Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite. 

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

 

♦♦♦♦♦♦♦

 

Notre association s'occupe

de chats libres.

 

Nous ne disposons malheureusement

d'aucune structure de type refuge

et nous manquons

de familles d'accueil.

 

Nous ne pourrons pas

répondre favorablement

aux demandes de prise en charge

et le regrettons.

Rechercher

Pages à consulter

/ / /

   

 

 Pour ne pas les oublier  

 

 

 

Béryl. L'un des derniers de nos "anciens" encore sur le site.

Son état nous inquiétait depuis longtemps sans pouvoir le capturer.

En septembre 2020 il a été percuté par un voiture.

Nous espérions le sauver, mais ses analyses et son état de santé étaient catastrophiques.

Il a été paisiblement endormi.

Un sauvageon terriblement attachant, un vide immense.

 

 

•••

 

Ilky. Un gentil chat très apprécié qui vivait sur le site de Thuir.

En mai 2020, une IRC a été diagnostiquée. Son état s'est fortement dégradé en août.

Nous avons dû accepter de le laisser partir en douceur et dans la dignité.

Il laissera le souvenir de sa grande gentillesse à toutes les personnes qui ont croisé sa route.

 

 

•••

 

Siryon. L"inséparable compère d'Elwë.  Il a vécu une dizaine d'années en Ariège chez Dominique.

Resté très  craintif, il a donné ses derniers instants à sa protectrice en juin 2020.

Une vie inespérée et heureuse pour un vagabond des rues mais la grande peine de le voir partir trop tôt.

Que ton repos soit doux, beau prince noir.

 

 

•••

 

Fifi. Une très vieille chatte des rues adjacentes de l'hôpital.

Découverte en Septembre 2019 elle a pu bénéficier de 8 mois de paisible et douce retraite.

En avril 2020, elle s'est progressivement affaiblie pour s'éteindre paisiblement dans son dernier sommeil.

Elle avait pratiquement 22 ans.

La longue vie sans maladie n'enlève pas la tristesse du départ d'une minette attachante, 

avec une vraie personnalité et particulièrement affectueuse. 

 

Repose en paix, douce amie.

 

 

•••

 

Norah. Une douce minette ayant vécu sur l'hôpital et placée en accueil.

Atteinte d'une forme très violente de calicivirus,

son système immunitaire était également très faible.

En Novembre 2019 une IRC avancée a été diagnostiquée.

Sa santé s'est globalement rapidement dégradée

et elle est partie paisiblement chez elle en Décembre.

Elle laissera le souvenir d'une chatte adorable,

victime d'une profonde injustice du destin.

 

 

•••

 

Lino. Beau et gentil chat des abords de l'hôpital, nourri par Laura.

Sa santé nous a inquiétés en 2019.

Une insuffisance rénale très avancée et non soignable a été diagnostiquée.

Il a été trouvé mal en point, a été mis sous soins vétérinaires,

mais il est parti rejoindre de lui même son ami Léo

de l'autre côté du pont de l'arc-en-ciel en décembre 2019.

Triste destin d'un adorable chat des rues.

 

 

•••

 

Athéna. Jeune chatte de la Croix-Rouge en bordure de l'hôpital.

Nous n'avons pas pu la capturer, elle aurait peut être pu devenir sociable.

Son corps a a été retrouvé sans vie en fin 2019.

C'est promis, petite minette malchanceuse, nous essaierons de protéger tes bébés à l'avenir.

 

•••

 

Béorn. Un compagnon de la "vieille garde" qui est parti en août 2019.

Il a connu une belle vie au Mir chez Linda depuis 2009. Devenu aveugle, sa santé posait souci.

Il n'est pas rentré de sa dernière promenade avec son fidèle guide Finwë, parti discrètement pour son ultime voyage. Repose en paix beau tigré, tu vas manquer à tous tes amis.

 

•••

 

Midinette. Une petite chatte des rues, défigurée par les séquelles d'un coryza.

Restée sauvageonne elle a vécu 3 ans en accueil et appréciait beaucoup sa vie de chatte de maison.

En fin mars 2019, une paralysie du train arrière a donné le triste signal de graves problèmes de santé.

Elle nous a quittés un mois et demi plus tard, épuisée mais sans souffrance.

Elle est partie chez elle, entourée et aimée, à l'âge de 4 ans.

Elle laisse derrière elle une très grande tristesse.

 

•••

 

Poulbot. Chat des rues de Perpignan qui a trop brièvement croisé notre route.

Rarement observé sur le site, il était un grand amoureux de sa liberté.

Une voiture a brisé le destin de cet aventurier au grand cœur.

Nous aurions tant aimé mieux le connaître.

 

•••

 

Léo. Ce gentil rouquin vivait à proximité de l'hôpital.

Nourri et suivi depuis toujours par Laura.

Son organisme n'a pu résister à une violente anémie malgré des soins.

Il laisse un grand vide dans nos cœurs.

 

•••

 

Siam. Le Siamois, disparu puis réapparu sur le site.

Son corps sans vie a été découvert sur le site en Mars 2019.

Probablement victime d'une voiture.

Il était marrainé par Lalyana.

Il n'a jamais pu être capturé. Un vrai chat libre particulièrement attachant.

 

•••

 

Orion. Jeune chaton du site, renversé par une voiture.

Malgré une hospitalisation en urgence,

son état était désespéré et nous avons dû l'aider à s'envoler vers un ailleurs.

Une petite étoile filante, toute rousse.

 

•••

 

Junior. Ce gentil chat de 4 ans était en accueil depuis plus d'un an.

Il est parti tristement vers le paradis des minous en fin Octobre 2018.

Son départ nous a beaucoup marqués, nous pensons à lui avec une immense tristesse.

 

•••

 

 

Eowin. Notre adorable écaille, adoptée fin 2008 par Chat des Îles.

Elle nous a quittés dans le courant de l'été 2018. Des tumeurs digestives et une progression

trop rapide de la maladie ont pris le dessus malgré les soins et l'amour qu'elle a reçus.

Une blessure à l'âme qui ne se refermera pas.

Son inséparable compagnon, Colibri, l'a hélas retrouvée peu de temps après.

 

•••

 

Feeling. L'inséparable amie de Miriel qui nous a quittés en ce mois d'Avril 2018.

De nombreuses tentatives de capture sans résultat. Sa santé s'est brusquement dégradée.

Retrouvée en état de total épuisement, elle n'a malheureusement pas eu le temps d'arriver chez notre vétérinaire.

Une de nos fidèles anciennes qui part et nous laisse un vide immense.

 

Feeling était parrainée par Denise.

 

•••

 

Birrus,  gentil chat du site, qui avait trouvé une belle maison chez Thérèse-Marie, est parti rejoindre les étoiles en début de l'année 2018.

Encore jeune, son système digestif a été atteint d'une vilaine maladie qui l'a emporté.

Repose en paix, tu as eu la chance de connaître un beau foyer et tu n'as pas été un anonyme.

Merci à sa famille pour l'amour qui lui a été donné.

 

•••

 

 

Filochard n'était pas un minou de l'hôpital mais un vieil errant qui vivait dans la rue de Laura.

Chat libre par excellence, bien que familier, de nombreux abris avaient été prévus pour qu'il puisse se mettre au chaud et au sec.

En début de l'année 2018, ce très vieux minou a tiré sa révérence, discrètement, comme il a toujours vécu.

 

•••

 

 

Tango nous a quittés en Novembre 2017. Il a eu la chance de connaître quelques mois paisibles en accueil hors du site, et semblait apprécier cette vie..

Les tumeurs nasales détectées lors de sa capture ne lui ont pas laissé le temps de profiter de sa belle retraite. Il s'est éteint de lui même chez notre vétérinaire, mais il a gardé jusqu'au bout sa belle envie de vivre. Tu nous manques, ami, comme tous.

 

•••

 

 

Neko. Jeune chat sociable et affectueux découvert sur le site.

Parti en accueil chez Laura, sa santé et sa motricité se sont dégradées.

Malgré un bon suivi vétérinaire, il est parti de lui même en ce triste jour de Septembre 2017.

Vole bel ange, vole.

 

•••

 

 

Ebène. La beauté noire qui a connu de belles années de bonheur auprès de Geneviève

nous a quittés en fin Août 2017 des suites d'une infection pulmonaire.

Ce chat de l'ancienne neuro avait su trouver un beau foyer.

Repose en paix.

 

•••

 

 

MacIntosh. Notre vieux baroudeur au regard tellement attendrissant est parti en juillet 2017.

Un très grave accident de la route à un endroit improbable pour lui.

Malgré une tentative désespérée pour le sauver nous avons dû le laisser s'endormir paisiblement.

Son allure impressionnante dissimulait une grande douceur.

Nous penserons longtemps à toi.

 

•••

 

 

 

Mako. Vieux et gentil chat des rues récupéré par notre association.

Il a eu la chance de vivre quelques temps en accueil, en sûreté et bien abrité.

Très sociable il était l'ami de tous, des humains comme des autres chats.

A l'été 2017, son état s'est dégradé.

Un fiv déclaré et avancé le condamnait sans solution possible même à court terme,

il nous a quittés dignement, il avait 16 ou 17 ans.

Une pensée pour toi au paradis des gentils minous.

 

•••

 

 

Loulou. Sur le site depuis fin 2014. Probablement abandonné.

Il n'aura même pas eu la chance de retrouver une bonne famille.

Une violente péritonite l'a emporté en Mai 2017 malgré des efforts désespérés pour le sauver.

Repose en paix, gentil chat calme et placide. Ton départ nous plonge dans la tristesse.

 

•••

 

 

Voyou. Des années sur le site pour quelques mois de bonheur chez Laura..

Hélas, une insuffisance rénale en phase très avancée l'a foudroyé en quelques heures.. 

Il a pu partir en douceur en lui évitant d'horribles souffrances.

Comme tous, tu nous manques, ton regard si expressif, ton personnage si attachant.

Tu as connu le confort, trop peu, mais tu l'a connu. Nous pensons à toi.

 

•••

 

 

 

Jupiter. Un beau chat libre au solide caractère.

Il avait choisi sa vie et semblait l'apprécier. 

Retrouvé décédé en fin février 2017 sur un parking calme de l'hôpital. Sa santé semblait se dégrader.

Repose en paix beau rouquin. Nous t'avons aimé tel que tu étais, tu nous manques.

 

•••

 

 

 

Marnie. Petite minette âgée et très affectueuse, trouvée errante et affamée. Elle cherchait désespérément une maison pour ses vieux jours. Ses bilans vétérinaires étaient malheureusement assez inquiétants.

Elle a pu vivre quelques mois accueillie et choyée par une amie. Elle s'est paisiblement endormie dans les bras de sa protectrice. Sois en paix, Marnie, nous aurions simplement souhaité que tu puisses profiter plus longtemps de ton nouveau bonheur. 

 

•••

 

 

 

 

Féroé. Belle tigrée qui vivait aux villas avant leur destruction. Placée en famille d'accueil puis adoptée par Julie. Restée sauvageonne mais bien intégrée à sa petite famille. En 2016 une insuffisance rénale sévère a eu raison de sa belle histoire.

Six ans de bonheur et de sécurité, c'est trop court mais c'est énorme pour une minette dont les espoirs de survie étaient bien maigres à l'époque. Merci à Julie pour l'avoir comprise, aimée et acceptée. 

 

•••

 

 

 

Icko. Ce très gentil chat abandonné sur le site a trouvé chez Laura le confort et l'affection qu'il recherchait tant. Atteint de lourdes pathologies (FIV déclaré, glaucome, pneumopathie sévère), il nous a quittés en Septembre 2016. Une petite étoile d'un noir brillant s'est allumée.

 

•••

 

Elliott. Tout a été raconté sur cette figure emblématique.

Grand et imposant, protecteur, gros nounours.

Malgré qu'il fut FIV+ déclaré, il a vécu 7 ans de bonheur chez Laura et pratiquement 10 ans sur le site. Des tumeurs rénales l'ont emporté, il est parti dans son sommeil.

Elliott, où que tu sois, continue à porter un regard bienveillant sur tous tes amis.

Tu nous manques.

 

•••

 

Finrod. Beau chat tigré aux longs poils soyeux, il vivait son bonheur depuis 2008 chez son adoptante Nathalie qui l'adorait.

En Octobre 2015, une voiture a rompu ce beau destin. Repose en paix, une étoile de plus.

 

•••

 

Petite Jeanne (Jane). Petite chatte tigrée, timide et sauvageonne.

Accueillie en 2009 au refuge "Au Bonheur des Chats", comme Théoden avant elle, elle a depuis rejoint ses amis sur le pont de l'arc-en-ciel. Repose en paix, petite minette discrète.

 

•••

 

Isatis. Ce magnifique et adorable chat vivait heureux au Mir chez Linda.

Un triste jour de Septembre 2015, il a été retrouvé sans vie. Aucune explication, aucune trace, aucune blessure. Rien. 

La douleur d'un départ incompréhensible. Dors en paix, gentil minou.

 

•••

 

 

Claudel et Gala. Ces deux figures inséparables de l’hôpital sont à nouveau réunies pour toujours. Gala est partie la première en 2012 et n’a profité que six mois de sa belle retraite au Mir, une tumeur l’a emportée. Claudel lui a survécu quelques années, il nous a quittés dans l’été 2015, conséquence de ses crises d’épilepsie à répétition. Ils ont tous deux pu terminer leurs vies dans le confort et l’affection offerts par Linda.

 

•••

 

Icare, un minou des rues stérilisé et identifié au nom de l'association. Septembre 2015, une voiture, trop vite.

Une personne sensible qui tente tout ce qu'il peut pour le sauver.

Hélas, son état, trop grave, a nécessité de l'aider à partir.

Trouve enfin le repos Icare.

 

•••

 

 

Moïse était le plus vieux chat répertorié sur les annales des chats stérilisés bien avant la création de l'association. Né en 2003 il a été trappé en 2006 dans le jardin central.
Il n'avait plus été observé sur site jusqu'en Mars 2015 ou il a été retrouvé hors de l'hôpital en mauvaise santé. Pris en charge et soigné par le refuge Pac de Canet, d'importantes tumeurs rénales très avancées et la dégradation rapide de son état ont amené à devoir l'aider à partir dignement.
Dors en paix, petit Moïse, ta longue errance est terminée.

 

•••

 

Caféine vivait au cimetière. Un beau jour, Annie l'a adoptée.
Après 3 ans de bonheur, en 2014 une insuffisance rénale a eu raison d'elle.
 
•••

 

Shaolin était une des anciennes de l'hôpital, une vie à errer.
En fin 2014, elle ne se montrait plus et son corps sans vie à été retrouvé à cette période.
 
•••

 

Frisbee était nourri par Annie au cimetière.
Mais son état s'est  terriblement dégradé, et vers l'âge de 9 ans il a fallu prendre la décision de l'endormir. 
 
•••

 

Mendigot était un chat errant rencontré par Laura

Avec une voisine qui avait mis son jardin et un abri à sa disposition, il vivait bien choyé.

Une nuit de Janvier, une voiture trop pressée a coupé le fil de son destin.

 

•••

 

Elfy. Cette jolie petite minette avait été socialisée puis adoptée par Jeremy.

Ellle est partie en Octobre 2014 des conséquences d'une grave infection.

 

•••

 

Gliff. Ce gentil chat est parti dans l’été 2012. De santé précaire à sa sortie de l’hôpital, il n’aura pu profiter que quelques temps de la douceur du foyer chez Linda.

 

•••

 

Perplexe, cette figure de l'hôpital, a enfin été trappée en 2009. Adoptée par Violette dans sa famille d'accueil, une crise cardiaque l'a emportée en 2013.

 

•••

 

Barnabé, dit "Babar". Ce bon gros minou, très sauvage au départ, fut adopté par Hombeline. Socialisé, il est devenu un amour de pot-de-colle. Diabétique, il nous a quittés en 2013.

 

•••

 

Kittim

Féroé aura été la seule rescapée de cette famille.
Ses trois chatons auront été emporté par la vie à l'hôpital.
Après Kilwa et Bornéo, le corps sans vie de Kittim a été retrouvé sans vie du côté des cuisines.
Sûrement heurté par une voiture...


•••

 

Cacao . Frêle minette du cimetière, stérilisée en aout 2010, nourrie quotidiennement par Annie.
Elle était la compagne de Frisbee et Oasis.
Retrouvée agonisante par Annie dans une allée du cimetière le 16/02/2013, heurtée par une voiture.
Nous l'avons amenée chez le vétérinaire pour être endormie.
Son tatouage était illisible...

•••

 

 

Nouméa. Adorable petite chatte qui a eu la chance de connaître un bon foyer pendant plusieurs années.
Elle nous a quittés en 2014, ... de vilaines tumeurs s'étaient généralisées.


•••

 

Miko. Joli mâle du cimetière, il a déclaré un cancer de la face qui l'a rongé rapidement. Piégé une fois pour sa stérilisation il y a quelques années, il n'a jamais voulu entrer à nouveau dans une trappe, donc impossible de le faire soigner. Il a lutté jusqu'au bout, jusqu'à ce que son état devienne tellement critique qu'il n'ait plus la force de résister. Il a été endormi pour abréger ses souffrances.

•••

 

Bornéo. Il vivait au même endroit que Gabrielle, il a été retrouvé sans vie dans le jardin de la voisine qui nous a prévenue. Les raisons de sa mort restent mystérieuses.

 

•••

 

Gémini. Une minette libre de l'hôpital de Thuir, quelques semaines après sa stérilisation elle a été percutée par une voiture sur la petite route contournant l'hôpital. Le vétérinaire n'a rien pu faire, il a été nécessaire d'abréger ses souffrances.

 

•••

 

Gabrielle. Cette belle minette noire angora n'a pas eu la chance de connaître la chaleur d'un foyer comme son fils Minsky. Elle vivait dans le jardin de la maison de Monsieur C. et lorsque celle ci a été détruite elle s'est retrouvée à errer d'un point à un autre sur l'hôpital. Son corps a été retrouvé sans vie sur un parking, probablement heurtée par une voiture.

 

•••

 

L’indomptable Cassie (ou Arpège) nous a quittés en 2012, restée sauvageonne, elle a tout de même pu passer des moments heureux et confortables à la Maison de l’Espoir Retrouvé avant d’être emportée par la maladie.

 

•••

•••

 

Sonate a eu la chance d'être adoptée et de connaître pendant quelques temps la chaleur d'un foyer. Elle ne s'est jamais laissée approcher mais son adoptante l'aimait ainsi.
Elle a été emportée par la maladie.

 

•••

 

Rackham. Le vieux pirate qui reignait en maître sur le secteur des poilus aura vu la destruction de son habitat avant de tirer sa révérence. Épuisé et usé par une longue vie de chat "des rues", il finit par se laisser prendre (chose souvent tentée mais jusqu'alors sans succès) pour partir dignement.

 

•••

 

Kilwa. Ce chaton de Féroé a été retrouvé mort, peu de temps après sa stérilisation, juste avant que son habitat ne soit rasé. L'autopsie a révélé qu'il souffrait d'une maladie infectieuse...

 

•••

 

Saint Jean, le doyen des chats de l'hôpital, était devenu la mascotte de l'association, son emblème. Lui aussi était sorti de l'enfer de l'hôpital, il n'aura profité que de quelques mois d'une paisible retraite avant de s'éteindre.

 

•••

 

Cette figure des chats de l'hôpital, le si gentil Théoden, a eu la chance d'être trappé et d'être adopté. Il a goûté au vrai bonheur une petite année, avant que la maladie ne l'emporte...

 

•••

 

Creamy. Trappé aux cuisines, ce chat certainement venu du cimetière a dû être endormi chez le vétérinaire. Il était vraiment mal en point, non identifié, testé FIV positif, la maladie était déclarée, ses reins très mal en point. Nous lui aurons au moins offert une fin digne...

 

•••

 

Felix. Ce chat de l'hôpital de Thuir a vu son état de santé s'aggraver rapidement. Une de ses hospitalisations d'urgence a révélé une importante tumeur au foie. Il a été endormi en Septembre 2013 pour limiter ses souffrances.

 

•••

 

IbizaChatonne de Thuir retrouvée heurtée par une voiture à Canohés, nous ne savions pas qu'elle avait été récupérée par quelqu'un sur le site. C'est la fourrière qui nous a annoncé son déces à l'automne 2013.

 

•••

 

HeidiChatte du cimetière, elle a été retrouvée morte en Février 2013, en face des cuisines de l'hôpital où elle venait se nourrir.

 

•••

 

Trouvé par Irène à l’hôpital le 27 Septembre 2009, Omaël était dans un état squelettique, un énorme abcès sous le menton. Son état avait alors nécessité 2 jours d’hospitalisation, puis des soins quotidiens.
Ne reprenant pas de poids malgré un bon appétit, nous l’avons à nouveau conduit chez le vétérinaire qui diagnostiqua une grosse tumeur à l’intestin, ainsi qu’une forte anémie. Son pronostic vital était très réduit, mais Omaël était un battant, il avait encore la force de manger, sauter sur les meubles et réclamer des câlins à grand renfort de miaulements et de coups de tête. Alors, nous avons décidé de l’accompagner tant que son état le permettrait. Il resta donc chez Véronique, la maman de Marion.
Mais un matin, son état s’est rapidement dégradé, il refusait de manger, ne miaulait plus, se cachait sous un meuble en se plaignant. Il fût donc conduit chez le vétérinaire, mais son petit cœur n’a pas résisté jusque là et il s’est éteint dans la salle d’attente…

 

•••

 

Dupond. Ce grand chat noir du jardin central a été trappé en septembre 2009, alors qu'une famille l'attendait. Malheureusement, Dupond était né sous une mauvaise étoile. Après examen vétérinaire, il s'avéra que ce chat était arrivé au bout de son chemin sur terre, il a été accompagné pour son dernier voyage...

 

•••

 

Lucius. Le présumé "papa" d'Électron, ce beau chat noir et blanc pas très sauvage a été emporté par la maladie avant que l'association n'ait pu le sortir de l'hôpital pour lui offrir une vie tranquille. Le seul réconfort est qu'il a été accompagné par des membres de l'association pour abréger ses souffrances.

 

•••

 

2 Chatons d'une portée de l'été 2007 de Soma : Ces petits bouts n'ont jamais été baptisés, seul leur frère plus costaud a été adopté par un infirmier. Ils ont été emportés par la maladie et une infection de vers à l'aube de leurs 2 mois dans le sordide vide sanitaire qui les a vus naître.

 

•••

 

Une écaille de Tortue que nous n'avions jamais observée sur l'hôpital a été renversée et découverte sans vie sur la petite route qui fait le tour des services de l'hôpital. Peut être une chatte du voisinage qui aura connu une fin de vie atroce.

 

•••

 

Mazurka. La doyenne des chats de l'hôpital, la « Pomponette de la gastro », la solitaire s'en est allée au cœur de l'hiver pour un endroit où elle n'aura plus jamais froid. Elle n'aura pas eu la chance de connaître la douceur d'un foyer.

 

•••

 

Arioste. Ce beau chat noir avec des marques tigrées avait disparu pendant de longs mois de l'hôpital. Lorsqu'il réapparut, il fût trappé, mais atteint d'une sévère pneumonie et testé FIV +, son état fût jugé désespéré car son immunodéficience ne lui permettait pas de combattre sa maladie, alors l'association a pris la décision de l'accompagner pour son dernier voyage.

 

•••

 

Spark. De robe tigrée, personne ne s'intéressait à lui. Comme son ami Grimoire il n'a pas eu la chance de vivre ne serait-ce que peu de temps dans un foyer où il n'aurait à se soucier de rien. Probablement très vieux pour un chat des rues et malade de surcroit, il ne connut la main de l'homme que pour l'accompagner vers son dernier voyage.

 

•••

 

Camille. Retrouvée un triste jour sans vie dans une rue.

 

•••

 

Electron. Ce joli chaton noir et Blanc a toujours vécu au milieu du chantier qui l'a vu grandir. Ses camarades ont eu la chance de sortir de cet enfer, mais Électron malgré de nombreuse tentatives de trappage n'a jamais voulu quitter l'hôpital. Il ne se doutait pas du destin qui pouvait l'attendre en entrant dans cette cage. Devenu adulte sa méfiance ne changea pas, jusqu'au jour où il fût emporté par un chauffard en traversant cette petite route qu'il parcourait maintes fois par jour.

 

•••

 

Grimoire : Ce beau chat noir n'aura pas eu l'occasion de connaître une autre vie que celle de l'hôpital. Il fût emporté par la maladie seul, à bout de souffle, au cœur de cet hôpital sur lequel il aura vécu toute sa vie. Il fût baptisé à titre posthume par les membres de l'association qui ont découvert son petit corps sans vie.

 

•••

 

Solstice. La maman de la fratrie Equinoxe, Eclipse, Ellipse qui avait gardée sous son aile une chatonne handicapée visuelle d'une précédente portée, Hélice n'a pas eu la chance de connaître les caresses et la sécurité d'un foyer. Trappée, stérilisée et identifiée elle a été relâchée sur l'hôpital où elle n'a vécu que quelques mois libérée des ses portées à répétition. Une nuit en voulant traverser la route pour aller du côté du cimetière elle a été heurtée par une voiture.

 

•••

 

Tagada : Petite chatonne qui n'a malheureusement pas pu croiser notre chemin avant de s'éteindre seule dans son vide sanitaire sordide. Elle fût baptisée à titre posthume.

 

•••

 

Mario - Melkior. Le fabuleux destin de ce beau tigré a été foudroyé un jour de printemps par un chauffard. Ce jeune chat épris de liberté ayant eu la chance de connaître la chaleur d'un foyer aura profité de sa courte vie au maximum.

 

•••

 

Pacman. Chaton bleu, il a eu la courte occasion de connaître la chaleur d'un foyer avant d'être brusquement arraché à la vie probablement par un chien (ou peut être une voiture).

 

•••

Publié par Les chats de l'Hôpital de Perpignan