Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite.  

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

Rechercher

Pages à consulter

26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 05:30
Missy et compagnie

Nous vous avons déjà parlé de Missy à de nombreuses reprises sur ce blog.

 

Une belle minette, personnalité des cuisines, qui a connu les travaux, les démolitions successives.

Depuis presque deux ans elle vit une paisible retraite en Ariège où elle a pu retrouver deux de ses ex compagnons de l'hôpital : Elwë et Siryon.

 

Dominique nous donne régulièrement des nouvelles, toujours positives.

Missy, son fiancé Elwë et le beau Syrion.
Missy, son fiancé Elwë et le beau Syrion.Missy, son fiancé Elwë et le beau Syrion.

Missy, son fiancé Elwë et le beau Syrion.

Depuis la fin de l'année dernière, une petite nouvelle est venue se greffer à ce trio.

Une petite Mimi, trappée et mise en sécurité par notre amie Dominique.

 

Cette jeune et jolie minette errait et était en danger sur son lieu de vie.

Elle était nourrie et surveillée par une brave dame, mais elle était sans doute la seule à la regarder avec autant de bienveillance ...

 

Non sans difficultés pour la capturer, elle a donc atterri dans la petite tribu ariégeoise.

Autant vous dire qu'il s'agit d'un véritable sauvetage dans son cas.

 

Vous allez voir, il y a une ressemblance troublante avec l'amie Missy.

(vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir)

Je suis Mimi, encore timide. Euh, non je ne suis pas la fille cachée de Missy ...Je suis Mimi, encore timide. Euh, non je ne suis pas la fille cachée de Missy ...

Je suis Mimi, encore timide. Euh, non je ne suis pas la fille cachée de Missy ...

Voici les dernières et récentes nouvelles données par Dominique :

 

"Bonjour , 
 
Notre belle Missy va très bien, c'est une vraie chatte de famille !
Elle adore se faire câliner et elle est la première à m'attendre à l'étage, elle est vraiment extra .....
 
Elle se fait dorloter par Elwë et se rapproche de plus en plus de la petite Mimi, qui a enfin trouvé sa place au sein du groupe.
 
Siryon, lui, joue avec Mimi et se méfie toujours de Missy.
 
Voila tout se passe bien pour les chats de l'étage !"

 

 

Que voulez vous, des couples se forment .... Ainsi vont les affinités félines.

 

 

Si vous êtes surpris par "les chats de l'étage", sachez que notre quatuor (ex trio) a décidé de vivre à l'étage de la maison de leur protectrice.

 

Ils pourraient très bien visiter le reste de leur foyer, mais ils semblent avoir choisi cette vie qui leur convient parfaitement.

 

 ... Ce que chat veut ....

 

 

Alors une dernière image pour le plaisir de voir la troupe réunie.

De haut en bas : Siryon, Missy, Elwë et Mimi. Des stars qu'on vous dit !

De haut en bas : Siryon, Missy, Elwë et Mimi. Des stars qu'on vous dit !

 

Merci Dominique pour ces nouvelles et les photos qui parlent d'elles mêmes ..

 

Puissent tous les minous des rues trouver un jour le même bonheur.

 

 

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

 

 

 

  Une petite information complémentaire.  

 

 

La saison des vide-greniers reprend.

 

Nous aurons un stand au vide-grenier d'Elne (66)

le Dimanche 2 Avril prochain.

 

Si vous passez par là, venez nous faire un petit coucou, nous vous rencontrerons avec plaisir.

 

 

 

 

Publié par Dominique & Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Les Adoptés !
commenter cet article
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 00:08
Marley, le chat cachottier

Retour sur une petite aventure nettement plus souriante, bien que quelque peu rocambolesque.

 

 

Vous rappelez-vous de Marley (◄ clic)

Un gentil minou trouvé à l'automne dernier sur le site de St-Jean. Pas vraiment le profil du chat errant (quoi que ... vous allez comprendre) et placé illico presto en sécurité chez notre indéfectible amie.

 

Nous étions bien persuadés qu'il avait été abandonné sur place ou à proximité de l'hôpital.

 

Sa véritable aventure est en fait toute autre, c'est donc son étonnante histoire que nous allons vous raconter aujourd'hui.

 

Marley aime le confort. Il n'a pas toujours été ainsi.Marley aime le confort. Il n'a pas toujours été ainsi.

Marley aime le confort. Il n'a pas toujours été ainsi.

Ce récit commence donc en 2013 par un article de nos amis du blog des Chats-Pitres

 

 

intitulé "Le chat de l'épicier" (◄ clic).

 

 

Vous avez vu l'article ? Vous l'avez reconnu ?

Voui ! C'est bien lui ! Notre ami Marley un peu plus jeune et qui, à cette époque, était déjà un gentil minou mais ne semblait pas du tout attiré par le confort d'une maison.

 

Il vivait donc dans un village proche de Perpignan. Les épiciers et les clients l'adoraient (coucou GrandMa ! ), le nourrissaient mais il avait choisi sa liberté.

 

Un triste jour, Marley (qui ne s'appelait pas ainsi en 2013) a eu un grave accident, heurté par un véhicule.

Ses "épiciers-protecteurs" qui habitent en fait tout près de l'hôpital l'ont donc emmené chez ... notre vétérinaire pour le faire soigner.

 

Mais ce coquin de Marley leur a joué un bien vilain tour.

Une fois soigné et remis à peu près sur pattes, il a réussi à tromper la vigilance de ses sauveteurs et s'est donc carapaté avec une magnifique collerette  autour du cou.

Il n'était pas encore revenu à son épicerie, cela se passait toujours sur Perpignan.

Il n'avait manifestement toujours aucune envie de devenir un chat de salon.

 

Notre vétérinaire nous avait d'ailleurs demandé de surveiller l'éventuelle présence d'un chat avec une collerette sur l'hôpital. Mais sans succès. De plus il n'était pas identifié.

 

Et ce n'est que plusieurs mois plus tard qu'un sympathique tigré inconnu (et sans collerette) a été aperçu et capturé sur le site.

 

Un minou vraiment très sociable !Un minou vraiment très sociable !

Un minou vraiment très sociable !

Comme vous le voyez sur les photos, depuis notre Marley semble avoir pris goût au confort et à une paisible retraite.

 

Grâce à des recoupements et quelques bonnes volontés, nous avons pu avoir - un peu par hasard -  le fin mot de cette histoire.

Ses anciens protecteurs ont été contactés. Marley ne semblait pas vouloir rester chez eux au moment de sa convalescence, peut-être à cause de leurs autres minous ?

Il a donc été convenu de le laisser chez notre amie, puisqu'il y semble parfaitement heureux et se révèle être un vrai "pot de colle".

 

Peut-être que sa période d'errance l'a amené à se poser des questions sur la condition de "chat des rues" ?

 

Ses anciens amis pourront le revoir sans problème s'ils le souhaitent, et les clients de l'épicerie ont pu être rassurés sur son destin et sur son avenir.

 

Tout bien réfléchi ... ça me plait bien cette vie !

Tout bien réfléchi ... ça me plait bien cette vie !

Une histoire bien plaisante à vous raconter, vous devez vous en douter.

 

Et dans son cas, un nouveau message d'espoir pour les minous qui se perdent ... et sont parfois retrouvés.

 

Mais la farce du destin aurait pu tourner court. Il s'en est fallu de très peu pour que ses anciens protecteurs le pensent définitivement perdu alors qu'il coulait des jours paisibles et heureux.

 

 

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 

 

Nous vous parlerons très bientôt de quelques autres minous actuellement en pension chez notre amie et qui ont croisé récemment la route de notre association.

 

Vous verrez, l'actualité est plutôt riche ...

 

 

 

 

  

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Les Adoptés !
commenter cet article
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 05:30
Appelez moi Nuggets !

Dans le courant de l'été 2016, nous vous avions parlé d'un nouveau venu sur le site qui avait été stérilisé et identifié, et baptisé Minestrone.

 

Il s'agissait d'un jeune chat roux, assez sociable et qui avait pris ses habitudes du côté de l'internat.

Nous étions habitués à le voir régulièrement, il nous accompagnait lors des tournées sans se montrer trop craintif.

Nous savions également qu'il était devenu assez familier de certains internes, il avait même eu droit à un petit collier antipuces.

J'suis beau hein ?
J'suis beau hein ?J'suis beau hein ?

J'suis beau hein ?

Et puis un jour, un peu après nos tristes disparitions récentes (toujours aucune nouvelle, malheureusement), notre jeune ami rouquin a son tour n'a plus été revu.

 

La série noire commençait à devenir bien lourde à porter. 

Nous avons comme toujours procédé à des recherches, posé annonce et affichettes à son sujet.

Pas mal d'inquiétudes pour lui car il se montrait plutôt familier, peu craintif et nous imaginions le pire.

 

L'enquête a été assez vite bouclée grâce à l'aide du personnel de l'internat.

Rassurez vous, ça finit très bien.

 

Une belle histoire fusionnelle, en fait. 

 

Minestrone et Justin, un interne de la promotion 2016, étaient devenus d'inséparables amis.

Une fois l'année d'internat achevée, Justin reparti terminer ses études est tout simplement revenu chercher son compagnon dont il ne voulait plus se séparer.

"Nuggets" dans sa nouvelle vie, ça va pour lui on dirait ... (Photos : Justin M.)
"Nuggets" dans sa nouvelle vie, ça va pour lui on dirait ... (Photos : Justin M.)

"Nuggets" dans sa nouvelle vie, ça va pour lui on dirait ... (Photos : Justin M.)

Et pour marquer ce changement de vie notre Minestrone a été renommé Nuggets.

 

Remarquez bien qu'il reste dans le domaine de la cuisine ..   

                                                                                                                          (Image shutterstock)

 

Alors après quelques angoisses maintenant dissipées, nous avons vraiment été ravis qu'un beau destin soit offert à cet adorable minou.

Tout est rentré dans l'ordre.

 

Nuggets a été adopté en bonne et due forme et peut dorénavant mener une vie de pa-chat.

 

 

(image correctionfacile.eu)

 

Euh ... non, non ! En bonne et due forme qu'on a dit, pas en bonnet difforme. S'il continue comme ça, on vire le rédacteur et ses jeux de mots foireux ...

 

 

 

 

Longue et heureuse vie commune à ces deux amis

dont nous recevrons toujours des nouvelles avec plaisir.

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Les Adoptés !
commenter cet article
28 janvier 2017 6 28 /01 /janvier /2017 08:30
Le Rapetou démasqué

Après une période assez difficile, il est temps de mettre le baromètre du moral sur "beau fixe" et de raconter de belles histoires.

 

Et cela tombe très bien ! 

 

Nous venons tout juste de recevoir de bonnes nouvelles d'un ancien pensionnaire de l'hôpital qui a eu la chance de rencontrer une belle famille en 2012. Il se nomme RAPETOU.

Salut, beau masque !Salut, beau masque !

Salut, beau masque !

Alors, pour raconter sa vie depuis sa sortie de St-Jean, nous laissons la parole à Lysiane, son adoptante qui a eu la gentillesse de nous adresser ces quelques mots.

 

 

"Bonjour,
 

Rapetou que j'ai pris en FA en novembre 2012 dans la Creuse va parfaitement bien.

Une socialisation de plus d'une année a été nécessaire car c'était un fauve lors de son arrivée dans la Creuse! Il a fait les progrès à son rythme , c'est lui qui a tout choisi.

 

Aujourd'hui, même s'il subsiste des peurs incontrôlables, il est capable de sortir , de déménager, de vivre en appartement ou en maison.

Il a beaucoup de rituels qu'il faut respecter pour ne pas l'effrayer : pas 2 mains sur lui sauf dans le lit, jamais il ne saute sur les genoux, parfois avec beaucoup de précaution et de douceur on peut le prendre dans les bras  mais il ne faut jamais le surprendre brutalement!

 

Bientôt, (j'habite dans le Nord pour quelques mois), nous repartirons vers le Sud, Rap adore la chaleur !
Je ne sais toujours pas comment le faire vacciner car le véto, ouh .....Rap peut devenir féroce quand il a peur !

 

Il a perdu son meilleur ami Rouq en Juillet, je crois que cela l'a affecté pendant un temps et il s'est ensuite rapproché d'Alice avec qui il ne jouait jamais ...

 

J'ai douté quelquefois pendant ce long parcours et aujourd'hui, depuis longtemps déjà , c'est mon chat."

 

 

Et nous ne résistons pas au plaisir de vous montrer quelques photos supplémentaires reçues en même temps que cet agréable message....

 

Vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir.

Bien belle la vie !
Bien belle la vie !Bien belle la vie !

Bien belle la vie !

Les copains aussi, avec une pensée pour le beau Rouq.
Les copains aussi, avec une pensée pour le beau Rouq.Les copains aussi, avec une pensée pour le beau Rouq.

Les copains aussi, avec une pensée pour le beau Rouq.

Voilà un petit article tout simple, un de ceux que nous aimerions rédiger tous les jours.

 

Il contient plein de belles leçons, la patience, l'acceptation et le respect de l'autre tel qu'il est et non tel que l'on voudrait qu'il soit et surtout l'amour porté à notre ami et ses compagnons.

 

 

En un mot, merci Lysiane, belle et heureuse vie avec vos protégés, nous sommes tous ravis de ces nouvelles et en recevrons toujours d'autres avec plaisir.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Pour terminer : dans l'article précédent nous avions évoqué nos récents soucis sur le site

ainsi qu'une réunion prévue pour évoquer ces problèmes.

 

 

 

Cette réunion a eu lieu hier.

 

Elle s'est déroulée dans un très bon esprit de coopération et de dialogue mutuel.

 

 

 

Nous avons évoqué les travaux à venir et en connaissons les échéanciers, ce qui permettra de tenter de s'organiser et d'anticiper au mieux en fonction des chantiers à venir.

 

Nous avons également discuté de l'implantation des points de nourrissage, évoqué notre souci permanent de l'hygiène et de la propreté indispensables à ces lieux et obtenu des solutions techniques satisfaisantes en cas de fermeture de vides sanitaires.

 

Une rencontre très positive qui a permis à chacun de mieux se connaître..

 

 

Nous souhaitons ici remercier Monsieur le Directeur de l'Hôpital de Perpignan

pour son bon accueil, son écoute et sa compréhension.

 

 

 

Source des illustrations : photos de Lysiane, dessins Pixabay et Cliparts.co

Publié par Lysiane & Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Les Adoptés !
commenter cet article
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 07:00
La rue n'est plus leur domaine

Beaucoup de nouvelles tristes ou inquiétantes en ce moment sur les blogs.

 

Nous sommes toujours dans l'attente et l'espoir pour Colibri, notre ami Phiphi nous a appris le triste départ de Marius et la gentille Myrtille nous a également quittés.

A tous leurs humains dans la peine ou le doute, nous adressons toutes nos amicales pensées de soutien. 

 

 

 

Alors pourquoi ne pas tenter d'apporter une petite lueur d'espoir dans toute cette grisaille ?

 

Dans l'article précédent nous vous parlions des colonies de minous qui vivent en périphérie de l'hôpital.

Si, avec pas mal d'obstination, nous sommes pratiquement parvenus à limiter leur prolifération en les stérilisant, il y a eu quelques petits "dérapages" et des chatons qui sont nés avant de pouvoir réaliser complètement notre objectif.

 

Souvent très difficiles à trapper, nous tentons de trouver des solutions pour leur apporter un véritable avenir.

Un travail bien délicat, mais quel espoir pour ces adorables petites boules dans les rues d'une ville ?

Certain d'entre eux ont pu être mis en sûreté chez une amie et soignés de l'inévitable coryza dans l'attente de leur trouver des adoptants.

 

Mais les deux petits loulous d'aujourd'hui ont d'ores et déjà leur plus beau cadeau de Noël : une famille aimante et attentionnée !

 

----------

 

Flocon, un superbe chaton tout blanc coule maintenant des jours heureux, choyé comme il ne l'a jamais été. Un bonheur réciproque pour  sa famille.

Le petit "Flocon", tout content de sa nouvelle vieLe petit "Flocon", tout content de sa nouvelle vie

Le petit "Flocon", tout content de sa nouvelle vie

----------

 

Et Caramel qui a eu la joie de découvrir sa maison le week end dernier.

Les nouvelles sont très bonnes et il semble être déjà devenu le vrai patron de la maison, faisant même sa propre loi auprès du gentil toutou déjà sur place.

   

"Caramel" le jour de son adoption. "Caramel" le jour de son adoption.

"Caramel" le jour de son adoption.

 

Laissons nos petits amis découvrir chaleur, amour et confort. Une vraie existence, tout simplement.

 

Un grand merci aux personnes qui sont intervenues pour permettre ces belles adoptions réussies et qui se reconnaîtront ainsi qu'aux adoptants ce ces deux petites peluches !

 

 

Vous voyez, c'était vraiment un petit article tout simple, presque banal.

Mais ces mots évoquaient deux petites vies qui ont tout l'avenir pour elles.

 

Nous aimerions tant refaire tous les jours un article aussi simple et aussi banal ...

 

 

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Les Adoptés !
commenter cet article
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 05:00
Midinette, la minette secrète

L’article du jour va vous raconter un joli récit.

Cette petite aventure commence plutôt mal, mais la suite devient rapidement beaucoup plus sympathique.

 

Voici donc l’histoire d’une petite nouvelle, une inconnue pour vous, baptisée Midinette.

Et pour cela, nous allons remonter quelques temps en arrière.

 

Depuis plusieurs mois, une jeune chatte des rues, comme il en existe tant, traînait sa misère dans une rue pas bien loin de chez Laura, ni de l’hôpital.

 

Bien entendu elle était nourrie régulièrement, mais c’est son état de santé qui nous préoccupait.

 

Son œil droit nous inquiétait. En fait, il paraissait sérieusement abîmé et semblait être infecté, assez vilain à voir. Nous ne savions pas si elle avait perdu cet œil ou bien quel était son problème. Il faut dire qu’elle n’était observée que d’assez loin.

 

 

 

Alors bien évidemment le scénario classique s’est mis en marche. Des tentatives de trappages qui échouent les unes après les autres, les mois qui passent, sa plaie qui a l’air de se dégrader et s’infecter sévèrement à certains moments et l’inquiétude qui augmente les jours où personne ne la voit.

 

Il faut dire que la belle est une véritable sauvageonne, doublée d’une sacrée petite maline.

 

Bref, le type de chat idéal pour vous causer des moments de désespoir tout en regardant votre piège désespérément vide.

 

 

Mais « tout vient à point  … » qu’il dit le proverbe.

 

Et donc, vers la fin du mois de Juin de cette année, hop ! Midinette va dans la boîte magique grâce à l’aide d’une gentille voisine. Et aussitôt emmenée dans la direction bien connue du cabinet de notre vétérinaire.

 

Comme toujours identifiée et stérilisée (avec des petits en préparation, au passage), mais c’est surtout le diagnostic concernant l’état de son œil que nous attendions avec impatience.

 

Bagarre, blessure, maladie ?

Premier point positif, son œil est intact.

Son état est dû à un coryza non soigné qui a dégénéré, et qu’elle a contracté lorsqu’elle était toute jeune.

 

Mais les dégâts sont importants. Tissus de la paupière détériorés en profondeur, un trou dans le nez au-dessus de sa narine, cloisons nasales et sinus HS …. Elle peut vivre bien entendu, mais il va falloir la soigner pendant plusieurs jours.

Par contre il nous a été confirmé qu’aucune possibilité d’intervention de type  « greffe » n’était envisageable, les tissus étant dégradés beaucoup trop profondément.

 

Nous vous mettons des images d’elle après les soins, même si elles sont plutôt impressionnantes elles restent malgré tout regardables. La médecine et la désinfection étaient passées par là.

 

Désolés, c’est un peu difficile à voir, mais c’est aussi souvent cela la triste réalité des animaux de la rue.

 

Sa paupière et son œil ont été désinfectés et soignés.Sa paupière et son œil ont été désinfectés et soignés.

Sa paupière et son œil ont été désinfectés et soignés.

Bon ben alors ? Qu’est-ce qu’on fait de cette petite ? Il lui faut une période de traitements d’une semaine à quinze jours avant tout projet. Et bien entendu on n’a aucune structure adaptée pour cela.

 

L’auteur de ces lignes (coucou, c’est moi) qui était présent lors de ces événements a donc proposé de la prendre chez lui « en attendant ».

 

Elle a dû être installée dans une cage de socialisation à la maison. Non que cette solution de la tenir enfermée soit agréable à prendre, mais il fallait avoir la certitude qu’elle avalait ses traitements et bien surveiller l’évolution de son état, dans un milieu calme et sain. Donc, pas le choix.

 

Durant ce séjour, certains signes avant-coureurs indiquaient une forme d’intérêt mutuel entre Midinette et Paprika (le mâle rouquin de la maison).

 

Séjour en cage de socialisation pour soins, sous le regard attentif de Monsieur Pap'Séjour en cage de socialisation pour soins, sous le regard attentif de Monsieur Pap'

Séjour en cage de socialisation pour soins, sous le regard attentif de Monsieur Pap'

Au bout de cette période, munis de photos pour montrer son état à notre vétérinaire, il  nous a été conseillé - si possible - la poursuite du traitement avant toute décision éventuelle de la relâcher.

 

Eh bien, la voilà donc repartie en voyage avec toute la petite troupe de la maison en direction de la région toulousaine. D'abord isolée dans une pièce pour ses soins, elle a ensuite été progressivement invitée à visiter ses appartements.

 

Inutile de vous mentir, les débuts ont été difficiles. Très craintive, parfois un peu agressive, stressée, vivant cachée, je la sentais mal dans ses coussinets. Si cette situation avait perduré, il aurait été nécessaire de la remettre sur site une fois rétablie.

(Merci aux personnes qui ont apporté soutien et conseils pendant cette période)

 

Notre but n’était pas de la rendre malheureuse, non plus.

 

Si nous n’avons pas parlé d’elle avant, c’est bien parce que nous ne savions pas quel destin l’attendait. Difficile équilibre entre notre volonté de lui éviter un retour à l’errance et le respect de son bonheur et de son choix de vie.  

 

 

Et puis comme par enchantement et comme il sied à tout bon conte de fées … le chevalier a surgi sur son blanc destrier.

 

 

 

Je vous ai parlé un peu plus haut de l’intérêt qu’elle portait à l’ami Paprika.

Il s’est avéré que ce sentiment a vite évolué en passion féline débordante.

Notre rouquin s’est retrouvé du jour au lendemain avec une fifille qui lui collait en permanence aux pattounes, et qui ne voulait plus le lâcher.

 

Lui, le bourru un peu fantasque, gros nounours de 7 kg, mal supporté par le reste de la troupe, le voilà illico promu au rang de Don-Juan séducteur et chaperon d’une minette en manque d’affection !

 

 

Les photos proposées ne sont qu’un pâle reflet de l’intimité de ces deux inséparables.

Il faut vraiment le vivre au quotidien pour comprendre à quel point il sont fusionnels.

L'amûuuur, toujours l'amûuuur
L'amûuuur, toujours l'amûuuurL'amûuuur, toujours l'amûuuurL'amûuuur, toujours l'amûuuur

L'amûuuur, toujours l'amûuuur

Et, de facto, notre Midinette a progressé et commencé à bien s’habituer et apprécier sa vie domestique. Elle a alors rapidement évolué, et surtout son stress a complètement disparu.

 

A ce jour, elle est restée sauvageonne au sens que l'on ne peut toujours ni la toucher, ni la caresser.

Ah les joies sautillantes des captures pour les séjours dans la région de Perpignan ! Il faudra raconter ça, un jour.

 

Mais elle a, par contre, parfaitement intégré tous les codes de la vie paisible dans un foyer. Elle s’intéresse à tout ce qu’il se passe dans la maison et se rapproche sans problèmes par curiosité. Elle aime le confort et le lit (même en ma présence), réclame ses friandises (et quel appétit ! un véritable aspirateur à croquettes) et joue comme une folle.

 

Aucun souci non plus avec les autres membres « historiques » de la tribu. Charlie, Cerise et Mirabelle l’ont très bien acceptée.

Photos de famillePhotos de famille

Photos de famille

Et, excellente surprise : elle sort souvent dans le jardin, sans chercher à s’enfuir, pour profiter du soleil ou d’une bonne partie de chasse au lézard ... et massacrer les fleurs.

Après, elle rentre d’elle-même, sans intervention nécessaire. Elle accepte aussi parfaitement les séjours dans la seconde maison (mais un peu moins les captures avant le voyage ...).

Ah, le grand air, les fleurs écrasées : ça c'est la vie !Ah, le grand air, les fleurs écrasées : ça c'est la vie !Ah, le grand air, les fleurs écrasées : ça c'est la vie !

Ah, le grand air, les fleurs écrasées : ça c'est la vie !

Heureuse de vivre et cela se voit et se ressent ! C’est une chatte très gaie et vraiment passionnante à découvrir.

 

Bon vous avez compris, non ?

 

Midinette restera chez moi (ou je resterai chez Midinette et les autres chats, au choix …).

 

 

Sauvageonne ou pas, cela n’a strictement aucune importance. Maintenant nous sommes certains qu’elle se sent bien.  Et si elle veut évoluer vers davantage de contact, elle fera comme bon lui semble, tout en la respectant.

 

Un autre point important. Comme les tissus de sa paupière restent à vif et que ses bronches n’ont plus aucune protection contre les agressions externes, en vivant dans un foyer, au moindre souci visible, elle pourra être rapidement soignée. D’ailleurs j’ai pu constater qu’elle éternue très souvent et qu’elle est sensible aux poussières et particules.

Remise à une vie au dehors il nous serait quasiment impossible de la capturer une nouvelle fois avec une espérance de vie probablement brève, de l’aveu même du vétérinaire.

 

Voici donc la fin provisoire de l’histoire de « la fiancée de Paprika », minette errante et fragile issue de notre association et qui, depuis quatre mois maintenant, vit au rythme sécurisé d’une maison tout en conservant sa part « sauvage » qui lui donne son charme exceptionnel.

 

 

Bienvenue Midinette, tu as trouvé ton compagnon, le matou de tes rêves, semble t'il.

Merci d’avoir accepté ta nouvelle vie.

 

 

 

◄◄◄◄ ►►►►►

 

 

Et pour terminer cet article assez long, voici un petit diaporama qui vous propose quelques photos supplémentaires de notre amie dans sa maison.

 

 

Tranches de vie
Tranches de vie
Tranches de vie
Tranches de vie
Tranches de vie
Tranches de vie
Tranches de vie
Tranches de vie
Tranches de vie
Tranches de vie
Tranches de vie
Tranches de vie
Tranches de vie
Tranches de vie
Tranches de vie
Tranches de vie

Tranches de vie

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Socialisation pas à pas Les Adoptés !
commenter cet article
27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 06:00
Charlie, chat plein de fantaisie ?

Aujourd'hui, nous vous proposons un article de pure détente.

Une année s'est écoulée depuis que Charlie a trouvé une place de retraitée paisible.

Alors pour cet anniversaire, place à quelques images toutes simples.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le même jour Charlie et Missy quittaient l'hôpital. Toutes deux vont très bien et sont heureuses dans leurs nouvelles vies.

 

 

Un bon annivesaire d'adoption pour nos amies,

et plein d'espérance de bonheur à venir 

pour tous les minous vivant dans les rues.

 

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

 

Bien moins joyeux, nous venons de voir que nos voisins des chats de Port-Vendres sont en difficulté, comme trop souvent toutes nos petites associations, hélas !

 

Vos clics peuvent un peu les aider en suivant le lien d'Actu Animaux, ICI.

 

Mais nous savons que la plupart d'entre vous le font déjà spontanément.

 

Merci pour eux et pour tous les autres.

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Les Adoptés !
commenter cet article
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 09:30
Missy (on) officielle ou Home Sweet Home ...

Cela fait maintenent presque un an. Fin août 2015. Souvenez-vous,

Missy rentrait dans la trappe pour partir vers une belle vie campagnarde, elle la citadine de toujours, quittait St-Jean.

 

Nous le lui avions promis, nous voulions lui rendre visite.

Nous savions par la très bonne - et déjà ancienne - expérience d’Elwë et Siryon que sa famille d’accueil faisait un travail remarquable, mais le plaisir de revoir des anciens de l’hôpital dans le confort et le calme valait toutes les motivations.

 

Quelques empêchements et aléas ont retardé ce projet, mais cette fois-ci a été la bonne. 

 

Bon, il faut dire que nous ne manquions pas de nouvelles. Dominique nous tenait régulièrement informés de l’évolution de notre amie. Nous vous avons montré ses photos et donné de très bonnes nouvelles à de nombreuses reprises.

 

Mais .... Laura voulait revoir SA chère Missy, fille de son Elliott et soeur de Bella. Et, il faut bien reconnaître que cette perspective était bien sympathique et agréable.  

 

Bon, vous venez ou vous boudez ?

Bon, vous venez ou vous boudez ?

Autant vous le dire tout de suite, cet article relatant notre visite en délégation aurait dû s’appeler « Missy domine ici », mais certains esprits retors ont trouvé que ça sonnait un peu trop comme un titre de mauvais film pour adultes des années 70 !

On ne désignera personne bien entendu ... suivez notre regard ... 

 

Donc, en ce mois de Juin, nous voilà partis pour l’Ariège et la verte campagne.

Météo moyenne mais nous sommes trop contents de ce rendez-vous pour que cela puisse nous déranger.

 

Arrivés sur place et très bien accueillis (merci Dominique, on ne le dira jamais assez), Laura fait son appel traditionnel à sa miss «Ma Missy, Missounnette ... ».

 

Ouais, bof... La belle vit à l’étage avec ses deux anciens copains de l’hôpital, n’a pas l’air motivée pour descendre l’escalier (tout comme ses complices) et reste bien paisible là haut.

 

Dominique nous explique qu’ils vivent tous les 3 à l’étage. Elwë et Siryon, depuis le temps, y restent cantonnés par choix préférant les sorties sur les pentes du toit de la maison, et recevant les autres copains qui veulent bien monter et descendre l’escalier, eux ! Et Missy en fait de même.

Missy (on) officielle ou Home Sweet Home ...

Allez, le moment tant attendu arrive enfin ! Missy qui s’est bien sociabilisée monte sur un meuble et accepte facilement les caresses de Laura !

 

Bon elle a toujours son air et son regard si particuliers mais nous la trouvons vraiment bien dans ses coussinets et détendue.

 

L’ami Elwë (le noir et blanc), un peu inquiet au début, accepte lui aussi les gratouilles de bonne grâce, un bon gros nounours très sociable.

Contact plus difficile avec Siryon (le noir) qui ne quittera pas son rebord de fenêtre pendant toute notre visite. Son regard en dit long. Mais ces deux là sont de vrais inséparables.

Elwë et SiryonElwë et Siryon

Elwë et Siryon

Dominique nous confirme qu’il est le plus craintif, mais il redevient plus sociable lorsqu’il n’y a pas «d’étrangers». Missy l’impressionne un peu aussi, mais ces 3 minous qui ont eu la chance de se retrouver après plusieurs années s’entendent très bien.

 

Pas mal de photos et de discussions, puis nous redescendons.

 

Ne boudons pas notre plaisir : nous vous montrons Yara, l’adorable chienne de la maison.

Elle impressionne sans doute un peu notre miss, depuis son poste d’observation stratégique en haut de l’escalier, et pourtant, elle n’a vraiment rien à craindre d’elle.

Yara bien paisible et Missy à son poste de surveillance : "on sait jamais ! "Yara bien paisible et Missy à son poste de surveillance : "on sait jamais ! "

Yara bien paisible et Missy à son poste de surveillance : "on sait jamais ! "

La maison compte 4 autres minous (et des lapins !), nous en croiserons 2, les autres profitant sans doute des joies de la campagne environnante . Dominique nous a envoyé des photos pour connaître tout le monde.

 

La visite se termine. L’heure toujours trop rapide de se dire au-revoir arrive (un dernier coucou à l’étage) mais nous espérons qu'il y aura d’autres occasions.

Vous revenez quand ? Faudra me prévenir un peu à l'avance.

Vous revenez quand ? Faudra me prévenir un peu à l'avance.

Mais cet article ne pouvait pas se terminer sans une anecdote finale ...

 

Après notre départ, Dominique nous a appris que Missy, qui se tenait sur un bord de fenêtre lorsque nous discutions près de la voiture n’était plus à l’étage.

Grosse frayeur, pas de doute, elle avait sauté par la fenêtre !

 

Et bien que croyez vous qu’elle fît cette coquine ?

Le garage dispose d’une chattière (un objet pourtant inconnu). Elle est re-rentrée d'elle même dans la maison par celle-ci et s’est retrouvée dans la buanderie. Dominique a pu la ramener sans encombres dans ses appartements.

M'enfin, faut me comprendre, moi ! Je savais pas ce que vous vouliez ...

M'enfin, faut me comprendre, moi ! Je savais pas ce que vous vouliez ...

D’une grosse inquiétude, il naît un élément très positif : Missy se sent très bien «chez elle» et ne cherche absolument pas à s’en aller.

 

Tout est dit, non ?

 

 Encore une fois, merci à Dominique pour son accueil chaleureux et pour son dévouement pour la cause animale.

 

Ils sont partis ? T'en es certaine hein ?Ils sont partis ? T'en es certaine hein ?

Ils sont partis ? T'en es certaine hein ?

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Absolument rien à voir avec Missy qui a trouvé une très belle famille.

 

 

Mais l'été approche, période trop souvent redoutable pour nos compagnons.

 

Voici le film - absolument magnifique et émouvant - de la campagne 2016 de la Fondation 30 Millions d'Amis pour lutter contre l'abandon.

https://www.youtube.com/watch?v=fDAlewinDx8

Diffusez le largement si vous le souhaitez.

 

Qui sait, si cela ne servait qu'à éviter un seul triste abandon, son utilité serait déjà inconstestable.

 

 

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Socialisation pas à pas Les Adoptés !
commenter cet article
19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 05:01
Les délices d'Hélice

C'était il y a bien longtemps. Souvenez-vous !

 

Hélice, jolie chatte avec son strabisme qui lui donne ce charme tellement remarquable. Une minette très attachante, qui a définitivement trouvé son bonheur chez l'amie Danielle (=^.^=) en compagnie de ses copains Sweet et Winéo.

 

Et elle est également la Tatie de notre ami Phiphi. Et aussi une parente de la belle Eowin.

 

Danielle a eu la gentillesse de nous faire parvenir des photos récentes de la belle et des autres moustachus de sa tribu.

 

Nous ne résistons pas au plaisir de vous montrer ces images. 

 

 

Attention, chats en plein effort dans des conditions difficiles !

 

 

 

(Clic sur les photos pour agrandir ou diaporama)

 

Réveil du matin, câlin, tout va bien !
Réveil du matin, câlin, tout va bien !Réveil du matin, câlin, tout va bien !

Réveil du matin, câlin, tout va bien !

................

On prolonge un peu la grasse mâtinée, c'est bon pour les coussinets.
On prolonge un peu la grasse mâtinée, c'est bon pour les coussinets.

On prolonge un peu la grasse mâtinée, c'est bon pour les coussinets.

................

Trop dur la vie ! Après un bon petit déjeuner, un peu de repos s'impose.
Trop dur la vie ! Après un bon petit déjeuner, un peu de repos s'impose.Trop dur la vie ! Après un bon petit déjeuner, un peu de repos s'impose.

Trop dur la vie ! Après un bon petit déjeuner, un peu de repos s'impose.

 

...............

A plusieurs, c'est mieux. On regroupe les forces et on est plus efficaces.A plusieurs, c'est mieux. On regroupe les forces et on est plus efficaces.
A plusieurs, c'est mieux. On regroupe les forces et on est plus efficaces.A plusieurs, c'est mieux. On regroupe les forces et on est plus efficaces.

A plusieurs, c'est mieux. On regroupe les forces et on est plus efficaces.

................

Et si on terminait cette séance de travail par un sieste bien méritée ?
Et si on terminait cette séance de travail par un sieste bien méritée ?Et si on terminait cette séance de travail par un sieste bien méritée ?

Et si on terminait cette séance de travail par un sieste bien méritée ?

................

Bon, et maintenant, va falloir penser à une bonne nuit de sommeil réparatrice. Bon, et maintenant, va falloir penser à une bonne nuit de sommeil réparatrice.

Bon, et maintenant, va falloir penser à une bonne nuit de sommeil réparatrice.

................

On vous avait pourtant prévenus. La vie d'hélice et de ses amis est assez éprouvante.

Tant pis, il était de notre devoir de vous informer.

 

 

Un grand merci à Danielle pour sa gentillesse et ces belles images, et longue et heureuse continuation à sa tribu moustachue =^.^=

 

Publié par Danielle & Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Les Adoptés !
commenter cet article
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 06:00
Un petit s'Peach

Caro de La Chattounerie a adopté Peach (ex Harmonie) et Mario (ex Melchior) en 2007, suite à un SOS lancé à cette époque.

 

En 2013, elle avait eu la gentillesse de nous donner de ses nouvelles.

 

Nous sommes en 2016, et l'amie Caro nous a fait parvenir 2 photos et un petit texte pour nous parler de la vie de cette splendide minette, descendante d'Elliott (à n'en pas douter, il n'y a qu'à regarder les images !).

 

••••••••••••••

 

" Peach est chez nous depuis 2007. J'ai eu aussi son frère Mario (ex-Melchior). 

 

Peach (ex-Harmonie) avait été choisie à l'époque en tenant compte du mode de vie que j'offre à mes chats (la liberté) et de son propre caractère.

 

Peach arrivée chez nous, forcément, Mario cherchait sa soeur alors il est venu à son tour.
Malheureusement, Mario est décédé quelques temps après. 


Peach est très belle et vit des instants présents épanouis, libre d'aller où elle veut, à sa guise.

 

Certes il y a toujours un risque d'accident de les laisser sortir mais c'est impossible de maintenir de force un chat comme elle en maison lorsque l'appel de la Nature est plus fort que tout, surtout à la campagne.

 

Elle vadrouille beaucoup dehors, elle ne vient pas facilement se faire caresser, c'est elle qui en choisit le moment.

 

••••••••••••••

 
La belle Peach, dans son élément

La belle Peach, dans son élément

Chaque hiver, elle rejoint les autres et dort avec eux dans le garage aménagé (il y a une chattière ainsi ils font ce qu'ils veulent, sans contraintes).

 

Ainsi, je profite d'elle tous les jours mais à l'été, elle se fait rare, préférant le jardin voisin où il y a sans doute plein de rongeurs à chasser et multitudes de cachettes.

 

Elle a son caractère et ses têtes (je parle de ses copains et copines chats), je l'ai vue plusieurs fois pourchasser ceux qu'elle n'apprécie pas !

 

Son frère était plus sociable avec ses congénères et avec nous. C'était deux chats différents... de toute façon, ils sont tous uniques."

 

Une photo du regretté Mario, son frère

Une photo du regretté Mario, son frère

 

••••••••••••••

 

 

Et bien, nous, nous disons un grand merci à Caro pour offrir à Peach la vie qu'elle a choisi :

à la fois libre de s'épanouir et aimée dans un foyer accueillant lorsqu'elle le décide !

 

Une pensée pour ne pas oublier le pauvre Mario, parti trop tôt.

Publié par Caro & Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Les Adoptés !
commenter cet article
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 07:00
La première de l'année

Elle s'appelle Leeloo. 

 

Elle a été retrouvée un beau matin fin du mois de novembre ... dans les couloirs de l'internat de l'hôpital. ... un peu perdue et paniquée.

 

Pas vraiment une errante de la rue, non, mais une "sans foyer" sans aucun doute.

 

Elle portait un petit collier en tissu de paillettes tout mâchouillé.

Minette sociable mais un peu craintive... tout de suite chouchoutée par les internes, nourrie soignée et aimée..

Elle a rapidement apprécié la vie de salon.
 

 

La première de l'annéeLa première de l'année

Evidemment elle n'était ni stérilisée, ni identifiée.

 

Des annonces ont été mises sur les différents sites de recherche pendant plusieurs semaines .... sans aucun résultat.

 

Aujourd'hui Leeloo a été stérilisée, elle est identifiée .... et adoptée dans la foulée par une interne .....

 

Pour le moment, Leeloo vit heureuse dans une colocation avec 4 jeunes internes, dont sont adoptante.

Et elle suivra et partagera la vie de sa chère maîtresse lorsque celle-ci quittera l'internat.
 

La première de l'annéeLa première de l'année
La première de l'année

Nous souhaitons plein de belles années de bonheur et de complicité à Leeloo et à Elsa que nous remercions ici.

 

••••••••••••••••••••••••••••••••

 

 

Un petit rajout de dernière minute, Leeloo approuve l'article, elle a dit : "c'est bien moi, cha !"

 

Moui... ça va, je suis pas trop mal sur les photos ...

Moui... ça va, je suis pas trop mal sur les photos ...

Publié par Irène - dans Les Adoptés !
commenter cet article
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 07:01
16 Ans !

Ce premier janvier ayant été déclaré par Laura date anniversaire de notre doyen Elliott, ce dernier a eu droit à une petite fête en son honneur pour ses seize ans de bons et loyaux services.

 

16 ans mais plus toutes ses dents, loin de là puisqu’il n’en a plus aucune. Mais ça ne l’a pas empêché d’avoir un solide appétit pour le splendide filet de merlan qui lui était proposé.

 

Il a même été nécessaire de freiner quelques peu ses ardeurs pour pouvoir faire les photos avec sa belle assiette décorée de bougies et son joli ruban.

16 Ans !16 Ans !

Aux dernières nouvelles, malgré une vaillante résistance le malheureux poisson a rapidement disparu dans l’estomac de notre ami.

 

16 Ans !16 Ans !

Comme vous pouvez le constater (ou comme vous le savez déjà) Elliott, qui a vécu une grande partie de sa vie au dehors, est un parfait et adorable chat d'intérieur. De plus, ses quelques soucis de santé ne l'empêchent absolument pas de profiter pleinement depuis déjà plusieurs années d'une superbe retraite et d'avancer sereinement dans l'âge. 

 

Pensez-y, un "petit vieux" de l'hôpital ou de la rue

peut vous amener de beaux et magnifiques moments de bonheur.

 

Ce sont de merveilleux compagnons.

 

En plus leur reconnaissance sera inépuisable

et toujours une belle source d'émotions et de joies.

 

 

 

Bon anniversaire cher Elliott,

nous te souhaitons de continuer à contrarier encore beaucoup de merlans

et de profiter très longtemps de ta belle vie chez Laura.

 

 

◄◄◄◄◄◄ ►►►►►►

 

 

Ce début d'année est également l'occasion idéale pour adresser un immense remerciement à toutes celles et à tous ceux qui nous soutiennent, souvent fidèlement depuis longtemps. Bienvenue également à ceux qui nous découvrent et à toutes les personnes de passage.

 

Votre aide financière mais aussi vos messages, vos courriers, vos cartes, vos commentaires et surtout votre amitié sans faille sont un encouragement quotidien pour continuer notre action.

 

 

(Image originale tirée de http://www.examiner.com/article/meow-it-s-national-hug-your-cat-day)

 

◄◄◄◄◄◄ ►►►►►►

 

 

Pour terminer nous vous proposons l’écoute de deux chansons.

 

Nous avons reçu un message de Marc Vanhove, un auteur compositeur qui a dédié certaines de ses chansons à la cause animale.

Les droits collectés sont destinés à être reversés à des organismes qui œuvrent dans ce sens. Une initiative sympathique et louable.

 

Il nous a aimablement proposé de partager et aider à diffuser celles-ci, ce que nous faisons bien volontiers.

 

Publié par Laura & Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Les Adoptés ! Divers
commenter cet article