Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite. 

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

 

♦♦♦♦♦♦♦

 

Notre association s'occupe

de chats libres.

 

Nous ne disposons malheureusement

d'aucune structure de type refuge

et nous manquons

de familles d'accueil.

 

Nous ne pourrons pas

répondre favorablement

aux demandes de prise en charge

et le regrettons.

Rechercher

Pages à consulter

17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 15:30

L'assemblée générale est déclarée ouverte aux membres adhérents internautes pour une durée de 24h

soit  jusqu'à SAMEDI 18 JUIN 2011 à 16h30 précise.

 

Les adhérents ayant été convoqués par mail ou par courrier peuvent se prononcer sur les points suivants:

                1 - Approbation du rapport moral

                2 - Approbation des comptes

                3 - Election des membres du conseil

 

 

1 - RAPPORT MORAL – Pour approbation

 
 « 
En ce mois de Juin 2011, l’association fête sa troisième année d’existence officielle alors que son action a débuté il y a plus de 4 ans sur le terrain de l’hôpital de Perpignan, et plus de 6 ans pour les 3 infirmières qui ont commencé la stérilisation des chats. Aujourd’hui l’activité de l’association s’est élargie à l’hôpital de Thuir et au cimetière jouxtant l’hôpital Perpignan.

 

Cette année, les travaux sur l’hôpital Saint Jean ont continué, les chats ont adapté leur territoire aux bâtiments restant, mais ces derniers seront détruits avant la fin de l’année 2011.

Du côté de chez Monsieur C., la maison ainsi que sa voisine ont été rasées. Les chats n’ayant plus d’abri nous avons adapté un ancien poulailler resté au fond du terrain comme point de nourrissage et coin sommeil. Il y reste aujourd’hui 4 chats : Kittim, Bornéo, Marquise et Bubu. Missy ayant élu domicile aux cuisines. Cependant certains chats comme Béryl ou Sicile y passent de temps à autre.

Au total, sur l’hôpital, on dénombre à ce jour environ 25 chats dont bien plus de la moitié ont plus de 7 ans. Cette population étant stérilisée, elle reste stable si ce n’est les abandons qui comme le petit Smity âgé de quelques semaines seulement.

Tous les chats sont nourris quotidiennement et surveillés. A ce jour, seul Hebdo qui souffre d’un coryza chronique et qui prend de l’âge  fait l’objet d’une baisse de forme à surveiller.

 

Cette année, faute d’adoptant pour les chats difficiles que nous avons en famille d’accueil depuis plus d’un an, nous n’avons pu en sortir de nouveaux de l’hôpital, d’autant qu’entre leur âge avancé et leur crainte de l’humain sur le site même envers les gens qui les nourrissent quotidiennement, la socialisation ne sera pas une mince affaire. Notre objectif est de trapper Claudel et Gala ensemble avant la fin de l’été mais pour cela il leur faut une place stable dès leur sortie. Leur abri devant être détruit au 4ieme trimestre 2011.

 

En 2011, les adoptions ont été plus rares, certainement en lien avec la conjoncture internationale qui se durcit de plus en plus mais aussi la progression de la misère animale en France. Les abandons sont toujours plus nombreux, les associations et refuges sont saturés. Les candidats à l’adoption sont très nombreux, et les adoptants plus rares. On compte 9 chats adoptés, tous déjà sociable à l’exception de Daktari. Et parmi ces 9 chats, 2 sont extérieurs à nos actions sur les hôpitaux.   Actuellement nous comptons 10 chats en FA dont 2 en option adoption : Starlette et Surprise, et 2 autres en grande urgence : Elfy et Leucate, mais compte tenu de leur caractère nous n’avons aucune piste alors qu’ils doivent impérativement  changer de famille dans un mois maximum. Tous les chats actuellement en FA, à l’exception de Grunge et du chaton sont difficilement plaçables.  Atteignons-nous les limites de la socialisation ? Certains chats voudraient certainement continuer leur vie de chat libre sans avoir de contraintes imposées par la main de l’homme. Dans l’idéal, il faudrait une famille (ou plutôt personne seule et calme) adorant les félins sans être frustrée de ne pouvoir les toucher (surtout pour Symphonie, Elfy, Féroe et dans une moindre mesure Leucate et Siryon)

Sur les sites, nous déplorons 9 décès : 2 chats adultes du cimetière et 3 chatons endormis, Rackham, Kilwa et Gabrielle à l’hôpital de Perpignan et Gemini à l’hôpital de Thuir.

 

Comme nous le mentionnons dans les objectifs lors de la dernière assemblée générale, l’association est intervenue sur le cimetière jouxtant l’hôpital de Perpignan, afin de stériliser, identifier et relâcher les chats qui y proliféraient. En Août et septembre se sont donc 14 chats (10 femelles et 4 mâles) qui y ont été trappés, stérilisés et relâchés. Il y reste environ 5 chats à stériliser dont 1 a été faite la semaine dernière.

 

L’hôpital de Thuir nous a aussi contacté afin d’enrayer la prolifération sur son site de 3.5 Ha. Une convention a été signée avec l’hôpital en Février 2011. Depuis le début de l’année, 27 chats y ont été trappés et 26 stérilisés avant d’y être relâchés à l’exception de 3,  Prem’s qui a été adopté, Gavroche qui a retrouvé l’association qui l’avait placé et Grunge abandonné sur le site qui est actuellement en FA en attendant une nouvelle famille. Ce chat est le chat d’intérieur idéal, il n’a que des qualités pourtant il attend toujours.

 

Sur l’hôpital de Perpignan, Bornéo, Kittim, Kilwa et Marquise ont été stérilisés en septembre et relâchés, Féroé trappée fin juillet est partie en Fa à Chambéry où elle attend une famille, et Birrus qui a été adopté.

 

Un chat de l’extérieur a été pris en charge par l’association pour sa castration, et soins consécutifs à un abcès : Léo le roux qui a ensuite été relâché.

 

Soit au total 48 chats trappés et stérilisés cette année.

 

Du côté communication autour de l’association,  nous tentons de tenir le blog à jour. Nous en profitons pour faire un appel à des personnes qui seraient intéressées pour nous aider à ce niveau là afin que les nouvelles soient plus régulières.

 Nous avons observé un très net ralentissement des réponses obtenues suite à  nos appels lancés sur différents forums, ces forums étant saturés d’association et avec peu de nouveaux venus adoptants, nous ne disposons pas d’assez de temps matériel ou de personnes motivées à assumer cette tâche pour continuer à alimenter ces forums.  Nous favorisons un réseau plus local pour toucher des adoptants potentiels tels que le site seconde chance, les annonces chez les vétérinaires etc… 

 

Cette année nous avons renouvelé nos demandes d’aide auprès des grandes fondations de protection animale. Seule 30 millions d’amis nous a accordé 16 bons de stérilisation (8 femelles et 8 mâles) que nous avons déjà utilisés. La fondation Bardot n’a pas donné suite à notre demande d’aide lorsque l’hôpital de Thuir leur a précisé qu’il nous versait une subvention de 580 € pour 2011 (alors que l’association a déjà engagé 772€ pour ces 5 premiers mois sans compter les bons de stérilisation qui y ont été utilisé pour une valeur de 800€).

D’un autre côté, pour réduire nos frais vétérinaires, nous ne faisons testé FIV/FELV que les chats qui partent en FA ou à l’adoption et non plus systématiquement tous les chats. Ceux stérilisés en vu d’être relâchés ne sont plus testés sauf si leur état de santé laisse présager une maladie.

 

L’association rencontre toujours les mêmes difficultés que les années précédentes, outre le fait de manquer d’accueil, elle manque aussi de bénévoles investis pour aider sur le terrain tant aux trappages qu’au nourrissage. Seules Irène et Marion trappent.

 Les infirmières et aides soignantes (à Thuir)  et Irène, Laura et Geneviève (pour le secteur Neuro) et Monique (pour le secteur des poilus)  pour l’hôpital de Perpignan  assurent quotidiennement le nourrissage les chats sur les sites.

 

 

Orientation à donner à notre action pour cette nouvelle année :

 

Nous allons continuer notre action sur le terrain de l’hôpital afin de  dégager les chats des travaux où ils risquent leur vie : en priorité Claudel et Gala. Le nourrissage sera toujours assuré quotidiennement et les trappages continueront en fonction des capacités d’accueil dont nous disposerons une fois que des chats actuellement en accueil seront adoptés définitivement.  Les plus farouches, malins et les moins en danger, y demeureront pour éviter que de nouveaux venus viennent investir les lieux.

Le Guerrier devra être trappé pour être castré, et nous surveillons d’éventuels nouveaux arrivants.

 

Pour éviter la repopulation trop rapide de l’hôpital, nous continuerons à intervenir sur le cimetière suite aux appels des mères nourricières qui nous soutiennent aussi pour nos actions.

 

A Thuir, les trappages pour stérilisation vont se poursuivre. Les adultes seront relâchés et les chatons et plus sociables seront proposés à l’adoption. Nous privilégions des adoptants dans le sud de la France afin de faciliter les co-voiturage et suivis post-adoption.

 

Nous continuons à rechercher des familles d’accueil pour les chats de l’hôpital, ces familles d’accueil devront résider dans un rayon de 200 km autour de Perpignan.

 

Nous espérons que bon nombre de nos protégés trouveront rapidement une famille. Les adoptions au niveau national seront toujours acceptées sous réserve de l’accord des membres du conseil d’administration et de la famille d’accueil en charge du chat mis à l’adoption.

 

Ponctuellement, nous tenterons de répondre en fonction de nos moyens aux appels de détresse qui nous parviennent pour des petits malheureux du secteur de Perpignan. Notamment dans la diffusion des chats en attente d’adoption comme ce fût le cas à plusieurs reprises cette année : Léo le noir, un bleu, un tigré poils longs et dernièrement une petite écaille de tortue. »

 

 

 

2 - RAPPORT FINANCIER  - Pour approbation

3ième exercice : 01/06/2010 – 31/05/2011

 

RECETTES

 

 

-         Cotisations des adhérents                                                                                  267.00

-         Dons                                                                                                             1 270.00

-         Parrainages des chats                                                                                     1 510.00

-         Adoption                                                                                                           255.00

-         Vente de produits dérivés (calendriers + vides greniers)                                      390.00

-         Subvention hôpital de Thuir                                                                                580.00

-         Programme fidélité Zooplus (internet)                                                      152.06

 

-    Report fond de caisse au 31/05/2009                                                                   32.93

 

  Total…………………………………………………………………………….. 4 456.99 €

 

 

DEPENSES

 

Frais vétérinaires

 

-         Frais de stérilisation, identification et tests                                                       1 527.91

o       Dont frais pour chats du cimetière : 313 €

o       Dont frais pour chats de l’hôpital de Thuir : 772.45 €

-         Autres frais vétérinaires                                                                                    972.43

 

Alimentation                                                                                                                 927.46

 

Matériel divers et participation aux dépenses des FA                                        199.98

 

Frais divers de fonctionnement                                                                            64.10

 

 

Total…………………………………………………………………………….   3 691.88 €

 

 

 

3 ELECTION DES MEMBRES DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

D'après les statuts de l'association, l'élection des membres du conseil étant élus pour une durée d'un an, les membres sortant ont le droit de se représenter.

Personnes se présentant pour ce nouveau conseil d'administration:

               Mme Marion SABOUREAU

               Mme Linda BINI

               Mme Irène LEONARDI

 

 

Les votes sont ouverts jusqu’à demain 16h30!

Les membres de l’association, à jour de leurs cotisations et ayant reçu une convocation électronique peuvent durant ce délai de 24h envoyer leurs votes aux 3 points ci-dessus par mail à l’adresse suivante : info@hopital-chats-perpignan.org

Les mails reçus passés ce délai ne seront pas pris en compte.

 

Rappel:  la rubrique commentaire sera close dès la fin de l'assemblée générale. Les résultats seront indiqués par la suite.

 

 

15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 09:54

Faisons un petit point en image pour vous expliquer la situation de l’hôpital de Thuir.

 

La configuration de l’hôpital psychiatrique de Thuir est différente de celle de l'hôpital de Perpignan, Thuir est également pavillonnaire mais s’étend sur plus de 30 Ha avec de nombreux espaces verts, pinèdes etc… (Représentés en vert sur l’image ci-dessous) les chats ont donc de l’espace pour évoluer. Ils circulent entre les différents pavillons, y sont nourris de restes de repas par quelques personnes bienveillantes. Toutefois, mis à part des refuges naturels dans les pinèdes, ils ont très peu d’abris pour se mettre au chaud (pas de vide sanitaire géant comme à Perpignan), ils développent donc tous une épaisse fourrure pour lutter contre le froid.

plan-thuir.jpg

Nous avons appris récemment, que tout comme l’hôpital de Perpignan, Thuir était train de construire de nouveaux bâtiments afin d’y déménager (zone en jaune sur le plan). Les premiers secteurs à déménager le seront en avril. Les anciens bâtiments seront détruits par la suite. Nul doute que les chats ayant l’habitude d’être nourrit dans ces secteurs vont être très perturbés, mais ils se déplaceront vers d’autres points.

 demenagement-thuir.jpg

 Nouveaux bâtiments:

thuir1.jpg

 thuir2.jpg

 

Le nombre approximatif de chats sur le site, reste vague. La direction avance une soixantaine, de notre côté nous en avons dénombré une bonne trentaine, mais le manque de moyens physiques de l’association, et l’éloignement géographique ne nous permet pas de nous y rendre souvent. En moyenne, nous nous y rendons 1 fois à 2 fois par semaine pour y poser 3 trappes. Donc 3 à 6 stérilisations par semaine ont lieu. Une goutte d’eau face à l’urgence de stériliser les femelles avant les premières mises bas… Cette urgence ne permet pas d’offrir la chance à ces chats de découvrir la vie au sein d’un foyer. Ils ne sont pas vraiment sauvages, juste craintifs, mais les familles d’accueil étant trop rares, la place en convalescence doit être libérée rapidement pour les stérilisations suivantes, notre seule option est la relâche sur le site. Nous renouvelons notre appel aux FA pour la socialisation des chats à trapper et aux adoptants.

 

 Il reste beaucoup à faire sur cet établissement pour stabiliser une population de chats libre stérilisés.

 

Espaces Verts:

 

thuir3.jpg

 thuir6.jpg

 

thuir5.jpg

1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 00:01

Toute l'équipe de SOS Chats de l'Hôpital

vous souhaite une très bonne année 2011 !


 

bonne-annee.jpg

 

 

 

Et compte sur votre soutien pour mener à bien ses actions en 2011.

25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 09:24

En ce jour de Noël, nous relayons l'appel d'une association amie du département qui se bat pour les chats libres de sa petite ville: PORT VENDRES. Un petit geste simple, rapide, gratuit mais qui représente énormement.

 

Pour qu'ils puissent vivre libre encore de nombreuses années, merci de signer et de faire passer à vos contacts la pétition ci-dessous.

Elle est très Urgente car doit être remise au maire de la Commune LUNDI 26 DECEMBRE 2010.

 

Bonjour,

Pourriez-vous relayer cette pétition qui nous permettrait de faire pression sur
la municipalité ?

En vous remerciant par avance, nous vous souhaitons un joyeux Noël ainsi qu'à
tous vos protégés.
Bien fraternellement

Joëlle Pénochet, 
Présidente des Amis des Chats de Port-Vendres, association loi 1901

http://lesamisdeschatsdeportvendres.over-blog.com
________________________________




NOUS AVONS RENDEZ-VOUS AVEC LE MAIRE LUNDI APRÈS-MIDI
IL EST DONC TRES URGENT D'AVOIR DEJA UN MAXIMUM DE  SIGNATURES D'ICI-LÀ
MERCI DE FAIRE SUIVRE A VOS CONTACTS DANS TOUTE LA FRANCE ET À  L'ETRANGER! 
Et de la placer sur votre site si vous en possédez un !
JOYEUX NOËL A TOUTES ET A TOUS!

________________________________

Vendredi 24 décembre 2010
Signez la Pétition pour sauver les Chats de Port-Vendres! La municipalité doit  
respecter ses engagements !


Signez la pétition ici:
http://www.lapetition.be/en-ligne/Sauvez-les-Chats-de-Port-Vendres-9020.html 
________________________________

CHATS LIBRES DE PORT-VENDRES: LE MAIRE DOIT RESPECTER SON ENGAGEMENT ET PRÉFÉRER
LA STERILISATION A L'EUTHANASIE!

Pour stopper la prolifération des chats de notre ville, notre association, Les
Amis des Chats de Port-Vendres, avait programmé une grande campagne de
stérilisation dans les différents  quartiers.

Le Maire et son premier adjoint s'étaient engagés en novembre à stopper leur
projet de capture des chats des rues par la fourrière, et donc à renoncer à leur
euthanasie.

Or, cédant à la pression d'un administré phobique qui  a déposé une plainte et
qui ne cesse de les harceler, ils refusent maintenant de nous délivrer le
certificat indispensable pour obtenir gratuitement des bons de stérilisation de
la part de la Fondation Brigitte Bardot. 

Leur projet de trappage et d'euthanasie des chats que nous protégeons est donc
de nouveau d'actualité !

Des centaines de municipalités, dont Montpellier, Béziers, Bordeaux, Toulon,
Nice, Saint-Brieuc, Pau, Collioure, Banyuls… pratiquent déjà cette politique de
stérilisation en collaboration avec les associations locales et les Fondations
nationales. 

Et, jusqu'à présent, elle était  appliquée aussi à Port-Vendres !

Cette municipalité sera-t-elle l'une des plus rétrogrades de France en la
matière ? 
La lanterne rouge ?

La stérilisation des chats est plus humaine et beaucoup moins coûteuse pour le
contribuable que la capture par la fourrière, et donc l'euthanasie. Elle devrait
donc réjouir aussi les ennemis des chats!

Nous ne renoncerons pas à notre mission et nous faisons appel à votre soutien!

Soutenez l'action des Amis des Chats de Port-Vendres:

OUI A LA STÉRILISATION DES CHATS LIBRES/NON A LEUR EUTHANASIE !
________________________________

Signez la pétition ici:
http://www.lapetition.be/en-ligne/Sauvez-les-Chats-de-Port-Vendres-9020.html 
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 05:26

 Toute l'équipe de l'association vous souhaite un Joyeux Noël !!

 

carte_noel023.jpg

23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 10:47

C'est avec "un peu" de retard que nous vous présentons notre calendrier 2011.

(format   21x11 cm) Il est recto verso cette année.

 

calendrier-2011-recto.jpg

 

(le verso est orange avec Rackham)

 

 

Il est en vente contre un don libre. L'argent récolté servira entièrement aux sauvetages des minous.

 

Pour toute commande, merci de m'envoyer votre demande par mail à l'adresse suivante: info@hopital-chats-perpignan.org  ou par courrier au siège de l'association: 29 bd de la Jetée 66140 CANET EN ROUSSILLON.

(le règlement se fait par chèque à l'odre de : SOS Chats de l'hôpital).

N'oubliez pas de préciser le nombre de calendriers que vous souhaitez ainsi que vos coordonnées complètes.

 

N'hésitez pas à en parler autour de vous, plus il y aura de calendriers vendus, plus nous pourront stériliser, identifier et améliorer les conditions de vie des chats errants sur les hopitaux.

22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 10:43

C’est un constat que tous les amis des félins ont fait depuis bien longtemps : là où il y a du monde et des cuisines collectives ; il y a des chats.

  Inévitablement, les hôpitaux comme Saint Jean de Perpignan, ont des chats.

 Depuis 3,5 ans, environ une centaine de chat de l’hôpital ont été placés par l’association, et depuis cette année, la prolifération sur le terrain est proche de 0. La trentaine de chats y restant sont stérilisés, nourris quotidiennement, vermifugés et traités contre les puces régulièrement. Autant dire que le travail de l’association a porté ses fruits et que la direction de l’hôpital semble satisfaite de la situation.  

La promotion des campagnes de stérilisation est bien plus efficace sur le long terme pour la maîtrise des populations félines que les campagnes de rafles de la fourrière et de sociétés similaires dont tout le monde connaît l’issu des chats « sauvages ».

C’est dans cet objectif, que l’hôpital de Thuir (antenne délocalisée de l’hôpital de Perpignan) nous a contacté courant Octobre. N’arrivant plus à faire face à la prolifération des chats sur le site, ils recherchent tout comme l’hôpital Saint Jean, une solution durable, où humains et félins pourraient cohabiter harmonieusement sans mettre en péril l’hygiène de cet établissement. Nous avons donc répondu présent.

L’association n’en oublie pas pour autant sa mission entreprise sur l’hôpital St Jean, et compte bien la poursuivre, mais nous ne pouvions pas fermer les yeux sur le triste sort de ces chats si nous refusions d’agir. (Notre nom le révèle : SOS chats de l’hôpital ! Alors Aidons les chats des hôpitaux).

Nous avons rencontré la direction de cet hôpital qui est prête à collaborer, une convention est en cours de rédaction. Les chats adultes les plus sauvages seront stérilisés, identifiés et remis sur le site où ils continueront être nourris. Les plus jeunes seront socialisés et placés. Des points de nourrissage seront installés…

Actuellement, nous tentons de rencontrer les personnes qui nourrissent quotidiennement les chats dans chaque pavillon, nous faisons connaître notre action. Nous réalisons en quelques sortes un « état des lieux » de la situation, afin de dénombrer les chats présents, les farouches des sociables, les stérilisés (une autre association en avait stérilisé une partie il y a plus de 3 ans) des non stérilisés.

 

Fin Novembre, avec la direction de l’hôpital, nous avons rencontré un journaliste afin qu’un article mentionnant nos actions futures paraissent dans la presse local (l'indépendant), pour faire part de notre action en coupant court à toutes rumeurs qui planaient sur un mauvais sort à venir pour les chats de l’hôpital de Thuir.

art-indep.jpg

 

 

Cet hôpital s’étend sur 30ha, avec énormement d'espaces verts, les bâtiments sont pavillonnaires et les chats gravitent autour puisque c'est là qu'ils trouvent à manger. Contrairement à l’hôpital de Perpignan qui est au centre de l’agglomération, à Thuir, il n’y a pas de dangers immédiats liés à l’urbanisme, c’est pour cela que les plus sauvageons seront remis sur le site.

 

Quelques photos des chats de l'hôpital de Thuir. Des familles d’accueil et d’adoption sont d’or et déjà recherchées. Certains sont craintifs, d’autres se laissent caresser, pour eux, une simple mise en confiance sera nécessaire.

P1040746.JPG

 

P1040757.JPG

 

P1040735.JPG

 

P1040739.JPG

 

P1040741.JPG

 

P1040742.JPG

 

Chat sociable:

P1040961.JPG

 

P1040972.JPG

 

Elle aussi est très caline, elle se frottait à nos jambes à grand renfont de ronrons:

P1040963.JPG

 

P1040968.JPG

 

P1040971.JPG

 

P1040987.JPG

 

P1050127.JPG

 

P1050136.JPG

19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 11:35

Suite à notre article du 26 Novembre, où nous évoquions notre partenariat avec l'animalerie en ligne Zooplus, il nous avait été demandé la même chose pour Wanimo, animalerie en ligne également, où bon nombre d'entre nous commandent des croquettes médicalisées.

Aujourd'hui c'est chose faite! L'association SOS Chats de l'hôpital est affiliée aux 2 sites!

 

Désormais en commandant à partir des bannières ci-dessous (également dans les pages "nous soutenir" du blog et du site des chats de l'hôpital, ou encore en bas de chaque page du même site) vous aiderez les chats de l'hôpital!

 

Alors pensez-y!! Un petit geste simple: un clic sur une bannière et rien d'autre, pourra nous être d'une grande utilité.

 

Pour toute commande effectuée à partir de ces bannières, Zooplus & Wanimo reversent un pourcentage aux chats de l'hôpital !

26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 16:38

Noël approche, avec lui l'effervescence et la recherche de la surprise idéale pour les êtres chers qui nous entourent.

Nos animaux en faisant partie, nous sommes nombreux à leur chercher le cadeau idéal.

 

C'est pour moi l'occasion de vous rappeler, que non seulement vous pouvez faire plaisir à votre petit protégé, mais aussi aux chats de l'hôpital en commandant sur le site zooplus en passant par le lien ci-dessous: Zooplus reversant un pourcentage de chaque commande passée par cette bannière : (ces petites sommes cumulées mois après mois nous ont permis de financer quelques castrations et stérilisations, ce n'est donc pas négligeable!)

 

 

Mais tout au long de l'année vous pouvez continuer à nous aider en passant pas celle-ci que vous retrouverez dans la page "nous soutenir" 

 

ou en bas de toutes les pages de notre site internet

 

7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 20:32

Hier nous avons reçu un appel, un chat perdu... Comprenant la détresse dans laquelle est sa maitresse, nous n'avons pu lui proposer que de diffuser son annonce pour les perpignanais qui suivent se blog :

Tous les services compétants: fourrière, vétos, police... mais toujours aucune trace.

Entre temps, suite à ses avis de recherche diffusés sur le net, elle a été la proie des escroqueries bien connu où les malfaiteurs demande un rançon... Tout le monde connait cette arnaque mais il est bon de la rappeller...

 

Il est parti du quartier des jardins St Jacques pour ceux qui connaissent.

"Il s'appelle Pipo je l'ai perdu le 27 septembre. Il est assez gros (type Maine Coon), les poils mi long gris et blanc, c'est un mâle castré mais ni tatoué, ni pucé. C'est un chat de gouttière. Il n'a pas du tout l'habitude de partir à plus de 20m de la porte de la maison c'est pour cette raison que je trouve son départ étrange et que je suis très inquiète. Nous habitons aux Jardins St Jacques.
Je vous laisse mes coordonnée si jamais vous aviez des nouvelles.
Marie Soubielle
06 22 42 32 10
Encore merci pour votre aide"

 

pipo.jpg

25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 14:26

 

Afin d'éviter le repeuplement félin, trop rapide, de l'hôpital nous vous annoncions en juin dernier dans le rapport moral de l'Assemblée Générale que nous allions participer à la stérilisation des chattes demeurant au cimetière du "Haut Vernet "qui longe l'hôpital. En effet,  nous observions depuis cet hiver l'arrivée de nouveaux minous, par forcément en bonne santé (cf: Creamy) sur l'hôpital.


Ces trappages ont débutés mi-août avec l'aide d'une bénévole.
A ce jour nous avons trappé 10 femelles et 4 mâles qui après convalescence, faute de mieux, ont été relâchés sur leur territoire. Parmis eux: Miko, Cime, Oasis, Caféine, Cacao, Chocolat, Cachou, Pepsi, Flocon, Coka, Frisbee...

 GetAttachment.aspx.jpg

 

 

Malheureusement, Nous avons a déploré 3 décès:
_un chat âgé testé positif, en fin de vie qui a dû être endormi
_une chatonne retrouvée morte derrière un caveau (qui n'a pas eu le temps d'être trappée)
_ une chatte de 15 ans (déjà  stérilisée auparavant) qui le lendemain de son trappage s'est faite reversée par une voiture dans l'enceinte du cimetière, gravement accidentée elle a due elle aussi être endormie.


D'après nos observations il reste encore quelques chats et chatons nés début de l'été nous allons donc poursuivre dès que possible notre action de stérilisation, mais réjouissons nous déjà du trappage des 10 femelles qui ne viendront pas grandir le banc des chats errants. Désormais ils sont tous des "chats libres" !

 

 Ces chats continuront d'être nourris par les mères nouricières qui assument cette tâche depuis déjà un bon nombre d'année.

10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 14:49

 Nous avons reçu un appel à l'aide d'une personne située à 50 km de Perpignan, qui s'occupe devant chez elle d'un laissé pour compte.

Un chat noir comme tant d'autre, qu'elle nourrit et soigne mais qu'elle ne peut adopter et faire entrer chez elle car elle a déjà 2 chats et des enfants en bas âge, alors il a droit au garage comme seul abri.

 

Ce matou n'est pas tout jeune, environ 8 ans à vue de nez, non identifié et non castré, mais cela sera fait si il trouve une maison. Il est gentil, se laisse caresser  et ADORE ça, mais est craintif du moindre bruit un peu fort. Est-ce le fruit d'une maltraitance passée?? de son abandon??

 

Toujours est-il qu'il lui faut une famille rapidement car l'hiver arrive mais aussi parcequ'une route très passante le met en danger à chaque instant, ainsi que les chasseurs qui n'hésitent pas à tirer sur les chats se promenant dans les vignes alentours...

 

Si vous avez une petite place pour lui, une solution n'hésitez pas. Il lui faut vite la douceur et la chaleur d'un foyer pour lui redonner confiance.

Merci de diffuser pour lui.

 

L'association ne peut malheureusement pas le prendre en charge par manque de FA donc si une FA se propose...

 








 

Contact pour diffusion : roudiereilona@hotmail.fr ou mail de l'asso et j'assurerai le relais: info@hopital-chats-perpignan.org