Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite.  

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

Rechercher

Pages à consulter

26 août 2017 6 26 /08 /août /2017 17:30
Du noir ...

2017, année que nous craignions difficile. Nous le savions mais comment s'habituer ?

 

Dans cette partie nous évoquerons et rendrons un hommage à 3 chats pour lesquels au mieux nous avons des inquiétudes, et au pire qui ont rejoint tous les autres, quelque part au delà des nuages.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

Du noir ...

Nous parlerons tout d'abord de Scille

(à ne pas confondre avec Sicille retrouvée récemment).  

 

Scille vit depuis plusieurs années chez Linda au Mir. Restée sauvageonne elle avait établi ses quartier dans une grange à proximité de la maison d'habitation et cette vie lui convenait parfaitement.

 

Au début de cet été, elle a été aperçue pour la dernière fois avec une démarche chancelante dans son lieu préféré.

Elle n'a pas été revue depuis malgré les recherches entreprises.

Scille sur le site et dans sa grangeScille sur le site et dans sa grange

Scille sur le site et dans sa grange

Linda n'est pas optimiste sur son devenir. Mais comme toujours, pire que tout : ne pas savoir.

Le doute et l'absence. 

 

Une grosse pensée pour cette ancienne de l'hôpital et pour ses adoptants qui lui ont offert une vie paisible loin de Perpignan, avec une (très) faible lueur pour espérer encore un peu.

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

Du noir ...

• Cette semaine le bel Ebène nous a quittés.

 

Ebène a vécu de longues et belles années auprès de Geneviève (qui nourrissait les chats de l'ancienne neuro).

Sur le site, elle était la seule à pouvoir l'approcher. Il a donc presque naturellement trouvé sa protectrice et sa maison.

Ebène au temps du bonheur (Photos : Geneviève)Ebène au temps du bonheur (Photos : Geneviève)Ebène au temps du bonheur (Photos : Geneviève)

Ebène au temps du bonheur (Photos : Geneviève)

Une infection pulmonaire avec probable fibrose vient d'avoir raison de cette belle vie. 

 

Ici aussi plein de pensées de soutien pour Geneviève qui vouait à son ami Ebène une très grande affection.

Malgré la peine nous voulons retenir qu'il a connu une belle vie heureuse et sûre.

Merci pour lui.

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

Du noir ...

• Pour continuer cette triste série, nous avons des nouvelles très inquiétantes de Camembert.

 

Depuis quelques temps, Camembert est observé avec une bosse importante au bas de son dos.

Récemment cette bosse a grossi et semble s'être dégradée avec un saignement.

 

Nous n'avons pas attendu cela pour tenter de le capturer afin de le faire soigner.

Les tentatives se sont succédé sans relâche. Mais aussi sans succès.

Cet entêté a déjoué tous nos pièges même si parfois nous étions très proches d'y parvenir.

 

Impossible de trapper CamembertImpossible de trapper CamembertImpossible de trapper Camembert

Impossible de trapper Camembert

Nous avons reçu hier soir un message d'un personnel indiquant qu'un chat noir semblait très mal en point dans son secteur de vie.

 

Irène et Laura se sont rendues sur place mais, malgré une bonne description de l'endroit et des recherches, elles n'ont pu le localiser.

 

Sans préjuger de l'avenir, nous ne sommes pas optimistes avec la forte chaleur actuelle et son état plus que préoccupant. 

Ici aussi que faire ? Impossible de le retrouver s'il en a décidé ainsi, nous le savons.

 

Nous avons beaucoup de peine, c'est encore un ancien dont l'avenir semble fort compromis.

Nous avons d'autant plus de regrets qu'une solution d'accueil était possible pour lui.

 

Terrible sentiment d'impuissance. Le choix tellement difficile à accepter d'un chat libre.

Des pensées pour Nounou et Phiphi qui le parrainent.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Pour ne pas rester sur une note trop morose,

nous enchaînons avec un second article

qui contient des nouvelles un peu plus légères.

 

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan - dans Pour ne jamais les oublier
commenter cet article

commentaires

Grandma 03/09/2017 19:02

Inquiétude et tristesses mêlées pour ces 3 minouchets. Période peu réjouissante…

Jean-Marc 03/09/2017 19:30

Dure loi de la protection animale ... hélas

Miss Tigri 03/09/2017 15:07

Aïe ! Moi qui planais avec mes adoptions, je découvre (en décalé) ce tableau bien noir, en effet...Les Chats-Pitres envoient des ronrons de soutien, en espérant des jours meilleurs...

Jean-Marc 03/09/2017 15:59

Merci Miss Tigri. Depuis peu on a encore un peu d'espoir pour Camembert.

shuki 31/08/2017 19:18

Mes pensées se dirigent souvent vers ces pauvres petits chats sdf que ces températures caniculaires doivent faire terriblement souffrir... et ma reconnaissance à toi Jean-Marc et tes collègues dont la compassion pour eux est sans limite. Un pensée particulière pour Ebène et les autres qui ont rejoint leur âme groupe, c'est toujours triste de les voir partir... Toutes mes amitiés à tous, Shuki

Jean-Marc 31/08/2017 19:33

Merci Shuki. Tes mots sont très gentils et le soutien fait plaisir, crois moi.
Bonne soirée

kimcat 31/08/2017 10:58

Noires et tristes nouvelles en effet...
Me voici rentrée. Mon séjour creusois de 5 jours s'est bien passé en famille. J'ai profité de mon petit-fils (et aussi de ma petite-fille puisque ses parents étaient là également).
Moins réjouissant ! Ma boîte à messages est pleine à craquer.
Chamitiés du jeudi Jean-Marc

Jean-Marc 31/08/2017 15:58

Difficile période m^me si on connait la vie des chats libres.
Bien le séjour familial , ça fait du bien

Pastyme 28/08/2017 17:55

Les températures caniculaires en ce moment ne doivent pas arranger l'état de ces chats indépendants, surtout s'ils sont mal en point...
C'est toujours difficile de voir s'en aller un des chats qui ont fait l'objet de tant de soins et d'attention de la part l' l'association.....mais "l'heure sonne toujours trop tôt" !!
bonne soirée

Jean-Marc 28/08/2017 19:33

Oui ces températures nous inquiètent et n'arrangent rien , tu as raison.
Le plus dur c'est de ce sentir impuissant à les aider.
Merci et bonne soirée

stephanie 28/08/2017 15:44

Je viens de lire ce triste mail....Une bougie brûlera ce soir pour Ebene ,que le paradis des chats t'accueille mon petit ange. Pensées pour Geneviève... Je comprends la lourdeur de la situation pour Scille et Camembert et partage votre peine. Que les compagnons de l'arc-en-ciel ne laissent pas ces petits chatous dans la souffrance là d'où ils sont.... Amitiés . Stéphanie & O'malley

Jean-Marc 28/08/2017 15:49

Merci Stéphanie pour vos mots très apaisants.

IzaCat 28/08/2017 11:01

Que de tristes nouvelles ! Ne pas savoir effectivement, c'est terrible !
Merci à Geneviève pour avoir pris soin d'Ebène et pour la belle vie qu'il a eu.
Comme ça doit être difficile pour vous de ne pas pouvoir attraper Camembert pour le soigner.
Je suis de tout coeur avec vous.

Jean-Marc 28/08/2017 11:26

Cela fait longtemps que nous essayons pour Camembert et sans succès. Et cette fois nous avions bien peur qu'il soit trop tard.
Merci pour ton amical soutien

lemenuisiart 27/08/2017 22:18

Hé bien ce tiercé n'est pas gagnant mais fort triste. Mais avant autant de chats il peut tout y avoir et de nouveaux à s'occuper.

Jean-Marc 28/08/2017 07:16

Mauvais tiercé en effet. Comme tu dis il y a tous les autres ...

Nicole75 27/08/2017 22:17

Pas gaies toutes ces nouvelles ! que dire ? hélas ! Peut-être un petit si petit soit il, espoir de retrouver ceux que vous ne voyez plus depuis un certain temps. Ah la liberté ! cela a du prix, que ce soit les minous ou les humains, mais parfois elle se paie cher aussi. J'envoie mes meilleures pensées à chacun, chacune de vous, et notamment à Nounou et Phiphi.
Je reprends la belle phrase de Jean-Marc : "Savoir les aimer, c'est savoir les respecter" eh oui (vrai aussi chez les humains) mais que c'est pas facile ; en plus nos chers petits amis ne parlent pas ; certes vous me direz tous et toutes, qu'ils savent bien se faire comprendre. C'est vrai.
Belle mission que la vôtre, mais non selon difficile sur le plan efforts et fatigue, mais également difficile moralement et émotionnellement.
Bon courage ... surtout que je crois que la chaleur persiste. Un peu trop quand même.
Orage ici encore très tôt.
Amicalement.
Nicole75

Jean-Marc 28/08/2017 07:16

Non pas gaies comme vous le dites. On connait leur mode de vie, mais difficile à accepter quand un problème survient.
Oui il continue de faire très chaud, c'est difficile

maîtresse Poupette 27/08/2017 19:04

Ce ne sont pas de bonnes nouvelles et la disparition de nos petits amis nous plonge toujours dans la tristesse et le désarroi, même si on sait que cette fin est inéluctable. Mais peut-être y a-t-il encore une once d'espoir pour Camembert... Pour rebondir sur ce que disait Yvette, quand j'étais enfant, le vétérinaire se déplaçait quand nous l'appelions pour soigner nos chats qui à cette époque, mourraient jeunes. Car ils n'étaient pas stérilisés et finissaient souvent sous les roues d'une voiture ou bien empoisonnés par de la mort au rat. C'était terrible pour l'enfant que j'étais.

Jean-Marc 27/08/2017 21:15

Je n'ai jamais connu de véto itinérant sauf sans le milieu agricole. Mais je trouve que c'est une belle idée.
Oui nos minous ont bien allongé leur espérance de vie, ils sont aussi mieux suivis.
La stérilisation diminue beaucoup de risques , de bagarres et de maladies.
Caresses à la belle Poupette

The Swiss Cats 27/08/2017 18:54

Tu as écrit une très belle phrase sur le blog de Phiphi : "Savoir les aimer, c'est savoir les respecter". C'est si difficile parfois, mais tellement vrai. Tendres ronrons

Jean-Marc 27/08/2017 21:13

Merci et en effet c'est tellement difficile d'accepter cette idée.
Caresses à vous

Dani et ses Chats 27/08/2017 17:17

Bon j'ai lu l'autre article d'abord pour faire la balance, car c'est pas jojo les nouvelles :-/ Très triste pour Scille de Linda :-/ Vu sa démarche quand elle a été vue ça ne présage rien de bon du tout ! Pour le bel Ebène, sincères condoléances à Geneviève. RIP beau noiraud ♥ Quant à Camembert aïe .... :-/ Espérons qu'il revienne et je dirais même un peu plus affaibli pour pouvoir le choper !!!! Chamitiés

Jean-Marc 27/08/2017 17:49

On a essayé d'équilibrer, non pour minimiser ces tristes nouvelles mais pour montrer que la vie est un tout.
Franchement on préfère ne pas se faire d'illusions.
Merci Dani

rolande 27/08/2017 16:18

oui bonnes et mauvaises nouvelles, mais que faire s'ils ont choisi la liberté ? c'est leur seul luxe, je sais que c'est dur et difficile de s'y habituer, gardons une petite lueur d'espoir

Jean-Marc 27/08/2017 16:22

Vous avez raison Rolande. C'est peut être aussi la clef de leur bonheur ... bien difficile à accepter.

Mamounette 27/08/2017 16:07

Très émue à la lecture de ce billet...
On croise tout ce qui peut se croiser pour Scille et Camembert...
Chaleureuses pensées pour toute l'équipe
Annie

Jean-Marc 27/08/2017 16:21

Merci c'est très gentil. Même si peu d'espoir pour eux pour des raisons différentes mais hélas bien réalistes.
Dure loi de la vie des chats libres.

@nnie54 27/08/2017 14:00

Inquiétude quand tu nous tiens ! Ne pas savoir où ils sont ou ne pas pouvoir les soigner quand vous savez qu'il y a un problème, c'est de l'inquiétude c'est sûr ! J'espère que Scille réapparaîtra et que Camembert se résoudra à se laisser prendre pour des soins. Ébène tu étais beau, repose en paix...ça me ramène inévitablement vers les deux nôtres qui coulent des jours heureux et vers qui nous nous inquiétons dès que nous ne les voyons pas un moment.
Annie

Jean-Marc 27/08/2017 14:23

Nous ne sommes pas optimistes pour Scille et Camembert. Il faut être réaliste.
Ces chats sont âgés et avec des soucis de santé.
Ce qui est triste c'est que nous ne pouvons pas les aider.
C'est ainsi, hélas...

Yvette 27/08/2017 12:01

Comme ça fait mal de lire tout ça. Quand Titi a eu sa grosseur au cou, c'est la fièvre qui l'a mis KO , j'ai donc pu le faire entrer et il n'est pas ressorti. On a eu bcp de peine à le mettre dans le panier et la poche a fini par éclater. Par contre maintenant j'ai compris , je fais venir le veto qui vient à domicile à Nantes, ça me coute BIEN PLUS CHER mais pas de stress pour le chat.
tous ces petiots qui nous quittent comme ça
J'en ai un beau noir qui m'a quittée j'étais jeune, le véto m'a dit qu'il a dû tomber dans le coma! Urée ! que l'on ne soignait pas facilement à l'époque.
Je vous souhaite beaucoup de courage et je vous félicite encore pour tout ce que vous faites pour nos amis à quatre pattes!

Jean-Marc 27/08/2017 17:48

Bon à savoir

Yvette 27/08/2017 17:29

Ca s'appelle vetoadom ( véto à domicile). mais j'ai payé 154 € pour l'examen , la piqûre et le déplacement. Mais je n'avais pas d'autre solution et moins de stress pour tous les 2.

Jean-Marc 27/08/2017 13:36

Ah bon, je ne connaissais pas cette pratique mais c'est très intéressant cette information.
Merci beaucoup.
C'est rare tout de m^me si je comprends bien.
Bon Dimanche

Yvette 27/08/2017 13:29

Non Jean Marc , ce n'est pas mon véto, c'est un véto qui ne fait que ça, il se déplace quand les gens ont besoin, la nuit par exemple, ou comme Titi qui faisait une angine et que moi j'avais mal à une jambe et je ne pouvais pas conduire. Il a vu qu'il n'y avait pas de chirurgie à faire qu'on était fin juillet, mon véto en congés et il s'est déplacé
Seulement au téléphone on m'a d'avance demandé si j'étais en mesure de payer le déplacement. Je n'avais pas d'autre solution. Comme j'avais des antibiotiques pour son ancienne infection, (son abcès au cou) il n'a pas forcé et m'a dit, après lui avoir fait une piqûre antibio , de lui donner le reste que j'avais. Mais où j'ai trouvé que c'était un véto qui ne profitait pas de la détresse des gens, c'est que je n'avais pas assez de médoc car ça se transformait en coryza et aucun véto ne voulait m'en donner sans voir mon Titi. Je lui ai donc phoné, il m'a fait une ordonnance et voyant que par courrier ça allait être long, il s'est arrêté devant chez moi et m'a livré les médocs. Super sympa ! Surtout qu'il habitait à l'opposé de Nantes .Bon il a profité d'un déplacement, mais il n'était pas obligé. Il ne consulte pas chez lui. Ils sont deux lui et sa femme. Mais ils sont les seuls! Quand on ne peut pas faire autrement. Mais très gentil et à l'écoute. Voilà tu sais tout. Maintenant Titi dévore et me sert de doudou le soir avant de m'endormir. Son copain Mitou préfère le placard !!! Ils n'ont pas trop perturbé mes 3 anciens, ça se passe assez bien.

Jean-Marc 27/08/2017 12:48

C'est déjà bien que ton véto accepte de venir, c'est rare et notable.
Merci pour ces mots, bien amicalement

AnnickAmiens 27/08/2017 11:47

Je pense très fort et très tendrement à Geneviève, nous savons tous ici sa peine immense. En effet, difficile année pour les minous. Le climat devient difficile à supporter, les microbes et virus en profitent. Les chats veulent mourir seuls, on le sait. Il ne faut pas en être triste, même pour les chats d'intérieurs c'est ainsi. Pépita s'est cachée toute une nuit sous un lit, impossible de l'attraper, j'avais tout essayé ... Ma fille m'a remplacée (et donc raconté) pour les derniers moments, Pépita attendait que je parte pour rejoindre ses amis au paradis des minous.
Vos minous en liberté peuvent vivre leur vraie vie de chats, grâce à vous ... de plus certains peuvent vivre une deuxième vie avec des humains très aimants. De là où ils sont maintenant, croyez-moi, ils vous remercient tous et vous demandent de continuer.
Mes amitiés à tous, à toi Jean-Marc pour tenir ce blog et nous informer.

Jean-Marc 27/08/2017 12:46

Merci pour ce paroles qui font du bien. C'est très gentil à toi, et je le pense.

Nounou et Phiphi de St Jean 27/08/2017 11:39

C'est vrai que nous avons beaucoup de peine pour Camembert notre filleul . Un chat que nous aurions tellement voulu voir à l'abri, finir sereinement paisiblement sa vie .
Encore une tête de lard comme Topaze, qui ne veut rien entendre alors qu'une famille l 'attend .

Nous savons tout ce que vous avez tenté pour essayer de le "piéger " et même ce WEnd vous aviez mi en place une autre stratégie ......Un destin bien triste pour lui qui n'a rien voulu savoir, il avait sans doute ses raisons pour se méfier des humains . que sais t-on de leur passé lointain , avant que des gentils humains se préoccupent d'eux , les aiment , les nourrissent , les surveillent , essaie de les trapper pour leur assurer soin et sécurité .
Nous savons que pour Camembert ,vous avez fait le, maximum ....

Pensons bien triste aussi pour Scille , la farouche indépendante et pour Ebene ......

Scille a vu la vie qu'elle voulait , à l'abri, merci Linda , et Ebene des années de bonheur , merci Geneviéve .
Toutes nos pensées attristées aussi pour vous deux, qui faites tant pour les chats de St Jean .

Merci à Iréne , Jean-Marc, et Laura pour Camembert

Jean-Marc 27/08/2017 12:45

Pour Camembert c'est vrai nous sommes pessimistes mais nous ne savons rien de plus à ce jour.
Le reverrons-nous ? Les chats sont parfois étonnants.
Sentiment d'impuissance surtout quand on a tout essayé.
Est ce son choix ? La crainte ? On pense les connaitre et on ne les connais pas en fait.
Bien difficile cet article et tous ceux comme lui

leschatsdumaquis 27/08/2017 09:33

Mon coeur se serre pour Camembert ; la "bosse" ne laisse rien présager de bon
On connaît chez leschatsdumaquis les chats impossibles à soigner ou à trapper ; je me demande pourquoi des êtres si intelligents ne peuvent pas à un moment donné baisser les armes et comprendre que nous leur voulons du bien

Et pour le bel Ebène, quel grand désespoir ; je compatis pour sa protectrice et vous tous ; mon amour est infini pour tous les chats et encore plus pour les chats noirs

Scille oui elle aura eu une belle vie ; la mort est inéluctable au bout du chemin nous le savons mais cela ne nous empêche pas de nous laisser dans un grand désespoir

Des vagues de montagne de tendresse pour toute l'équipe qui se bat pour ces petits malheureux...

Rose

Jean-Marc 27/08/2017 09:40

Oui Rose, cette bosse nous inquiète et la description faite nous alarme encore plus. C'est pourquoi nous sommes pessimistes.Rien à faire, à plusieurs reprises ça a failli marcher, mais son choix a été autre. Que dire ?
Ebène et Scille, de manière différente ont connu une vie douce et paisible. Ce n'est pas une consolation mais cela fait du bien de le rappeler.
Merci pour tes encouragements et caresses aux félins de l'île.

Zoé 27/08/2017 09:08

J'ai les larmes aux yeux en lisant ces nouvelles. La vie déjà fragile, par essence , l'est encore plus quand ils vivent dehors et sont difficiles à attraper . Ceux qui ont pu être mis à l'abri gardent souvent des séquelles qui raccourcissent leur espérance de vie et nous ne pouvons leur donner qu'un tout petit temps de bonheur. Je sais les inquiétudes que cela entrainent pour ceux qui les protègent et les aiment et l'immense regret de ne pouvoir changer durablement la vie de tous. Quant à ceux dont nous perdons la trace, c'est affreux à vivre.
Toutes mes pensées attristées pour tous ces minous, leur bipèdes aimants et leurs parrains-marraines . Que leurs petites âmes reposent en paix maintenant . Merci à vous tous, pour tout ce que vous faites. De tout cœur avec vous.

Jean-Marc 27/08/2017 09:26

Tu as - malheureusement - parfaitement résumé cet article.
C'est d'autant plus désespérant quand on essaie, sans succès.
De plus, en adoptant des chats déjà un peu âgés de la rue, on sait très bien à quoi on s'expose. Mais c'est sans doute aussi un des plus beaux cadeaux que l'on peut faire .. et il est réciproque.

Thaddée 27/08/2017 08:32

Désolantes en effet ces nouvelles. Je ne sais que trop la précarité de vie d'un chat des rues, pour en avoir nourri plusieurs du temps où j'habitais Oullins. C'était des chats du jardin, tous disparus les uns après les autres sans que je sache jamais ce qui leur était arrivé. Et même ceux qui sont recueillis sur le tard ont un passé difficile, avec certainement des séquelles de leur existence aventureuse. Hélas, il faudrait remonter à la source, connaître les gens qui les ont abandonnés ... Je suis de tout cœur avec les mamans et marraines qui ont perdu leur petit. Sans mauvais jeu de mots, ça fait un mal de chien. En ce moment Félix me donne bien du souci, il est amorphe depuis une semaine, même s'il mange bien. Il n'est pas réactif et ne se lève que pour boire et manger. Kiki se maintient malgré des incidents respiratoires à mon avis pas trop alarmants pour l'instant. Beaucoup de souci, donc. Mes amitiés à toutes celles qui viennent de perdre un compagnon. Bon dimanche à toi Jean-Marc, au début de l'article j'ai eu peur, je croyais que tu parlais de Sicille adoptée récemment.

Thaddée 27/08/2017 12:38

Merci Jean-Marc, ça me rassure, je craignais que mon Félix soit malade.

Jean-Marc 27/08/2017 09:03

Merci Thaddée, c'est gentil. Tu sais il y a des abandons mais certains sont nés dans la rue et n'ont jamais connu que ça.
Dans tous les cas leur espérance de vie est beaucoup plus réduite. Hélas.
Il est possible que Félix ait un contrecoup de la chaleur actuelle, ici c'est étouffant.
Courage, on pense aussi bien à vous 3.

Benguerel 27/08/2017 07:51

Bien triste ces nouvelles Au revoir bel Ebène!Tu laisses ta maman Geneviève bien triste Mais elle sait qu'elle t'a rendu heureux et cela adoucit certainement sa peine. Sicile et Camembert, espérons très fort.Il y a des années j'ai perdu ma petite Ebène ainsi...Malade elle est partie un matin ...et malgré nos recherches nous n'avons jamais pu lui dire "au revoir" comme à nos autres minous Un manque, une incompréhension A cette époque, j'avais appris que certains chats se cachent pour mourir.........J'espère que ce ne sera pas le cas pour ces deux minous

Jean-Marc 27/08/2017 08:58

Bonjour Martine. Nous n'avons pas trop d'espoir dans les deux cas.
Pour Ebène il a connu des années heureuses, c'est une belle récompense, départ toujours trop rapide, hélas

Josiane 26/08/2017 23:45

et hélas souvent les félins se cachent au dernier moment de la vie et c'est pire lorsque ce sont des "chats libres". c'est dur à vivre......

Jean-Marc 27/08/2017 08:57

C'est hélas ce que nous craignons ...

sereine 26/08/2017 22:45

Quand je li pour Camembert, je ne peux m'empêcher de faire le parallèle avec Cordial. Lui , sa vie est sauvé parce qu'il s'est laissé prendre. Comment faire comprendre à Camembert que parfois, un petit mal, c'est pour beaucoup de bien derrière ?
La mort c'est terrible, mais être sans nouvelle, c'est encore + atroce.

Jean-Marc 26/08/2017 22:49

Oui surtout que nous ne sommes vraiment pas optimistes en ce qui le concerne. Il n'est pas jeune.
C'est sans doute son choix, comment ne pas le respecter ... et comment l'accepter ?