée par la vie pépère ...

Charlie en plein effort

Charlie en plein effort

Et Charlie a eu l'occasion depuis peu de retrouver une autre ancienne de l'hôpital : Sicille, retrouvée après une longue disparition dans des conditions assez rocambolesques.

Charlie et Sicille se ressemblent beaucoup au point que nous nous demandons quel est le lien de parenté qui les unit.

Mais Sicille reste encore très sauvageonne à ce jour.

Sicille et Charlie. "Allez, détends-toi, tu verras, c'est la belle vie maintenant"Sicille et Charlie. "Allez, détends-toi, tu verras, c'est la belle vie maintenant"

Sicille et Charlie. "Allez, détends-toi, tu verras, c'est la belle vie maintenant"

Pour Missy et Charlie, la sortie du site est une réussite et elles semblent apprécier grandement leurs conditions de vie actuelles.

Et pour nous c'est toujours un petit moment de bonheur d'en parler.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

Un jeu concours chez Sereine : votons pour Anton !

 

Sereine participe à un jeu-concours photo : un montage d'une image avec des tongs et c'est l'ami Anton qui se retrouve chaussé pour l'été.

 

Elle se propose de nous faire bénéficier de son gain si elle en remporte un.

Nous la remercions très sincèrement pour son geste et sa gentillesse.

Mais le plus important, c'est vraiment de montrer que son score peut être élevé grâce à votre solidarité même si elle est partie avec un énorme retard par manque d'information (oups, pardon Sereine vient de corriger, par manque de tongs fournis dans les délais ...).

C'est déjà le cas, une bonne partie de ce retard a été rattrapé.

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez donc voter ICI (Clic) tous les jours jusqu'au 1er Septembre..

L'affichage est assez lent (ne vous inquiétez pas) et voici l'image sur laquelle vous pouvez cliquer pour voter :

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

• Et pour finir, n'oublions pas la jolie Salomé, chez nos amis des chats pitres.

 

Cette petite beauté continue de chercher une famille aimante est sérieuse.

Merci à tous pour vos partages car vous avez fait une superbe travail qui a déjà permis des résultats inespérés !

 

Salomé (Photo Miss Tigri)

5 août 2017 6 05 /08 /août /2017 22:33
T'as d'beaux yeux, tu sais ?

C'est l'été, mais ce ne sont pas les vacances pour tout le monde.

Allez, on se motive et on rédige un petit article ..

 

Aujourd'hui nous vous proposons une interview d'un de nos adoptés (très) célèbre.

Beaucoup parmi vous le connaissent déjà fort bien.


Il s'agit de notre ami Phiphi qui vous raconte régulièrement ses tribulations au travers de sa gazette (► clic).

 

Il a la langue bien pendue alors laissons le s'exprimer et répondre à nos questions.

 

 

- Chats de l'hôpital : Bonjour Phiphi. Pour ceux qui ne te connaîtraient pas encore, peux tu te présenter en quelques mots ?

 

- Phiphi : Il faut revenir presque 8 ans en arrière. Je suis né sur le site de l'hôpital de Perpignan alors en pleins travaux (ndlr : ça n'a pas beaucoup changé depuis !).

C'était en 2009, quelque part vers la fin du mois d'Aout ou au début Septembre. Maman Symphonie, Papa Finwë, ma sœurette Minoa et moi même formions une jolie petite famille.
Tout allait bien pour notre tribu mais un triste jour m'a maman m'a demandé illico presto de me débrouiller tout seul.

 

 

Ma petite sœur a trouvé une famille, mais moi pauvre Blister (mon prénom d'alors, pff quelle idée !), je me suis retrouvé tout déboussolé et affolé.

Des gentilles personnes tentaient bien de me parler, me disaient de venir, m'emmenaient de bonnes choses mais je m'en méfiais tout de même beaucoup.
Perdu que j'étais, affolé dans la poussière, la solitude, le bruit et les travaux, cherchant un refuge au calme.

 

Et puis vers la fin du mois de mars 2010 ma vie a basculé. Un étrange objet s'est refermé derrière moi, on m'a parlé, manipulé, j'ai voyagé, longtemps.

 


Imaginez un peu mon état, mon inquiétude ! Moi qui suis d'un naturel tellement sensible.
Et je me suis retrouvé chez des bipèdes qui avaient l'air gentils mais je m'en méfiais beaucoup.
Pôpa et Môman que je les nommais aussi sec devenus depuis Nounou et Grand Matou (ou Grand Chat un peu plus tard).
Depuis ces événements ma maman et mon papa coulent également des jours paisibles hors du site de l'hôpital.

- CDL'H : Bon on avait dit quelques mots, c'est pas trop mal pour une entrée en matière. Bavard hein ?
Raconte nous quelques souvenirs, tu te souviens de ta vie "avant" ?

 

- Phiphi : Bavard moi ? Non ! Je suis un vrai chroniqueur, j'ai ma gazette, je raconte ma vie et les aventures des miens.


J'ai pris la suite de feu le gentil tonton Rouky et j'essaie de me hisser à son niveau.

 

De l'hôpital j'ai gardé le souvenir du bruit, des travaux, de la poussière  et de très gros problèmes dans mes petits poumons bien fragiles ainsi qu'un caractère assez anxieux.
Mais également je me souviens de personnes qui me donnaient de bonnes choses à manger et avaient l'air de beaucoup s'inquiéter pour moi.

 

Heureusement que mes esclaves bipèdes veillent très bien sur moi, mais chhuutt ... ils pourraient lire ces lignes, il ne faut surtout pas leur donner de mauvaises habitudes, ils se croient vite indispensables ...

Ma famille est vaste, beaucoup de minous du site de Perpignan sont des parents plus ou moins proches.


Je pense à des taties et tontons, des cousin(e)s comme Hélice, Eowin, Bubu, Bella, Charlie, Missy, etc qui ont les pattounes bien au chaud.
Et plein d'autres trop nombreux pour les citer tous.

Il y a aussi tous ceux qui sont encore sur l'hôpital, j'aimerais tant qu'ils aient un jour ma chance.

 

Mais sans oublier mon Papi Elliott

qui nous a quittés l'an dernier, tonton Symphony qui a disparu sans laisser de traces et tous ceux dont je ne parle pas ici mais que l'on ne pourra jamais oublier.

 

J'ai aussi plein de copines et copains sur les différents blogs, certains toujours présents, d'autres sont partis bien loin au delà des nuages mais je pense toujours à eux.

Ils font et feront toujours partie de ma vie, comme les minet(te)s qui ont accaparé mes bipèdes bien avant moi.

- CDL'H : Ok, tu n'es donc pas bavard. Juste précis et concis. Toutes nos excuses.
Une belle évocation de la grande famille et des amis, merci pour eux.
Maintenant parle nous en quelques mots (euh ... si possible) de ta vie actuelle.

 

 

- Phiphi : Ma vie se passe plutôt bien.  

mais ...


J'aimerais bien de temps en temps aller faire un tour en douce mais Nounou surveille et on ne la lui fait pas.
J'ai donc bien dressé mes esclaves pour des sorties quotidiennes, pour les bonnes choses à manger et j'ai mes lieux A MOI pour dormir et me reposer.
Au début j'adorais me promener avec des petites peluches mises à ma disposition.

 

Tout serait presque parfait si l'on ne m'embarquait régulièrement par force voir une dame (gentille, mais ...) en blouse verte qui me manipule de partout et me fait plein de choses bizarre (ndlr : Phiphi est suivi régulièrement pour ses problèmes respiratoires),

 

et puis aussi si un gros toutou à quatre pattes ne venait envahir mon chez moi, pas souvent heureusement,

 

et enfin si des félins étrangers, malotrus et malpolis ne venaient parfois me narguer dans MON jardin sur MON territoire.

 

J'te dis pas les colères que je m'attrape dans ce cas. Même ma Nounou elle me reconnait pas.
Faut dire que je suis assez exclusif et impulsif.

- CDL'H : Bon, eh bien c'est complet, dis donc !


Une dernière question, primordiale. D'où tiens tu ces magnifiques yeux cernés de noir, tellement remarquables ?

 

 


- Phiphi : ah mes yeux (photos) ! Mes mirettes en ont impressionné des petites minettes !

Tout mon charme de "Félin Lover".

 

Sans doute un héritage de mon papi Elliott.
Dans ses vieilles années on voyait moins ses yeux qu'il fallait soigner et laver, mais de nombreux minous de St-Jean (sa nombreuse descendance probable) ont cette caractéristique.

 

Mais chez moi c'est particulièrement marqué et accentué.
Normal je suis unique non ?

 


- CDL'H : Euh, oui, tout à fait, unique est le mot approprié.

Et ça fait tout ton charme.

 

En tout cas un grand Merci pour ce petit moment en ta compagnie, mais tu permettras que l'on remercie également Nounou et Grand Matou pour tout ce qu'ils font pour toi depuis maintenant 8 années ?

 

- Phiphi : avec plaisir, ben oui, mes z'humains à moi, il faut savoir les valoriser aussi un petit peu, je suis magnanime et indulgent. 

 

Et, pour les distraits et à l'attention de mes admiratrices, c'est bientôt mon anniversaire à la fin du mois. Moi c'que j'en dis, hein ?

 


 

Et pour terminer, un très grand merci à Nounou (et GM) pour les photos ....

et pour Phiphi  qui leur doit tant !