Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite. 

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

 

♦♦♦♦♦♦♦

 

Notre association s'occupe

de chats libres.

 

Nous ne disposons malheureusement

d'aucune structure de type refuge

et nous manquons

de familles d'accueil.

 

Nous ne pourrons pas

répondre favorablement

aux demandes de prise en charge

et le regrettons.

Rechercher

Pages à consulter

18 juillet 2020 6 18 /07 /juillet /2020 12:30
Le jeu de trappe-trappe

En préambule, nous ne savons pas dans quel état sera cet article lorsque vous aurez la possibilité de le lire.

 

Le fonctionnement de l'administration d'OB est totalement erratique depuis plusieurs jours.

 

Les lecteurs qui sont sur cette plateforme ne seront pas surpris de cette remarque.

 

Parfois les images ne se chargent pas, parfois les articles disparaissent, parfois ils ne s'affichent pas, newsletters, sauvegardes .... et il y aurait toute une liste d'autres anomalies à citer mais ce serait bien trop fastidieux.

 

Bref, cet article vous est diffusé ... "au petit bonheur la chance", comme on dit.

 

 

______________________________

 

 

 

 

Voici donc un article estival plutôt léger pour vous accompagner cette semaine.

 

 

Durant la période écoulée, celle du "grand confinementdevil, les activités de chacune et chacun de nous étaient réduites au strict minimum.

 

Alors pour les personnes qui avaient la chance de disposer d'un peu d'espace, il était temps de laisser place aux "bricolages créatifs" .... mais potentiellement utiles !

 

 

Pourquoi ne pas partir de rien et fabriquer des trappes de capture ?

 

Un peu d'huile de coude, quelques outils, chercher du matériel dans le fouillis / bric-à-brac noté  "ça pourrait servir, sans doute, un jour", et hop, le tour est joué.

 

Et voici 2 nouveaux pièges "redoutables" (hum hum) prêts à servir (si seulement on pouvait dorénavant travailler tranquillement sans ce foutu corona-machin-truc-muche qui commence à devenir plus que pénible).

La première trappe, format XXL, automatique ou manuelle (le luxe !)
La première trappe, format XXL, automatique ou manuelle (le luxe !)La première trappe, format XXL, automatique ou manuelle (le luxe !)

La première trappe, format XXL, automatique ou manuelle (le luxe !)

La seconde, plus classique dans le mécanisme et les dimensions.La seconde, plus classique dans le mécanisme et les dimensions.

La seconde, plus classique dans le mécanisme et les dimensions.

Et puis, autant en profiter aussi pour rallonger une vielle nasse automatique un peu trop courte (les minous avaient parfois le temps de sortir) et la rendre utilisable.

 

 

Mais parlons chats !

 

Qu'en pensent nos minous du site ?

Vont-ils coopérer dans l'avenir post-covid ou bien tirer le museau ?

 

 

Un récent sondage "micro-trottoir" auprès d'un échantillon représentatif nous laisse fortement dubitatifs.

Mouais .... c'est pas gagné cette histoire ...Mouais .... c'est pas gagné cette histoire ...
Mouais .... c'est pas gagné cette histoire ...Mouais .... c'est pas gagné cette histoire ...

Mouais .... c'est pas gagné cette histoire ...

 

 

Bonne semaine à tout le monde.

 

La chaleur semble vouloir faire son retour.

 

 

 

 

Montages : Photoscape & PhotoFlare

Photos : Irène & JM

 

15 mai 2020 5 15 /05 /mai /2020 12:10
Cher Willy.

Bonjour Willy (vous nous permettrez de vous appeler Willy, entre amis de la nature, nous pouvons avoir cette familiarité).

 

Nous ne nous connaissons pas vraiment, mais cette semaine nous avons eu l'occasion de découvrir votre sagacité, en tant que président de la fédération nationale des chasseurs.

 

Vous proposez de piéger les chats errants qui divagueraient dans un rayon de plus 300 mètres autour des habitations.

 

C'est ICI (entre autres).

 

Soyez certains que nous avons bien noté le caractère totalement philanthropique, désintéressé et intégralement guidé par votre profond amour des êtres vivants qui émane de votre intervention.

 

 

 Il est au demeurant incontestable que nos félins domestiques sont des prédateurs de petits gibiers, qui commettent l'irréparable crime d'entrer parfois en concurrence avec les nobles activités des chasseurs bipèdes.

 

Qui, parmi nous, n'a pas été désolé du retour de l'un de nos compagnons avec un oiseau dans sa bouche ?

 

Mais nombre de vos amis savent déjà régler efficacement et promptement cet énorme problème, lorsqu'ils aperçoivent une paire de moustaches au bout de leurs fusils.

 

Aussi, puisque vous semblez pétri d'excellentes intentions en ce qui concerne la protection de la nature et des êtres vivants (les adeptes des activités cynégétiques revendiquant d'ailleurs fièrement d'être les premiers écologistes du pays, c'est ICI), nous nous permettons de vous suggérer quelques propositions complémentaires que vous pourriez soumettre aux membres de votre fédération qui ne manqueront pas de les applaudir à deux mains avec enthousiasme, nous n'en doutons pas.

 

 

- En premier lieu, oui, nous sommes d'accord, il faut capturer les chats errants, mais ceci afin de les stériliser.

Il convient aussi de raisonner sur du long terme.

 A quoi serviraient un piégeage suivi d’un envoi en fourrière ?

A éliminer une population bien entendu et résoudre ponctuellement votre terrible problème.

 

Mais - la nature ayant horreur du vide - d'autres viendront, immanquablement et très rapidement.

 

Par contre la stérilisation est un excellent remède pour limiter la prolifération incontrôlée de manière durable.

Un chat libre stérilisé ne se reproduira pas.

 

Et qui dit non prolifération, dit baisse des prédations par diminution naturelle de la population.

 

Votre fédération compte de nombreux adeptes, nos petites associations manquent cruellement de bénévoles et de moyens pour réaliser ces actions.

 

Nous vous proposons donc que nombre de vos adhérents, motivés spontanément par leur profond militantisme écologique et leur amour inconditionnel des animaux, se portent volontaires auprès des d'acteurs de nos structures qui connaissent très bien les chats.

 

Nous pourrions alors les assister, les accompagner et les conseiller dans ce noble travail.

Nous préférerions que vos amis viennent sans leurs armes, nous leurs faisons confiance bien entendu, mais que voulez-vous, un accident est si vite arrivé.

 

Au passage, n'hésitez surtout pas non plus à nous apporter votre soutien financier si certains des vôtres se trouvaient dans l'impossibilité de nous assister concrètement sur le terrain. 

 

 

- Ensuite, puisque nous ressentons vibrer en vous cette ardente fibre militante entièrement dévouée à la protection de la nature, votre fédération pourrait s’engager dans des actions plus vastes en faveur de cette noble cause.

 

- Cela pourrait aller de prises de position au niveau international visant à lutter contre la déforestation dans certains pays, à des actions plus locales comme le combat contre l'emploi de pesticides, les nuisances du bétonnage à outrance, les dégâts causés par les activités humaines de masse, les avions, les voitures et autres dégradations de triste renom.

 

- Ou bien, plus modestement, pratiquer la sensibilisation de vos coreligionnaires à la pollution induite par le plomb, aux cartouches disséminées dans la nature, à l'usage de 4x4 individuels dans le cadre de la pratique de vos activités ou à l'abandon de déchets de toute sorte après un copieux repas entre compagnons de chasse au cœur des bois que vous aimez tant.

 

 

Mais, encore une fois, nous comprenons votre souci principal, les éléments que nous venons d'évoquer ne sont que peccadilles en comparaison avec les dégâts provoqués par les redoutables chats.

 

Ces animaux sont incontestablement les plus grands prédateurs de biodiversité (pour ne pas dire nuisibles) qui ont jamais peuplé la terre.

 

D'ailleurs, il est bien reconnu que les activités de vos zélés compagnons se limitent à des "prélèvements de régulation" dans la faune, ah la noble tâche !

 

Nous n'oserions même pas imaginer que le plaisir cynique d'ôter une vie qui ne demandait qu'à se poursuivre soit présent une seule seconde dans l'esprit de l'un de vos amis.

 

 

En cette période récente de confinement des êtres humains et d’arrêt de leurs activités, nous avons pu constater combien les animaux, notamment de nombreux oiseaux, réapparaissaient en nombre à proximité de nos habitations.

 

Nous n’avons aucun doute sur le fait que la plupart des chats, poussés par un incontestable sens civique, se sont également intégralement confinés et ont donc cessé leurs redoutables et sanguinaires prédations.

 

Ce confinement félin spontané explique alors sans ambiguïté le retour en nombre des malheureuses victimes à plumes habituellement traquées et harcelées par ces horribles tueurs psychopathes à moustache.

 

 

______________________________

 

 

 

Voilà, cher Willy, quelques modestes suggestions que nous soumettons humblement à votre brillant esprit éclairé et lumineux.

 

Nous voulons, par ces quelques mots, essayer d'apporter une petite pierre à votre noble action caritative et soutenir l’engagement écologique qui vous caractérise tellement bien.

  

Cher Willy, nous vous souhaitons une bonne soirée dans votre maison que nous imaginons volontiers délicieusement ornée avec un goût exquis de trophées et têtes décapitées et empaillées de sangliers, cerfs et autres chevreuils qui font votre fierté.

 

 

PS : ah oui, il nous est venu une dernière petite idée que vous approuverez probablement sans aucune réserve.

 

Vous le savez, la conduite d'une voiture peut s'avérer dangereuse pour beaucoup de personnes.

C'est elle aussi une arme, même si elle est un peu différente de celles que vous manipulez.

 Et il est parfaitement logique que les conducteurs soient soumis de manière stricte à des alcootests.

 

Alors, pourriez-vous avoir l'extrême amabilité de militer ardemment pour que les gardes assermentés qui encadrent vos activités cynégétiques et hautement écologiques soient habilités à tout moment de la journée (et notamment en début d'après-midi) à effectuer des contrôles d'alcoolémie sur les adhérents de votre fédération visant à ne pas dépasser le seuil qui est toléré pour la conduite d'une automobile ?

 

Comme nous l'avons dit plus haut, un accident est si vite arrivé, et nous sommes certains que cette initiative avait déjà spontanément germé dans votre cerveau fertile.

 

Nous sentons d'ici votre impatience à demander sa rapide mise en application, ce dont nous vous remercions.

 

 

 

 

 

 

Montage : Photoscape

Gif animé : Gifgratis

Photos : des minettes et minous qui ont traversé ma vie, il y a parfois (trop) longtemps.

11 avril 2020 6 11 /04 /avril /2020 20:10
A pas lents.

Vous l'avez compris, la période n'est pas propice à nos campagnes de trappages à des fins de stérilisation / identification. 

 

Il n'est absolument pas question que quelqu'un prenne des risques ou bien en fasse courir à qui que ce soit, il s'agit là du moindre des civismes.

 

Les actes vétérinaires restent très limités.

 

Toutefois les cas considérés comme des urgences peuvent être acceptés.

Nos activités ne sont donc pas totalement en sommeil.

 

 

Dans ce cadre, et en respectant scrupuleusement toutes les règles préconisées, quelques minous et minettes ont pu être pris en charge.

 

 

Nous avons donc le plaisir de vous présenter RASTA, une belle minette toute noire de la périphérie immédiate de l'hôpital.

 

Coucou à vous, amis humains, dites moi que je suis toute jolie !Coucou à vous, amis humains, dites moi que je suis toute jolie !

Coucou à vous, amis humains, dites moi que je suis toute jolie !

Rasta a pu être stérilisée et identifiée en urgence.

 

La raison ?

Son joli ventre tout mignon était, hélas, rempli de bébés sans aucun avenir (surtout en ces temps tellement particuliers !).

 

En plus, cette adorable chatte est pratiquement sociable et ne demanderait qu'à trouver rapidement une bonne maison.... 

 

 

Tout comme la jolie Rasta, quelques autres "chats-chanceux" ont eu la chance de pouvoir être récemment stérilisés et identifiés (Rosy, Pirate [n°2], Riky, Patchouli, etc ...).

 

 

 

A cette petite liste, il convient de rajouter Raven.

 

 

Ce chat, assez sociable et mordu pas des chiens, a pu être soigné et lui aussi stérilisé.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

 

Pour terminer ces brèves nouvelles toutes récentes, voici quelques informations que nous pourrons qualifier de "positives" en ce moment.

 

 

Une première nouvelle venant de Chine ... comme le Covid qui aura peut-être au moins apporté quelque chose ....

 

Les chats et les chiens n'y sont (ENFIN !!!!!) plus considérés comme "comestibles" (sic).

Plus de précision ICI , ICI et ICI.

 

 

_____________________________

 

 

 

Les refuges vont pouvoir reprendre les adoptions très bientôt ....

 

Les articles ICI et ICI.

 

En espérant juste que certains opportunistes (pour rester poli) ne vont pas adopter Médor pour trouver une solution de sortie facile à leur confinement et le laisser tomber dans quelques temps.

 

(Ps : ne tenez pas compte des commentaires associés à ces articles, comme toujours ils sont majoritairement dignes du niveau intellectuel de certains "réseaux" et d'une frange non négligeable de nos contemporains ...).  Limitez vous donc à l'information apportée.

 

 

_____________________________

 

 

 

 

• Et enfin, pour terminer avec ces nouvelles positives, voici des nouvelles des chatons pris en charge en 2017 (ICI) via nos amis et proches voisins les Chats Pitres.

 

Comme vous pourrez le constater dans l'article récemment publié par Miss Tigri  ICI, ils sont devenus de splendides minous et minettes bien dans leurs coussinets.

 

C'est toujours un immense bonheur de savoir ce que sont devenus nos anciens protégés, surtout lorsque ceux-ci ont la chance de rencontrer de belles destinées.

 

....................

 

 

Mise à jour 12/04 : ce matin, Sereine vient également de publier des photos de Guénady

 

Et c'est ICI, vous constaterez que lui aussi a trouvé SA maison pour notre plus grand plaisir.

 

 

 

 

 

Un grand merci aux adoptants, à Miss Tigri et à Sereine pour leur avoir permis d'espérer un avenir ... et ce n'était vraiment pas gagné ! 

 

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Dessins d'illustration ; Pixabay

Photos : Lucille, Patricia, Irène et Laura.

Photo des chatons de 2017 : Miss Tigri

4 avril 2020 6 04 /04 /avril /2020 19:00
Un conte à minets

En ces temps difficiles, notre ami Max a souhaité vous conter conseils et précautions élémentaires.

 

Laissons lui la parole, la sagesse féline sort de son museau.

 

 

Numéro 1 : 

Prudence numéro 1, éviter de sortir !

Prudence numéro 1, éviter de sortir !

 

Numéro 2 : 

La propreté, il n'y a rien de plus efficace.

La propreté, il n'y a rien de plus efficace.

 

Numéro 3 : 

Ne feulez pas en crachant sur les copains !

Ne feulez pas en crachant sur les copains !

 

Numéro 4 : 

Même si ça gratte, pas touche à la truffe.

Même si ça gratte, pas touche à la truffe.

 

Numéro 5 : 

Evitez la promiscuité.Evitez la promiscuité.

Evitez la promiscuité.

 

 

Oui mais,

 

Tout ça, c'est bien gentil, mais il faut remplir les gamelles et assurer la logistique.

Un conte à minetsUn conte à minets
Un conte à minets

 

Alors un dernier (et sage) adage pour terminer :

Un adage de raison ... la philosophie "maxienne".

Un adage de raison ... la philosophie "maxienne".

 

Ecoutez donc ces sages recommandations et soyez prudents pour vous, les vôtres et tous les autres !

 

 

 

 

 

 

Montages : Pixiz, Photoscape, Photofiltre & Photoflare

Toutes les photos (Max, Bubu, Lolita et les autres) sont de Laura (fin mars et avril 2020).

 

 

22 février 2020 6 22 /02 /février /2020 15:35
Certains regards

Certains regards n'ont pas besoin de paroles pour se faire comprendre ou entendre, 

 

ces yeux qui résument souvent une vie, sans qu'un seul mot ne soit nécessaire pour lire dans un être comme on déchiffre un livre,

 

certains regards vous marquent à jamais.

 

 

Voici donc quelques instantanés, des yeux de minous de l'hôpital qui vivent (ou qui vivaient pour certains) à la maison.

 

Juste pour le plaisir, un peu pour la nostalgie aussi.

Les yeux révol-verts de mamie Sicille pour débuter.

Farouche et indépendante, mais pourtant tellement paisible.

 

_________________________________

 

Charlie, qui n'ose seulement plus avouer son âge.

Pour elle la vie se résume à de longues siestes au chaud

pour oublier sa thyroïde, son arthrose, sa dermatite ....

 

_________________________________

La belle et rebelle Kessy.

Un regard à la fois méfiant et très tendre.

Tout est dit ..

.

_________________________________

Mignonne, la minette "soleil"

Douceur et innocence ... Emouvante.

 

_________________________________

Pantoufle. Encore en accueil à la maison.

Ses progrès sont énormes depuis peu.

Elle est en recherche de beaucoup d'affection.

Le regard s'est adouci entre les deux photos.

 

_________________________________

Les yeux éteints de Pétula, pourtant tellement expressifs.

Une petite vieille adorable mais qui parait tellement lasse.

 

_________________________________

 

 

La photo montage en introduction de l'article est un hommage à quatre minets et minettes ayant quitté la maison pour la félinosphère céleste.

 

 

Norah et Midinette étaient des anciennes pensionnaires de notre association en accueil à la maison.

Petite Mimi et Paprika, des anciens de la rue .. tout simplement.

 

Certains regards ... certains regrets ...

 

 

_________________________________

 

 

 

Les soucis d'Overblog perdurent.

 

 

 

Chez beaucoup d'entre vous, les commentaires ont disparu et avec eux la possibilité de vous laisser un petit message.

Il semblerait  que notre blog soit (temporairement) épargné mais pour combien de temps ?

 

L'interface d'administration ou certaines de ses rubriques restent également d'un accès très aléatoire.

Cet article sera donc publié à un moment où nous parviendrons à le diffuser ...

 

 

Donc, si nous ne passons pas sur vos blogs OB, ou bien si vous rencontrez des difficultés pour venir chez nous, tous ces soucis restent bien entendu totalement indépendants de notre bonne volonté.

 

 

 

 

 

 

Montages : Photofiltre / Photoflare

Gif animé : gifgratis.net

 

8 février 2020 6 08 /02 /février /2020 14:20
Bilan de l'année 2019

L’assemblée générale de l’association s’est tenue le samedi 1er février 2020.

 

Nous vous présentons aujourd'hui une rapide synthèse de nos activités de l’année 2019.

 

L’année écoulée a été un peu particulière : les travaux sur le site de l’hôpital, ont partiellement affecté nos activités et nos actions.

 

Les animaux sont souvent restés très discrets en journée en raison des divers chantiers.

 

Malgré ces difficultés, le nombre des stérilisations / identifications reste important, notamment pour une petite équipe comme la nôtre.

 

Un aperçu d'une (petite) partie des travaux.

 

Les placements en accueil et adoptions ont été à peu près équivalents à ceux de l’année précédente.

Nous avons hélas également dû faire face à un nombre important de décès dans le courant de l’année.

 

Comme tous les ans, le travail de terrain reste conséquent compte tenu du petit nombre de bénévoles impliqués.

Nous manquons également toujours autant de familles d’accueil motivées.

 

Mais nous avons tout de même eu le plaisir d’accueillir Patricia parmi les rangs de nos bénévoles ainsi qu’en qualité de famille d’accueil.

 

Les appels d’urgence et de détresse pour des animaux errants, perdus, malades ou blessés demeurent malheureusement très nombreux.

 

Il nous est également toujours aussi difficile de faire comprendre que notre association ne s’occupe que de chats libres et ne dispose d’aucune structure de type refuge.

 

Un des rares minous qui semble assez peu impressionné par le chantier.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Sur le site de l’hôpital de Perpignan :

 

- Les couchages ont été entretenus, assainis et déparasités et les gamelles nettoyées ou remplacées. Nous avons parfois dû déplorer la disparition de couchages et des gamelles sur un des points de nourrissage.

 

- 9 Chats stérilisés sur le périmètre interne de l’hôpital.

- 6 Chats décédés (dont 2 étaient en accueil et un chaton du site).

- 5 Chats capturés non remis sur le site

 

En hommage à "Petit", une étoile filante partie trop vite et à tous ceux qui nous ont quittés.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

En périphérie immédiate de l’hôpital :

 

- 12 Chats stérilisés.

 - 8 Chats adoptés ou en accueil.

 - 6 Chats décédés (dont une qui était en accueil).

 

Notre priorité demeure la maîtrise et la limitation de la prolifération.

 

Ces populations semblent bien contenues malgré l’apparition régulière de quelques nouveaux individus.
 

Deux chattes errantes très âgées ont été sorties de la rue et placées en accueil.

 

Fifi, une très vieille mamie dela rue qui a enfin droit à une paisible retraite.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Sur le site de l'hôpital de Thuir :

 

- Des soins à 2 reprises pour une chatte (blessure à la patte et abcès à l’œil).

 

Une de nos copines de Thuir.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Les soins vétérinaires :

 

- Il y a eu une nouvelle fois un grand nombre d’interventions vétérinaires cette année (environ 46 cas avec souvent 3 ou 4 soins vétérinaires par animal dans le courant de l’année ce qui représente plus d’une soixantaine de prises en charge).

 

Elles peuvent concerner des traitements légers (tests, analyses, petits examens) comme des soins nettement plus importants (hospitalisations, interventions spécifiques, traitements lourds, etc.).

 

Certains chats en accueil nécessitent un suivi régulier.

Quelques-uns n’ont malheureusement pas survécu à leurs pathologies ou à leurs blessures.


 

- Lorsque nous capturons un chat pour le relâcher, nous demandons au vétérinaire de réaliser un contrôle sanitaire général de son état ainsi qu’un déparasitage complet.

Des examens plus approfondis peuvent être faits si un souci est détecté.
 

- Tous les chats placés en accueil ou adoptés sont dorénavant systématiquement testés FIV/FELV (voire d’autres tests complémentaires) et font l’objet d’un bilan sanguin si nécessaire.

 

Mamie Pétula en soins.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Synthèse :

 

 

- Un total de 86 stérilisations : 44 stérilisations de femelles, 42 stérilisations de mâles.

 

Chiffre en très légère baisse par rapport à 2018, qui s’explique tout simplement par la difficulté que nous avons eu à observer et capturer les chats du site en raison des travaux.

 

- 30 adoptions.

 

- 20 chats décédés. Bilan lourd et toujours aussi difficile à accepter. Maladies, âge et accidents en sont comme toujours les causes. La rue n’épargne malheureusement pas ses habitants les plus faibles.

 

- 14 chats placés en accueil, mais encore et toujours répartis sur un trop petit nombre d’accueillants malgré l’aide nouvelle de Patricia.

 

Les chats placés en accueil restent logiquement à la charge de l’association en ce qui concerne leurs soins ou la nourriture comme prévu dans nos contrats.

 

La douce Perrine, de santé très fragile, restera en accueil.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Actions diverses :

 

- Le projet « Charabia » réalisé au profit de notre association a connu un net succès, très appréciable. L’ouvrage est de qualité et nous remercions sincèrement les personnes qui se sont impliquées dans ce très beau travail.
 

- Comme tous les ans, des opérations vide-grenier et « opérations caddie » ont été menées (actions de Laura, Irène et Patricia).

 

Elles ont bien évidemment amené des apports financiers ou matériels toujours appréciables, mais demandent de gros investissements humains compte tenu du petit nombre de personnes disponibles pour les réaliser.

 

Un caddie se remplit.
 

 


- La réalisation du calendrier a été délicate cette année, car le site qui nous procure les modèles de base n’est que faiblement maintenu.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Objectifs pour 2020 :

 

- Poursuivre la recherche de bénévoles, de familles d’accueil et / ou d’adoptants.

Cette action est indispensable pour éviter de trop fragiliser notre structure.


- Poursuite du nourrissage des chats des hôpitaux avec des aliments de qualité (un test est réalisé depuis le début 2020 avec des croquettes de meilleure qualité qui semblent appréciées).

 

- Quelques trappages importants restent à réaliser sur le site.

 

La probable "maman" de Pirate .... qui reste à attraper.

 

 

- Réparations et maintenance : un des chalets doit être remplacé (et l’ancien remis en état). Le toit d’un autre chalet doit aussi être revu.

 

- Il nous faudra composer avec le calendrier des travaux à venir sur l’hôpital et les conséquences induites de ces activités pour nos propres actions (réparations, trappages, etc ...).

 

- Les stérilisations des colonies périphériques seront maintenues afin d’éviter toute prolifération sur des zones qui sont maintenant bien maîtrisées. Nous prévenons ainsi l’arrivée non contrôlée de nouveaux individus sur le site de l’hôpital.
 

- Maintenir les soins aux animaux en difficultés, prioritairement sur le site, et hors site dans la mesure de nos possibilités, ainsi que pour les chats en accueil.

 

- Nous maintenons les opérations « caddie » et les vide-greniers dans le respect des possibilités, disponibilités et du respect de la vie personnelle des participants à ces actions.

 

"Le futur ne manque pas d'avenir" (Ph. Meyer).

 

 

Nous répétons une nouvelle fois que la politique de notre association restera

de toujours gérer et adapter nos réponses aux sollicitations

en fonction de nos moyens humains et matériels,

sans jamais mettre en danger l’équilibre existant

pour les animaux déjà sous notre protection.

 

 

 

_______________________________

 

 

 

 

Les reçus fiscaux ont été envoyés.

 

Si vous êtes concernés et si vous ne l'avez pas reçu

ou si vous constatez une anomalie,

 

n'hésitez pas à nous en informer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet article est un extrait sélectionné de notre bilan d'activité.

Merci à Chat des îles pour son aide.

 

 

Montages : Pixiz, Photofiltre, Photoscape.

Dessins d'illustration : Pixabay.

Gif animé : animated-gifs.eu

Photos : Irène, Laura, Patricia & JM.

1 février 2020 6 01 /02 /février /2020 21:30
Une petite pause pour cause de rédacteur hors service

Tout est dit dans le titre.

 

Une bonne fatigue consécutive à une grosse angine toujours bien active, rien de tel pour vous laisser sur le carreau.

 

Alors, un peu de repos cette semaine fera le plus grand bien, le temps de récupérer de l'énergie.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Cependant, nous vous invitons à lire cette information intéressante  ICI  parue cette semaine.

 

Elle concerne l'identification des chats et l'application de pénalités financières au cas ou le minou n'aurait pas "ses papiers".

 

L'idée semble intéressante, nous ne pouvons qu'approuver l'incitation à faire identifier nos amis afin de mieux les protéger, les retrouver, etc.

 

Par contre, un question toute bête est venue en lisant cela.

 

Si les "forces de l'ordre" trouvent un minou non identifié, comment font elles pour connaitre sa famille et lui appliquer une amende ?

 

Elle doivent le suivre discrètement jusqu'à ce qu'il rentre chez lui ....

 

 

 

En espérant vous retrouver dans quelques jours en meilleure forme.

 

 

 

 

 

 

 

 

Image intro ; vecteurs illustration Pixabay

Gif animé : clippss.free.fr

11 janvier 2020 6 11 /01 /janvier /2020 18:15
Le tatouage ou la puce ?

L'article diffusé la semaine dernière a été l'occasion d'échanges de commentaires très intéressants et instructifs avec certains d'entre vous.

 

La discussion a porté sur l'intérêt respectif des 2 techniques d'identification :  par tatouage ou par puce électronique.

 

Nous avons bien apprécié ce débat et nous vous proposons aujourd'hui de faire une synthèse des avantages et inconvénients respectifs de ces deux techniques.

 

 

Vous pourrez également vous reporter à l'excellent article que notre amie Chat des Îles a consacré à ce sujet en 2012 :  ICI.

Odin et Peppone : 2 tatouages bien nets et visibles de loin.Odin et Peppone : 2 tatouages bien nets et visibles de loin.

Odin et Peppone : 2 tatouages bien nets et visibles de loin.

Rappels

 

L'identification est obligatoire pour les chats nés après le 1er janvier 2012 (les chiens ont cette obligation depuis 1999).

 

L'identification protège l'animal dans de nombreuses circonstances :

 

  • - s'il se perd ou s'il est blessé et trouvé par une tierce personne et emmené chez un vétérinaire,
  •  
  • - s'il est capturé par la fourrière (un chat errant ou grièvement blessé peut alors être euthanasié). un animal identifié n'est pas un animal errant,
  •  
  • - si votre animal vit en intérieur et s'il se retrouve dehors pour une raison ou une autre (fuite, porte ou fenêtre mal fermée, cambriolage ...),
  •  
  • - pour prouver en toute circonstance qu'il a bien une maison et une identité officielle.

 

 

Les 2 techniques légales sont le tatouage (reconnu en France seulement) et l'identification électronique

 

 

L'organisme qui centralise les identifications de nos compagnons est l'I-Cad (ICI). 

Vous trouverez de nombreux conseils utiles sur leur site.

 

Pour tout animal enregistré, vous recevrez une fiche qui est en quelque sorte sa carte d'identité administrative.

Vous pourrez également intervenir sur les données enregistrés à propos de votre protégé.

Jason, Miriel, Sicille et Mignonne : les tatouages sont bien  visibles de loin mais plus difficiles à lire.Jason, Miriel, Sicille et Mignonne : les tatouages sont bien  visibles de loin mais plus difficiles à lire.
Jason, Miriel, Sicille et Mignonne : les tatouages sont bien  visibles de loin mais plus difficiles à lire.Jason, Miriel, Sicille et Mignonne : les tatouages sont bien  visibles de loin mais plus difficiles à lire.

Jason, Miriel, Sicille et Mignonne : les tatouages sont bien visibles de loin mais plus difficiles à lire.

 

Alors, que choisir ?

 

 

Voici un aperçu des avantages et inconvénients respectifs des 2 méthodes.

 

 

 

______________________________________

 

 

 

 

La puce électronique :

 

 

Avantages :

  • - Ne nécessite pas d'anesthésie
  •  
  • - Reconnue en Europe et dans le monde en cas de voyage
  •  
  • - Permet d'utiliser une chatière à ouverture électronique

 

Inconvénients :

  • - Il faut capturer l'animal trouvé pour connaitre ses propriétaires ou savoir qu'il est bien identifié
  •  
  • - Peut parfois se désactiver ou migrer et devenir impossible à détecter
  •  
  • - Nécessite un matériel spécifique pour savoir si l'animal est pucé (lecteur)
  •  
  • - Intervention souvent plus onéreuse que le tatouage

 

Moi mamie Fifi, j'ai une puce (et pas de puces !).

A mon grand âge, une anesthésie aurait été très risquée.

 

Le tatouage :

 

 

Avantages :

  • - Souvent visible de loin, il peut permettre de connaitre l'identité de l'animal sans capture (on sait immédiatement si l'animal est identifié)
  •  
  • - Ne nécessite aucun matériel pour le lire
  •  
  • - Il peut être réalisé en même temps que la stérilisation de votre compagnon 
  •  
  • - Il coûte souvent moins cher que la puce

 

Inconvénients :

  • - Il n'est reconnu qu'en France et ne permet pas les voyages
  •  
  • - Une anesthésie est obligatoire
  •  
  • - Il peut se dégrader avec le temps et devenir difficile à lire (l'oreille qui le contient peut être abîmée ou les poils peuvent le recouvrir
Beryl, Milky, Mimosa et Kessy ; tatouages visibles mais qui demandent de s'approcher des "fauves"Beryl, Milky, Mimosa et Kessy ; tatouages visibles mais qui demandent de s'approcher des "fauves"
Beryl, Milky, Mimosa et Kessy ; tatouages visibles mais qui demandent de s'approcher des "fauves"Beryl, Milky, Mimosa et Kessy ; tatouages visibles mais qui demandent de s'approcher des "fauves"

Beryl, Milky, Mimosa et Kessy ; tatouages visibles mais qui demandent de s'approcher des "fauves"

 

 

______________________________________

 

 

 

 

En ce qui nous concerne :

 

Nous avons choisi le tatouage depuis toujours.

 

Pour nous cette technique est nettement plus pratique puisque nous nous occupons essentiellement de "chats libres".

 

Une petite paire de jumelles et un peu d'attention nous permettent de savoir à distance si le chat entr'aperçu a bien été "fait" par nos soins (ou autres).

 

Bon, il faut reconnaître qu'avec les matous au pelage sombre ou noir, cela n'est pas toujours évident ..

 

Lewis et Nestor ... qui sont identifiés

mais ne montrent pas leurs tatouages (par pudeur, sans doute).

 

 

 

Bien évidemment, les animaux les plus fragiles (comme Fifi, voir image plus haut) peuvent être pucés pour leur éviter une anesthésie potentiellement dangereuse mais ce sont des cas bien particuliers.

 

Il nous est également arrivé de devoir identifier électroniquement un animal .... pour cause de pénurie d'encre de tatouage ! (ne souriez pas, svp) ou de panne technique.

Dans ce cas il reste parfaitement dans la légalité mais cela peut nous compliquer sa reconnaissance rapide.

 

 

 

 

 

 

Une petite astuce pour terminer : vous faites pucer cotre compagnon lors de sa stérilisation parce que vous préférez cette technique.

Pensez à lui faire tatouer en même temps les lettres "IE" (pour identification électronique) ou "P" (pour puce) dans l'oreille. 

Cela peut permettre de savoir immédiatement de visu qu'il n'est pas un errant et lui éviter un fort désagréable séjour en fourrière.

 

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz & Photofiltre

Illustrations tatouage chat et puce : Pixabay

Gif animé : gifgratis

28 décembre 2019 6 28 /12 /décembre /2019 17:40
Le film du 31 décembre : "Le petit monde de ... Peppone"

Eh bien, voici une année qui se termine.

A la fin de l'année les programmes TV aiment bien les rediffusions, alors pour changer ce ne sera pas Don Camillo mais Peppone.

 

 

Voici également nos vœux avec un (tout petit) peu d'avance.

 

A quoi servirait une synthèse de cette période ?

Il y a eu, comme tous les ans joies et peines confondues, des problèmes et des recherches de solutions, des espoirs et des déceptions. 

Le lot quotidien de la vie que nous connaissons tous.

 

 

Alors, nous allons plutôt tenter d'être optimistes.

 

L'année se termine avec une sympathique capture, comme un message d'espérance.

 

 

Une trappe au petit matin. Une attente dans le calme et le silence.

Et, soudain, le bruit magique du déclenchement du piège.

Vite, couvrir la trappe ...

 

Et qui se retrouve à l'intérieur ?

 

Une adorable jeune minou roux et blanc, qui reste calme et ne semble pas particulièrement affolé de ce qui lui arrive.

 

Un joli gabarit, un air de famille aussi.

 

Normal, il est .... le frère de Perrine (ici), le frère de Paco et Passe-Murailles (ici) que nous avons dû relâcher (trop sauvages et épris de liberté) et le fils de la malheureuse Athéna (ici).

Un jeune minou bien en chair, tout calme et qui se laisse toucher.Un jeune minou bien en chair, tout calme et qui se laisse toucher.

Un jeune minou bien en chair, tout calme et qui se laisse toucher.

Dans un premier temps il est porté chez Laura pour l'observer de plus près.

 

Il est bien "rondelet", il a un regard très doux comme celui de sa sœur.

Il accepte le contact de la main au travers de la grille ou en soulevant la porte de la trappe.

C'est un garçon. Il ne montre absolument aucune agressivité.

 

Il sera donc baptisé "Peppone" (ben oui quoi, un peu fort, avec des moustaches et sympathique ... Nous ne lui avons pas demandé ses opinions politiques, il est encore trop jeune wink).

Max est jaloux (première photo). Départ chez le vétérinaire (2ème image).Max est jaloux (première photo). Départ chez le vétérinaire (2ème image).

Max est jaloux (première photo). Départ chez le vétérinaire (2ème image).

Bon, eh bien encore un souci malgré tout.

Il a l'air tout gentil, tout jeune, impossible de le relâcher.

Il faut impérativement lui donner une chance.

 

Il est donc parti chez Patricia rejoindre sa sœur et le reste des minets.

 

Comme pour Pantoufle (ici), nous allons tenter de le faire adopter grâce à l'aide d'une amie, bénévole d'une association toulousaine en début d'année prochaine.

La sortie de la cage : Peppone n'est VRAIMENT pas sauvage, et puis il a fait un petit coucou à Pantoufle.La sortie de la cage : Peppone n'est VRAIMENT pas sauvage, et puis il a fait un petit coucou à Pantoufle.

La sortie de la cage : Peppone n'est VRAIMENT pas sauvage, et puis il a fait un petit coucou à Pantoufle.

Il a été stérilisé, identifié, déparasité, testé et dispose d'un joli certificat de bonne santé.

 

Si vous craquez pour cet adorable jeune minet encore un peu peureux, mais vraiment très gentil et doux, n'hésitez surtout pas à nous appeler

Vous ne pourrez que tomber sous son charme.

Peppone et Perrine encore bébés, puis observé plus récemment.Peppone et Perrine encore bébés, puis observé plus récemment.

Peppone et Perrine encore bébés, puis observé plus récemment.

Frère, sœur et complices ont donc pu passer les fêtes en famille. 

Et cela représente pour nous un très joli cadeau de fin d'année.

 

 

Nous sommes heureux  de pouvoir essayer d'offrir un avenir à ce brave chat, même si rien n'est encore gagné.

Le "jeu des tiroirs" avec sa sœur Perrine et les fêtes entre "amis".Le "jeu des tiroirs" avec sa sœur Perrine et les fêtes entre "amis".
Le "jeu des tiroirs" avec sa sœur Perrine et les fêtes entre "amis".Le "jeu des tiroirs" avec sa sœur Perrine et les fêtes entre "amis".

Le "jeu des tiroirs" avec sa sœur Perrine et les fêtes entre "amis".

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

L'année 2019 s'achève donc.

 

 

Les tristes nouvelles ont été nombreuses un peu partout.

Inutile de les citer toutes, inutile de raviver les moments douloureux, toutes et tous se reconnaîtront ici.  

 

Nous ne pouvons présager de l'avenir, c'est très bien ainsi.

Mais nous pouvons essayer de faire en sorte qu'il soit porteur d'espoir parce que "nous le voulons".

 

 

 

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir mais de le rendre possible."

 

Antoine de Saint-Exupéry

 

 

 

 

 

Montages : Pixiz & Photofiltre / Photoflare.

Dessin "2020" : Pixabay (Markéta Machová).

Chapeau de Don Camillo (un peu caché dans l'image d'illustration d'ouverture de l'article) : Wikimedia Commons.

Photos : bébés et sur site : Irène, ; jeu des chats, vétérinaire : Patricia ; trappe et divers : JM.

21 décembre 2019 6 21 /12 /décembre /2019 17:40
La Perrine-Noël vous souhaite ..

Avec quelques jours d'avance, voici notre message de Noël.

 

 

Il se veut optimiste, comme une réponse d'espoir au triste billet précédent.

 

 

Tout le monde connait le Père-Noël, pas besoin de vous le présenter.

 

 

Ce brave homme va tout faire pour passer vous voir discrètement dans la nuit de mardi à mercredi prochain, c'est certain.

 

Euh, enfin, presque ...

 

 

Mais connaissez vous la Perrine-Noël ?

 

Non, bien entendu, c'est normal.

C'est en quelque sorte notre petit cadeau à nous.

 

 

Vous vous souvenez de notre petite Perrine (ICI), nous vous avions fait part de nos grosses inquiétudes pour sa santé et concernant l'état de ses poumons.

 

Eh bien nous avons de bonnes nouvelles la concernant, et nous avons enfin pu pousser un gros OUF ! de soulagement.

 

Suite aux sombres perspectives précédentes, elle devait revoir une vétérinaire spécialisée afin de tenter de l'aider du mieux possible.

 

C'est maintenant chose faite.

 

Pour résumer : nous craignions une cancer ou une grave altération de ses poumons et ce n'est pas le cas.

(radio complémentaire et examens divers à l'appui).

 

Elle a contracté une grave pneumonie quand elle était un bébé, dehors sur le site, et en a gardé des séquelles importantes.

 

Elle a des bulles d'air qui se sont formées dans ses bronches, un coryza chronique, un cœur un peu trop gros et quelques complications respiratoires bien audibles, mais elle peut vivre !

 

Oh, bien entendu elle restera en accueil chez Patricia et fera l'objet d'une attention, de soins et de traitements que nous assumerons.

 

Nous ne la mettrons donc pas à l'adoption, elle restera toujours fragile et devra éviter l'extérieur.

 

 

Mais le plus important est bien que cette adorable chatonne ait maintenant un espoir d'avenir.

C'est déjà Noël pour Perrine !
C'est déjà Noël pour Perrine !

C'est déjà Noël pour Perrine !

Vous comprendrez aisément qu'il s'agit pour nous

d'un très beau cadeau de Noël !

 

 

Et, comme son état le permettait, elle a même pu être stérilisée et identifiée par la même vétérinaire qui l'a prise en charge.

 

Le réveil a été un peu laborieux, mais tout va bien maintenant.

 

Merci à Patricia de l'accueillir et de s'en occuper. Perrine s'entend très bien avec Pirate et Beuk, et c'est une excellente nouvelle. 

Perrine se réveille doucement. Mémé Fifi est inquiète pour elle (étonnant de sa part !)

Perrine se réveille doucement. Mémé Fifi est inquiète pour elle (étonnant de sa part !)

 

Quant à Pirate, il a lui aussi anticipé Noël .... à sa façon très personnelle.

Avoir de la patience, encore et toujours .... Quel phénomène.Avoir de la patience, encore et toujours .... Quel phénomène.

Avoir de la patience, encore et toujours .... Quel phénomène.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Nous souhaitons un joyeux Noël à vous toutes et à vous tous,

 

humains et compagnons tant aimés que l'on nomme "animaux".

 

 

 

 

Et, comme toujours, nous tenons tout particulièrement à dire combien

 

nous nous sentons proches de toutes les personnes qui n'ont pas

 

le cœur à la fête, qui sont seules ou qui ne peuvent être avec les leurs.

 

 

 

 

Nous sommes loin de vous bien entendu,

 

mais tellement proches par nos pensées chaleureuses de réconfort.

 

 

Sans jamais oublier les "absents", tous les absents

pourtant tellement présents, pour toujours.

 

 

 

 

 

Et un grand merci pour vos commandes du calendrier, ça y est, il est maintenant épuisé.

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz, Photofiltre & PhotoScape

Photos : Patricia

Gifs animés : GifGratis

Dessins d'illustration : OpenClipart-Vectors de Pixabay

7 décembre 2019 6 07 /12 /décembre /2019 17:45
Bis repetita placent

Rappel : pour ceux qui le souhaitent, ou ceux qui auraient oublié,

 

il est toujours possible de commander notre calendrier 2020, c'est ICI.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

 

Vous vous souvenez des articles récents concernant Fifi ? (ICI).

Une très très vieille mamie chatte vivant dans la rue, placée en accueil, peu amène avec ses congénères mais très sociable avec les humains.

 

Eh bien, comme le destin est un étrange farceur, il vient de placer sur notre route une sorte de Fifi numéro 2.

 

 

 

Pour vous faire un bref résumé de notre nouvelle "rencontre" : 

 

"Allô, une vieille minette a été trouvée dans le secteur, dénutrie, anémiée, titubante et affamée.

Elle n'est pas identifiée, elle est très sociable et doit partir à la fourrière, vous pouvez faire quelque chose ?"

Pas brillante la petite nouvelle, il y a quinze jours de cela.
Pas brillante la petite nouvelle, il y a quinze jours de cela.Pas brillante la petite nouvelle, il y a quinze jours de cela.

Pas brillante la petite nouvelle, il y a quinze jours de cela.

"Faire quelque chose ?"  

Ben non, on ne peut rien faire, nous manquons de familles d'accueil, nous n'avons pas de refuge, nous ne savons rien de son état de santé et des risques encourus pour pouvoir la soigner ...

 

On ne peut rien faire mais on va le faire, advienne que pourra ...

Une fourrière pour une minette dans cet état ? Inutile de vous faire un dessin ...

 

 

Alors, notre nouvelle amie "Pétula" est partie pour un long séjour vétérinaire de plus de deux semaines (ouille, ça fait mal !).

 

Bilan des courses, elle est âgée (la quinzaine au moins, mais sans certitude ?), elle est probablement stérilisée (cicatrice visible), non identifiée.

 

Les analyses révèlent une grosse anémie, une déshydratation et une légère insuffisance rénale.

Elle a commencé remonter la pente mais a déclenché un coryza qui a prolongé son séjour.

Sa vision est mauvaise, vous constaterez facilement sur quelques photos un voile bien net devant ses yeux.

Sa démarche est parfois chancelante.

 

Elle a enfin pu sortir mercredi dernier, avec un traitement pour son début d'insuffisance rénale (pas catastrophique, mais à surveiller).

 

 

Et, où la placer ?

 

Ben comme madame Pétula est une Fifi n°2, elle n'aime pas spécialement les autres félins et membres de son espèce.

Donc pas possible chez Patricia (elle a bien assez d'une Fifi boudeuse et fugueuse !).

 

Elle est donc venue provisoirement dans la maison de votre serviteur / rédacteur.

Je dispose (dans le 66 seulement ! mais pas à Toulouse, hélas) d'une pièce confortable pour l'isoler des autres (trop nombreux) minets de la maison.

Très sociable et câline, la petite mamie, et amoureuse de chaleur, de gamelles remplies et de confort.Très sociable et câline, la petite mamie, et amoureuse de chaleur, de gamelles remplies et de confort.
Très sociable et câline, la petite mamie, et amoureuse de chaleur, de gamelles remplies et de confort.Très sociable et câline, la petite mamie, et amoureuse de chaleur, de gamelles remplies et de confort.

Très sociable et câline, la petite mamie, et amoureuse de chaleur, de gamelles remplies et de confort.

Je confirme sa grande sociabilité, elle est très calme, a un excellent appétit, propre et facile à soigner.

Mais chat grogne dès que chat aperçoit des moustaches à 4 pattes (et pourtant elle voit très mal).

 

 

Alors si parmi vous, il y a une personne qui serait prête à accompagner

la retraite sans autre chat d'une vieille et gentille minette,

il ne faut surtout pas hésiter à nous contacter.

 

Help ! Merci d'avance.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Voici maintenant quelques nouvelles

assez inquiétantes de la jeune et douce Perrine (ICI).

 

 

 

 

Nous n'avions pas encore fait stériliser Perrine à cause de son étrange respiration et des traitements qu'elle suivait.

 

Mais quelque chose inquiétait Patricia qui l'accueille.

 

 

A juste titre, hélas.

 

Une radio de ses poumons a montré qu'ils étaient en très mauvais état.

Pas de diagnostic affirmé pour le moment, elle doit être revue sous quinzaine après traitement.

Cela pourrait être tumoral (malgré son jeune âge), ou bien la conséquence d'inhalation de produits toxiques (désinfection d'un vide sanitaire, par exemple).

 

Dans tous les cas, elle ne sera probablement jamais stérilisée pour ne pas l'affaiblir (elle s'essouffle rapidement) et nous espérons tout simplement qu'elle pourra poursuivre sa vie et en profiter ... sans certitude aucune.

 

Pauvre petite Perrine, tellement adorable.

 crying.

 

 

En attendant, elle aime la vie et elle a fait la connaissance de ce gredin de Pirate ...

Chat-lut. Tu dragues les jeunes minettes près des litières ?Chat-lut. Tu dragues les jeunes minettes près des litières ?

Chat-lut. Tu dragues les jeunes minettes près des litières ?

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Pour conclure, nous souhaitons terminer cet article par un hommage

à notre copine Poupette qui a rejoint le pont de l'arc-en-ciel cette semaine.

 

ICI -

 

 

Un départ tellement rapide, qui nous a tous plongés dans la tristesse.

 

Toute notre sympathie, nos pensées et notre soutien à sa famille, ces moments  sont tellement douloureux.

Courage à vous, il en faut toujours beaucoup !

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz.

Photos : Laura, Patricia & JM.

 

Photo de Poupette prise sur le blog de Piou Piou et Poupette / Maîtresse Poupette. 

23 novembre 2019 6 23 /11 /novembre /2019 15:20
Comme un félin dans la ville

Comme un félin dans la ville

 

Je suis né sur du béton

 

Blotti entre deux cartons

 

Bien loin de la vie facile

 

Comme un félin dans la ville

 

 

 

Comme un félin dans la ville


J'ai grandi loin des foyers


Où mes frères bien choyés


mènent une vie bien tranquille


Comme un félin dans la ville

 

 

 

Entre béton et bitume


Pour survivre je me bats


Ma vie n'est qu'un long combat


Il me reste l'amertume


Entre béton et bitume

 

 

Comme un félin dans la ville


Je voudrais qu'on me câline


Mais je dois courber l'échine


aux regards souvent hostiles


Comme un félin dans la ville

 

 

 

Comme un félin dans la ville


J'ai connu tous les écueils


une vie loin des fauteuils


de vos minettes dociles !


Comme un félin dans la ville

 

 

 

Entre béton et bitume

 

Mon destin est dans ces rues

 

Tout près des autos qui tuent

 

Je n'ai connu que les brumes

 

Entre béton et bitume

 

 

Comme un félin dans la ville


Ami, qui pleure sur mon sort


Toi qui aides mes frères, dehors


Prends bien soin de ma famille !


Comme un félin dans la ville

 

 

 

 

Pardonnez ces quelques rimes parfois maladroites.

 

 

Elles sont dédiées à Athéna, la maman des chatons que nous tentions de capturer

et à tous les naufragés des rues, où qu'ils soient.

 

 

Son petit corps sans vie a été retrouvé cette semaine, probablement victime d'une voiture.

 

Elle ne connaitra jamais la douceur d'une maison.

 

Le triste destin de "ceux des rues", des félins dans la ville ... trop souvent.

 

 

.............................

 

 

 

Ce texte est librement inspiré de la très belle chanson de Maxime Le Forestier : "Comme un arbre".

Les paroles originales sont ici.

 

Vous pouvez faire l'acquisition de ce titre ici.

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Irène

Illustrations des silhouettes de chats : Pixabay

 

Chanson originale "Comme un arbre" de Maxime Le Forestier, référence sacem ici.