Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite.  

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

Rechercher

Pages à consulter

13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 17:26

Gliff n'aura malheureusement goûté à la douceur d'un foyer que bien peu de temps... Il a quitté ce monde le 7 août, dans la soirée.

Son état de santé était bien sûr déjà préoccupant au moment de son trappage, ce que l'analyse de sang ne fit que confirmer. Mais après visites vétérinaires et différents traitements (cortisone, antibiotiques, nourriture pour les reins, injections sous cutanée quotidienne), le petit bonhomme semblait remonter la pente.

Il s'était par ailleurs bien détendu, appréciant le douillet confort des paniers, et les caresses. Car Gliff était un chat d'une gentillesse exceptionnelle, passant ses soirées sur mes genoux, ou allongé sur le bureau lorsque j'étais à l'ordinateur, à ronronner, ronronner, et venir demander des gratouilles.

Mais son état de santé se dégrada à nouveau. On refit une visite vétérinaire, il avait déjà reperdu du poids et souffrait désormais de gingivite. Mais cette fois, les traitements restèrent sans effet. Gliff s'est doucement étiolé, avant de s'endormir définitivement.

Nous avons eu le bonheur de lui offrir une fin de vie digne, c'est malheureusement tout ce que nous avons pu lui offrir, et nous espérons que beaucoup de ses compagnons d'infortune restés à l'hôpital auront cette même chance. Ne les oublions pas...

Gliff, une crème de chat jusque dans son pelage, nous te souhaitons un doux voyage...

 

21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 16:22

A quelques jours de noël, nous aurions aimé faire un article plus réjouissant, mais la souffrance animale reste présente malgré cette période que les humains trouvent festive.

Cet article pour rendre hommage à Miko, chat du cimetière que nous avions stérilisé en Août 2010. C’était alors un beau mâle noir et blanc d’environ 2-3 ans. Relâché sur place, il a vécu sa vie de chat libre, nourrit quotidiennement par Annie, mais pas toujours visible, il était devenu très méfiant suite à son trappage.

Au mois d’Octobre, nous avions été alerté qu’un de ses yeux n’était pas beau. Impossible à attraper, nous l’avions simplement montré sa photo au vétérinaire qui  n’avait pas paru alarmiste malgré nos doutes…

Deux mois plus tard, sa tache a grandit, son poil est devenu sale, il perd de l’état.

Nous l’avons vu le 12 Décembre, mais impossible à trapper, le thon  ne l’intéresse pas, ni rien d’autre. Depuis cette date, la trappe a été posée tous les jours à l’heure du repas sans succès. Depuis samedi dernier il n’avait pas été vu, nous craignons le pire. Il a fallu attendre aujourd’hui à midi, pour qu’à bout de force, à l’image de Rackham il y a tout juste 13 mois, il puisse être attrapé à l’aide de couvertures pour t’accompagner vers ton dernier voyage.

 

 Toi aussi Miko, tu n’auras connu la main de l’homme que pour ton dernier souffle.

 

Repose à paix beau Miko et pardonnes nous de t’avoir laissé souffrir si longtemps, rongé par un sale cancer…

 

(Attention, certaines photos peuvent choquer)

 

Miko en Août 2010:

P1040354.JPG

 

Miko le 20 ocotbre 2011:

P1060854.JPG

 

 

Miko le 12 Décembre 2011:

P1070149.JPG

 

Nous vous épargnons la photo d'aujourd'hui, avant de l'attraper...

8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 13:41

Mercredi matin, Gemini, cette minette que nous avions trappé et fait stériliser il y a environ 3 semaines et qui a été relâchée sur son lieu de vie avec Tyson, le chat des patients, a été victime d’un accident de la route.

Vivant au seul pavillon où une route passe à proximité, elle s’est aventurée sur celle-ci et n’a pu être évitée par une voiture. Heureusement, la conductrice a eu la présence d’esprit de s’arrêter et de la conduire immédiatement chez le vétérinaire le plus proche qui a rapidement pris la minette en charge pour lui prodiguer les premiers soins. Nous avons été prévenu dans la foulée grâce au numéro de tatouage, mais le pronostique vital était très réservé. Dans le coma, Gemini devait se réveiller pour poursuivre d’autres examens comme radio du fémur etc… Cependant les séquelles devaient être trop importantes, notamment au niveau neurologique et Gémini s’est endormie naturellement vers 13h.

 

P1050822.JPG

 

P1050830.JPG

 

P1050843.JPG

 

Repose en paix jolie minette qui tenait plus que tout à sa liberté.

 

La conductrice a été choquée par cet accident, nous la remercions d’avoir conduit Gémini chez le vétérinaire plutôt que de la laisser agoniser au bord de la route, comme de nombreux chats que nous pouvons voir quotidiennement sur le bas côté.

19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 15:54

Gabrielle, la belle noiraude de chez Monsieur C. avait, depuis la démolition de sa villa, migrait vers les cuisines, la pharmacie (soit environ à 150m de son ancien lieu de vie).

Malheureusement, C’est là que son corps a été retrouvé, un matin pluvieux du début de semaine, par le jardinier de l’hôpital, nous ne l’avons appris qu’hier. N’ayant pas pu voir le corps, nous ne connaîtrons jamais les raisons de sa mort…

Gabrielle est partie rejoindre le pays des anges, elle qui n’aura pas eu la chance comme son fils Minsky, sa fille Bella ou son ancien fiancé Eliott de connaître la douceur d’un foyer.

 

D’après Laura, qui la connaissait depuis toujours, son âge est estimé à une bonne dizaine d’année. Aujourd’hui, elle est très éprouvée par cette terrible nouvelle.

 

Une nouvelle étoile brille dans le ciel. Elle s’appelle Gabrielle.

 

Sa dernière photo, prise la semaine dernière :P1050678.JPG:

9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 18:35

C'est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris, il y a un peu plus de 2 semaines le décés de Sonate suite à une très grave insuffisance rénale.

 

Nous pensons bien fort à Natacha qui lui avait ouvert sa porte et son coeur depuis presque 2 ans. Nous rendons aujourd'hui hommage en images à cette belle minette qui a eu la chance de connaître la douceur d'un foyer et la sécurité.

 

P1010914.JPG

 

P1010915.JPG

 

P1010920.JPG

 

la plus belle photo de sonate-copie-1

 

sonate 4

 

sonate 6

 

sonate 5

 

 

Repose en paix jolie Sonate... Une belle étoile brille dans le ciel.

17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 18:30

Ce matin, Rackham notre vieux pirate a hissé les voiles et largué les amarres pour son ultime voyage...

Il laisse un vide immense au sein de la troupe des chats de l'hôpital.

 

Il y a quelques jours, Irène l'avait trouvé très affaibli du côté de l'oranger, chez Claudel et Gala, alors que Monique se désespérait depuis 2 jours de ne plus le voir à leur rendez-vous quotidien aux poilus, rendez-vous auquel ce vieux baroudeur était des plus assidus. Ce jour là, il avait accepté les toutes premières caresses de sa vie.

 

Rackham avait malheureusement fait le choix de rester à l'hôpital, de finir sa vie sur son territoire où il régnait en maître incontesté. Combien de fois a-t-il boudé la trappe offerte pour une nouvelle vie au chaud, avec une formidable famille qui l'attendait patiemment ? Combien de fois nous a-t-il laissé à nos inquiétudes sur son état de santé ?

 

Hier soir, le grand matou est reparu sur son domaine pour recevoir la friandise de sa protectrice de toujours, Monique. Devant l'état alarmant de ce seigneur, Marion accourût pour l'emmener chez le vétérinaire. Il a passé la nuit sous perfusion dans un état critique. Ce matin, son état avait encore empiré, la décision de le faire partir dignement s'est alors imposée.

 

Adieu vaillant Rackham, que le vent te porte et que tous les trésors te soient désormais offerts.

 

Ultimes photos du Grand Rackham,

prises par Irène ce 13 novembre.

 

rackham1

 

rackham2

24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 09:30

Le doyen des chats de l'hôpital s'est éteint.

Le vieux caporal Saint-Jean est parti pendant son sommeil pour le paradis des minous.

 

 
Saint-Jean, la première fois que je l'ai rencontré il y a bientôt un an 

 

Saint-Jean avait tout dernièrement et en très peu de temps perdu énormément de poids, ses symptômes faisaient penser le vétérinaire à une phase terminale d'insuffisance rénale (peut-être avant cela était-il diabétique)... Aussi nous attendions-nous à ce triste départ que nous souhaitions le plus doux possible.



Saint-Jean et son immuable expression

 

Il était devenu la mascotte, le chat emblème de ses compagnons d'infortune, vous le retrouvez d'ailleurs en haut de ce blog ou du site internet, à l'entrée de son vide sanitaire qui, selon les dernières informations, sera détruit d'ici une quinzaine de jours, menaçant une fois de plus les anciens compagnons du caporal.

Espérons qu'ils choisiront, comme notre papy l'été dernier, d'entrer dans la trappe... Espérons que le brave Chouchou veillera sur eux de là-haut.

Seul regret, sa retraite aura été de bien courte durée, il aurait mérité tellement plus...

 


1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 14:08

La vie est bizarrement faite. Pas plus tard que Dimanche, on me demandait des nouvelles de Théoden, qui avait touché beaucoup de monde  par son histoire et comportement  sur le site de l’hôpital mais également par son physique atypique, son gros nez dû certainement à un gros choc. Théoden n’aspirait qu’à une chose : quitter cet hôpital sur lequel il a très probablement était abandonné lorsqu'il a cessé d'être un chaton amusant, il passait son temps à miauler après les passants, mais qui vaudrait d’un chat FIV+ ?

 Theoden-1.JPG


Après de nombreux appels pour lui, seule Isabelle et son association « au bonheur des chats » située dans le 02 a répondu à nos S.O.S. Profondément touchée par son histoire, elle l’a accueilli malgré le grand nombre de chats qu’elle a déjà à charge et tous les appels à l’aide qu’elle reçoit. Voilà donc, notre petit perpignanais parti au printemps dernier rejoindre ce dont il rêvait depuis des années : les coussins, les canapés et une personne pour l’aimer.

Là bas, il a repris du poids, témoigné son amour à sa protectrice, se révélant être un chat très gentil aussi bien avec ses congénères qu’avec sa bienfaitrice.

 

Mais voilà, depuis quelques temps Isabelle le trouvait « un peu jaune » de temps en temps. Ne reculant devant rien pour la santé de ses protégés, elle lui a fait faire un certain nombre d’analyses, mais toutes étaient parfaites… Pourtant Théoden continuait à s’affaiblir et à perdre de l’état. Les recherches ont été approfondies, il a été hospitalisé à 2 reprises, mais toujours rien de trouvé, et malgré les perfusions il continuait de ses déshydrater. Hier, en dernier recours, la vétérinaire décida d’ouvrir. Et là le verdict est tombé : cancer généralisé des ganglions. Afin d’abréger ses souffrances, Théoden a été endormi.

 

Isabelle a le cœur qui pleure aujourd’hui. Son Théoden n’est plus, lui, qui la veille au soir, lui avait fait un gros câlin en la regardant avec des yeux remplis de tendresse comme pour la remercier de tout ce qu’elle avait fait pour lui. Elle a tout tenté pour le sauver, au risque de mettre son association en péril financièrement, la facture est lourde, outre le fait d’avoir perdu ce petit être cher, elle a une facture de 400 € à régler. En sa mémoire et pour ne pas que ses copains en pâtissent, vous pouvez envoyer vos dons à cette association: 

à l'ordre : AU BONHEUR DES CHATS
à l'adresse suivante : (en précisant pour Théoden)
AGNES BERNARD
12 IMPASSE DES PINS
60150 LE PLESSIS BRION

 

Repose en paix petit Théoden, tu auras eu la chance de connaître quelques mois de bonheur. Tu laisses un grand vide derrière toi, mais veille sur tous tes anciens copains de l’hôpital de là haut.

26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 19:04
C’est avec une infinie tristesse que nous commençons cette nouvelle semaine en vous apprenant le départ du petit Omaël.
Sorti par Irène, il y a tout juste un mois de l’hôpital, le 27 Septembre, Omaël était dans un état squelettique, un énorme abcès sous le menton qui se perça quelques jours plus tard. Son état avait alors nécessité 2 jours d’hospitalisation, et depuis, des soins quotidien.
Ne reprenant pas de poids au bout de 15 jours, malgré un bon appétit, nous l’avons à nouveau conduit chez le vétérinaire qui après palpation et échographie a diagnostiqué une grosse tumeur à l’intestin, ainsi qu’une forte anémie. Son pronostic vital était très réduit, mais Omaël était un battant, il avait encore la force de manger, sauter sur les meubles et réclamer des câlins à grand renfort de miaulements et de coups de tête. Alors, nous avons décidé de l’accompagner tant que son état le permettrait. Il resta donc chez Véronique.
Mais ce matin, son état s’est vite dégradé, il refusait de manger, ne miaulait plus, se cachait sous un meuble en se plaignant. Ni une, ni deux, il fût conduit chez le vétérinaire, mais son petit cœur n’a pas résisté jusque là et il s’est éteint dans la salle d’attente…


Repose en paix petit Omaël, nous regrettons de n’avoir pu t’offrir plus qu’un mois de tranquillité et de repos, ainsi qu’une vraie vie de famille. Nous remercions également Véronique pour avoir pris soin de toi jusqu’au bout.

Ta santé et ton sauvetage avaient ému beaucoup de personnes. Tu avais 4 marraines au grand cœur. Denise, L’une d’elle, a souhaité t’écrire aujourd’hui ces quelques mots :


"
OMAEL est parti paisiblement, si je comprends bien , au Paradis des chats !
Merci à l'invisible de lui avoir donnée une douce mort !
Que dans cette autre dimension, la vie , gentil chat , te soit paisible !
Que tu y connaisses la douceur, l'Amour entrevus sur terre !
OMAEL, nous ne t'oublierons pas !
Tu restes avec nous et sera toujours présent sur mon blog !
Parce que tu étais un chat adorable, et que nous t'avons aimé dés le premier regard !
Pour que plus aucun chat de l'hopital, ne connaisse ton sort !
Merci à la Maman de Marion, d'avoir été là, pour te tenir la pattoune lors de ce grand passage !
Reposes en paix, dans l'amour, cher et gentil OMAEL !
Merci aux fées qui t'ayant trouvé, émues de ton sort , t'ont permis de finir dans l'AMOUR , et paisiblement ta vie de galére !
Que Saint François t'accueille en ses jardins de lumiére
Nous déposons un doux baiser sur ton front.
Rouky et Denise
"
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 12:33
Connaissez-vous ce sentiment de ne pas avoir assez profité du moment présent ?
Lundi nous faisions la visite de l'hôpital, nous avons vu Dupond. Ce chat si timide aux yeux magnifiques regardait ces humains venus le déranger pendant sa sieste, avec une certaine curiosité.

Je lui avais trouvé une démarche fatiguée, un petit quelque chose qui n'allait pas... Mais cela n'avait duré' que l'espace d'un instant. Très vite, Dupond s'était roulé devant nous au soleil, snobant la trappe qui l'attendait . 
Nous avions passé un peu de temps avec lui. Caché dans son abri, il m'avait écouté lui parler de sa future vie, lui dire que cela suffisait, qu'il fallait quitter cet endroit... Que le bonheur l'attendait.
Nous avions quitté l'hôpital, la boule au ventre à l'idée de les laisser là tous ces chats que nous aimons, et avec l'envie plus grande que jamais de leur trouver une famille d'accueil et les sortir de cet enfer...

Hier matin, Dupond a pris la décision qu'il était temps de partir de l'hôpital, il est enfin rentrédans la trappe d'Irène.
Une famille d'acceuil formidable l'attendait, tout était parfait ! Le covoiturage était même trouvé.
Sauf que le destin est parfois très cruel.
Nous aurions souhaité que Dupond quitte l'hôpital pour aller sur un canapé, un lit douillet. Il n en sera rien.
Dans l'après midi, aux alentours de 17h, c'est vers les étoiles que Dupond est parti...
Rejoindre ces chats de l'hôpital parttis trop tôt, avant même d'avoir connu l'amour d'une famille.

Si nous pouvions revenir en arrière... Je resterais encore et encore prêt de ton abri à te parler.
À te dire que ton regard était merveilleux, que tu étais beau, et que si personne ne t'avait encore dis que tu étais le plus beau chatchat noir du monde, c'était un grand tord !

Voila petit Dupond, va rejoindre ta place dans ce ciel, nous garderons de toi le souvenir de tes magnifiques yeux que nous retrouverons chaque soir en regardant briller les étoiles...

22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 17:30
Après un mardi fort en réjouissance, suite au trappage et au départ en accueil de Lilith chez Natacha, aujourd'hui commençait tout aussi bien à l'annonce du trappage d'Arioste.

Arioste, ces derniers jours

Arioste, beau chat noir avec des marques tigrées dont on avait perdu la trace il y a quelques mois et qui avait récemment réapparu du côté de chez Perplexe, très amaigri avec les yeux coulants. Son état de santé se dégradant très vite, son trappage apparaissait comme une priorité pour l'association.

Aujourd'hui, Arioste a décidé d'entrer dans la cage. Fébrile et éternuant, il a été conduit chez le vétérinaire qui n'a pu que constater une sévère pneumonie. Son état de santé étant jugé désespéré, il a été accompagné dans son dernier voyage. Décision difficile à prendre, et pourtant la meilleure pour lui. Ce mercredi 22 juillet qui commençait si bien se finit tristement.

Ce soir une nouvelle étoile brillera dans le ciel... Arioste veille désormais sur tout ses copains de galère et leur souhaite de connaître ce que nous n'avons pas eu l'occasion de lui offrir : une vie sereine et la chaleur d'un foyer.