Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite. 

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

 

♦♦♦♦♦♦♦

 

Notre association s'occupe

de chats libres.

 

Nous ne disposons malheureusement

d'aucune structure de type refuge.

 

Nous ne pourrons pas

répondre favorablement

aux demandes de prise en charge

et le regrettons.

Rechercher

Pages à consulter

 

 

 
•    Nous soutenir
•    Parrainages
• ​​​   Chats à l'adoption
•    
•    Socialisation
•    In Memoriam
 
•    Les liens des amis 

 

 
8 juin 2024 6 08 /06 /juin /2024 05:00
L'indomptable Isabelle, un épilogue rocambolesque (mais heureux).

Voici la conclusion d'une aventure qui ne manque pas de rebondissements.

 

Nous allons essayer de résumer.

 

Vous vous souvenez probablement d'une belle minette Isabelle, récemment apparue sur l'hôpital en fin d'année 2023 (ICI ... et autres) et qui nous narguait depuis des mois sans aucune solution pour la capturer malgré nos tentatives répétées mais infructueuses.

 

Elle avait bien forci ces derniers temps, mais les gamelles sont garnies tous les jours et elle semblait les apprécier.

 

 

En général nous tentons les captures le dimanche, les lieux sont plus tranquilles et propices à ces activités.

 

Ce jour là, nous avions fait chou blanc sur toute la ligne, et donc, retour à la maison et repos bien apprécié.

 

 

Et puis, réception d'un SMS bien mystérieux accompagné d'une photo provenant de notre amie Françoise (la personne qui a pris Lolita de Laura sous son aile, qui assure la logistique pour déposer les minous capturés chez le vétérinaire et s'occupe aussi de nombreux naufragés de la rue).

Le SMS : "Coucou, je viens de l'hôpital, suis très sociable et pleine comme un œuf !"

Le SMS : "Coucou, je viens de l'hôpital, suis très sociable et pleine comme un œuf !"

Bon sang de bonsoir, ce n'est pas possible !

 

Le temps de sauter sur le téléphone pour demander des explications, mais on dirait bien que c'est ......

 

Françoise avait été contactée dans l'après-midi par une personne qu'elle connait du service des urgences.

 

Une chatte Isabelle gestante, très sociable ( !!!!!! 🙀 ), tenait compagnie au personnel et réclamait que l'on s'occupe d'elle.

 

Aucune difficulté pour l'attraper, prise dans les bras et mise en douceur dans une boite de transport.

 

Notre amie nous envoie quelques photos supplémentaires, le doute n'est plus permis, c'est bien notre indomptable ... qui semble domptée.

Inutile de vous dire qu'à sa vue, nous avons ressenti un grand moment de solitude ...
Inutile de vous dire qu'à sa vue, nous avons ressenti un grand moment de solitude ...Inutile de vous dire qu'à sa vue, nous avons ressenti un grand moment de solitude ...

Inutile de vous dire qu'à sa vue, nous avons ressenti un grand moment de solitude ...

Nous décidons donc d'un commun accord qu'elle sera présentée à nos vétérinaires le lendemain matin.

 

 

Jusque là, rien que de très normal, direz vous, ... sauf si le destin prend un malin plaisir à vous déstabiliser.

 

Le lundi matin, appel de Françoise"Euh .... elle a fait les bébés dans la nuit ...".

Nouveau moment de grande solitude .....
Nouveau moment de grande solitude .....Nouveau moment de grande solitude .....

Nouveau moment de grande solitude .....

Donc, plus question de l'emmener comme il était prévu.

 

Et maintenant que faire ?

 

Heureusement que notre amie ne manque pas de ressources.

 

Elle a la chance de traiter parfois avec une sympathique vétérinaire qui s'occupe également d'un refuge local (elle se reconnaitra et nous la remercions très sincèrement).

 

Une fois la situation expliquée, la petite famille a pu être déposée et prise en charge chez elle.

 

Et nous sommes rassurés, car cette personne - professionnelle - saura bien mieux réagir que nous, ils sont tellement petits.

 

 

Les nouvelle toutes récentes sont excellentes, tout le monde se porte à merveille et notre indomptable Isabelle s'avère être une adorable minette très sociable et affectueuse (troisième moment de grande solitude .... 🤪).

 

Nous ne pouvions même pas espérer l'approcher sur le site, mais nous supposons qu'elle s'est volontairement  rapprochée des humains à la fin de sa gestation afin de trouver sécurité, nourriture et confort.

 

 

Une sacrée maline, donc.

 

Un très grand merci à Françoise et à la vétérinaire pour cet heureux dénouement.

 

 

Comme l'a dit Irène en conclusion : "celle-là, elle nous aura fait la totale depuis le début, ... et nous aura menés en bateau jusqu'au bout ! "

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Françoise, Irène & JM

20 avril 2024 6 20 /04 /avril /2024 05:00
Une belle Nénette !

Cette belle écaille ne vous est pas totalement inconnue.

 

Nous en avions rapidement parlé ICI, car elle aurait dû être capturée par un sympathique couple vivant près de l'hôpital, mais le destin en avait décidé autrement.

 

Il était certain que la belle en question était gestante et l'échéance fatidique se rapprochait.

 

Après plusieurs échecs, nous avons donc prêté à Gaëlle et Fabien la cage de sélection à déclenchement manuel.

 

Il n'était pas question pour nous de tenter notre chance, car cette petite maline n'avait confiance qu'en ses deux "protecteurs".

 

Petit à petit, avec beaucoup de patience, ils l'ont habituée à entrer dans cet étrange objet pour manger.

Une belle Nénette !
Une belle Nénette !Une belle Nénette !

Et puis un beau jour, le succès fut au rendez-vous.

 

 

Elle a été baptisée Nénette, et elle attendait bien des petits. Elle a environ 1 an.

 

Son oreille gauche est plaquée à l'envers contre sa tête, séquelle de problèmes passés non soignés.

 

Gaëlle, Fabien et leur fille se sont pris d'affection pour elle ... et vice-versa.

Ils l'ont donc gardée en convalescence après l'intervention vétérinaire.

 

Nénette est en confiance avec eux, elle les apprécie et se montre sociable.

 

Mais nos amis rencontrent deux problèmes un peu complexes à résoudre.

 

Une incompatibilité Toutou / Matou et des problèmes d'allergie.

 

 

Pour le moment, la situation est assez stable car Nénette aime sortir et s'amuser en bonne compagnie.

 

 

Mais elle apprécie aussi beaucoup que l'on s'occupe d'elle au sein de la maison.

 

 

L'incompatibilité avec le toutou de la maison et les problèmes d'allergie risquent, à terme, de poser quelques soucis à nos amis.

 

Nous aimerions trouver une solution pour cette adorable minette qui semble avoir un énorme potentiel, alors toute proposition sérieuse sera étudiée avec bienveillance.

 

 

. Laissons la conclusion à Gaëlle :

 

"Ce qui est amusant, c'est lorsqu'elle est dehors, ou qu'elle soit, des qu'on l'appelle, elle vient en courant et en miaulant. Elle prend ses habitudes que ce soit dehors et dans la chambre.
Elle est mignonne comme tout."

 

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Maintenant, une nouvelle nettement plus triste.

 

 

Pour les personnes qui nous suivent depuis très longtemps, vous vous souvenez peut-être de Malawi (ICI), au départ un chaton de l'hôpital qui avait finalement été adopté au Mir par l'amie Linda.

 

Linda nous a informés que Malawi nous a récemment quittés, après une quinzaine d'années d'une belle vie en pleine campagne.

Il ne reste maintenant au Mir que Ti Pelu de la troupe des anciens.

 

 

Merci à Linda pour ces années inespérées de bonheur pour ce beau chat noir.

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos Nénette : Mayhem, Gaëlle & Fabien

Photo Malawi : Linda.

13 avril 2024 6 13 /04 /avril /2024 05:00
Accordez-moi cette chance.

Je m'appelle Zelda, c'est du moins ce que j'ai cru comprendre.

 

Je suis jeune, je n'ai même pas une de vos années.

Je vivais à la proximité immédiate de ce que vous, grands deux-pattes, appelez un hôpital.

 

Et pourtant, malgré mon âge, j'étais déjà dans l'attente de quatre bébés, mais je ne savais même pas ce que cela représentait comme conséquences pour mon avenir. Et je ne le saurai jamais.

 

Je ne m'approchais jamais de vous autres, "les grands escogriffes", même si mes compagnons des rues semblaient vous faire plutôt confiance.

 

 

Et puis, il y a quelques jours, je fus attirée par la faim.

 

Je passais pourtant par un lieu bien secret pour me rapprocher mais les fourbes bipèdes m'y avaient tendu un piège totalement inconnu.

Accordez-moi cette chance.Accordez-moi cette chance.

Je ne me souviens plus très bien de la suite, tout est confus dans ma tête.

 

J'ai entendu de loin dans mon sommeil des mots bizarres comme "gestante", "ne pas la relâcher de suite", "peau, nez, yeux très rouges", "allergies", "pleine de puces", "elle est plutôt blanche", "attention au soleil" ....

 

Je ne sais pas ce que tout cela signifie, mais je me suis par la suite retrouvée chez une dame bien gentille, puis chez un des grands dadais qui m'avaient tendu un piège.

 

 

Je suis de nature peureuse et craintive mais je suis très calme.

 

J'ai bien observé autour de moi.

 

J'étais dans un lieu fermé, mais très confortable, je ne savais pas que cela existait.

Il y avait à manger à volonté, un endroit où dormir.

Il y avait aussi plein de mes semblables qui m'observaient en dehors de mon espace réservé.

 

Je vous avoue que cela m'a rassurée.

 

Et puis le grand bipède a ouvert mon enclos et s'est rapproché de moi !

 

J'étais terrorisée. Mais je n'ai rien dit, ni grogné, ni feulé, ni griffé, ni menacé.

Ce n'est pas dans mes habitudes.

Accordez-moi cette chance.Accordez-moi cette chance.

J'ai bien essayé de mordre un peu sa main lorsqu'elle s'approchait de ma bouche, mais ce traitre avait prévu la chose (... des gants ...).

 

Alors, depuis j'ai laissé tomber et je le laisse me toucher, et je dois avouer que ce n'est pas désagréable , même si je ne suis pas tout à fait tranquille.

 

On ne change pas ses réflexes d'un claquement de griffes !

 

 

Je suis La fille du sud, un peu Perdue dans la vie, mais j'espère bien devenir Celle qui plaisait au prince.

 

 

Alors ... accordez-moi cette chance.

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Irène & JM

 

- La chanson Zelda est d'Yves Simon

 

- Le titre de cet article est un clin d'œil / hommage au roman "Accordez-moi cette valse" (Save me the waltz)  de Zelda Fitzgerald.

- "La fille du sud", "Perdue dans la vie" et "Celle qui plaisait au prince" sont des nouvelles de Zelda Fitzgerald (ICI).

 

23 mars 2024 6 23 /03 /mars /2024 06:00
L'accident.

Ulco est un jeune chat apparu sur le site de l'hôpital en 2023.

 

Nous vous avions raconté sa capture en fin d'année dernière.

 

 

Il était en principe fidèle à son secteur, mais il n'était plus observé depuis quelques temps (en février).

 

Et pour cause !

 

Nous avons été contactés assez récemment par un vétérinaire de Perpignan, assez éloigné de nos lieux habituels.

 

Ulco était dans leur clinique depuis déjà plusieurs jours.

 

Il avait été trouvé gravement accidenté sur une avenue de la ville et déposé en urgence par un jeune homme qui a tenté de le secourir et de la sauver (un très grand merci à cette personne pour son geste et sa bienveillance).

 

Le pronostic était sombre à son arrivée, et il n'était pas du tout certain qu'il survive.

Voici le compte-rendu sommaire :

 

  Arrivée dyspnée ++ oeil Droit épanchement uvée hemorragique 
  Hosp soins intensifs radio thorax ras 
  FX palais / amaurose pendant 10 jours 

 

En gros il avait un traumatisme crânien, les sinus enfoncés qui lui bloquaient le palais et la respiration.

Et le choc violent lui avait fait perdre la vue.

L'accident.L'accident.

Lorsque nous avons été informés, il était tiré d'affaire, mais il n'était pas en état de retourner à la vie de chat libre.

 

Il restait très affaibli par cet accident (si vous comparez les photos de cet article avec celles de 2023, il a beaucoup maigri et bien changé physiquement), il avait retrouvé la vue mais il a probablement perdu son œil droit (cela se voit assez bien sur les photos en fin d'article).

 

Et, le plus étonnant de l'histoire, il était devenu sociable et réclamait des caresses, ce qui n'était pas du tout le cas dans sa vie antérieure.

 

Une conséquence du choc ? Les soins apportés pour le sauver ? Mystère.

 

 

Irène est allée le récupérer .... et régler sa facture assez conséquente.

 

Et c'est notre amie Anne qui s'est dévouée (comme souvent, merci à toi !) qui l'a pris en convalescence.

 

Les nouvelles sont bonnes, il a repris de l'appétit, il est devenu propre et commence progressivement à se rétablir et s'habituer, au calme et en sécurité.

Le problème de son œil droit est bien net.Le problème de son œil droit est bien net.

Le problème de son œil droit est bien net.

Vous l'avez compris, Ulco ne pourra pas retourner à une vie de chat libre.

 

Outre qu'il se montre désormais sociable, les séquelles de son accident et sa mauvaise vue ne lui permettent pas de retourner vivre en extérieur, même s'il ne pose plus de problème réel de santé.

 

 

 

Alors, une bonne âme pour Ulco ?

 

 

 

Merci aux personnes qui ont permis de le sauver et de l'aider à prendre un nouveau départ.

 

 

 

Montage : Pixiz & Photofiltre

Photos : Anne & Irène

Illustration sparadrap :  Nina Garman / Pixabay

Illustration seringue : Tomislav Kaucic / Pixabay

24 février 2024 6 24 /02 /février /2024 06:00
L'épilogue d'une longue histoire.

Le récit de cette semaine débute au mois de juin 2023.

 

Comme (trop) souvent, un nouveau minou est aperçu sur l'un de nos points de nourrissage.

 

Mais il semble quelque peu différent de la population que nous avons l'habitude de rencontrer en ces lieux.

 

Haut sur pattes, assez maigre, robe tachetée et peu farouche.

 

Jugez plutôt.

L'épilogue d'une longue histoire.L'épilogue d'une longue histoire.

Pas trop de doutes, ce nouveau venu est très probablement croisé de chat Bengale.

 

Sa capture a été réalisée sans grande difficulté, il a suffi de le pousser doucement, à la main, au fond de la cage. Il était affamé et très attiré par la nourriture proposée.

 

 

Nous avions, à cette époque, demandé au vétérinaire d'approfondir un peu les recherches sur son état de santé, en complément du parcours classique stérilisation / identification.

Et nous l'avions baptisé Unic.

 

Cela n'a pas loupé, chat FIV positif (mais non déclaré), malgré tout plutôt en bonne santé (analyses correctes), mais avec le besoin de reprendre des forces.

 

Pas question de le relâcher, donc mais que faire ?

 

Nous passerons sur de nombreuses péripéties intermédiaires qui seraient bien trop longues à expliquer :

 

• Notre amie Anne l'a pris dans un premier temps pour le mettre en sécurité.

 

• Puis plus tard, c'est une autre amie à elle, Amélie qui l'a accueilli pour terminer sa socialisation et sa remise en forme ... et il en avait grand besoin, c'était un chat gentil mais hyperactif et qui devait évoluer (caractéristique assez fréquente chez les Bengale de pure race).

 

• Entre temps, il a été rebaptisé : Unic est devenu Ulysse et il a également été vacciné.

 

 

Ouf ! Pas évident à suivre tout ça !

 

 

Pour résumer, Ulysse (son nouveau nom) a bien progressé, à la fois au niveau de son état général comme de son comportement (notamment grâce au très beau travail d'Amélie).

 

Et il a eu la très grande chance de rencontrer Yoanis.

 

Yoanis cherchait à adopter un minou, il l'a pris provisoirement en accueil.

 

Et ces deux là se sont entendus comme larrons en foire : la rencontre de deux êtres, de celles qui vous redonnent de l'espoir !

 

Réalisisation d'un superbe arbre à cfat "maison" et balade en harnais sur la plage.Réalisisation d'un superbe arbre à cfat "maison" et balade en harnais sur la plage.

Réalisisation d'un superbe arbre à cfat "maison" et balade en harnais sur la plage.

 

Pour terminer, nous avons eu le plaisir de procéder tout récemment à l'adoption définitive.

 

 

 

 

Nous souhaitons une belle et très heureuse vie à Ulysse et Yoanis,

 

et tous nos remerciements aux personnes qui ont permis ce succès.

 

et ce n'était pas gagné d'avance !

 

 

 

 

 

Montage ; Pixiz

Photos ; Yoanis, Irène & JM

20 janvier 2024 6 20 /01 /janvier /2024 06:00
Entretien avec une retraitée.

Quelques mois de vie sédentaire pour Socquette, cela méritait bien un reportage !

 

Bonjour Socquette.

 

Accepteriez-vous de dire quelques mots à propos de votre nouvelle vie pour notre magazine ?

 

 

Ne vous inquiétez pas. Nous respecterons vos souhaits.

 

Comment avez-vous vécu vos premiers pas dans votre deuxième existence ?

 

 

 

Mais avez-vous malgré tout ressenti quelques améliorations par rapport à votre condition sociale de chatte des rues ?

 

 

Parfait ! Vous nous avez déclaré être malentendante et souffrir de rhumatismes.

Votre situation actuelle améliore-t-elle votre santé ?

 

 

 

Et donc, quelle est votre conclusion  ?

 

Il nous reste à vous souhaiter une longue et paisible retraite.

 

Merci d'avoir accepté de nous répondre.

 

 

 

 

 

Montages : Pixiz, Photofiltre & Photoscape

Photos : JM

Illustration (chat reporter) : naobim / Pixabay

6 janvier 2024 6 06 /01 /janvier /2024 06:00
Pour débuter l'année sur du velours.

Pour tenter de donner une note optimiste et positive à cette année qui vit ses premiers jours, nous vous présentons une adorable petite nouvelle nommée Velvet.

 

Repérée et attrapée dans les rues proches de l'hôpital par notre amie Françoise (oui, vous savez, la gentille personne qui s'occupe dorénavant de Lolita), âgée d'environ 6 mois mais de petit gabarit, elle a tout de même pu être stérilisée, identifiée et déparasitée .... mais surtout sortie de la rue !

 

Et nous n'avons vraiment pas regretté de ne pas l'avoir relâchée !

Pour débuter l'année sur du velours.Pour débuter l'année sur du velours.
Pour débuter l'année sur du velours.Pour débuter l'année sur du velours.

Mais il restait encore à lui trouver un bon foyer.

 

Cette histoire est restée assez familiale, car nous avons eu la grande chance de rencontrer un couple charmant d'adoptants potentiels, Francine et Claude, par l'intermédiaire de l'association de peinture "La Palette des Albères" (ICI) de la sœur d'Irène (merci à elle !).

Reconnaissez qu'il y a de quoi craquer !
Reconnaissez qu'il y a de quoi craquer !Reconnaissez qu'il y a de quoi craquer !

Reconnaissez qu'il y a de quoi craquer !

Velvet (qui sera renommée Youna) passe donc ses premiers jours chez ses sympathiques adoptants.

 

Les premières nouvelles sont bonnes, mais il a été observé récemment un souci sur une patte difficile à poser.

 

Aucune hésitation de la part de Francine et Claude (bravo !), direction le vétérinaire, examen et radio à l'appui.

 

Rien n'a été décelé en externe, mais la radio donne un petit indice sur une articulation qui pourrait être le signe d'une entorse  ... ou d'un retard de croissance.

 

Il est vrai, que pour 6 mois, elle ressemble plutôt à un chaton, et il est fort probable que sa vie antérieure n'a pas dû l'épargner.

 

 

Mais bon elle a un traitement pour quelques jours qui sera suivi d'un contrôle, elle mange bien et surtout semble heureuse de la belle vie qui lui est proposée.

Cela se passe de commentaires.Cela se passe de commentaires.
Cela se passe de commentaires.Cela se passe de commentaires.

Cela se passe de commentaires.

Alors, nous allons conclure par nos sincères remerciements pour la belle chaine qui a permis ce résultat (Françoise, Geneviève, Irène, Francine et Claude).

 

Bien entendu nous souhaitons la plus heureuse des vies à la petite Velvet / Youna et à sa famille.

 

 

Et .... si seulement cette année pouvait ne connaitre que des articles comme celui-ci, nous serions comblés (même s'il s'agit d'un beau rêve utopique).

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Irène & JM

11 novembre 2023 6 11 /11 /novembre /2023 06:00
Mission (presque) impossible.

Les deux "captures" de la semaine ....

 

Enfin captures, hum, c'est un bien grand mot car ils se sont laissés gentiment mettre en boites sans opposer de résistance.

 

Nous vous les avions déjà présentés cet été (ICI), ils étaient devenus très familiers de l'amie Irène qui pouvait assez facilement les manipuler.

 

Et puis, comme tous les bébés, ils ont grandi et ils ont un jour atteint l'âge, non de raison, mais de stérilisation.

 

Et ils sont devenus de sacrés beaux gamins, bien costauds pour leur âge (6 mois), sans doute parce qu'ils n'ont jamais manqué de bonnes gamelles régulières malgré des vies en extérieur.

 

 

Et voici les présentations :

 

- Un garçon noir et très gentil, prénommé Ubiel.

Mission (presque) impossible.Mission (presque) impossible.

- Et une jolie fille noire et blanche, assez dynamique prénommée Uranie.

Mission (presque) impossible.Mission (presque) impossible.

Ils ont connu le parcours vétérinaire classique.

 

Tout va bien et ils pèsent un fort joli poids ....

 

Mais comment les rendre à la rue alors qu'ils sont familiers, acceptent le contact et se montrent gentils ?

 

Notre amie Anne s'est proposée de tenter de trouver une solution pour les faire adopter.

 

Mission impossible ?  Ce sera difficile en tout cas. Les adoptants sérieux ne courent pas les rues et ils sont déjà un peu grands pour les présenter comme des chatons.

 

Hé oui que voulez-vous, il y aura sans doute la sempiternelle romance "on veut un chaton, un chaton sinon rien". Sans commentaire supplémentaire pour rester zen.

 

En attendant ils découvrent le confort douillet et la chaleur chez Anne qui les trouve déjà très sociables (merci !).

Mission (presque) impossible.Mission (presque) impossible.

Et pour compléter la complexité de cette mission (si vous l'acceptez ...), il y a encore un troisième splendide loustic dans cette petite famille, qui reste à capturer.

 

Il se tenait beaucoup plus à l'écart, mais il se rapproche de plus en plus maintenant qu'il n'a plus de "concurrence".

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz.

Photos : Anne, Irène & JM.

La musique de "Mission impossible" est de Lalo Schifrin (source sur sa propre chaine Youtube).

28 octobre 2023 6 28 /10 /octobre /2023 05:00
Le chaton mystère.

Nous vous présentons un cas un peu particulier cette semaine.

 

Voici un très jeune chaton apparu récemment sur l'un des parkings de l'hôpital .... mais nous ne l'avons jamais vu !

 

 

Comment est-ce possible ?

 

C'est très simple, l'amie Mélissa qui nous aide (page Facebook, etc ..) l'a aperçu à plusieurs reprises toujours à peu près au même endroit (un grand parking), lors de ses tournées de surveillance, notamment de nuit, mais pas seulement.

 

Elle nous l'a signalé, mais nous n'avons jamais eu l'occasion de l'apercevoir.

 

 

Elle a donc décidé de tenter de le capturer et elle y est parvenue cette semaine.

 

Le bébé assez craintif avait faim et elle a pu le pousser dans une trappe sans trop de difficultés.

 

 

Comment ce petit est il arrivé sur le site ?

 

Mystère car il n'y a aucune minette sur l'hôpital qui ne soit pas stérilisée.

 

Mais l'amie Mélissa a probablement trouvé la réponse en l'observant de plus près.

 

Ce chaton (garçon ou fille ? Les paris sont ouverts ...) a beaucoup de traces de cambouis sur le pelage.

 

Il est donc fortement probable qu'il se soit réfugié dans le moteur ou le châssis d'une voiture quelque part assez loin de l'hôpital (il a eu beaucoup de chance de ne pas être blessé) et qu'il ait alors terminé son périple sur ce parking.

 

 

Mélissa a bien voulu le prendre en charge et en socialisation.

 

Il se montre encore un peu sauvageon, mais il est très jeune et devrait rapidement comprendre tout l'intérêt et l'avantage qu'il peut retirer de sa nouvelle situation.

Le chaton mystère.Le chaton mystère.

Ses aventures sont donc " à suivre ", mais merci à Mélissa de s'en occuper et de prendre soin de lui.

 

Elle sait bien que nous n'avons aucune autre solution de secours, et c'est vraiment très gentil à elle de le prendre sous son aile protectrice.

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Mélissa

7 octobre 2023 6 07 /10 /octobre /2023 05:00
Une promesse, c'est sacré.

Socquette est une vieille minette, au nom de notre association.

 

Elle vivait dans une rue assez "typique" (hum, nous vous laissons apprécier le contexte sur certaines photos) de la périphérie de l'hôpital, nourrie par Laura à l'époque, avec Lino et Léo, qui nous ont tous deux quittés depuis (Ici et Ici).

 

Une promesse, c'est sacré.Une promesse, c'est sacré.

Depuis le décès de Laura une sympathique dame assez âgée lui donnait à manger.

 

J'avais promis à Laura de prendre Socquette en pension de retraite lorsque cette personne ne pourrait plus s'en occuper.

 

Et c'est dorénavant le cas.

 

De plus Socquette a pris, depuis peu, un bon "coup de vieux", elle a beaucoup de mal à marcher (le train arrière chasse et dérape à cause de son arthrose), son poil est très vilain, elle est sourde comme un pot et elle y voit très mal.

 

😿 ............ La totale ............ 😿

 

 

Alors, il faut toujours tenir ses promesses, malgré la surpopulation locale.

Même si Socquette reste une sauvageonne, pas méchante mais absolument pas habituée au contact.

 

Capture avec passage vétérinaire obligatoire.

 

 

Le bilan n'est pas catastrophique, mais elle est bien usée par l'existence, bourrée d'arthrose (une piqûre de Solensia lui a été administrée pour la soulager un peu) et elle a quelques petits - mais légers - problèmes buccaux.

 

Son poil était tellement abîmé qu'elle a dû être totalement rasée sur tout le corps (et déparasitée, bien entendu). Cela lui fera le plus grand bien.

 

 

Elle est donc arrivée à la maison.

 

Puisque l'ami Max a trouvé le bonheur (voir article précédent), elle va rejoindre la pièce ou vivent Bubu et Harry, les deux anciens chats de Laura encore présents.

 

Pour le moment, elle est en cage de socialisation mais à leur contact (on n'est jamais trop prudent).

 

Il n'y a rien à dire, cela se passe bien.

 

Elle a un très gros appétit, elle est propre, ne veut pas qu'on l'approche (pas grave) et n'a pas besoin de beaucoup d'espace : elle a vraiment beaucoup de mal à marcher avec le train arrière, elle est totalement sourde, c'est confirmé et elle dodeline de la tête en permanence, c'est assez surprenant.

 

Si elle reste encore très timide en ma présence, elle apprécie bien son dodo (fait en carton recyclé !) et son étagère à faible hauteur. Elle est très calme.

Une promesse, c'est sacré.
Une promesse, c'est sacré.Une promesse, c'est sacré.

En fonction de l'évolution de son comportement, la cage sera progressivement laissée ouverte pour lui permettre de visiter son domaine et de mieux faire connaissance avec ses deux colocataires.

 

Socquette semble avoir un corps assez usé par la vie au dehors. Une retraite paisible, à l'abri, dans un milieu sain devrait lui être profitable.

 

Du moins nous l'espérons ...

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Irène & JM

1 juillet 2023 6 01 /07 /juillet /2023 05:00
Toutes griffes dehors !

Tout d'abord un grand merci pour vos messages amicaux déposés sur le pauvre article de la semaine dernière.

 

Chat va nettement mieux et les idées sont plus claires mais, comme on dit, "ça fait mal par là où ça passe" ....

 

Sans plus de détails 😾.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Bubu, c'est l'une des rares "anciennes" encore en vie provenant de l'hôpital et des débuts de notre association.

 

Une petite mamie bien âgée maintenant, demi sœur de Missy qui vient de nous quitter (Ici).

 

Elle avait été sortie du site pour le foyer de la regrettée Laura, mais à l'occasion du départ de notre amie, elle a été recueillie à la maison avec quelques autres de ses pensionnaires.

 

Mais Bubu est restée une sauvageonne même si elle ne pose absolument aucun problème de comportement.

 

Et pourtant, comme déjà par le passé chez Laura,  ses griffes et ongles de la patte avant gauche ont montré de sérieux signes de problèmes en cours.

 

Jugez-en par vous mêmes.

Toutes griffes dehors !Toutes griffes dehors !

Plusieurs soucis en perspective, donc :

 

- La capturer pour le rendez-vous vétérinaire.

- Supportera-t-elle une anesthésie à son âge ?

- Et, si tout se passe bien, comment lui administrer le traitement qui ne manquera pas d'être prescrit ?

 

 

Pour la capture, cela s'est relativement bien passé, fort heureusement.

A son âge, on est devenu nettement moins rapide ...

On ne peut pas dire qu'elle manifestait une joie débordante à cette idée.On ne peut pas dire qu'elle manifestait une joie débordante à cette idée.

On ne peut pas dire qu'elle manifestait une joie débordante à cette idée.

L'intervention vétérinaire s'est, elle aussi, bien déroulée sans problème pour l'anesthésie (ouf !).

Mais il a fallu lui couper et nettoyer trois griffes qui étaient profondément incarnées et bien infectées.

 

 

Par la même occasion, il a été demandé de lui raser le dos.

L'âge et l'arthrose l'empêchent de se faire une toilette correcte et son dos était devenu une infâme bouillie de poils morts.

 

 

Retour à la maison dans la foulée.

 

Une semaine d'antibiotiques (prévisible) mais la chance veut que Bubu soit gourmande et ne pose aucune difficulté pour avaler un cachet réduit en poudre mélangé à son sachet humide.

Il ne reste rien !

 

 

Mais à son retour, une fois bien réveillée, elle a bien fait comprendre que ce genre de plaisanterie n'était pas du tout à son goût.

Toutes griffes dehors !

 

 

 

Montage : Photofiltre

Photos : JM

22 avril 2023 6 22 /04 /avril /2023 05:00
Vous vous souvenez de moi ?

Je m'appelle Ulina.

 

Enfin c'est le nom que les grands bipèdes m'ont donné.

 

Ils ont parlé de moi dans ce blog il y a deux mois de cela, ICI.

 

A cette époque, j'étais un vrai petit fauve, apparue de nulle part et pas vraiment décidée à accorder ma confiance à ces grands escogriffes.

 

Une gentille dame qui s'appelle Anne a bien voulu s'occuper de moi pour tenter de me transformer en minette de salon.

 

Il faut reconnaitre que cette nouvelle vie avait des bons côtés, j'ai même eu l'occasion de rencontrer un très bon copain chez elle.

 

 

Avec lui je courais comme une petite folle, on mettait la pagaille partout et je m'amusais bien, c'était absolument génial.

 

D'après Anne, je ne faisais pas trop de progrès.

 

Seulement voilà, mon copain adorait les humains et, un jour, il est parti dans une famille et je me suis retrouvée seule.

 

Alors je me suis dit, si lui, mon copain, il a pu, pourquoi pas moi ?

 

Et j'ai découvert que le contact et les caresses étaient des choses de bien agréables !

 

 

Il restait alors à Anne à me trouver une maison digne de ma majesté !

 

On m'a alors présentée à une gentille dame nommée Antonia.

 

Bien entendu, au début j'ai fait ma timide et puis, que voulez-vous, on ne se refait pas, n'est ce pas ?

 

Mais Antonia est patiente et surtout elle s'occupe bien de moi et m'avait préparé un accueil très confortable.

 

Alors petit à petit, je me suis mise à accepter qu'elle habite chez moi, puisque j'étais devenue la propriétaire d'une nouvelle demeure, en vraie minette qui se respecte.

 

 

Vous doutez encore de ma reconversion ? Alors regardez simplement ce qui suit.

Convaincus ?

 

 

 

Nous reprenons la parole à Ulina pour sincèrement remercier Antonia et Anne pour leur gentillesse et leur patience.

 

 

 

Belle vie à toi, petite princesse !

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Antonia & Anne

Film : Antonia