Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

Bienvenue sur le blog de l'association

SOS Chats de l'Hôpital de Perpignan

Depuis 2007, notre association trappe, stérilise, soigne, socialise et fait adopter les chats de l'Hôpital de Perpignan.

Dans ces pages, nous vous faisons partager le quotidien de nos chats, nous vous informons des différentes actions de l'association au jour le jour, pour vous donner envie de les aider et de les sauver, ensemble.

Pour plus de détails, consultez les pages "Nous contacter / Bienvenue" , "Présentation" et "Nous Soutenir"

.

Pour rester informés de la parution de nouveaux articles, pensez à vous abonner.

Bonne visite. 

Un grand merci pour votre soutien et pour vos commentaires !

 

♦♦♦♦♦♦♦

 

Notre association s'occupe

de chats libres.

 

Nous ne disposons malheureusement

d'aucune structure de type refuge

et nous manquons

de familles d'accueil.

 

Nous ne pourrons pas

répondre favorablement

aux demandes de prise en charge

et le regrettons.

Rechercher

Pages à consulter

4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 16:05

Nous avons reçu quelques nouvelles de Toki, ex-Hephaestion, adopté par Celine. Ces nouvelles nous font toujours plaisir.IMAG0009.jpg

 

IMAG0092.jpg

 

IMAG0096.jpg

Voici ce qu'elle nous dit:

 

"nous avons emmené Toki et son copain chat chez le véto pour un p'tit bilan ; Toki étant en surpoids, je voulais vérifier que tout allait bien au niveau sanguin. Verdict de la visite : une dent pétée nette, on ne s'en était pas rendu compte. Rendez-vous pris, je l'ai déposé pour la journée. En venant le récupérer le soir, j'apprends que ce n'est pas une dent mais quatre qu'il a en moins : il avait trois dents cariées, mais sur la surface intérieure de la dent et sous la gencive, impossible de le voir hors anesthésie. Donc maintenant il a un bâillement un peu édenté, mais tout va bien.

Il a été sous pâtée les deux premiers jours après l'opération, puis croquettes mouillées d'eau les deux jours suivants, et il avait eu avant de sortir de chez le véto une piqûre d'antibio pour dix jours, au cas où.
Le bilan sanguin est normal et pas inquiétant ; il y avait deux valeurs très légèrement au-dessus des normales, mais la véto m'a dit que ça pouvait être lié au produit utilisé pour l'anesthésie et qu'aucun autre signe ne permettait de penser que ça soit important. Donc, à suivre.
En attendant, il est toujours aussi beau, gentil, câlin, il me cause énormément, a développé plusieurs "tons" pour me faire passer plusieurs messages différents, vient se coller à moi pour me faire des gros câlins... C'est un amour.
Ci-joint quelques photos récentes."
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 10:50

Voilà bien longtemps que je ne vous avais pas donné de nouvelles...
Il faut dire que notre petite famille de 34 poilus nous donne bien des occupations, ainsi que l'association pour l'adoption des chiens de Montagne des Pyrénées.

 

Mais ce n'est pas pour autant que nous oublions ces chers chats de l'hôpital. Voici donc quelques morceaux de vie des minous qui ont posé leurs valises au Mir

 

La troupe s'est scindée en deux groupes, ceux ayant élu domicile à la maison et ceux lui préférant le studio d'enregistrement, tous les chats ayant désormais la possibilité d'entrer et de sortir à leur guise par les chatières.

 

Seuls deux d'entre eux refusent toujours d'utiliser cette drôle de trappe basculante, il s'agit de Scille et Béorn qui passent désormais le plus clair de leur temps à la maison dans nôtre chambre.

  6956958

 

Scille

 

Scille s'est nettement décoincée, même si je doute qu'elle n'accepte nos caresses un jour. Elle joue, fait sa toilette, se déplace à "découvert" et nous offre quelques clins d'oeil...

 

Béorn

 

Notre "gros chat" est passé par une phase très câline où il suffisait qu'on l'appelle en imitant son miaulement si attyîque pour qu'il vienne chercher des gratouilles. Mais depuis qu'il a accès à la chambre, il refuse qu'on le touche. Ce qui ne l'empèche pas d'être épanoui et de faire de superbes cavalcades dans l'escalier à grand renfort de roucoulades !

 

Finwë

 

Pour sa part, Finwë s'est rapidement servi des chatières et a doucement élargi son secteur d'activités autour de la maison. Ti Pelu l'a beaucoup accompagné et rassuré sur le territoire extérieur. Mais dedans, il reste le compagnon de sieste privilégié de Béorn. Ce dernier se plante derrière la chatière lorsque son copain sort, mais n'ose aller plus loin...

Finwë apprécie désormais les caresses, à condition d'amener la main par derrière, et qu'il soit (au moins au début) un peu endormi !


Les "gros" chats

 

Côté maison toujours, il y a Patoucha. Jusque récemment, elle passait le plus clair de son temps à farfouiller dehors. Et malgré le retour des beaux jours, elle est désormais énormément dedans, le plus souvent perchée autour de mon bureau. Elle se lie assez peu avec les autres chats, mais le moindre mot doux à son égart déclenche immèdiatement un superbe ronron.

 


 

Ti Pelu est un des plus grands vadrouilleur du Mir. On l'apperçoit le plus souvent assis dans les champs, l'air méditatif. Il aime aussi beaucoup les siestes dans le tas de foin et ne rentre que pour les douceurs du soir ou en cas de mauvais temps.

 


 

Zembretta, alias Nénette, préfère elle aussi la maison. Toute fine et toute légère c'est une escaladeuse hors pair, tant dehors que dedans, elle dort très souvent avec nous.


 

 

  Trois nouveaux petits sont également arrivés au Mir : Firefox (chaton sauvage trouvé au Mir, il vient certainement d'un mas voisin qui héberge une troupe de chats libres), Béber et sa soeur Étoile (courageusement abandonnés dans un carton déposé devant la porte de mes beaux-parents).

 

Firefox

 


Étoile

 


Béber

 

Béber est désormais le choucou de notre montagne El Che,

il peut même se permettre de lui piquer son coussin !

 

 

C'est au tour du groupe de chats ayant préféré le studio. Il y a d'abord notre doyenne, et chef incontestée de tous les poilus : Kerkennah.

 




 

Elle a tenté les premières semaines de garder le studio rien que pour elle, chassant tout minou pointant son nez à la chatière. Mais petit à petit, elle a toléré la présence d'un certain nombre d'entre eux.

 

Malawi est devenu un chat très sensible et d'une grande gentillesse, encore sauvage dans certaines réactions, mais aussi très très câlin.

 

 


 

Lui et Pixel sont absolument inséparables ! Pixel s'est compètement décoincé. Il arbore un joli bidon, apprécie les caresses, mais il est... très maladroit. Il adore grimper partout, faisant tomber les objets sur son passage, quand ce n'est pas lui même qui se loupe.

 

 

 



 

Grisbi passe beaucoup de temps en intérieur, réclamant continuellement des caresses avec son "Mhi hi" légendaire.

 

 

Le studio héberge encore Ti puff', notre "chabouddha". C'est le chef de la troupe avec Kerkennah, qui sous ses dehors de chat cool cool ne se laisse pas marcher sur les pattes.

 




 

Et pour finir, Alf. Chat qui nous a été confié par notre vétérinaire. Grand vadrouilleur, c'est celui qui s'aventure le plus loin sur les terres. Très câlin lui aussi, il est soumis et a parfois du mal à se faire accepter par les chats du studios où il va le plus souvent.

 



 

Pour le reste de la famille, El Che, sa copine Neu, et Fogo se portent à merveille, ils vivent en parfaite entente avec les minous.

 




 

 

 

 


 


 


 

Quant aux chevaux, ils poursuivent leur tranquille vie en troupeau...

 

 

 

 

 

 

À bientôt, et papouilles à tous vos poilus

 

http://a4.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/387660_2692325276530_1508463840_2820469_1332832844_n.jpg

 

 

 

 

 

15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 18:02

C'est la série, et pourvu qu'elle continue!

 

Elwë et Siryon sont eux aussi définitivement adoptés!

Pour eux pas de grand changement, ni de découverte de territoire puisqu'ils resteront dans leur famille d'accueil. Pour ces 2 inséparables, cette adoption passera inapperçue puisqu'ils ont pris possession des lieux depuis presque 2 ans.

A ce jour, Elwë est devenu un vrai minou d'intérieur, il aime les caresses, ronronne beaucoup alors qu'au départ il était plus farouche que son ami Siryon.

Siryon quant à lui hésite toujours à se laisser aller aux caresses, mais il n'en est pas loin. Allez Siryon, fais un effort pour remercier les tiens!

 

elwe.jpg

 

 

Nous remercions chaleureusement toute la famille de Dominique pour cette double adoption et pour faire le bonheur de ces deux loustics depuis presque 2 ans.

3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 14:56

Cette fois, on peut dire que l’hiver est bien là. Comme l’ensemble de la France, notre département est baigné par une vague de froid. Nous sommes dans le sud, donc les températures en journée arrivent à être positives, mais malgré tout, on pense à tous les hommes et animaux qui vivent dehors. La misère est immense, mais nous ne pouvons faire plus à notre niveau.

Une bien maigre consolation dans ce monde, mais toutefois nous nous réjouissons pour une de nos protégés qui n’aurait probablement pas supporté un nouvel hiver dehors dans son cimetière qui l’a probablement vu naître. Il s’agit de caféine, son dernier article nous avait valu un bon nombre de reproche alors nous avons préféré tarder et d’être certaines que Caféine se ferait à la vie en appartement. C’est chose faite ! Caféine a pris ses marques chez sa protectrice et nourricière Annie. C’est devenue une chatte d’appartement, oublié le froid de l’extérieur, elle ne veut même plus en entendre parler maintenant qu’elle se prélasse sur le canapé ou sur le lit !  C’est une minette très calme, douce et délicate qui se fait très facilement oubliée !

Caféine reste cependant assez indépendante, elle se laisse frôler par Annie, mais elle n’en est pas encore au stade de réclamer des câlins, toutefois elle semble bien plus à l’aise qu’au cimetière et on la comprend ! Son poil redevient beau, son nez et ses yeux coulent beaucoup moins, elle est beaucoup plus belle. Il semble qu’elle aura toujours un coryza chronique, mais bien moins fort que lorsqu’elle devait faire face aux changements climatiques.

Les photos parlent d’elle-même : Caféine est enfin heureuse chez elle, au chaudP1070296.JPG

 

P1070295.JPG

 

P1070267.JPG

 

P1070294.JPG. 

 

 

Un grand merci à Annie pour lui avoir offert sa chance !


1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 14:19

Tout d'abord Bonne Année à tous, comment ça que jusqu'à fin janvier ?  Bah je fais comme les chinois, je le fête pas en même temps que tout le monde hihi

 

Aujourd'hui cela fait trois ans que je suis dans ma maison et ça se fête

 

Je n'oublierais jamais ce que vous avez fait pour moi quand j'étais là bas, vous avez toujours veillé à ce que nous ayons une gamelle pleine, un abri contre le froid et la pluie, mais surtout que vous passiez autant de temps à attendre que nous rentrions dans cette cage de la liberté

Oui la liberté de pouvoir se prélasser dans des coussins, d'être au chaud, d'être câliné, d'être aimé et de donner tout notre amour en retour

 

Cette année fût haute en couleurs, je suis tombé d'une fenêtre, j'ai passé 36h sans insuline suite à cela, maman m'a adopté, mais j'ai pas fait de gros soucis de santé

Bon comme dit maman on ne dit pas que je vais bien sinon il arrive une cata dans les heures qui suivent

 

babar-un.jpg

Cette année m'a apporté une nouvelle copine, elle est en famille d'accueil, bon moi aussi j'y étais.... J'ai pas trop envie de la voir partir c'est une super copine pour jouer et câliner, faut dire que je commençais à m'encroutter. Un peu de jeunesse que diable !!

 

babar-deux.jpg

Ah vi et cette année papa noël a enfin compris que j'adore les peluches, je les balade d'un dodo à l'autre en miaulant comme un taré, mais c'est ça qui fait mon charme ^^

babar-trois.jpg

Je fais tout plein de ronrons à tout le monde et vous dis à très bientôt, j'espère que nombreux de mes copains d'infortune trouverons des familles d'accueil ou des adoptants cette année

 

Une pensée particulière pour Garfield qui attend quelqu'un pour prendre soin de lui

11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 10:35

Cinq d’un coup, ou presque…. C’est avec un peu de retard que je vous annone l’adoption de Gussie. Cette jeune minette est dans sa nouvelle famille depuis début septembre, mais suite à des débuts un peu chaotiques avec les minettes de la maison, nous avons retardé l’annonce de l’adoption. Depuis ces quelques mois, elle a eu le temps d’apprendre à faire confiance à tous les membres de sa nouvelle famille et tout se passe au mieux. Récemment elle a même découvert le jardin.

P1070453.JPG

 

Pour les 4 autres, le père noël a été plus que généreux en leur apportant un « CDI » à signer avec leurs familles d’accueil respectives !

 

Globule restera chez moi, depuis le 17 Juin, date à laquelle je l’ai récupéré à l’hôpital de Thuir avec son frère Gulli, il a eu le temps de s’habituer à ses copains. Surnommé Pti’Titou, il est devenu un jeune chat très très gentil et expressif. Il s’est lié d’amitié avec Isadora (récupérée à l’hôpital de Perpignan),  sait tenir tête à Mielpops (mon caractériel de St Jean aussi) et adore ma chienne avec qui il joue de temps en temps. Dès cet été, Globule avait su me faire comprendre qu’il ne voulait plus quitter la maison en fuyant se cacher dans mon lit dès qu’un étranger arrivait. Dorénavant il n’a plus de soucis à se faire !

(petite sieste avec Isadora et "hérisson" sa peluche préférée)

DSCF1900.JPG

 

Surprise quant à elle s’est parfaitement intégré au club des 5 de Marie-T à Nevers chez qui elle était en famille d’accueil depuis plus d’un an. Elle est désormais chez elle et aura la chance de partir tous les étés en Vendée pour quelques vacances !

surprisee.jpg


Bali aussi reste définitivement chez Audrey sa FA depuis sa sortie de l’hôpital. Devenu un Gentil chat d’intérieur, il passe ses journées avec Asgard son grand copain !

Bali4.jpg

 

 

Et la petite dernière, Glamour sortie fin Novembre de l’Hôpital a elle aussi un ange gardien au dessus de la tête. Après avoir évité de peu d’être relâchée sur le site faute de FA, Fanny lui a laissé sa chance pour quelques jours, mais face à cette jeune minette, très affectueuse et ayant sans aucun doute connu à son plus jeune âge les humains, elle n’a pas eu le cœur de la laisser partir. Glamour s’est très vite intégré au 7 autres chats de la maison !

DSCF1753

 

Nous souhaitons à ces 5 chats une longue et heureuse vie dans leur famille respective.

20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 14:35

Il y a quelques jours, nous avions des nouvelles de Biscuit adopté au Mans, tout va bien pour lui et comme promis voici quelques photos de lui.

 

 

J'en profite aussi pour donner des nouvelles de son frère Mielpops que j'ai adopté.

Les 2 frangins sont sortis en Octobre 2008 de l'hôpital où ils sont nés au beau milieu du chantier et se nourrissaient au point de nourrissage aujourd'hui disparu dit  "les Lauriers", se ressemblent comme 2 gouttes d'eau.

 

Pour sa part Mielpops est un chat assez indépendant, durant 2 ans il n'a accepté que des caresses de ma part, avec l'âge les autres peuvent maintenant s'approcher de lui.  A mon grand désespoir, c'est un rodeur, il adore se balader et si jamais je tente de lui interdire une sortie, se sont les 2 autres chats qui font les frais de sa colère... donc il sort...

A noté une particularité qui lui vient certainement de son "enfance", bien que d'un caractère peureux avec les humains, c'est mon seul chat à adorer les travaux, le bruit, la mécanique, l'aspirateur... Dès qu'il y a  ce type d'activité dans la maison, il n'est pas loin!

 

Place aux photos:

 

Biscuit

vacances-Morgane-2011-457.JPG

 

vacances-Morgane-2011-473.JPG

 

biscuit.JPG

 

Mielpops:

DSCF1591.JPG

 

DSCF0086.JPG

 

DSCF0087.JPG

 

DSCF1589.JPG

 

 

 

11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 16:25

Après Smity ,découvert errant en Mai dernier sur le site de l'hôpital de Perpignan,et adopté par l'aide soignante qui l'avait trouvé ;Il y a 3 semaines c'est une jeune chatonne tricolore de 2 mois et demi qui fut repérée près de l'entrée principale du nouvel hôpital de Perpignan.

 

Lâchement abandonnée, perdue au milieu du parking, elle a suivi sans hésitation 2 agents hospitaliers: Florence et Anaïs qui l'ont mise à l'abri.

Kitty ,elle fut baptisée ainsi ,s'est donc retrouvée le soir même chez Anaïs qui s'est engagée auprès de l'association à l'adopter définitivement, un contrat régularisant sa situation a été établi et elle sera stérilisée début Décembre.

 

D'emblée très sociable, joueuse , en bonne santé et pleine de vie, elle s'entend à merveille avec les 2 autres chats de la maison.

 

Merci à Anais pour ce sauvetage ,nous souhaitons à Kitty une belle et heureuse vie.

 

photo-3.JPG

 

photo-1.JPG

 

photo-2.JPG

 

photo-4.JPG

 

 

 

8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 17:35
Bonjour a tous et toutes.
 
Cet article pour vous raconter l'histoire de ...LIEBE. Et oui elle n'a pas fini de nous surprendre et de nous faire courrir.
Le 14 aout 2011, sachant que nous sommes aujourd'hui le 07 septembre 2011, donc le 14/08 Liebe, grande funambule s'il en est, tombe de la terrasse située au 2éme étage de notre  grand appartement dans le jardin du voisin du rez de chaussée.
 
Liebe ne se laisse pas attrapper, par personne , même par nous et surtout elle est très méfiante et très peureuse. J'étais au 36 ème dessous, commence alors une grande aventure.
 
Elle venait chaque jour dans le jardin des kinés et dentistes, nos voisins. Nous allions lui porter de la nourriture, de l'eau, lui parler, quand les cabinets étaient fermés nous passions par dessus la murette pour aller nous assurer qu'elle allait bien.
 
Nous avons mis en place une chaine "de sauvetage", tous les voisins ayant des jardins en rez de chaussée on accepté de mettre a sa disposition croquettes, qu'elle adore, et eau fraiche. Nous leur avons expliqué comment était Liebe, son caractère, nous leurs avons remis des photos, des numéros de téléphone a appeler même s'ils ne faisaient que l'apercevoir et pour qu'ils nous alertent si elle avait quelque chose.
Je craignais par dessus tout la déshydratation avec les grosses chaleurs que nous avons eu. J'ai contacté "l'école du chat libre de Colomiers", qui a mis  à notre disposition des trappes, la SPA, la fourrière de Colomiers, tous nous ont assuré de leur aide si toutefois Liebe arrivait chez eux.
 
Mais Liebe est intelligente, malicieuse, maligne et j'en passe. Elle rentrait dans la trappe, mangeait et...repartait. Nous avons essayé la trappe simple, une ouverture, la double, deux ouvertures rien n'y faisait. On pouvait même la voir y entrer et en ressortir.
Tout le quartier était aux aguets, tout le monde demandait : " alors et Liebe?".
 
Liebe voulait retourner a sa vie de dehors, celle qu'elle avait connue, même pendant tous ses jours, 24 exactement, hors de sa maison, de sa famille et de son " amoureux" Salomon, elle continuait de venir nous voir, nous écouter lui parler, elle s'allongeait au milieu du jardin du dentiste et nous regardait de ses beaux yeux de feu. Je m'assayais a distance d'elle et nous restions là , dans un dialogue fait de mots pour moi et de regards infiniment tendres pour elle. Mais dés que j'essayais de  l'approcher, elle détalait comme un petit lapin.
 
Je me disais  que ce n'était pas possible, qu'elle ne pouvait pas ne pas vouloir revenir chez elle, qu'elle ne pouvait pas avoir oublié tous nos bons moments, ses compagnons de jeux Balzac le chien,  Ron le lapin, Socrate le petit dernier, mais surtout surtout Salomon son amour de toujours et le seul et unique depuis son arrivée chez nous.
 
Ce matin, comme chaque matin à 6h30 je suis allée voir la trappe, comme chaque matin elle était fermée, je n'ai nourri donc aucun espoir d'y trouver pour le moins ma Liebou, mais OUI oh surprise, oh joie intense, ma PRINCESSE LIEBE avait ENFIN LAISSE LA TRAPPE CE REFERMER SUR ELLE.
Ma fille enjambe la murette, elle va vers la trappe et d'une petite voix je l'entends : "Maman il y a Liebou dedans !" Sur le moment je n'y ai pas cru, je me suis dis mais non c'est un autre minet qui lui ressemble, mais non, ce petit museau fauve, ce regard de reconnaissance n'appartiennent qu'à ELLE, c'est bien ma Princesse Liebe. 
J'en pleure encore, je n'arrive pas a traduire ce que j'ai ressenti de bonheur, de joie, de détente. Elle a grossi ( la coquine est pleine de ressources), elle va bien, pas un bobo, un pelage superbe, son regard franc me disait : "tu vois , je suis revenue, mais quand moi j'ai voulu."
 
Nous avons rendez vous avec le vétérinaire, je le fais venir à domicile pour ne pas l'effrayer, mais je sais qu'elle n'a rien. Elle roucoule avec son Salomon, elle a retrouvé sa maison et ses habitudes, se laisser toiletter par lui a été sa première préoccupation, puis elle a mangé, du bout des dents, elle n'avait nullement faim, ni soif.
 
Restent de  grandes questions pour moi. Es ce que Princesse Liebe est vraiment faite pour vivre dedans ? Est elle tombée ou a t elle sauté ? A t elle vraiment fait en sorte de se laisser enfermer dans la trappe ? Elle est aussi belle, aussi en bonne santé que quand elle est à la maison.
Es ce moi, nous qui sommes égoistes et qui les enfermons contre leur gré pour notre plaisir de les savoir en sécurité, pour satisfaire cet amour que nous leur portons?
Dés le début, dés que j'ai vu les toutes premières photos de Liebe une histoitre d'amour passion a commencé et quand elle est arrivée à la maison elle a partagé visiblement cette histoire avec moi, es ce juste un ressenti humain?  Est elle vraiment heureuse d'être rentrée chez elle? Si elle venait à "retomber" qu'es ce que je vais en penser ? Et elle ?
 
J'aime follement tous mes animaux, mais Liebe est si particulière, si spéciale pour moi, elle est si "LIBRE", si indépendante, tellement comme moi en fait ! Ai je le droit de l'enfermer? Je suis si heureuse de la savoir revenue, mais elle l'est elle?
 
Cette aventure me trouble au plus haut point, je veux qu'elle soit heureuse mais pas a n'importe quel prix, pas au prix de sa "liberté". J'ai besoin de votre aide, de votre vécu, de vos conseils.
Pour le moment je vais aller prévenir toutes les personnes qui nous ont si gentillement aidés et soutenus et les inviter à venir la voir s'ils le souhaitent.
 
LIEBE EST DE RETOUR, MA PRINCESSE AUX MILLE FACETTES

DSC00001.JPG
DSC00002.JPG
DSC00005.JPG
DSC00007.JPG
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 17:56

Ebène, la belle panthère noire de neuro, était depuis plusieurs mois tombé "amoureux" de Geneviève que nourrit ce secteur. Elle était la seule à pouvoir le caresser, le porter, à qui il répondait dès qu'elle arrivait. Il est donc apparu tout naturel pour elle de l'accueillir chez elle.

Après plusieurs semaines pour l'habituer à voir et entrer sans crainte dans une boite de transport, Ebène à dit définitivement adieu à l'hôpital de Perpignan.

Placé dans un premier temps en cage de socialisation, il est resté très calme, à observer son nouvel environnement. Une fois la porte de cette "prison" ouverte, Ebène a évolué de pièces en pièces comme si il y avait toujours vécu.Ignore royalement les minettes déjà en place qui ne voient pas forcément cette arrivée d'un très bon oeil.

 

Photo-464.jpg

 

Photo-469.jpg

 

Photo-568.jpg

 

Photo-559.jpg

 

Photo-570.jpg

 

Photo-573.jpg

 

Photo-574.jpg

 

Maintenant il a même accès à l'extérieur et revient dès que sa sauveuse l'appelle. Les images parlent d'elles mêmes.

 

Photo-579.jpg

 

Photo-580.jpg

 

Photo-582.jpg

 

Photo-583.jpg

 

 

Pour Ebène, toutes les années passées sur l'hôpital de Perpignan ne sont plus qu'un lointain souvenir.

 

 

26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 17:21

Lundi matin, une chatonne d'environ 4-5 mois a été ramassée choquée?/blessée? par un personnel de l'hôpital de Thuir et déposée auprès d'une infirmière qui nous a contacté pour la récupérer.

P1060536.JPG

 

P1060544.JPG

 

Suite à la visite vétérinaire, rien de grave n'a été décelé si ce n'est une coupure au niveau de la bouche. Dans la foulée elle a été stérilisée, identifiée et déparasitée. Prise en accueil pour quelques jours de convalescence, elle sera finalement adoptée par la fille de sa FA.

 

Nous ne saurons jamais d'où vient Gomette, ce qui lui est arrivée et comment elle s'est retrouvée au milieu de la route de l'hôpital où elle a été (par chance) ramassée terrorisée, mais donc son malheur, elle a eu la chance de trouver rapidement une famille sérieuse pour l'accueillir et grandira avec un autre matou d'un an son aîné.Souhaitons lui une heureuse vie...

 

P1060601.JPG

21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 12:59

Babar.jpg

 

 

Souvenez vous du Samedi 31 janvier 2009, premier jour où cette belle boule de poils rousse est arrivée chez nous. Un nourson avec de sublimes yeux verts qui se révéla rapidement être un amour sur pattes

La route fût longue et le sera sans doute, mais Barnabé est une force de la nature, celui qui montre que l'on ne doit jamais désespérer et qu'avec des câlins tout va mieux, il tombe mais se relève toujours plus fort autant physiquement que mentalement.

Une vrai leçon de vie que nous a fait ce chat qui est arrivé sauvage et qui pourtant aujourd'hui est le plus câlin dans cette maison.

Il nous a offert ses premiers ronronnements, sa confiance et sa reconnaissance, il ne sait pas bouder plus de dix minutes sitôt qu'on lui propose des papouilles il arrive en ronronnant, car l'approcher suffit à déclencher des ronrons et des patouttages

Sa chute de la fenêtre qui a entrainé sa disparition pendant deux jours nous a fait réaliser qu'il n'était pas possible d'imaginer notre troupe de quadripèdes sans lui, nous le savions au fond de nous mais sans réellement s'en rendre compte.

 

Tout ceci pour dire que Barnabé restera à vie chez nous et lors de l'Assemblée Générale de l'Association nous officialiserons l'Adoption.de ce petit coeur.

 

Parce qu'il y a des bonnes âmes qui prennent soin d'eux au quotidien, parce que ces bonnes âmes leur cherchent un foyer, parce qu'il a voulu de la pâté ce jour là, il était rentré dans la cage trappe, et il est à présent chez lui pour toujours.

 

Je pense à vous toutes qui vous vous occupez des chats errants qui vivent dans la précarité de cet hôpital, dans ces travaux et ces vides sanitaires horribles tant par l'odeur et l'humidité qui y réside

Vos longues heures d'attentes qu'un de vos protégés rentre dans la trappe pour lui offrir confort et sécurité.

Les promesses que vous leur faites d'être un jour chez eux, qui grâce à votre travail se réalisent bien souvent.

 

Et à vous qui lisez ceci, regardez ceux encore à l'hôpital, leur photo, leur regard, sachez qu'ils méritent mieux et ont tant à offrir, n'auraient ils pas leur place sur un coussin douillet plutôt que sur le sol froid et dur ?

 

Un grand remerciement à tous, à ceux qui se sont occupés de lui quand il était errant, aux personnes de l'association qui ont toujours étés présents, à ceux qui l'ont parrainé, ceux qui m'ont soutenue à chaque fois qu'il allait mal,....

Je ne pourrais citer tout le monde car vous avez été nombreux très nombreux à suivre l'histoire de ce petit chat sauvage malade qui est devenu notre amour pour toujours.