Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite. 

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

 

♦♦♦♦♦♦♦

 

Notre association s'occupe

de chats libres.

 

Nous ne disposons malheureusement

d'aucune structure de type refuge

et nous manquons

de familles d'accueil.

 

Nous ne pourrons pas

répondre favorablement

aux demandes de prise en charge

et le regrettons.

Rechercher

Pages à consulter

16 novembre 2019 6 16 /11 /novembre /2019 18:00
Fifi la fugueuse

Actualité sans grandes nouvelles sur le site de l'hôpital.

Les travaux et le chantier rendent toujours aussi difficiles les tentatives de notre part comme vous le savez.

Et la météo n'améliore pas vraiment la situation.

 

 

Alors cette semaine c'est notre "centenaire" qui est à l'honneur puisqu'elle nous a causé une énorme frayeur. (Rassurez-vous, ça finit bien).

 

 

Il y avait pas mal de monde ces temps ci chez Patricia. Sans doute un peu trop.

Outre Beuk et Pirate, Perrine et ses 2 frères remplissaient la maison de leur présence parfois remuante.

 

Et notre mamie n'a pas du tout apprécié cette surpopulation féline.

 

Trompant la vigilance de notre amie (et encore bien leste malgré son grand âge, je parle de Fifi, hein ?), elle s'est échappée pour chercher du calme loin de ses congénères.

 

Panique générale et angoisse, il fait mauvais, Fifi ne connait pas le quartier, elle est très vieille ... bref vous voyez le tableau d'ici.

 

 

Pas mal de recherches de la part de Patricia dans le quartier, le voisinage, son ancien lieu de vie et tous les endroits susceptibles de donner un refuge à notre coléreuse ancêtre.

Elle avait  bien été aperçue par ci, par là mais restait introuvable.

 

Et puis au bout du compte, l'idée géniale : la fourrière ! Ben oui.

 

Elle avait été trouvée dans la rue et y avait été expédiée. Et, sans la présence d'esprit de Patricia, à son âge canonique, elle n'y aurait sans doute pas fait long feu.

Soyons positifs, au moins, elle était au chaud...

 

Il a fallu un petit délai pour pouvoir la récupérer car Fifi n'était pas identifiée (nous n'avions pas souhaité la fatiguer davantage lorsque nous avions décidé de la sortir de la rue).

 

Bon maintenant c'est fait, elle est pucée et a pu reprendre le chemin de son panier retraite sous haute surveillance.

 

Son retour a été marqué par une période de fatigue bien nette, elle s'est montrée assez effacée une fois revenue à la maison, comme indifférente à tout, y compris à ses congénères.

 

Elle a dû avoir un énorme stress dans le box de la fourrière, et sentir beaucoup trop de présences autour d'elle.

 

Une bonne gamelle, ça retape et ça remet les idées en place.

Bon, les choses sont doucement rentrées dans l'ordre et Fifi (brin d'acier ou "brain" d'acier in english ?) reprend son rythme paisible de retraitée qui apprécie le confort et les bains de soleil .... ouf !

C'est pas mal ici, après tout.C'est pas mal ici, après tout.

C'est pas mal ici, après tout.

Inutile de vous dire qu'il n'y a pas que Fifi qui a stressé .....

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

En ce qui concerne Paco et Passe-Muraille, nous avons dû nous résigner à les relâcher, malheureusement.

 

Au bout d'un peu plus d'une dizaine de jours de tentatives de sociabilisation, il a fallu constater qu'il y avait un échec complet.

 

Ils n'acceptaient pas du tout la situation, restaient très sauvages, voire agressifs et surtout étaient malheureux et ils déprimaient.

 

Sans doute sont ils déjà un peu trop âgés pour évoluer dans le sens que nous espérions.

Leurs caractères sont déjà bien forgés.

 

Inutile de vous dire que nous n'avons pas pris cette décision de gaieté de cœur, mais il fallait respecter leur choix, même si cela nous coûte un gros vague à l'âme et un sentiment d'amertume.

 

 

Ils sont repartis comme des bolides et bien contents sur leur lieu de vie.

Ils sont stérilisés et identifiés et seront surveillés et nourris.

 

 

__________________________________

 

 

 

Quant à leur petite sœur Perrine, c'est tout le contraire : elle est très sociable et ne demande qu'à rester en sécurité et à l'abri. 

 

 

Nous avons encore dû repousser la date de sa stérilisation car sa santé reste encore fragile (respiration anormale, le vétérinaire après une visite a diagnostiqué une trachéite).

 

Elle a donc besoin avant toute chose d'un complément de soin, mais ne nous inspire pas trop d'inquiétudes (quel appétit cette petite !).

 

 

Espérons que le reste de la fratrie aura un caractère proche du sien, mais .... hum, cela reste à voir.

 

A suivre.

 

 

 

 

 

Montage : PhotoFiltre & Photoscape

Gif animé : clippss.free.fr

Photos : Patricia

26 octobre 2019 6 26 /10 /octobre /2019 17:39
Mille sabords !

Mille sabords !   Ils ont osé me faire ça, à moi, Pirate !

 

Cette semaine on m'a embarqué de force dans une boite, je me suis retrouvé dans un endroit que j'avais déjà vu quand j'étais encore un bébé.

 

On m'a manipulé (quelle impudence !) et puis plus rien. Je ne me souviens plus.

 

Quand je me suis réveillé, j'avais un beau tatouage dans l'oreille (ça c'est bien, c'est seyant pour un marin digne de ce nom) et on m'a dit un truc qui m'a un peu moins plu : "maintenant tu es un peu plus léger".

 

Mouais, j'ai comme l'impression que je me suis fait arnaquer sur ce coup là. 

 

La prochaine fois je veillerai au grain.

 

Bon pour se faire pardonner, l'humaine à qui j'accorde de subvenir à mes besoins m'a dit :

 

"Maintenant je t'adopte espèce de brigand".

 

 

Je ne sais pas trop ce que cela signifie, rien n'a changé dans ma vie, mais ça avait l'air plutôt sympa dans sa bouche.

 

Il semble tout de même que je vais pouvoir continuer à vivre ici et écouter les bonnes leçons de Beuk, mon papa adoptif.

 

Leçon numéro 17 : pourquoi acheter une panière quand une bassine suffit ?

 

Seulement voilà ! Depuis quelques temps il y a une espèce de vieille terreur à moustaches qui s'est installée CHEZ MOI.,

 

Non mais, vous vous rendez compte, je la croyais toute croulante et ...

Elle m'a dit "Moussaillon, tiens toi à distance de Fifi, la flibustière des rues de Perpignan, et tout ira bien entre nous."

 

 

Non mais,  regardez un peu ce qu'elle ose faire :

C'est "MA" couverture doudou depuis le début, nom d'un raminagrobis ! Je la prête pas.C'est "MA" couverture doudou depuis le début, nom d'un raminagrobis ! Je la prête pas.

C'est "MA" couverture doudou depuis le début, nom d'un raminagrobis ! Je la prête pas.

Vous avez bien vu, elle monte sur MON lit et voudrait utiliser mon doudou de toujours, celui de quand j'avais peur de tout, celui de quand j'étais malade.

 

Mais n'ayez crainte, je veille.

Discrètement, je monte la garde. Je vais pas me laisser monter sur les coussinets tout de même.Discrètement, je monte la garde. Je vais pas me laisser monter sur les coussinets tout de même.

Discrètement, je monte la garde. Je vais pas me laisser monter sur les coussinets tout de même.

Bon, je règle ce petit problème et je vous remiaoute un article dans quelques temps.

 

 

 

Bien à vous.

Pirate du Roussillon.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Vous l'aurez compris, ce petit divertissement nous a permis de vous donner des nouvelles positives et toutes fraîches de Pirate (stérilisé, identifié) et de Fifi chez Patricia qui a donc adopté ce petit filou.

 

Les photos reçues avec leurs commentaires étaient trop amusantes pour ne pas vous en faire profiter.

 

 

____________________

 

 

 

En ce qui concerne Elliot, placé en accueil, la lourdeur administrative se décante un peu.

 

L'I-Cad nous a répondu : ils ont tenté de contacter sa famille sans résultat.

 

Nous lançons donc la demande pour le transférer à notre nom.

 

Pour résumer, il faut demander un duplicata de carte d'identification de l'I-Cad.

Elliot doit être vu par un vétérinaire qui établira ce document.

 

Une fois ce document en notre possession, il nous faut écrire à l'I-Cad en leur envoyant ce duplicata.

Ils vont à nouveau essayer de joindre ses "propriétaires" (je n'aime pas ce mot mais c'est ainsi).

 

 

En l'absence de réponse au bout d'un mois, Elliot sera passé au nom de notre association.

 

 

Vous trouverez sans doute cette procédure passablement lourde, mais c'est la règle qui nous permet de respecter scrupuleusement la législation et donc d'éviter tout souci potentiel.

 

 

 

Elliot est un chat de 8 ans gentil et sociable.

N'hésitez pas à nous contacter pour une future adoption ou des informations.

 

 

 

 

 

Montage : Photofiltre

Illustration : OpenClipart

 

Photos : Patricia

Les textes en commentaire des images sont largement empruntés aux messages de Patricia, merci !

31 août 2019 6 31 /08 /août /2019 14:50
J'ai dix ans !

Le dixième anniversaire d'un adopté célèbre, ça se fête !

 

Notre ami Phiphi, que beaucoup d'entre vous connaissent bien, fêtera demain 1er septembre sa dixième année.

 

 

Dix années qui avaient bien mal commencé.

 

Un petit chaton qui avait été nommé "Blister" survivait tant bien que mal dans la poussière, le chaos et les fracas des travaux de démolition de l'hôpital.   ► ICI ◄.

 

Et puis un beau jour et après bien des efforts et tentatives, le petit chaton sauvageon entra dans la trappe magique, symbole encore inconnu pour lui de délivrance et de bonheur.  ► ICI ◄.

 

 

Alors la magie des belles histoires a opéré. Le petit Blister qui allait devenir Philou puis Phiphi partit pour un long  voyage, bien loin des travaux et de l'agitation.  ► ICI ◄.

 


 

Il y avait une réelle urgence.  Très peu de temps après, il ne restait plus grand chose du lieu de vie de notre petit.  ► ICI ◄.

 

 

Dans cette belle nouvelle maison de notre Philou / Blister, un très gentil chat venait de partir depuis peu laissant sa famille dans une peine inconsolable.

 

Mais un nouveau petit être fragile arrivait....

Le plus beau ! C'est évident.

Le plus beau ! C'est évident.

Il était craintif, il a fallu s'apprivoiser mutuellement.

 

Phiphi avait aussi conservé des séquelles des travaux et de sa vie dans les vides sanitaires et la poussière, ses poumons sont malades et sa santé souvent précaire.

 

Il suffit de lire les nombreux articles de son blog consacrés à sa santé pour savoir combien sa famille s'occupe merveilleusement bien de lui et prévient très rapidement à tout risque de récidive.

Quelque chose me dit que la vie a bien changé depuis les vides sanitaires de l'hôpital St-Jean

Quelque chose me dit que la vie a bien changé depuis les vides sanitaires de l'hôpital St-Jean

 

Demain notre ami fêtera donc l'entrée dans sa dixième année.

 

 

 

Pour ne pas faillir à la tradition, il célèbre cette date d'une manière un peu chaotique puisqu'il nous fait une bronchopneumonie !    ► ICI ◄.

 

Mais rassurez-vous, il a été pris en charge de manière très rapide et efficace et les dernières nouvelles semblent rassurantes, le traitement a l'air de produire son effet.

 

 

Alors, ami Phiphi, nous te souhaitons un très très bon anniversaire,

tu es encore un "jeune gamin". 

 

 

 

Nous sommes vraiment très heureux de pouvoir parler ainsi de nos adopté et d'avoir des nouvelles régulières.

 

Heureusement, ceertains de nos transfuges nous font souvent des petits coucous soit au travers de leurs blogs, soit par des messages que nous recevons toujours avec un immense plaisir.

 

 

Tu es également la preuve, grâce à Nounou et GM, tes adoptants, qu'un chat au départ un peu difficile de caractère, fragile de santé peut mener une merveilleuse existence quand on sait le comprendre et l'aimer pour qui il est.

Que ta famille soit remerciée pour ce qu'elle fait pour toi.

 

 

 

Mais, bon sang, dix ans ! Cela parait presque incroyable, tout va vraiment trop vite !

Celle là, c'était impossible de la louper.

Celle là, c'était impossible de la louper.

J'ai dix ans
Je vis dans des sphères
Où les grands
N'ont rien à faire
Je vais souvent
Dans des montgolfières des géants
Et des petits hommes verts
Si tu m'crois pas hé
Tar' ta gueule à la récré

 

 

 

 

Montages : Pixiz, PhotoFlare & PhotoScape

Merci à Nounou / Denise pour les photos de Phiphi et leur publication.

Gifs animés : GifGratiss & Clippss.free.fr

Texte "J'ai dix ans" : Alain Souchon & Laurent Voulzy

17 août 2019 6 17 /08 /août /2019 17:45
Un peu de chance pour un chat noir et hommage à Béorn

C'est l'histoire d'un jeune chat noir gentil, trop gentil qui est né et vivait à Perpignan dans la zone du Polygone (la zone industrielle et commerciale qui est juste après l'hôpital).

 

Il avait été nommé Négrito par Ghislaine et Cynthia qui essayaient de subvenir au mieux à sa petite vie de chat errant.

 

 

Seulement voilà, notre jeune ami n'est pas un chef, oh que non !

Et il est rapidement devenu un souffre-douleur sur son secteur.

Les chats, les chiens et parfois certains humains n'étaient vraiment pas tendres avec lui.

 

Alors le gentil Négrito se mit à beaucoup maigrir car il était chassé et pourchassé. Et puis vint un jour où il apparut avec une vilaine blessure et pas mal de plaies.

 

 

 

Alors, bien entendu il a été soigné par l'intermédiaire de notre association, et puis il a a été stérilisé et identifié.

Pour sa convalescence, ses protectrices l'ont pris quelques temps en accueil.

 

Il y a tant de choses qui s'expriment dans un regard ...

 

 

Mais ses protectrices n'en sont pas restées là. 

Elles ont frappé aux portes autour d'elles et le miracle s'est produit.

 

Notre gentil mal aimé peut enfin poser ses coussinets au chaud, en toute sécurité dans une belle maison où il était attendu comme un petit prince par Natacha.

 

Ce coquin lui a même fait une grosse frayeur, puisqu'il est sorti par une fenêtre sans prévenir, mais qu'il est tranquillement revenu chez lui après une petite promenade.

Une preuve de plus qu'il a cette fois trouvé sa vraie maison.

 

On vous l'a dit : je suis un gentil !
On vous l'a dit : je suis un gentil !On vous l'a dit : je suis un gentil !

On vous l'a dit : je suis un gentil !

Belle vie à toi, beau minet malchanceux. Le destin semble avoir enfin tourné pour toi.

 

 

Un très grand merci à Ghislaine, à Cynthia

et à Natacha ton adoptante pour t'avoir ouvert leurs cœurs.

 

 

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

 

Une nouvelle nettement plus triste maintenant.

 

 

 

Notre vieil ami Béorn faisait partie de la vieille garde des chats de l'Hôpital.

 

Il a eu la chance de connaître une paisible et longue retraite au Mir chez Linda ► ICI ◄.

Devenu aveugle, très fatigué, son fidèle ami Finwë (un autre de nos glorieux anciens) le guidait et l'assistait au quotidien.

 

Il n'est pas revenu de sa dernière promenade avec son ami, il a choisi de partir en toute discrétion, comme seuls nos compagnons félins savent le faire, n'écoutant que leur instinct.

Béorn en 2015

Béorn en 2015

Merci à Linda, qui doit avoir beaucoup de peine, de lui avoir offert cette belle vie, de l'avoir soigné et de lui avoir permis de profiter d'une superbe et longue retraite. 

 

 

Béorn, dis à tous les autres que nous pensons à eux et qu'ils sont toujours parmi nous.

 

 

 

 

 

 

 

Montages : Pixiz & Irfanview.

Photos de Négrito : Ghislaine, Cynthia & Natacha

3 août 2019 6 03 /08 /août /2019 16:01
"Le p'tit bonheur"

Un certain nombre d'entre vous ont déjà connaissance de cette bonne nouvelle.

 

Si l'année dernière notre chère amie Chat des Îles perdait tristement ses deux adorables et inoubliables amis Colibri et Eowin, une petite âme pleine de vie vient à nouveau depuis quelques jours mettre de la joie de vivre dans sa maison.

 

Et nous en sommes très fiers car, tout comme la regrettée Eowin, cette "mini minette" est une catalane qui est issue de notre association.

 

 

Ah, si vous saviez comme "Pâquerette" est gentille et attachante....

 

 

Nous ne nous attarderons pas sur son histoire, comment elle a été trouvée, l'origine de son nom, ni sur les détails de cette très belle adoption : vous trouverez tout son récit raconté par Pâquerette elle même dans les deux très jolis articles que vient de lui consacrer Chat des Îles.

 

 

 

Je me présente : Pâquerette    ► CLIC ◄

 

et

 

Le message des plumes duveteuses    ► CLIC ◄

 

 

Lumineuse petite minette écaille.

Lumineuse petite minette écaille.

Sans dévoiler le contenu des articles mis en lien, les débuts de son histoire avec notre association peuvent parfaitement se résumer à ces paroles de Félix Leclerc (et puis ce sera l'occasion de réécouter une chouette chanson, alors ne nous privons pas ..).

 

 

 

"C'est un p'tit bonheur que j'avais ramassé

 

Il était tout en pleurs sur le bord d'un fossé

 

Quand il m'a vu passer il s'est mis à crier :

 

«Monsieur, ramassez-moi, chez vous, amenez-moi

 

Mes frères m'ont oublié je suis tombé, je suis malade

 

Si vous n'me cueillez point je vais mourir, quelle ballade !

 

Je me ferai petit, tendre et soumis, je vous le jure

 

Monsieur, je vous en prie, délivrez-moi de ma torture !»

 

J'ai pris le p'tit bonheur, l'ai mis sous mes haillons

 

J'ai dit : «Faut pas qu'il meure, viens-t-en dans ma maison»

 

Alors le p'tit bonheur a fait sa guérison

 

Sur le bord de mon cœur y'avait une chanson". 

 

 

 

Nous souhaitons très sincèrement beaucoup

de "grands bonheurs" à Pâquerette, Chat des Îles et Pôpa.

 

 

Merci pour cette belle adoption, qu'elle vous apporte des joies mutuelles

et des moments magiques à n'en plus finir dans un nuage

de plumes duveteuses qui seront autant de messages de "là haut".

 

 

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz & PhotoFlare

Le p'tit bonheur par Félix Leclerc

27 juillet 2019 6 27 /07 /juillet /2019 17:30
"L'album d'un voyageur"

Quel étrange titre, n'est ce pas ?

 

Mais que voulez-vous, lorsqu'un minet se prénomme Liszt et part en vadrouille, cela tombait un peu sous le sens.

(Ici pour les curieux).

 

 

Liszt (aussi dénommé D'Artagnan, il doit avoir une prédilection pour les personnages célèbres cheeky) n'est pas à proprement parler un chat du site mais un très proche voisin de la périphérie.

 

Stérilisé et identifié en 2015, il ne s'était plus montré depuis plusieurs années.

Sauf que .....  Sauf qu'il allait très bien et coulait des jours heureux ... dans l'Hérault !

Liszt renommé Doudou, en plein effort. (Photo : Isabelle P.).

Liszt renommé Doudou, en plein effort. (Photo : Isabelle P.).

Son adoptante, Isabelle, a vécu à Perpignan, craqué pour ce gentil vagabond et déménagé dans la région de Montpellier.

 

Le seul souci, c'est que son tatouage était difficile à lire car en partie effacé.

 

Et c'est seulement tout récemment qu'un vétérinaire a su remonter jusqu'à notre association.

 

Isabelle nous a alors demandé si elle pouvait l'adopter officiellement, ce qui fut fait avec joie.

 

 

 

Un vagabond de moins à la rue, ça ne se refuse pas !

 

Merci à Isabelle pour cette adoption et ces nouvelles.

Doudou (Liszt - D'artagnan, quel pedigree !) avec  son copain Rio. (Photo : Isabelle P.).

Doudou (Liszt - D'artagnan, quel pedigree !) avec son copain Rio. (Photo : Isabelle P.).

 

 

Vous l'avez compris, le blog reste actif mais est passé en mode "détente estivale".

 

 

Tant qu'il n'y a pas d'information urgente, nous publions des petits articles courts et frais pour contrer la canicule.

 

En plus aujourd'hui il pleut, il fait moins de 20° et nous respirons !

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz & PhotFlare

Photos : Isabelle P.

Gif animé : YourSmiles

13 juillet 2019 6 13 /07 /juillet /2019 17:50
Nouvelles en vrac - Première partie

Pour cette semaine et la prochaine, une série de deux articles d'été, un peu "fourre-tout", afin d'adopter un rythme en adéquation avec les températures.

 

Mais nous en profiterons tout de même pour vous donner des nouvelles récentes de notre grande famille moustachue.

 

 

 

Aujourd'hui nous suivrons principalement les petits chatons dont nous avons parlé récemment ainsi que quelques minous qui ont eu besoin de notre aide pour des soins.

 

 

L'article qui suivra dans une semaine vous présentera des photos récentes de chats du site (pourtant discrets à cause de la chaleur) ainsi que quelques autres informations.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Et tout, d'abord, comme promis, des photos toutes récentes du petit Pirate.

Oh, cet air de futur "chef" ! (Photos : Laura, pas faciles à prendre puisqu'il a inventé le mouvement perpétuel).Oh, cet air de futur "chef" ! (Photos : Laura, pas faciles à prendre puisqu'il a inventé le mouvement perpétuel).
Oh, cet air de futur "chef" ! (Photos : Laura, pas faciles à prendre puisqu'il a inventé le mouvement perpétuel).Oh, cet air de futur "chef" ! (Photos : Laura, pas faciles à prendre puisqu'il a inventé le mouvement perpétuel).

Oh, cet air de futur "chef" ! (Photos : Laura, pas faciles à prendre puisqu'il a inventé le mouvement perpétuel).

Comme vous pouvez le constater, il va bien, il progresse, il est chouchouté comme il n'aurait jamais pu le rêver, mais il affirme également un fort caractère.

 

Une petite excroissance de chair au coin de l'œil gauche avait été remarquée par les vétérinaires.

Elle a été soignée et a régressé, mais elle fera malgré tout l'objet d'un contrôle.

 

Nous respirons un peu mieux en ce qui le concerne, merci Patricia.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

En ce qui concerne les 3 petits loupiots adoptés la semaine dernière (Pilou, Loupi smiley et probablement Perle), les choses se passent également très bien.

 

Un peu méfiants mais sans aucune agressivité les premiers jours (il faut les comprendre !), ils ont maintenant bien investi leur nouvelle maison pour des séances de jeu de longue haleine (sans oublier de passer fréquemment pas la case "gamelle").

ça vit, ça mange et ça cavale partout (Photos : Claire).ça vit, ça mange et ça cavale partout (Photos : Claire).
ça vit, ça mange et ça cavale partout (Photos : Claire).ça vit, ça mange et ça cavale partout (Photos : Claire).ça vit, ça mange et ça cavale partout (Photos : Claire).

ça vit, ça mange et ça cavale partout (Photos : Claire).

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Oslo !

Rappelez vous, il ya tout juste un an

 

Un minuscule chaton de quelques jours sauvé in extremis en plein été et biberonné par Mélissa pour ses débuts dans la vie.

 

Notre amie Oslo a donc ... un an, ça se fête !

Et les photos parlent d'elles mêmes, non ?

Des images plutôt qu'un discours ... (Photos : Mélissa).
Des images plutôt qu'un discours ... (Photos : Mélissa).Des images plutôt qu'un discours ... (Photos : Mélissa).

Des images plutôt qu'un discours ... (Photos : Mélissa).

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Quelques nouvelles de la petite Ollie maintenant.

 

Pour ceux qui auraient oublié (c'est qu'il y en a des félins qui croisent notre route !),

son histoire est ► ICI ◄.

 

Ollie et sa famille ont pris quelques jours de vacances. 

Mais, si elle est la seule minette de la maison, comment dire ? Elle n'est pas toute seule, oh que non ! 

Et puis d'abord, moi j'aime tout le monde ! (Photos : Lucille).Et puis d'abord, moi j'aime tout le monde ! (Photos : Lucille).

Et puis d'abord, moi j'aime tout le monde ! (Photos : Lucille).

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Et pour conclure cette première partie, quelques minets qui ont eu besoin de notre aide pour des soins.

 

Ils sont des chats vivant dans la périphérie directe de l'hôpital, stérilisés et identifiés par nos soins, mais ils n'hésitent pas à venir régulièrement nous rendre des visites de courtoisie sur le site.

Mado (on voit bien la pelade au cou) et Milord (kyste à l'oreille). (Photos : Irène)Mado (on voit bien la pelade au cou) et Milord (kyste à l'oreille). (Photos : Irène)

Mado (on voit bien la pelade au cou) et Milord (kyste à l'oreille). (Photos : Irène)

 

 

_____________________________________

 

 

 

Notre ami Owen (ICI) a également dû revoir les blouses vertes à plusieurs reprises.

 

Il souffre fréquemment d'infections urinaires malgré un régime alimentaire adapté et semble assez fragile et sensible de manière générale. 

Il est particulièrement heureux pour lui qu'il ait un foyer pour le surveiller et s'occuper de lui.

 

Mais il vit parfaitement heureux dans son petit monde, aime se promener un peu et apprécie vraiment beaucoup "les siens".

 

Owen le magnifique. (Photo : Irène).

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Nous vous donnons donc rendez-vous dans quelques jours pour la seconde partie (et la fin) de cette gazette estivale.

 

Il y sera davantage question des copains présents sur le site.

 

 

 

 

 

Bonne semaine à tous, restez au frais !

 

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos : Laura, Claire, Mélissa, Lucille, Irène

Gif animé : GifGratis

6 juillet 2019 6 06 /07 /juillet /2019 18:20
Trois chatons dans le vent.

Un article d'été (qui s'annonce torride !).

 

 

Et un petit editorial en forme de coup de griffe en préambule.

 

De partout dans notre beau pays, il semble que l'explosion démographique des petits chatons soit comme celle de la chaleur : infernale !

 

Les associations et les bonnes âmes sont dépassées.

Et quand on rajoute par dessus la période des vacances et ses néfastes conséquences pour nos compagnons, la coupe est vite remplie, hélas.

Toujours le même constat qui empire d'année en année malgré les appels, les campagnes de sensibilisation et autres coups d'épée dans l'eau.

 

Des lois existent, notamment contre la maltraitance, les sévices graves et l'abandon

 

►ICI◄

 

Mais leur mise en application prêterait à sourire si le sujet n'était pas aussi dramatique.

 

Tant qu'il n'y aura aucune crainte de peines lourdes contre ces agissements, il ne servira absolument à rien de dépenser de l'argent dans la communication et la gesticulation.

 

Les personnes "sensibles" n'ont pas besoin de l'être davantage - elles savent et respectent - , et celles qui s'en contrefichent savent pertinemment qu'elles peuvent agir en toute impunité sans crainte de sanctions lourdes.

 

Alors point n'est besoin de réfléchir à de nouvelles lois, à des mesures et autres billevesées.

 

Comme souvent, l'arsenal existant est bien suffisant pour être dissuasif, encore faudrait il le mettre en pratique avec rigueur.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Et puisque nous parlons de chatons, commençons par des nouvelles du survivant, notre petit  "Pirate".

 

 

Il nous a fait quelques frayeurs dans le courant de la semaine écoulée (fièvre et quelques signes perturbants..), et il a donc revu par 2 fois les blouses vertes.

 

Il semble qu'il soit d'une nature assez résistante. En effet, entre les 2 visites, à peu de jours d'intervalle, Monsieur avait réussi à gagner 140 grammes.

Il a eu droit à un petit traitement, il progresse bien et Patricia fait réellement un excellent travail avec lui.

 

Il affirme un réel caractère bien trempé, mais il évolue vraiment bien en sociabilité et apprécie d'être caressé, il aime jouer, manger et se dépenser.

 

Des signes encourageants.

 

Promis, dès que nous le pouvons, nous vous montrons des photos.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Et maintenant, une autre histoire de chatons qui a un bel épilogue.

 

 

A une centaine de mètres de l'hôpital (mais alors vraiment tout à côté) vit une petite colonie féline dont nous nous occupons.

Pour éviter leur migration sur le site, ils sont nourris et bien entendu stérilisés, identifiés et soignés si nécessaire.

 

Seulement, comme vous l'avez compris, on ne réussit pas toutes les captures malgré notre bonne volonté.

 

Et nous avons donc été gratifiés au mois d'avril d'une portée de 3 petits mousquetaires.

Au moins, il y a le choix des couleurs !Au moins, il y a le choix des couleurs !

Au moins, il y a le choix des couleurs !

Ils ont eu la grande chance d'être habitués dès le départ à de la présence humaine bienveillante et sont rapidement devenus "manipulables" (ce n'est pas évident, ils viennent de la rue).

 

Le petit rouquin "Pilou" a manifesté quelques signes d'infection au niveau de la bouche.

 

 

Il a donc été pris en charge et soigné, les autres membres de la fratrie ont été traités préventivement.

 

2 filles (siamoise et écaille) et 1 garçon (rouquin).

Le rouquinou est très sociable, l'écaille est toute douce et la siamoise reste un peu plus méfiante mais très gentille et sans aucune agressivité.

Une petite famille craquante.

Une petite famille craquante.

Leur destinée devait être placée sous une bonne étoile, c'est tellement rare pour des minets de la rue qu'il faut le savourer.

 

Quelques recherches pour essayer de leur trouver une vie digne de ce nom ont, pour une fois, abouti.

 

Il deviennent donc des chats (presque) Toulousains.

Mieux que cela, car il vont désormais vivre dans un village du Volvestre bien plus calme et paisible que la grande ville et auront un joli jardin à leur disposition dans quelques temps.. (en attendant ils sont dans une pièce climatisée et, comment dire, je les rejoindrais bien volontiers ...).

 

 

Et, puisque le blog est "au jour le jour" (bon pas tout le temp, hein ?), c'est aujourd'hui Samedi 6 juillet 2019 qu'ils ont intégré leur famille définitive, tous les trois !!!!

 

Il auront un petit contrôle vétérinaire sur place dans quelques jours par sécurité.

 

Un petit diaporama pour vous montrer les premières images de cette arrivée toute en douceur.

 

Vous y verrez les premiers câlins, les premiers jeux, les premiers repas et Pilou qui a décidé de se lancer dans des études supérieures et d'apprendre la lecture.

 

Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.
Premiers contacts réussis.

Premiers contacts réussis.

Un grand merci à Anne-Laure pour avoir trouvé une solution pour eux auprès de Claire et de ses enfants, une amie proche.

 

 

 

Belle vie et heureuse à vous les petits.

Faites le bonheur de votre famille et le notre.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

C'est l'été. 

 

Il se peut que le rythme hebdomadaire de publication ralentisse un peu, mais rien n'est certain.

A suivre, comme on dit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos complémentaires : Laura

Illustrations "chat botté en colère", "chat pirate" et "chat à la fenêtre" : Pixabay

 

18 mai 2019 6 18 /05 /mai /2019 16:24
Sous le signe de la douceur et du sourire.

Avant de débuter l'article de cette semaine, nous vous informons que le triste article de la semaine dernière a été mis à jour (en fin d'articleafin de vous remercier pour votre gentillesse et vos soutiens qui nous ont sincèrement fait chaud au cœur.

 

 

_______________________________________

 

 

Nous allons aujourd'hui vous raconter une jolie petite histoire récente qui fera du bien au moral de chacun de nous.

 

Elle ne concerne pas directement notre association, mais il n'empêche qu'une personne de chez nous y a été mêlée de très près.

Et puis, les minous errants en détresse n'ont pas de frontière !

 

Vous allez voir, cela avait assez mal commencé, mais grâce à de belles et bonnes volontés, cela se termine très bien.

 

Cet article sera également l'occasion de vous dévoiler un ingénieux dispositif pour sécuriser une terrasse.

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

Commençons par le commencement...

 

Il était une fois (toutes les histoires de ce genre commencent par "il était une fois"), une gentille petite famille chats qui vivait comme elle pouvait sur un terrain privé provisoirement inoccupé.

 

 

La maman est toute noire et n'a pas eu beaucoup de chance jusqu'à présent.

Un  humain s'en occupait vaguement, mais il est parti et l'a laissée se débrouiller sans se retourner.

Un gentil voisin la nourrissait comme il pouvait depuis chez lui, mais ses propres protégés n'acceptaient pas d'intruse sur leur domaine.

 

Quand on est une minette seule et non stérilisée, il arrive ce qu'il doit arriver.

 

La petite famille se débrouillait tant bien que mal.

Mais tous les humains ne sont malheureusement pas bons et prévenants.

 

Le terrain fut loué, et ni le propriétaire ni le locataire ne voulaient de ces pensionnaires devenus indésirables avec des menaces non dissimulées pour leur survie.

Lorsque le danger fut bien réel et se concrétisa, la petite tribu fut discrètement exfiltrée des lieux ...  non sans difficultés ni péripéties.

 

 

Bon, passons sur les détails, le plus important était de les sauver.

 

 

_____________________

 

 

La petite sœur tigrée, très sociable mais plus solitaire trouva rapidement une (excellente) maison et fait le bonheur de ses adoptants.

 

 

 

_____________________

 

 

La maman, sociable également, a pu être mise à l'abri et coule des jours paisibles. 

Mais nous aurons probablement l'occasion de vous en reparler, c'est encore une toute autre histoire.

 

 

 

_____________________

 

 

Il restait deux petits "noir et blanc", frère et sœur un peu plus craintifs et sauvageons.

Mais surtout : ils étaient INSEPARABLES !

 

 

Pour compenser les humains qui n'ont pas de cœur, il en existe d'autres, heureusement, qui en ont un énorme.

 

Nadine et Sébastien en font partie.

Ils ont appris leur histoire et n'ont pas hésité à ouvrir leur foyer à ces deux jeunes minous, malgré un travail de sociabilisation nécessaire pour eux.

 

Mais nos deux moustachus ont rapidement compris qu'un bel avenir s'offrait à eux.

 

 

La petite minette (Eole) avec la moustache noire et l'air coquin (et elle n'a pas seulement l'air !) affirme un caractère bien trempé et se montre assez méfiante.

Le minou, un peu plus "rond" (oups, désolé Vulcain) et plus blanc s'avère être un bon gros pépère paisible et pantouflard.

 

Relativisons tout de même leur manque de sociabilité : ils acceptent maintenant tous deux les caresses (avec quelques conditions tout de même), se frottent aux jambes, sont curieux de tout ce qu'il se passe et apprécient de partager leur canapé avec leurs grands bipèdes.

Vous en conviendrez, il y a nettement pire.

 

Mais un fait reste indéniable. Il ne fallait surtout pas les séparer, ces deux là sont fusionnels.

La preuve en images ?

Sous le signe de la douceur et du sourire.
Sous le signe de la douceur et du sourire.Sous le signe de la douceur et du sourire.

Leurs bipèdes de compagnie vivent en appartement mais ils disposent  d'une belle et vaste terrasse.

Un lieu bien passionnant pour de jeunes chats en quête d'un peu d'extérieur et de verdure.

 

Seulement, petite minette est une aventurière dans l'âme (son frère, lui, se contente de son petit confort bien paisible)

Elle ne cherche absolument pas à s'enfuir, mais elle veut découvrir et sa curiosité est la plus forte.

Or, entre une terrasse qui est au 7ème étage et quelques visites impromptues aux voisins, il fallait trouver une solution pour minimiser les risques et les inquiétudes.

 

Et c'est qu'ils ont cogité nos deux amis, jusqu'à trouver un système assez ingénieux, facile à poser et à démonter si nécessaire et ne troublant pas les contraintes d'une copropriété.

 

Il existe des protections non dangereuses que l'on met autour des arbres pour empêcher les chats d'accéder aux nids des oiseaux.

ICI.

 

Une petite adaptation a été réalisée, en fixant ces objets le long de plusieurs tasseaux jointifs, de la longueur du mur qui pose le souci des passages intempestifs.

Ils sont simplement posés sur des crochets (donc très faciles à démonter et déplacer) et se montrent parfaitement dissuasifs, discrets ... et inoffensifs.

La protection reste discrète, mobile et semble très efficace.La protection reste discrète, mobile et semble très efficace.La protection reste discrète, mobile et semble très efficace.

La protection reste discrète, mobile et semble très efficace.

Vous vous doutez bien que notre chipie cascadeuse a aussitôt tenté sa chance après cogitations à l'endroit où la protection semble la plus faible. 

Elle a causé quelques sueurs froides à ses adoptants qui surveillaient ses agissements, prêts à intervenir, mais semble s'être dorénavant résignée.

 

Et maintenant, avec la belle saison, ce sera vraiment parfait pour profiter pleinement du grand air.

C'est chouette, non ?C'est chouette, non ?

C'est chouette, non ?

 

 

Un très sincère remerciement à Nadine et Sébastien pour leur beau geste,

pour tout ce que vous leur apportez

et pour ne pas avoir choisi la facilité mais écouté votre cœur.

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz.

Photos : la plupart des photos de Vulcain et Eole, ainsi que la vidéo, sont de Nadine et Sébastien.

Gifs animés : GifGratis

30 mars 2019 6 30 /03 /mars /2019 16:18
Combien de temps ?

Tout d'abord nous souhaitons vous adresser nos sincères remerciements pour tous vos messages de sympathie récents.

 

 

Nous allons donc vous faire un point de santé pour Midinette, après l'article inquiétant de la semaine dernière.

 

Son état semble s'être un peu amélioré et devenu stationnaire.

Nous ne savons toujours pas exactement ce qu'elle a eu, seulement des soupçons.

 

Toutes les 48 heures elle a revu les vétérinaires, connu des injections pour la soutenir.

La dernière a eu lieu hier, Vendredi. Il ne faut pas abuser non plus d'un traitement qui, à terme, pourrait provoquer d'autres problèmes.

 

Midinette se repose dans une pièce, au calme.

 

 

Elle a repris un peu de motricité du train arrière.

Sa patte arrière droite est mobile mais la gauche semble ne pas vouloir réagir.

Elle se déplace doucement mais facilement, elle mange (certains jours mieux que d'autres), elle boit, elle fait proprement ses besoins, grimpe sur des meubles et ne semble pas connaître de souffrances.

 

Pour résumer elle est autonome.

 

Afin de mieux comprendre  son état actuel, nous avons mis en ligne une vidéo quasi quotidienne réalisée en caméra automatique (elle ne bouge pas en ma présence).

Ce montage dure 3 minutes.

Vous verrez très rapidement qu'elle parvient à sauter sur une chaise dans un coussin, mais également le manque de mobilité de la patte arrière gauche.

 

Pour information, les premières images capturées n'ont pas été intégrées, par respect pour elle.

Elle rampait sur le train arrière.

 

Nous préférons vous montrer des choses plus encourageantes et positives.

 

Midinette est handicapée mais mobile. Les dates de prises de vues sont indiquées sur la barre, en bas.

 

Alors c'est gagné ?

 

A priori il ne semble pas, mais elle peut vivre et se suffire à elle même pour le moment.

Elle n'a plus de traitement, comment va-t-elle évoluer ?

Il n'est pas possible de la soigner directement et les soins sont déjà très difficiles à pratiquer pour un vétérinaire. C'est une sauvageonne.

Nous atteignons ici les limites de ce type d'accueil, pourtant indispensable.

 

La vétérinaire reste assez pessimiste sur les séquelles possibles et l'avenir, mais Midinette vit en sécurité.

 

"Combien de temps ?"

 

Elle ne semble pas malheureuse mais se déplace avec prudence.

Elle n'est pas habituée à son handicap et cela la fatigue probablement beaucoup.

Pour illustrer ces quelques mots nous avons souhaité joindre et partager avec vous une magnifique chanson.

"Le temps qui reste"

La voix usée, fatiguée, émouvante de Serge Reggiani à la fin de sa vie, les mots si justes de Jean-Lou Dabadie et la musique sobre et belle d'Alain Goraguer.

 

Un titre d'une grande intensité.

Combien de temps...
Combien de temps encore
Des années, des jours, des heures, combien?
Quand j'y pense, mon coeur bat si fort...
Mon pays c'est la vie.
Combien de temps...
Combien?
Je l'aime tant, le temps qui reste...
Je veux rire, courir, pleurer, parler,
Et voir, et croire.

 

 

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

 

Pour donner une note un peu plus gaie et optimiste à la tonalité générale, nous avons reçu tout récemment des nouvelles du petit Opium qui a été rebaptisé Titou.

 

 

Mais oui, souvenez vous, ce petit chaton tout rachitique que nous avions fait soigner en fin d'année 2018.

 

Il a été adopté dans une belle famille qui l'adore. 

 

C'est un jeune coquin qui a déjà joué des tours à ses adoptants (petite fugue, mais revenu tranquillement tout seul chez lui).

Et surtout il est devenu un sacré "beau bébé".

 

 

Belle et heureuse vie à toi et des adoptants, petit.

Titou (ex Opium). Un regard de fieffé polisson. Photos Nicolas B.
Titou (ex Opium). Un regard de fieffé polisson. Photos Nicolas B.Titou (ex Opium). Un regard de fieffé polisson. Photos Nicolas B.

Titou (ex Opium). Un regard de fieffé polisson. Photos Nicolas B.

 

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz

Photos Titou : Nicolas B.

Musique d'illustration : "Le temps qui reste", du film "Deux jours à tuer", Serge Reggiani / Jean Lou Dabadie / Alain Goraguer.

9 mars 2019 6 09 /03 /mars /2019 20:23
Un bleu d'Azur

Lorsque nous recevons des bonnes nouvelles de l'un de nos anciens protégés, nous avons toujours un très grand plaisir à vous les communiquer.

 

 

Il y a environ un an, nous capturions sur le site une splendide jeune chatonne plutôt sociable.

 

Celle ci fut adoptée par la maman de notre amie Mélissa, et cette dernière vient fort gentiment de nous transmettre quelques images du bonheur de celle qui est devenue une magnifique minette.

Bonjour c'est Azur. L'hôpital St-Jean ? je ne sais pas de quoi vous me parlez !
Bonjour c'est Azur. L'hôpital St-Jean ? je ne sais pas de quoi vous me parlez !Bonjour c'est Azur. L'hôpital St-Jean ? je ne sais pas de quoi vous me parlez !

Bonjour c'est Azur. L'hôpital St-Jean ? je ne sais pas de quoi vous me parlez !

Mais notre copine n'est plus toute seule dans son foyer.

 

Un copain - prétendant  - séducteur  (et pourtant ce n'est pas une perdreau de l'année) lui tient désormais compagnie.

 

Alors nous vous le présentons, "Rabattu" qu'il se nomme (ben oui cheeky... )

Mon bon gros z'amoureux rien qu'à moi. Inséparables qu'on est devenus !
Mon bon gros z'amoureux rien qu'à moi. Inséparables qu'on est devenus ! Mon bon gros z'amoureux rien qu'à moi. Inséparables qu'on est devenus !

Mon bon gros z'amoureux rien qu'à moi. Inséparables qu'on est devenus !

 

 

Nous laissons donc Azur et son compagnon à leur bonheur.

 

 

 

________________________________________

 

 

 

Il y a également presque un an de cela, apparaissait une autre chatonne tigrée.

 

Baptisée Oanéa, elle a été adoptée par Mélissa.

 

Elle a connu des soucis de santé divers à plusieurs reprises en 2018, mais elle semble maintenant bien rétablie et elle est en bonne voie et bien surveillée.

 

Elle vous fait une amical "coucou".

 

Pour moi, la vie est belle, merci !

 

 

 

 

________________________________________

 

 

 

Et enfin, comme nous savons que bon nombre d'entre vous apprécient d'avoir de ses nouvelles, voici un nouveau clin d'œil de notre amiE Oslo.

 

Oui vous savez ! 

Le chaton de 2 jours trouvé en pleine canicule aux abords de l'hôpital, élevé au biberon et qui est devenue une jolie chipie ... qui vient d'être stérilisée  (une très bonne chose).

 

Comme je termine l'article, je vous souhaite une très bonne semaine ! Moi ça va.

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz & Photofiltre

Photos : Mélissa

23 février 2019 6 23 /02 /février /2019 18:24
Bella a quelques soucis

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

Bon , bon, bon.

 

Nous pouvons enfin tenter de diffuser l'article prévu la semaine dernière (et un peu mis à jour depuis) puisque OB semble décidé à redémarrer ... tout doucement.

C'est pas encore chat mais quelques messages et notifications nous parviennent enfin.

 

 

Voyez-vous, c'est tout de même triste. 

Les blogs sont en perte de vitesse par rapport aux réseaux "dits" sociaux, c'est incontestable.

Et tout semble se liguer pour décourager à les maintenir, alors qu'ils sont un bel outil qui privilégie souvent l'écriture et la réflexion au détriment de l'instantané et de la rumeur.

 

Ils sont aussi une jolie mémoire individuelle et collective de nos vies et de nos destins.

Un bien rare et précieux, avec ses rires et ses larmes.

 

Ainsi va la vie ..

 

 

Place à notre article.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

 

 

 

Bella, une minette bien discrète que certains d'entre vous connaissent, mais qui fait très peu parler d'elle.

 

Une de nos "anciennes" (14 ou 15 ans au moins ?), en pension chez Laura depuis des années et une fille de notre regretté Elliott.

 

Elle mène sa petite vie tranquille au milieu de la tribu des minets de Laura.

 

Malgré un bon appétit, notre copine reste maigre et montrait quelques signes qui demandaient une visite de contrôle.

 

Ce qui fut fait il y a quinze jours.

Une petite poupée bien paisible, notre Bella
Une petite poupée bien paisible, notre BellaUne petite poupée bien paisible, notre Bella

Une petite poupée bien paisible, notre Bella

Et, comme trop souvent chez les minous, la prise de sang a indiqué des taux d'urée et de créatinine un peu trop élevés.

 

Vous aurez immédiatement compris le diagnostic : insuffisance rénale.

 

Bon, cette sale maladie qui affecte un grand nombre de nos petits amis est grave, vous le savez malheureusement tous, mais la médecine vétérinaire a fait des beaux progrès et des traitements efficaces sont maintenant disponibles.

 

Alors, l'amie Bella va devoir prendre ce traitement à vie.

Jusque là, rien de surprenant.

 

Mais, sous ses dehors paisibles et pacifiques, notre mamie chatte peut se révéler être une vraie chipie.

Et - Laura vous le confirmerait - elle a toujours été extrêmement difficile à soigner.

Une petite lionne qui dort, mais .... méfiez vous !Une petite lionne qui dort, mais .... méfiez vous !

Une petite lionne qui dort, mais .... méfiez vous !

Inutile de suggérer de mettre le traitement sur sa nourriture (et pourtant, elle est vorace !),  elle ne touchera à rien dans ce cas.

 

Alors, il reste à tenter de lui faire avaler son médicament à la seringue. 

Périlleuse épreuve s'il en est.

 

Sur les deux premières semaines de traitement, l'effet de surprise semble encore fonctionner. Mais cela risque bien de ne pas durer et l'opération pourrait rapidement s'avérer complexe.

 

 

 

Certains d'entre vous ont - hélas - une certaine expérience dans ce domaine.

 

Alors n'hésitez surtout pas à donner vos suggestions à Laura pour lui simplifier sa difficile mission quotidienne.

 

 

 

Merci d'avance !

 

 

 

 

 

 

 

 

Montage : Pixiz & Photofiltre

Gifs animés : animated gifs.eu