Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite.  

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

Rechercher

Pages à consulter

21 mai 2017 7 21 /05 /mai /2017 06:00
Les chats de l'hôpital font leur cinéma

Régulièrement nous réalisons des photos automatiques ainsi que des films qui nous permettent de découvrir de nouveaux venus, mais aussi d'observer nos "anciens" dans leur "train train" journalier..

 

Certains d'entre vous, à l'occasion d'articles qui évoquaient ces films, ont manifesté de l'intérêt pour voir ces vidéos, ce que nous avons fait bien volontiers.

 

Mais après tout, pourquoi ne pas en faire profiter tout le monde ?

Et pourquoi se limiter à ces seules séquences ?

 

Nous sommes donc partis à la recherche de ce qui existait en fouillant dans les archives, mais nous en avons également profité pour réaliser de nouvelles prises de vue récentes sur place.

 

Montage réalisé en souvenir de Guerrier et Voyou ... et de tous les autres.

Montage réalisé en souvenir de Guerrier et Voyou ... et de tous les autres.

Nous vous proposons donc aujourd'hui de visiter notre petit site où seront déposées au fur et à mesure les nouvelles vidéos.

 

Il se trouve à l'adresse suivante :

 

 

https://vimeo.com/chatshopitalperpignan

 

 

Mais comme une adresse n'est pas facile à retenir vous pourrez y accéder directement via le bandeau sur le côté gauche, tout en bas, dans la rubrique "Nous retrouver sur Internet".

 

 

A ce jour nous disposons d'une centaine de ces brefs moments de vie, mais nous enrichirons cette collection progressivement.

 

 

 

Bienvenue donc sur notre "Ciné Chats"

 

Justine ne veut pas manquer le début de la séance ..

 

 

Nous profiterons également des films à venir pour les incorporer au besoin dans les futurs articles afin de les rendre plus vivants.

 

Pour certains d'entre vous, cela vous permettra de voir et revoir des compagnons déjà bien connus, pour d'autres, ce sera l'occasion de nouvelles découvertes.

 

Mais il y aura aussi un gros soupir de nostalgie en revoyant vivre et évoluer des amis maintenant disparus.

 

 

Dans tous les cas, nous espérons que vous apprécierez de rencontrer

nos minous "comme si vous y étiez" sur leur lieu de vie, dans leur quotidien

ou de retrouver quelques moustaches emblématiques qui nous manquent tant.

 

Nous vous souhaitons une bonne visite.

 

 

Que la séance commence !

 

 
 
 
 
 
Les acteurs :
Beryl, Bubu, Camembert,
Comète, Feeling,
Ianou, Isidore,
Jason, Jessy, Jimmy,
Junior, Junon,
Justine, Kessy, Lewis,
Loulou, Mac Intosh,
Milky, Minestrone,
Miriel, Mimosa, Mosquito, Mozart,
Nestor, Slow, Tango, Twist, etc


Et avec la participation
de ceux qui ont la chance
d'avoir trouvé un bon foyer


Mais aussi nos invités
qui ne sont pas encore
devenus des vedettes célèbres


Et en hommage
à tous nos amis disparus
qui resteront toujours
dans nos mémoires

Elliott, Icko, Guerrier, Hebdo,
Topaze, Jupiter, Voyou
et tous les autres trop nombreux que nous n'oublierons jamais.


Réalisation, mise en scène
scénario et dialogues :
Chats de l'hôpital
de Perpignan

Un casting de rêve !

 

 

 

Sources des illustrations : deviantart & can stock photo

 

 

 

 

Et ... promis, juré, ce n'est pas pour faire de la concurrence au "festival en cours" ni à sa future palme d'or ...

 

 

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans La vie à l'hôpital Divers
commenter cet article
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 13:03
La vie en douceur

Il est souvent nécessaire de reprendre un peu son souffle lorsque le rythme des événements est trop intense, lorsque les nouvelles s'accumulent, bonnes et mauvaises, lorsque les urgences succèdent aux priorités.

 

Depuis la fin de l'été dernier nous avons eu peu de temps pour respirer un peu, nous offrir le luxe de contempler paisiblement tout ce qui nous entoure.

 

Alors aujourd'hui, nous vous proposons un moment de calme en regardant le montage photo en tête de cet article.

Il s'agit de simples images de quelques uns de nos amis, prises très récemment sur le site. 

 

Ils nous donnent modestement, à leur manière, une belle leçon de vie, de sérénité, d'espoir et de confiance.

 

Sachons les écouter, les observer, les comprendre. Et les aimer tels qu'ils sont.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Et pour terminer ces quelques lignes, nous vous adressons à tous, de la part de Laura,

ses plus amicaux et sincères remerciements pour la gentillesse de vos messages

à la suite du départ brutal et soudain de notre cher Voyou. 

 

 

 

 

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans La vie à l'hôpital Divers
commenter cet article
5 février 2017 7 05 /02 /février /2017 21:13
Et s'il y avait un printemps pour Marnie ?

L'article du jour va à nouveau vous raconter une belle histoire.

 

Elle aura un fond un peu triste mais ce joli sauvetage mérite d'être savouré et apprécié comme un message d'espoir pour tous les abandonnés de la rue.

 

Il y a peu de temps de cela, une bonne amie de notre association (coucou !!) nous signale une minette de petit gabarit, semblant perdue, affamée et pas trop farouche qu'elle tente de nourrir depuis quelques jours.

 

"Elle est vraiment très maigre et toute gentille, elle a l'air assez jeune et semble réclamer  de l'aide".

 

Bon. Eh bien on va déjà essayer de voir ce que raconte la dame verte à son sujet ... et après on avisera.

Pas trop difficile de la récupérer, elle recherche désespérément les câlins et les caresses. Lorsqu'on la prend dans les bras, on a la sensation de soulever une plume.


Notre première surprise survient alors :  elle est totalement édentée !
Mais alors complètement et malgré cela elle dévore avec passion tout ce qui passe à portée de son petit museau. Et pourtant elle n'est vraiment pas très grosse.


Il est décidé de la prénommer Marnie.

Premiers contacts avec Marnie, et un bel appétit en prime.
Premiers contacts avec Marnie, et un bel appétit en prime.Premiers contacts avec Marnie, et un bel appétit en prime.

Premiers contacts avec Marnie, et un bel appétit en prime.

Nous la confions donc a notre vétérinaire pour des soins et un examen complet.
Nous n'étions pas au bout de nos étonnements.


Elle n'a donc plus de dents, on l'avait compris.


Jeune ? Euh .. non pas vraiment ! Elle aurait au moins 16 ans, et semble très usée par la vie.
Sa maigreur ? Les analyses indiquent un anémie très sévère, les résultats sont assez "moyens".
Des examens complémentaires seront réalisés, notamment pour sa thyroïde. Ils n'indiqueront aucune anomalie.


Notre vétérinaire nous confirme son énorme demande permanente d'affection. Ainsi que son formidable appétit.


Son pronostic vital reste limité, elle est vraiment âgée, usée et fragile mais démontre malgré tout son envie de vivre ainsi qu'une belle énergie encourageante.

 

D'une commue et rapide décision, nous décidons de lui laisser passer le restant de ses jours bien entourée et comblée.

Il était hors de question qu'elle retourne à la rue et nous savions qu'elle irait vivre chez l'un d'entre nous, aucune hésitation possible !

 

Nous avons même consenti pour elle quelque chose qui est totalement contraire à nos principes.
Elle ne sera pas stérilisée, avec l'assentiment de notre vétérinaire.

Trop faible, trop fatiguée pour prendre le risque d'une anesthésie qui pourrait lui être fatale.
 

Un amour de minette !Un amour de minette !

Un amour de minette !

 

Et c'est donc notre fidèle amie Mme "C" qui a finalement pris Marnie sous son aile.

 

Elle l'a gardée quelques jours pendant la période des soins post-vétérinaires et, pendant cette période,  il faut dire que dans son foyer, une véritable passion a immédiatement vu le jour pour cette adorable minette.

 

Marnie peut donc dorénavant se reposer sur un lit, manger tant qu'elle le souhaite, et obtenir toutes les caresses qu'elle demande. ..
En fait, elle est libre de faire tout ce qu'elle désire ... Et elle ne s'en prive pas, croyez le bien !

 

 


Pour l'avoir revue quelques heures avant la rédaction de cet article, elle a tout de même réussi à reprendre un peu de poids même si elle reste maigre (avec ce qu'elle dévore, c'est un peu rassurant).

 

Nous ignorons toujours la raison de cet état, les analyses n'ont rien révélé de significatif
et nous ne pousserons pas plus loin les investigations afin de lui éviter tout stress et fatigue inutiles.


Comme elle parait parfaitement heureuse dans sa nouvelle existence et qu'elle semble se maintenir en plutôt bonne forme, nous souhaitons la laisser continuer paisiblement son chemin dans les meilleures conditions possibles.

 

Marnie a enfin trouvé ce qu'elle cherchait depuis si longtemps ...
Marnie a enfin trouvé ce qu'elle cherchait depuis si longtemps ...Marnie a enfin trouvé ce qu'elle cherchait depuis si longtemps ...

Marnie a enfin trouvé ce qu'elle cherchait depuis si longtemps ...

..........................................

 

 

 Alors y aura-t'il un printemps pour Marnie ? 

 

 

Nous l'ignorons, nous ne savons pas combien de temps durera son bonheur.


Mais nous sommes par contre certains qu'il n'y aura jamais plus d'hiver pour elle.
Qu'il n'y aura jamais plus la faim, le froid, la peur, la solitude ou la recherche désespérée d'un câlin.

 

Elle sait maintenant que des mains amicales peuvent se tendre vers elle pour lui dire "tu existes" !


Nous voulons simplement espérer qu'elle pourra encore profiter longtemps, très longtemps de sa belle retraite ...

 

 


Nos sincères remerciements à toutes les personnes qui ont participé à ce beau sauvetage.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

 

Pour terminer cet article, quelques mots en hommage à l'ami Rouxy du blog de Frimousse qui est parti rejoindre cette semaine les trop nombreux compagnons qui ont franchi le pont de l'arc-en-ciel.

 

Beaucoup d'entre vous ont connaissent déjà ce gentil chat roux à trois pattes et son histoire. Son grand copain Frimousse doit se sentir bien seul, et sa famille aussi. Nous pensons bien amicalement à eux et à leur peine.  

 

 

 

Photo d'illustration extraite du Blog de Frimousse

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Divers
commenter cet article
26 décembre 2016 1 26 /12 /décembre /2016 12:39
Une année s'achève, place à 2017. Tous nos vœux

2016 vient tout juste de s'éloigner et la porte s'est ouverte sur 2017.
 

Que dire de cette année passée ?

 

Pour vous comme pour nous, il y a eu les joies et les peines, des difficultés et des raisons d'espérer.

 

Le monde a continué de tourner, souvent de travers par les idéaux de quelques minorités et contre la volonté de la majorité des autres habitants de cette planète.


Que nous promet l'année à venir ? Nous ne sommes pas prophètes et c'est très bien ainsi.

 

En ce qui nous concerne, nous aimerions simplement qu'elle ne ressemble pas trop à celle qui vient de s'achever.

 

Mais veuillez pardonner ces quelques lignes au ton un peu morose, qu'elles ne gâchent pas le plaisir que nous avons à vous souhaiter aux quatre pattes comme aux bipèdes et amis :

 Une très belle et très heureuse année 2017 à tous ! 

 

Puissent tous vos soucis disparaître, puisse la joie habiter votre cœur, pour vous et pour tous les vôtres.

 

Puissent tous nos amis animaux vivre heureux en paix, en sécurité, dans le confort et l'amour qu'ils méritent.

 

Puissent ces ondes positives amener tout ce que vous pourrez souhaitez et espérer.

 

 

 

 

 

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

 

Tous nos vœux et nos espoirs les plus amicaux pour 2017 ... et bien au delà !

 

 

Merci à vous tous pour votre fidélité, votre présence et votre soutien si précieux.

 

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Divers
commenter cet article
24 décembre 2016 6 24 /12 /décembre /2016 06:00
Pour Noël, pour vous tous

Un message pour nos lecteurs en cette date.

 

Nous souhaitons à tous de belles fêtes de fin d'année, d'apprécier et de vivre chaque moment présent auprès des vôtres comme une source de joie et de bonheur.

 

Mais bien entendu, nous ne pouvons pas oublier toutes celles et ceux qui voient arriver cette période avec inquiétude et parfois de la tristesse.

 

A vous tous qui n'avez pas le cœur à la fête, à tous ceux qui sont seuls, à ceux qui ont un proche, un ami, un animal malade, à ceux qui ne peuvent être joyeux en ce jour quelle qu'en soit la raison, sachez que toutes nos pensées et notre soutien vont très sincèrement vers vous.

 

 

Un très beau Noël à tous nos amis, au nom de notre équipe.

 

 

(image Freepik)

 

 

En hommage à Marcel Gotlib

En hommage à Marcel Gotlib

et en hommage à Greg Lake.

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Divers
commenter cet article
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 21:00
En périphérie de St-Jean

Avant de débuter cet article, nous voulons adresser à notre amie Chat des Îles du blog de Colibri et Eowin toutes nos pensées et nos vœux de soutien pour le rétablissement de Colibri.

 

 

Photo : Blog de Colibri et Eowin

Photo : Blog de Colibri et Eowin

 

 

Comme beaucoup d'entre vous, nous avons lu l'annonce bien inquiétante de son article et voulons espérer une issue heureuse.

 

Colibri tu es très bien soigné et très bien entouré, nous le savons. Bats toi, ami et continue de nous raconter de belles histoires avec ta copine Eowin.

 

••••••••••••••••••••••••••••

 

 

Nous vous parlons le plus souvent des minous du site de l'hôpital de Perpignan, parfois aussi de ceux vivant sur le centre hospitalier de Thuir.

 

Mais comme vous le savez, les chats des rues sont nombreux.

Nous avons parfois évoqué ce sujet : des colonies de chats vivent en périphérie très proche du site de St-Jean.

 

Alors, nous sommes amenés à intervenir pour eux également.

 

Bien entendu, nous privilégions les campagnes de trappages pour stériliser et contrôler la population de ces petits groupes.

Cela demande pas mal d'investissement et de patience, mais encore une fois, cette mission est indispensable.

 

Comme tous les naufragés de la rue, ces matous ont faim, besoin de soins, d'attention et vivent parfois dans des conditions délicates.

En périphérie de St-Jean

Les milieux sont très différents de l'hôpital et spécifiques à chaque groupe.

 

Compte-tenu de leurs lieux de vie, il ne nous est pas possible de réaliser ce que nous faisons sur le site (chalets, points aménagés, etc ..). Mais nous essayons de leur apporter un peu de chaleur et d'amitié.

 

Nous sommes également conscients que ces interventions nous sont nécessaires : ils viendraient obligatoirement sur l'hôpital pour chercher leur pitance et pourraient aussi nous occasionner des soucis divers et imprévisibles (bagarres, conflits, maladies et autres).

 

Nous allons donc vous en présenter quelques uns. Certains sont même bien sociables, mais tous ont cette incroyable personnalité qui rend les chats des rues tellement uniques et attachants.

Nous ne citerons pas les lieux exacts de vie de ces groupes.

 

 

Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir. 

 

Juste à côté, une route à traverser ...
Juste à côté, une route à traverser ...Juste à côté, une route à traverser ...

Juste à côté, une route à traverser ...

------------------

 

Souvenez vous aussi de l'ami Maël et de sa caudectomie qui lui a sans doute sauvé la vie.

 

Il continue sa petite vie de gentil chat paisible avec sa nombreuse bande de copains.

 

Pas bien loin non plus ...Pas bien loin non plus ...
Pas bien loin non plus ...Pas bien loin non plus ...Pas bien loin non plus ...

Pas bien loin non plus ...

------------------

 

Et voici quelques amis de plus, tous plus gentils et adorables les uns que les autres.

Ils sont tous beaux, non ?Ils sont tous beaux, non ?
Ils sont tous beaux, non ?Ils sont tous beaux, non ?

Ils sont tous beaux, non ?

Nous venons de vous montrer un petit échantillon des bandes de minous qui vivent à proximité de notre périmètre habituel d'intervention.

 

 

Comment pourrions-nous ne pas les regarder, ne pas les aider à exister ?

Ce sont des vies dignes avant tout, à respecter,

et même si nous en parlons moins, soyez bien assurés

de l'affection et de l'attention que nous leurs portons.

 

 

••••••••••••••••••••••••••••

 

 

Pour terminer, une petite photo pour illustrer les vide-greniers d'automne.

 

Il y en a eu 3, courageusement tenus par les amies Irène et Laura.

 

Le temps et la météo n'ont pas toujours aidé au succès mais les quelques ventes réalisées nous aideront tout de même un peu pour la fin de cette année.

 

En périphérie de St-Jean
Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans La vie à l'hôpital Divers
commenter cet article
16 octobre 2016 7 16 /10 /octobre /2016 06:40

La fin de l'année se rapproche.

 

Le nouveau calendrier 2017 de l'association vient tout juste d'arriver.

Cliquer Ici pour le voir en grand format.

 

 

Comme tous les ans, il vous est proposé contre un don libre, effectué de préférence par chèque à l'ordre de SOS Chats de l'hôpital de Perpignan. 

 

 

SOS Chats de l'hôpital de Perpignan
27 rue du Printemps
66000 Perpignan

 

 

Il vous sera expédié dès réception du paiement.

La commande des calendriers donne droit à une déduction fiscale (les reçus fiscaux vous seront transmis en début d'année).

 

 

 

Il est au format A3 Paysage, imprimé recto/verso sur papier couché 350g/m².

 

Cette année de nombreux chats sont mis à l'honneur, notamment tous ceux qui ont rarement - ou jamais - figuré dans ce document. Nous avons également pensé aux nouveaux venus sur le site.
 
Nous y rendons bien entendu hommage à notre cher Elliott disparu récemment.

 

Le calendrier était en cours de réalisation lors du départ d'Icko, il n'a donc malheureusement pas pu y figurer.

Mais pour lui rendre un juste hommage nous lui avons dédié un petit montage à la fin de cette page.

 

La liste est longue : Beryl, Camembert, Elliott, Guerrier, Hebdo, Jason, Jessie, Mac Intosh, Mimosa, Minestrone, Mosquito, Mozart, Slow, Tango & Twist.

Pour vos commandes, pensez à bien nous préciser la quantité souhaitée afin d'optimiser les expéditions, le format A3 étant un peu plus volumineux.

 

 


Ces achats contribuent à permettre la poursuite du travail de l'association sur le terrain

pour le confort et les soins des chats !

 


 Un grand merci par avance pour votre soutien. 

 

◄◄◄◄ ►►►►►

 

 

Et comme promis pour terminer, voici un petit montage pour avoir une pensée pour Icko.

Son départ trop rapide et récent ne nous a pas permis de l'inclure, mais nous savons qu'il nous le pardonne et nous pensons très fort à lui.

 

 

 

 

 

 

◄◄◄◄ ►►►►►

 

Cet article a dû être totalement remanié à la dernière minute suite au tout récent changement de l'interface d'administration d'OverBlog qui en avait fortement modifié la mise en page de la maquette initiale.

Nous vous demandons de bien vouloir nous excuser si il présente encore des anomalies de montage.

 

 

Sources des illustrations : Gifgratis.net, Funtastic Ecards

 

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Divers
commenter cet article
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 14:00
Préhistoire !

Pourquoi ce titre nous direz-vous ?

 

En partie pour le prénom de ce pauvre chat victime - mais survivant - de la stupidité (pour rester correct) de quelques uns.

 

Mais surtout pour vous dire que nous ne sommes pas sortis de cette époque pour certains barbares qui sont restés au stade de sous-primates,avec nos humbles excuses pour les primates, qui sont un ordre animal auquel nous vouons le plus grand respect.

 

Replaçons le contexte. Une amie de l'association dispose d'un terrain proche de Perpignan sur lequel elle héberge et nourrit de nombreux minous errants, nous aidant aussi à trapper lorsque nécessaire. 

 

Quand nous le pouvons, nous l'aidons à faire stériliser certains de ses protégés. Si nous pouvons permettre d'éviter la prolifération et de futurs petits malheureux des rues, c'est une œuvre utile à tous et en premier lieu à nos amis félins.

 

Lasko, puisqu'il s'agit de lui, fait partie de ces minous. Il est identifié au nom de notre association. Un bien gentil pépère.

 

Un matin en allant nourrir, notre amie ne le voit pas. Après de longues recherches, elle perçoit ses cris de désespoir et le découvre les pattes prises dans un piège à loups (objet rigoureusement interdit de détention ou d'utilisation).

 

Il a été très difficile de le dégager et elle a dû faire appel à des aides externes.

Photo J.Cinca

Photo J.Cinca

Heureusement, Lasko a pu rapidement être emmené chez notre vétérinaire, bien soigné et sa patte a très probablement été sauvée. Mais il a dû être amputé de 2 doigts.

Depuis son intervention, Lasko semble devenir plutôt sociable. Il mériterait de trouver une bonne famille.

 

 

Une bonne occasion de remercier ici nos vétérinaires et leur équipe pour le remarquable travail qu'ils réalisent et leur dévouement, souvent dans l'urgence.

 

Préhistoire !

Malgré quelques difficultés pour faire enregistrer la plainte - et avec le soutien de la SPA locale - cette histoire a rapidement été médiatisée comme vous le montre le lien vers le journal à cliquer ci-dessous.

 

http://www.lindependant.fr/2016/08/12/le-chat-lascaux-prisonnier-d-un-piege-a-loup,2242051.php

 

France Bleue Roussillon et France 3 ont également couvert cette affaire.

 

Ce n'est pas la première fois que des actes de cruauté sont commis sur ce secteur.

Souhaitons que l'enquête permette d'identifier et de neutraliser le - ou les - responsables.

 

 

En attendant nous souhaitons à Lasko de vite oublier cette vilaine histoire et nous lui demandons de se rappeler que tous les êtres "à deux pattes" n'ont pas des intentions malveillantes envers ses semblables. Loin de là.

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Divers
commenter cet article
11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 06:45
Méli-mélo de l'été sur un air de jazz

Deux parties à nouveau pour cet article.

 

 

Mélie et Mélo :

 

 

La maman de Mélie et Mélo est malheureusement partie rejoindre le paradis des minous, laissant ses deux petits.

Ils ont été recueillis et soignés. Ils sont maintenant devenus deux adorables chatons de 3 mois.

 

Le mâle, Mélo, le plus blanc, est un ronronneur et il est assez indépendant dans ses jeux.

Mélie, sa sœur, tigrée est plus collante mais tout aussi ronronneuse.

Ils sont tous les deux ok chats, chiens et enfants, ne sont pas sauvages du tout et bien familiarisés à la vie de famille. 

 

Nous relayons cette information pour ces deux petits bouts qui sont visibles sur la région de Perpignan.

 

Pour toute personne intéressée, prenez contact avec l'association qui fera suivre.

 

Merci pour eux.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

 

 

Jazz :

 

C'est Phiphi qui nous a alertés pour lui ICI.

 

Jazz c'est un minou anorexique qui a besoin d'un traitement lourd à l'interféron.

 

Mais Jazz c'est aussi un pensionnaire de l'association "Au bonheur des chats".

 

Cette association qui prend encharge des chats malades, âgés, a permis à notre gentil Théoden de finir ses jours dignement dans un bel endroit et entouré d'affection.

 

Alors tout comme le dit l'ami Phiphi, allez les aider par vos clics pour Jazz sur Actu Animaux.

Voici le lien cliquable :

 

http://www.actuanimaux.com/a-parrainer/animaux/jazz-chat-anorexique-traitement-a-l-interferon

 

Et au passage cliquez pour les autres ... ils le méritent tous.

 

Un grand merci par avance à tous pour eux.

 

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Nous cherchons une famille ! Divers
commenter cet article
28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 05:30
Quiz de l’été : les chats dans la littérature - Première partie

L’été dernier nous avions inauguré une rubrique baptisée « culture chats ».

 

Destinée à vous amener un peu de distraction dans les périodes plus calmes, nous vous avions parlé pendant 3 articles des relations des félins avec la musique (1, 2 et 3).

 

 

Cette année nous allons donc renouveler cette expérience, mais en changeant un peu la formule.

Nous essaierons toujours de nous instruire mais à l’occasion d’un petit jeu sous la forme d’un quiz.

 

Le thème portera sur les minous et les écrivains.

 

Ce questionnaire est placé sous l’égide et la haute autorité du Pr. Ianou, célèbre miaoutologue.

Bien entendu il est très facile d’aller trouver les réponses en naviguant sur le net, mais nous vous précisons tout de suite qu’il n’y a rien à gagner sauf notre entière sympathie pour avoir participé, pas de « classement » non plus, chacun peut immédiatement vérifier ses réponses.

 

Comment jouer ?

 

C'est très simple.

Au-dessous de chaque question, vous trouverez plusieurs réponses possibles. Choisissez-en une et vérifiez le résultat en survolant le cadre qui suit, juste après.

 

C’est parti, nous espérons que cela vous amusera sur la plage ... ou ailleurs.

 

 

Voici les 5 premières questions de cette partie.

 

 

(Image UnitedCats)

 

•••••••••••••••••••••••••••

Question numéro 1 : Le chat Micetto a « appartenu » à un pape avant de devenir le compagnon d’un écrivain célèbre.

Qui est cet écrivain ?

 

 

(image pixabay)

 

 

A- François Rabelais

B - Michel Houellebecq

C - François-René de Chateaubriand

D - Emile Zola

 

 

Réponse : 

 

Survolez pour voir la réponse.

Quelques informations supplémentaires : ICI

 

•••••••••••••••••••••••••••

 

Question numéro 2 : « Si vous voulez être écrivain, ayez des chats ! ».

De qui est cette phrase ?

 

 

(image Flickr)

 

 

A- Ernest Hemingway

B - Aldous Huxley

C - George Sand

- Nabila

 

 

Réponse : 

 

 

Réponse : 

 

Réponse : 

 
Survolez pour voir la réponse.

 

Quelques autres formules d’auteurs célèbres, plus ou moins connues et pour le plaisir (liste non exhaustive) :

 

◘ « Il y a deux moyens d'oublier les tracas de la vie : la musique et les chats » Albert Schweitzer (1875-1965)

◘ « Si l'on pouvait croiser l'homme et le chat, ça améliorerait l'homme, mais ça dégraderait le chat » Mark Twain (1835-1910).

 

(Image Pixabay)

 

◘ « J'aime les chats parce qu'il n'existe pas de chats policiers » Jean Cocteau (1889 - 1963), … un classique cette citation mais aussi « Petit à petit, les chats deviennent l’âme de la maison ».

◘ « Les chats sont des êtres faits pour emmagasiner la caresse » Stéphane Mallarmé (1842 - 1898)

◘ « J’ai remarqué que ce que les chats préfèrent dans l’être humain n’est pas son habilité à le nourrir, ce qu’ils trouvent normal - mais le fait qu’il soit distrayant » Winston Churchill (1874 - 1965)

◘ « Il ne faut pas réveiller le chat qui dort : il vous demandera à bouffer » Paul Eluard (1895 - 1952)

◘ « Le temps passé avec un chat n'est jamais perdu » et « Il n'y a pas de chat ordinaire » Colette

◘ « J’aime dans le chat ce caractère indépendant et presque ingrat qui le fait ne s’attacher à personne, et cette indifférence avec laquelle il passe des salons à ses gouttières natales » Chateaubriand

◘ « Quand je joue avec mon chat, qui sait s'il ne s'amuse pas plus de moi que je le fais de lui ? » Michel de Montaigne (1533 - 1592)

◘ « Le plus petit des félins est une œuvre d'art » Leonard de Vinci (1452 - 1519)

 

etc, etc ...

 

••••••••••••••••••••••••••••

 

Question numéro 3 : Guy de Maupassant les adorait. Il a fondé avec un autre écrivain une « ligue pour la défense des félins »

Qui est ce co-fondateur célèbre ?

 

 

(Image Wikipedia & montage)

 

 

A - Gustave Flaubert 

B - Jules Verne

C- Bernard Henri Levy

D - Alexandre Dumas

 

 

Réponse : 

 
Survolez pour voir la réponse.

 

Chez les Dumas (père comme fils) c’est une passion. Le père et le fils avaient le même prénom, et les chats aussi, comme Mysouff, le héros de « histoires de mes bêtes ».

 

Vous pouvez aussi relire quelques poèmes de Charles Beaudelaire à leur sujet, comme "les chats", "le chat 1" et "le chat 2".

 

Quand à Maupassant, contentons-nous de citer son joli texte nommé Sur les Chats :

 

« Il circule comme il lui plaît, visite son domaine à son gré, peut se coucher dans tous les lits, tout voir et tout entendre, connaître tous les secrets, toutes les habitudes ou toutes les hontes de la maison. Il est chez lui partout, pouvant entrer partout, l'animal qui passe sans bruit, le silencieux rôdeur, le promeneur nocturne des murs creux. »

 

••••••••••••••••••••••••••••

 

Question numéro 4 : Impossible dans ce questionnaire de ne pas citer Colette (1873 - 1954).

Dans « Dialogue de Bêtes » elle raconte les conversations entre un Bulldog appelé Toby-chien et un chat des Chartreux. 

Ce chat se nomme :

 

 

(Image Babelio, Price Minister)

 

 

A - Kiki-la-doucette

B - Azraël

C - Minet-Chéri

D - Minionne

 

 

Réponse : 

 

Survolez pour voir la réponse.

 

Il y aurait trop à dire sur Colette et son amour des chats et des animaux.

 

Elle a beaucoup écrit sur nos amis. Pour ne citer que "La paix chez les bêtes", "Dialogue de bêtes", "La chatte" et bien sûr dans les "Claudine". Plusieurs dizaines d’entre eux partageaient sa vie.

 

Vous pouvez vous référer à cet article pour plus de détails sur la vie de cette passionnée. 

 

••••••••••••••••••••••••••••

 

Question numéro 5 : Pierre Loti (1850 - 1923) vivait une passion pour ses félins.

« Moumoutte Blanche » et « Moumoutte Chinoise » ont eu droit à un traitement de faveur.

Lequel ?

 

 

(Images : Henri Rousseau & Wikipedia)
 
 
A - Elles mangeaient exclusivement de la morue islandaise
B - Elles avaient un lit à baldaquin
C - Elles avaient des gamelles en or
D - Elles avaient des cartes de visite à leurs noms

 

 

Survolez pour voir la réponse.

 

Dans « Noyade de chat », il s’indigne devant la maltraitance - déjà ! - et semble les préférer aux humains :

« j'ai peut-être plus de pitié encore pour ces âmes des bêtes que pour celles de mes frères parce qu'elles sont sans parole et incapable de sortir de leur demi-nuit, surtout parce qu'elles sont plus humbles et plus dédaignées ». 

 

Quelques informations supplémentaires : ICI.

 

 

 

 

••••••••••••••••••••••••••••

 

 

Nous voici donc à la fin de la première partie de ce quiz.

Nous vous proposerons la suite et la fin dans quelques jours. 

 

... à suivre très bientôt ...

 

 

 

(Image Pixabay)

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

 

 

Une seconde partie d'article à l'initiative de nos amis corses des Chats du Maquis.

 

Dans leur dernier article (Clic ◄), nous avons été désignés pour jouer au petit jeu estival des Tags

 

Nous leurs avons avoué notre ignorance totale en la matière mais ils nous ont gentiment (euh patiemment ..) expliqué tout cela ... 

 

 

L'idée de ce tag consistait à faire remonter un ancien article du blog pour le rediffuser.

Dont acte.

 

Nous avons donc choisi de vous faire relire ce très beau texte issu de notre premier blog

et intitulé "Madame" (◄ clic ici), en 2008.

 

 

 

Ce texte ne concerne pas un chat de l'hôpital, mais parle d'un magnifique geste d'adoption dans un refuge d'une minette gravement malade et très lourdement handicapée.

 

Il porte en lui une grande force, lisez et relisez ce beau message rempli d'espérance.

Mais, autant vous prévenir, vous n'en ressortirez pas tout à fait intacts.

 

 

Et pour la suite du "tag" ? En principe nous devrions désigner 4 autres blogs pour prendre la relève de ce tag et faire "remonter" un ancien article de leur choix.

Et bien comme nous sommes des novices en la matière, profitons-en . 

Nous allons un peu "ouvrir" cette idée et laisser un libre choix à chacun de vous, car nous savons que beaucoup parmi vous sont en vacances.

 

 

Si vous le souhaitez, rediffusez dans votre blog un ancien article de votre choix et faites nous partager le plaisir de le relire ou de le découvrir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Culture chat Divers
commenter cet article
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 06:30

Article fermé aux commentaires. A quoi serviraient les mots, nous ressentons tous la même chose ?

 

Toutes nos pensées. Tristesse.

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Divers
commenter cet article
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 05:12
7 ans de rédaction

Il y a tout juste 7 ans, un premier article "Nouveau blog, dernière ligne droite" inaugurait la nouvelle version du blog de notre association.

La précédente version est également en ligne (clic ←), n'hésitez pas à le (re)visiter, il contient de très belles pages.

 

Les rédactrices et rédacteurs se sont succédés, l'occasion de leur rendre ici et en ce jour un très amical remerciement pour tout le travail accompli.

 

Sans leur dévouement, leur persévérance, leurs mots, leurs sensibilités respectives, vous ne seriez probablement pas en train de lire ces lignes.

 

Ce sont toutes ces personnes qui en ont fait son âme et lui ont permis de continuer à exister.

 

 

Si les acteurs ont changé dans le temps, nous espérons que l'esprit d'amour et d'entraide qui nous anime envers nos gentils minous est resté le même. 

 

Dans les difficultés et les peines ou dans les moments de joie, nous tentons de toujours conserver cette motivation qui fait la force de tous les amis de la protection animale.

 

 

Mais l'écriture de ces quelques lignes ne peut se faire sans penser également à toutes celles et ceux qui ont œuvré et continuent de le faire sur le terrain, tous les jours.

 

A vous aussi bien entendu, nos lecteurs, fidèles anciens comme nouveaux amis, et à vos commentaires qui nous encouragent tous les jours dans notre mission.

 

Montage constitué à partir de photos réalisées en 2009

Montage constitué à partir de photos réalisées en 2009

Et enfin, comment ne pas dire un mot sur les véritables vedettes de ce blog ?

Nos chers greffiers moustachus qui nous causent tant de joies mais aussi tellement de soucis !

 

Comment ne pas verser des larmes sur tous ceux qui ont disparu ?

 

Comment ne pas sourire de bonheur lorsque nous recevons une photo ou des nouvelles d'un adopté ? 

 

Comment ne pas être émus de les voir venir à notre rencontre lorsque nous allons les nourrir sur le site ?

 

 

Comment leur dire à quel point nous les aimons ?

 

Et bien tout simplement en leur dédiant cet article, ces mots, ces lignes, ce blog et tous vos gentils commentaires et en espérant continuer du mieux possible notre action auprès d'eux.

 

 

source : etsy.com

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Divers
commenter cet article