Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite. 

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

 

♦♦♦♦♦♦♦

 

Notre association s'occupe

de chats libres.

 

Nous ne disposons malheureusement

d'aucune structure de type refuge

et nous manquons

de familles d'accueil.

 

Nous ne pourrons pas

répondre favorablement

aux demandes de prise en charge

et le regrettons.

Rechercher

Pages à consulter

15 mai 2021 6 15 /05 /mai /2021 06:00
Milky, l'étrange aventure et hommage à Roucky

Un article en 2 parties cette semaine, comme cela nous arrive parfois.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

Milky, l'étrange aventure et hommage à Roucky

Milky est l'un de nos matous vivant sur le site.

 

Il est âgé d'une dizaine d'années et assez reconnaissable avec l'une de ses oreilles repliée.

 

Nous ne l'avions pas observé depuis quelques jours.

 

Et, cette fois, nous avons eu un appel assez rassurant en provenance  de la fourrière.

 

Il avait été capturé à une dizaine de kilomètres du site .

 

Sur le moment, cela nous a paru surprenant, mais en regardant bien la cartographie locale "à vol d'oiseau", cette migration semble possible de son propre fait en évitant les axes routiers (nous avons aussi pensé qu'il avait pu monter discrètement dans un véhicule).

 

Il nous a été restitué sans difficultés, mais son état et son âge nous semblaient nécessiter un contrôle vétérinaire et quelques analyses.

 

En fait, son aspect sur la photo d'illustration est lié au stress de sa capture.

Milky n'est absolument pas un chat sociable et il n'a pas du tout apprécié qu'on le contrarie.

 

Mais pour son âge et sa vie de vagabond, ses analyses sont très convenables, comme vous pourrez en juger (il avait juste perdu une ou deux dents).

 

Il a été relâché sur le site mais va-t-il reprendre son baluchon ?

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Milky, l'étrange aventure et hommage à Roucky

Une note plus triste pour terminer.

 

Notre amie Irène vient de perdre son autre fée du foyer, après Titou (Ici).

 

C'est sa belle rouquine, prénommée Roucky qui a rejoint son compagnon.

La maladie de longue date et l'affaiblissement de l'âge ont été les plus forts.

 

Qu'elle trouve dans ces quelques lignes toute l'expression de notre sympathie et de notre soutien.

 

Le modeste montage qui suit réunit pour toujours ses deux amis.

 

 

 

 

 

 

Montages : Pixiz & Photofiltre

Photos : Irène & JM

26 mars 2021 5 26 /03 /mars /2021 21:05
Charlie, t'iras au paradis !

Comment rédiger cet article ? Comment l'aborder ?

 

Comment parler du départ de notre probable doyenne des chats du site, Charlie, à plus de 19 ans révolus, paisiblement, sans souffrance ni moments pénibles, à la maison, simplement usée par la vie et dans son dernier sommeil ?

 

Tout a été dit dans cette introduction.

 

Mais il y aurait tant à vous raconter ....

Sur le site de l'hôpital dans le milieu des années 2000
Sur le site de l'hôpital dans le milieu des années 2000Sur le site de l'hôpital dans le milieu des années 2000

Sur le site de l'hôpital dans le milieu des années 2000

Charlie, (ou plutôt Charly en ces temps là),  faisait partie de l'histoire de notre association.

 

Présent(e) dès nos débuts, figurant dès les les premières photos de notre premier blog, à l'époque tout le monde pensait qu'il s'agissait d'un "Monsieur Chat".

 

Elle a connu toute la "vieille garde" qu'il serait trop fastidieux de vous présenter, ils sont tant et tant et ils ont fait l'objet de nombreux articles sur le premier blog et sur celui-ci.

Notre page "In Memoriam" est dédiée à leur souvenir.

 

En 2015, "Charly" saisit sa chance suite à un léger souci de santé.

Nous découvrons alors qu'il s'agissait d'une vieille demoiselle que tout le monde pensait stérilisée (ICI). Elle devient alors Charlie.

 

Elle intègre la maison et achève sa vie de bohème. Elle ne la quittera plus.

Charlie découvre la vie dans un foyer.Charlie découvre la vie dans un foyer.
Charlie découvre la vie dans un foyer.Charlie découvre la vie dans un foyer.

Charlie découvre la vie dans un foyer.

Son adaptation a été une source d'étonnements.

 

13 ans de vie au dehors, sans contacts directs avec les bipèdes.

Et tout s'est passé à merveille.

 

Elle a immédiatement été sociable et en recherche de caresses, parfaitement compatible avec les autres félins de la maison (même si elle était de caractère solitaire).

 

Voici l'un des points les plus étonnants de sa personnalité.

Elle a donc longtemps vécu en "chat libre".

Arrivée en intérieur, elle n'a plus jamais voulu sortir, même si rien ne l'en empêchait.

Elle n'a seulement pas daigné descendre une seule fois l'escalier de l'étage.

 

Charlie était une épicurienne, elle aimait par dessus tout sa tranquillité, le calme, le confort. Au point de manger souvent en position "couchée" !

Ce qu'elle avait découvert dans son foyer lui convenait à merveille (et, sur le site, elle s'était toujours montrée particulièrement tranquille et paisible).

La vie tranquille, avec des copines.La vie tranquille, avec des copines.
La vie tranquille, avec des copines.La vie tranquille, avec des copines.

La vie tranquille, avec des copines.

Elle avait un régime alimentaire très particulier.

 

Elle ne mangeait plus de croquettes comme sur le site.

Elle consommait des viandes de volailles et du poisson, comme les bipèdes et raffolait des yaourts à la grecque.

 

Sa santé, notamment à partir de 2018, s'est quelque peu détériorée.

Mise à part sa surdité, nous avons eu droit pêle-mêle à de l'arthrose, de l'hyperthyroïdie, une dermatite chronique, des crises d'anorexie, des rectocolites et autres gaietés.

 

Inutile de tenter de lui proposer un traitement régulier, elle était sociable mais avait un fichu caractère qui ne permettait pas d'envisager ce genre de choses.

 

 

Alors les traitements ont été espacés, gérés au cas par cas et ponctuellement .... et tout a formidablement bien fonctionné ainsi pendant 4 ans.

Début 2021, un œdème pulmonaire a été diagnostiqué (sans visite vétérinaire, son cœur fatigué n'aurait pas supporté ce stress).

Encore une fois, elle a pu être soulagée (merci JJ ...).

 

Mais c'était le début de la fin.

 

Elle avait 19 ans révolus à ce moment et l'organisme était usé.

En mars, elle a cessé de s'alimenter à l'exception de son yaourt quotidien (autant lui faire ce plaisir).

Elle n'était absolument pas abattue et continuait de mener une vie plutôt normale, de se toiletter, de chercher les endroits confortables et ensoleillés...

 

Ce 25 mars, un peu avant 23h00, elle s'est endormie paisiblement, roulée en boule contre moi.

Je la caressais, elle s'est simplement arrêtée de respirer sans soubresauts, sans cris, sans souffrance, juste un sommeil définitif dans le calme le plus total et conforme à son principe de vie refusant tout stress.

 

Un départ d'une extraordinaire douceur.

Les toutes dernières photos, beaucoup de sérénité.Les toutes dernières photos, beaucoup de sérénité.
Les toutes dernières photos, beaucoup de sérénité.Les toutes dernières photos, beaucoup de sérénité.

Les toutes dernières photos, beaucoup de sérénité.

Veuillez pardonner la longueur de cet article, mais il était difficile de résumer la vie de cette minette exceptionnelle.

 

Elle représentait beaucoup pour nous (et pour moi).

 

Comme une porte qui se referme définitivement sur un passé à jamais révolu.

 

 

S'il lui fallait une épitaphe, elle serait probablement libellée ainsi :

 

 

"Ici repose Charlie, adorable chatte

qui a tout réussi dans sa longue vie,

même son départ".

 

 

 

Comme souvent dans ce cas, il n'y aura pas de réponse individuelle à vos messages amicaux mais un commentaire global de remerciement dans quelques jours.

 

Merci à toutes et tous.

 

 

_____________________

 

 

 

Et puis, voici le bel hommage de notre ami Phiphi, ICI, qui fut son parrain lorsque Charlie était encore un minou du site de l'hôpital St-Jean de Perpignan. Un grand merci pour ces mots.

 

 

"Sourire aux larmes, trouver du charme, au fond du soir pourri qui mène à la mort ..."

 

 

 

Montage : PhotoFlare / Photofiltre

Photos : bénévoles de l'association / JM

"Je veux quitter ce monde heureux" , chanson de Maxime Le Forestier

13 mars 2021 6 13 /03 /mars /2021 07:30
Romulus, destin brisé.

Triste nouvelle en forme de tragédie romaine, cette semaine.

 

L'article sera très bref.

 

Nous vous avions parlé ICI de nos jumeaux Remus et Romulus.

 

La fourrière nous a contactés.

 

Une voiture vient de briser la vie du jeune Romulus sur la redoutable avenue à proximité de leur lieu de vie.

 

 

Destin trop commun d'un chat resté libre pour lequel nous n'avons pu proposer un meilleur avenir.

 

Nous sommes très tristes, nous pensons aussi à son frère jumeau dont il était très proche.

Une jeune vie fauchée avec la rue pour seul horizon ...

 

Beaucoup trop de départs en ce début d'année.

Quand on s'occupe d'animaux qui vivent libres, ce sont des nouvelles hélas trop fréquentes.

 

Mais il reste impossible de s'y habituer et leur acceptation demeure toujours aussi difficile.

 

 

 

Que notre beau et jeune rouquin repose en paix

 

et découvre d'autres horizons, où qu'il soit maintenant.

 

 

 

Il n'y aura pas de réponses individuelles aux commentaires pour cet article.

Cet exercice est particulièrement pesant dans ces circonstances.

 

 

Un petit message de remerciement sera rajouté dans une semaine.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Un grand merci à toutes et tous pour vos pensées et soutiens.

 

 

 

Photos : Irène

6 février 2021 6 06 /02 /février /2021 06:10
Le vagabond des étoiles.

Finwë, en accueil chez Linda dans les montagnes des Pyrénées-Orientales depuis plus de 10 ans vient de nous quitter.

 

Le titre de cet article renvoie à un article de 2010 (ICI) qui racontait la capture de ce séducteur, coureur invétéré de minettes et prolifique géniteur.

 

Il était un vrai chat de l'hôpital, le papa de notre ami Phiphi qui lui a consacré un bel hommage ICI.

Finwë dans ses montagnes (photos de Linda).Finwë dans ses montagnes (photos de Linda).

Finwë dans ses montagnes (photos de Linda).

Il était resté sauvageon et surtout fier de son indépendance, mais la vie au Mir lui a permis de réaliser son souhait de liberté tout en disposant d'un foyer confortable.

 

Il a rapidement décliné ces derniers temps jusqu'à nous quitter cette semaine pour rejoindre une troupe déjà bien nombreuse au delà de l'horizon.

 

Nul doute que la "bande" des glorieux anciens, dont la liste serait hélas trop longue à énumérer, lui a réservé un accueil digne de son rang.

Ils en auront des choses à se raconter.

 

Merci à Linda pour toutes ces belles années qu'il a pu vivre chez elle, aimé et respecté.

 

Le départ d'un tel personnage, qui fait intégralement partie de l'histoire de notre association nous remplit de tristesse.

 

 

 

Adieu, beau Finwë.

 

 

Le "vagabond" a donc maintenant rejoint le firmament.

Il a posé ses valises, pour toujours.

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos au Mir Linda

Photo d'ouverture ; archives de l'association

16 janvier 2021 6 16 /01 /janvier /2021 20:01
L'année commence très mal.

Inutile de vous faire un long discours.

 

Une autre mauvaise nouvelle vient de tomber.

 

Notre gentil Rocambole (ICI), un petit nouveau sur le site, un jeune chat plein de vie, vient lui aussi de s'envoler aujourd'hui.

 

 

Il a été trouvé en mauvaise posture ce samedi dans un contrebas de l'hôpital.

 

Il a été emmené en urgence dans une clinique vétérinaire par une belle personne que nous remercions sincèrement.

 

Il a d'abord été évoqué un accident de la circulation, mais il n'en était rien.

 

Notre malheureux ami avait fait une thrombose aortique.

 

Nous étions prêts à tenter de l'accueillir dans un foyer mais, malgré les soins immédiatement prodigués, il n'a pas survécu.

La triste information vient de nous être communiquée.

 

Que dire de plus ?

 

De la tristesse, et aussi une grande lassitude ...

 

Merci à toutes et tous pour vos pensées.

16 janvier 2021 6 16 /01 /janvier /2021 07:25
Il en fallait un.

Derrière ce titre se dissimule une triste nouvelle.

 

Il en fallait un, un qui inaugure pour cette année les départs tant redoutés.

 

Notre ami NEM nous a quittés cette semaine.

 

Nous vous avions parlé de lui et de sa petite bande au mois de septembre dernier (ICI).

Garder un beau souvenir en images de notre copain.
Garder un beau souvenir en images de notre copain.Garder un beau souvenir en images de notre copain.

Garder un beau souvenir en images de notre copain.

Depuis cet automne, il avait maigri et semblait différent.

 

Oui, mais ... Nem était un vrai chat des rues.

Sympathique mais farouche et sur la défensive, difficile d'approche malgré sa gourmandise.

 

Cette semaine Irène a enfin pu le capturer, mais il n'y avait malheureusement plus grand chose à faire pour lui.

Une dernière photo, tout est dit, hélas.

 

Le diagnostic a été sans équivoque.

 

Insuffisance rénale très avancée, bilan catastrophique.

 

La vétérinaire nous a clairement fait comprendre qu'il fallait prendre une décision pour l'aider à partir dans les meilleures conditions.

 

Un traitement (qu'il aurait été impossible de lui administrer) l'aurait prolongé de quelques jours ou semaines sans aucune garantie pour son propre confort ou son bien-être.

Adieu Nem, tu étais terriblement attachant avec tes rondeurs sympathiques.

 

Tu nous manques, comme tous nos amis partis trop tôt, comme tu vas manquer à tes complices.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

• Pour terminer, une information pratique découverte dans l'actualité de la semaine.

 

 

Nous citons le début de l'article RTL mis en lien ICI.

 

"Les propriétaires de chats sanctionnés en cas de défaut d'identification

À compter de ce mercredi 6 janvier, tous les chats nés après le 1er janvier 2012 doivent être pucés ou tatoués.

Jusque-là obligatoire uniquement pour les chatons qui étaient donnés ou vendus, l'identification par puce électronique ou tatouage est désormais imposée à tous les chats nés après le 1er janvier 2012.

... les propriétaires encourent une amende de 4e classe, soit de 750 euros, pour défaut d'identification."

 

En ce qui nous concerne, cette partie ne change rien à nos habitudes.

Lorsque nous les capturons, tous nos protégés sont identifiés, a fortiori lorsque ceux-ci sont destinés à être adoptés.

 

Mais la fin de l'article nous a tout de même fait nous interroger.

 

"Il (le cédant) doit également fournir à la personne qui le récupère un certificat de bonne santé réalisé dans les cinq jours avant la cession. Certificat qui pourra être présenté en cas de contrôle. "

 

Le certificat de bonne santé, nous le demandons déjà habituellement, nous y rajoutons même les tests FIV / FELV qui ne sont pas exigés.

 

Mais dans les 5 jours avant la cession !

On voit bien que celui ou celle qui a pondu ça n'a jamais demandé un rendez-vous vétérinaire non urgent et ne connait absolument rien aux contraintes de la vraie vie !

 

 

J'ai fait le test hier pour l'amie Rubine.

 

Bilan : rendez-vous sous 7 jours, pour un simple examen clinique général (avec tests en supplément, mais non obligatoires) qui n'est pas une urgence, ni une demande de soins impérative ... et c'est bien compréhensible.

 

Sans commentaires supplémentaires.

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Illustration : Pixabay

Photos : Irène

Article identification des chats : site RTL

6 décembre 2020 7 06 /12 /décembre /2020 21:05
Pétula n'est plus là

Un article très rapproché de celui de samedi dernier, actualité oblige.

 

 

Ce soir notre vieille mamie de plus de 20 ans, Pétula a rejoint Titou dont nous venons de vous parler, elle a aussi rejoint Fifi, une autre gentille minette très âgée partie ce printemps.

 

Elle a rejoint tous les amis qui vous étaient si proches et que vous n'oublierez jamais.

 

Pétula était entrée à la maison le 4 décembre 2019 (ICI).

Elle devait initialement partir en fourrière ...., l'avenir y semblait plus que compromis.

 

Elle y aura vécu un an et 2 jours une paisible retraite de vieille chatte usée par la vie.

 

Pétula n'est plus làPétula n'est plus là
Pétula n'est plus làPétula n'est plus là

En plus de son âge avancé, sa santé était fragile.

 

Elle n'y voyait pratiquement pas, était traitée (efficacement !) pour une insuffisance rénale et sa démarche a toujours été chancelante.

 

Ces derniers temps elle était devenue sénile .... et incontinente.

Elle était partie "dans son monde" mais sans souffrances.

 

Et il n'était pas difficile de comprendre qu'elle parvenait au bout de son chemin.

 

Elle s'est paisiblement endormie définitivement cet après-midi dans un dernier souffle, au calme et au chaud, accompagnée jusqu'à la fin.

 

 

Que dire ?

 

Oui la tristesse est bien présente, mais aussi la satisfaction de lui avoir permis une fin de vie décente et confortable, bien entourée et soignée quotidiennement.

 

Un départ arrive toujours trop tôt, bien entendu.

 

Mais parvenir à un bel âge, dans de bonnes conditions reste un privilège que tous nos amis n'ont malheureusement pas, beaucoup parmi vous ne le savent que trop, hélas.

 

 

Alors, merci Pétula pour cette année pleine de surprises, pour ton caractère fort, entêté et obstiné, pour tes demandes de caresses, pour la comédie que tu faisais quand tu sentais arriver ta gamelle...

 

Bref merci pour ta présence pendant cette période.

 

Tu vas en rencontrer du monde là haut, tu leur donneras plein de nouvelles.

 

 

 

 

Les commentaires n'ont pas été activés, je sais par avance vos pensées sincères et l'amitié de vos messages et vous en remercie.

 

 

 

Regardez plutôt vers le ciel, et comptez les étoiles.

Il y en a une de plus.

 

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos ; JM

5 décembre 2020 6 05 /12 /décembre /2020 07:40
Bulletin de santé de Lolita et requiem pour Titou.

Cette semaine, nous vous donnons quelques nouvelles, un peu meilleures, de la santé de Lolita chez Laura (évoquée ICI, mi novembre).

 

Mais une autre de nos amies est dans la peine, le vieux et gentil Titou a quitté Irène ce Jeudi.

 

 

___________________________________

 

 

Photos récentes de Lolita. Plutôt rassurantes tout de même.Photos récentes de Lolita. Plutôt rassurantes tout de même.

Photos récentes de Lolita. Plutôt rassurantes tout de même.

Une thrombose avait été diagnostiquée à Lolita.

 

Les débuts des soins ont été assez délicats, la prise des médicaments s'est avérée particulièrement acrobatique puisqu'elle recrachait ses traitements ou se débrouillait pour se faire vomir (un vrai chat, en résumé 😼).

 

Petit à petit, la situation s'est quelque peu améliorée (avec quelques soucis digestifs toutefois), et la démarche de Lolita s'est faite plus assurée et plus stable.

 

L'appétit n'a pas toujours été au rendez-vous mais elle a commencé à reprendre ses habitudes et à se déplacer vers ses lieux préférés, comportement plutôt encourageant.

 

Hier elle a eu une visite vétérinaire de suivi.

 

De nets progrès ont été notés et les perspectives semblent plus optimistes, à une exception près qu'il va être nécessaire de contrôler : elle a perdu plus d'1 kg, ce qui reste à surveiller de très près.

 

Mais ne boudons pas le plaisir de dire que la santé de Lolita s'est améliorée.

 

 

___________________________________

 

 

 

Titou chez Irène.Titou chez Irène.

Titou chez Irène.

Titou, plus de 18 ans, vieux compagnon d'Irène est parti cette semaine vers le pays dont on ne revient jamais.

 

Une longue et belle vie .

 

Sa santé déclinait progressivement depuis déjà quelques temps, mais on s'accroche toujours à l'espoir d'un petit sursis.

 

Et puis vient ce jour fatal où il faut prendre LA décision, pour préserver la dignité, pour prouver une dernière fois combien on aime cet ami.

 

Titou s'est envolé paisiblement à l'issue d'une existence heureuse.

 

Toutes nos amitiés à Irène pour cette partie de sa vie qui vient de la quitter.

 

 

Vole Titou !  Et veille sur les tiens.

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos Lolita : Laura & JM

Photo Titou : Irène

21 novembre 2020 6 21 /11 /novembre /2020 10:45
Monochrome : le noir.

Un article avec une seule couleur, le noir.

 

Un noir souriant pour le début avec des minous qui sont tombés récemment dans nos filets.

 

Une tonalité plus sombre à la fin, avec le triste départ d'une copine bien connue des blogs.

 

 


 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Les trappages continuent, avec plus ou moins de succès, mais ne boudons pas notre plaisir puisque nous sommes parvenus depuis le début novembre à faire stériliser et identifier quelques nouveaux venus sur le site.

 

 

• Commençons par Rocambole ...

 

Un nouveau venu régulièrement observé depuis quelques mois.

Pas trop farouche, il a tout de même fallu un peu de patience pour parvenir à le capturer.

Il est beau ... mais il avait envie de repartir !Il est beau ... mais il avait envie de repartir !
Il est beau ... mais il avait envie de repartir !Il est beau ... mais il avait envie de repartir !

Il est beau ... mais il avait envie de repartir !

 

 

• Et maintenant, nous vous présentons ... Microbe (😲 ... ben oui ... ce serait un peu trop long à expliquer).

 

Ce jeune minou aurait un bon potentiel pour devenir facilement sociable, ce serait une très bonne chose qu'il puisse trouver une maison.

 

En attendant, sa capture a été doublement utile, car il a également été soigné pour un début de coryza.

 

J'y vais ou j'y vais pas ?J'y vais ou j'y vais pas ?

J'y vais ou j'y vais pas ?

 

 

• Et puis, vous devez vous souvenir du "guetteur" (ICI).

 

Eh bien, tout comme pour son copain Rocky, sa surveillance n'a pas été suffisante pour déjouer tous les pièges tendus.

 

Ce fieffé coquin, qui est en réalité une coquine, nous a tout de même joué un petit tour à sa façon.

 

Le tatouage était difficile à voir mais elle était déjà identifiée ! 😁

 

Et elle a rapidement pu retrouver sa maison, assez proche.

C'est une coutumière du fait semble-t-il, mais au moins ses esclaves bipèdes savent maintenant où la chercher en cas de départ un peu prolongé.

 

Au fait, elle s'appelle Salem.

Le tatouage se devine mais il est difficile à lire.Le tatouage se devine mais il est difficile à lire.
Le tatouage se devine mais il est difficile à lire.Le tatouage se devine mais il est difficile à lire.

Le tatouage se devine mais il est difficile à lire.


 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Pour terminer, comme annoncé, une nouvelle nettement plus triste.

 

 

Nous avons appris hier le départ vers les nuages de notre amie Dingle, chez Nicole.

La maladie a été la plus forte.

 

 

L'article est ICI.

 

 

Que Nicole trouve ici toute notre sympathie et notre soutien, bien dérisoires mais sincères.

Ce sont des moments tellement difficiles à accepter lorsque nous les vivons et devons les subir.

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Irène; Lucille & JM

Illustration : Pixabay

26 septembre 2020 6 26 /09 /septembre /2020 10:50
La fin de la route pour Béryl

L'article de cette semaine est rédigé à chaud, sous le coup de l'émotion.

 

Nous venons de prendre la douloureuse et ultime décision il y a quelques minutes.

 

Nous vous avions parlé de notre vieux compagnon il y a peu de temps (ICI).

Il avait bien accepté son nouveau lieu de vie, après maintes difficultés.

 

 

Mardi dernier, nous avons reçu un appel d'une personne travaillant aux ateliers de l'hôpital.

 

Un chat roux , maigre, mal en point se tenait réfugié sous une voiture.

 

Nous avons aussitôt pensé à Beryl (Laura ne l'avait pas vu au point de nourrissage le jour même et ça l'inquiétait).

 

Mais que faisait il à cet endroit, éloigné de son lieu de vie habituel, lui qui est très casanier ?

 

Irène et Laura se sont immédiatement rendues sur place.

 

Elles ont pu le capturer, assistées des personnels qui nous l'avaient signalé.

il ne pouvait se déplacer.

 

Il a aussitôt été emmené en urgence chez nos vétérinaires et pris en charge.

 

 

Le premier bilan après radio indiquait une fracture du bassin mais pas de lésions sévères.

Il avait probablement été percuté par une voiture.

 

Nous avons eu, à cette occasion, l'explication de son étrange démarche.

Il avait une patte plus courte que l'autre suite à une fracture déjà ancienne qui s'était réparée seule.

 

Nous pensions alors pouvoir le sauver.

 

Mais son état s'est dégradé progressivement.

 

Il était en hypothermie sévère (mis sous lampe et coussin chauffant).

Lorsque des analyses fiables ont pu être réalisées, nous avons commencé à perdre espoir.

 

Pour résumer : une très forte anémie, une infection généralisée et probablement très ancienne d'origine méconnue, des paramètres rénaux et hépatiques hors normes.

 

Il est tombé dans le coma. Il était maintenu en vie de manière artificielle.

 

La pénible mais sage décision a donc été prise collectivement et après avis des vétérinaires.

 

 

Adieu beau rouquin.

 

Tu as toujours vécu en vrai chat libre, un peu sauvageon

mais terriblement attachant et émouvant.

 

Tu vas laisser un vide immense sur l'hôpital.

 

Nous te souhaitons de gambader là haut

dans de vertes prairies,

bien loin du béton que tu as connu.

 

 

 

 

Des "anciens", encore sur place, il ne reste plus que ce bon vieux Jason.

 

 

 

Tous nos remerciements aux personnels qui nous ont prévenus et aidés, à Irène et Laura, ainsi qu'à nos vétérinaires.

 

 

 

 

Photos : Irène, Laura et Mélissa

19 septembre 2020 6 19 /09 /septembre /2020 09:45
Que sont nos amis devenus ?

Vous aurez toutes et tous reconnu un hommage non déguisé au très beau titre "Pauvre Rutebeuf" de Léo Ferré.

 

Nous nous ferons au demeurant le plaisir de mettre cette chanson et ce beau texte en fin d'article.

 

Alors oui, cette semaine nous aurons une très grosse séquence nostalgie.

 

 

Cet article est un hommage au minous qui ont vécu sur le site et que nous n'avons jamais revus.

 

Nous l'illustrerons par quelques cas bien connus de ceux qui nous suivent de longue date, mais cette (trop) longue liste ne s'arrête malheureusement pas là.

 

Nous n'oublions pas tous les autres, plus anciens ou récents pour lesquels nous n'avons aucune réponse à nos questions en n'en aurons certainement jamais.

 

Que sont ils devenus ?

Probablement partis pour le pont de l'arc-en-ciel pour la plupart, ou ayant quitté le site pour des raisons inconnues pour d'autres.

 

Mais soyez assurés d'une chose, ils restent et resteront toujours bien présents pour nous avec cette terrible blessure, ce doute : "ne pas savoir".

Guerrier, Symphony et Isidore : disparus un jour sans laisser de trace
Guerrier, Symphony et Isidore : disparus un jour sans laisser de traceGuerrier, Symphony et Isidore : disparus un jour sans laisser de trace

Guerrier, Symphony et Isidore : disparus un jour sans laisser de trace

Junon, Topaze, Hebdo et Camembert. Certains étaient malades mais ils n'ont jamais accepté nos nombreuses et vaines tentatives de capture pour tenter de les aider.Junon, Topaze, Hebdo et Camembert. Certains étaient malades mais ils n'ont jamais accepté nos nombreuses et vaines tentatives de capture pour tenter de les aider.
Junon, Topaze, Hebdo et Camembert. Certains étaient malades mais ils n'ont jamais accepté nos nombreuses et vaines tentatives de capture pour tenter de les aider.Junon, Topaze, Hebdo et Camembert. Certains étaient malades mais ils n'ont jamais accepté nos nombreuses et vaines tentatives de capture pour tenter de les aider.

Junon, Topaze, Hebdo et Camembert. Certains étaient malades mais ils n'ont jamais accepté nos nombreuses et vaines tentatives de capture pour tenter de les aider.

 

Que tous les absents qui ne sont pas cités dans cet article veuillent bien nous pardonner.

 

Ils ne sont pas des oubliés et ne le seront jamais, une page de notre blog leur est dédiée.

Que sont mes amis devenus
Que j'avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L'amour est morte
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta

Wikipedia - Pauvre Rutebeuf

L'original, un bijou.

Et la très belle interprétation de Joan Baez.

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : JM

 

Pauvre Rutebeuf :

Rutebeuf (La Complainte Rutebeuf et La Griesche d'Yver)

Interprétation et musique : Léo Ferré et Joan Baez

22 août 2020 6 22 /08 /août /2020 10:05
Otto et Ilky

En principe, cet article aurait dû être totalement souriant puisqu'un de nos minous des rues a trouvé une belle place en accueil.

 

 

Mais l'actualité nous a rattrapés hier, et nous avons dû nous résoudre à laisser partir en douceur un de nos protégés de l'hôpital de Thuir, rattrapé pas cette sale maladie des reins.

 

 

________________________________

 

 

 

 

Pour le bel Otto, la vie à la rue est désormais terminée.

 

Otto, la vie de pacha, maintenant.

Otto, la vie de pacha, maintenant.

Otto vivait à proximité directe de l'hôpital.

 

Nous l'avions fait stériliser et identifier en 2018.

 

Il était nourri sur place mais il s'est retrouvé seul car la personne qui s'en occupait est partie ... sans lui.

 

Nous avons eu la chance que Valérie nous ait récemment contactés pour proposer d'accueillir un minou (.... et plus si affinités) si l'occasion se présentait.

 

Autant vous dire que nous avons saisi cette opportunité.

 

Et les débuts sont très prometteurs puisque l'entente semble parfaite !

Chat va bien pour moi, les ami(e)s. Merci !Chat va bien pour moi, les ami(e)s. Merci !

Chat va bien pour moi, les ami(e)s. Merci !

Un grand merci à Valérie pour cet accueil inespéré ... et réussi.

 

 

 

________________________________

 

 

 

 

Nettement moins souriant.

 

 

Notre gentil Ilky, de l'hôpital de Thuir, a rejoint tous les copains, loin, très loin quelque part, là haut, au delà des nuages.

 

Un souvenir à conserver, Ilky était très apprécié.

Un souvenir à conserver, Ilky était très apprécié.

Si vous vous souvenez, au mois de Mai (ICI), nous avions fait soigner Ilky.

 

Il était en insuffisance rénale (IRC).

 

Ces derniers jours, son état s'est très fortement dégradé et le diagnostic vétérinaire a été, malheureusement, impitoyable.

La maladie avait progressé de manière effrayante.

 

Il était nécessaire d'abréger rapidement ses souffrances de ce très gentil matou.

Nous avons donc dû nous résoudre à le laisser partir en douceur, le cœur lourd.

Au revoir, mes amis. Je saluerai tous les copains de votre part.Au revoir, mes amis. Je saluerai tous les copains de votre part.

Au revoir, mes amis. Je saluerai tous les copains de votre part.

Adieu l'ami.

 

Tu vas beaucoup manquer sur le site où tu vivais.

Ta gentillesse restera longtemps dans les mémoires.

 

 

 

*********************************

 

 

 

PS :

 

Un certain nombre d'entre vous ont des difficultés pour poster des commentaires sur certains blogs OB.

 

Ce souci ne se rencontre actuellement qu'avec les navigateurs Chrome ou Safari.

 

Le passage par tout autre navigateur permet de contourner très facilement cette anomalie.

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos Otto : Valérie

Photos Ilky : Irène & JM