Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite. 

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

 

♦♦♦♦♦♦♦

 

Notre association s'occupe

de chats libres.

 

Nous ne disposons malheureusement

d'aucune structure de type refuge.

 

Nous ne pourrons pas

répondre favorablement

aux demandes de prise en charge

et le regrettons.

Rechercher

Pages à consulter

 

 

 
•    Nous soutenir
•    Parrainages
• ​​​   Chats à l'adoption
•    
•    Socialisation
•    In Memoriam
 
•    Les liens des amis 

 

 
25 mai 2024 6 25 /05 /mai /2024 05:00
Aussitôt dit, aussitôt fait.

Une article très bref aujourd'hui, mais il y a une information importante en fin de page.

 

 

Nous vous avions parlé des voisins la semaine dernière.

 

Parmi eux, quelques nouvelles moustaches étaient apparues.

 

Eh bien, nous nous somme mis immédiatement au travail sur ce secteur, et nous avons le plaisir de vous présenter la belle Vahiné.

Pourquoi vous m'embêtez ?
Pourquoi vous m'embêtez ?Pourquoi vous m'embêtez ?

Pourquoi vous m'embêtez ?

 

Une minette tigrée de 1 an et demi qui a connu le parcours vétérinaire usuel.

 

Seul petit bémol, la vétérinaire nous a prévenus que - bien qu'elle ne soit pas gestante - elle avait récemment eu des bébés qui devaient être déjà bien sevrés, car elle n'avait plus de lait.

 

 

 

 

Nous lui avons rendu sa liberté, elle semblait assez pressée de retrouver sa petite famille, probablement pour un complément indispensable d'éducation.

 

Des soucis en perspective, donc. Il nous reste à découvrir cette nouvelle petite troupe ... et à gérer les surprises qui ne manqueront pas de l'accompagner.

 

 

 

Bonne chance à toi, jolie tigrée.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

 

Nous serons présents le samedi 1er juin

 

au Maxi Zoo du Polygone Nord à Perpignan

 

pour une journée de collecte (nourriture essentiellement).

 

 

 

Voici l'adresse (c'est sur la même avenue que l'hôpital, vers le centre commercial) :

 

 

Maxi Zoo Perpignan Nord

2095 Avenue Languedoc - ZC Leclerc Polygone
66000 Perpignan, France
 
Samedi 09:30 - 19:00 heure(s)

 

 

N'hésitez pas à venir nous rencontrer si vous êtes dans le secteur. Merci !

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Irène & JM

Illustration chatons : A Lemay / Pixabay et logo MaxiZoo

11 mai 2024 6 11 /05 /mai /2024 05:00
C'est la faute à Voltaire.

Et pourtant ce jour là, nous avions plutôt le nez dans le ruisseau.

 

Mais nous n'allons pas nous plaindre pour une fois qu'il pleuvait à Perpignan !

 

La semaine dernière nous vous présentions une série de nouveaux copains qui pointaient leurs moustaches sur les divers points de nourrissage du site.

 

Parmi ces visiteurs il y avait ce beau noir et blanc.

 


 

Mais nous l'avions également repéré en journée, même s'il restait plutôt discret et furtif.

 

C'est la faute à Voltaire.C'est la faute à Voltaire.

De plus, Lewis ne semblait particulièrement disposé à partager les gamelles avec ce sans-papiers et n'hésitait pas à lui faire la chasse.

 

Tensions diplomatiques dans l'air.Tensions diplomatiques dans l'air.

Tensions diplomatiques dans l'air.

Alors, nous n'avons pas chômé et nous nous somme mis au travail .... avec succès.

 

 

Ce jeune homme (environ 1 an) a été baptisé Voltaire et a connu le parcours vétérinaire bien connu de vous avant sa relâche.

 

Bien entendu, nous n'avons aucune idée de ses origines et, comme toujours, nous avons eu ce petit pincement au cœur au moment de le libérer.

 

Il aura à sa disposition abris, gamelles garnies et surveillance.

 

 

 

Bonne chance Voltaire.

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Irène, JM & caméra IR.

20 avril 2024 6 20 /04 /avril /2024 05:00
Une belle Nénette !

Cette belle écaille ne vous est pas totalement inconnue.

 

Nous en avions rapidement parlé ICI, car elle aurait dû être capturée par un sympathique couple vivant près de l'hôpital, mais le destin en avait décidé autrement.

 

Il était certain que la belle en question était gestante et l'échéance fatidique se rapprochait.

 

Après plusieurs échecs, nous avons donc prêté à Gaëlle et Fabien la cage de sélection à déclenchement manuel.

 

Il n'était pas question pour nous de tenter notre chance, car cette petite maline n'avait confiance qu'en ses deux "protecteurs".

 

Petit à petit, avec beaucoup de patience, ils l'ont habituée à entrer dans cet étrange objet pour manger.

Une belle Nénette !
Une belle Nénette !Une belle Nénette !

Et puis un beau jour, le succès fut au rendez-vous.

 

 

Elle a été baptisée Nénette, et elle attendait bien des petits. Elle a environ 1 an.

 

Son oreille gauche est plaquée à l'envers contre sa tête, séquelle de problèmes passés non soignés.

 

Gaëlle, Fabien et leur fille se sont pris d'affection pour elle ... et vice-versa.

Ils l'ont donc gardée en convalescence après l'intervention vétérinaire.

 

Nénette est en confiance avec eux, elle les apprécie et se montre sociable.

 

Mais nos amis rencontrent deux problèmes un peu complexes à résoudre.

 

Une incompatibilité Toutou / Matou et des problèmes d'allergie.

 

 

Pour le moment, la situation est assez stable car Nénette aime sortir et s'amuser en bonne compagnie.

 

 

Mais elle apprécie aussi beaucoup que l'on s'occupe d'elle au sein de la maison.

 

 

L'incompatibilité avec le toutou de la maison et les problèmes d'allergie risquent, à terme, de poser quelques soucis à nos amis.

 

Nous aimerions trouver une solution pour cette adorable minette qui semble avoir un énorme potentiel, alors toute proposition sérieuse sera étudiée avec bienveillance.

 

 

. Laissons la conclusion à Gaëlle :

 

"Ce qui est amusant, c'est lorsqu'elle est dehors, ou qu'elle soit, des qu'on l'appelle, elle vient en courant et en miaulant. Elle prend ses habitudes que ce soit dehors et dans la chambre.
Elle est mignonne comme tout."

 

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Maintenant, une nouvelle nettement plus triste.

 

 

Pour les personnes qui nous suivent depuis très longtemps, vous vous souvenez peut-être de Malawi (ICI), au départ un chaton de l'hôpital qui avait finalement été adopté au Mir par l'amie Linda.

 

Linda nous a informés que Malawi nous a récemment quittés, après une quinzaine d'années d'une belle vie en pleine campagne.

Il ne reste maintenant au Mir que Ti Pelu de la troupe des anciens.

 

 

Merci à Linda pour ces années inespérées de bonheur pour ce beau chat noir.

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos Nénette : Mayhem, Gaëlle & Fabien

Photo Malawi : Linda.

13 avril 2024 6 13 /04 /avril /2024 05:00
Accordez-moi cette chance.

Je m'appelle Zelda, c'est du moins ce que j'ai cru comprendre.

 

Je suis jeune, je n'ai même pas une de vos années.

Je vivais à la proximité immédiate de ce que vous, grands deux-pattes, appelez un hôpital.

 

Et pourtant, malgré mon âge, j'étais déjà dans l'attente de quatre bébés, mais je ne savais même pas ce que cela représentait comme conséquences pour mon avenir. Et je ne le saurai jamais.

 

Je ne m'approchais jamais de vous autres, "les grands escogriffes", même si mes compagnons des rues semblaient vous faire plutôt confiance.

 

 

Et puis, il y a quelques jours, je fus attirée par la faim.

 

Je passais pourtant par un lieu bien secret pour me rapprocher mais les fourbes bipèdes m'y avaient tendu un piège totalement inconnu.

Accordez-moi cette chance.Accordez-moi cette chance.

Je ne me souviens plus très bien de la suite, tout est confus dans ma tête.

 

J'ai entendu de loin dans mon sommeil des mots bizarres comme "gestante", "ne pas la relâcher de suite", "peau, nez, yeux très rouges", "allergies", "pleine de puces", "elle est plutôt blanche", "attention au soleil" ....

 

Je ne sais pas ce que tout cela signifie, mais je me suis par la suite retrouvée chez une dame bien gentille, puis chez un des grands dadais qui m'avaient tendu un piège.

 

 

Je suis de nature peureuse et craintive mais je suis très calme.

 

J'ai bien observé autour de moi.

 

J'étais dans un lieu fermé, mais très confortable, je ne savais pas que cela existait.

Il y avait à manger à volonté, un endroit où dormir.

Il y avait aussi plein de mes semblables qui m'observaient en dehors de mon espace réservé.

 

Je vous avoue que cela m'a rassurée.

 

Et puis le grand bipède a ouvert mon enclos et s'est rapproché de moi !

 

J'étais terrorisée. Mais je n'ai rien dit, ni grogné, ni feulé, ni griffé, ni menacé.

Ce n'est pas dans mes habitudes.

Accordez-moi cette chance.Accordez-moi cette chance.

J'ai bien essayé de mordre un peu sa main lorsqu'elle s'approchait de ma bouche, mais ce traitre avait prévu la chose (... des gants ...).

 

Alors, depuis j'ai laissé tomber et je le laisse me toucher, et je dois avouer que ce n'est pas désagréable , même si je ne suis pas tout à fait tranquille.

 

On ne change pas ses réflexes d'un claquement de griffes !

 

 

Je suis La fille du sud, un peu Perdue dans la vie, mais j'espère bien devenir Celle qui plaisait au prince.

 

 

Alors ... accordez-moi cette chance.

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Irène & JM

 

- La chanson Zelda est d'Yves Simon

 

- Le titre de cet article est un clin d'œil / hommage au roman "Accordez-moi cette valse" (Save me the waltz)  de Zelda Fitzgerald.

- "La fille du sud", "Perdue dans la vie" et "Celle qui plaisait au prince" sont des nouvelles de Zelda Fitzgerald (ICI).

 

30 mars 2024 6 30 /03 /mars /2024 06:00
Chats de Pâques.

Aujourd'hui, un petit article fourre-tout pour vous donner quelques informations récentes ... variées et et non exhaustives.

 

 

 

Sur le site, notre amie l'indomptable Isabelle continue de nous narguer et semble bien "profiter" des gamelles.

 

Mais un nouveau venu inconnu est également apparu sur l'un des points de l'hôpital.

 

La caméra infrarouge laissée de nuit dans l'un des chalets nous permet aussi la découverte de quelques mystérieux visiteurs.

 

Nous avons également capturé ce beau gosse tout noir qui a été baptisé VITO (non, ce n'est pas un mafieux !).

 

Quant à Orso, l'amie Irène tente tant bien que mal de traiter son œil à l'aide de médicaments, mais le bougre de coquin n'aime pas particulièrement qu'on s'intéresse de trop près à lui.

 

Pour Pacot, il n'y a pas eu le choix par contre. Il a fallu le capturer pour faire soigner un gros (et très vilain) abcès infecté à sa joue gauche. Il va beaucoup mieux et a retrouvé ses copains.

 

 

Et pour terminer sur une nouvelle positive : une adoption !

Nous avions parlé il y a peu de temps de Wiloo (ICI), un superbe et jeune chat noir à poils mi-longs.

 

Il a enfin trouvé sa famille chez Lana que nous remercions bien sincèrement.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

     Très bon weekend de Pâques à toutes et tous.    

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Illustration chat de Pâques : Thomas / Pixabay

Photos : Lana, Irène & JM

16 mars 2024 6 16 /03 /mars /2024 06:00
C'est la saison.

Cette semaine, un petit article de transition pour vous présenter deux "séductrices" apparues sur l'un de nos points de nourrissage.

 

Tous d'abord la bien nommée Valentine.

 

 

Suivie de la sémillante Victoria.

 

 

Nous avons pu capturer ces deux jeunes filles et, comme de bien entendu, toutes deux étaient gestantes (c'est la saison !).

 

Elles ont connu le parcours vétérinaire que vous connaissez dorénavant par cœur et nous remercions Christine des les avoir gardées chez elle le temps qu'elles se rétablissent après leur opération (plus lourde dans leur cas).

 

Ces interventions sur des minettes gestantes sont toujours un peu plus difficiles à accepter, vous le comprendrez, mais c'est aussi l'assurance de ne pas retrouver des chatons vivant dans les rues, sans avenir, malades ... ou pire.

C'est la saison.C'est la saison.
C'est la saison.C'est la saison.

 

Elles ont retrouvé leur liberté, elles savent où trouver une nourriture régulière et nous essaierons de veiller sur elles du mieux possible, comme pour tous les autres.

 

 

Nous leur souhaitons le meilleur, c'est hélas tous ce que nous pouvons leur proposer.

 

 

 

 

Montages : Pixiz & Photoscape

Photos : Irène & JM

2 mars 2024 6 02 /03 /mars /2024 06:00
La princesse gréco-romaine

Nous avons récemment été contactés par un jeune couple très sympathique vivant à proximité de l'hôpital de Perpignan, Gaëlle et Fabien.

 

Dans leur jardin, ils nourrissent une chatte écaille errante qui est probablement déjà gestante.

 

 

Ils voudraient bien éviter "le pire", et nous leurs avons prêté une trappe car la minette n'a pas des habitudes fixes.

 

Hélas pour le moment elle déjoue toutes leurs tentatives. Que voulez-vous, en général ce sont des petites malines.

 

Mais entre temps, une nouvelle visiteuse est apparue chez eux qui semble nettement moins méfiante.

La princesse gréco-romaineLa princesse gréco-romaine

Nous avons évidemment donné notre accord pour sa capture et son éventuelle identification / stérilisation si nécessaire.

 

L'affaire fut rondement menée, et la petite nouvelle a rapidement pris le chemin de la clinique vétérinaire.

 

Elle n'était ni identifiée ni stérilisée, mais quelques surprises nous attendaient.

 

Comme vous l'avez peut-être observé, ses oreilles sont atrophiées suite à de probables otites à répétition (elle a donc été pucée et elle semble malentendante) et il a fallu également lui retirer l'utérus à cause de la présence de nombreux kystes (le reste des organes était sain, heureusement !).

 

Cette capture s'avérait donc indispensable pour elle et son avenir. Et, pas question de la relâcher dans la foulée car l'intervention était lourde et fatigante.

 

 

Elle a environ 3 ans.

Gaëlle et Fabien voulaient la prénommer Athéna, mais comme vous le savez nous avons déjà une petite déesse / princesse qui porte ce prénom (ICI).

 

Alors elle est devenue une divinité gréco-romaine en lui ajoutant le patronyme de Minerve. 😻

 

Notre gentil couple l'a récupérée et mise à l'abri, mais ne dispose d'aucune pièce pour garder Minerve (ils ont un toutou) à part leur garage qui n'a pas de lumière du jour.

 

Ben ... elle est donc venue faire un tour à la maison ... (cage de socialisation, pas le choix).

 

Et, il s'agit d'une petite chatte vraiment très sociable et affectueuse, absolument adorable, très douce, voire pot-de-colle.

La princesse gréco-romaineLa princesse gréco-romaine

Alors voilà,  notre "Minerve" n'est manifestement pas une chatte des rues, mais elle doit y vivre depuis longtemps malgré tout.

 

Il nous semble assez improbable qu'elle ait une famille, ou alors il s'agit de personnes qui n'en ont strictement rien à faire : 3 ans, ni stérilisée ni identifiée, oreilles en charpie suite à des otites, besoin de soins ! Hum .....

 

Elle est très propre, calme, un peu bavarde le matin car en recherche d'affection et de contact, elle mange sans être un ogre (pour le moment surtout la nuit) et ne pose aucun problème de comportement. Elle a une tendance au jeu et un regard craquant.

Une fois bien remise sur pattes, elle aura un très beau poil mi-long et soyeux.

La princesse gréco-romaineLa princesse gréco-romaine
La princesse gréco-romaineLa princesse gréco-romaine

 

Il lui faut maintenant rencontrer une famille sérieuse pour la vie ....

et ce ne sera pas la tâche la plus simple.

 

 

 

Merci à Gaëlle et Fabien pour leur bienveillance et leur amour des animaux.

 

 

 

Montage : Photofiltre

Photos ; Gaëlle et Fabien, JM

Illustration temple grec : rihannafendy1988 / Pixabay

10 février 2024 6 10 /02 /février /2024 06:00
La panthère volcanique.

Une apparition récente sur l'un de nos points de nourrissage, un matou noir inconnu observé par Irène lors d'une tournée.

 

 

Le weekend dernier nous avons tenté sa capture, elle fut rapide et directe au premier essai.

 

 

Mais ... notre matou ne s'est absolument pas montré coopératif, comme vous pouvez le constater à son air sur la photo précédente.

 

À un tel point que ni Irène ni moi-même n'avions jusqu'à présent jamais rencontré un cas similaire.

 

Nous avons immédiatement couvert la cage, comme nous le faisons toujours, mais il ne s'est absolument pas calmé, bien au contraire.

 

Il s'est déchaîné, s'est montré virulent et très agressif.

 

 

Et, en s'énervant, il est même parvenu à débloquer la sécurité de la fermeture et à passer pattes avant et tête sous la porte !

 

Il a failli s'étouffer en coinçant sa tête, et c'est au prix d'un énorme coup de stress que nous sommes parvenus à le dégager, car il était assez difficile de s'approcher malgré le solide grillage qui le retenait.

 

Nous avons dû mieux sécuriser la trappe avec un collier plastique très solide et bien serré.

 

Et bien entendu, il s'était quelque peu blessé (écorchures) lors de sa tentative et c'est toujours quelque chose de très désagréable à constater, car nous ne sommes vraiment pas là pour arriver à ce résultat.

 

Il dégageait une très forte odeur d'hormones félines mâles.

 

 

Bon, il a tout de même pu voir le vétérinaire.

 

Merci à Christine et son époux pour la garde et le transport du fauve le lendemain, ce n'était pas évident non plus, croyez nous !

 

Bobos soignés (une fois anesthésié ...), stérilisé, identifié, déparasité et une piqûre antibiotique par prudence, au cas où après ses blessures ...

 

Son nom ?   ben, euh ..... Vulcain.

 

Irène l'a libéré en faisant bien attention, car il n'était toujours pas calmé ... et il a filé comme un bolide vers sa liberté chérie.

 

 

 

La morale (car il y en a une), c'est que, si parfois nous avons de la peine et des états d'âme lorsque nous devons en relâcher certains, pour Vulcain, au moins, nous savons que son choix de vie est celui d'être un vrai chat libre.

 

 

 

Nous lui souhaitons le meilleur pour son avenir,

il le mérite bien car nous ne savons rien ni de son passé,

ni de son vécu, même s'il est assez jeune.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

 

Tous les reçus fiscaux ont été expédiés (mail ou courrier postal) ou distribués.

 

 

Si vous l'attendez et n'avez rien reçu, merci de bien vouloir nous contacter

(mail : sos-chats-hopital@outlook.fr) afin de corriger cette situation.

 

 

 

 

 

 

Montage : Photofiltre

Photos : Irène & JM

Illustration panthère : BedexpStock /Pixabay

Illustration volcan : Julius H. / Pixabay

Illustration reçus fiscaux : Mohamed Hassan / Pixabay

13 janvier 2024 6 13 /01 /janvier /2024 06:00
Encore un nouveau.

Et la série continue.

 

Nous vous présentons aujourd'hui un nouveau p'tit gars venu d'on ne sait où.

 

Un beau gamin de la rue, tout poilu, tout jeune (6 ou 7 mois environ) et tout noir, mais surtout .... tout gentil.

Encore un nouveau.Encore un nouveau.
Encore un nouveau.Encore un nouveau.

Comme de bien entendu, il n'était ni stérilisé, ni identifié mais c'est désormais du passé.

 

Et puis, il a bien fallu le baptiser.

 

Il s'appelle donc maintenant Wiloo.

 

Eh oui, cette année, nous avons l'embarras du choix, car on termine l'alphabet (Ici).

Nous essaierons donc de faire débuter les prénoms de nos nouveau amis par V, W, X, Y ou Z.

Et il y a pléthore de possibilités cette fois.

 

 

Alors, qui est Wiloo, et comment se comporte-t-il ?

 

C'est un jeune garçon très sociable et très gourmand. Il ronronne beaucoup et sait réclamer ses gamelles par de minuscules miaulements.

 

Il n'apprécie que la litière à basse de copeaux de bois (petits soucis au début, corrigés depuis) et en fait bon usage, intensif ....

 

Il ne pose aucun problème pour le manipuler, pour le soigner ou l'attraper et continue de ronronner.

 

Encore un mystère des rues qui restera entier.

 

Sur cette photo, il a été transformé en chat "Gordini".

Il avait une petite pelade sur le nez, soignée efficacement par de la pommade.

 

 

 

Alors, pour la suite, à vot' bon cœur M'sieurs Dam'

 

pour aider à lui trouver une bonne maison.

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : JM

6 janvier 2024 6 06 /01 /janvier /2024 06:00
Pour débuter l'année sur du velours.

Pour tenter de donner une note optimiste et positive à cette année qui vit ses premiers jours, nous vous présentons une adorable petite nouvelle nommée Velvet.

 

Repérée et attrapée dans les rues proches de l'hôpital par notre amie Françoise (oui, vous savez, la gentille personne qui s'occupe dorénavant de Lolita), âgée d'environ 6 mois mais de petit gabarit, elle a tout de même pu être stérilisée, identifiée et déparasitée .... mais surtout sortie de la rue !

 

Et nous n'avons vraiment pas regretté de ne pas l'avoir relâchée !

Pour débuter l'année sur du velours.Pour débuter l'année sur du velours.
Pour débuter l'année sur du velours.Pour débuter l'année sur du velours.

Mais il restait encore à lui trouver un bon foyer.

 

Cette histoire est restée assez familiale, car nous avons eu la grande chance de rencontrer un couple charmant d'adoptants potentiels, Francine et Claude, par l'intermédiaire de l'association de peinture "La Palette des Albères" (ICI) de la sœur d'Irène (merci à elle !).

Reconnaissez qu'il y a de quoi craquer !
Reconnaissez qu'il y a de quoi craquer !Reconnaissez qu'il y a de quoi craquer !

Reconnaissez qu'il y a de quoi craquer !

Velvet (qui sera renommée Youna) passe donc ses premiers jours chez ses sympathiques adoptants.

 

Les premières nouvelles sont bonnes, mais il a été observé récemment un souci sur une patte difficile à poser.

 

Aucune hésitation de la part de Francine et Claude (bravo !), direction le vétérinaire, examen et radio à l'appui.

 

Rien n'a été décelé en externe, mais la radio donne un petit indice sur une articulation qui pourrait être le signe d'une entorse  ... ou d'un retard de croissance.

 

Il est vrai, que pour 6 mois, elle ressemble plutôt à un chaton, et il est fort probable que sa vie antérieure n'a pas dû l'épargner.

 

 

Mais bon elle a un traitement pour quelques jours qui sera suivi d'un contrôle, elle mange bien et surtout semble heureuse de la belle vie qui lui est proposée.

Cela se passe de commentaires.Cela se passe de commentaires.
Cela se passe de commentaires.Cela se passe de commentaires.

Cela se passe de commentaires.

Alors, nous allons conclure par nos sincères remerciements pour la belle chaine qui a permis ce résultat (Françoise, Geneviève, Irène, Francine et Claude).

 

Bien entendu nous souhaitons la plus heureuse des vies à la petite Velvet / Youna et à sa famille.

 

 

Et .... si seulement cette année pouvait ne connaitre que des articles comme celui-ci, nous serions comblés (même s'il s'agit d'un beau rêve utopique).

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Irène & JM

30 décembre 2023 6 30 /12 /décembre /2023 06:00
Dernier trappage 2023, bilan et vœux.

Aucun secret : le titre vous annonce tout le contenu de ce billet par avance.

 

 

Et pour commencer, un petit dernier pour la route.

 

Nous vous présentons celui qui sera sans aucun doute notre dernière capture de 2023, un beau gaillard tout noir qui a posé ses valises sur le site de l'hôpital de Perpignan.

 

 

Il a un vrai comportement de chat libre, notre nouveau camarade, bien content de retrouver sa liberté après le passage chez le vétérinaire.

 

Année, des "U", dernier trappage 2023 ... devinez donc son petit nom de baptême en tant que chat libre ?

 

Ce sera donc Ultimo, à qui nous souhaitons la bienvenue dans notre famille féline.

 

 

__________________________________________

 

 

 

L'année 2023 a marqué la continuité de nos activités avec un peu plus de 50 minous stérilisés, en majorité des fifilles (c'est déjà bien compte tenu de notre effectif pléthorique 🙄) ... et une situation très bien maîtrisée sur le site principal de l'hôpital.

 

Mais il y a des rebelles !

 

 

Sur tous les points dont nous nous occupons, les gamelles ont été remplies quotidiennement.

 

 

Cependant, le fait le plus marquant de cette année a été le nombre très important et croissant de soins vétérinaires apportés à nos protégés, car si l'on compte les visites de contrôle et soins réguliers ou chroniques (y compris pour certains chats libres qui ont des traitements quotidiens), nous dépassons largement la centaine pour plus de cinquante chats pris en charge.

L'âge, la vie à la rue, les maladies ... que dire.

Avec, hélas, parfois des échecs et de tristes départs, mais au moins, nous avons tenté de faire au mieux pour leur bien-être.

 

 

Trop de compagnons nous ont quittés, leur liste serait trop longue et remuerait de tristes souvenirs.

Certains avaient un foyer, d'autres vivaient libres, mais tous resteront dans nos mémoires et nous pensons aussi à celles et ceux qui ont eu la peine de voir partir un de leurs amis.

 

 

Quant aux adoptions, elles se sont réduites à peau de chagrin souvent par manque de sérieux des demandes.

Mais il y a aussi eu, fort heureusement, quelques beaux mais trop rares succès.

 

 

 

__________________________________________

 

 

 

 

Alors que souhaiter ou espérer pour l'année qui s'annonce ?

 

 

• Pour notre monde et notre société, un peu moins de folie, un peu plus de mesure, de réflexion, de sagesse et de respect mutuel. C'est probablement peu mais ce serait déjà beaucoup, lorsque l'on fait le bilan de l'année qui s'achève.

 

• Pour notre association, simplement de pouvoir continuer le mieux possible notre travail avec nos moyens humains réduits et votre aide. Sachez que nous sommes sincèrement très sensibles à votre soutien indéfectible, sans lequel nous ne pourrions mener à bien nos actions et perdrions beaucoup de motivation en ces temps difficiles.

 

 

• Enfin, pour chacune et chacun de vous, des vôtres et de vos compagnons, espérer et vous souhaiter le meilleur en tout point, même si nous savons que la vie et le destin seront ce qu'ils doivent être.

 

Il peut être bon de vouloir croire, même un instant, que tous nos vœux de bonheur pourraient se réaliser et que ces paroles pourraient vous apporter une petite flamme optimiste et joyeuse.

 

 

 

 

Montages : Pixiz & Photofiltre

Photos : Frida (Macchiato), Françoise (Lolita et son bonnet de Noël), Irène & JM

Illustration vœux : montage à partir d'une image libre Lynda Smith / Pixabay

16 décembre 2023 6 16 /12 /décembre /2023 06:00
Faute de grives ...

Malgré nos tentatives, nous avons - à ce jour - pitoyablement échoué dans la capture de notre irréductible Isabelle (Ici).

 

 

Et pourtant, ce ne sont pas les ruses (ouais, bof ...) qui ont manqué à l'appel.

 

Nous avions même confectionné un faux chaton en chiffons parfumé aux phéromones félines, accompagné dans la trappe d'un vieux téléphone qui poussait des cris de petits chats éplorés (on ne se moque pas, SVP !).

 

 

Rien n'y a fait. Notre aventurière a dédaigné plats appétissants, bébés en détresse et autres appâts.

 

Pour couronner le tout, il lui prend maintenant la détestable habitude de se percher sur les toits et de nous narguer.

 

 

_____________________

 

 

Alors, nous avons décidé de nous consoler en tentant notre chance auprès d'un beau matou tigré observé depuis quelques mois sur l'un des points de nourrissage du site.

 

 

Et, cette fois, le succès a été au rendez-vous.

 

Notre nouveau pensionnaire a pu être stérilisé, identifié, déparasité puis relâché.

 

Il a été baptisé ULCO.

 

Un vrai, un tatoué !

 

 

 

Nous lui souhaitons le meilleur pour sa future vie de chat libre.

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Irène & JM