Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite. 

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

 

♦♦♦♦♦♦♦

 

Notre association s'occupe

de chats libres.

 

Nous ne disposons malheureusement

d'aucune structure de type refuge

et nous manquons

de familles d'accueil.

 

Nous ne pourrons pas

répondre favorablement

aux demandes de prise en charge

et le regrettons.

Rechercher

Pages à consulter

10 septembre 2021 5 10 /09 /septembre /2021 19:02
Ire à cible

Cette semaine, nous vous proposons un article d'information sur un sujet fort préoccupant.

 

Vous avez peut-être entendu parler d'un projet de loi en cours sur le thème de la maltraitance animale.

 

A priori cette idée aurait dû nous réjouir, mais c'était sans compter sur les capacités de nos "représentants" pour rendre tordue et anéantir  une bonne initiative avec une totale méconnaissance de la réalité et du terrain (comme toujours au demeurant).

Ire à cible

En effet, l'amendement numéro CE151 (ICI) vise à encadrer de manière plus stricte et réglementaire la notion de "famille d'accueil".

 

 

Au passage, dans la dernière section "Exposé sommaire" vous pourrez apprécier le fait qu'un document officiel peut contenir une splendide faute (" Dans les faits, de nombreuses associations sans refuge participe à des actions de sauvetage ").

 

 

Pour vous résumer le contenu de ce projet que nous considérons totalement néfaste, nous vous proposons de lire l'article de "Savoir Animal" ICI qui en fait la synthèse et soulève les problèmes à venir.

 

 

De manière sommaire, un animal ne pourrait être placé en famille d'accueil :

 

- qu'à la seule condition qu'il provienne d'un refuge,

- qu'un vétérinaire justifie au préalable du placement de la sociabilité de l'animal (alors que la plupart des vétérinaires ne sont pas comportementalistes, que juger un animal sur une simple visite de quelques minutes est une aberration et que le travail d'accueil consiste justement à rendre l'animal sociable !), 

- que les familles d'accueil soient enregistrées et puissent être contrôlées par la DDPP (que deviendrait la France sans contrôles ?),

- et, par conséquence, les associations sans refuge sont exclues de ce dispositif.

 

Le tout assorti d'une amende hautement dissuasive en cas de non respect des règles imposées.

 

 

Non !  Vous ne rêvez pas et cela a bien été voté en première lecture.

 

Il reste l'étape du sénat.

 

Des voix se sont élevées mais les propositions correctives sont du même tonneau (disposer d'un local aux normes ou d'un refuge affilié, obligation de déclaration en préfecture, tenue de registres et contrôles, avoir un membre du bureau titulaire d'un certificat de capacité, faire des formations aux FA, etc ...).

 

 

Il faut reconnaître que pour une loi sur la maltraitance, nos chers et brillants élus font très fort.

 

Leur intelligence supérieure dépasse très probablement la misérable capacité intellectuelle de pauvre minables comme nous, qui nous contentons d'être tous les jours au contact de la réalité. 

 

 

Au vu de ces conditions, beaucoup vont jeter l'éponge et  les FA qui étaient déjà très rares vont devenir introuvables, totalement découragées ou inquiètes d'éventuelles sanctions, et donc des animaux qui auraient pu avoir une chance de trouver un foyer vont rester à la rue et y crever (un peu cru, mais c'est la réalité).

 

 

De plus que feront les refuges, saturés en permanence, des animaux jugés non sociables ou en cas de surcharge de population et de désistements à prévoir des familles d'accueil ?

 

 

Nous vous laissons deviner, ce n'est pas très difficile à comprendre ...

 

 

Bref une fois de plus, le travail des fourmis de base est totalement méprisé et ignoré au profit de splendides usines à gaz qui pourrissent la vie de tout le monde.

 

Oups, mea culpa, c'est le "monde nouveau", nous ne savons pas en reconnaître les bienfaits, nous les antédiluviens inutiles et à éradiquer.

 

 

Bref, l'avenir de nos amis des rues à quatre pattes parait bien compromis ...

 

 

 

Peut on dire "Bonne semaine" ?

 

 

Montage : Pixiz

Photos : JM (Charlie, Kessy, Pantoufle, Sicille, Cerise)

24 juillet 2021 6 24 /07 /juillet /2021 04:45
Fait trop chaud pour travailler.

Tout est dit dans le titre !

 

Allumer un ordinateur qui chauffe relève de la contrainte avec cette chaleur.

 

Les minous, dedans comme dehors, sont en version "collés au sol" en recherche d'hypothétiques courants d'air et dédaignent les gamelles au profit d'un bol d'eau bien fraîche.

 

Alors, nous limiterons notre transpiration pour cette semaine, en ne vous montrant que quelques photos récentes de chats de l'hôpital.

 

Certains y vivent toujours, en vrais et fiers "chats libres", et les autres ont posé leurs coussinets à la maison.

Ces derniers ont vendu leurs âmes d'intrépides aventuriers félins pour un confort qu'ils ne semblent pas vraiment regretter.

Notre vieux Jason (ah oui, lui c'est un vrai et fier "Chat Libre" !)  et l'ami Rocky sur le site.

 

Kessy et Sicille cherchent la fraîcheur. Mignonne et Pantoufle à la sieste (Pantoufle calme, ce document est exceptionnel !)Kessy et Sicille cherchent la fraîcheur. Mignonne et Pantoufle à la sieste (Pantoufle calme, ce document est exceptionnel !)

Kessy et Sicille cherchent la fraîcheur. Mignonne et Pantoufle à la sieste (Pantoufle calme, ce document est exceptionnel !)

Athéna, Rubine et Séléna : la dolce vita ...

 

 

 

La photo montage de début d'article représente Passe-Murailles, Paco et Rémus, sur le site de l'hôpital.

 

 

 

 

Article d'été, article léger !

 

Bonne semaine en espérant que vous pouvez rester bien au frais.

 

 

 

Montage : Pixiz & Photofiltre

Photos : Irène & JM

17 juillet 2021 6 17 /07 /juillet /2021 05:09
Réaliser un transfert d'identification : notice pratique.

Nous poursuivons, pour cette semaine, les articles estivaux avec une information qui pourrait vous rendre service.

 

Il s'agit d'un cas très particulier auquel nous avons été confrontés, ainsi que quelques ami(e)s qui se reconnaitront facilement.

 

 

Voici le contexte :

 

Vous trouvez ou prenez soin d'un animal errant ou perdu.

Vous souhaitez l'adopter pour enfin lui offrir la chance de sa vie.

 

Vous allez voir votre vétérinaire préféré mais, là, oh surprise, votre ami est déjà identifié.

 

Mais ... il "appartient" à une personne qui ne répond pas, qui n'en a strictement plus rien à faire et ne veut rien entendre, ou bien à une structure associative qui n'existe plus, par exemple.

 

Bref, ce pauvre sdf est identifié, mais il n'intéresse ni ne concerne plus personne ... à part vous !

 

Et pourtant c'est tellement bien la vie confortable de salon !

Et pourtant c'est tellement bien la vie confortable de salon !

Pas de panique !  Nous allons vous indiquer comment procéder pour régulariser cette situation.

Vous verrez, ce n'est pas trop compliqué.

 

 

- Emmener votre compagnon chez un vétérinaire qui va vérifier l'identification et notifier que vous l'avez pris en charge.

 

- Le vétérinaire va remplir une demande de duplicata de carte d'identification, valable 1 mois, qui atteste que l'animal identifié xxxxxx est bien chez vous (certains font payer ce document, 4 euros).

 

 

- Il faut envoyer ce document à l'I-Cad (ICI) accompagné d'un chèque de 4,92 euros (pour les frais de courrier).

 

 

- L'I-Cad va alors contacter l'ancien détenteur par courrier (et envoyer un courrier de confirmation de sa demande au nouveau détenteur).

 


Si, dans le mois qui suit ce courrier, l'ancien détenteur ne répond pas,

l'organisme procède alors au transfert de l'animal à votre nom

et vous recevrez sa nouvelle carte d'identification.

Ben pour nous, il parait que c'est grâce à ça qu'on n'est plus des "sans papiers".

Ben pour nous, il parait que c'est grâce à ça qu'on n'est plus des "sans papiers".

En espérant que ce petit mémo puisse vous être utile si une telle situation se présente un jour à vous.

 

Remarquez, j'étais moi aussi une "sans papiers" mais je n'étais pas une "sans croquettes". Vous êtes étonnants, vous les bipèdes, avec vos paperasses !

Remarquez, j'étais moi aussi une "sans papiers" mais je n'étais pas une "sans croquettes". Vous êtes étonnants, vous les bipèdes, avec vos paperasses !

 

 

 

Montage : Pixiz

Copies d'écran : Site I-Cad

Photos : Nadine et Sébastien & JM

Les minous qui illustrent cet article sont passés avec succès par cette procédure.

3 juillet 2021 6 03 /07 /juillet /2021 05:05
ACACED

Puisque nous somme en période estivale, l'article de ce jour va quelque peu "dériver" sur un sujet qui concerne tout de même le bien être de nos moustachus préférés.

 

 

ACACED, qu'es aquò ?

 

En développant cet acronyme, cela signifie "Attestation de Connaissances pour les Animaux de Compagnie d’Espèces Domestiques."

 

Une expérience personnelle toute fraîche a permis de découvrir ce qui se cachait sous cette dénomination barbare.

 

Cette attestation est délivrée à l'issue d'une formation assez brève mais intense, et validée en cas de réussite, à l'issue d'une examen qui clôture ladite formation.

 

 

Elle est destinée (et obligatoire) à de nombreuses activités animalières (commerciales) :

 

- les futurs éleveurs canins et félins,

- les activités et la gestion des refuges et fourrières,

- la garde et l'accueil des animaux à domicile,

- le transport,

 

et fortement recommandée pour des emplois en refuges ou en animaleries, etc.

 

 

Il existe  plusieurs options possibles selon les espèces : chiens, chats, chiens et chats, NAC (brillamment réussie par notre amie Lucille que je remercie ici pour ses conseils et ses documents).

 

 

La formation couvre une plage très vaste de sujets et thématiques :

 

Le tronc commun concerne les hébergements, les équipements, le transport, la législation, les maladies, la génétique, la reproduction, l'alimentation, le comportement ....

 

Et pour chaque espèce, ces notions sont détaillées plus précisément.

 

 

Pour les toutous, sont abordés les élevages, la connaissance des races et leurs spécificités, l'éducation, la santé, le secourisme, les besoins nutritionnels et la reproduction.

 

 

Les mêmes sujets sont traités pour nos amis félins (avec quelques compléments).

 

 

Dans un délai assez court, cette formation (obligatoire avant de pouvoir passer l'examen) couvre un très large panel et apporte beaucoup de connaissances, souvent complexes et denses, en très peu de temps.

 

Inutile de vous préciser qu'il y a un nombre vraiment impressionnant d'éléments à mémoriser..

Le vécu et l'expérience de chacun apporte une aide non négligeable sur certains thèmes.

 

 

La session se termine par le passage de l'examen final, via une connexion sur le site du Ministère de l'Agriculture et un questionnaire de type QCM.

 

Si vous réussissez cette épreuve, une attestation valable 10 ans (recyclage au delà de ce délai) vous sera délivrée.

 

 

A titre purement personnel :

 

- J'ai apprécié cette formation pour sa richesse et pour les connaissances apportées.

Il y a beaucoup de choses à découvrir malgré les délais très courts, souvent utiles pour mieux gérer le quotidien, l'urgence ou éviter des erreurs.

 

- J'ai été assez surpris (et souvent désappointé) par l'état d'esprit des éleveurs.

Impossible de dire pour les "félins" (il n'y en avait pas), mais pour nos reproducteurs de toutous, j'ai découvert un monde très spécifique à des années-lumières de nos approches liées à la protection animale.

 

Un exemple tout simple et révélateur qui m'a particulièrement choqué.

Dans ce milieu, la notion de "perdre" un animal ne signifie pas, comme pour la plupart d'entre nous, qu'il a rejoint le pont de l'arc-en-ciel.

Non, cela veut juste dire qu'il ne peut plus se reproduire pour diverses raisons, et qu'il est donc perdu car devenu inutile ...

 

 

J'avoue avoir un peu de mal ....

 

 

 

 

Pour les personnes intéressées, voici un lien ICI qui explique assez bien en quoi consiste cette certification.

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : vieux souvenirs, il y a (trop) longtemps.

29 mai 2021 6 29 /05 /mai /2021 05:05
Les voisins.

De l'autre côté de l'une des avenues qui borde l'hôpital se trouve un lieu bien particulier (voir carte).

 

Un lieu très calme, de repos éternel et définitif.


Quelques minous que nous connaissons bien ont pris l'habitude d'y résider et y mènent leurs petites existences depuis des années.

 

C'est aujourd'hui l'occasion de vous en présenter quelques uns.

Inours et Oasis (les plus anciens), Ocelia (plutôt sociable) et son sauvageon de fiston.Inours et Oasis (les plus anciens), Ocelia (plutôt sociable) et son sauvageon de fiston.
Inours et Oasis (les plus anciens), Ocelia (plutôt sociable) et son sauvageon de fiston.Inours et Oasis (les plus anciens), Ocelia (plutôt sociable) et son sauvageon de fiston.

Inours et Oasis (les plus anciens), Ocelia (plutôt sociable) et son sauvageon de fiston.

Julie, Mystic et 2 habitués dont le nom nous échappe.Julie, Mystic et 2 habitués dont le nom nous échappe.
Julie, Mystic et 2 habitués dont le nom nous échappe.Julie, Mystic et 2 habitués dont le nom nous échappe.

Julie, Mystic et 2 habitués dont le nom nous échappe.

Vous comprendrez aisément que ce lieu revêt un caractère très spécial.

 

Il est évident que les mots d'ordre y sont "respect" et "discrétion".

 

Nous y limitons donc le plus possible nos interventions afin de ne heurter ou ne choquer qui que ce soit.

 

Mais parfois quelques nouvelles moustaches se présentent.

Alors nous "tendons nos filets" ...

3 nouveaux à capturer. Certains(e)s ? paraissent jeunes.
3 nouveaux à capturer. Certains(e)s ? paraissent jeunes.3 nouveaux à capturer. Certains(e)s ? paraissent jeunes.

3 nouveaux à capturer. Certains(e)s ? paraissent jeunes.

Mais ces petits nouveaux sont des durs-à-cuire et, malgré plusieurs tentatives successives, à ce jour aucun d'entre eux n'a accepté de coopérer (en gros, ils voient les trappes et partent dans l'autre sens, grr).


Mais nous somme têtus et nous recommencerons ... et comme les copains de l'hôpital, il se décideront un jour.

 

 

 

Bonne semaine.

 

 

 

Monrage : Pixiz

Photos : Irène et JM

1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 05:15
Stanley : les leçons d'un échec.

Des nouvelles de notre ami Stanley (ICI).

 

Pour lui non plus, tout ne s'est pas déroulé comme nous l'aurions souhaité.

 

 

Ce bon gros matou au regard triste, placide et gourmand ne s'est pas du tout adapté à une vie domestique.

 

Nous avions constaté une tendance à la malpropreté, il urinait sur tous les tissus qui ne lui servaient pas de couchage.

 

Malgré ce souci important, il a connu une tentative d'adoption.

Au bout de plus de 2 semaines, nous n'avons pu que constater que nous faisions face à un échec complet.

 

L'adoptante potentielle était très bien, mais il est toujours resté caché, faisant pipi un peu partout et ne sortant que la nuit pour manger.

 

Il semblait triste, effacé, sans aucune envie.

 

Après un bref retour a la maison, sans plus de succès (bien au contraire), il a été décidé de le relâcher sur son lieu de vie, à l'hôpital

Relâche de Stanley. Salut les bipèdes, et ... sans rancune.Relâche de Stanley. Salut les bipèdes, et ... sans rancune.

Relâche de Stanley. Salut les bipèdes, et ... sans rancune.

Croyez bien que nous avions le cœur lourd de le voir partir, mais il semblait vraiment content de retrouver cet endroit.

 

Il s'est immédiatement repéré et a filé directement dans un vide sanitaire proche que seul un "habitué" pouvait trouver aussi vite sans se tromper.

 

C'était plutôt rassurant, il n'était absolument pas désorienté depuis son départ de ces lieux.

Mais nous avons, depuis cette date, l'agréable surprise de le voir maintenant régulièrement attendre l'arrivée des "repas améliorés".

 

Il est assez amical dans son approche (même si méfiant), il ne semble plus du tout triste et nous le pensons heureux d'avoir retrouvé une vie qu'il s'est choisie.

Il semble en forme, notre copain Stanley.
Il semble en forme, notre copain Stanley.Il semble en forme, notre copain Stanley.

Il semble en forme, notre copain Stanley.

Alors que retenir de cette expérience assez difficile ?

 

Qu'il ne faut pas trop insister et respecter ce choix d'un autre destin que celui que nous aurions aimé offrir.

 

Il est très difficile de prendre et accepter cette décision.

Tout comme il n'est vraiment pas aisé de comprendre à quel moment nous sommes à la limite de ce qui est acceptable pour le chat concerné.

 

Peut-être avons-nous trop attendu ?

Mais l'on conserve toujours un espoir qu'un déclic peut se faire.

 

Tenter de cerner et comprendre en quelques jours le caractère propre de chaque être reste une des choses les plus délicates à appréhender et le risque d'erreur est énorme.

 

 

Il restera toujours la même éternelle question :

 

quelle est la limite acceptable pour respecter le bien-être de nos compagnons tout en tentant de les préserver au mieux de milieux qui leurs sont souvent hostiles ou dangereux ?

 

 

 

Pour Stanley, et pour vous toutes et tous,

ce petit brin en ce premier mai.

 

Puisse t'il vous apporter les vertus qu'on lui prête.

 

 

 

Montage : Pixiz

Brin de muguet : pixabay

Photos : JM

10 avril 2021 6 10 /04 /avril /2021 06:45
Ne payez pas.

Depuis quelques jours certains d'entre vous voient apparaître le placard ci dessus.

 

Que vous soyez sur Overblog, Eklablog ou Canalblog, vous rencontrerez tôt ou tard cet avertissement.

 

 

Pourquoi ces 3 plateformes ?

 

Parce qu'elle ont toutes trois été absorbées il y a quelques années par un "ogre" du net nommé Webedia et subissent donc le même modèle économique.

 

A l'occasion de la nouvelle politique concernant les cookies à partir du 1er avril (plus d'informations ICI), une mise à jour de l'avertissement a donc été nécessaire.

 

Notre "ogre" en a donc profité pour tenter de grappiller quelques dividendes supplémentaires (en fait un peu sans demander l'avis d'OB, Ekla ou Canal).

 

Ces "cookies" sont en réalité très proches de ceux que vous acceptiez déjà auparavant, mais tout est bon pour soutirer des fonds facilement aux personnes intimidées par cet avertissement.

 

 

Donc, ne payez pas !  (tant pis si cet article doit un jour être censuré).

Choisissez le modèle gratuit sur les 3 plateformes de blog, ne vous faites pas avoir.

 

Il existe de très bons outils faciles à trouver et à mettre en place, à ajouter à votre navigateur pour éliminer ces cookies à la sortie de la page par exemple, si vous le souhaitez.

 

 

Par contre, il est légitiment possible de se poser des questions sur l'avenir de nos 3 plateformes de blogs.

Pour notre "ogre", elles ne sont que des "jouets" parmi leur empire, avec des sites nettement plus rémunérateurs.

 

Et ces jouets doivent rapporter de l'argent, c'est tout ce qui les intéresse, sinon ....

 

Merci à notre amie Chat des Îles pour la copie d'écran.

10 avril 2021 6 10 /04 /avril /2021 06:40
Bubu, Harry, Max et les autres.

Quelques nouvelles et bulletins de santé des minous chez Laura.

 

Pour mémoire Bubu, Harry et Bella sont des chats de l'hôpital de Perpignan.

Lolita et Max sont des minous des rues.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

L'étrange regard de Harry cachait un autre problème.L'étrange regard de Harry cachait un autre problème.

L'étrange regard de Harry cachait un autre problème.

Le regard d'Harry est devenu opaque en quelques jours seulement.

Il ne voyait apparemment plus rien et faisait peine à voir.

 

Un rendez-vous a été pris auprès d'une ophtalmologiste pour chats, Vendredi de cette semaine.

 

Bien entendu, nous avions immédiatement pensé à la cataracte. Mais le souci était en réalité nettement plus délicat.

 

La visite a dévoilé des décollements de la rétine suite à des hémorragies liées à une forte hypertension (282 au compteur ce vendredi !).

 

Il n'y a plus vraiment d'espoir pour qu'il recouvre une vue normale (c'est trop tard maintenant, piètre consolation : il ne vit pas dehors), mais le principal objectif est de faire rapidement chuter sa tension.

 

Un traitement, le même que celui de notre ami Phiphi, lui a été prescrit, à forte dose pour quelques jours, puis à adapter selon l'évolution.

Il encourt un gros risque d'AVC.

 

Mais il y a un "hic". Harry n'acceptera d'avaler aucun cachet par la force et va se rebeller assez violemment.

Et comme il est très difficile pour son alimentation, il détectera aussitôt toute substance étrangère suspecte et refusera la prise de médicament.

 

Laura ne sait trop que faire et étudiera toute proposition (pâtées, sachets, viandes préparées, soupes, thon, poisson, et autres friandises habituellement prisées par les félins n'auront aucun succès !).

 

La gestion de ce problème s'annonce assez compliquée.

 

 

__________________________

 

Bubu a eu droit à un contrôle technique.Bubu a eu droit à un contrôle technique.

Bubu a eu droit à un contrôle technique.

Pour Bubu, la situation est nettement moins inquiétante.

 

Elle commence à devenir une mémé chatte (restée sauvageonne mais bien adaptée à sa retraite).

 

Un bilan médical était nécessaire, et il lui fallait un bon brossage car les poils de son dos étaient bouclés et emmêlés.

Un vilain méchant (autre que Laura, hum ... un terrible "cat buster") s'est donc chargé de la capturer pour la conduire à la visite véto (légère anesthésie nécessaire).

 

Les résultats des analyses sont tout à fait corrects, à l'exception d'un taux de sucre un peu élevé, mais il est fort possible que celui-ci soit simplement lié au stress de la capture.

 

Par contre, la visite était nécessaire, car la vétérinaire lui a découvert une griffe profondément incarnée dans le coussinet avec une grosse infection locale.

Et cette coquine n'en montrait absolument rien !

 

Elle a été bien soignée pour ce "bobo", traitée et a même été coiffée et toilettée.

 

Toute neuve l'amie !

 

J'suis la plus belle !

 

 

__________________________

 

Les pitreries de Max.Les pitreries de Max.

Les pitreries de Max.

Pour Max, c'est tout simple, en fait.

 

Cet hurluberlu s'est contenté de casser une lampe en verre de Laura.

 

Outre les dégâts, il s'est profondément entaillé le coussinet, fait une élongation de la patte et a dû lui aussi être soigné.

 

Il a eu droit à une jolie poupée autour de sa patte qui n'a pas résisté bien longtemps (la poupée, pas la patte !).

 

Bon, il va bien mieux malgré une légère gêne et il a repris ses facéties.

 

 

__________________________

 

Lolita et Bella pour terminer.Lolita et Bella pour terminer.

Lolita et Bella pour terminer.

Pour conclure ce long article, de brèves nouvelles de Lolita et de Bella.

 

Lolita reste sous traitement après sa thrombose, mais elle fait plaisir à voir et se déplace bien.

Elle a retrouvé une vie presque normale même si la prudence reste de mise.

 

Bella n'est plus toute jeune. Elle est, elle aussi, sous traitement pour son insuffisance rénale, elle a un bon appétit même si elle reste maigre.

Elle profite paisiblement de sa retraite et c'est là l'essentiel.

 

 

 

 

Montage : Pixiz.

Photos : Laura & JM

3 avril 2021 6 03 /04 /avril /2021 05:00
Trêve pascale

Une petite pause nécessaire cette semaine.

 

Nous avons été très touchés par vos sympathiques messages pour le départ de Charlie.

Un grand MERCI.

 

Elle représentait beaucoup pour nous.

 

Une des dernières des "anciens", c'est un peu difficile à comprendre pour qui ne connait pas toute notre aventure, bien entendu, mais c'est vraiment une page de notre histoire qui se referme avec ce sentiment étrange.

La nostalgie d'un passé qui s'est refermé définitivement et l'avenir, tous les autres qui ont besoin de nous.

 

 

 

Charlie a parfaitement mené sa longue vie, jusqu'au bout, à la fin. Sans drame, sans douleur. Juste l'usure de l'âge.

 

Cela lui correspondait à merveille.

Le parfait exemple de ce que nous souhaitons à chacun, humain et animal confondus dans une même communion.

 

Mais une petite pause est nécessaire cette semaine.

 

Nous avons eu beaucoup de départs en ce début d'année, c'est usant pour chacun de nous, pénible à vivre, à expliquer, à raconter ... et à lire ce que nous comprenons, et nous aimerions ne donner que de bonnes nouvelles, mais c'est hélas ainsi que fonctionne "la vie", surtout et trop souvent pour nos amis de la rue.

 

Alors nous allons nous contenter de photos de temps heureux.

 

 

 

Un immense merci à vous.

 

A la semaine prochaine.

 

 

 

 

13 février 2021 6 13 /02 /février /2021 07:10
Les mésaventures de Perce-Neige.

Nous vous avions déjà parlé de Perce-Neige, un joli chat blanc pas trop farouche mais à la présence assez irrégulière.

 

Nous savons maintenant pour quelles raisons il ne nous rendait que d'occasionnelles visites.

 

Il faut pour cela expliquer sa situation géographique.

 

Nous avons une petite tribu assez nombreuse qui vit sur un secteur du site, qui est mitoyen avec le Centre de Transfusion Sanguine (mais les accès sont différents).

 

Perce-Neige en fait partie mais, ce que nous ignorions, c'est qu'il était devenu une sorte de mascotte de cette structure.

 

Un jour récent, notre copain a eu une grosse baisse de régime.

Il était devenu apathique.

 

Connaissant notre existence, Valérie qui travaille sur place nous a contactés.

Elle aime beaucoup ce minet et s'en occupe avec certains de ses collègues (du coup il venait beaucoup moins manger chez nous, ce coquin).

 

Tentative infructueuse de trappage de Perce-Neige en fin 2020.Tentative infructueuse de trappage de Perce-Neige en fin 2020.

Tentative infructueuse de trappage de Perce-Neige en fin 2020.

D'un commun accord, elle l'a emmené chez le vétérinaire (elle pouvait facilement le manipuler et l'attraper, ce qui n'était pas notre cas).

 

Les analyses ont montré une très forte anémie, il était particulièrement faible.

 

Nous passerons les détails des examens effectués (échographie, tests, etc ..).

Au début, des diagnostics assez sombres ont été envisagés.

De très petits nodules rénaux ont été observés mais sans relation avec son état.

 

Et puis doucement, toujours hospitalisé, il s'est remis à manger et s'est un peu rétabli, sans qu'aucune explication ne puisse être donnée à cette anémie.

 

Au vu de son état encore faible, nous ne le l'avons pas fait stériliser (nécessite une anesthésie), mais il a été identifié par puce électronique (intervention très légère).

 

Perce-Neige chez Valérie.

 

Valérie l'a pris quelques jours en accueil chez elle afin qu'il se rétablisse et pour le surveiller.

 

Il s'est montré peu craintif mais semble prendre doucement confiance et retrouve l'appétit.

 

Et une collègue de Valérie qui s'en occupait également sur place et l'appréciait beaucoup semble bien décidée à lui ouvrir la porte de sa maison ... et c'est une excellente nouvelle !

 

Lorsqu'il sera pleinement rétabli, il pourra être stérilisé mais il n'y a pas d'urgence puisqu'il ne sera pas relâché.

 

Un très grand merci à Valérie et à sa collègue pour leur gentillesse et leur aide salvatrice pour ce beau et sympathique minou.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

 

Référendum pour les animaux :

 

 

 

 

Pour celles et ceux d'entre vous qui ne seraient pas informés, un projet de Référendum d'Initiative Partagée (RIP) pour la Protection Animale est envisagé.

 

Ce projet, pour être mis en place, demande des soutiens préalables.

 

 

Vous trouverez toutes les informations pratiques ICI

 

et la page d'accueil du projet ICI.

 

 

 

N'hésitez pas à vous informer, ce projet semble intéressant à une époque où l'engagement pour la cause animale devient une nécessité, voire un devoir moral.

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Valérie, Irène & JM

Gif animé : animated-gifs.eu

16 janvier 2021 6 16 /01 /janvier /2021 07:25
Il en fallait un.

Derrière ce titre se dissimule une triste nouvelle.

 

Il en fallait un, un qui inaugure pour cette année les départs tant redoutés.

 

Notre ami NEM nous a quittés cette semaine.

 

Nous vous avions parlé de lui et de sa petite bande au mois de septembre dernier (ICI).

Garder un beau souvenir en images de notre copain.
Garder un beau souvenir en images de notre copain.Garder un beau souvenir en images de notre copain.

Garder un beau souvenir en images de notre copain.

Depuis cet automne, il avait maigri et semblait différent.

 

Oui, mais ... Nem était un vrai chat des rues.

Sympathique mais farouche et sur la défensive, difficile d'approche malgré sa gourmandise.

 

Cette semaine Irène a enfin pu le capturer, mais il n'y avait malheureusement plus grand chose à faire pour lui.

Une dernière photo, tout est dit, hélas.

 

Le diagnostic a été sans équivoque.

 

Insuffisance rénale très avancée, bilan catastrophique.

 

La vétérinaire nous a clairement fait comprendre qu'il fallait prendre une décision pour l'aider à partir dans les meilleures conditions.

 

Un traitement (qu'il aurait été impossible de lui administrer) l'aurait prolongé de quelques jours ou semaines sans aucune garantie pour son propre confort ou son bien-être.

Adieu Nem, tu étais terriblement attachant avec tes rondeurs sympathiques.

 

Tu nous manques, comme tous nos amis partis trop tôt, comme tu vas manquer à tes complices.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

• Pour terminer, une information pratique découverte dans l'actualité de la semaine.

 

 

Nous citons le début de l'article RTL mis en lien ICI.

 

"Les propriétaires de chats sanctionnés en cas de défaut d'identification

À compter de ce mercredi 6 janvier, tous les chats nés après le 1er janvier 2012 doivent être pucés ou tatoués.

Jusque-là obligatoire uniquement pour les chatons qui étaient donnés ou vendus, l'identification par puce électronique ou tatouage est désormais imposée à tous les chats nés après le 1er janvier 2012.

... les propriétaires encourent une amende de 4e classe, soit de 750 euros, pour défaut d'identification."

 

En ce qui nous concerne, cette partie ne change rien à nos habitudes.

Lorsque nous les capturons, tous nos protégés sont identifiés, a fortiori lorsque ceux-ci sont destinés à être adoptés.

 

Mais la fin de l'article nous a tout de même fait nous interroger.

 

"Il (le cédant) doit également fournir à la personne qui le récupère un certificat de bonne santé réalisé dans les cinq jours avant la cession. Certificat qui pourra être présenté en cas de contrôle. "

 

Le certificat de bonne santé, nous le demandons déjà habituellement, nous y rajoutons même les tests FIV / FELV qui ne sont pas exigés.

 

Mais dans les 5 jours avant la cession !

On voit bien que celui ou celle qui a pondu ça n'a jamais demandé un rendez-vous vétérinaire non urgent et ne connait absolument rien aux contraintes de la vraie vie !

 

 

J'ai fait le test hier pour l'amie Rubine.

 

Bilan : rendez-vous sous 7 jours, pour un simple examen clinique général (avec tests en supplément, mais non obligatoires) qui n'est pas une urgence, ni une demande de soins impérative ... et c'est bien compréhensible.

 

Sans commentaires supplémentaires.

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Illustration : Pixabay

Photos : Irène

Article identification des chats : site RTL

9 janvier 2021 6 09 /01 /janvier /2021 07:45
Et si on souriait avec 2020 ?

Non, non, ce titre n'est en aucun cas une provocation !

 

 

Nous ne savons que trop bien que pour beaucoup d'entre vous, comme chez nous au demeurant, l'année écoulée a trop souvent été placée sous le signe de la peine, de la tristesse, et pour certains, de l'angoisse aussi.

 

Nous ne l'oublions pas, comment ne pas y penser ?

 

Mais nous avons souhaité, au moyen de cet article, vous montrer en images quelques facettes plus souriantes de cette période et tourner parfois aussi un peu l'actualité tellement morose en dérision salutaire.

 

 

Alors place à nos petites séquences illustrées, toutes douces et absolument sans prétention.

 

Nestor n'a pas pu s'empêcher de suivre l'actualité au quotidien et d'obéir aux consignes officielles.Nestor n'a pas pu s'empêcher de suivre l'actualité au quotidien et d'obéir aux consignes officielles.
Nestor n'a pas pu s'empêcher de suivre l'actualité au quotidien et d'obéir aux consignes officielles.

Nestor n'a pas pu s'empêcher de suivre l'actualité au quotidien et d'obéir aux consignes officielles.

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

"Mini Riquita" (devenue Aïka) a affirmé son caractère dans sa maison d'adoption."Mini Riquita" (devenue Aïka) a affirmé son caractère dans sa maison d'adoption.

"Mini Riquita" (devenue Aïka) a affirmé son caractère dans sa maison d'adoption.

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Les minous "sombres" (attention au vocabulaire employé !) du site ont eu des exigences très claires.

Les minous "sombres" (attention au vocabulaire employé !) du site ont eu des exigences très claires.

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Chez Laura, les personnalités sont nettes et tranchées !Chez Laura, les personnalités sont nettes et tranchées !
Chez Laura, les personnalités sont nettes et tranchées !

Chez Laura, les personnalités sont nettes et tranchées !

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

Chronique "société" : encore et toujours des revendications !Chronique "société" : encore et toujours des revendications !
Chronique "société" : encore et toujours des revendications !

Chronique "société" : encore et toujours des revendications !

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Et pour terminer, euh, comment dire ?

 

 

Disons que les trappages n'ont pas toujours donné les résultats escomptés ...

 

 

 

Bonne semaine à toutes et tous (au chaud).

 

 

 

 

 

Montages : Pixiz & Photoscape

Photos : Adoptants de Riquita, de Reine, Irène, Laura & JM.