Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite.  

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

Rechercher

Pages à consulter

9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 16:00
Elliott, ou le dernier rendez-vous

Aujourd'hui nous sommes tristes. Ce blog est en deuil.

Elliott nous a quittés. Il avait presque 17 ans.

 

Le texte qui suit a été écrit par Eric. Il a rédigé les articles du premier blog de l'association et il a eu la gentillesse et la délicatesse de nous offrir sa plume pour ce dernier hommage à notre ami.

 

••••••••••••••••••••••••••••

Que l’on me pardonne cette intrusion en ces lieux, mais il ne m’était pas possible de l’éviter. Il se trouve en effet que c’est ici, que je dois honorer un rendez-vous que j’ai depuis maintenant plus de sept ans, avec un chat nommé Elliott. Notre dernier rendez-vous.

 

Durant ces années, je n’ai jamais su quant il aurait lieu, ni même comment il serait rendu possible. Je savais seulement qu’il aurait lieu, avec cette certitude sereine qu’ont tous ceux qui n’imaginent plus un seul instant que les faits et les actes de nos vies puissent être le résultat du pur hasard et des probabilités, mais au contraire, le pur produit d’un déterminisme parfait.

Avant d’en venir à ce dernier rendez-vous, je voudrais juste dire que durant ces années, j’ai marché droit en direction du but qui est le mien, avec pour seul mot d’ordre, de suivre le chemin, sans un regard derrière moi : surtout ne plus se retourner. Jamais.

 

Elliott, ou le dernier rendez-vous

C’est ce mercredi matin, 7 septembre, peu après 7 heures que je trouvais dans ma messagerie un mail de Laura, rédigé à 6h50, intitulé Elliott.

Avant même de l’ouvrir, je savais que dans ce message, se trouvait la nouvelle attendue et redoutée depuis quelques semaines, qu’Elliott s’en était allé. Laura ne m’en voudra pas je crois, d’en livrer l’exact contenu, ce message appartient désormais à l’Histoire des chats de l’hôpital depuis les origines :

 

« Tu es le premier à le savoir, il s'est endormi il y a une heure … » 

 

L’instant était venu pour moi, d’aller à mon dernier rendez-vous avec Eliott.

 

Je me suis d’abord figé comme chacun le fait en de telles circonstances. Cherchant en vain à refouler les larmes, j’ai porté mon regard vers les cieux comme pour y chercher les ultimes traces de ceux qui ont pris la route, pour l’endroit d’où personne n’est revenu jamais, avant de réaliser que pour honorer mon rendez-vous, je n’avais d’autre alternative que  celle de devoir … me retourner.

Et en me retournant, j’ai tout revu et j’ai tout retrouvé. 

Par flash, mais avec une acuité qui m’en restituait chaque détail, chaque atmosphère, chaque état d’esprit, jusqu’à la luminosité même de l’instant, je revis mes trois précédents rendez-vous avec Elliott.

 

A commencer par le premier face à face, au hasard des points de nourrissage. Il était venu chercher quelques croquettes et s’était retrouvé face à un nouvel intrus sur SON territoire. Qui n’a jamais vu Elliott ne peut savoir à quel point sa stature pouvait impressionner.

Jamais ni avant ni après, il ne me serait plus donné l’occasion d’être confronté à un chat d’un tel gabarit. A cette époque, il n’avait pas encore cette apparence débonnaire qu’on lui connaîtrait plus tard et qui finirait de le transformer en gros nounours. Nous étions face à une force de la nature et de caractère qui portait au yeux les stigmates des combats des chats des rues. Et cette force impressionnait d’autant plus qu’il n’avait pas besoin d’en faire la démonstration pour que s’impose le respect .

Elliott était chez lui, sur ses terres et j’eus alors la seule attitude possible afin de pouvoir continuer à l’observer : m’accroupir en mettant genou à terre. C’est ainsi que se marque le déférence envers tout être, dont on comprend qu’il est de la race des Seigneurs.

Elliott, ou le dernier rendez-vous

Nouveau flash, nouveau retour en arrière, cette fois sur une lumineuse matinée de début d’automne et le bruit de la cage de trappage qui se referme. Image d’un Elliott incrédule et prisonnier. Et Dieu s’il existe me sera témoin que cette cage était fort lourde !

 

A nouveau j’ai ressenti le sentiment alors éprouvé du désarroi , l’impression d’un sol qui se dérobe sous les pas, en revivant le souvenir de l’appel de la vétérinaire annonçant qu’Elliott venait d’être testé positif au FIV, et qui souhaitait savoir si elle devait poursuivre la castration ou l’endormir.

Et je me revois quelques heures plus tard, redéposant la cage de trappage sur le site.

A cet instant, j’avais encore un fol espoir. Celui qu’une fois la cage ouverte, Elliott ne la quitte pas et qu’il affirme ainsi haut et fort, qu’il était las de la vie d’errance. L’espace de quelques secondes, ses hésitations me firent penser que j’avais eu raison de céder à pareil espoir. Mon esprit ne cessait de lui répéter, ne sors pas, Elliott !

Amer et résigné, je le vis retrouver son territoire, longer un mur de l’ancien hôpital, et après s’être retourné dans ma direction, disparaître dans un conduit d’aération.

 

Et c’est un Elliott méfiant et fuyant qui désormais m’accueillerait sur les points de nourrissage.

 

Rêve brisé ?

 

Et bien des mois plus tard, eut lieu notre troisième rendez-vous. Le plus long, le plus dur aussi. Mais celui au cours duquel, tout allait s’accomplir.

 

Ce que j’avais espéré en vain en redéposant la cage de trappage sur le site, finit par se produire, même si je n’étais pas le destinataire de l’appel.

Par son comportement, Elliott finit par dire, enfin, qu’il était las de sa vie de baroudeur et Irène et Laura surent l’entendre. Nous n’avions aucune solution d’accueil pour lui mais l’inquiétude était grande et la décision fut prise de le sortir du site.

 

L’instant était venu de forcer le destin. Irène me l’amena donc un après-midi et Elliott occupa une chambre, chez moi, dans une maison qui se vidait et que je devais quitter quelques semaines plus tard. Les journées qui suivirent furent plus que douloureuses. Chaque nuit Elliott pleurait et gémissait, se cachant chaque fois que j’essayais de passer du temps avec lui dans la pièce, quand il ne se jetait pas violemment sur les vitres.

Terribles images ! L’avoir sorti de l’hôpital pour ne lui faire vivre que ces cruels moments de détresse ?

Dehors, un étrange vent d’hystérie se mit à souffler en tempête.

Elliott, ou le dernier rendez-vous

En réalité nous cherchions désespérément de l’aide et une solution d’urgence avant mon départ, alors que cette solution nous la connaissions tous déjà, nous l’avions devant les yeux depuis des années, et ce que les yeux ne pouvaient voir, les cœurs savaient le dire .

 

Il y avait bien longtemps déjà, que les destins d’Elliott et de Laura était scellés.

Qu’importait alors si dehors, la tempête continuait à faire rage. Il n’y eut pas plus belle journée dans l’histoire des chats de l’hôpital, que ce jour ensoleillé où je vins remettre Elliott à celle à qui il était destiné depuis toujours.

J’en respire encore toute la douceur et la volupté. Elliott avait enfin trouvé sa maison et tout était prêt pour l’accueillir. Fabuleuses images que celle de son installation !

Laura me redit une nouvelle fois ses craintes quant à l’adaptation de son protégé. Je la comprenais sans savoir trop quoi lui répondre.

 

Intérieurement, je souriais comme on sourit lorsqu’on est dans la certitude qu’une formidable histoire débute, une histoire magnifique.

Et puis, comme décidément Elliott ne pouvait pas me blairer, je finis par les laisser tous deux, poursuivre le beau rêve. Je repartis apaisé. Tout était accompli. C’est en descendant l’escalier que fut pris un nouveau rendez-vous, le dernier rendez-vous…

Elliott, ou le dernier rendez-vous

Aujourd’hui et aujourd’hui seulement, je clos définitivement le livre des chats de l’Hôpital.

 

Le Voyageur reprend sa route.

 

Il porte en son cœur chacun des chats qu’il a connu. Ils éclairent son chemin à jamais, et Elliott marche devant.

 

Tous ont le cœur léger...

 

Elliott, ou le dernier rendez-vous

commentaires

ambre2 25/09/2016 20:02

Ah quel texte touchant, jean-marc... je termine les larmes au bord des yeux... il semble que le royal Elliott ait pu réussir à vivre quelques moments de bonheur finalement... Il est donc parti heureux... quelle chance, ce n'est pas le cas de tous. Merci à Eric pour ces mots et ces souvenirs si émouvants et une grande pensée pour Elliott.
Cath

Jean-Marc 25/09/2016 20:34

Merci à toi pour ce message. Elliott a eu la chance de trouver une belle maison. Mais cette chance a été réciproque. Une belle histoire.

Yvette 22/09/2016 13:53

Ah !! mon texte est parti avant la fin. J'ai lu pour Hélliot. Pauvre vieux matou. Il est au paradis des chats où moi j'aimerais aller rejoindre tous ces poilus. Que j'y serais bien! Crois tu que ce soit possible?

Jean-Marc 22/09/2016 16:33

Je ne sais pas si c'est possible. Il est possible d'y croire et d'espérer. Il est aussi possible tenter de continuer à aimer la vie et d'y apporter sa petite "briquette" tant que nous le pouvons.

Yvette 22/09/2016 13:48

Merci pour tes passages sur mon blog. C’est sympa. Toujours hyper prise par le temps mais je pense à mes amis du blog.

Jean-Marc 22/09/2016 13:50

Prend le temps, pas de soucis

stephanie 18/09/2016 22:01

Le blog de l'hôpital des chats de Perpignan a rendu un magnifique hommage à Eliottt...MErci à Eric qui a su avoir les gestes courageux pour apaiser les peines de nos minets en déroute au risque de se faire "mal voir" par ces derniers!! Eliott a trouvé aussi le chemin de Laura et tous ces anges gardiens ont transformé sa vie d'errance en une belle histoire où l'amour a fait des miracles. Comme je comprends la peine de perdre nos précieux compagnons,témoins de nos vies... silencieux et fidèles... Pépita avait presque 17 ans et 2016 me l'a aussi repris... Qu'Eliott repose lui aussi en paix . La lumière de nos disparus nous accompagnent sur la route et nous aident à veiller sur ceux qui restent... "L'amour ne passera jamais"...Amitiés aux amis d'Eliott.

Monique 18/09/2016 12:29

Décidément je pleure pour les chats de notre hôpital quand ils nous quittent et voilà que je pleure aussi pour Elliott ! Pourquoi les aimons- nous si fort ? Toute ma sympathie pour Laura et tous ceux qui ont aimé Elliott.

Annie 17/09/2016 22:19

Très bel hommage... Pense fort à Laura...

Grandma 17/09/2016 17:43

Une belle histoire que je viens de découvrir suite à notre rencontre du jour.

Jean-Marc 17/09/2016 21:24

Elliott a eu beaucoup de chance de croiser de belles personnes. Une magnifique histoire. Mais l'ami Orki est lui aussi une superbe histoire à lui tout seul !

Poupette 15/09/2016 23:59

J'ai appris la disparition d'Elliott sur le blog de Phiphi et de Colibri et Eowin.C'est un très bel hommage que vous lui avez rendu et un message d'espoir pour tous les chats FIV.
Chatmitiés

Thaddée 15/09/2016 13:59

Mon Dieu que dire après ce témoignage bouleversant ... Les mots me manquent. Douce pensée Elliott, merci Eric pour ces souvenirs, pour cette émotion, pour cet amour et ce respect que tu as porté au maître des chats. Merci pour lui. Et une pensée à Laura et ses chats qui ont perdu un cher compagnon. Elliott c'était quelqu'un, ceux qui l'ont connu s'en souviendront toujours, et ceux qui ne l'ont pas connu le pleurent quand même parce qu'un chat qui s'éteint, c'est une lumière qui s'éteint sur la terre.

Dani et ses Chats 12/09/2016 18:38

J'ai vu les articles de Colibri & Eowin, ainsi que celui du descendant d'Elliott, Phiphi. C'est d'ailleurs en allant revoir le gentil Colibri suite à son "accident" :'( que j'ai vu l'annonce pour Elliott (pas regardé mes news ^-^) Deux beaux articles avec des jolis scraps d'Elliott. Bonne soirée à tous. Miaou X 7 pour Elliott ♥

Jean-Marc 12/09/2016 12:34

Nos amis Phiphi et Colibrii & Eowin ont consacré deux beaux articles u départ de notre ami.

http://la-gazette-de-phiphi-et-rouky.eklablog.com/bon-voyage-dans-les-etoiles-papy-elliott-a126895950
et
http://colibri-et-eowin.eklablog.com/elliott-un-seigneur-s-en-est-alle-a126879384

Comme les liens ne peuvent pas être cliquables dans les commentaires, nous les rajouterons au prochain article.
Un grand merci à ces amis fidèles.

sylvie 12/09/2016 00:23

Même si ça ne me surprend pas, ça m'écoeure toujours d'entendre parler d'endormir un FIV de la part des vétos.
J'ai dû revenir pour continuer de lire votre texte car j'avais la gorge trop serrée...
N'y aurait-il pas une section plus adaptée que "ils n'ont pas eu de chance" pour cet article ? En effet, Elliott a eu beaucoup de chance de vous rencontrer.
Bon courage à tous ceux qui l'ont soigné et, en particulier à Laura. J'espère que ses autres loulous l'entoureront de tendresse pour alléger sa douleur.

Ericc 12/09/2016 12:20

Syvie, je veux rendre ici justice au veterinaire car si nous avions opte pour l autre solution elle aurait tente de nous convaincre. Nous etions alors en 2007 et aucun refuge ou asso dans le coin ne gardait les fiv. J ajoute que les choses n'etaient pas si simple. Replacer un chat fiv sur le site n'etait il pas risque pour les autres? Dire qu'il etait fiv c'etait donner un argument a l hopital pour se debarasser d'un maximum de ces chats pour raison sanitaire. En 2007 on naviguait un peu a vue avec les fiv et j'en profite pour saluer Liliane Besson de la Maison de l espoir retrouve qui m'a beaucoup conseille a ce moment la.

Jean-Marc 12/09/2016 07:03

Bonjour Sylvie. Merci pour votre message. je confirme avoir beaucoup hésité pour la section "ils n'ont pas eu de chance". En fait cette section a été faite initialement pour rendre hommage aux chats du site qui disparaissaient et conserver leur souvenir.
Petit à petit certains ont été adoptés et vécu de très belles vies. Ils ont également été insérés dans cette section. Mais il faudra sans doute la renommer de manière plus appropriée.
Peut être quelque choses comme "Pour ne jamais les oublier".
Dans tous les cas je vous confirme qu'Elliott a eu l'immense chance de croiser la route de Laura (et je crois que la réciproque est vraie, elle aussi)

liliane ricourt 11/09/2016 18:57

merci jean marc je voudrais bien l adorer encore longtemps merçi pour ce petit message!!

Jean-Marc 12/09/2016 19:11

Merci Sylvie. Dès que j'ai un petit moment je vais m'occuper de cette modification, ça faisait un moment que ça me travaillait, vous avez bien fait.
Eric connait mieux l'affaire que moi pour le vétérinaire, sa réponse est très claire.
Elliott n'est pas non plus parti de son FIV, mais de tumeurs rénales qui ont très vite évolué.Il y a un mois il allait très bien.
Merci pour ce plaidoyer pour les chats malades, ils ont droit eux aussi à une chance.

sylvie 12/09/2016 18:20

Merci Eric et Jean-Marc pour vos messages.
En effet, votre vétérinaire n'est pas à blâmer si elle pensait vous convaincre de ne pas le faire (dans le cas où vous auriez choisi cette solution). De nombreux refuges refusent encore les FIV. Effectivement, ça aurait pu un argument à l'hôpital pour se débarrasser des minets.
J'ai déjà perdu deux loulous de cette saleté de maladie il y a une petite dizaine d'années. Aujourd'hui, j'en ai deux autres mais je sais maintenant qu'il existe un traitement qui peut aider quand la maladie se "réveille" (Interféron). Après des années de traitement, la minette de 14 ans d'une amie vient de s'envoler, mais pas de son FIV.
"Pour ne jamais les oublier" est un très bon titre à mon goût. ça comprend ceux qui n'ont réellement pas eu de chance et ceux qui ont eu la chance de trouver un foyer.
A nouveau, bon courage à Laura.

liliane ricourt 11/09/2016 18:29

un hommage magnifique pour Elliott et beaucoup de courage a laura ma fille a 16 ans et j ais peur q elle me quitte je lui dit tu es le coeur de maitresse ma natacha est mon amour et a 78ans cest dure de penser quelle vas me quitter! bisous a tous

Jean-Marc 11/09/2016 18:35

Elliott a eu une longévité exceptionnelle compte tenu de ses pathologies. Votre minette peut encore espérer de belles années, et nous le lui souhaitons bien sincèrement.

Dani et ses Chats 11/09/2016 17:54

► pardon Elliott pour la faute à ton nom ...

Dani et ses Chats 11/09/2016 17:52

Cher Elliot. Depuis ton étoile, veille bien sur tes descendants et tous tes copains chats de l'Hôpital de Perpignan. N'oublie pas aussi Laura ta protectrice bien aimée, ainsi que celui que tu ne pouvais pas blairer, Eric, qui a rédigé un beau texte pour ton envol, et Jean-Marc le rédactoblog, et tous les bénévoles de l'Association. RIP beau Seigneur Elliot ♥ Courage à Laura et à tous ceux qui t'ont connu.

Therese Marie 11/09/2016 17:37

ce magnifique et adorable gros chat restera dans mon coeur et j, embrasse tres fort Laura c;est une bien faible consolation mais elle sait que c;est sincere

alliata laura 11/09/2016 10:03

j'ai la gorge tellement serrée que je ne trouve pas de mots assez forts pour vous remercier tous. Même si je reste inconsolable pour le moment, votre sympathie et votre réconfort, me touchent profondément.
Pour tout cela, je vous dis simplement Merci, sans oublier Eric et Jean-Marc, qui ont rendu un bel hommage à mon Elliott, et pour leur amitié

blanche 3411 12/09/2016 18:40

Bonjour Laura,
Je viens de prendre connaissance du départ d'Elliot et j'en suis très peinée, même si je n'ai pas eu l'occasion de le connaitre. Je sais Oh combien c'est difficile à vivre ; mon Sony me manque encore et ça fait un an qu'il est parti. Je t'envoie mes pensées pour t'accompagner dans cette épreuve...

Jean-Marc 11/09/2016 15:47

Je sais que ces quelques mots ont été difficiles à écrire pour toi. Pense aux merveilleuses années avec ton ami. Un long temps, une vie entière de chat ! Toujours trop courte pour nous autres mais ce que tu as fait pour lui (et pour tous les autres) est simplement formidable. Tu les rends heureux, quoi e plus beau ?

The Swiss Cats 10/09/2016 23:05

Quel magnifique hommage ! Au revoir Elliott, tu as laissé une empreinte indélébile dans le coeur des humains que tu as côtoyés... Ronrons réconfortants à ces privilégiés

AnnickAmiens 10/09/2016 19:01

Bien entendu que j'ai pleuré ... le départ d'un minou me fait toujours de la peine, pour lui, mais aussi pour ceux qui les ont dorlotés. Monsieur Elliott était un chat incroyable. Il a eu une vraie vie de chat, avec l'indépendance, la débrouille, les mille problèmes à résoudre, et puis un jour, il a eu besoin des humains ... il a pu être soigné puis finir sa vie entouré de tendresse. C'est une très belle vie de chat.
Merci à Eric, à Laura, à l'Association.
Elliott est heureux dans son nuage ... mais n'a-t-il pas droit lui aussi à 7 vie ?
Mes amitiés

rolande 10/09/2016 16:52

Quel gros chagrin que d'avoir lu cette nouvelle, et combien Laura doit être triste, mais elle a eu le bonheur de donner du bonheur et une maison à ce superbe Elliot, un sacré caractère à ce que je lis, tous les amis de St Jean aussi sont dans mon coeur, merci de lui avoir rendu ce bel hommage car il le méritait à lire sa vie.

Gabrielle 10/09/2016 10:12

très bel hommage , merci Eric. Je ne connais Elliot que par les écris d'Eric, suivant l'histoire de l'hôpital de Perpignan de loin. Courage à Laura et comme dit plus bas, finalement les FIV ne sont pas condamnés à une courte vie. Elliot en est la preuve. Repose en paix et veille sur ceux qui restent.

Ecole du Chat Libre Caillerot 10/09/2016 09:11

Au revoir bel Eliott veille sur tes amis humain (même sur celui que tu ne pouvais pas "blairer") et va rejoindre tes copains partis avant toi.

Ericc 10/09/2016 08:41

Vous avez raison Jean Marc de redire ici votre amitie et votre soutien a Laura dans cette epreuve qui risque de la laisser inconsolable longtemps. Vers elle vont toutes mes pensees.

Jean-Marc 10/09/2016 10:01

Et nous savons tous à quel point ce que vous dites est sincère.

Ronron2a 10/09/2016 08:24

Magnifique hommage ... Repose en paix Seigneur Elliott

Nicole 10/09/2016 07:08

Superbe hommage qui me laisse les larmes aux yeux et me replonge dans les souvenirs douloureux que je viens de vivre !
Je sais ce que Laura va vivre et ce chagrin vous colle à la peau ,pour longtemps !
En fait je ne sais pas quoi dire, je suis triste !

Zoé 10/09/2016 00:29

C'est un hommage très fort comme furent les liens tissés avec Elliott. J'ai le coeur serré en pensant à vous tous et je m'associe à votre peine.
Elliott va être votre ange gardien maintenant, à son tour.
Repose en paix guerrier des rues devenu doux compagnon. Beaucoup de courage à Laura.

sereine 09/09/2016 23:34

Il est rare que Kizende sot dans mes bras et bien elle est avec moi, ronronnant dans mes bras le temps que je lise et maintenant écrive.
J'embrasse ma fille chat en suppliant la Vie de me la laisser encore et en demandant à la Mort de prendre bien soin de Monsieur Elliott.

frimoussesbh 09/09/2016 23:12

Au revoir petit guerrier. Merci à Eric d'être revenu pour cet hommage si poignant. Merci à Laura de tout l'amour qu'elle lui a donné.
J'envoie au dessus de l'océan toutes mes pensées et ce soir lors du couché de soleil je penserai très fort à lui et à tous les copains qu'il a rejoint.

Lalyana 09/09/2016 22:42

Merci Eric, pour ce magnifique éloge plein de force mais aussi de délicatesse, et tellement émouvant! Merci aussi à Laura qui a su apprivoiser ce bel animal, et qui l'a rendu tellement heureux. Moi aussi les mots me manquent et j'ai les larmes aux yeux....je n'en dis pas plus! bon courage Laura!

leschatsdumaquis 09/09/2016 22:41

Reposes en paix petit Trésor ; que ton prochain chemin soit semé de lumières et de bonheurs
Je rejoins votre grande tristesses
Rose

Chatdesîles 09/09/2016 22:33

Merci Eric pour ces mots du cœur, si justes et si beaux.

Elliott est un symbole dans l'histoire des chats de l'hôpital de Perpignan.
Nous n'oublierons pas Elliott.

Les mots me manquent, mais je partage la peine de Laura et de ceux qui ont connu ce "grand chat"

Pensées douces pour Elliott ... J'allume une bougie pour éclairer son chemin ...

griseldis 09/09/2016 20:55

J'ai lu ces lignes la gorge serrée. Merci de les avoir écrites, merci de les partager.

Jean-Marc 09/09/2016 20:56

Merci à Eric pour ses mots, sensibles et beaux.

Phiphi 09/09/2016 20:44

Merci Eric, de cet hommage souvenir à Elliott .

Merci pour ces belles photos ,

Merci sans doute à Jean-Marc pour les deux magnifiques montages .

Un relais entre passé et présent .

Elliott , la preuve qu'un chat FiV , n'est pas un chat condamné mais peut vivre de belles et longues années ....
Tout le bonheur dont on l'aurait privé si ...

Elliott , ne sera pas oublié ! C'est impossible .......

Toute notre affection à laura , et à tous ceux de st jean qui sont dans la peine du départ d'Elliott
Cette peine nous la partageons sincèrement .

Nounou et Phiphi de st jean petit fils d'Elliott

Jean-Marc 09/09/2016 20:46

Merci Nounou et Phiphi, au nom de tous.

Nicole75 09/09/2016 20:29

Bien triste nouvelle ! Un bien bel hommage. Et un minou extraordinaire ! Quelle belle aventure quasi miraculeuse. Un battant au fond ! Bravo Elliott et bravo à l'affection et aux soins de Laura et de celui ou celle qui l'aidait à te soigner.
Un bel exemple aussi d'encouragement alors que parfois nous serions tentés de baisser les bras.
Je ne connais Elliott que depuis très peu de temps, mais j'avais la gorge serrée en lisant ce beau billet, et je pensais fort à vous tous, et tout spécialement à vous Laura. Je vous envoie mes meilleures pensées et me permets de vous embrasser .... de loin.
Bon courage à vous et bon courage à toute la petite équipe. Merci à Eric aussi, bien triste également.

Les photos sont très belles et j'aime spécialement celle figurant en dernier.

Nicole75

Jean-Marc 09/09/2016 20:35

Merci Nicole. Pour Laura et pour Eric. Il y a des jours où l'on a le cœur gros. Je ne connaissais Elliot que depuis mon, arrivée dans l'association, mais ce chat m'a profondément marqué.
Comme vous le dites, il a été un bel exemple, une magnifique vie chez Laura alors que l'on ne donnait pas cher de sa longévité. A méditer.
Une page se tourne.

lemenuisiart 09/09/2016 19:43

A 17 ans c'est déjà bien, dans son sommeil c'est encore mieux. Un très bel hommage et puis n'oublions pas que les photos donnent l'immortalité à condition de les ressortir

Jean-Marc 09/09/2016 19:45

Ils ne partent jamais vraiment. Oui Christian, à 17 ans, et compte tenu des pathologies d'Elliott, c'est même inespéré. Mais comme pour tous, il y avait cette relation, tellement forte ......

Josiane 09/09/2016 18:58

J'ai les larmes aux yeux, triste pour Laura, pour Éric qui avait compris..... C'est un chat magnifique qui est passé par le pont de l'arc-en-ciel, mais des moments tellement dur pour nous....
Bonne fin de journée et caresses à tes 4 pattes.

Jean-Marc 09/09/2016 19:01

Merci pour Laura. Eric a eu la gentillesse de nous écrire un magnifique texte, comme il le faisait tellement bien sur le blog.
Un peu de notre histoire qui est partie.

Floralie 09/09/2016 18:43

Bonsoir Jean-Marc et Eric,
Pardon mais je ne trouve pas les mots, je suis horriblement triste même si je ne connaissais pas Elliott, ce chat est magnifique et je suis bien heureuse de savoir qu'il ai trouvé quelqu'un comme Laura.
Au revoir adorable Elliott.

Jean-Marc 09/09/2016 18:50

Elliott était notre "doyen" et le témoin de notre histoire. Un véritable survivant, presque un miracle.
Il marquait durablement les esprits lorsqu'on le rencontrait. Je ne l'ai connu que chez Laura mais c'était un sacré personnage, très attachant.

Jean-Marc 09/09/2016 18:29

Au nom de nous tous à l'association, nous adressons nos sincères remerciements profondément émus à Eric.
Nous disons à Laura toute notre amitié et notre soutien dans cette épreuve.

Tu as offert à Elliott des années de bonheur partagé, sois en remerciée, comme pour tous les minous

qui ont la chance de te connaître un jour.

Au revoir, Elliott.
Comme tu l'as toujours fait, continue de veiller sur tous tes amis restés ici.

dominique 12/09/2016 12:47

Elliott est parti plein de trop plein de caresses, d'amour, de complicité avec Laura et il a donné à Missy, cette prestance, ce regard fier, l'envie de les aimer trés trés fort !!!!