Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite. 

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

 

♦♦♦♦♦♦♦

 

Notre association s'occupe

de chats libres.

 

Nous ne disposons malheureusement

d'aucune structure de type refuge

et nous manquons

de familles d'accueil.

 

Nous ne pourrons pas

répondre favorablement

aux demandes de prise en charge

et le regrettons.

Rechercher

Pages à consulter

10 mai 2019 5 10 /05 /mai /2019 08:44
Je m'appelais Midinette.

Je m'appelais Midinette.


J'étais de celles que l'on nomme "chatte de gouttière".
Une tigrée banale et défigurée.

 

 

Toute petite déjà ma vie avait mal débuté.
Je vivais dehors.
De bonnes personnes me nourrissaient tous les jours mais j'acceptais difficilement leurs approches.

 

Un mauvais jour, je contractais ce que vous, humains, nommez un coryza.
Il fut très violent, j'étais affaiblie, une importante infection m'a alors atteinte.

Mon œil, mes paupières, mon nez, mes sinus furent rapidement dans un triste état.
Mon visage faisait peur à voir.

 

 

Les humains nourrisseurs tentèrent longtemps en vain de me parler, de m'amadouer
je sentais qu'ils me voulaient quelque chose mais je ne comprenais pas.
J'avais tellement mal.

 

 

Et puis, vint un moment, je ne sais pourquoi, j'ai donné ma confiance.
Je fus embarquée illico presto sans bien comprendre ce qui m'arrivait.

Alors, ce fut le néant, le grand trou noir.
Je me réveillais dans un autre univers.
Je ne sentais plus mon ancienne douleur.
On m'a dit "maintenant tu es une chatte de notre association, sois la bienvenue"
Etrange discours ...


Tout m'était étranger dans mon nouveau décor.
Un grand et gros chat roux veillait sur moi et semblait me vouloir du bien.
Il y avait aussi d'autres félines comme moi.

Et un grand bipède à la voix forte. Lui, pas question qu'il m'approche !


Petit à petit, le temps à passé. Les "années" pour vous autres, au nombre de trois. Le fil de la vie pour nous, félins.

Le grand rouquin se nommait Paprika et je me fis son ombre.

 

 

Les autres chattes étaient gentilles et très tolérantes avec moi.

Je refusais la main tendue de l'humain mais j'appréciais le confort, la sécurité et la bonne nourriture qu'il m'apportait.

 


Un jour, ce nigaud avait même laissé la porte de la maison grande ouverte.
Que croyez-vous que je fis ?
Rien. Je restais tranquillement allongée sur mon coussin à dormir, scrutant le dehors, sans vraiment m'y intéresser.

 

Je pouvais sortir à volonté dans un petit jardin qui me suffisait amplement, alors pourquoi chercher à partir ?
J'étais bien.

 

 

Quelques voyages dans ce que vous appelez "une voiture" me contrariaient bien un peu.
Les lieux changeaient mais le confort restait le même.
Tout allait pour le mieux pour moi, j'étais heureuse et m'intéressais beaucoup à la vie de la maisonnée.

Je m'appelais Midinette.
Je m'appelais Midinette.Je m'appelais Midinette.

Et puis, un triste jour de votre mois de Mars dernier, je ne compris plus rien.
Je ne pouvais plus bouger mes pattes arrières. Je rampais au sol.

 

Oh, j'en ai alors fait des voyages, été vue et revue dans un drôle d'endroit avec des odeurs étranges. J'ai reçu des piqûres, des soins.

Je compris à la tête du bipède que quelque chose le tracassait et le peinait après ces visites.

Petit à petit, à force de volonté, je réussis à remarcher, je mangeais de bon appétit, je retrouvais ma dignité et mon autonomie.


Mes habitudes revenaient, ma vie reprenait son cours presque normal.

Je m'appelais Midinette.
Je m'appelais Midinette.Je m'appelais Midinette.

Mais quelque chose me dévorait et brûlait au fond de moi.


En peu de temps, je me suis sentie fatiguée, tellement fatiguée.
Je n'avais pas mal, non, seulement l'impression que tout effort me pesait et m'épuisait.
Et aussi, cette immense lassitude de tout.

 

Je mangeais un peu moins, je limitais mes mouvements, je respirais très vite.

Mon bipède constata que mon dos se mettait à fondre à toute vitesse, je maigrissais.


Alors, seulement à ce moment, je me mis à accepter ses caresses et les appréciais.

Trop tard ? Non il n'est jamais trop tard pour dévoiler ses sentiments.

 

Le jour de mon "passage" se fit tout en douceur, j'étais chez moi, à bout de force, au petit matin.
Mon humain était présent auprès de moi. Il me parlait, me caressait, me rassurait.

Paprika était là, lui aussi.


Je sentais l'étincelle de la vie me quitter doucement, j'ai levé la tête vers eux dans un dernier effort, un dernier regard.


Et puis je suis partie pour un grand voyage sans retour.

Je suis devenue une poussière d'étoile.
Qu'importe ? Ma petite âme ne vous a pas quittés.

Ma dernière photo ici bas. Un de mes grands plaisirs, écraser les fraisiers ! J'espère qu'il y en a ... là haut.

Ma dernière photo ici bas. Un de mes grands plaisirs, écraser les fraisiers ! J'espère qu'il y en a ... là haut.

J'ai rejoint plein de nouveaux amis comme moi, bien loin, au delà d'une lumière multicolore.
Nous veillons sur vous tous.

 

Ils m'ont accueillie et parlé de vous tous avec la plus grande bienveillance.

 

________________________

 

 

A ma grande surprise, un matou noir et blanc m'a pris à part et m'a dit qu'il m'attendait.

 

Il a eu ces mots :

 

 

"Je m'appelle Poulbot, j'ai très brièvement rencontré les mêmes humains que toi.

Je voulais absolument être libre, je ne vivais pas sur l'hôpital, je ne faisais qu'y passer.

 

Une voiture des rues de Perpignan a décidé de mon destin quelques jours avant ton propre départ.

Mon nouveau rôle était alors de t'attendre, te guider et t'accueillir.

J'ai une âme, moi aussi."

 

 

 

Mon Paprika, je t'ai aimé malgré que tu aies été parfois un peu rude avec moi, et serai toujours près de toi.

 

Mon "humain" de compagnie, j'ai toujours su et compris que tu me voulais du bien, mais que veux tu, on ne se refait pas.
Et puis, tu le sais bien, nous avons tout de même énormément échangé et partagé tous les deux.

 

 


J'avais quatre ans.
J'aimais la vie. J'aimais ma vie.

 

Je m'appelais Midinette.

 

 

 

 


Un immense merci par avance pour vos messages à venir,

en espérant que vous comprendrez que

je n'aurai pas le cœur de vous répondre individuellement.

 


Dans quelques jours un commentaire unique sera rajouté

et l'article sera mis à jour pour vous remercier.

 

"I loved you my lady, though in your grave you lie, I'll always be with you. This rose will never die, this rose will never die."

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Mise à jour du 17 Mai 2019

 

Un petit mot de remerciement pour chacune et chacun de vous.

 

Vous avez toutes et tous exprimé de manière très émouvante votre amitié et votre solidarité à l'occasion du départ de Midinette et de Poulbot. 

 

Soyez certains que nous avons - car la peine est la même pour chacun de nous dans notre petite association - été vraiment très sensibles et touchés par chacune de vos interventions.

 

Il y a eu de beaux articles, de très jolis textes, de superbes poèmes, des mots, des messages et des pensées.

 

Les sentiments ont été exprimés avec votre cœur et votre ressenti.

Tous ces mots, sans exception, sont forts car ils traduisent bien plus que quelques caractères frappés sur un clavier.

Ils montrent tout simplement la belle âme humaine, celle que nous aimons et partageons.

 

 

Sachez que jusqu'à son dernier moment, Midinette a aimé la vie.

Elle a apprécié, même épuisée et à bout de forces, de pouvoir continuer à sortir au soleil, déguster de bon petits repas, déguster ses friandises favorites et se sentir accompagnée.

Son départ a été le plus doux possible même si ce sont des moment très durs à vivre et à gérer.

 

Soyez encore une fois remerciés pour avoir aidé à mieux appréhender et accepter "l'après".

 

 

 

 

 

 

Montages : Pixiz & Photofiltre

Chanson Lady D'Arbanville : Cat Stevens

commentaires

IzaCat 21/05/2019 21:14

Quel bel hommage ! 4 ans c'est bien trop jeune pour partir malheureusement comme tu dis il y a des chats qui ont un début de vie difficile et heureusement qu'il y a des associations comme la votre pour les secourir. Midinette a été heureuse chez toi et elle est partie entouré d'amour. Merci pour elle... Douces pensée pour Poulbot.

ambre2 19/05/2019 17:03

Oh mon cher Jean-Marc… j'ai vu passer le titre de ton article et je me suis doutée d'un drame mais j'étais prise dans mes propres problèmes, mes travaux, dossiers, examens médicaux, peines de cœur… bref, pas disponible du tout surtout qu'il me faut à chaque fois passer par edge pour te laisser un message.
Mais je suis tellement désolée de ne pas avoir été là pour toi, pour ce moment délicat, que je vis moi-même en ce moment et pour lequel tu as eu la gentillesse, toi, de me laisser un peu de ton cœur par écrit.
Je sais que les témoignages d'amitié ont été nombreux et j'en suis soulagée, mais je regrette vraiment de ne pas y avoir été moi-même… Me voilà donc avec retard. Tu penses bien qu'en te lisant, j'ai pleuré puisque je vis la même chose en ce moment et que je viens de passer deux jours à pleurer sans arrêt… que je suis en plein dans le deuil, comme toi… et que je suis donc vulnérable, comme toi… Merci pour ce bel article, en tout cas. Mon petit bambou est parti un peu moins calmement mais ils se sont rejoints… sans doute que c'est ta midinette qui l'a accueilli quelques jours plus tard C'est à présent mon bambou qui est de garde pour accueillir le prochain. Je te fais de gros bisous très affectueux. Je pense à tous ceux qui ont encore besoin de nous. A très bientôt Et tu sais que, même quand je ne passe pas ici, je suis de toute façon de tout cœur avec toi. Surtout dans ces moments de douleur.
Cath

nicole difinimi 19/05/2019 12:36

J'en pleure en lisant ce commentaire, il est vrai que chaque chat est un peu le nôtre
et le voir partir nous fait très mal aussi !
Nicole

Chantaloup 18/05/2019 23:33

C'est si touchant et si terrible à la fois.
Midinette a eu de la chance dans son malheur. Pauvre petite puce ...

Benguerel 18/05/2019 21:52

Une pensée pour Poulbot Le destin parfois est si cruel

Benguerel 18/05/2019 21:49

Je ne peux m'empêcher d'avoir la gorge serrée,les larmes qui coulent 4ans c'est si jeune pour monter là haut, même si on y retrouve d'autres compagnons qui eux aussi ont quitté la vie Très bel hommage à votre petite Midinette Jean-Marc Courage à vous en ces moments douloureux

Nounou de Phiphi 18/05/2019 18:30

Comme pour tous ceux qui nous ont quitté, tous ceux de la grande famille des amis des chats et en particulier ceux de St Jean de Perpignan , Midinette restera pour toujours dans nos coeurs . Sa présence le sera sur nos blogs .
Une très belle histoire que vous avez vécu tous les deux, tous les 3 avec Pap , tous les 4 avec Laura ... enfin nous tous qui avons suivi Midinette ......Merci de cette dernière photo, ces derniers moments d'une chatte dite sauvageonne qui a tant aimé ne pas vivre en sauvageonne.....a aimée celui qui a fait fondre son ti coeur de Midinette , le Beau lourdeau de Pap

Thaddée 18/05/2019 18:17

Coucou Jean-Marc, je trouve formidable que ta petite Midinette ait profité de la vie jusqu'à son dernier souffle. Elle était bien chez toi, elle n'a jamais arrêté de te le prouver. Bon séjour dans "le pays de l'autre côté" Midinette, et n'écrase quand même pas trop de fraisiers ♥♥♥.

Dani et ses Chats 18/05/2019 00:13

Et oui, c'est pareil pour Perle, elle aime se mettre au soleil, malgré tout. Midinette était une belle tigrée qui a su dans les derniers jours et moments accepter les caresses. C'est très émouvant. Je suis sûre qu'elle repose en paix, auprès de tous ceux que l'association a sauvés, aimés. Elle est partie dignement, et a eu un bel hommage, comme il se doit. Bon courage. C'est très difficile, je le sais.

Jean-Marc 17/05/2019 22:36

Soyez toutes et tous remerciés pour vos messages très touchants.

Une petite mise à jour de l'article est réalisée pour offrir une dernière photo de la petite Midinette.

Son esprit ne nous a pas quittés, sa présence restera pour toujours gravée dans ma mémoire, dans celles de toutes celles et ceux qui l'ont aimée.

Merci à tous pour votre solidarité et votre amitié.

Chatdesîles 18/05/2019 00:04

Merci pour cette dernière photo de notre amie Midinette.
Bien sûr que nous ne l'oublierons pas. Elle demeure dans nos cœurs, comme tant d'autres ...
Les images et les mots permettront de garder plus présent le souvenir des moments heureux avec Midinette.

Pensées douces et lumineuses pour Midinette.
Courage à vous Jean Marc (qui viviez avec elle au quotidien) et à vous Laura (qui vous en occupiez sur le site de l'hôpital), courage à vous deux qui avez pris soin d'elle plus particulièrement ... nous sommes à vos côtés dans la peine ...

Zapi 17/05/2019 22:23

C'est très magnifiquement écrit cette triste histoire, courage, Midinette et Poulbot sont au paradis, c'est difficile, je repense souvent à mes compagnons disparus, des fois je sens qu'ils sont là quelque part...

écureuil bleu 16/05/2019 19:51

Je viens de chez Chat des Iles. Midinette a reçu beaucoup d'amour de Paprika et de vous

The Swiss Cats 14/05/2019 20:59

Quel bel hommage ! Tu as eu la chance de croiser les bons humains et d'être entourée d'amour, Midinette... Dis bonjour aux copains de l'autre côté du Pont-de-l'Arc-en-ciel. Tendres ronrons

Stéphanie 13/05/2019 17:17

Jean-Marc. Les larmes ont devancé ces quelques mots. Touchante et adorable midinette,que le paradis et ses anges t'ouvrent très grand leur ciel et leur coeur. Jean-Marc a su apaiser tes maux et t'aimer comme tu étais ,veille sur lui à présent car tu as élu domicile dans son coeur. Repose en paix ma jolie ,comme Poulbot. Très chamicalement ,pensées sincères en ces moments que l'on ne voudrait jamais vivre.

renejeanine 13/05/2019 16:40

triste et magnifique histoire, merci Jean-Marc, qu'elle était touchante cette petite Midinette, dommage son passage a été rapide, je lui souhaite de reposer en paix, elle aura eu au moins de bons moments et de l'amour chez toi , courage, bonne semaine amitiés et bises

Sophie 13/05/2019 15:43

Petite Midinette chérie, je pleure en lisant tes mots. C'est sûr, ton âme a guidé la plume de ton humain. Merci à lui d'avoir veillé sur toi, merci à Paprika de son amour, merci à Poulbot de t'avoir accueillie...Vous les chats vous n'avez pas le même ressenti du temps que nous les "humains", mais vous savez encore mieux que nous ce qu'est l'amour. Et tu es partie en douceur, avec beaucoup d'amour dans ton "bagage". Veille sur ceux qui sont restés en bas s'il te plait. Douces pensées à soutien à Jean-Marc, et douces caresses à Paprika.

nicole difinimi 12/05/2019 19:21

Triste nouvelle et racontée de si belle façon, mais tellement belle que la gorge se serre et les larmes
ne sont pas loin !
Leur vie est déjà normalement si courte, et si le destin s'en mêle pour encore la raccourcir, ce n'est pas juste
Courage Jean -Marc
Nicole

Grandma 12/05/2019 05:47

Petite Midinette,tu as eu la chance de passer quelques années chez Jean Marc , en sécurité et recevant de bons soins. Il t’a respectée.Tu as eu un super copain Paprika. ????. Bien sûr , « s’envoler » à 4ans,c’est trop tôt…Je pense à toi et à Pouliot qui t’attendait. Amicales pensées pour ton humain.

lemenuisiart 11/05/2019 21:32

La fin est dure, mais l'un des moments fut heureux, resteront sur ces moments. Grosse pensée et dernier coucou avant de partir au Mans. Bonne nouvelle trois personnes seront pour eux, il est resté dans la rue, alors hop dedans avec les croquettes.

Claudie 11/05/2019 21:01

Je Pense à Midinette Poulbot À Nos Très Chers Amis Ils Reposent En Paix Nous Les Retrouverons Un Jour

rolande 11/05/2019 16:53

Ma petite Midinette, tu sais que je demandais souvent de tes nouvelles, j'ai été effondrée d'apprendre que tu nous avait quittés pour le ciel ou beaucoup de nos amis t'attendaient, tu aura eu qq années de bonheur et c'est cela l'important tu aura su ce que c'était d'être aimée et choyée, veuillez sur tes amis, je ne t'oublie pas.

Miss Tigri 11/05/2019 15:13

Les Chats-Pitres m'ont soufflé que les chats s'en vont vers la Félinosphère, où ils gardent le souvenir affectueux de ceux qui ont veillé sur eux, tout comme nous conservons à jamais le souvenir de tout ce que nous avons partagé avec eux. Jeune et jolie Midinette, tu nous manqueras. Les ronrons de Cat'Alans t'accompagnent. Nous pensons à l'inconsolable bipède qui t'a veillée jusqu'à la fin.

Chatdesîles 11/05/2019 11:56

C'est un très bel hommage pour Midinette.

Quelle chance elle a eu de vous rencontrer Jean Marc ! Vous avez pris soin d'elle comme personne ne l'aurait fait.
Non elle n'était pas défigurée, elle restait belle malgré la séquelle visible de ce grave coryza qu'elle avait eu. C’était Midinette avec sa frimousse unique et puis voilà.
J’aime son histoire d’amour avec Paprika … je me souviens de cette jolie photo du début où Paprika veillait avec tendresse sur elle, alors qu’elle était en cage de convalescence. Midinette et Paprika s’aimaient d’un amour simple et vrai, comme Eowin et Colibri … et Midinette vous a fait le cadeau de cette belle histoire.

Lorsque Midinette a été touchée aux pattes, j’ai vraiment cru qu’elle s’en sortirait … en tous cas qu’elle apprendrait à vivre à son handicap. Mais il y avait quelque chose de plus profond, de plus grave et tel un maitre attentionné, vous l’avez perçu Jean Marc …

Midinette est partie sous vos caresses, elle a voulu vous offrir cela à vous et à Paprika, elle est partie accompagnée par vous deux qu’elle aimait par-dessus tout.

J’ai écouté la chanson, j’ai cherché la traduction et sa signification … Et à la différence de Lady d’Arbanville, Midinette vous a aimé et vous l’a prouvé.
« Alors cette rose ne mourra pas, cette rose ne mourra pas » et Midinette continuera à veiller sur vous et sur son Paprika …

Pensées douces pour Poulbot aussi

PS : comment va Paprika ?

Carama 11/05/2019 08:45

Quel récit émouvant!! C'est un très bel hommage! Pauvre Midinette, elle est partie entourée de ceux qu'elle aimait et qui lui ont donné de l'amour et de la tendresse.
Pauvre Poulbot également.
Douces pensées de soutien. Merci pour ce que vous faites pour eux, malgré la tristesse trop souvent présente.

lalyana 11/05/2019 00:13

C'est vraiment trop triste????on a envie de pleurer en lisant cet article
un grand merci au bipede qui lui a ouvert sa maison et tout un univers de reconfort de serenite et d affection. Courage Jean Marc????????????⛅

Nicole75 10/05/2019 23:50

Magnifique hommage à Midinette ! Magnifique récit que j'ai lu dès sa réception, les larmes plein les yeux. J'ai bcp pensé à Midinette, surtout depuis une quinzaine de jours.
Que dire ? Les mots étant comme tjs bien faibles ou maladroits dans la peine. Je crois avoir "tout mis" dans mon com chez Phiphi.
Je comprends votre tristesse (doublement car nous passons tous par ces difficiles moments, "aimer" implique hélas forcément des moments douloureux ; c'est vrai pr les humains, mais c'est vrai aussi pour ces petits amis qui vivent près de nous,
Bon courage. Douces pensées pour les minous/minettes qui vous et/ou nous ont quittés.
Bien amicalement. Douces caresses aux minous et minettes qui ont la chance d'avoir fait un jour votre rencontre.
Nicole75

@nnie54 10/05/2019 21:56

Je suis très triste en te lisant et les larmes me viennent en pensant au départ que tu as vécu, celui de Midinette. Tu lui as donné une maison et un compagnon, de la tendresse, de la chaleur et puis la vie en a voulu autrement. Midinette rejoint Poulbot parti aussi trop tôt (maudites voitures !) et elle est parti avec toute la tendresse et l'amour que tu lui as donné durant sa présence chez toi. Je suis de tout coeur avec toi Jean-Marc, bon courage.
@nnie

Annie 10/05/2019 21:51

Très beau... Poignant cet Hommage à Midinette... De tout coeur avec vous Jean-Marc.

sereine 10/05/2019 20:36

Ici, ce soir manger bon car demain c'est un si grand jour que cela vaut bien 2 manger bon. Demain Eichane a 17 ans. En la caressant je lui ai parlé de ses frères & soeurs qui n'ont pas eu la chance de vivre une si longue vie. 5mois 1/2 - 18 mois - 3ans - 5 ans -6ans ... Et va savoir pourquoi en lisant ton texte je me suis vue assise au sol avec sur les genoux un bébé bouc de 2 ou 3 jours. Sa mère était morte en les mettant au monde lui et sa soeur. Elle allait bien, mais pas lui, alors je lui ai dit comme il avait été courageux de descendre dans un petit corps pour aider la Mort à avoir sa mère, qu'il avait fait sous job, que sa destinée s'était d'arrêter la vie de sa mère, qu'il avait réussi le terrible travail que la destinée lui avait confier, et que donc maintenant, il pouvait remonter, aller là-haut embrasser sa mère, et avec elle, redescendre sur Terre dans 2 autres corps qui auront cette fois une vie comme dit Coyotte "le cul dans le beurre". Midinette après s'être délectée de la félicité qui règne là-haut mérite vraiment d'avoir ensuite une vie aussi bien beurrée.

Pauvre Paprika qui avait trouvé l'amour. Pourquoi a-t-il fallu qu'il le perdre si vite ?
Là-haut je sais Midinette heureuse, libérer de ce corps qui lui a si souvent fait mal, mais ici bas, l'âme de Paprika doit pleurer. Comme tes yeux Jean Marc.

maîtresse Poupette et Poupette 10/05/2019 20:18

Non Midinette, tu n'es pas défigurée, tu es belle telle que tu es ! Certes, ta vie avait mal débuté, toute petite déjà, tu n'as connu que la rue et la solitude. Et on comprend que tu sois restée méfiante à l'égard des humains. Mais celui qui t'a recueillie t'a offert la chaleur de son foyer et t'a permis de vivre quelques années de bonheur et d'insouciance, bien méritées après ta triste vie d'errance. Et de rencontrer ce " gros chat roux " qui a veillé sur toi. Maintenant, tu as entamé ton dernier voyage, mais tu seras toujours dans le coeur de ton bipède " à la voix forte " (je ne l'imagine pas avec une grosse voix !) et tous ceux qui ont croisé ton chemin, y compris tes copains de blog.
Douces pensées et tout notre soutien à Jean-Marc

virjaja 10/05/2019 19:58

Quelle tristesse, tu m'a fait pleurer.... heureusement elle avait trouvé la sérénité chez toi. bisous Jean-Marc. cathy

Zoé 10/05/2019 19:51

La gorge nouée je veux d'abord te dire merci Jean-Marc de l'avoir recueillie, entourée et accompagnée jusqu'au bout de sa petite vie. Elle a eu grâce à toi quelques années protégées dans sa petite vie. Je sais ta peine et tu sais combien c'est de tout cœur que je la partage . Où qu'elle soit avec nos autres petits amours disparus , elle est dans un "pays" où l'amour que nous avons donné et reçu ne s'éteint pas .Des nouvelles petites étoiles viennent de s'allumer , Midinette, Poulbot, Robin, Mimine ... Ils sont invisibles mais toujours présents . Repose en paix Midinette, et toi aussi Poulbot, vos "humains" ne vous oublieront jamais. Amitiés et condoléances sincères Jean-Marc.

AnnickAmiens 10/05/2019 18:42

Simplement très très émue en lisant cet article. Bien entendu qu'il y a un endroit où ils vivent très heureux, où des humains ont choisi de s'en occuper, bien entendu que nous reverrons ces minous et minettes avec qui nous avons passé des moments formidables et plein d'amour.
Et l'amour ne meurt pas.
Ils ne sont pas loin ... ils vous aiment ...

liliane ricourt 10/05/2019 18:05

adieu midinette tu vas partir au ciel avec beaucoup d autres amis si tu vois ma natacha dis lui qu elle me manque comme toi tu vas manquée a tous tes compagnons a 2 ou a 4 pattes merçi a vous tous pour le travail que vous faites amities a toute l équipe bisous a laura

Dani et ses Chats 10/05/2019 18:02

Le beau Poulbot a accueilli Midinette, elle n'est pas seule là-haut sur le Pont de l'Arc-en-Ciel. Puis il y a aussi tous ceux de l'Association déjà partis, et je suis certaine que mon gentil Camargue devait faire partie du cortège pour laisser passer Midinette en douceur. Eowin et Colibri, Stella, Rouky, le gentil Gavin qui n'avait que 2 ans quand il est monté au Paradis des Chats, Oliver et Mimine, Rafie et Roméo de Josiane, Ivana-Sputzi, Magik, Myrtille et Mimine de Tinou, Jarrod et Guizia et Sony, et bien d'autres... Cela n'apaise pas ta peine Jean-Marc, j'en suis consciente. Elle a eu une fin de vie entourée d'amour, de soins, de bienveillance de ta part. RIP jolie Midinette ♥ ainsi que Poulbot ♥. (grrrr ces voitures !!!) Bon courage Jean-Marc, et à tous à l'Association qui l'avez secourue, soignée, et mis à l'abri avec le merveilleux Paprika.

shuki 10/05/2019 16:37

Adieu à toi petite Midinette, ton départ nous attriste mais ton copain Poulbot attendait ta venue afin de faciliter ton entrée au Paradis des Chats. Soyez heureux tous ensemble, nous ne vous oublierons pas.... De tout coeur avec toi Jean-Marc et merci pour l'amour que tu leur donnes. Amitiés de Shuki

kimcat 10/05/2019 13:58

De tout coeur avec toi Jean-Marc...
Nul doute que Midinette et Poulbot ont été bien accueillis au Royaume Céleste des Chats... Tout comme Mimine de Chantaloup...

Nounou de Phiphi 10/05/2019 12:07

Midinette si attachante par ce que vous nous en disiez. et Nous aussi nous sommes attachés à Midinette
Magnifique hommage à Midinette qui dit avec les mots du coeur , pour ne pas dire, avec le coeur déchiré, tout simplement cette belle histoire que vous avez connu tous les deux: Jean-Marc et Midinette .
Le coeur déchiré par le départ mais repl de la lumière que Midinette y a mis .Elle est partie en paix, vous laissant le souvenir de ces derniers jours où elle vous a avoué son amour, sa confiance , ses remerciements pour tout ce qu'elle a connu de bon et de beau grâce à vous .

Nous partageons votre peine ,

Nous n'oublierons pas Midinette , merci aussi pour Poulbot , qui là haut a pris le rôle de Papika....

Nounou de Phiphi 10/05/2019 12:01

Nous avons connu dés le départ l'histoire de Midinette.. Une histoire bouleversante , son Amour immédiat , absolu avec Paprika ....
Midinette , si attachante pe

leschatsdumaquis 10/05/2019 11:55

Comme je le disais chez Zoé, la blogosphère féline est dans une grande tristesse avec le Départ d'amours félins, que nous "connaissons", suivons et aimons. Nous faisons tous partie de la même famille, celle qui tend la main aux petits déshérités des rues et qui donnent sans compter pour offrir une vie meilleure à ces petites âmes en perdition. Midinette a fait partie des chanceuses qui ont rejoint un foyer avec un super-papa :-))) La grande Faucheuse a décidé de passer par là et de faire rejoindre le paradis à cette chatonne parce que c'était la plus belle et la plus gentille... Je sais ta peine JM, et tu sais la mienne. Il ne reste que les larmes aujourd'hui pour dire à Midinette combien elle était aimée, qu'elle n'est pas Partie inconnue, qu'elle avait sa place dans nos coeurs et que de toutes façons elle ne sera jamais oubliée. J'espère que Pap va tenir le coup ; on sait que les chats ont également leur deuil à faire même s'ils ne "vivent" pas la mort comme nous. Amitié. Rose

marie-christine 10/05/2019 11:45

paix à ta petite âme tit cœur,nous continuerons à penser à toi et tu seras à jamais dans nos cœurs,une énorme pensée à jean marc

Pastyme 10/05/2019 11:11

Un nouveau départ qui attriste tous les amis de chats,
on voit bien dans ta façon de relater cet épisode douloureux tout l'amour que tu donnes à tes protégés
Sans doute a-t-elle été accueillie par ses congénères récemment enlevés à l'affection de leurs "humains"
amitiés

Une Rose m'a dit 10/05/2019 11:02

Pauvre petit ange. Que tu est bon mon ami. Je pense que beaucoup d'autre Midinettes on besoin de toi. Merci pour eux. doux week end

Monique 10/05/2019 10:59

Vous savez déjà combien ce "départ" m'a attristée. Quel joli texte pour la tendre Midinette... Je suis de tout coeur avec vous Jean-Marc.

Thaddée 10/05/2019 10:41

Oh quels adieux déchirants ... Cette chanson est si prenante, je l'aime tant, elle vous va si bien à tous les deux et je peux te le dire, petite Midinette, tu n'étais pas une minette comme les autres, de par ton histoire, de par ton physique, de par ton amour avec Paprika, de par les caresses de ton humain que tu as fini par accepter. Tu as vécu tellement heureuse, tu as vécu l'amour, et ton Jean-Marc, et ton Paprika ton accompagnée jusqu'à ton dernier souffle. Une rose pour toi petite Midinette, et à toi Jean-Marc toute mon amitié. Tu l'as rendue très heureuse, tu lui as tout donné, et tu as été là pour elle jusqu'au bout ...

Yvette 10/05/2019 10:28

Que c'est triste mais si bien écrit, tu lui as rendu là un vraiment très belle hommage. Pauvre petite misère . C'est tellement beau ce que vous faites tous. Les chats sont des êtres vraiment à part. Hier j'étais en très mauvaise forme, je me suis couchée tôt je crois que ça fait plus de 20 ans que je ne me suis couchée si tôt. Ma Féline et mon Mitou n'ont rien compris, ils se sont collés à moi jusqu'à ce matin, ne m'ont pas lâchée d'une minute. Ils sont adorables. Même Théo mon hurleur, je ne l'ai pas entendu de la nuit. Exceptionnels, je le dis! A bientôt

Danielle=^.^= 10/05/2019 10:19

Oh Jean-Marc ....
Quelle douleur dans chaque " départ" ...
Midinette a eu l'immense chance de vous rencontrer ... et réciproquement !
Merci pour elle, merci pour tout ...
Pensées de lumière et d'amour pour Midinette, pensées de soutien et de force pour ceux qui sont dans la peine =^.^=