Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite. 

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

 

♦♦♦♦♦♦♦

 

Notre association s'occupe

de chats libres.

 

Nous ne disposons malheureusement

d'aucune structure de type refuge.

 

Nous ne pourrons pas

répondre favorablement

aux demandes de prise en charge

et le regrettons.

Rechercher

Pages à consulter

 

 

 
•    Nous soutenir
•    Parrainages
• ​​​   Chats à l'adoption
•    
•    Socialisation
•    In Memoriam
 
•    Les liens des amis 

 

 
18 mai 2024 6 18 /05 /mai /2024 05:00
Des nouvelles des voisins.

Ah, les voisins !

 

Nous vous les avions déjà présentés il y a 3 ans (ICI), mais la petite troupe a subi quelques changements avec le temps.

 

Parfois, vous en apercevez en photos au fil de certains articles, ils font partie de nos "familiers".

 

Il faut dire que seule une avenue (trop passante !) les sépare de l'enceinte de l'hôpital et qu'il n'est pas rare d'en rencontrer certains sur le site.

 

Leur lieu de vie est un peu particulier (ICI pour mieux situer) et vous comprendrez aisément que le contexte nous impose de la discrétion et le respect de l'endroit.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Commençons donc par les habitués.

 

 

- L'ami Mythic (ou Mystic ...), un ancien du secteur, plus tout jeune et toujours en recherche de nourriture.

 

Il est insuffisant rénal, mais Irène parvient à lui glisser régulièrement un traitement dans sa gamelle, car il se montre très familier avec elle.

Des nouvelles des voisins.Des nouvelles des voisins.Des nouvelles des voisins.

 

- Le sympathique Odéon qui est tendance pot-de-colle, un gourmand qui explique souvent aux copains que "moi d'abord !".

Des nouvelles des voisins.Des nouvelles des voisins.Des nouvelles des voisins.

 

- Le méfiant Orso. Il a été nécessaire de soigner son œil (bagarre probable) sans pouvoir le capturer et Irène a gagné, à cette occasion, quelques blessures de guerre.

 

 

 

- Les récentes Ulloa et Ullou. Nous vous en avons déjà parlé, notamment en 2023.

Elles ont un comportement un peu particulier. Ullou a une oreille blanche (aïe pour la suite !) et nous avons dû les traiter pour les tiques (visibles sur la photo) et ce n'était pas simple car elles ne sont pas familières.

Des nouvelles des voisins.Des nouvelles des voisins.Des nouvelles des voisins.

 

 

 

Les disparus (hélas ...).

 

 

- Inours n'est  plus revu depuis plusieurs mois (malgré nos recherches), il était fatigué et vieillissant. Nous n'avons plus d'espoir de le revoir et sommes tristes car c'était un minou fort sympathique et qui faisait partie des familiers.

 

 

- Il en est de même pour ce vieux chat noir très usé par la vie, qui a aussi disparu. Nous ne sommes pas parvenus à l'attraper pour des soins.

 

 

-Et enfin, c'est Ullie (sœur de Ulloa) qui nous a quittés en fin 2023, sans explications logique. Nous l'avons retrouvée, victime d'une probable crise cardiaque malgré son jeune âge.

 

 

 

Les nouveaux.

 

Même si cette section est synonyme de travail à venir, elle reste tout de même plus sympathique que le chapitre précédent.

 

C'est parti, il y a du monde de toutes les couleurs !

Des nouvelles des voisins.Des nouvelles des voisins.
Des nouvelles des voisins.Des nouvelles des voisins.Des nouvelles des voisins.

Des noirs et blancs, des tigrés (femelles probables ..), et un gris.

 

 

C'est déjà pas mal, non ?

 

 

 

Sur ce, nous vous souhaitons une excellente semaine, profitez bien du pont de Pentecôte.

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Irène & JM

20 avril 2024 6 20 /04 /avril /2024 05:00
Une belle Nénette !

Cette belle écaille ne vous est pas totalement inconnue.

 

Nous en avions rapidement parlé ICI, car elle aurait dû être capturée par un sympathique couple vivant près de l'hôpital, mais le destin en avait décidé autrement.

 

Il était certain que la belle en question était gestante et l'échéance fatidique se rapprochait.

 

Après plusieurs échecs, nous avons donc prêté à Gaëlle et Fabien la cage de sélection à déclenchement manuel.

 

Il n'était pas question pour nous de tenter notre chance, car cette petite maline n'avait confiance qu'en ses deux "protecteurs".

 

Petit à petit, avec beaucoup de patience, ils l'ont habituée à entrer dans cet étrange objet pour manger.

Une belle Nénette !
Une belle Nénette !Une belle Nénette !

Et puis un beau jour, le succès fut au rendez-vous.

 

 

Elle a été baptisée Nénette, et elle attendait bien des petits. Elle a environ 1 an.

 

Son oreille gauche est plaquée à l'envers contre sa tête, séquelle de problèmes passés non soignés.

 

Gaëlle, Fabien et leur fille se sont pris d'affection pour elle ... et vice-versa.

Ils l'ont donc gardée en convalescence après l'intervention vétérinaire.

 

Nénette est en confiance avec eux, elle les apprécie et se montre sociable.

 

Mais nos amis rencontrent deux problèmes un peu complexes à résoudre.

 

Une incompatibilité Toutou / Matou et des problèmes d'allergie.

 

 

Pour le moment, la situation est assez stable car Nénette aime sortir et s'amuser en bonne compagnie.

 

 

Mais elle apprécie aussi beaucoup que l'on s'occupe d'elle au sein de la maison.

 

 

L'incompatibilité avec le toutou de la maison et les problèmes d'allergie risquent, à terme, de poser quelques soucis à nos amis.

 

Nous aimerions trouver une solution pour cette adorable minette qui semble avoir un énorme potentiel, alors toute proposition sérieuse sera étudiée avec bienveillance.

 

 

. Laissons la conclusion à Gaëlle :

 

"Ce qui est amusant, c'est lorsqu'elle est dehors, ou qu'elle soit, des qu'on l'appelle, elle vient en courant et en miaulant. Elle prend ses habitudes que ce soit dehors et dans la chambre.
Elle est mignonne comme tout."

 

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Maintenant, une nouvelle nettement plus triste.

 

 

Pour les personnes qui nous suivent depuis très longtemps, vous vous souvenez peut-être de Malawi (ICI), au départ un chaton de l'hôpital qui avait finalement été adopté au Mir par l'amie Linda.

 

Linda nous a informés que Malawi nous a récemment quittés, après une quinzaine d'années d'une belle vie en pleine campagne.

Il ne reste maintenant au Mir que Ti Pelu de la troupe des anciens.

 

 

Merci à Linda pour ces années inespérées de bonheur pour ce beau chat noir.

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos Nénette : Mayhem, Gaëlle & Fabien

Photo Malawi : Linda.

18 novembre 2023 6 18 /11 /novembre /2023 06:00
Et le troisième larron est ... une demoiselle.

Cette page est la suite de l'article de la semaine précédente.

 

Si vous vous souvenez, en fin de publication, nous vous présentions le troisième petit de cette fratrie en vous indiquant que nous allions essayer de le capturer.

 

 

C'est dorénavant chose faite.

 

Mais cela a été nettement plus délicat que pour ceux qui vous ont été présentés il y a une semaine.

Et le troisième larron est ... une demoiselle.Et le troisième larron est ... une demoiselle.

Le passage chez le vétérinaire nous a indiqué que nous avions affaire à une jeune fille.

 

Les paris étaient ouverts entre nous, 50% pour un garçon, 50% pour une fille, au moins pas de risque (même si on n'est plus certains de rien actuellement 😹).

 

Une jeune d'environ six mois, comme son frère et sa sœur, prénommée Udaya (ICI).

 

L'amie Anne l'accueille temporairement pour évaluer son comportement.

 

 

Mais hélas, pour le moment, elle n'a absolument pas le caractère du reste de la famille.

 

Son message : "Sauvage ... Feule et grogne, ne se laisse pas toucher".

 

Nous lui laissons sa chance, si elle n'évolue pas et n'accepte pas cette vie, elle retrouvera sa liberté.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Pour terminer, une note nettement plus triste.

 

 

Nous avons dû dire "adieu" à notre sympathique Obama.

 

Il a été retrouvé en mauvais état, totalement abattu.

 

Emmené en urgence chez le vétérinaire, les résultats étaient mauvais : Fiv +, insuffisance rénale et très grave anémie hémolytique (il n'avait pratiquement plus de globules rouges).

 

Des soins ont tout de même été tentés, sans trop d'espoir, mais le soir c'est son petit cœur qui a décidé de s'arrêter.

 

Toujours ce sentiment d'impuissance, même si nous avons essayé de faire au mieux.

 

 

Repose en paix cher ami,  tu nous laisses des regrets

 

et aussi le bon souvenir d'un minet agréable et gourmand.

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Anne, Irène & JM

16 septembre 2023 6 16 /09 /septembre /2023 05:00
Requiem pour Owen.

Owen, ce beau et très gentil matou croisé de siamois vient de nous quitter et nous sommes tous très tristes.

 

Il n'était pas très âgé, un peu plus de 6 ans, mais depuis toujours sa santé fragile nous a causé des soucis.

 

Et encore plus depuis le début de cette année (ICI), malgré les très bons soins et toute l'affection que lui portait Christine, sa famille d'accueil.

 

Heureusement qu'il n'est pas resté sur l'hôpital en 2018, il a ainsi et malgré tout pu vivre quelques belles années supplémentaires.

 

 

Une insuffisance cardiaque avait été détectée, avec certaines anomalies assez sérieuses dévoilées lors de ses nombreuses et régulières échographies.

 

Et, avec le temps, son état se dégradait malgré les traitements quotidiens, les adaptations des médicaments et la consultation de plusieurs vétérinaires.

 

 

Malheureusement pendant le mois d'août , il a été la victime d'une thrombose qui est venue encore aggraver et compliquer la situation.

 

Bien entendu, il a été très rapidement pris en charge, mais il en avait gardé des séquelles motrices.

 

Et cette semaine, son petit cœur déjà bien mal en point s'est définitivement arrêté, chez lui, dans cette maison qui était désormais devenue la sienne.

 

 

Alors pour terminer ce triste article, pour penser à Owen, pour remercier Christine pour tout ce qu'elle lui a apporté et la soutenir dans sa peine, nous lui laisserons la phrase de conclusion :

 

 

"Merci de nous l'avoir confié, il a été agréable jusqu'à la fin".

 

 

Vole l'ami et dis bien "aux autres" que nous ne les avons pas oubliés.

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Christine, Irène & JM

24 juin 2023 6 24 /06 /juin /2023 05:00
Encore en pause ... involontaire.

Petit souci technique pour votre rédacteur qui subit en ce moment les assauts répétés et très douloureux de coliques néphrétiques (un grand classique chez lui depuis des années....).

Cela devrait passer dans quelques jours.

 

N'ayant pas les idées suffisamment claires, ni la forme nécessaire à la rédaction d'un article bien structuré et convenablement rédigé, nous allons tout de même vous donner assez brièvement les deux nouveautés importantes de la semaine écoulée afin de ne pas vous laisser sans informations.

 

 

 

Capture et stérilisation d'Uma.

Une minette de la périphérie.Une minette de la périphérie.

Une minette de la périphérie.

 

 

Sur l'hôpital, un nouveau chat très maigre et dont la santé nous posait question était apparu.

 

 

Nous l'avons capturé, mais son trop mauvais état de santé avec plusieurs pathologies lourdes combinées nous a malheureusement imposé de le laisser partir par l'intervention du vétérinaire.

 

Et vous savez combien ce genre de décision est douloureuse et difficile.

 

Pour qu'il ne reste pas un anonyme, après une probable vie de misère, nous l'avons prénommé Ubu à titre posthume.

 

 

 

 

A samedi prochain, si tout va bien, pour un article que nous espérons de meilleure qualité.

 

Bonne semaine

 

 

 

Illustration de couverture : Pixabay / Victoria Regen

Photos : Irène & JM

17 juin 2023 6 17 /06 /juin /2023 05:00
Missy au paradis.

Après le départ d'Homère chez Laetitia évoqué il y a quelques jours,

 

c'est une autre de nos anciennes - devenue célèbre sur l'hôpital - qui vient de nous quitter à 17 ans, Missy.

 

Tous deux on connu la chance - trop rare - de connaitre de très bonnes maisons pour leurs vieux jours.

 

Missy a quitté l'hôpital pour la maison de Dominique en 2015 (Ici).

 

Elle y avait retrouvé deux anciens complices de l'hôpital, Elwë et Siryon (qui nous a lui aussi quittés depuis) ainsi que de nombreux autres copines et copains de tout type.

 

Presque 8 années de bonheur inespéré. Mais l'on aimerait tant que cela dure toujours !

 

Laissons la parole à Dominique pour lui rendre ce dernier hommage.

 

"MISSY, notre guerrière, s'en est allée rejoindre tous ses compagnons de l'hôpital de Perpignan, hier matin .


Elle allait avoir 17 ans et depuis 7 ans elle faisait notre bonheur par sa discrétion, sa gentillesse !!!


Elle nous manque déjà  et surtout à Elwë qui est resté collé à elle jusqu'à la fin, comme il l'avait fait avec Siryon  !! ...  Missy a fini heureuse à la maison. "

 

 

Par cet article, nous souhaitons également rendre hommage et remercier toutes ces belles personnes, comme Laetitia et Dominique (et d'autres aussi), qui permettent à des êtres sans avenir de connaitre bonheur, sécurité, affection ... et tout simplement d'exister au travers de regards bienveillants.

 

Une des dernières anciennes comme nous le disons trop souvent.

 

 

Une page se tourne ... et l'album devient difficile à feuilleter.

 

 

 

 

 

 

Montages : Pixiz

Photos : Dominique, Laetitia & JM

27 mai 2023 6 27 /05 /mai /2023 05:00
Nouvelles récentes (1/2)

La pause continue, elle s'avère nécessaire, voire indispensable (même le téléphone et l'ordinateur sont en pause).

 

Mais ce n'est pas pour autant qu'il ne faut pas donner des nouvelles récentes du travail de l'association.

 

Nous ferons deux volets répartis sur deux semaines.

 

 

Cette semaine nous listerons très succinctement les captures, les relâches et les départs.

Nous reviendrons peut être ultérieurement plus en détails sur certains d'entre eux un peu plus tard.

 

Pour préserver le besoin d'une pause, cette article reste sans commentaires.

De plus les relâches imposées par la situation sont des moments particulièrement pénibles et douloureux à vivre, subir et accepter.

 

La semaine prochaine nous évoquerons les très nombreux soins qui ont été nécessaires depuis peu.

 

 

___________________________________

 

 

 

 

Les trappages - stérilisations - identifications récents :

 

 

Ubani, un jeune adulte mâle

 

 

Umbella, environ un an, elle était gestante.

 

 

Unaa, huit mois. Très sauvage malgré sa beauté et pas de place pour tenter de la rendre sociable.

 

 

Caramel, Lilou et Lola, environ 10 mois chacun.

 

Nouvelles récentes (1/2)Nouvelles récentes (1/2)Nouvelles récentes (1/2)

___________________________________

 

 

 

Les relâches :

 

Pas le choix, plus aucune place à la maison, plus de temps, plus personne pour les accueillir sur du long terme et finir de les rendre sociables. 

Ils n'auront pas leur chance de quitter la rue. D'autres devront les suivre, probablement, hélas.

 

 

Ubulle.

 

 

Upsa.

 

 

 

___________________________________

 

 

 

Les départs :

 

Homère. Un ancien de l'hôpital, adopté de très belle manière par Laetitia, il y a bien longtemps de cela. Un lymphome l'a emporté à un âge vénérable au paradis des gentils matous.

 

 

Tess, tranquille minette en accueil à la maison, terrassée par une crise cardiaque.

 

 

Une malheureuse minette rousse, les soins ont été vains. Calicivirus, FIV déclaré et leucose. La rue dans son horreur ....

 

 

Poupette, une autre gentille chatte des rues, trop affaiblie par des infections. Malgré plusieurs tentatives de soins vétérinaires, elle s'est envolée dans son dernier sommeil

 

 

Mac, un autre rouquin, lui aussi de la rue. Il avait du mal à marcher, mais les très graves infections au niveau de ses pattes cachaient, en fait, un cancer à un stade très avancé.

 

 

 

 

Dans une semaine nous parlerons des trop nombreux chats malades qui ont été soignés.

 

 

 

Montage : Photofiltre

Photos : Laetitia, Anne, Damien, Nathalie, Irène & JM

6 mai 2023 6 06 /05 /mai /2023 05:00
Grosse migraine, ou un drôle de hérisson.

Après cet étrange titre, oyez oyez bonnes gens, notre étonnante mésaventure survenue cette semaine.

 

Tout d'abord, comme nous l'avions déjà évoqué à plusieurs reprises (ICI par exemple), nos amis les hérissons ne sont pas rares sur le site et sont très friands des croquettes de nos matous.

 

Leur seul défaut est de n'avoir aucune notion élémentaire d'hygiène, puisqu'ils urinent et font leurs déjections dans les gamelles de nourritures ou les dodos, rendant le tout impropre à la consommation et nous obligeant à tout jeter et gaspiller beaucoup de nourriture (il n'est pas rare de  retrouver le bol de croquettes plein d'urine).... sans parler du travail de nettoyage et de désinfection.

 

 

Alors comme nous l'avions déjà fait par le passé, nous mettons une minuscule trappe en service nocturne (environ 40 x 11 x 12 cm) afin de tenter de capturer le petit malpropre pour lui offrir une nouvelle vie à la campagne, loin du béton et des voitures, dans un vrai milieu naturel.

 

 

Vous conviendrez qu'au vu des dimensions très réduites de la trappe, il n'y a - a priori - aucun risque de capturer un minou ... ou à la rigueur peut être un chaton !

 

Donc nous laissons cet objet cadenassé la nuit dans un chalet en toute confiance, et le résultat éventuel est relevé dès le lendemain matin, afin de ne pas laisser le prisonnier potentiel trop longtemps dans ces conditions.

 

Et ....

 

"- Allo, c'est Irène, on en a eu un dans la petite trappe.

- Un hérisson, super, on va pouvoir le mettre à la campagne.

- Euh non ... un chat, et ce n'est pas un chaton !

- Mais c'est absolument impossible !

- Ben oui, mais .... il et bien là ".

 

Grosse migraine, ou un drôle de hérisson.Grosse migraine, ou un drôle de hérisson.Grosse migraine, ou un drôle de hérisson.

Inutile de vous décrire la tête de nos vétérinaires lorsqu'ils ont vu Irène débarquer avec un chat noir et blanc dans une minuscule trappe et disant "bonjour, euh, ce serait pour une stérilisation / identification, mais il va d'abord falloir le sortir de là dedans".

 

Bon, en fin de compte il s'agit d'une minette d'un peu plus de deux ans.

 

Nous l'avons baptisée Upsa ..... en espérant que ce nom permettra de soigner la migraine "casse tête" dont elle est tout de même un peu responsable  !

 

Comme il s'agit d'une fille, elle est venue passer quelques jours au repos en cage de socialisation

Grosse migraine, ou un drôle de hérisson.
Grosse migraine, ou un drôle de hérisson.Grosse migraine, ou un drôle de hérisson.

Elle n'est en apparence pas sociable.

Nous avions un doute sur un "dépôt délibéré" comme à l'époque pour Oxford / Guénady ICI, qui a trouvé depuis une belle retraite chez l'amie Sereine loin de Perpignan.

 

Au vu de son comportement cela ne semble pas être le cas, mais elle vient d'arriver seulement ce vendredi dans la cage pour convalescence.

 

Toutefois elle ne se montre pas agressive, même si elle grogne.

 

 

Comme toujours  .... à suivre .....

 

mais avouez qu'il s'agit d'un bien étrange hérisson !

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

 

Et pour terminer, nous souhaitons rendre hommage à deux anciens minous de l'hôpital qui nous ont quittés cette semaine : Grisbi et Pixel.

 

Il y a une quinzaine d'années de cela, ils avaient trouvé (un très bon) refuge loin du béton de l'hôpital, à la montagne, chez notre amie Linda qui vient de nous prévenir de leur départ.

 

Merci à Linda pour leur avoir offert cette belle et longue vie inespérée ,dans un endroit vraiment superbe (un exemple d'article ICI).

 

Saluez les "autres" pour nous, les amis ! Bonne route vers l'ailleurs.

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Petit hérisson d'illustration : Renate Anna Becker / Pixabay

Photos : Linda, Irène & JM

25 mars 2023 6 25 /03 /mars /2023 06:05
Adieu, petite poupée.

Comme toujours, le genre d'article que l'on espère ne jamais devoir rédiger.

 

Notre adorable petite Pitchounette vient de nous quitter, d'une vilaine maladie.

 

Nous vous avions déjà parlé d'elle ICI et ICI.

 

Elle avait été attrapée sur l'hôpital en fin d'année 2021. Une minette miniature, mais d'environ 2 ans.

Elle était bien sociable et s'était très bien intégrée dans sa nouvelle vie, à la maison, en compagnie de ses copines Sissi et Isis (depuis peu)

Adieu, petite poupée.Adieu, petite poupée.

Lorsque nous l'avions récupérée, son état de santé était satisfaisant après bilan complet, mais nous avions été informés que - lors de sa stérilisation - les vétérinaires avaient observé des tissus qui posaient question sur leur état sanitaire réel et futur.

 

Donc nous la savions potentiellement fragile (ces tissus, dents enlevées ...)  mais elle menait sa petite vie paisible et heureuse, elle avait un excellent appétit, même si elle ne grossissait pas et si son poil restait terne (?).

Adieu, petite poupée.Adieu, petite poupée.

Depuis quelques jours, elle avait une petite baisse de régime. L'appétit était en chute libre malgré quelques tentatives de soins préventifs.

Mais elle continuait à gambader et à ronronner sous les caresses.

 

Un rendez-vous vétérinaire a été pris.

Le matin même de ce rendez-vous, la pauvre Pitchounette était très mal (en une nuit !).

 

Elle a donc été emmenée très en avance, car son état était soudainement devenu réellement inquiétant.

 

 

La vétérinaire qui l'a examinée a immédiatement été pessimiste.

 

Température tombée à 33°, masse anormale sur l'un des deux reins, teint jaune, apathie ....

 

Les analyses ont, hélas, confirmé ces craintes.

Elles étaient absolument catastrophiques, certains paramètres étaient même au delà des seuils mesurables. Foie, reins et pancréas atteints, globules blancs en folie.

 

Et le diagnostic, terrible : un lymphome.

 

A la question "peut on tenter quelque chose ?", la réponse redoutée fut "la soulager pour 24 heures, au mieux 48".

 

La terrible décision a donc été prise, pour elle, pour son bien, pour ne pas la laisser dans cet état plus longtemps.

 

Inutile de vous décrire les émotions et sentiments ressentis, vous ne les connaissez déjà que trop, malheureusement pour vous.

 

Adieu, petite poupée.
Adieu, petite poupée.Adieu, petite poupée.

Au revoir, adorable minette miniature.

 

J'ai beaucoup apprécié avoir le privilège de t'accueillir et de t'offrir un an et demi de vie paisible, confortable et sûre.

 

 

 

En espérant modestement t'avoir offert le meilleur dans ta trop courte vie.

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : JM

4 mars 2023 6 04 /03 /mars /2023 06:00
Unelle .... d'un ange.

Il est des articles que l'on n'aimerait jamais devoir rédiger.

 

Mais nous vous devons de raconter les aléas de nos activités, car la vie n'est ni rose ni belle tous les jours, malheureusement.

 

Il y aura donc peu de mots, peu d'images également, car nous en avons très (trop) peu d'un petit ange parti trop tôt.

 

Notre dernière capture a tourné au drame et nous en sommes totalement catastrophés.

 

Nous étions parvenus à trapper cette jeune et jolie petite minette noire que nous voulions baptiser Unelle.

Unelle .... d'un ange.Unelle .... d'un ange.

Mais hélas le destin en a décidé autrement.

 

Inutile de faire de grands discours, elle n'a pas supporté l'anesthésie et ne s'est pas réveillée, malgré une ultime tentative désespérée de la sauver par les vétérinaires.

 

Un possible problème cardiaque est soupçonné.

 

Alors, oui, on pourra toujours dire "c'est le destin", bien entendu.

 

Mais comment ne pas ressentir un terrible sentiment de culpabilité vis à vis d'elle, comment ne pas se reprocher de l'avoir capturée pour l'emmener à sa fin ?

Unelle .... d'un ange.

Repose en paix, petite Unelle.

 

Pusses-tu nous pardonner, nous ne souhaitions que ton bien et c'est ton malheur qui est arrivé.

 

Le destin est parfois bien cruel.

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Irène & JM

Illustration : Mara / Pixabay

22 décembre 2022 4 22 /12 /décembre /2022 06:04
Les yeux verts se sont refermés.

Presque tout est dit dans ce titre.

 

Notre amie Sicille, aux beaux yeux verts, vient de quitter ce monde.

 

Un départ en douceur, dans sa maison, sans souffrance, dans son dernier sommeil.

Sa fin a été en tout point similaire au départ de Charlie, il y a un peu plus d'un an maintenant.

Juste l'usure du temps qui passe.

 

Elle approchait de ses 17 ans.

Sicille, quelques jours avant de nous quitter. Et le poids des années ...Sicille, quelques jours avant de nous quitter. Et le poids des années ...

Sicille, quelques jours avant de nous quitter. Et le poids des années ...

Sicille n'était pas malade mais depuis quelques il était facile de constater qu'elle diminuait.

Comme je disais : "elle a pris un sacré coup de vieux".

 

L'appétit était bien présent (jusqu'au dernier jour ! la photo ci-dessous est prise seulement quelques heures avant son départ), mais les forces baissaient et il était évident que l'organisme lâchait prise.

 

 

Pourquoi ne pas l'avoir emmenée chez un vétérinaire, alors ?

 

Sicille était restée sauvageonne (Ici, Ici ou Ici, par exemple).

Chaque capture était pour elle une énorme source de stress qu'elle mettait plusieurs jours à évacuer.

De plus, une visite vétérinaire aurait demandé de l'anesthésier pour pouvoir l'examiner (elle avait encore de beaux réflexes).

 

Son organisme était affaibli, il est probable que la combinaison stress / anesthésie lui aurait été fatale.

 

Le choix a donc été de la laisser partir "chez elle", bien entourée des "siens", le plus paisiblement possible tant qu'aucun signe de souffrance n'était observé (en accord avec le vétérinaire).

Les yeux verts se sont refermés.Les yeux verts se sont refermés.

 

Et, malgré la tristesse de son départ, il faut reconnaître que Sicille a eu le grand privilège de pouvoir partir sans la contraindre, dans son dodo, bien au chaud, respectée mais surveillée.

 

Sicille était une chatte restée sauvage mais très agréable à vivre.

Elle ne posait absolument aucun problème à condition de la respecter, elle vivait pleinement sa retraite (inespérée !) et s'entendait parfaitement bien avec tout le reste de la tribu

Les yeux verts se sont refermés.Les yeux verts se sont refermés.

Elle a passé 5 ans et demi à la maison. Elle emporte avec elle son mystère.

 

Pour résumer, Sicille avait disparu plusieurs années du site de l'hôpital. Nous la pensions définitivement perdue.

Elle est réapparue en 2017, dans d'étranges circonstances, en plein cœur des urgences de l'hôpital (article ICI).

Depuis cette date, elle vivait une belle retraite tranquille et calme.

 

Sicille était l'une des dernières représentantes de la vieille garde de l'hôpital Saint-Jean qui a accompagné notre histoire. Il ne reste, hélas, plus grand monde de cette génération.

 

Alors repose en paix, jolie sauvageonne. Tu es maintenant auprès de Charlie et de tous les autres sur le petit terrain campagnard qui vous sert de dodo définitif.

 

J'ai vraiment apprécié ta présence et ta compagnie, même si tu as toujours souhaité garder tes distances et ton honneur de féline.

 

Je suis heureux malgré tout d'avoir pu t'offrir cette belle retraite et cette fin de vie.

 

Tu vas beaucoup manquer ici. Merci à toi.

 

 

Toutes les photos qui illustrent cet article sont des images très récentes de notre amie.

 

 

Notre ami Phiphi qui était son parrain vient également de lui rendre un hommage très touchant ICI

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Il n'y aura pas d'autre article ce samedi,

mais nous voulons vous souhaiter à toutes et toutes de passer un très beau Noël.

 

 

 

Montage : Pixiz & Photofiltre

Photos : JM

Illustration de Noël : bookdragon/Pixabay

Porque te vas, interprétée par Jeanette est composée par José Luis Perales

26 novembre 2022 6 26 /11 /novembre /2022 06:03
Elle s'appelait Hélice.

Une bien triste nouvelle qui nous est parvenue d'Alsace il y a quelques jours.

 

Pour les personnes qui nous suivent depuis nos débuts, Hélice, l'une des dernières "anciennes" qui a connu et vécu toute notre histoire et nos premiers pas, vient de nous quitter.

 

Il serait presque impossible de vous citer ici tous les articles qui ont parlé d'elle, que ce soit sur notre premier blog ICI ou sur le site actuel ICI.

 

Pour celles et ceux qui ne la connaissaient pas, Hélice était une jeune chatonne devenue chatte qui a vécu l'histoire de l'ancien hôpital et sa démolition.

 

Elle avait une particularité qui la rendait reconnaissable et tellement attachante, son fort strabisme.

Elle s'appelait Hélice.Elle s'appelait Hélice.

Elle avait été adoptée par notre amie Danielle, bien loin de Perpignan, en Alsace.

Elle a vécu presque 14 ans d'adoption, à quelques jours près, auprès de sa bienfaitrice.

 

Nous avons des contacts fréquents avec Danielle, et donc des nouvelles régulières de notre transfuge, ainsi que des joies et peines de la petite famille féline qui vivait avec elle.

 

Hélice avançait dans l'âge, 17 ans, et des problèmes de santé sont malheureusement survenus.

 

Danielle a tout fait à chaque nouveau problème pour soigner son amie avec un dévouement exemplaire.

 

Jusqu'à ce triste automne.

Inutile d'entrer dans les détails inutiles, mais les tumeurs d'un vilain "crabe" ont été foudroyantes et fatales.

 

 

Hélice est donc partie au pays dont on ne revient pas, quelques jours avant son quatorzième anniversaire d'adoption.

 

Un bien triste hasard, s'il en est...

Elle s'appelait Hélice.Elle s'appelait Hélice.
Elle s'appelait Hélice.Elle s'appelait Hélice.

Que Danielle trouve dans ces quelques modestes lignes toute notre gratitude pour la belle vie inespérée qu'elle a permis à une minette très attachante, mais qui n'aurait jamais pu connaitre 14 ans de bonheur sans elle.

 

Qu'elle trouve ici également toute l'expression de notre amitié et de notre soutien, sans doute bien dérisoires, car nous savons que ce départ l'a cruellement affectée.

 

 

 

Encore beaucoup de nos souvenirs qui s'envolent avec Hélice....

 

 

 

Ne t'inquiète pas Danielle, j'ai retrouvé plein de connaissances et je suis encore avec toi.

Ne t'inquiète pas Danielle, j'ai retrouvé plein de connaissances et je suis encore avec toi.

 

 

 

Montage : Pixiz & Photofiltre

Photos : Danielle

Illustration rose blanche : Pixabay