Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite. 

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

 

♦♦♦♦♦♦♦

 

Notre association s'occupe

de chats libres.

 

Nous ne disposons malheureusement

d'aucune structure de type refuge

et nous manquons

de familles d'accueil.

 

Nous ne pourrons pas

répondre favorablement

aux demandes de prise en charge

et le regrettons.

Rechercher

Pages à consulter

25 mars 2018 7 25 /03 /mars /2018 07:29
Ch'Harry Vari

 

En mémoire de Jean, Hervé, Christian et Arnaud ainsi qu'à toutes les victimes et personnes blessées dans leur chair et leur âme en cette triste journée du 23 mars 2018.

 

«J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.»

Nelson Mandela (1918 - 2013)

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Harry ! Il faut dire qu'on ne vous en parle pas trop souvent de lui.

 

Un bref résumé de sa vie. Un autre de ces malchanceux qui a été abandonné sur le site de l'hôpital il y a plusieurs années.

Après maintes tribulations, disparitions et échecs d'apdoption, il vit depuis fin 2012 en famille d'accueil chez Laura.



C'est pourtant un bon gros matou, au caractère bien affirmé devenu le grand amour (pas toujours réciproque ...) de notre amie Bubu..

 

 

Harry a aussi quelques soucis de santé, puisque ses triglycérides sont trop élevées et qu'il faut le surveiller pour celà.



Mais ces derniers temps, Laura qui commence à bien le connaître avait constaté un gros manque d'appétit le concernant : c'est bien simple, il s'enfuyait devant sa gamelle

 

Il a beau être assez difficile quant à ses préférences alimentaires, à ce point, ça posait un problème évident.

Rajoutez à cela une tendance occasionnelle à baver et il n'en fallait pas davantage pour appeler la dame qui porte une blouse verte.

Et alors Harry, qu'est ce qu'il se passe ? Pas normal chat ! (non tu n'es pas gros)Et alors Harry, qu'est ce qu'il se passe ? Pas normal chat ! (non tu n'es pas gros)

Et alors Harry, qu'est ce qu'il se passe ? Pas normal chat ! (non tu n'es pas gros)

Hop ! Notre pauvre Harry pas rassuré dans sa caisse part illico en direction de la clinique vétérinaire.

 

Au final, ses analyses sont plutôt bonnes (excellente nouvelle) mais alors l'état de sa dentition (gencives comprises) était une véritable catastrophe.

 

Vous aurez compris que notre copain noir et blanc a eu droit a une belle anesthésie et un passage sur la table d'opération.

Il se retrouve donc comme un papy, passablement édenté, mais ses abcès et infections buccales sont traités et résorbés. 


A son réveil, Harry...golait pas trop et n'était pas vraiment ravi, vous l'imaginez ; la vétérinaire a failli le constater à ses dépens.

 

Depuis il a regagné ses pénates, et il a surtout retrouvé un excellent appétit.

Ses formes "arrondies" sont redevenues ... disons .. normales pour lui. 

Ben quoi ?  J'ai retrouvé ma ligne et mon profil de séducteur de minettes.
Ben quoi ?  J'ai retrouvé ma ligne et mon profil de séducteur de minettes.Ben quoi ?  J'ai retrouvé ma ligne et mon profil de séducteur de minettes.

Ben quoi ? J'ai retrouvé ma ligne et mon profil de séducteur de minettes.

 

Harry restera en famille d'accueil, merci à Laura pour son dévouement

pour ce minet au caractère bien singulier mais tellement attachant.

 

Et une dernière photo avec le nouveau copain .. Max mais nous vous en reparlerons.

Et une dernière photo avec le nouveau copain .. Max mais nous vous en reparlerons.

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz et Photofiltre

Illustration rose blanche : Openclipart ; dent gâtée : Pixabay

Photo Harry avec Bubu : Laura

11 mars 2018 7 11 /03 /mars /2018 08:06
Un intermède d'actualité

Bonjour à toutes et à tous.

 

Pour cette semaine, quelques nouvelles un peu en vrac, dans une actualité bien chargée.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

• Nous commencerons donc par donner des nouvelles d'Oxford, dont la destinée vous a émus la semaine dernière.

 

 

Actuellement en accueil chez Mélissa (un très grand merci à toi !), il se montre parfaitement sociable mais manquant encore grandement de confiance en lui. 

Etat d'esprit probablement bien compréhensible après son abandon. Et quelle a été sa vie auparavant ?

Il lui faudra un peu de temps car il est en recherche constante de présence et d'affection.

 

Il révèle avoir un excellent appétit. Il faut dire que ce "grand chat" est encore assez maigre mais il a bien compris que maintenant la période de disette était derrière lui.

 

Une excellent nouvelle, il a trouvé une famille ... en Bretagne chez l'amie Sereine qui nous a gentiment proposé de l'adopter.

 

Le covoiturage est en train de s'organiser avec quelques petits aléas de dernière minute, mais plusieurs solutions se profilent à court terme.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de son futur périple.

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez avoir très régulièrement de ses nouvelles au travers de notre page FaceBook.

 

Un immense merci Sereine de lui ouvrir en grand les portes de la Résultante et de lui permettre enfin l'espoir d'une belle vie.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

• Vous rappelez-vous de la ravissante  petite chatonne Odessa ?  Elle aussi en accueil chez Mélissa.

 

 

Elle en a fait des progrès. Une machine à ronrons joueuse et en parfaite harmonie avec le reste de la petite troupe à quatre pattes de sa famille d'accueil.

 

Notre jolie tigrée est maintenant adoptée et elle est partie dans sa maison définitive dans le courant de la semaine dernière.

Un grand merci à Roxanne, son adoptante.

 

Les premières nouvelles sont très bonnes. Elle doit encore un peu retrouver ses marques mais tout se passe très bien pour elle.

 

Nous te souhaitons une belle et heureuse vie à toi, Odessa ainsi qu'à ta famille.

 

(et une douce pensée pour Mélissa qui a eu le cœur gros de se séparer de son amie et complice de jeux).

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

• Mais Odessa était encore en partance pour une nouvelle vie, qu'Oanéa, une autre jolie petite tigrée faisait presque aussitôt son apparition. 

 

 

Vous avez bien lu !

Hôpital St-Jean, Dimanche dernier, vers l'accueil. 

Une chatonne affamée erre et miaule de désespoir. Recueillie par des visiteurs, c'est encore une fois notre chère Mélissa qui était de service ce jour là qui se retrouve en première ligne.

 

Oui encore une : depuis  quelques mois, nous sommes un peu las de ces "découvertes" qui commencent à devenir fortement suspectes.

 

Bon bref .... , notre nouvelle petite merveille a, bien entendu, vu le vétérinaire.

Elle n'était évidemment ni stérilisée ni identifiée et ne correspondait à aucune annonce  concernant un chat perdu aux alentours.

 

Sa santé nous a quelque peu préoccupés (gros ventre, diarrhées, petite fièvre, etc) mais son seul souci était en fait lié à une très grosse infestation de vers et le problème a pu être facilement résolu.

Tous ses tests sont négatifs et elle va bien.

 

Et pour elle, le destin s'est montré clément et providentiel, puisque Mélissa a décidé qu'elle allait devenir la future et définitive complice des autres "quatre pattes" de sa maison.

 

Encore un grand merci à toi pour ton aide si précieuse et pour la belle Oanéa, plein de belles années de complicité et de bonheur entre vous.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

Ce Vendredi 9 et Samedi 10 Mars, nous organisions une collecte au magasin Maxi Zoo du Mas Guérido à Cabestany

 

 

La récolte fut bonne et l'ambiance fort sympathique.

 

Un grand merci à tous les donateurs et aux visiteurs.

Merci également pour leur accueil et leur gentillesse à toute l'équipe du magasin et à Cindy.

 

Bravo et merci pour leur engagement sur les deux journées à Laura et à Mélissa, avec les soutiens de Geneviève et d'Irène.

 

 

 

 

 

 

 

 

Montages : Pixiz, Photoscape & Photofiltre

Photos : Odessa, Oanéa & Collecte par Mélissa

25 février 2018 7 25 /02 /février /2018 07:25
Le rêve accompli de Ianou

Ianou, vous en souvenez-vous ?

 

Mais oui !

Un gentil chat trouvé sur le site il y a quelques années, rappelez-vous !

 

Il a longtemps figuré dans notre page des chats que nous souhaitions faire adopter, en vain.

Un jour de chance pour lui, fin 2016, il était enfin placé chez notre fidèle amie en accueil.

 

Ce n'était pas la solution idéale pour ce brave minou qui ne s'est jamais montré particulièrement tolérant avec ses congénères, mais au moins se retrouvait-il au chaud et en sécurité.

 

Un peu plus d'une année passée dans cette situation, au cours de laquelle il a su démontrer  son caractère particulièrement sociable avec les bipèdes et son aspect nettement moins conciliant avec les autres représentants de la race féline.

 

Coucou, c'est moi Ianou dans ma famille d'accueil. Je fais mon baluchon car ... chutt .. ma vie va changer.

Mais parfois la roue tourne dans le bon sens.

Il survient ce petit événement qui vous fait un bien fou et qui rend plus brillante cette petite lumière qui entretient l'espoir.

 

Hélène rend visite à la famille d'accueil de notre matou.

Les deux amies se connaissent très bien et sont proches.

 

Notre Ianou prend alors la décision de montrer tout son pouvoir de séduction à Hélène.

Ronronnements, câlins, frottements et demande de caresses. 

Il a choisi, il l'a décidé, ce sera ELLE. 

Et ce que chat veut ...

 

Vous avez deviné la suite.

Notre cher Ianou coule maintenant des jours heureux dans sa nouvelle maison.

 

Les nouvelles sont bonnes et il n'a enfin plus de "concurrent" autour de lui, il peut s'accaparer SA bipède pour lui tout seul et ne s'en prive pas.

 

 

Un grand merci à Hélène pour avoir ouvert sa porte et son cœur à notre ami.

Nous leurs souhaitons de belles années de bonheur mutuel.

 

et merci à Christine, sa marraine.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Et si nous reparlions un peu de l'ami Oscar ?

Oscar se rétablit de ses mésaventures. Il est émouvant non ?

Oscar se rétablit de ses mésaventures. Il est émouvant non ?

Oscar, ce jeune chat accidenté et victime d'une double fracture des mâchoires.

 

Il a maintenant été stérilisé et identifié.

Ses derniers cerclages lui ont été retirés et il entame la fin de sa convalescence.

Il a encore quelques petites difficultés pour se nourrir, mais il faut lui laisser le temps de finir de se rétablir. Il a connu tellement d'épreuves jusqu'à ce jour.

 

Lui aussi se montre particulièrement sociable et en recherche de beaucoup d'affection.

 

Une belle cicatrice après ses malheurs.  Mais maintenant c'est du passé.

Nous allons donc tenter à présent de lui trouver une famille sérieuse et aimante.

Il le mériterait tellement.

 

Nous avons publié deux annonces que vous pourrez consulter sur :

 

 

Wamiz

et sur

 

Seconde Chance

 

 

N'hésitez pas à nous contacter pour aider notre petit protégé.

Qui lui offrira la vie qu'il n'a encore jamais osé espérer à ce jour ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montage: Pixabay & Photofiltre

Illustrations : GifGratis

 

 

Cet article est respectueusement dédié à la mémoire de Basile, qui n'a pas eu et n'aura malheureusement jamais la chance de connaitre le bonheur d'un foyer, comme Ianou.

11 février 2018 7 11 /02 /février /2018 06:36
Les deux sœurs

Il y a tout juste une semaine, nous vous parvenions à trapper la jolie petite Azur.

 

Après son passage chez le vétérinaire, elle coule dorénavant des jours paisibles dans sa famille définitive, nous vous montrerons quelques images en fin de cet article.

 

 

•••••••••••••••••••••••

 

Mais la semaine écoulée a été riche en événements.

A tel point que le futur article qui paraîtra dans quelques jours vous racontera la suite de nos aventures.

 

Commençons donc par un trappage tout récent :

La petite nouvelle, fraîchement capturée, probable sœur d'AzurLa petite nouvelle, fraîchement capturée, probable sœur d'Azur

La petite nouvelle, fraîchement capturée, probable sœur d'Azur

En intensifiant les tentatives de capture de notre copine "écaille" (au quotidien), une petite nouvelle inconnue est tombée dans nos filets.

 

Une adorable chatonne tigrée, d'âge et de morphologie comparables à Azur.

 

Il s'agit probablement de sa petite sœur (en espérant que nous ne faisons pas erreur et qu'il s'agit bien d'une jeune minette, nous sommes assez doués pour nous tromper ... ne vous moquez pas !).

 

Elle aussi, très craintive et affolée, mais sans aucune agressivité, acceptant le contact de la main sans broncher.

 

Elle partira voir le vétérinaire mardi prochain. Elle devrait être prénommée Odessa.

En attendant ce jour, notre amie Melissa l'a prise en accueil pour lui offrir du confort et débuter sa sociabilisation.

La petite Odessa est en accueil provisoire, elle a un gentil copain pour la rassurerLa petite Odessa est en accueil provisoire, elle a un gentil copain pour la rassurer

La petite Odessa est en accueil provisoire, elle a un gentil copain pour la rassurer

Vous noterez sur la photo précédente une tâche brune autour de son nez. 

Elle ne l'avait pas le matin mais nous l'avons remarquée dans l'après midi.

Nous pensons à un hématome qu'elle se serait fait dans sa panique une fois la trappe refermée.

Plusieurs trappes étaient mises en place, et le temps d'arriver pour la recouvrir, elle s'est un peu agitée.

 

Dans tous les cas, nous demanderons au vétérinaire d'y prêter attention.

 

 

Vous l'avez compris, nous recherchons en urgence une famille pour cette petite minette.

 

Il nous parait difficile d'envisager de la relâcher au vu de son comportement,

elle sera très certainement sociable rapidement.

 

Mais à l'heure actuelle nous n'avons pas de solution stable à lui proposer.

 

 

•••••••••••••••••••••••

 

Au passage nous vous proposons d'admirer l'ami Nox, splendide chaton trappé et relâché en Décembre dernier, et un futur caïd du secteur au vu de son comportement.

 

Le beau Nox, un probable futur "chef" du quartier. ...

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Comme promis, voici maintenant les premières photos d'Azur, la petite sœur dans sa famille.

 

Encore des changements ! Bon ça a l'air pas trop mal ici.      (Photos Melissa)Encore des changements ! Bon ça a l'air pas trop mal ici.      (Photos Melissa)

Encore des changements ! Bon ça a l'air pas trop mal ici. (Photos Melissa)

Elle semble se familiariser très vite à la rude existence qui l'attend .. puisqu'aux dernières nouvelles elle avait accepté de partager SON lit avec son adoptante. 

Trop généreuse cette petite minette .

Ah oui, c'est tout de même mieux que les vides sanitaires, je le reconnais.      (Photos Melissa)Ah oui, c'est tout de même mieux que les vides sanitaires, je le reconnais.      (Photos Melissa)

Ah oui, c'est tout de même mieux que les vides sanitaires, je le reconnais. (Photos Melissa)

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Et pour terminer, un autre appel pour trouver des adoptants.

 

Basile, un beau "nounours".       (Photo Miss Tigri)

 

Basile est un chat qui recherche une famille mais il a besoin d'être le seul et exclusif minou de la maison.

 

Tous les détails et les contacts sont expliqués dans l'article de nos amis les Chats Pitres

 

 ICI (clic)

 

 

•••••••••••••••••••••••

 

 

Qu'il s'agisse de notre petite Odessa ou bien de Basile,

n'hésitez pas à diffuser largement ces demandes si vous le pouvez.

 

Nous vous en remercions très sincèrement par avance.

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Et comme indiqué en début de cette page, d'autres nouvelles de cette semaine bien remplie dans le prochain article.

 

 

Bonne semaine à tous.

 

 

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz

24 décembre 2017 7 24 /12 /décembre /2017 08:42
Le Noël de Norah

Pour cette fête de Noël nous allons vous raconter une belle histoire.

 

D'autant plus belle qu'elle est véridique et très récente.

 

Cet article aurait tout aussi bien pu s'appeler "Beauté fragile", vous allez vite comprendre pourquoi.

 

Rappelez-vous, au printemps dernier nous vous faisions découvrir Norah, jolie panthère noire à l'histoire bien étrange.

Elle vivait depuis un peu plus d'un an sur le site (peut-être davantage ?).

 

Lorsqu'elle fut trappée, nous découvrions avec étonnement que cette jeune chatte de 3 ans était déjà stérilisée et identifiée par une autre association qui avait cessé ses activités ... dans un village situé à 40 km de l'hôpital.

 

Déplacée, perdue, pire ? Quel a été son parcours ? Nous ne le saurons sans doute jamais et cela vaut probablement mieux.

 

Transférée à notre nom, très sociable malgré les difficultés que nous avions rencontré pour la capturer, nous l'avons placée en accueil provisoire.

Et puis elle a rapidement posé ses pattounes chez m'sieur Jean-Marc qui est en train de vous narrer sa petite vie. 

Je me présente : Norah et j'ai beaucoup de charmeJe me présente : Norah et j'ai beaucoup de charme

Je me présente : Norah et j'ai beaucoup de charme

Seulement voilà, tout ne s'est pas passé formidablement bien pour notre nouvelle amie.

 

L'état de santé de notre belle petite noiraude nous a bien vite posé de très gros soucis.

Rapidement très amaigrie (2,7 kg), refusant de s'alimenter ainsi que de nombreux autres symptômes inquiétants sont apparus dans le courant du printemps dernier.

 

La consultation vétérinaire a diagnostiqué qu'elle était atteinte d'une forme particulièrement virulente de calicivirus, doublé d'un système immunitaire totalement effondré voire inexistant (mais les tests FIV / FELV étaient négatifs) .

 

Alors, pour ne pas nous appesantir, nous passerons sur les mois d'angoisse, de soins, de doutes, de découragement qui ont suivi.

Notre gentille minette est vraiment passée à deux doigts de nous quitter. 

Sa bouche était dans un état catastrophique, avec de vilaines lésions et de multiples ulcères.

Spectacle terrible au quotidien.

 

Mais Norah et la vétérinaire qui la traitait se sont battues, inlassablement, longtemps, très longtemps

Norah récupère, doucement Norah récupère, doucement Norah récupère, doucement

Norah récupère, doucement

Et, peu a peu, la petite beauté noire a commencé à reprendre le dessus sur cette vilaine maladie.

En calmant les douleurs de sa bouche, parfois avec l'aide de traitements très puissants, elle s'est progressivement réalimentée toute seule. 

 

Elle a pu reprendre du poids (un peu plus de 4,5 kg aujourd'hui), son système immunitaire s'est plutôt bien rétabli et son pelage est redevenu luisant.

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Alors où en est-on à ce jour ?

 

Notre "Nono" est - et restera - fragile.

Les lésions de sa bouche ont régressé, mais ne disparaîtront probablement jamais (ganglions permanents bien sensibles).

Il faut la tenir le plus possible isolée des 7 autres minous, surtout en ce qui concerne l'alimentation car son virus est particulièrement contagieux.

 

Et surtout surveiller la moindre "baisse de régime" pour pouvoir réagir très rapidement.

Il est également indispensable de lui éviter toute rencontre avec des chats extérieurs, car elle est trop sensible aux risques de maladie transmissibles.

 

Mais elle est une chatte adorable de gentillesse, cherchant câlins et caresses.

 

C'est un vrai "pot de colle". Heureuse de vivre, aimant le jeu, particulièrement douce, et ne demandant fort heureusement pas à quitter la maison.

C'est tout à fait moi ce qu'il dit le Monsieur juste au dessus ...
C'est tout à fait moi ce qu'il dit le Monsieur juste au dessus ...C'est tout à fait moi ce qu'il dit le Monsieur juste au dessus ...

C'est tout à fait moi ce qu'il dit le Monsieur juste au dessus ...

Au printemps dernier, nous n'aurions jamais osé espérer qu'elle connaîtrait ce jour de Noël.

Il serait bien difficile d'avoir un plus beau cadeau, non ?

Une vie heureuse qui peut continuer ...

 

En prenant bien soin de son état de santé au quotidien, un espoir d'avenir lui semble permis.

 

Et pour fêter cela, Norah vous présente sa jolie tenue de fête :

Disons qu'elle apprécie moyennement mais elle est tellement gentille qu'elle ne dit rien.
Disons qu'elle apprécie moyennement mais elle est tellement gentille qu'elle ne dit rien.

Disons qu'elle apprécie moyennement mais elle est tellement gentille qu'elle ne dit rien.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Amicales pensées de Noël à vous tous, et tout particulièrement

à ceux qui n'ont pas le cœur aux festivités.

 

Puissent-ils ressentir qu'ils ne seront jamais des oubliés.

 

 

 

"L'amour se passe de cadeaux, mais pas de présence."

 

Félix Leclerc

 

 

  

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Et si vous voulez lire une autre belle histoire de Noël, allez voir Le Noël de Flora chez nos amis les Chats Pitres.

Un autre sauvetage qui fait chaud au cœur ....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montages : Pixiz

26 août 2017 6 26 /08 /août /2017 21:31
... et du blanc

Un second article dans la foulée, au ton plus léger.

 

Non pour effacer la tristesse et les inquiétudes, mais pour rappeler que la vie est une mosaïque d'événements qui s'entremêlent.  Peines et joies confondues.

A nous de savoir les gérer, les accepter et regarder devant nous.

 

 

Les lignes qui suivent sont donc tendrement dédiées

à Scille, Ebène, Camembert et tous les autres, où qu'ils soient.

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

En cette fin du mois d'août, deux de nos amis ont la chance de fêter leur deuxième anniversaire d'adoption.

 

 

• Nous voulons tout d'abord parler de Missy, notre diva "des cuisines" qui coule des jours heureux chez Dominique en compagnie de nombreux autres quatre pattes dont deux Anciens de l'hôpital, Elwë et Siryon.

Missy en plein stress avec Elwë (photo Dominique)

Missy en plein stress avec Elwë (photo Dominique)

Les nouvelles de notre amie nous parviennent, toujours régulières et positives.

Ne boudons pas notre plaisir de la voir ainsi en sécurité.

Merci Dominique.

 

 

• Et aussi de notre mamie (et peut être doyenne) Charlie qui vit chez l'auteur de ces lignes.

Devenue une minette de canapé (de lit plutôt), parfaitement sociable malgré son mauvais caractère et bien enrobée par la vie pépère ...

Charlie en plein effort

Charlie en plein effort

Et Charlie a eu l'occasion depuis peu de retrouver une autre ancienne de l'hôpital : Sicille, retrouvée après une longue disparition dans des conditions assez rocambolesques.

Charlie et Sicille se ressemblent beaucoup au point que nous nous demandons quel est le lien de parenté qui les unit.

Mais Sicille reste encore très sauvageonne à ce jour.

Sicille et Charlie. "Allez, détends-toi, tu verras, c'est la belle vie maintenant"Sicille et Charlie. "Allez, détends-toi, tu verras, c'est la belle vie maintenant"

Sicille et Charlie. "Allez, détends-toi, tu verras, c'est la belle vie maintenant"

Pour Missy et Charlie, la sortie du site est une réussite et elles semblent apprécier grandement leurs conditions de vie actuelles.

Et pour nous c'est toujours un petit moment de bonheur d'en parler.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

Un jeu concours chez Sereine : votons pour Anton !

 

Sereine participe à un jeu-concours photo : un montage d'une image avec des tongs et c'est l'ami Anton qui se retrouve chaussé pour l'été.

 

Elle se propose de nous faire bénéficier de son gain si elle en remporte un.

Nous la remercions très sincèrement pour son geste et sa gentillesse.

Mais le plus important, c'est vraiment de montrer que son score peut être élevé grâce à votre solidarité même si elle est partie avec un énorme retard par manque d'information (oups, pardon Sereine vient de corriger, par manque de tongs fournis dans les délais ...).

C'est déjà le cas, une bonne partie de ce retard a été rattrapé.

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez donc voter ICI (Clic) tous les jours jusqu'au 1er Septembre..

L'affichage est assez lent (ne vous inquiétez pas) et voici l'image sur laquelle vous pouvez cliquer pour voter :

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

• Et pour finir, n'oublions pas la jolie Salomé, chez nos amis des chats pitres.

 

Cette petite beauté continue de chercher une famille aimante est sérieuse.

Merci à tous pour vos partages car vous avez fait une superbe travail qui a déjà permis des résultats inespérés !

 

Salomé (Photo Miss Tigri)

5 août 2017 6 05 /08 /août /2017 22:33
T'as d'beaux yeux, tu sais ?

C'est l'été, mais ce ne sont pas les vacances pour tout le monde.

Allez, on se motive et on rédige un petit article ..

 

Aujourd'hui nous vous proposons une interview d'un de nos adoptés (très) célèbre.

Beaucoup parmi vous le connaissent déjà fort bien.


Il s'agit de notre ami Phiphi qui vous raconte régulièrement ses tribulations au travers de sa gazette (► clic).

 

Il a la langue bien pendue alors laissons le s'exprimer et répondre à nos questions.

 

 

- Chats de l'hôpital : Bonjour Phiphi. Pour ceux qui ne te connaîtraient pas encore, peux tu te présenter en quelques mots ?

 

- Phiphi : Il faut revenir presque 8 ans en arrière. Je suis né sur le site de l'hôpital de Perpignan alors en pleins travaux (ndlr : ça n'a pas beaucoup changé depuis !).

C'était en 2009, quelque part vers la fin du mois d'Aout ou au début Septembre. Maman Symphonie, Papa Finwë, ma sœurette Minoa et moi même formions une jolie petite famille.
Tout allait bien pour notre tribu mais un triste jour m'a maman m'a demandé illico presto de me débrouiller tout seul.

 

 

Ma petite sœur a trouvé une famille, mais moi pauvre Blister (mon prénom d'alors, pff quelle idée !), je me suis retrouvé tout déboussolé et affolé.

Des gentilles personnes tentaient bien de me parler, me disaient de venir, m'emmenaient de bonnes choses mais je m'en méfiais tout de même beaucoup.
Perdu que j'étais, affolé dans la poussière, la solitude, le bruit et les travaux, cherchant un refuge au calme.

 

Et puis vers la fin du mois de mars 2010 ma vie a basculé. Un étrange objet s'est refermé derrière moi, on m'a parlé, manipulé, j'ai voyagé, longtemps.

 


Imaginez un peu mon état, mon inquiétude ! Moi qui suis d'un naturel tellement sensible.
Et je me suis retrouvé chez des bipèdes qui avaient l'air gentils mais je m'en méfiais beaucoup.
Pôpa et Môman que je les nommais aussi sec devenus depuis Nounou et Grand Matou (ou Grand Chat un peu plus tard).
Depuis ces événements ma maman et mon papa coulent également des jours paisibles hors du site de l'hôpital.

- CDL'H : Bon on avait dit quelques mots, c'est pas trop mal pour une entrée en matière. Bavard hein ?
Raconte nous quelques souvenirs, tu te souviens de ta vie "avant" ?

 

- Phiphi : Bavard moi ? Non ! Je suis un vrai chroniqueur, j'ai ma gazette, je raconte ma vie et les aventures des miens.


J'ai pris la suite de feu le gentil tonton Rouky et j'essaie de me hisser à son niveau.

 

De l'hôpital j'ai gardé le souvenir du bruit, des travaux, de la poussière  et de très gros problèmes dans mes petits poumons bien fragiles ainsi qu'un caractère assez anxieux.
Mais également je me souviens de personnes qui me donnaient de bonnes choses à manger et avaient l'air de beaucoup s'inquiéter pour moi.

 

Heureusement que mes esclaves bipèdes veillent très bien sur moi, mais chhuutt ... ils pourraient lire ces lignes, il ne faut surtout pas leur donner de mauvaises habitudes, ils se croient vite indispensables ...

Ma famille est vaste, beaucoup de minous du site de Perpignan sont des parents plus ou moins proches.


Je pense à des taties et tontons, des cousin(e)s comme Hélice, Eowin, Bubu, Bella, Charlie, Missy, etc qui ont les pattounes bien au chaud.
Et plein d'autres trop nombreux pour les citer tous.

Il y a aussi tous ceux qui sont encore sur l'hôpital, j'aimerais tant qu'ils aient un jour ma chance.

 

Mais sans oublier mon Papi Elliott

qui nous a quittés l'an dernier, tonton Symphony qui a disparu sans laisser de traces et tous ceux dont je ne parle pas ici mais que l'on ne pourra jamais oublier.

 

J'ai aussi plein de copines et copains sur les différents blogs, certains toujours présents, d'autres sont partis bien loin au delà des nuages mais je pense toujours à eux.

Ils font et feront toujours partie de ma vie, comme les minet(te)s qui ont accaparé mes bipèdes bien avant moi.

- CDL'H : Ok, tu n'es donc pas bavard. Juste précis et concis. Toutes nos excuses.
Une belle évocation de la grande famille et des amis, merci pour eux.
Maintenant parle nous en quelques mots (euh ... si possible) de ta vie actuelle.

 

 

- Phiphi : Ma vie se passe plutôt bien.  

mais ...


J'aimerais bien de temps en temps aller faire un tour en douce mais Nounou surveille et on ne la lui fait pas.
J'ai donc bien dressé mes esclaves pour des sorties quotidiennes, pour les bonnes choses à manger et j'ai mes lieux A MOI pour dormir et me reposer.
Au début j'adorais me promener avec des petites peluches mises à ma disposition.

 

Tout serait presque parfait si l'on ne m'embarquait régulièrement par force voir une dame (gentille, mais ...) en blouse verte qui me manipule de partout et me fait plein de choses bizarre (ndlr : Phiphi est suivi régulièrement pour ses problèmes respiratoires),

 

et puis aussi si un gros toutou à quatre pattes ne venait envahir mon chez moi, pas souvent heureusement,

 

et enfin si des félins étrangers, malotrus et malpolis ne venaient parfois me narguer dans MON jardin sur MON territoire.

 

J'te dis pas les colères que je m'attrape dans ce cas. Même ma Nounou elle me reconnait pas.
Faut dire que je suis assez exclusif et impulsif.

- CDL'H : Bon, eh bien c'est complet, dis donc !


Une dernière question, primordiale. D'où tiens tu ces magnifiques yeux cernés de noir, tellement remarquables ?

 

 


- Phiphi : ah mes yeux (photos) ! Mes mirettes en ont impressionné des petites minettes !

Tout mon charme de "Félin Lover".

 

Sans doute un héritage de mon papi Elliott.
Dans ses vieilles années on voyait moins ses yeux qu'il fallait soigner et laver, mais de nombreux minous de St-Jean (sa nombreuse descendance probable) ont cette caractéristique.

 

Mais chez moi c'est particulièrement marqué et accentué.
Normal je suis unique non ?

 


- CDL'H : Euh, oui, tout à fait, unique est le mot approprié.

Et ça fait tout ton charme.

 

En tout cas un grand Merci pour ce petit moment en ta compagnie, mais tu permettras que l'on remercie également Nounou et Grand Matou pour tout ce qu'ils font pour toi depuis maintenant 8 années ?

 

- Phiphi : avec plaisir, ben oui, mes z'humains à moi, il faut savoir les valoriser aussi un petit peu, je suis magnanime et indulgent. 

 

Et, pour les distraits et à l'attention de mes admiratrices, c'est bientôt mon anniversaire à la fin du mois. Moi c'que j'en dis, hein ?

 


 

Et pour terminer, un très grand merci à Nounou (et GM) pour les photos ....

et pour Phiphi  qui leur doit tant !

2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 13:49
Enfin une maison pour Wallis

Wallis, vous ne le connaissez pas. Pas encore du moins.

Un beau, très gentil et jeune minou des rues autour de l'hôpital, stérilisé et identifié par notre association.

 

Peu de choses à dire sur lui : trouvé errant, stérilisé. Très sociable.

Une tentative d'adoption et un retour à la case départ à cause de la classique "allergie".

 

Puis, un placement en accueil provisoire qui nous déçoit et il doit être récupéré. 

Et Wallis se retrouve à nouveau sans famille.

Mais il faut dire que, s'il est parfaitement sociable et très affectueux, Wallis est un petit fugueur qu'il convient de surveiller.

Je suis un beau garçon, pourtant. Non ? Je suis un beau garçon, pourtant. Non ?

Je suis un beau garçon, pourtant. Non ?

Nous lançons un appel au secours à Martina, une sympathique jeune femme passionnée - tout comme son compagnon - de protection animale et très dévouée.

Elle a adopté en début d'année la belle Hékate, une chatonne écaille récupérée par l'association (nous en profitons pour vous la présenter).

 

Hékate, toute jeune en février. Depuis elle a bien grandi et a connu le cabinet vétérinaire.

 

 

Malheureusement, Martina vient de prendre en accueil 2 minous supplémentaires en sauvetage urgent et ne peut en accueillir davantage chez elle.

Mais elle nous aiguille vers son amie Anissa qui accepte aussitôt (merci et bravo, car ce n'était vraiment pas évident pour toi à ce moment là).

 

Il y avait déjà un joli minou chez Anissa, prénommé Moony, nous vous le présenterons en fin d'article.

Wallis a trouvé sa maison. Heureux, qu'il nous a dit !Wallis a trouvé sa maison. Heureux, qu'il nous a dit !

Wallis a trouvé sa maison. Heureux, qu'il nous a dit !

Durant ces quelques mois, Anissa nous a très régulièrement donné des nouvelles positives de notre protégé. 

Nous lui avons rendu visite ce weekend, nous avons rencontré ce coquin de Wallis parfaitement heureux, épanoui et intégré. Un vrai diablotin farceur et joueur mais d'une incroyable gentillesse.  Très complice avec Moony qui l'a bien accepté.

Et voici son copain MoonyEt voici son copain Moony

Et voici son copain Moony

 

Et, en guise de conclusion et d'excellente nouvelle,

Anissa nous a confirmé son souhait de transformer

l'accueil de Wallis en adoption définitive ...

 

 

Un très grand merci de notre part pour lui avoir ouvert ta porte et ton cœur. 

Plein de bonheur pour longtemps à toute la petite famille.

 

18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 10:20
En chantier, encore et toujours

Cela fait depuis plusieurs mois que nous vous parlons du chantier à venir sur l'hôpital et de la tranche très importante de travaux qui doit démarrer. 

 

Il y a eu quelques retards qui nous ont permis de mieux gérer les mouvements de nos points de nourrissage et dodos. Et d'essayer d'anticiper un peu les problèmes à venir.

 

Mais cette fois, c'est parti et bien parti.

Et fort heureusement pour nos moustachus, nous avons pu déplacer nos petits chalets et permettre à certains de migrer assez facilement.

 

D'autres ont eu la chance de pouvoir quitter le site et être placés en accueil.

C'est le cas de Tango, de Norah, de Twist ... mais aussi de quelques autres dont nous vous parlerons très prochainement (nous jouons les cachottiers, mais ce sont de bonnes nouvelles pour ceux qui sont concernés et qui risquaient de se retrouver en situation difficile). 

 

Deux secteurs sont plus particulièrement impactés.

 

- Celui que nous nommons "intérieur hôpital", les anciens entrepôts ont été rasés pour faire place au parking destiné au personnel. Nous vous en parlerons un peu mieux bientôt car l'un des minous emblématiques de ces lieux a pu le quitter pour une vie paisible (suspense, hé hé).

 

 

 

- Et celui de l'ancienne neuro / gériatrie, un des lieux mythiques pour nos minous (Tango, Hebdo, Symphony, Charlie et tant d'autres)

Voilà ce qu'il reste de l'ancien jardin où étaient implantés les chalets (image cliquable).

Voilà ce qu'il reste de l'ancien jardin où étaient implantés les chalets (image cliquable).

Comme vous le voyez - et le verrez sur les images suivantes - tout a été rasé et laisse la place aux "Algeco" du camp de base des ouvriers, comme il était prévu.

 

Sur place, il faut avouer que c'est assez impressionnant, surtout lorsque l'on a connu les anciens lieux.

 

Les minous concernés ont filé vers l'internat qui reste, heureusement, un îlot paisible et accueillant.

 

Les Algeco du camp des ouvriers, et l'ancien jardin "de neuro" (coucou Phiphi, c'était chez toi il y a longtemps)Les Algeco du camp des ouvriers, et l'ancien jardin "de neuro" (coucou Phiphi, c'était chez toi il y a longtemps)

Les Algeco du camp des ouvriers, et l'ancien jardin "de neuro" (coucou Phiphi, c'était chez toi il y a longtemps)

Alors bien entendu, comment ne pas avoir un pincement au cœur à la vue de ces images ? 

L'hôpital évolue, l'espace des minous se réduit comme peau de chagrin, mais faisons leur confiance pour trouver encore quelques endroits pour vivre.

 

Regardez les images suivantes.

 

Elles montrent l'amie Charlie (qui était encore Charly à cette époque)  il y a quelques années à cet endroit.

Son coin privilégié de sieste a bien souffert des travaux comme vous pouvez le constater

Charly, à l'époque dans son activité préférée.

Charly, à l'époque dans son activité préférée.

Et  pour terminer puisque nous parlons d'elle, faisons nous un petit plaisir avec 2 photos de Charlie prises il y a 2 ou 3 jours, un peu assommée par la grosse vague de chaleur et toujours en pleine activité physique (jamais connu une minette aussi relax et tranquille...).

 

Une bonne occasion pour nous de vous donner de ses nouvelles en images.

Ben quoi ? Je suis une minette constante moi ! Je n'ai pas changé de comportement. Et puis la sieste, c'est bon pour la santé, na.

Ben quoi ? Je suis une minette constante moi ! Je n'ai pas changé de comportement. Et puis la sieste, c'est bon pour la santé, na.

 

A tous nos amis, restez bien à l'abri pas ces périodes de grosse chaleur.

Et n'oubliez pas de boire et de vous hydrater, que vous ayez deux ou quatre pattes.

Bon courage à tous, la température doit encore monter.

26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 05:30
Missy et compagnie

Nous vous avons déjà parlé de Missy à de nombreuses reprises sur ce blog.

 

Une belle minette, personnalité des cuisines, qui a connu les travaux, les démolitions successives.

Depuis presque deux ans elle vit une paisible retraite en Ariège où elle a pu retrouver deux de ses ex compagnons de l'hôpital : Elwë et Siryon.

 

Dominique nous donne régulièrement des nouvelles, toujours positives.

Missy, son fiancé Elwë et le beau Syrion.
Missy, son fiancé Elwë et le beau Syrion.Missy, son fiancé Elwë et le beau Syrion.

Missy, son fiancé Elwë et le beau Syrion.

Depuis la fin de l'année dernière, une petite nouvelle est venue se greffer à ce trio.

Une petite Mimi, trappée et mise en sécurité par notre amie Dominique.

 

Cette jeune et jolie minette errait et était en danger sur son lieu de vie.

Elle était nourrie et surveillée par une brave dame, mais elle était sans doute la seule à la regarder avec autant de bienveillance ...

 

Non sans difficultés pour la capturer, elle a donc atterri dans la petite tribu ariégeoise.

Autant vous dire qu'il s'agit d'un véritable sauvetage dans son cas.

 

Vous allez voir, il y a une ressemblance troublante avec l'amie Missy.

(vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir)

Je suis Mimi, encore timide. Euh, non je ne suis pas la fille cachée de Missy ...Je suis Mimi, encore timide. Euh, non je ne suis pas la fille cachée de Missy ...

Je suis Mimi, encore timide. Euh, non je ne suis pas la fille cachée de Missy ...

Voici les dernières et récentes nouvelles données par Dominique :

 

"Bonjour , 
 
Notre belle Missy va très bien, c'est une vraie chatte de famille !
Elle adore se faire câliner et elle est la première à m'attendre à l'étage, elle est vraiment extra .....
 
Elle se fait dorloter par Elwë et se rapproche de plus en plus de la petite Mimi, qui a enfin trouvé sa place au sein du groupe.
 
Siryon, lui, joue avec Mimi et se méfie toujours de Missy.
 
Voila tout se passe bien pour les chats de l'étage !"

 

 

Que voulez vous, des couples se forment .... Ainsi vont les affinités félines.

 

 

 

Si vous êtes surpris par "les chats de l'étage", sachez que notre quatuor (ex trio) a décidé de vivre à l'étage de la maison de leur protectrice.

 

Ils pourraient très bien visiter le reste de leur foyer, mais ils semblent avoir choisi cette vie qui leur convient parfaitement.

 

 ... Ce que chat veut ....

 

 

Alors une dernière image pour le plaisir de voir la troupe réunie.

De haut en bas : Siryon, Missy, Elwë et Mimi. Des stars qu'on vous dit !

De haut en bas : Siryon, Missy, Elwë et Mimi. Des stars qu'on vous dit !

 

Merci Dominique pour ces nouvelles et les photos qui parlent d'elles mêmes ..

 

Puissent tous les minous des rues trouver un jour le même bonheur.

 

 

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

 

 

 

  Une petite information complémentaire.  

 

 

La saison des vide-greniers reprend.

 

Nous aurons un stand au vide-grenier d'Elne (66)

le Dimanche 2 Avril prochain.

 

Si vous passez par là, venez nous faire un petit coucou, nous vous rencontrerons avec plaisir.

 

 

 

 

 

19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 00:08
Marley, le chat cachottier

Retour sur une petite aventure nettement plus souriante, bien que quelque peu rocambolesque.

 

 

Vous rappelez-vous de Marley (◄ clic)

Un gentil minou trouvé à l'automne dernier sur le site de St-Jean. Pas vraiment le profil du chat errant (quoi que ... vous allez comprendre) et placé illico presto en sécurité chez notre indéfectible amie.

 

Nous étions bien persuadés qu'il avait été abandonné sur place ou à proximité de l'hôpital.

 

Sa véritable aventure est en fait toute autre, c'est donc son étonnante histoire que nous allons vous raconter aujourd'hui.

 

Marley aime le confort. Il n'a pas toujours été ainsi.Marley aime le confort. Il n'a pas toujours été ainsi.

Marley aime le confort. Il n'a pas toujours été ainsi.

Ce récit commence donc en 2013 par un article de nos amis du blog des Chats-Pitres

 

 

intitulé "Le chat de l'épicier" (◄ clic).

 

 

Vous avez vu l'article ? Vous l'avez reconnu ?

Voui ! C'est bien lui ! Notre ami Marley un peu plus jeune et qui, à cette époque, était déjà un gentil minou mais ne semblait pas du tout attiré par le confort d'une maison.

 

Il vivait donc dans un village proche de Perpignan. Les épiciers et les clients l'adoraient (coucou GrandMa ! ), le nourrissaient mais il avait choisi sa liberté.

 

Un triste jour, Marley (qui ne s'appelait pas ainsi en 2013) a eu un grave accident, heurté par un véhicule.

Ses "épiciers-protecteurs" qui habitent en fait tout près de l'hôpital l'ont donc emmené chez ... notre vétérinaire pour le faire soigner.

 

Mais ce coquin de Marley leur a joué un bien vilain tour.

Une fois soigné et remis à peu près sur pattes, il a réussi à tromper la vigilance de ses sauveteurs et s'est donc carapaté avec une magnifique collerette  autour du cou.

Il n'était pas encore revenu à son épicerie, cela se passait toujours sur Perpignan.

Il n'avait manifestement toujours aucune envie de devenir un chat de salon.

 

Notre vétérinaire nous avait d'ailleurs demandé de surveiller l'éventuelle présence d'un chat avec une collerette sur l'hôpital. Mais sans succès. De plus il n'était pas identifié.

 

Et ce n'est que plusieurs mois plus tard qu'un sympathique tigré inconnu (et sans collerette) a été aperçu et capturé sur le site.

 

Un minou vraiment très sociable !Un minou vraiment très sociable !

Un minou vraiment très sociable !

Comme vous le voyez sur les photos, depuis notre Marley semble avoir pris goût au confort et à une paisible retraite.

 

Grâce à des recoupements et quelques bonnes volontés, nous avons pu avoir - un peu par hasard -  le fin mot de cette histoire.

Ses anciens protecteurs ont été contactés. Marley ne semblait pas vouloir rester chez eux au moment de sa convalescence, peut-être à cause de leurs autres minous ?

Il a donc été convenu de le laisser chez notre amie, puisqu'il y semble parfaitement heureux et se révèle être un vrai "pot de colle".

 

Peut-être que sa période d'errance l'a amené à se poser des questions sur la condition de "chat des rues" ?

 

Ses anciens amis pourront le revoir sans problème s'ils le souhaitent, et les clients de l'épicerie ont pu être rassurés sur son destin et sur son avenir.

 

Tout bien réfléchi ... ça me plait bien cette vie !

Tout bien réfléchi ... ça me plait bien cette vie !

Une histoire bien plaisante à vous raconter, vous devez vous en douter.

 

Et dans son cas, un nouveau message d'espoir pour les minous qui se perdent ... et sont parfois retrouvés.

 

Mais la farce du destin aurait pu tourner court. Il s'en est fallu de très peu pour que ses anciens protecteurs le pensent définitivement perdu alors qu'il coulait des jours paisibles et heureux.

 

 

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 

 

Nous vous parlerons très bientôt de quelques autres minous actuellement en pension chez notre amie et qui ont croisé récemment la route de notre association.

 

Vous verrez, l'actualité est plutôt riche ...

 

 

 

 

 

  

12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 05:30
Appelez moi Nuggets !

Dans le courant de l'été 2016, nous vous avions parlé d'un nouveau venu sur le site qui avait été stérilisé et identifié, et baptisé Minestrone.

 

Il s'agissait d'un jeune chat roux, assez sociable et qui avait pris ses habitudes du côté de l'internat.

Nous étions habitués à le voir régulièrement, il nous accompagnait lors des tournées sans se montrer trop craintif.

Nous savions également qu'il était devenu assez familier de certains internes, il avait même eu droit à un petit collier antipuces.

J'suis beau hein ?
J'suis beau hein ?J'suis beau hein ?

J'suis beau hein ?

Et puis un jour, un peu après nos tristes disparitions récentes (toujours aucune nouvelle, malheureusement), notre jeune ami rouquin a son tour n'a plus été revu.

 

La série noire commençait à devenir bien lourde à porter. 

Nous avons comme toujours procédé à des recherches, posé annonce et affichettes à son sujet.

Pas mal d'inquiétudes pour lui car il se montrait plutôt familier, peu craintif et nous imaginions le pire.

 

L'enquête a été assez vite bouclée grâce à l'aide du personnel de l'internat.

Rassurez vous, ça finit très bien.

 

Une belle histoire fusionnelle, en fait. 

 

Minestrone et Justin, un interne de la promotion 2016, étaient devenus d'inséparables amis.

Une fois l'année d'internat achevée, Justin reparti terminer ses études est tout simplement revenu chercher son compagnon dont il ne voulait plus se séparer.

"Nuggets" dans sa nouvelle vie, ça va pour lui on dirait ... (Photos : Justin M.)
"Nuggets" dans sa nouvelle vie, ça va pour lui on dirait ... (Photos : Justin M.)

"Nuggets" dans sa nouvelle vie, ça va pour lui on dirait ... (Photos : Justin M.)

Et pour marquer ce changement de vie notre Minestrone a été renommé Nuggets.

 

Remarquez bien qu'il reste dans le domaine de la cuisine ..   

 

 

Alors après quelques angoisses maintenant dissipées, nous avons vraiment été ravis qu'un beau destin soit offert à cet adorable minou.

Tout est rentré dans l'ordre.

 

Nuggets a été adopté en bonne et due forme et peut dorénavant mener une vie de pa-chat.

 

 

 

Euh ... non, non ! En bonne et due forme qu'on a dit, pas en bonnet difforme. S'il continue comme ça, on vire le rédacteur et ses jeux de mots foireux ...

 

 

 

 

Longue et heureuse vie commune à ces deux amis

dont nous recevrons toujours des nouvelles avec plaisir.